Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 11:57

Intifada ?


- En Cisjordanie, trois Israéliens blessés dans une attaque à la voiture bélier [dimanche], dont deux sérieusement (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/en-cisjordanie-trois-israeliens-blesses-dans-une-attaque-a-la-voiture-belier-dont-deux-serieusement/
"Trois Israéliens ont été blessés dans une attaque terroriste à la voiture bélier à la jonction de Tapuah, ce dimanche matin en Cisjordanie. Deux des blessés ont été évacués vers l’hôpital Beilinson à Petah Tikva, dans un état grave. Des sources ont confirmé que les blessés ne sont pas des soldats.
Un groupe de jeunes Israéliens attendait un bus sur le lieu de l’attaque. Le pilote s’est approché de l’intersection, puis a foncé sur la foule qui patientait, selon des témoins et la police. Le conducteur, identifié par les autorités comme un Palestinien, a été abattu par les forces de la police des frontières, à la jonction. La jonction, un grand carrefour sur la route 60, est fermée à la circulation dans toutes les directions."
- Un Palestinien tué après avoir lancé sa voiture sur la foule (Reuters) - "Un Palestinien a blessé quatre personnes en lançant délibérément son véhicule contre un arrêt de bus dimanche près d'une [localité] juive de Cisjordanie, avant d'être abattu par les policiers".
https://fr.news.yahoo.com/un-palestinien-tu%C3%A9-apr%C3%A8s-avoir-lanc%C3%A9-sa-voiture-125425493.html
- Le garde-frontières décède de ses blessures de l’attaque à la voiture bélier (Times of Israel) - "Benjamin Yakobovitch, âgé de 19 ans, est la 12e victime israélienne de la dernière vague de violence".
http://fr.timesofisrael.com/lagent-des-frontieres-decede-de-ses-blessures-de-lattaque-a-la-voiture-belier/
- Learning to drive a car just to run over Jews (Elder of Ziyon) - "His father says that Shahin had just received his driver's license a few days ago. He rented a car for the attack. The terrorist was only recently married and was adding a second floor to his father's house so he could move in. The daughter, who will be raised to hate, was named "Palestine." His father blessed his son and all the "martyrs" before him".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/11/learning-to-drive-car-just-to-run-over.html

- Video of Palestinian woman stabbing Israeli (Elder of Ziyon) - "Terror supporters quickly started circulating this photo of her after being shot - without saying that she had stabbed a guard". L'attaque soudaine est vraiment impressionnante. Voir la vidéo ici.
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/11/video-of-palestinian-woman-stabbing.html

- Six Israéliens blessés et un des assaillants tué dans de nouvelles attaques (AFP) - "le colonel Israël Shomer, commandant d’une division déployée en Cisjordanie, a estimé que la vague de violences allait se poursuivre : « Nous allons rester dans cette situation avec des hauts et des bas au moins pendant les prochains mois. Nous nous organisons en conséquence et nous sommes prêts à y faire face même pendant une longue période. Nous ne pensons pas que nous allons vers une situation extrême, mais elle peut devenir plus dure. »"
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/11/08/trois-israeliens-blesses-dans-une-attaque-a-la-voiture-belier_4805300_3218.html

- Attaque au couteau en Cisjordanie : l'assaillante palestinienne tuée [lundi] (AFP) - "Les agents de sécurité postés à un checkpoint près de la ville de Qalqilia, dans le nord de la Cisjordanie, ont procédé à des tirs de sommation en l'air après avoir vu une Palestinienne s'approcher d'eux armée d'un couteau. Ils ont ensuite ouvert le feu dans sa direction lorsqu'elle a refusé de s'arrêter" ; "Dans son sac ont été retrouvées deux lettres, une dans laquelle elle disait projeter un attentat suicide et une lettre d'adieux". Voir la vidéo ici.
https://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-attaque-au-couteau-lassaillante-palestinienne-neutralis%C3%A9e-065447314.html

- Un Israélien blessé lors d'une attaque au couteau à Jérusalem [mardi] (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/91995-151110-cisjordanie-israel-arrete-24-membres-d-un-reseau-du-hamas-a-qalqiliya
"Un Israélien a été blessé lors d'une attaque au couteau à proximité d'une station de tramway dans les quartiers de Pisgat Zeev de la ville Jérusalem. Les deux terroristes palestiniens ont été touchés par balles. Les équipes médicales arrivées sur place soignent le blessé israélien âgé d'environ 25 ans ainsi que les deux terroristes auteurs de l'attaque.
Quelques instants plus tard, une tentative d'attaque au couteau a été déjouée devant le porte de Damas dans la vieille ville de Jérusalem. Le terroriste a été touché par balles."
- Jérusalem : nouvelle attaque au couteau [mardi] (AFP) - "Il s'agit de la première attaque à Jérusalem depuis une dizaine de jours, durant lesquels la vague d'attentats anti-Israéliens avait connu une accalmie dans la Ville sainte".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/10/97001-20151110FILWWW00131-jerusalem-nouvelle-attaque-au-couteau.php

- Le mythe du vol d'organes palestiniens par Israël s'invite à l'ONU (Conspiracy Watch)
http://www.conspiracywatch.info/Le-mythe-du-vol-d-organes-palestiniens-par-Israel-s-invite-a-l-ONU_a1488.html
"L'ambassadeur de l'Autorité Palestinienne à l'ONU, Riyad Mansour, accuse Israël de procéder à des prélèvements d'organes sur les corps de Palestiniens morts.
Dans une lettre adressée au secrétaire général de l'ONU, Riyad Mansour explique que les dépouilles de Palestiniens tués par les forces de sécurité israéliennes sont «restituées sans leurs cornées et d'autres organes, ce qui confirme les rapports précédents sur les prélèvements d’organes effectués par la puissance occupante sur les victimes palestiniennes de sa brutalité».
L'homologue israélien de Riyad Mansour à l'ONU a opposé un démenti formel à ces accusations de « crime rituel », appelant les Nations unies à dénoncer le caractère antisémite de tels propos.
En 2009, le journal suédois Aftonbladet avait relayé des accusations similaires, déclenchant une crise diplomatique entre Israël et la Suède. En 2014, le Time Magazine avait publié le même type de contenus avant de se rétracter."

- Official PA news still claims Jews make up stories of stabbing attacks, quotes Amnesty (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/11/official-pa-news-still-claims-jews-make.html

- Songs promoting terror and violence become Palestinian hits (PMW) - "Songs that encourage Palestinians to use "cleavers and knives" against Israelis, riot, and throw rocks, are being heard in the streets of Ramallah and are popular among Palestinian youth". Voir ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16126

- Nir Barkat, maire de Jérusalem : "L'Europe et les États-Unis ne sauraient pas gérer une intifada des couteaux", Hugues Serraf (Atlantico)
http://www.atlantico.fr/rdv/zone-franche/nir-barkat-maire-jerusalem-europe-et-etats-unis-ne-sauraient-pas-gerer-intifada-couteaux-hugues-serraf-2430389.html
"La "rue israélienne" n'a pas l'air particulièrement perturbée par l'"intifada des couteaux", l'épidémie de poignardages aveugles qu'elle subit déjà depuis des mois. A Tel-Aviv, cette espèce de San Francisco du Moyen-Orient, on continue à jogger en bord de mer et à siroter des mojitos en terrasse rue Bograshov pendant qu'à Jérusalem, le Lourdes local, les orthodoxes en redingotes remontent encore l'avenue Ben Yehuda en marmonnant leurs prières sans souci apparent.
Les pèlerins chrétiens du monde entier qui ont cassé leur tirelire pour parcourir le pays la Bible en guise de guide du routard sont peut-être un peu moins nombreux, c'est sûr, et les vendeurs arabes d'articles religieux made in China font sans doute un peu moins de chiffre d'affaires entre la porte de Jaffa et le Saint-Sépulcre mais, au final, c'est business as usual en terre sainte...
Nir Barkat, le maire de Jérusalem, attribue cette relative absence de tension à l'habitude qu'ont les Israéliens de ce genre de situation : "Je crois que la seule différence notable est que les gens ont désormais tendance à regarder devant eux en marchant dans la rue plutôt que les yeux rivés sur l'écran de leur iPhone. Je ne sais pas si c'est efficace contre les terroristes mais ça leur évite au moins de se prendre un poteau de signalisation dans la figure..."
Du point de vue de ceux qui, en France, et en dépit d'une connaissance parfois lacunaire de ce qui se joue entre Israéliens et Palestiniens, ont choisi de soutenir les seconds plutôt que de se demander comment les réconcilier une fois pour toute avec les premiers, ces poignardages sont de toute manière autant d'actes politiques légitimes. La poursuite d'une diplomatie de désespérés par d'autres moyens, comme dirait Clausewitz s'il était reporter à Al-Jazeera... Mais Barkat serait en désaccord, qui pointe surtout l'absence de référence au conflit proprement-dit dans cette intifada hors-normes : "Les assaillants sont souvent très jeunes, peu politisés, et leur profil est plus fréquemment celui d'ados radicalisés religieusement sur les réseaux sociaux que de défenseurs de la cause palestinienne. C'est "Allah Akbar !" qu'ils crient en attaquant, pas "vive la Palestine !""
La nouvelle perception israélienne de la situation est effectivement que c'est l'expansion de discours fondamentalistes déconnectés de "la Cause" plus que le nationalisme qui alimente cette vague de violence, le Fatah de Mahmoud Abbas comme le Hamas a Gaza étant eux mêmes débordés par l'émergence d'un islamisme plus centré sur le fameux "rétablissement du Califat" que sur la création d'un État palestinien souverain. D'où le parallèle que suggère Nir Barkat entre ces attaques, le plus souvent dirigées contre des civils lambda de tous âges, et les "loups solitaires" qui animent désormais les rubriques de faits divers en Europe et aux États-Unis : "En France, vous faites déjà face à des phénomènes similaires, comme dans l'affaire du Thalys par exemple. Des gens dont on ne sait pas s'ils agissent de leur propre chef ou s'ils sont téléguidés – et sans doute est-ce un peu les deux finalement– se lancent dans des attaques souvent suicidaires et totalement indiscriminées et c'est quelque chose avec quoi il va vous falloir apprendre à vivre".
Dans ce contexte, il constate que son pays est vraisemblablement mieux préparé que l'Europe à en gérer les conséquences pratiques, ne serait-ce que parce que la majorité des Israéliens, hommes et femmes, sont passés par l'armée et ont au moins une vague idée de ce qu'il faut faire face à un homme armé d'un couteau semant la panique dans la file d'attente d'un arrêt de bus : "Dans le train Paris-Bruxelles, ce sont des militaires américains en vacances qui ont permis d'éviter le drame. Pas spécialement des héros, mais des gens entraînés et aguerris ; un fanatique a plus de chance de tomber sur ce profil à Jérusalem qu'à Paris ou à Londres". Et le maire de Jérusalem sait sans doute de quoi il parle en l'espèce, cet ancien start-upper passé à la politique, auquel on prête parfois des ambitions nationales, ayant lui même stoppé une attaque en février dernier, Chose que l'on imagine mal sous nos latitudes, un Jean-Claude Gaudin jouant les Chuck Norris étant assez improbable..."

- How to Avoid Israeli Brutality (Vidéo 47 secondes) - quelques bons conseils élémentaires.
https://www.youtube.com/watch?v=a5w_7D70bbA

********************************************

Gaza & Hamas

- Une roquette s’abat sur le territoire israélien, pas de blessés (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/une-roquette-sabat-sur-le-territoire-israelien-pas-de-blesses/

- Cisjordanie : un réseau du Hamas démantelé (AFP) - « Un réseau du Hamas a été découvert à Qalqilya. Ses chefs opéraient en vue de relancer les activités du Hamas dans cette région et se préparaient à se livrer à des activités terroristes » ; « Ce réseau était dirigé, guidé et financé par des membres des quartiers généraux du Hamas au Qatar et dans la bande de Gaza ».
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/10/97001-20151110FILWWW00051-cisjordanie-un-reseau-du-hamas-demantele.php

********************************************

"Processus de paix"

- ‘Nuit de Cristal à Amsterdam’ : la députée [arabe israélienne Hanen] Zoabi compare Israël aux Nazis (Times of Israel) - "Lors d’un rassemblement d’un groupe juif d’extrême gauche, la députée de la Liste arabe unie déclare que l’Etat juif est engagé dans un « nettoyage ethnique » contre les Palestiniens".
http://fr.timesofisrael.com/nuit-de-cristal-a-amsterdam-la-deputee-zoabi-compare-israel-aux-nazis/

- All of Israel is "Palestine" according to Abbas' National Security Forces and Governor of Ramallah (PMW) - "Following the Palestinian Authority policy of portraying all of Israel as "Palestine," two recent Facebook posts by the PA National Security Forces presented Israeli cities Haifa and Acre as "Palestine" and "occupied"."
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16127

- Do the Palestinians Want Two States?, Brig.-Gen. (res.) Yossi Kuperwasser (Haaretz - in Hebrew on November 8) - "The only possible solution is that of two states for two peoples with mutual recognition. It has not died; it simply has not yet been born because the Palestinians, and the Europeans who support them, refuse to allow its birth".
http://jcpa.org/do-the-palestinians-want-two-states/
"Is the Palestinian “popular uprising” in its current manifestations the preferred form of struggle for the Fatah leadership – as opposed to small-scale demonstrations at focal points of friction? When an interviewer on a prominent TV show on the official Palestinian channel directed this question to Tawfik Tirawi, a member of Fatah’s Central Committee, Tirawi answered unequivocally in the affirmative.
The former head of Palestinian General Intelligence went on to boast of the young Palestinian generation’s awareness of the struggle, and, as an example, cited his son, who while not yet three years old, sings of the shahids [martyrs] and asks his father to bring him a rifle so that he can vanquish Israel and the Zionists. Noting that in another two years it will be 100 years since the Balfour Declaration, Tirawi asserted that the Palestinians have waged an ongoing struggle to liberate their land ever since.
This is the context in which to regard the current wave of terror attacks. As Tirawi explains, there is no single act that will achieve the long-awaited objective, just a “cumulative struggle.” In his view, Fatah has not ruled out any approach since its 2009 Sixth General Congress. At the moment, though, there is no point to negotiations since not only Benjamin Netanyahu and his “extremist government” but also the Israeli left and center are not prepared to give anything to the Palestinians. Hence, the need for an ongoing campaign that can return the Palestinian issue to the international and Arab stage and gain leverage for the renewal of the negotiations sometime in the future.
With that in mind, Tirawi explains, acts involving “hot weapons [firearms]” – as Hamas urges – should be avoided since they stir the world’s disapproval. The nature of the current struggle, however (even including the murder of Israelis with knives), is completely consistent with Palestinian aspirations.
Tirawi has complaints about the world: It shows understanding for Israel’s behavior, which, he says, involves terror, firearms, and the execution of Palestinians, yet accuses the Palestinians, who are resorting to the stone and the knife, of terrorism. As for the Americans, he has no expectations of them; they are biased in the Israelis’ favor and he has clear-cut proof of it: “John Kerry uses the term ‘Temple Mount,’ which testifies to the fact that he accepts Israel’s position on this issue.” (The Palestinians, of course, claim that there was never a Jewish Temple at the site.)
That, then, is the stance of the Palestinian leadership. Driven by a mix of hatred, frustration over continued Israeli control of the territories, an outlook that denies the existence of the Jewish people and its right to a democratic nation-state in its homeland, and a sense of victimhood that is fed by their national and religious leaders, the Palestinians are sustaining their onslaught of indiscriminate murder even though, seemingly, it is of no avail to them. Their leadership encourages the terror because, on the one hand, it fears that the Palestinian issue will be pushed to the margins and is no longer perceived as the root of the regional instability, while, on the other, there appears to be growing awareness that there is no solution in the foreseeable future and, thus, no reason that the international community should invest resources in the issue.
Meanwhile, neither the agreed arrangement on the Temple Mount, which is important in itself, nor the security measures, nor attempts to meet Palestinian demands in certain regards, nor the declining interest in the stabbings phenomenon in Israel and the world as it loses its initial shock value are persuading the Palestinian leadership to stop sending Palestinian young people to die and kill. The fervor that accompanies the official funerals of the terrorists indicates the depth of the sentiments involved.
Israel, along with its efforts to bring an end to the wave of terror, has been busying itself with a series of historiosophical questions such as: Will the war last forever? (Apparently for as long as the Palestinians cling to their far-reaching demands and to the above-described strategy of struggle.) What is the connection between the Palestinians and the Holocaust? What would Rabin have done had he not been assassinated? (He was very distant from the whims of Peres and the left and very suspicious of the Palestinians, especially after they hoodwinked Israel on the matter of the “Oslo Accords.” For him peace was a means to ensure the existence and security of the nation-state of the Jewish people, as his last speech to the Knesset also makes clear.) Does the Palestinian use of the term “the Israeli people” reflect their opposition to the establishment of a nation-state for the Jewish people? Mahmoud Abbas himself has again declared that he will never recognize Israel as a Jewish state. He provides a plethora of excuses and three real reasons as well: such recognition would nullify the “right of return,” make it harder for the Israeli Arabs to promote Palestinian interests within the Israeli political scene, and would require a change in the Palestinian narrative. Those are exactly the reasons why Israel insists that only such recognition, which the Palestinians refuse to grant, can guarantee real peace.
In his speech to Congress in May 2011, Netanyahu did not demand that Abbas become a Zionist and recognize the Jewish people’s right to a state in the land of its forefathers. It would be sufficient, he said, for Abbas to accept that Israel is the (democratic) nation-state of the Jewish people, without connection to the question of a right. Just as many Zionists now recognize the Palestinian people’s right to a nation-state in its land in the framework of the permanent settlement, so long as it does not constitute a threat to Israel’s security, so must the Palestinians be required to recognize the Jewish people’s right to a democratic nation-state in the land of its forefathers.
The notion of being rescued from this situation by a unilateral separation, which some on the Israeli left have been raising of late, is not feasible under the current circumstances for the same reason, namely, that the Palestinians will not agree to it (see the Gaza precedent). The idea of one state, too, lacks all logic and feasibility. The only possible solution is that of two states for two peoples with mutual recognition. It has not died; it simply has not yet been born because the Palestinians, and the Europeans who support them, refuse to allow its birth."

********************************************

Syrie

- Syrie : 23 civils tués dans des frappes sur un fief rebelle près de Damas (AFP) - "Au moins 23 civils, dont six enfants, ont été tués samedi dans des frappes sur un fief rebelle près de Damas, a indiqué une ONG en affirmant qu'elles avaient été probablement menées par l'aviation russe".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/07/97001-20151107FILWWW00097-syrie-23-civils-tues-dans-des-frappes-sur-un-fief-rebelle-pres-de-damas.php

********************************************

Yémen

- Les combats ont fait près de 60 morts en deux jours au Yémen (Reuters) - "En sept mois de conflit - les bombardements de la coalition sous conduite saoudienne ont débuté le 26 mars -, au moins 5.600 personnes ont trouvé la mort au Yémen, pays le plus défavorisé de la péninsule arabique".
https://fr.news.yahoo.com/les-combats-ont-fait-pr%C3%A8s-60-morts-en-153843533.html

********************************************

France

- La CEDH déboute Dieudonné car elle ne protège pas «les spectacles négationnistes» (AFP) - "«Travestie sous l’apparence d’une production artistique», la démonstration de haine à laquelle s’est livrée le polémiste «est aussi dangereuse qu’une attaque frontale et abrupte» contre l’Holocauste et les juifs, a tranché la CEDH".
http://www.liberation.fr/planete/2015/11/10/la-cedh-deboute-dieudonne-car-elle-ne-protege-pas-les-spectacles-negationnistes_1412399
"Le polémiste français Dieudonné, qui contestait devant la Cour européenne des droits de l’Homme sa condamnation pour avoir fait monter sur scène un négationniste, a été débouté mardi par la CEDH au motif qu’elle ne protégeait pas «les spectacles négationnistes et antisémites». La Cour, dont la décision est définitive, a estimé qu’en faisant monter sur scène le négationniste Robert Faurisson, Dieudonné ne s’était pas livré à «un spectacle (...), même satirique ou provocateur» mais à «une démonstration de haine et d’antisémitisme», ainsi qu’à une «remise en cause de l’Holocauste».
Dieudonné M’Bala M’Bala avait saisi les juges européens en faisant valoir une atteinte à sa liberté d’expression, en raison d’une amende de 10 000 euros qui lui avait été infligée par la justice française pour «injure» à caractère racial. Le polémiste avait été condamné pour son spectacle du 26 décembre 2008 au Zénith de Paris. Ce soir-là, il avait convié sur scène Robert Faurisson, l’avait fait applaudir par le public et lui avait fait remettre un «prix de l’infréquentabilité» par un comparse déguisé en déporté juif.
Les magistrats européens ont déclaré sa requête irrecevable. «Travestie sous l’apparence d’une production artistique», la démonstration de haine à laquelle s’est livrée le polémiste «est aussi dangereuse qu’une attaque frontale et abrupte» contre l’Holocauste et les juifs, a tranché la CEDH."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages