Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 10:49

France


- Commentaires antisémites : Alain Soral condamné à des milliers d'euros d'amende (AFP)
http://www.20minutes.fr/societe/1746847-20151208-commentaires-antisemites-alain-soral-condamne-milliers-euros-amende
"Pour sa défense, il avait invoqué l’excuse de provocation mais le tribunal ne l’a pas retenue. Alain Soral a été condamné ce mardi à 5.000 euros d’amende pour injures antisémites, en raison de commentaires publiés sur son site par des internautes. Ceux-ci s’en prenaient au journaliste Frédéric Haziza.
Poursuivi en tant que directeur de la publication du site, l’essayiste d’extrême droite a également été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à verser 3.000 euros de dommages et intérêts et 2.000 euros pour les frais de justice. Il devra aussi verser un euro de dommages et intérêts et 1.000 euros pour les frais de justice à la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra).
Les commentaires qui lui valent cette condamnation ont été publiés sur son site en novembre 2012. Certains réagissaient au « refus exprimé par Frédéric Haziza, se présentant comme petit-fils d’un juif assassiné à Auschwitz, d’inviter dans son émission Alain Soral en raison de son antisémitisme ». La cour d’appel de Paris avait déjà condamné en octobre Alain Soral à 6.000 euros d’amende pour provocation à la haine envers Frédéric Haziza et envers les juifs. [...]"
- Alain Soral condamné pour "propos injurieux" (AFP) - "La cour d'appel de Paris avait estimé [en octobre] que les propos d'Alain Soral relevaient "de l'antisémitisme le plus stéréotypé, par référence à un complot communautaire qui vise à dépouiller les Français de leur liberté d'expression". Quant à l'antisionisme invoqué par Alain Soral, la cour a estimé qu'il relevait "de l'alibi banal du même antisémitisme"."
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/08/97001-20151208FILWWW00215-alain-soral-condamne-pour-propos-injurieux.php

- Lebanese Researcher Rafiq Nasrallah: Paris Attack a Possible Conspiracy; Like in 9/11, We Didn't See a Single Body (NBN TV (Lebanon), 25 novembre, Vidéo 1mn50) - "Rafiq Nasrallah, Director of the Lebanese International Center for Media and Research, recently said: "If we wanted to think according to the logic of conspiracy theories, we could say that there are many question marks about... what happened in France." Speaking on the Lebanese NBN TV channel on November 25, 2015, he said: "There were 153 victims [in the stadium], yet we did not see a single body," and added: "It's just like 9/11... We didn't see a single body there either"."
http://www.memritv.org/clip/en/5205.htm

****************************************************

"Intifada" ?

- 2 Israéliens blessés [dimanche] dans une attaque terroriste à Jérusalem (Times of Israel) - "l’attaque de Jérusalem était probablement une combinaison d’attaques au couteau et à la voiture bélier. L’assaillant a touché un Israélien avec son véhicule, puis « est sorti de sa voiture avec un couteau, a vu une camionnette de police, a poignardé un volontaire à la main et l’a légèrement blessé» a déclaré la police. Le policier a ensuite ouvert le feu et tué l’assaillant".
http://fr.timesofisrael.com/2-israeliens-blesses-dans-une-attaque-terroriste-a-jerusalem/

- Un Israélien blessé au couteau à Hébron [lundi], l'agresseur palestinien abattu (AFP) - Porte-parole de la police : "Un terroriste palestinien a commencé à poignarder un passant près du poste des gardes-frontières stationnés à Hébron, à côté du tombeau des Patriarches. Les gardes-frontières ont vu ce qui se passait et ont tiré vers le terroriste qu'ils ont neutralisé".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%A9lien-bless%C3%A9-au-couteau-%C3%A0-h%C3%A9bron-lagresseur-palestinien-152129097.html
- Un Palestinien tué à Hébron après avoir poignardé un Israélien (Reuters) - "Sa victime, poignardée à plusieurs reprises au niveau du torse, a été hospitalisée à Jérusalem dans un état jugé critique par les médecins. Depuis le 1er octobre, la multiplication des agressions de ce type a été fatale à 19 Israéliens et à un ressortissant américain".
https://fr.news.yahoo.com/un-palestinien-tu%C3%A9-%C3%A0-h%C3%A9bron-apr%C3%A8s-avoir-poignard%C3%A9-152133565.html

- Un Palestinien tué [lundi] au cours d’affrontements avec Tsahal à Bethléem (Times of Israel) - "Malik Akram Shaheen a été touché par balle par des soldats israéliens lors d’un raid dans le camp de réfugiés de Dheisheh en Cisjordanie au sud de Bethléem durant la nuit, selon des sources de israéliennes et palestiniennes".
http://fr.timesofisrael.com/un-palestinien-tue-au-cours-daffrontements-avec-tsahal-a-bethleem/

- Poll: Most Israelis say terror wave is no intifada (JTA) - "a majority of both Israeli Jews and Israeli Arabs say the current wave of stabbing and shooting attacks, which began in October, is a “limited uprising” and not an intifada. The Second Intifada a decade ago killed some 1,000 Israelis in a series of suicide bombings".
http://www.timesofisrael.com/poll-most-israelis-say-terror-wave-is-no-intifada/

- Le négociateur de paix en chef de l’AP lié au terroriste de Hizme (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/le-negociateur-de-paix-en-chef-de-lap-lie-au-terroriste-de-hizme/
"Mazen Aribe, un terroriste palestinien tué jeudi dernier alors qu’il menait une attaque près de Jérusalem, est un proche de Saeb Erekat le négociateur de paix en chef de l’AP, ont déclaré des sources palestiniennes au Times of Israel lundi. Erekat s’est attiré la colère des officiels israéliens lorsqu’il a été vu dans des photos publiées par les médias palestiniens lors d’une visite de condoléances à la famille d’Arive samedi. [...]"

- Blowback against Blowback (Anonymous Mugwump) - "this brings us to violence in the Israel-Palestinian conflict – does it really increase radicalisation and lead to more violence? Again, the empirical support is simply not there"; "Jaeger and Paserman (2008) examine the statistical evidence and conclude “the direction of causality... runs only from violence committed by Palestinians to violence committed by Israelis, and not vice versa.” That is, Israeli casualties lead to Palestinian casualties – but Palestinians casualties do not lead to Israeli casualties". Il vaut mieux parfois (toujours ?) laisser parler les scientifiques que les journalistes... surtout sur ce sujet.
http://anonymousmugwump.blogspot.co.uk/2012/08/blowback-against-blowback.html
"I published a post on the tenth anniversary of 9/11 explaining my thoughts on why people became so radicalised that they supported Al Qaeda and even became part of it. I emphasised the importance of cultural dissonance, i.e., feeling apart from a culture. I’m not going to go over the empirical support for my position again – I wanted to give more empirical evidence against a position I dismissed. I did not ignore foreign policy in explanation, but I did say it was neither necessary nor sufficient for terrorism.
The assumption behind thinking foreign policy leads people to lose their morality and start supporting a group that blows people in order to implement regimes that would make whole races and genders second class citizens is that they become aggrieved. This is typically used in the Palestinian context as well: what do you expect the Palestinians to do after their homes have been demolished and their cousins killed? What do you expect the Iraqis to do when the U.S occupies their land?
This assumption is wrong for multiple reasons – it plays on racist assumptions of Arabs as agents moved by external factors. One can point to several societies, including our own, where this faux analysis is not applied – even if there have been comparable or worse atrocities. This post is aimed at addressing that argument so I don’t have to repeat myself. As most of the arguments are about Hamas and Al Qaeda, those are the groups I’ll be addressing.
- The Palestinians vs. Hamas
Starting with the Palestinians, this extends not only to IDF attacks but to Israeli policy – like the blockade. Except, there is no empirical proof for it: the blockade was implemented in 2007 – and yet, “according to a variety of polls, support for Hamas has steadily dropped since... its election in January 2006. [P]ublic support for Hamas has not just dropped in the West Bank but in its hometurf of Gaza” (Myths, Illusions and Peace, Ross and Makovsky, p.263).
This result shouldn’t be surprising – it was only after Hamas took over the Gaza strip, carried out a purge of Fatah members and usurped the executive in Gaza that Israel imposed the blockade. Aside from the social and economic woes that followed, this was an illegitimate move: often it is pointed out that Hamas is democratically elected – but this ignores everything that happened the day after the election. Hamas won the "legislative" elections and then proceeded to take control of the "ecutive" functions of government in Gaza – something they were not elected to do. The conflict that broke out between Fatah and Hamas in 2006 led the latter to go after Fatah officials and throwing them off buildings (for a full account of why Hamas took over and initiated a power grab, see here).
Even then, ignoring all of that (which is sufficient to lose all democratic legitimacy), elections have not been held for the legislative or executive body since 2006. Even when the President, who has the right to call them under Palestinian law, calls them, Hamas has consistently opposed them. Israel’s blockade was too restrictive before 2010 and that was wrong – now, the security blockade in place would not be there (as it wasn’t when the PA controlled the area) if there was not a security threat. Palestinians very likely see that – which explains the Palestinians’ continuing opposition to Hamas. Hamas and the other factions have also fired rockets which have led to Israeli response – often in their own areas – which probably explains why 70% of Palestinians want them disarmed.
And this brings us to violence in the Israel-Palestinian conflict – does it really increase radicalisation and lead to more violence? Again, the empirical support is simply not there. Before I get on to the academic literature, I just want to give one example of one set of polling. Operation Cast Lead was carried out from December 2008 to January 2009 – it’s worth looking at polling before and after the attacks to see the support for Hamas. In a December 2008 Near East Consulting poll (before Cast Lead started), support for Hamas was low: Hamas would only have won 10% in the presidential elections, 11% in legislative elections and when asked to respond to the statement, “Some believe that Hamas will win the next election,” a majority obviously disagreed.
In the next Near Consulting Poll in March 2009, the results had not changed much at all: 11% believed Hamas only represented them, they would have received 14% of the vote in presidential elections and they would have won 16% in the legislative elections. Operation Cast Lead seems to have no negligible effect on supporting terrorist organisations. This also explains why Hamas opposes elections: it would get blown out of Palestinian politics.
And this is a consistent finding in the academic literature. In a Journal of Public Economics article, Jaeger et al (2012) investigate “effects of violence on the political preferences of an aggrieved population.” The results are robust and show that “the overall effect of Palestinian fatalities is not statistically significant.” And the same results apply for not just supporting radical groups but their attacks on civilians too. From Haaretz: "According to the poll released by the JMCC [in 2011], since the Gaza war the ratio of Palestinians who opposed "military operations" against Israel rose from 38.1% in January of 2009 to 51.8% in April of 2011 (my emphasis)." [...]
At the risk of pushing my point again – the same is true for the “killing one of them makes more” argument. Jaeger and Paserman (2008) examine the statistical evidence and conclude “the direction of causality... runs only from violence committed by Palestinians to violence committed by Israelis, and not vice versa.” That is, Israeli casualties lead to Palestinian casualties – but Palestinians casualties do not lead to Israeli casualties. Again, this really shouldn’t be surprising: Israeli counter-terrorism policy through targeted assassination, wide ranging military action is designed to deter and comes in response to terror.
Again, Operation Cast Lead is illustrative of this policy. This came after Hamas first escalated violence in November during the ceasefire and then refused to sign up to another one (see this post for a detailed analysis of the ceasefire). Israel responded – and the result was not more violence.
In fact, post Cast Lead yielded Israel’s quietest year in a decade: there was a 90% reduction in the first year and even at its highest levels, rocket fire has not matched even a third of 2007 levels. Something that is even more interesting is how much the circle of violence argument gets it the wrong way around. Hamas, after Cast Lead started patrolling the areas to make sure rockets weren’t fired. They have fired rockets since Operation Cast Lead, but the deterrence – not radicalisation - effect is clear from the graph. [...]"

****************************************************

Israël

- Israël s’allume quand Hanoukka commence (Times of Israel) - "Israël a débuté les célébrations de Hanoukka, alors que la fête de huit jours a commencé au coucher du soleil. Des images de ménorah ont été projetées sur les murs de la Vieille Ville de Jérusalem et du centre Azrieli de Tel Aviv. Au mur Occidental, Netanyahu a allumé des bougies avec les gardes-frontières".
http://fr.timesofisrael.com/israel-sallume-quand-hanoukka-commence/

- Israel arrests five suspected ISIS supporters from Nazareth (Ynet) - "Israeli-Arab members of terror cell were planning attacks inspired by ISIS; they were indicted after Shin Bet investigation found they were practicing with rifles".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4736672,00.html

****************************************************

Gaza & Hamas

- Des tirs contre l’armée israélienne le long de la frontière avec Gaza (Times of Israel) - "Des balles ont touché un véhicule de l’armée à côté de la clôture de la frontière, pas de blessés rapportés dans le second incident de ce type en trois jours".
http://fr.timesofisrael.com/des-tirs-contre-larmee-israelienne-le-long-de-la-frontiere-avec-gaza/
- Gaza : raid aérien israélien contre un camp d’entraînement du Hamas (AFP) - "L’aviation israélienne a effectué lundi à l’aube un raid contre un camp d’entraînement du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, selon des sources concordantes, l’armée disant riposter à des tirs ayant visé des véhicules militaires israéliens à la frontière".
http://www.france-palestine.org/Gaza-raid-aerien-israelien-contre-un-camp-d-entrainement-du-Hamas

- Gaza : 14 Palestiniens portés disparus dans un tunnel inondé par les Egyptiens (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/94926-151208-gaza-14-palestiniens-portes-disparus-dans-un-tunnel-inonde-par-les-egyptiens
"Quatorze Palestiniens qui se trouvaient dans un tunnel entre la bande de Gaza et le Sinaï sont actuellement portés disparus, rapportent les médias palestiniens. Les Palestiniens auraient été pris au piège après que les autorités égyptiennes ont inondé le tunnel. Des équipes de la défense civile de Gaza tentent actuellement de leur porter secours mais n'auraient pas enregistré de signe de vie. L'Egypte inonde depuis plusieurs mois les tunnels de contrebande entre Gaza et le Sinaï dans le cadre de sa lutte contre le terrorisme islamique dans la presqu'île dont les groupes djihadistes sont alimentés en armes depuis la bande de Gaza. [...]"
- Egypt may have just killed 14 Palestinians. Ho-hum (Elder of Ziyon) - "Even the Palestinian press, while reporting it, is not treating this as that big a deal so far. Because dead Palestinians are only newsworthy based on who can be blamed for their deaths".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/egypt-may-have-just-killed-14.html
- Gaza : les 14 Palestiniens du tunnel inondé par les Egyptiens sains et saufs (i24) - "Les quatorze Palestiniens de la Bande de Gaza qui étaient portés disparus après l'inondation par les Egyptiens d'un tunnel de contrebande entre Gaza et le Sinaï ont été retrouvés sains et saufs, rapportaient en fin de matinée les médias palestiniens. Ils ont réussi à se réfugier dans une section du tunnel qui n'avait pas été inondée et ont été extraits par des équipes de la défense civile de la bande de Gaza contrôlée par le Hamas".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/94926-151208-gaza-14-palestiniens-portes-disparus-dans-un-tunnel-inonde-par-les-egyptiens

- Le Hamas adopte une politique de porte-tournante avec les membres de Daech dans les prisons de Gaza, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "Cela s’incrit dans la politique tacite et contradictoire du Hamas envers Daech et le mouvement global de djihadisme. D’un côté, la Hamas doit travailler contre ces agents et empêcher leurs actions, tandis que de l’autre côté, ils travaillent souvent côte-à-côte et même s’aident les uns les autres".
http://fr.timesofisrael.com/le-hamas-adopte-une-politique-de-porte-tournante-avec-les-membres-de-daech-dans-les-prisons-de-gaza/
"Dans un cycle sans fin, le Hamas arrête et libère des terroristes de Daech dans la bande de Gaza qui tirent des roquettes contre Israël, affirment des sources palestiniennes.
Seulement deux semaines après avoir été libérés de prison, quelques terroristes de Daech avaient déjà repris leurs anciennes habitudes, tirer des Qassams contre les communautés du sud d’Israël. Mahmoud Talb, Muhammad Baras et Ahmad Musallam, tous trois des soutiens de Daech et du mouvement global du djihad dans la Bande de Gaza, ont été parmi ceux qui ont été libérés par le Hamas pour ensuite participer à des attaques. Talb a été arrêté par le Hamas, le parti au pouvoir dans la bande de Gaza, à plus de 10 reprises pour ses actions, selon des sources palestiniennes.
Cela s’incrit dans la politique tacite et contradictoire du Hamas envers Daech et le mouvement global de djihadisme. D’un côté, la Hamas doit travailler contre ces agents et empêcher leurs actions, tandis que de l’autre côté, ils travaillent souvent côte-à-côte et même s’aident les uns les autres.
Par exemple, des membres hauts gradés de l’aile militaire du Hamas font un point d’honneur à apporter les combattants blessés de Daech du Sinaï dans la bande de Gaza pour un traitement médical. Dans le même temps, Daech en Egypte aide le Hamas à faire passer en contrebande des armes et d’importantes sommes d’argent vers la Bande.
Le commandant des forces de Daech dans le Sinaï a rencontré les dirigeants du Hamas à Gaza au cours de ce qui devait être un voyage secret la semaine dernière, afin d’élargir leur coopération et de coordonner des attaques sur des cibles egyptiennes et israéliennes, a annoncé la télévision israélienne jeudi. Shadi al-Menei est aussi responsable d’incidents occasionnels de tirs de roquettes du Sinaï sur la ville touristique israélienne du sud d’Eilat, a-t-on annoncé à la télévision.
La coopération grandissante entre le Hamas et la hiérarchie de Daech d’al-Menei rend furieux l’Egypte et « inquiète Israël », ajoutait-on dans le programme télévisé. On disait qu’al-Menei était derrière une attaque terroriste dans le sud d’Israël au cours de laquelle quatre groupes terroristes ont ciblé un bus et plusieurs véhicules de l’armée israélienne, tuant six civils israéliens, deux membres des forces de sécurité israélienne et plusieurs soldats egyptiens. Dix terroristes avaient été tués."

****************************************************

"Processus de paix"

- Netanyahu : « Les implantations ne sont pas le cœur du conflit » (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-les-implantations-ne-sont-pas-le-coeur-du-conflit/
"[...] Il a dit que les implantations n’étaient « pas le cœur du conflit ». A Gaza, « rien n’a changé » quand nous « avons enlevé toutes les implantations ». A Gaza, « nous avons le pire terrorisme possible » plutôt que la paix. « Pour nous assurer que cela n’arrive pas encore une fois, nous devons aborder les racines » du conflit, a-t-il déclaré, ajoutant que « les palestiniens n’ont pas encore voulu traverser le pont émotionnel de… pas un état aux côtés d’Israël, mais un état à la place d’Israël ». A la fois le Hamas et l’Autorité palestinienne ont refusé de voir que dans un accord final de paix ils devaient reconnaitre l’Etat juif, et « ils refusent continuellement de le faire », et « quelles que soient les frontières ». « Cela était et demeure le cœur du conflit ». Il a cité Abbas condamnant l’occupation des terres palestiniennes depuis 67 ans – depuis 1948 – comme une preuve que les Palestiniens n’ont pas abandonné leurs rêves d’obtenir le territoire israélien pré-1967. Il a déclaré qu’il est « puéril, et non pertinent » de dire que les implantations sont le cœur du conflit. La question des implantations doit être résolue, mais n’est pas le sujet principal, a-t-il ajouté. Netanyahu a déclaré qu’il n’a pas perdu espoir en la paix."
- Nétanyahou : "La solution est un Etat palestinien démilitarisé" (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/94762-151206-la-solution-est-un-etat-palestinien-demilitarise-netanyahou
"[...] Netanyahou a rejeté les allégations selon lesquelles les implantations en Cisjordanie étaient le principal obstacle à la paix, affirmant que "la racine du conflit avec les Palestiniens est leur refus de reconnaître l'Etat juif. Les implantations et les territoires sont des problèmes qu'il faut résoudre, mais ils ne sont pas le cœur du conflit".
"Le président Abbas refuse de dire à son peuple que c'est terminé : plus de revendication après un accord de paix", a lancé le Premier ministre. "Les Palestiniens ne désirent pas traverser le pont conceptuel et émotionnel de l'acceptation d'un Etat à côté d'Israël, pas un à la place d'Israël. Aussi bien le Hamas que l'Autorité palestinienne refusent d'accepter un Etat juif pour le peuple juif", a-t-il martelé. Il a toutefois exprimé un certain optimisme quand à une résolution du conflit, affirmant : "vous ne pouvez pas être le leader du peuple juif et ne pas avoir d'espoir". [...]"

- Christmas tree ceremony in Bethlehem another opportunity to bash Israel (Elder of Ziyon) - "Yesterday, the "moderate" Palestinian prime minister Rami Hamdallah spoke at the annual lighting of the Christmas tree in Bethlehem. (Video here.) Did he speak of hope and peace and goodwill towards men? A little, but only to push his main point of blaming everything on Israel. It was just another speech telling Palestinians that they have no responsibilities and Israel is evil. Even the sentences that began with praise for peace and love and tolerance included hate for Israel."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/christmas-tree-ceremony-in-bethlehem.html

- Palestinian replacement theology and the strange death of Jesus the Jew, Richard Mather (Blog) - "Of all the anti-Israel discourses that exist today, Christian Palestinianism is perhaps one of the most disturbing because it resurrects the notion of Jews as accursed Christ-killers who deserve permanent exile".
https://richardmatherblog.wordpress.com/2015/11/24/palestinian-replacement-theology-and-the-strange-death-of-jesus-the-jew/
- The antisemitism behind calling Jesus a "Palestinian" (Elder of Ziyon) - "Some large excerpts from an excellent essay by Richard Mather".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/the-antisemitism-behind-calling-jesus.html

****************************************************

Syrie

- Syrie : au moins 26 civils tués dans des frappes aériennes, selon une ONG (AFP) - "Au moins 26 civils ont été tués lundi dans le nord-est de la Syrie par des frappes aériennes probablement menées par la coalition internationale conduite par les États-Unis" ; "Le bilan pourrait encore s'alourdir, selon l'OSDH, car au moins 17 personnes sont toujours portées disparues sous les décombres". Qu'aurait-on dit si les Israéliens tuaient une trentaine de civils en quelques frappes à Gaza ? Et pourtant, cette dépêche-là n'est quasiment diffusée nulle part.
https://fr.news.yahoo.com/syrie-au-moins-26-civils-tu%C3%A9s-frappes-a%C3%A9riennes-181457801.html

****************************************************

USA

- Le père du tireur de San Bernardino : il était « obsédé » par Israël (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/le-pere-du-tireur-de-san-bernardino-il-etait-obsede-par-israel/
"Syed Farook, le père du terroriste de San Bernardino Syed Rizwan Farook, a décrit son fils comme négativement “obsédé” par Israël. Dans une interview accordée au quotidien italien La Stampa, Farook a déclaré qu’il a une fois essayé de consoler son fils en lui promettant qu’Israël n’existerait plus dans deux ans parce que « la Chine, la Russie et les Etats-Unis ramèneront les Juifs en Ukraine. »
Dans le reportage de dimanche de la Stampa, Farook a déclaré : « Mon fils a dit qu’il partageait l’idéologie d’Al Baghdadi [Abu Bakr Al-Baghdadi, leader de l’EI] et supportait la création de l’EI. Il était aussi obsédé par Israël. » « Je lui ai dit de rester calme et d’être patient parce que dans deux ans Israël n’existerait plus. La géopolitique change : la Russie, la Chine et les Etats-Unis ne veulent plus de Juifs. Ils vont les ramener en Ukraine. A quoi bon se battre ? Nous l’avons déjà fait et avons perdu. On ne peut pas se battre contre Israël avec des armes, mais avec la politique. Mais il ne m’a pas écouté, il était obsédé, » a expliqué Farook au correspondant américain, Paolo Mastrolilli.
Le fils de Farook est suspecté d’avoir commis une fusillade de masse qui a tué 14 personnes à San Bernardino. [...]"

****************************************************

Europe

- Premier ministre suédois Lofven : les attaques au couteau en Israël ne sont pas du terrorisme (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/lofven-les-attaques-au-couteau-en-israel-ne-sont-pas-du-terrorisme/
"Le Premier ministre suédois Stefan Lofven a encore plus détérioré les relations de son pays avec Israël lundi, en déclarant qu’il ne considère pas que les attaques au couteau en Israël comme étant du terrorisme. « Non, ce n’est pas classé comme [du terrorisme] », a déclaré Lofven dans une interview accordée à l’agence de presse suédoise TT. « C’est une classification internationale sur ce qui constitue ou ne constitue pas [de la terreur]. Pour autant que je sache, les attaques au couteau [en Israël] ne sont pas définies comme de la terreur ».
Plus tard dans la journée, Lofven a contacté TT de nouveau pour clarifier ses déclarations, craignant ce qu’il a appelé un « malentendu ». « Je voulais dire qu’il était difficile de savoir si les attaques au couteau sont organisées par un groupe classé comme une organisation terroriste », a précisé Lofven à l’agence de presse. « Néanmoins, les attaques elles-mêmes constituent de la terreur ».
Les liens entre Israël et la Suède se sont détériorés au cours des dernières semaines après une série de commentaires faits par la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallstrom, qui a critiqué le traitement des Palestiniens par Israël en suggérant un lien entre le conflit israélo-palestinien et les attentats terroristes à Paris le mois dernier, revendiqués par l’Etat islamique."

- Ukraine : plus de 9.000 morts depuis le début du conflit (AFP) - c'est presque autant que le conflit israélo-palestinien en vingt ans...
https://fr.news.yahoo.com/ukraine-9-000-morts-depuis-d%C3%A9but-conflit-091221108.html
"Plus de 9.000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit dans l'est de Ukraine, en avril 2014, selon un nouveau bilan publié mercredi par l'ONU. Le nombre total de victimes s'établit à au moins 9.098 morts et 20.732 blessés, a annoncé dans son rapport actualisé chaque trimestre le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme des Nations unies. Ce chiffre inclut des civils, des membres des forces armées et des membres des groupes armés. [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages