Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 10:47

France


- Agression antisémite le 7 décembre 2015 Dans le Rer D vers Melun (Vidéo 2mn47) - un espèce de malade éructe dans le train contre les Juifs, massacreurs de "5.000 bébés palestiniens", regrette de ne pas avoir de "grenade à fragmentation" pour faire exploser les Juifs qu'il voit dans le même train que lui, et finit sa belle tirade par "On les aura !"
https://www.youtube.com/watch?v=9rV974CIUk0

***********************************

Intifada ?

- Jérusalem : Une quinzaine de blessés [lundi] dans une attaque à la voiture-bélier (AFP) - "Un bébé âgé d'un peu plus d'un an a été gravement blessé à la jambe".
http://www.20minutes.fr/monde/1750591-20151214-jerusalem-quinzaine-blesses-attaque-voiture-belier
"Lundi, une nouvelle attaque anti-israélienne à la voiture-bélier a eu lieu à Jérusalem-Ouest, en Israël. L’assaillant a fait une quinzaine de blessés dont un bébé âgé d'un peu plus d'un an, avant d’être « neutralisé », ont indiqué la police et les secours. ​L’assaillant, qui avait une hache dans sa voiture, a été abattu par balles.
L’agresseur, un Palestinien de Jérusalem-Est âgé de 21 ans, a lancé son véhicule sur un groupe d’usagers en train d’attendre à un arrêt de bus, blessant 14 d'entre eux. Un bébé âgé d'un peu plus d'un an a été gravement blessé à la jambe et a été transporté à l'hôpital Hadassah où il doit être opéré, a indiqué une porte-parole de l'établissement.
Le 6 décembre dernier, Jérusalem avait déjà été le théâtre d’une attaque du même type. Trois personnes avaient alors été blessées. [...]"
- Hamas says Jerusalem car-ramming terrorist was a member (Times of Israel) - "The terrorist who carried out a car-ramming attack in Jerusalem on Monday was a member of the Hamas, the Palestinian terror group announced a day later, as it emerged that Abed el-Muhsen Hassuna had been residing in Hebron".
http://www.timesofisrael.com/hamas-says-jerusalem-car-ramming-terrorist-was-a-member/
- Jerusalem Car-ramming Attack Shows Israel Still Cannot Thwart Lone Assailants, Amos Harel (Haaretz) - "Most attempted attacks shatter against security personnel deployed in West Bank, Jerusalem and along Green Line, but as the car-ramming in Jerusalem that left 14 wounded has shown, hermetic protection is very hard to provide".
http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.691836

- Une ado tente de poignarder un Israélien [dimanche] (AFP) - Tsahal : "Une Palestinienne armée d'un couteau a tenté de poignarder un passant à Hébron [plus précisément à Kiryat Arba]. Les forces stationnées sur place ont répliqué à la menace immédiate et ont tiré sur l'assaillante qui a été évacuée pour être soignée dans un hôpital de Jérusalem".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/13/97001-20151213FILWWW00093-une-ado-tente-de-poignarder-un-israelien.php

- Abbas calls terror attacks 'justified popular uprising' (Ynet)
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4739356,00.html
"Palestinian President Mahmud Abbas on Monday referred to the last three months of violence as a "justified popular uprising," saying that young Palestinian demonstrators were "driven by despair (at the fact) that a two-state solution is not coming." Israel condemned Abbas's comment. "There can never be justification for wanton attacks on civilians like we saw today," said Israeli government spokesman Mark Regev. [...]"

- Hamas Leader Khaled Mash'al Exalts Palestinian Terror Attacks, Carried Out by "the Noblest of People" (Al-Jazeera TV, 10 décembre, Vidéo 1mn56) - "In a December 10 address in Kuala Lampur, Hamas Leader Khaled Mash'al praised Palestinians attacking with knives and cars in the West Bank and Jerusalem, glorifying their martyrdom and saying: "By God, they are the most exalted and the noblest of people." Mash'al further said: "After the knives used by the people of the West Bank and Jerusalem - can anyone possibly have an excuse to abandon the path of Jihad?" The address was broadcast by the Al-Jazeera network".
http://www.memritv.org/clip/en/5213.htm
- Le chef politique du Hamas appelle à plus d’attaques au couteau (Times of Israel) - "Par Dieu, après les couteaux utilisés par les gens de Cisjordanie et de Jérusalem, qui peut avoir une excuse pour abandonner la voie du djihad ? Personne ne peut avoir une telle excuse".
http://fr.timesofisrael.com/le-chef-politique-du-hamas-appelle-a-plus-dattaques-au-couteau/
"Le chef du Hamas Khaled Mashaal s’est félicité de la récente vague d’attaques palestiniennes contre des Israéliens et a dit que parce que les Palestiniens sont parvenus à la conclusion que le processus de paix est futile, le chemin « du djihad, du sacrifice et du sang » est la seule voie à suivre.
« Les Palestiniens ont réalisé que les négociations (avec les Israéliens) sont inutiles », a dit Meshaal le 10 décembre lors d’une visite dans la capitale malaisienne Kuala Lumpur. « Le soi-disant processus de paix est futile. Il n’y a pas de paix. Seule la voie du djihad, du sacrifice et du sang (portera ses fruits). »
Mashaal, qui vit en exil au Qatar, était la semaine dernière en Malaisie à la tête d’une délégation de hauts responsables du Hamas pour une visite de quatre jours afin de rencontrer dirigeants et politiciens.
« Nos droits ne seront pas restaurés par le Conseil de sécurité de l’ONU, mais par des moyens de recrutement, » a-t-il déclaré dans un discours, selon une traduction fournie par l’observatoire Middle East Institute Media Research (MEMRI) basé à Washington. « Deux mille ‘roquettes’ verbales ne se comparent pas à une seule roquette de fer. Les enfants et les jeunes de Cisjordanie ont compris le message. » « Les armes comme les kalachnikovs ou les missiles ne sont pas à portée de main, mais il y a des couteaux et des voitures avec lesquelles on peut foncer sur les ennemis, » a-t-il ajouté. « Par Dieu, après les couteaux utilisés par les gens de Cisjordanie et de Jérusalem, qui peut avoir une excuse pour abandonner la voie du djihad ? Personne ne peut avoir une telle excuse ».
« Notre Seigneur a dit : ’Allah n’impose à personne de devoir, si ce n’est dans la mesure de sa capacité,' » a poursuivi Meshaal. « Il a également dit : ‘Préparez-leur ce que vous pouvez.' » « Par conséquent, le jeune homme qui engage sa vie et la sœur héroïque, sans rien, à part un couteau dont la main, sont légitimes et Allah les accepte. Cela dépend d’Allah, mais Il accepte leur djihad et leur martyr. » « Par Dieu, ce sont les personnes les plus glorifiées et les plus nobles. »"

- Jihadist left note saying that he is going to Paradise after stabbing Jews (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/jihadist-left-note-saying-that-he-is.html
"[...] A couple of days ago, this video was released showing a horrific attack by an Arab against two Israelis last Wednesday in Hebron. It turns out that he left a note for his parents before his attack:
"In the name of Allah the Compassionate and Merciful
"Think not of those who are killed in the Way of Allah as dead. Nay, they are alive, with their Lord, and they have provision."
By Allah, I yearned for Paradise, don’t be sad, I only set out (to stab) in order to support and elevate the Word of Allah and in order to take revenge for the martyrs. Don’t be sad, don’t be sad, we will meet in Paradise, your son is a martyr Allah willing, we will meet in Paradise, Allah Akbar, praise be to Allah (ineligible word) Allah be praised" [..
.]"

- Israël : enquête sur un policier soupçonné d'avoir eu la gâchette trop facile (AFP) - Ministère de la Justice : "Une enquête a été ouverte (...) dont le but est de vérifier les accusations qui ont été exprimées, selon lesquelles le policier a tiré [le mois dernier] sur la terroriste alors que cette dernière était neutralisée et que, selon les accusations, elle ne représentait plus de danger".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-enqu%C3%AAte-policier-soup%C3%A7onn%C3%A9-davoir-eu-g%C3%A2chette-facile-185748424.html

***********************************

Gaza & Hamas

- Bombardements israéliens à Gaza [lundi] (AFP) - ""Hier [dimanche] soir (...) une roquette a été tirée de la bande de Gaza vers le sud d'Israël", explique l'armée. "Aucun blessé n'a été signalé". "En réponse à cette attaque, des avions de l'armée de l'air israélienne ont pris pour cible deux postes militaires du Hamas dans le nord et le centre de la bande de Gaza", ajoute l'armée israélienne".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/14/97001-20151214FILWWW00054-bombardements-israeliens-a-gaza.php

- Le Hamas finance l'Etat islamique dans le Sinaï (i24) - "Les autorités égyptiennes notent que c'est uniquement grâce à l'apport financier du Hamas que l'organisation affiliée à l'Etat islamique dans le Sinaï est passée du stade de tribu bédouine avec des armes légères à celui d'un groupe d'environ 800 combattants parfaitement équipés et entraînés".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/95692-151215-le-hamas-finance-l-etat-islamique-dans-le-sinai
"La branche militaire du Hamas à Gaza transfère des dizaines de milliers de dollars chaque mois à l'organisation affiliée à l'Etat islamique dans le Sinaï égyptien, rapporte mardi le site Ynet.
Ces transferts illustrent seulement une des faces de la coopération militaire et stratégique entre les deux organisations terroristes. Les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas, sont totalement indépendantes finacièrement du bureau politique du Hamas, qui paye, quant à lui, l'Etat islamique pour assurer la sécurité des transferts d'armes de contrebande du sinaï égyptien vers la bande de Gaza. Il s'agit principalement d'explosifs avec des matériaux propulseurs pour la fabrication de roquettes.
Les responsables sécuritaires israéliens pointent le paradoxe de cette dangereuse collaboration: l'essentiel du soutien financier au Hamas provient d'Iran qui pourtant combat l'Etat islamique en Syrie et en Irak. Les ressources militaires du Hamas sont également financées par les habitants de Gaza par le biais de taxes sur les activités commerciales prélevées sur le passage des marchandises au point de passage de Kerem Shalom entre Israël et la bande de Gaza dont le montant est de 1,7 millions de shekels (400.000 euros) par jour et dont une partie permet de payer les salaires des brigades Ezzedine al-Qassam qui comptent environ 24.000 membres.
Les autorités égyptiennes notent que c'est uniquement grâce à l'apport financier du Hamas que l'organisation affiliée à l'Etat islamique dans le Sinaï est passée du stade de tribu bédouine avec des armes légères à celui d'un groupe d'environ 800 combattants parfaitement équipés et entraînés. Mais le Hamas ne se contente pas de transférer des fonds. Il soigne dans ses hôpitaux de Gaza les membres de Daech qui sont blessés dans les combats et envoie même des équipes médicales dans le Sinaï. [...]"

- Defense experts back IDF’s 2014 Gaza campaign, claim critics are invoking wrong set of laws (Times of Israel) - "Report by international High Level Military Group blasts UN commission, says Israel set a standard no other army could match". Traduction française (parfois approximative) de cet article ici.
http://www.timesofisrael.com/international-defense-experts-back-idfs-2014-gaza-campaign/
"Armies of the world would be rendered far less effective if they were forced to operate under the same restrictions as the IDF during last summer’s Gaza campaign, a group of former military and defense leaders from nine countries claim in a new report released Friday.
Following a months-long investigation into the 50-day conflict, the High Level Military Group — made up of retired generals and defense officials from Germany, Colombia, India, Spain, Australia, the United States, France, the United Kingdom and Italy — found that Israel not only abided by the laws of armed conflict, but far surpassed their requirements, despite damning reports by the UN and non-governmental organizations that accused the IDF of potential war crimes.
The group had already defended Israel’s actions in the Gaza Strip earlier this year, submitting their preliminary findings to the UN Human Rights Commission’s probe into the operation, but the group’s final 80-page report goes far beyond their initial assessment. “Our findings were diametrically opposed to the UN report,” Col. Richard Kemp, one of the document’s authors and the former commander of British forces in Afghanistan, told The Times of Israel on Thursday, blasting the lack of military expertise by the United Nations commission that investigated the conflict. “The UN report was done too quickly and was done by the wrong people.”
The HLMG, which includes, the former chairman of the NATO military committee, the former chief of staff of the Italian army, a former US ambassador-at-large on war crimes and the former director-general of the Indian Defense Intelligence Agency, was formed by the Friends of Israel Initiative, a group created by former Spanish Prime Minister José María Aznar in 2010 to fight an “unprecedented campaign of deligitimation against Israel.”
The UN and NGO reports were investigated by human rights experts, and not military personnel who are most familiar with the laws of armed conflict. Without that expertise, the commissions investigating the 2014 Operation Protective Edge arrived at biased and inaccurate conclusions, Kemp said.
A central issue in all of these reports is that of civilian casualties. One of the problems, the report found, was the UN accepted Hamas’s figures for combatant vs. civilian casualties, which put the ratio at close to 70% non-combatants of the 2,000 or so deaths, compared to the dramatically lower 50% that Israel claims. The HLMG found Hamas’s numbers to be rife with inconsistencies, such as the “inclusion of duplicate names, incorrect ages, combat-related deaths caused by Hamas or its affiliate organizations, such as in the case of misfired rockets, and deaths not related to the hostilities but classified as such.”
More problematic, however, is that the UN and NGO reports were researched from a human rights standpoint and treated the concept of civilian deaths as inherently wrong, even when those incidents occurred under legally acceptable circumstances, Kemp said. “Human rights law was not the right set of laws to govern this; the laws of armed conflict are,” he added. Commissions investigating the conflict should have looked to see that everything feasibly was done to avoid the deaths of non-combatants, not that casualties didn’t happen, as they inevitably will in wartime. That standard of zero civilian deaths is an impossible one, Kemp said.
Nevertheless, the 11 former army and governmental officials found that Israel adopted a far higher level of restraint than other militaries, citing Israel’s now famous “knock on the roof” technique of dropping a non-explosive ordnance to alert residents that their building is about to be bombed, the telephone calls and leaflets dropped warning non-combatants to leave the scene of an impending attack and numerous examples of missions canceled due to potential non-combatant casualties.
“That threshold isn’t something other nations could handle,” Kemp said. “We can’t call everyone in Iraq before a strike.” This standard, which is already beginning to be applied to other armies besides the IDF, is a hindrance to military expediency, Kemp argued. “You can’t achieve that aim and also be effective. It’s why we’re not being effective,” Kemp said, referring specifically to the current coalition campaign against the Islamic State in Syria and Iraq.
Not only does that intense international scrutiny on every civilian death inherently hinder the IDF’s and other militaries’ ability to wage an effective war, it will also ironically endanger more citizens, as each civilian death can be perversely used by Hamas and other groups as a weapon on the public opinion “front,” Kemp claimed. [...]"

***********************************

"Processus de paix"

- Sondage : 2/3 des Palestiniens croient plus à la violence qu’à la négociation (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/sondage-23-des-palestiniens-croient-plus-a-la-violence-qua-la-negociation/
"Deux tiers des Palestiniens sont favorables à un soulèvement armé de type intifada plutôt qu’aux négociations avec les Israéliens pour faire avancer leur cause, indique un sondage publié lundi. Selon cette enquête réalisée par Policy and Survey Research (PSR), organisation respectée, 66 % des Palestiniens (71 % dans la bande de Gaza, 63 % en Cisjordanie) pensent que, « si les affrontements actuels dégénèrent en une intifada armée, ce développement servira les intérêts nationaux palestiniens alors que les négociations ne le peuvent pas ». [...]
Selon le sondage de PSR, seuls 45 % des Palestiniens soutiennent la solution à deux Etats palestinien et israélien vivant en paix, mais seuls 34 % pensent qu’elle est encore réalisable en raison du développement de la construction israélienne. [...]
Selon le sondage, 65 % des Palestiniens veulent [la] démission [du président Abbas]. En cas de présidentielle, le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza l’emporterait face à M. Abbas. Son chef à Gaza, Ismaïl Haniyeh, est crédité de 51 % (contre 49 % il y a trois mois) et le président actuel de 41 % (contre 44 %). [...]"

***********************************

Israël

- Un Palestinien blessé par un policier obtient 155 000 NIS de dédommagement (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/un-palestinien-blesse-par-un-policier-obtient-155-000-nis-de-dedommagement/
"La Cour des magistrats de Jérusalem a récemment ordonné à un garde-frontière policier de payer 155 000 NIS de dédommagement à un manifestant palestinien pour l’avoir blessé sans raison. Wahel Sabit a été reconnu coupable d’avoir tiré sur Rateb Abu Rahmeh sans cause justifiable, et d’avoir ensuite faussement affirmé que sa victime lançait des pierres sur les forces de sécurité pendant des affrontements dans le village de Bilin, en Cisjordanie, en 2005. [...]
Selon les documents de la Cour, Sabit a tiré sur Abu Rahmeh et les autres manifestants alors qu’ils approchaient de la clôture en fil barbelé de l’armée israélienne en dehors du village. Abu Rahmeh a été touché à la jambe par une balle recouverte de mousse tirée par Sabit.
Après l’incident, Sabit a témoigné devant ses supérieurs que ce jour-là, Abu Rahmeh et les autres avaient déplacé la clôture en fil barbelé et lancé des pierres sur son unité à une distance proche, ne laissant aux forces de sécurité que le choix d’utiliser des méthodes de dispersion d’émeutes sur les manifestants.
En conséquence, Abu Rahmeh a été arrêté et accusé par Israël avant qu’une vidéo de l’incident ne prouve que la version de Sabit était fausse. Selon le rapport, on peut voir Rahmeh tentant de calmer les manifestants et les soldats alors que la manifestation devenait violente. Après avoir été touché, Abu Rahmeh a passé 14 jours dans les prisons de l’armée israélienne avant qu’une cour militaire ne visionne le film et ordonne sa libération immédiate.
Sabit était jugé pour avoir falsifié son compte-rendu de l’incident, et a été condamné à sept mois de prison par une cour civile après avoir accepté une négociation. Selon les termes de l’accord, Sabit a admis avoir donné de fausses informations et dit à la Cour que ce jour là était son premier en mission opérationnelle, et qu’il avait peur de son commandant. En 2012, Sabit a fait appel de sa condamnation et a vu sa peine réduite à six mois de services d’intérêt général. [...]"

***********************************

Syrie

- Syrie : au moins 45 civils tués dans des bombardements sur un fief rebelle près de Damas (AFP) - "Le directeur de l'OSDH a également fait état de raids aériens sur ces localités, mais on ignore s'ils ont été menés par des avions syriens ou des appareils russes. Au moins 10 enfants et quatre femmes figurent parmi les morts, a-t-il précisé. "Un des raids a touché un emplacement près d'une école à Douma, tuant la directrice", a-t-il ajouté".
http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/syrie-au-moins-45-civils-tues-dans-des-bombardements-sur-un-fief-rebelle-pres-de-damas_1221779.html

***********************************

Yémen

- Yémen : des civils tués dans des bombardements (Reuters) - "Des frappes aériennes menées par la coalition arabe sous conduite saoudienne ont tué 19 civils yéménites dimanche lors du bombardement de maisons et d'un marché". Notez bien que presque personne ne parle de la mort de ces civils. Le contraste sera d'autant plus frappant lors de la prochaine intervention israélienne.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/13/97001-20151213FILWWW00043-yemen19-civils-tues-dans-des-bombardements.php

***********************************

Europe

- Un officier de réserve de l'armée israélienne arrêté en Grande-Bretagne (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/95481-151213-un-officier-de-reserve-de-l-armee-israelienne-arrete-en-grande-bretagne
"Un officier de réserve de l'armée israélienne, qui a combattu lors de l'opération Bordure protectrice pendant l'été 2014, a été arrêté il y a quelques semaines à son arrivée dans un aéroport en Grande-Bretagne, en raison d'une plainte déposée contre lui pour avoir été impliqué dans des "crimes de guerre", rapporte dimanche Ynet.
Tous les soldats qui ont combattu pendant la guerre de 2014 qui a duré 50 jours, et dont les détails ont été publiés ou les photos mises en ligne, peuvent se retrouver sur la liste noire des organisations pro-palestiniennes, qui déposent régulièrement des plaintes auprès des commissariats de police en Europe.
L'officier en question, qui est venu en Grande-Bretagne dans le cadre d'un voyage d'affaires, a été libéré quelques heures après sa détention, grâce à l'intervention du ministère des Affaires étrangères, et avec l'aide de la Direction des opérations militaires et la division du droit international de l'armée israélienne. Les autorités britanniques se sont excusées auprès d'Israël suite à l'incident.
"Chaque soldat et chaque officier, qui a servi au cours de l'opération Bordure protectrice et dont le nom et la photo ont été publiés dans les médias, mais aussi sur les réseaux sociaux, est susceptible de faire face à de tels incidents à l'étranger", a déclaré à Ynet une source du bureau du procureur de l'armée israélienne. [...]"

- Le Vatican réaffirme que les juifs peuvent aller au paradis sans se convertir, Claire Levenson (Slate) - "cette déclaration n'est pas tout à fait une première, mais plutôt une continuation de Nostra Aetate, la déclaration du concile Vatican II selon laquelle l'Eglise catholique respecte et accepte les autres religions. Cette déclaration avait aussi répudié l'idée d'une culpabilité collective des juifs concernant la mort du Christ" ; "cette croyance dans le salut possible des juifs était déjà présente dans l'Epître aux Romains, mais ignorée ensuite pendant une longue période d'antagonisme" ; "Selon cette nouvelle commission menée par le cardinal suisse Kurt Koch, les catholiques doivent également s'abstenir d'essayer de convertir les juifs".
http://www.slate.fr/story/111419/vatican-juifs-paradis

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

LNO 15/12/2015 16:19

bon recueil d'actualité

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages