Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 18:57

France


- "Je suis Charlie, mais..." et le combat contre l'antisémitisme, Bernard Maro (Directeur de recherche CNRS, membre du bureau de La Paix Maintenant)
http://www.huffingtonpost.fr/bernard-maro/je-suis-charlie-lutte-contre-antisemitisme_b_7468156.html
"Près de cinq mois après les meurtres de dix-sept personnes par des terroristes islamistes, une partie de l'intelligentsia française s'est déconsidérée en minimisant les responsabilités des tueurs et en dénigrant les victimes au nom d'une solidarité avec ceux qu'elle considère comme les vraies victimes de ces évènements, les vrais damnés de la terre, en proie à "l'islamophobie" (par exemple, voir la double page du Monde du 15 janvier 2015 ou le numéro de l'Obs consacré au livre d'E. Todd).
La portée symbolique de ces assassinats, journalistes, policiers, juifs, massacrés au nom d'une idéologie totalitaire et raciste, semble leur avoir totalement échappé. La réponse apportée par de très nombreux français, de toutes origines, de toutes croyances, qui ont mis en avant leurs points communs et non leurs différences, leur attachement aux valeurs de la République, liberté, égalité, fraternité, leur attachement à la liberté de pensée, leur rejet du terrorisme, du racisme et du totalitarisme, a été calomnié par des intellectuels qui cheminent, certains depuis des années, auprès de représentants de cette idéologie totalitaire, sous sa forme la plus civile, bien entendu.
Cette offensive, qui a culminé avec la parution d'un livre qui prétend être une analyse scientifique de ces évènements mais n'est rien de plus qu'un pamphlet, a conduit à la mise en évidence d'une fracture entre deux gauches qui s'éloignent de plus en plus. Cette gauche des "je ne suis pas Charlie" vient de publier un texte s'intitulant "Combattre l'antisémitisme et condamner la politique israélienne" où elle a réussi à entraîner des signataires [dont Etienne Balibar, Edgar Morin, Elisabeth Roudinesco, Françoise Héritier, Patrick Chemla...] dont l'attachement laïc et républicain est évident. Mais que nous dit ce texte, en dehors de son titre ?
Tout d'abord, cette tribune débute par une formule étrange : "Ayant accueilli des Juifs victimes de l'antisémitisme et des survivants du génocide perpétré par les nazis, l'Etat d'Israël a le droit de vivre en paix et de voir ses frontières reconnues." Le droit a l'existence de l'État d'Israël serait donc lié exclusivement au statut de certains de ses citoyens victimes de la Shoah. On entre ici dans une dialectique terriblement perverse qui renforce indirectement le négationnisme: si en effet la Shoah est un mythe, alors Israël n'a plus aucune légitimité. Enfin, à la fin de la guerre, l'État d'Israël ne pouvait pas accueillir les survivants, vu qu'il n'existait pas. Ce sont eux, parmi d'autres, qui ont contribué à le créer - au nom d'un idéal largement antérieur à la Shoah.
Le titre nous dit "combattre l'antisémitisme", mais il n'est fait mention de l'antisémitisme dans le texte que sous cette forme : "Nous sommes préoccupés, en France, par la montée de l'antisémitisme et des autres formes de racisme, et nous les combattons. Mais nous nous élevons aussi, avec force, contre tous ceux qui se servent de l'argument de l'antisémitisme pour refuser de critiquer la politique désastreuse menée par Nétanyahou." Comment le combattre ? Rien n'est dit. En fait, le problème est lié à l'utilisation de l'argument de l'antisémitisme par les partisans de Nétanyahou. Rien sur l'antisémitisme du Hamas et de certains groupes pro-palestiniens (ni d'ailleurs sur celui de l'extrême droite traditionnelle), cet antisémitisme qui se diffuse en France au nom de la Palestine, cette haine qui tue des juifs parce qu'ils sont juifs.
En revanche, en ce qui concerne la condamnation de la politique israélienne, les choses sont claires. Même s'il y ait fait état de certaines divergences : "Nous demandons aussi que cesse toute poursuite contre les militants qui appelleraient au boycott des produits israéliens (nous soulignons), même si certains d'entre nous ne sont pas favorables à un tel boycott." Cela légitime toutes les formes de boycott, ne le limite pas aux produits des colonies et encourage le boycott et le harcèlement d'artistes et d'universitaires simplement parce qu'ils sont israéliens ou parce qu'ils vont se produire en Israël.
Ce texte, qui utilise, du bout des lèvres, le paravent de l'antisémitisme, afin de n'attaquer qu'une des parties en cause dans ce conflit, n'est pas un véritable appel à la paix ni une analyse politique de ce conflit, mais une tribune partisane, qui, malgré son titre, ne tient pas compte de ce qui s'est passé au mois de janvier et dont on pouvait penser que le manichéisme qu'elle exprime avait disparu. J'aimerais conclure par cette phrase de Camus : "Lorsque la violence répond à la violence dans un délire qui s'exaspère et rend impossible le simple langage de raison, le rôle des intellectuels ne peut être, comme on le lit tous les jours, d'excuser de loin l'une des violences et de condamner l'autre, ce qui a pour double effet d'indigner jusqu'à la fureur le violent condamné et d'encourager à plus de violence le violent innocenté"."

- Limoges : l'interdiction du spectacle de Dieudonné invalidée par le tribunal administratif (AFP) - "Le polémiste Dieudonné pourra se produire au Zénith de Limoges le 13 juin, le tribunal administratif de la ville ayant suspendu l'arrêté municipal d'interdiction pris par le maire UMP Emile-Roger Lombertie qui invoquait notamment des "risques sérieux de troubles à l'ordre public"."
https://fr.news.yahoo.com/limoges-linterdiction-spectacle-dieudonn%C3%A9-invalid%C3%A9e-tribunal-administratif-163952069.html

****************************************

Gaza & Hamas

- Israel okays Qatari-funded Gaza reconstruction projects (Times of Israel) - "Doha envoy says building is progressing ‘very well,’ with Israel allowing materials into Strip in a timely manner".
http://www.timesofisrael.com/israel-okays-qatari-funded-gaza-reconstruction-projects/
- Qatar compliments Israel for helping reconstruct Gaza, exposing NGO lies (Elder of Ziyon) - "Now, proof that Oxfam and Amnesty are falsely blaming Israel comes from an unlikely source - Qatar: "Qatar continues to aid reconstruction efforts in the war-torn Gaza Strip as new projects start, says committee chief Muhammad al-Amadi. "The reconstruction process is progressing very well as construction material is being shipped to Gaza everyday without any obstacles," al-Amadi said to Ma'an, adding that contracts for new projects have been signed and bids for more projects will be made. Israel has approved all the Qatari-funded projects in the Gaza Strip, he said"."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/05/qatar-compliments-israel-for-helping.html

- Hamas paves road near Gaza border ‘to attack Zionists’ (Times of Israel)
http://www.timesofisrael.com/hamas-paves-road-near-gaza-border-to-attack-zionists/
"In recent days heavy construction equipment has been operating on the Palestinian side of the border, several hundred meters from the security fence. Construction work is taking place across from the Israeli community of Nahal Oz. Former Hamas Interior Minister Fathi Hammad said Saturday the road was intended “to create for ourselves convenient opportunities to attack the Zionist enemy.” Israel security officials told the Ynet News website they were monitoring the road’s construction but said it did not seem to pose a security threat at this point. [...]"

- Gaza's Shujaiyeh will not be rebuilt anytime soon - because of its propaganda value (Elder of Ziyon) - "It seems likely that Hamas, and to an extent NGOs like UNRWA, want to keep Shujaiyeh as a zoo to show the world how evil Israel is. To put it simply, there is no excuse for not clearing rubble nine months after the war. There are bulldozers in Gaza, and indeed entrepreneurs recycle rubble to create new concrete and aggregate. Gaza's 40% unemployment rate means that there are plenty of people around willing to recover and sell this rubble. Yet Shujaiyeh remains almost the same as it was in August, except perhaps for clearing the streets for the constant convoys filled with gawking Europeans".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/06/gazas-shujaiyeh-will-not-be-rebuilt.html

****************************************

"Processus de paix"

- PA teaches kids to despise Jews (PMW) - voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=14951
"The Palestinian Authority continues to destroy any chance for lasting peace by teaching children that Palestinians and Muslims are in conflict with Jews. The PA teaches that Jews have an intrinsically evil nature and that this conflict is part of Islam. The PA repeatedly sends the message that the conflict is much more than a conflict over territory.
On the latest broadcast of the official PA TV children's program The Best Home, a young girl recited a poem calling Jews "barbaric monkeys," "the most evil among creations," and those "who murdered Allah's pious prophets." Jews are said to be "throngs... brought up on spilling blood... impure... [and] filth." In spite of all this, the girl, continuing her recital, declares she is not afraid of the Jews' "barbarity" because Jerusalem will "vomit out" the impure Jews. The poem continues, "My heart is my city and my Quran" [...]"

- PA TV Children’s Show from Tel Aviv: One Day We Will Regain Jaffa, Haifa, Acre, and Nazareth (Palestinian Authority TV, 22 mai, Vidéo 1mn41) - "In a children's show that aired on May 22 on the official Palestinian Authority TV channel, a puppet called Marwan is filmed visiting Tel Aviv, where he says: "It used to be Jaffa, and it became Tell Al-Rabi'." The studio host then says: "I am certain that Jaffa - and not only Jaffa, but also Haifa, Acre, Nazareth, and all the Palestinian cities occupied in 1948 - will return to us one day."
http://www.memritv.org/clip/en/4934.htm

- Child soldier promotes violence in Fatah video (PMW) - vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=14949
"Fatah reiterated on Facebook last month its adherence to violence and the use of weapons, by posting a music video with an armed child soldier and visuals of Fatah soldiers' military training and firing of rockets. In the video, a young boy singer dressed in a military uniform is seen going through a training program like adult soldiers and brandishing different weapons. Promoting child soldiers is forbidden according to international humanitarian law. In the video, the boy soldier sings about the Al-Aqsa Martyrs' Brigades' soldier, praising him and his weapons [...]"

- Netanyahu insiste sur des conditions à un Etat palestinien (AFP)
http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-insiste-sur-des-conditions-a-un-etat-palestinien/
"Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a tenté de rassurer dimanche le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier en réaffirmant qu’il était prêt à accepter sous conditions la création d’un Etat palestinien. « Je reste attaché à l’idée que le seul moyen de parvenir à une paix durable passe par le concept de deux Etats pour deux peuples », a assuré M. Netanyahu lors d’une conférence de presse à Jérusalem après son entretien avec M. Steinmeier, en visite en Israël et dans les Territoires palestiniens. Le Premier ministre israélien a toutefois souligné que cet Etat palestinien devait être « démilitarisé » et « reconnaître l’Etat juif d’Israël ».
Il a de nouveau démenti avoir enterré la création d’un Etat palestinien indépendant pendant la campagne électorale pour les législatives israéliennes du 17 mars et a expliqué qu’il avait seulement constaté qu’à l’époque les « conditions actuelles pour la création d’un Etat palestinien n’étaient pas réunies ». Selon lui, une de ces conditions passe par « l’arrêt par les Palestiniens de leur tentatives d’isoler et de délégitimer Israël sur la scène internationale », allusion notamment à la demande des Palestiniens de suspendre la Fédération israélienne de la FIFA. Ils ont finalement retiré leur requête vendredi lors du Congrès de l’instance qui gère le football mondial.
Après sa victoire aux législatives, M. Netanyahu a plusieurs fois affirmé qu’il ne s’était jamais rétracté du discours de 2009 de l’université Bar-Ilan dans lequel il a endossé pour la première fois publiquement l’idée d’un Etat palestinien coexistant avec Israël. « Le problème, ce ne sont pas les colonies (israéliennes) ou les frontières », a aussi affirmé dimanche le Premier ministre israélien. « La question n’est pas quelle est la frontière, mais quels sont les arrangements de sécurité au-delà de cette frontière » dans un futur Etat palestinien, a-t-il expliqué. [...]"

****************************************

Monde arabe

- Yémen : 8 civils tués dans des explosions après des raids sur des dépôts d'armes (AFP) - "Au moins huit civils ont été tués et vingt blessés lundi par des explosions consécutives à des raids de la coalition menée par l'Arabie saoudite sur des dépôts d'armes tenus par les rebelles chiites autour de la capitale yéménite Sanaa" ; "Le 12 mai, 69 personnes avaient péri dans des explosions provoquées par des raids, alors que de précédentes frappes aériennes contre des dépôts d'armes près de Sanaa avaient fait 38 morts le 21 avril".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-8-civils-tu%C3%A9s-explosions-apr%C3%A8s-raids-d%C3%A9p%C3%B4ts-074435336.html

****************************************

Turquie

- Pour les Turcs, Israël est la plus grande menace (Times of Israel) - "Les personnes interrogées placent les États-Unis juste derrière Israël mais devant la Syrie".
http://fr.timesofisrael.com/les-turcs-pensent-quisrael-est-la-plus-grande-menace/
"Un sondage récemment mené en Turquie a révélé que près de la moitié des citoyens de ce pays voient Israël comme la plus grande menace pour leur sécurité, suivi par les Etats-Unis, et ensuite seulement la Syrie. Le quotidien Today’s Zaman a publié la semaine dernière les résultats du sondage, qui a été mené par l’université Kadir Has d’Istanbul auprès d’un échantillon de 1 000 personnes.
A la question : quel pays, selon vous, représente la plus grande menace pour la Turquie ? 42,6 % des personnes interrogées ont désigné Israël, et 35,5 % ont répondu les États-Unis. Seuls 22,1 % des sondés ont mentionné la Syrie, qui partage une frontière avec la Turquie et est ravagée par une guerre civile de quatre ans, comme la plus grande menace pour leur pays. La Turquie a naguère tiré sur les positions syriennes à travers la frontière, après que des obus perdus de la guerre civile ont atterri sur son territoire.
Un sondage similaire (en 2013) avait montré que 41 % des personnes interrogées voyaient les Etats-Unis comme la plus grande menace pour la Turquie, tandis que 37,1 % avaient nommé Israël. [...]"


****************************************

Iran

- L'Iran rejette l'inspection de ses sites militaires (AFP) - Abbas Araghchi : "L'interrogatoire de nos savants est définitivement hors de question et l'inspection des sites militaires aussi".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/30/97001-20150530FILWWW00063-l-iran-rejette-l-inspection-de-ses-sites-militaires.php

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages