Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 17:09

France


- Commentaires du jour sur le Monde.fr - les Juifs se prennent pour "le peuple élu", et sont en réalité les "nouveaux nazis" : "Israël a toujours estimé qu'il avait tous les droits, on ne représente pas le peuple élu pour rien quand même !" ; "On est exactement dans la même logique que Ouradour sur Glane : le meurtre gratuit, le meurtre primaire, pour le plaisir de tuer. On le savait déjà. Merci au Monde de l'officialiser".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/05/04/les-derives-de-l-armee-israelienne-a-gaza_4626902_3218.html
- Citoyen Français (04/05/2015 - 11h38)
"Israel est en dérive permanente contre les palestiniens depuis 1948 [...]"
- ALS (04/05/2015 - 12h02)
""Les Israéliens sont de plus en plus autocentrés et nationalistes, intolérants contre les critiques. » : merci à Michael Sfard d'exprimer si clairement cette inquiétante dérive de ses concitoyens."
- Yannick (04/05/2015 - 12h07)
"Il est grand temps que les autres pays rappellent officiellement Israël à l'ordre. Les crimes s'accumulent et notre Président et le Ministre des Affaires étrangères baissent les yeux. Réagissez !"
- P Cayus (04/05/2015 - 12h53)
"Juste un rappel à l'ordre ? Mais, je vous signale qu'il y a une liste longue comme le Bras de résolution du conseil de sécurité contre les agissements d'israël depuis le début !!!"
- F.L. (04/05/2015 - 12h58)
"[...] Israël n'arrête pas de se proclamer "unique démocratie" de la région. Inique plutôt au vu de ces crimes de guerre..."
- Michel J (04/05/2015 - 13h03)
"Comment un citoyen israélien ordinaire peut-il accepter sans piper mot cette accumulation de crimes organisés ?"
- Sadi Carnot (04/05/2015 - 13h04)
"Entre crimes de guerre et politiques d'annexion et d'apartheid, que reste-t-il de démocratique en Israël?"
- cj (04/05/2015 - 13h39)
"[...] la vérité est que ce sont les Palestiniens qui ont été attaqués, chassés, assassinés. Et qu'ils ont donc le droit de se défedre, non ? Ce pays est illégitime en tant que tel : il lui faudra un jour en tenir compte..."
- Nicolas ROBERT (04/05/2015 - 14h36)
"[...] À nous d’agir en êtres conscients et responsables, et d'arrêter de nous faire manipuler sur la fausse question du sionisme. Il s'agit bien de fascisme."
- Buber (04/05/2015 - 14h39)
"[...] Il est obscène d'évoquer d'autres crimes pour tenter de s'exonérer des siens (par ailleurs en 1970 Israël était du côté de Hussein). Il y a bien d'autres criminels que Netanyahou cela ne change rien au fait qu'Israël est un Etat voyou."
- Klyden (04/05/2015 - 15h13)
"Des violations des droits de l'homme (dixit Human Rights Watch ), des violations du droit de la guerre, une justice qui face à cela ne voit que le vol d'une carte de crédit, torture et maltraitance massive des enfants palestiniens (dixit Unicef), une liberté de la presse relative (env. 100ème au classement des pays, interdiction de représenter Moïse, Jésus et Mahomet), racisme, dérive religieuse...."
- sofiane El abed (04/05/2015 - 15h25)
"Peuple inventé et sans âme ...."
http://www.lemonde.fr/proche-orient/reactions/2015/05/04/israel-a-une-vision-singuliere-du-droit-de-la-guerre_4626912_3218.html
- JEAN-CLAUDE MEYER (04/05/2015 - 12h06)
"[...] Israel n'a jamais respecté le droit international, alors même qu'il est partie des traités qui le définissent. Israel a toujours estimé qu'il avait tous les droits, on ne représente pas le peuple élu pour rien quand même! [...]"
- Lumen ThRz (04/05/2015 - 15h02)
"Asa Kasher est "professeur de philosophie", comme ces médecins allemands qui s'estimaient comme tels dans les camps d'extermination. Tous pouvaient justifier, la tête et le verbe hauts, l'injustifiable."
- Full metal (04/05/2015 - 15h08)
"Encore faudrait-il qu'Israël soit une démocratie. Ce que j'en doute fortement."
http://www.lemonde.fr/proche-orient/reactions/2015/05/04/j-ai-vise-des-cibles-civiles-parfois-juste-pour-le-plaisir_4626922_3218.html
- fabien guiliani (04/05/2015 - 12h34)
"[...] On est exactement dans la même logique que Ouradour sur Glane : le meurtre gratuit, le meurtre primaire, pour le plaisir de tuer. On le savait déjà. Merci au Monde de l'officialiser."

*****************************************

Israël

- Palestinian man shot at, wounded after trying to stab Israelis in Jerusalem (Haaretz) - "Security guards shot at and wounded a Palestinian man on Monday morning after he attempted to stab civilians at a light-rail station in Jerusalem".
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/1.654866

- Israel Does Not Owe Its Existence to the United Nations (Mosaic) - intéressante émission (moins de 25mn) sur le droit international et la légitimité de l'Etat juif.
http://mosaicmagazine.com/picks/2015/04/israel-does-not-owe-its-existence-to-the-united-nations/
"Contrary to what many believe, the UN 1947 partition plan did not set the legal groundwork for the creation of the state of Israel. Rather, Eugene Kontorovich explains, Israel was created “despite the UN.” Kontorovich also discusses the potential impact of future UN resolutions. (Interview by Yishai Fleisher; audio, 25 minutes)."


*****************************************

Gaza & Hamas

- Gaza : une roquette tirée sur Israël explose côté palestinien (i24) - "Une roquette tirée dimanche soir en direction d'Israël depuis Gaza a explosé côté palestinien, à quelques mètres de la frontière, a confirmé le porte-parole de l'armée israélienne. Fin avril, une roquette tirée depuis la bande de Gaza s'est abattue sur un terrain vague au sud d'Israël, près de Sderot".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/69899-150503-cisjordanie-tentative-d-attentat-au-couteau-contre-un-soldat-israelien

- Une explosion vise le siège de la sécurité du Hamas à Gaza (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/explosion-vise-si%C3%A8ge-s%C3%A9curit%C3%A9-hamas-%C3%A0-gaza-134715347.html
"Un attentat à la bombe a visé lundi le siège de la sécurité du Hamas à Gaza, après que des islamistes radicaux eurent fixé un ultimatum au mouvement palestinien pour libérer des salafistes récemment arrêtés, ont rapporté des témoins. L'explosion a endommagé peu avant l'aube une partie du mur d'enceinte du quartier général de la sûreté générale, toujours aux mains du Hamas, ont dit ces témoins à l'AFP. [...]
Dans un communiqué mis en ligne quelques heures avant l'explosion, un groupe obscur, apparemment récemment formé, affirme "donner au Hamas et à ses services de sécurité 72 heures à compter de la diffusion de ce communiqué pour libérer tous les prisonniers salafistes". "Tous nos soldats sont prêts à viser des objectifs choisis à la fin de cet ultimatum", poursuit le texte des "Partisans de l'Etat islamique à Jérusalem".
Les services de sécurité du Hamas ont arrêté il y a un mois un cheikh salafiste radical, l'accusant d'appartenir à l'organisation jihadiste Etat islamique (EI), qui multiplie les exactions en Syrie et en Irak. Les médias palestiniens ont aussi fait état dernièrement d'une série d'arrestations dans les milieux salafistes. Le Hamas a durement réprimé les groupes salafistes à Gaza par le passé. [...]"

- Des soldats israéliens dévoilent les coulisses de la guerre à Gaza, Cyrille Louis (Le Figaro) - Mais "Breaking the silence refuse de communiquer des informations circonstanciées sur les infractions portées à sa connaissance".
http://www.lefigaro.fr/international/2015/05/04/01003-20150504ARTFIG00103-des-soldats-israeliens-devoilent-les-coulisses-de-la-guerre-a-gaza.php
"Leur récit, cru et dérangeant, éclaire d'une lumière froide les coulisses de l'opération «Bordure protectrice». Plus de soixante militaires israéliens déployés l'été dernier dans la bande de Gaza, simples soldats ou officiers, ont raconté «leur» guerre à l'ONG Breaking the silence. Ces témoignages, livrés sous couvert de l'anonymat et publiés lundi matin, retracent les circonstances dans lesquelles un incessant déluge de feu a été projeté par Tsahal contre des quartiers résidentiels, apparemment pour se protéger d'un ennemi insaisissable. [...] A en croire la majorité des dizaines de conscrits et de réservistes interrogés par l'ONG, la principale consigne diffusée à la veille de l'incursion fut de ne jamais hésiter à ouvrir le feu pour réduire le risque auxquels ils allaient être exposés. [...]
Le porte-parole de l'armée israélienne, interrogé sur ces accusations, a réaffirmé la détermination de sa hiérarchie «à enquêter sur toute accusation relayée par des médias ou des ONG, ainsi que sur toute plainte officielle portant sur sa conduite durant l'opération "Bordure protectrice".» Il affirme cependant que Breaking the silence refuse de communiquer des informations circonstanciées sur les infractions portées à sa connaissance. L'ONG, composée pour l'essentiel d'anciens militaires, veille en effet scrupuleusement à protéger l'anonymat de ses informateurs. «Pour des raisons évidentes, cette attitude rend toute investigation impossible», déplore le porte-parole, avant de rappeler que la justice militaire a, de son propre chef, engagé plusieurs dizaines d'enquêtes depuis la fin de la guerre à Gaza. [...]
Selon Yehuda Shaul, porte-parole de l'ONG Breaking the silence, «ces témoignages illustrent le glissement imprimé à la doctrine militaire israélienne depuis une dizaine d'années». Confronté, après le retrait de la bande de Gaza (2005) et la prise de pouvoir du Hamas (2007), à un ennemi qui se cache au milieu de la population civile, l'état-major aurait fait le choix de prendre certaines libertés avec le Code d'éthique dont elle s'est dotée au milieu des années 90. «Le devoir impérieux de protéger les populations civiles, inscrit au cœur du droit international, s'est insidieusement effacé devant celui de minimiser les risques auxquels sont exposés nos forces, explique Yehuda Shaul. Engagé dans une guerre asymétrique, Tsahal a manifestement renoncé au principe de proportionnalité et cherche désormais à infliger un maximum de dommages pour rétablir une forme de dissuasion. Or, ce changement de doctrine a été décidé en catimini, sans que la société israélienne en soit même informée.»
Le philosophe Asa Kasher, qui a rédigé le Code d'éthique de l'armée israélienne mais milite depuis plusieurs années pour son assouplissement, défend au contraire la conduite de l'opération «Bordure protectrice». «Aucun Etat, explique-t-il, n'a le devoir de garantir la même sécurité à des civils ennemis qu'à sa propre population.» L'utilisation d'infrastructures civiles par le Hamas, ainsi que sa propension à se fondre au cœur de la population civile, constituent à ses yeux un défi auquel les stratèges israéliens n'ont pas le droit de se dérober. «La présence d'un grand nombre de civils non-combattants à proximité d'un immeuble utilisé pour mener des attaques terroristes contre Israël doit-elle immuniser cet immeuble ?», interroge le philosophe, avant de répondre : «La réponse est évidemment : non. Dans le cas contraire, Israël sacrifierait tout bonnement à son droit à l'autodéfense.»"
- Une ONG israélienne accuse Tsahal d’avoir violé son code moral à Gaza (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/une-ong-israelienne-accuse-tsahal-davoir-viole-son-code-moral-a-gaza/
"L’armée israélienne a tacitement changé ses valeurs fondamentales de temps de guerre pendant le conflit de l’été dernier dans la bande de Gaza, en choisissant de minimiser le risque pour les soldats israéliens au détriment de la vie des civils palestiniens, a affirmé un institut de surveillance israélien dans un rapport publié lundi. Breaking the Silence [Briser le silence], une organisation d’anciens combattants fondée en 2004 pour documenter et publier les fautes graves des soldats israéliens, a recueilli plus de 60 témoignages anonymes de soldats de Tsahal allant jusqu’au rang de major qui étaient actifs et en service pendant la guerre, connue en Israël sous le nom d’opération Bordure protectrice. [...]
À la demande du Times of Israel, l’armée israélienne a présenté la réponse suivante au sujet du rapport :
"L’armée israélienne s’est engagée à enquêter convenablement sur toutes les réclamations crédibles soulevées par les médias, les ONG, et les plaintes officielles concernant la conduite de Tsahal pendant l’opération Bordure protectrice, d’une manière aussi sérieuse que possible.
Aujourd’hui, comme par le passé, on a demandé à l’organisation Breaking the Silence de fournir les preuves ou des témoignages liés aux activités de Tsahal avant la publication [du rapport], pour que de véritables enquêtes soient menées. Malheureusement, comme dans le passé, Breaking the Silence a refusé de fournir à Tsahal aucune preuve de leurs affirmations. Pour des raisons évidentes, un tel comportement rend toute enquête menée par les organes pertinents de Tsahal impossibles, et ne permet pas que les allégations et les incidents soulevés soient traités d’une manière immédiate et appropriée.
Cette manière de collecter les preuves sur une longue période de temps et refuser de partager avec l’armée israélienne de telle sorte que cela permettrait une réponse adéquate et, si nécessaire, une enquête indique que, contrairement à ses prétentions, cette organisation n’agit pas avec l’intention de corriger les fautes qu’il aurait découvertes, par conséquent, nous sommes incapables de répondre aux allégations soulevées.
Comme par le passé, l’armée israélienne appelle Breaking the Silence à se tourner vers les parties concernées de l’armée israélienne immédiatement après avoir reçu les plaintes et des preuves qui soulèvent des soupçons de mauvaises conduites ou des infractions, pour permettre qu’une enquête sur les faits puisse suivre son cours.
Il convient de noter qu’à la suite de l’opération Bordure protectrice, des enquêtes approfondies ont été menées, et les soldats et les commandants ont eu la possibilité de présenter leur plainte. Les incidents exceptionnels ont ensuite été transférés à l’avocat général militaire pour un complément d’enquête."
Break
ing the Silence insiste sur le fait que tous les témoignages ont été vérifiés et validés pour vérifier leur authenticité."

*****************************************

Judée-Samarie

- L’armée déjoue une attaque au couteau en Cisjordanie (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/larmee-dejoue-une-attaque-au-couteau-en-cisjordanie/
"Deux Palestiniens ont tenté de poignarder des soldats de Tsahal en Cisjordanie, dimanche soir, mais ont été maîtrisés et arrêtés pour être interrogés. L’armée a déclaré dans un communiqué que les deux suspects se sont approchés d’une troupe de Tsahal près de l’implantation de Yakir dans le nord de la Cisjordanie. Un des hommes a sorti un couteau et les soldats ont « neutralisé l’agresseur ». L’autre homme s’est enfui mais a plus tard a été appréhendé par les forces de Tsahal. Les deux hommes ont ensuite été placés en détention pour subir un interrogatoire. [...]
L’attaque est survenue un jour après qu’un jeune palestinien ait tenté de poignarder un soldat israélien à un barrage entre Jérusalem et la ville d’Hébron en Cisjordanie. Dans cet incident, l’agresseur a sorti un couteau et s’est précipité sur le soldat, un policier militaire, avant d’être maîtrisé et arrêté. Il a été emmené par les forces de sécurité pour être interrogé. Il n’y avait eu aucun blessé lors de cet incident. [...]"

*****************************************

"Processus de paix"

- PA sports present terrorist murderers ‎as role models (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=14718
"At Fatah's "Prisoners of Freedom Marathon and Rally," marking the anniversary of arch-terrorist Abu Jihad's "Martyrdom-death," Fatah official and Secretary of the organization's Salfit branch Abd Al-Sattar Awwad said that the terrorist remains a role model for Palestinian youth:
"We must continue on the path of struggle out of commitment to the heroic prisoners and loyalty to the blood of the Martyrs, who turned the suffering of our people and nation into the fuel of the revolution that ignited within our souls the [willingness to] give and sacrifice. Abu Jihad will continue to serve as a school for the revolution from which the Palestinian youth will learn. Walk on this path, armed with faith in the revolution, the struggle, and the justness of the Palestinian cause." [Al-Hayat Al-Jadida, April 22, 2015]
Abu Jihad was a founder of Fatah and deputy to Yasser Arafat. He headed the PLO terror organization's military wing and planned many deadly Fatah terror attacks. These attacks, which killed a total of 125 Israelis, included the most lethal in Israeli history - the hijacking of a bus and killing of 37 civilians, 12 of them children. At the tournament, Fatah official Abd Al-Hamid Al-Dik conveyed greetings from PA Chairman Mahmoud Abbas. [...]"


*****************************************

Monde arabe

- Egyptian Cleric: Jews Are a Malignant Tumor That Must Be Eradicated (Vidéo 1mn09) - assez hallucinant.
https://www.youtube.com/watch?v=3xU11wfcpJs
"In an April 24 Friday sermon, which he posted on the Internet, Egyptian cleric Saad Yusuf Abu Aziz declared that the Jews are "a malignant tumor," as demonstrated by their "dark history." The sermon was delivered in Al-Zawiya Al-Gharbiya Mosque in Ghamrin."

- "Rabbis issue ruling allowing Jews to raise pigs to destroy Arab crops" - Arab media (Elder of Ziyon) - "They quote self-styled expert on Jewish affairs Dr. Saleh Naamy, who tweeted this "fact" without mentioning the name of the rabbis who supposedly made this ruling. Naamy is a lecturer at the Islamic University of Gaza. It turns out that Naamy made the same charge in an article published in Al Jazeera in 2009 - with an equal lack of sources. Again showing how much that esteemed newspaper cares about facts".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/05/rabbis-issue-ruling-allowing-jews-to.html

- Tunisie : menace d'attentat antisémite (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/02/97001-20150502FILWWW00133-tunisie-menace-d-attentat-antisemite.php
"Israël a lancé ce soir une mise en garde contre des "menaces concrètes" d'attentats anti-juifs ou anti-israéliens en Tunisie, selon un communiqué du bureau chargé de la lutte contre le terrorisme dépendant du Premier ministre Benjamin Netanyahu. "Des informations actualisées indiquent qu'il y a des projets d'attentats terroristes contre des objectifs israéliens ou juifs en Tunisie", indique le communiqué, en soulignant qu'il s'agit de "menaces concrètes".
Selon le communiqué, ces menaces se sont précisées à l'approche de la fête juive de Lag Ba'Omer, célébrée cette année le 7 mai. Cette fête est l'occasion de pèlerinages sur la tombe de grands rabbins en Israël, mais aussi en Tunisie, notamment à Djerba, où vit une des dernières communautés juive dans le monde arabe. [...]"

- Syrie : 52 civils tués dans des raids de la coalition sur un village (AFP) - "Au moins 52 civils sont morts dans des raids aériens de la coalition anti-jihadistes sur un village du nord de la Syrie" ; "66 civils avaient été tués dans des raids en Syrie avant celui de Bermhale".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/02/97001-20150502FILWWW00018-syrie-52-civils-tues-dans-des-raids-de-la-coalition-sur-un-village.php

- Une dizaine de civils tués par des raids aériens au Yémen (Reuters) - "L'agence de presse Saba, contrôlée par les rebelles chiites houthis qui ont pris la capitale en septembre dernier, parle quant à elle de 20 tués et de plus de 50 blessés après ces bombardements qui ont visé le quartier de Saouane. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes, souligne-t-elle".
https://fr.news.yahoo.com/une-dizaine-civils-tu%C3%A9s-par-des-raids-a%C3%A9riens-174700000.html
- Le conflit au Yémen a fait 1.200 morts (AFP) - "alors que les médicaments et le personnel sanitaire font défaut, les habitants ont toujours plus de difficultés à se rendre dans les établissements de soins et la pénurie d'eau potable s'aggrave. La situation est d'autant plus inquiétante que le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé jeudi l'arrêt progressif, faute de carburant, de ses distributions de nourriture au Yémen".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/01/97001-20150501FILWWW00122-le-conflit-au-yemen-a-fait-1200-morts.php
- L’Arabie saoudite dans l’engrenage yéménite, Benjamin Barthe (Le Monde) - "plus de 1 200 personnes ont été tuées dans les combats depuis la mi-mars, dont 500 civils au moins" ; "La destruction d’infrastructures, notamment des routes reliant la capitale, Sanaa, aux régions d’Aden, Taëz, Al-Dhale et Lahj, complique encore un peu plus l’acheminement de médicaments et de nourriture". Mais ici, pas de témoignages émouvants, d'images d'enfants tués ou d'accusations de crimes de guerre. Tout le contraire du "travail" systématique des journalistes lorsqu'Israël intervient à Gaza.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/05/04/l-arabie-saoudite-dans-l-engrenage-yemenite_4626876_3218.html
"[...] En l’absence de percée diplomatique, le résultat le plus patent des frappes de la coalition est la destruction d’une partie du potentiel militaire yéménite – des bases, des avions, des batteries de missiles – utilisé jusque-là dans la lutte contre Al-Qaida dans la péninsule Arabique, la branche locale de la multinationale djihadiste. A la faveur du chaos, ses partisans se sont emparés du port de Moukalla, une position stratégique sur la mer d’Oman, à l’est d’Aden.
L’autre conséquence de l’offensive ordonnée par Riyad est l’aggravation de la crise humanitaire structurelle dans laquelle le Yémen se débat depuis des années. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 1 200 personnes ont été tuées dans les combats depuis la mi-mars, dont 500 civils au moins. Plus de 5 000 Yéménites ont également été blessés et plus de 12 000 ont fui le pays, la plupart vers Djibouti et la Somalie, d’après l’Organisation internationale pour les migrations.
Jeudi 30 avril, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exhorté les belligérants à épargner les hôpitaux et à rétablir l’approvisionnement en carburant, faute de quoi l’aide humanitaire pourrait s’interrompre « dans les jours qui viennent ». La pénurie d’essence a déjà contraint le Programme alimentaire mondial à stopper la distribution de vivres dans certaines régions. La destruction d’infrastructures, notamment des routes reliant la capitale, Sanaa, aux régions d’Aden, Taëz, Al-Dhale et Lahj, complique encore un peu plus l’acheminement de médicaments et de nourriture. Mercredi 29 avril, pour empêcher qu’un avion iranien ne s’y pose, la coalition anti-houthistes avait bombardé la piste d’atterrissage de l’aéroport de Sanaa, interrompant le débarquement d’aide humanitaire.
Dans un communiqué publié dimanche, l’ONG française Action contre la faim (ACF) a exhorté François Hollande, en visite à Riyad mardi 5 mai, à agir en faveur d’une cessation des hostilités et d’une levée du blocus de facto qui pèse sur le Yémen. « La France soutient officiellement la coalition armée menée par l’Arabie saoudite et a donc une responsabilité dans les violations du droit international humanitaire en cours au Yémen », écrit ACF."

*****************************************

Point de vue

- Penser la vague complotiste contemporaine, Pierre-André Taguieff (Philosophe, politologue et historien des idées) - "La désignation de l'ennemi « américano-sioniste » offre une vision d'ensemble cohérente non seulement aux salafistes-jihadistes mais aussi à tous ceux qui, face à la marche chaotique du monde, veulent à tout prix échapper à l'incertitude et à l'insécurité".
http://www.huffingtonpost.fr/pierreandre-taguieff/penser-la-vague-complotiste-contemporaine_b_7161570.html
Extraits :
"La peur et la dénonciation du pouvoir invisible constituent un trait majeur de l'attitude dite populiste. Être populiste, c'est d'abord postuler que nous ne sommes pas égaux dans l'accès au pouvoir et la richesse, et, ensuite, considérer qu'il y a là une injustice représentant une raison suffisante de se révolter contre l'ordre social et politique établi (« le Système », disent les nouveaux populistes). Les populistes dénoncent les puissances cachées qui confisquent le pouvoir et l'exercent secrètement à leur seul profit. C'est pourquoi, dans toutes les formes de populisme politique observables depuis la fin du XIXe siècle en Occident, l'on rencontre des récits complotistes.
La grande nouveauté du XXe siècle aura été en la matière la diffusion planétaire de quelques thèmes majeurs de la mythologie conspirationniste occidentale, autour de ses deux principaux noyaux, l'antimaçonnisme et l'antisémitisme. Son principal véhicule a été le célèbre faux connu sous le nom de Protocoles des Sages de Sion, fabriqués vers 1900-1901, et traduits dans un grand nombre de langues à partir de 1920. Le mythe du complot « judéo-maçonnique » mondial est devenu un thème majeur de la propagande politique, à travers ses deux formes principales : d'une part, la dénonciation du « complot judéo-capitaliste » (ou « ploutocratique »), et, d'autre part, celle du « complot judéo-bolchevique ». Le « complot judéo-maçonnique » s'est transformé à la fin du XXe siècle en « complot américano-sioniste ». Aujourd'hui, l'imaginaire politique du monde musulman, dans toutes ses composantes, en est saturé.
La vision complotiste du monde - un ennemi secret et puissant qui œuvre au malheur de tel ou tel groupe humain - est l'une des sources du jihadisme contemporain. Le conspirationnisme est une « exportation » politico-culturelle occidentale que les islamistes ont bien assimilée. Il ajoute une motivation politique (ou pseudo-politique) à la motivation religieuse de mourir en martyr : la volonté de lutter contre un complot islamophobe international. Le complotisme est un mode de construction de l'ennemi absolu, défini par ses objectifs : la domination, l'exploitation ou l'extermination de certains groupes humains (ici les musulmans). La désignation de l'ennemi « américano-sioniste » offre une vision d'ensemble cohérente non seulement aux salafistes-jihadistes mais aussi à tous ceux qui, face à la marche chaotique du monde, veulent à tout prix échapper à l'incertitude et à l'insécurité. [...]
Parmi les fonctions psycho-sociales remplies par les récits conspirationnistes, constituant autant de réponses à des demandes ou à des besoins, il faut pointer surtout celle qui relève du besoin d'expliquer et de comprendre et celle qui relève du besoin de se défendre contre la menace. Le recours à la pensée conspirationniste permet d'abord d'expliquer (de croire pouvoir expliquer) la marche obscure du monde en la simplifiant par l'identification des puissances occultes incarnant des ennemis impitoyables, réduits à un ennemi unique, tel le Juif, à la fois franc-maçon, bolchevik, démocrate, capitaliste, mondialiste et sioniste. C'est là désigner l'ennemi absolu, dans une perspective manichéenne, en croyant posséder la clé de l'Histoire, laquelle permet de supprimer l'une des grandes sources d'anxiété : le sentiment que les événements sont inexplicables.
Le recours à la pensée conspirationniste permet ensuite de se défendre contre la menace (de croire pouvoir le faire) en dévoilant les secrets des ennemis cachés. Publier ou diffuser les Protocoles des Sages de Sion (ou des textes sur le « Gouvernement mondial occulte », les Illuminati, etc.), c'est révéler ce qu'on pense être la vraie nature de l'ennemi, lui arracher ses masques, percer à jour ses projets et ses stratégies. Ce démasquage équivaut à un acte de guerre symbolique, susceptible d'affaiblir l'ennemi. Il s'agit en réalité d'un acte de magie conjuratoire, qui permet d'échapper à l'anxiété ou à l'angoisse, mais au prix d'une fuite dans un monde de chimères. Dans l'imaginaire complotiste, le cours du monde devient maîtrisable. Identifier les puissances obscures et mauvaises qui mènent le monde, c'est commencer d'agir contre elles. La force des croyances conspirationnistes vient donc de ce qu'elles produisent deux illusions rassurantes : expliquer l'inexplicable et maîtriser l'immaîtrisable.
Les croyances conspirationnistes jouent le rôle de nourritures psychiques. C'est ce qui explique leur capacité de résister à l'examen critique. Comme toutes les illusions, elles persistent parce qu'elles répondent à des besoins psychiques et satisfont des demandes sociales."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages