Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 10:43

France


- Après Fabius, un collectif d’ambassadeurs au chevet de la Palestine, Oudy Ch. Bloch (Causeur) - "Le plus grand pêché des diplomates français, c’est la vanité. La conviction que le monde, et notamment le monde arabe, attend après eux pour s’organiser" ; "A vouloir à tout prix prendre les décisions en lieu et place des intéressés, la diplomatie française contribue à déresponsabiliser les élites palestiniennes".
http://www.causeur.fr/apres-fabius-un-collectif-d%E2%80%99ambassadeurs-au-chevet-de-la-palestine-36741.html
"Il n’aura fallu que quelques jours après les dernières saillies diplomatiques d’un Laurent Fabius sur le départ pour qu’un collectif d’ambassadeurs à la retraite publie, dans les pages « Idées » du Monde, une tribune qui relève plus du tract politique que de l’analyse de la complexité moyen-orientale. Tout y est. Les approximations, les amalgames, les raccourcis avec pour effet le sentiment d’une présentation à charge contre Israël plus encore que contre les gouvernements israéliens.
Le point de départ du réquisitoire est cette « intifada des couteaux » que les auteurs attribuent à « la frustration et l’humiliation ressenties après près de cinquante ans d’occupation militaire et policière par Israël. Elles sont aggravées par les rumeurs concernant la récupération par les juifs du Mont du Temple ». Il faut sans doute comprendre qu’avant 1967 l’annexion jordanienne de la Judée-Samarie et égyptienne de la bande de Gaza ne constituait pas une occupation militaire et policière laquelle serait une spécificité israélienne, de « ce peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur ».
Quant aux rumeurs sur la remise en cause du statu quo sur le Mont du Temple, les diplomates oublient – mais c’est le privilège de l’âge – que celles-ci ont été fermement et officiellement démenties par le gouvernement israélien dès le mois de juillet 2015, soit deux mois avant le début des violences. Ces rumeurs, les Palestiniens en raffolent. En 1929, déjà, 85 juifs étaient tués et 150 autres blessés dans des émeutes arabes à Safed et à Hébron : des rumeurs avaient laissé entendre que les juifs s’apprêtaient à détruire la mosquée d’Al-Aqsa. [...]
Pour les signataires de la tribune, la cause exclusive de ce bourbier semble être Israël : « Depuis l’assassinat de Yitzhak Rabin en 1995, aucune perspective de paix n’a abouti. Un statu quo perdure, qui cache une mainmise sans cesse accrue par Israël sur la portion de Palestine concédée aux Palestiniens depuis 1967 ». Ils oublient, là encore, que depuis 1996 deux offres de paix ont été faites par les Israéliens et rejetées par les Palestiniens. Deux offres immanquables mais manquées quand-même. Celle de Barak en 2000 et celle d’Olmert en 2008. Deux refus pour deux propositions qui prévoyaient pourtant le retour aux lignes d’armistice de 1949. Tout ça pour ça.
Et la charge continue, peu importe la mauvaise foi : l’annexion de Jérusalem-Est (occupée de 1948 à 1967 par la Jordanie sans que cela ne les émeuve et passée sous souveraineté israélienne suite à la guerre des Six-Jours perdue par les armées arabes. Quand on perd une guerre qu’on déclenche, la discrétion s’impose), la construction d’un « mur spoliateur » (qui a permis, ne leur en déplaise, de faire chuter de façon significative les infiltrations terroristes de Cisjordanie), l’installation de « 650 000 colons » (dont 400 000 sur les terres sous contrôle israélien tel que prévu par les accords d’Oslo), « l’enfermement de Gaza » (pour mémoire, le point de passage de Rafah est contrôlé – et la plupart du temps fermé – par l’Egypte et non par Israël). Rien n’arrête le collectif. Pas même les pires poncifs qui frôlent dangereusement l’antisémitisme le plus rance : « l’ombre de la Shoah » qui « inhibe » l’Europe et la « puissance des lobbies »
Les mêmes s’impatientent en prétextant que l’initiative d’une conférence internationale voulue par Laurent Fabius est rejetée a priori par Israël. On se demande bien pourquoi. Sachant que la France reconnaitrait ipso facto la Palestine en cas d’échec des négociations, les motivations des Palestiniens en vue d’un accord paraissent bien ternes. Mais qu’importe, tout y passe.
Les diplomates convoquent de Gaulle et sa politique en pointe « pour une solution de droit entre Israël et la Palestine », c’est-à-dire en réalité une politique pro-arabe qui a clairement débuté par un embargo sur les armes à destination d’Israël le 2 juin 1967, soit trois jours avant le début de la guerre des Six-Jours. Cette politique pro-palestinienne, maintenue depuis lors, n’est finalement que la continuité de la longue tradition antisioniste, quand elle n’était pas crassement anti-juive, de nombre de diplomates du Quai d’Orsay.
Sans oublier bien sûr l’incontournable – mais illégal – appel au boycott et l’accusation ultime contre Israël de mener une politique d’apartheid. On a le droit de critiquer la politique d’un gouvernement mais cela n’interdit pas d’être honnête. Alors, rappelons-leur – même si cela déplaît – qu’Israël est un Etat démocratique dont les citoyens, quelle que soit leur nationalité, couleur, religion, idées politiques, orientation sexuelle disposent des mêmes droits.
Les Arabes, les druzes, les chrétiens israéliens ont le droit de vote, sont députés, juges, hauts-gradés dans l’armée, acteurs, chanteurs, travaillent en Israël, ont le droit de se marier avec des Israéliens de toutes religions, peuvent s’exprimer librement au point de souhaiter publiquement le bombardement de Tel-Aviv par le Hamas même quand ils sont députés comme Hanin Zoabi. C’est un juge arabe, Salim Joubran, qui a condamné Moshé Katsav, ancien président de l’Etat d’Israël, à une peine de prison. Ce sont des Arabes israéliennes qui ont représenté Israël à l’Eurovision et au concours de Miss Monde. Combien d’exemples équivalents avec des juifs en Syrie, Jordanie, Egypte, Irak ? Aucun.
Le plus grand pêché des diplomates français, c’est la vanité. La conviction que le monde, et notamment le monde arabe, attend après eux pour s’organiser. A peu près justifiable entre 1919 et 1939, quand l’empire colonial français était le deuxième plus vaste du monde derrière le britannique, l’évidence diplomatique française a laissé place à un orgueil sclérosé.
A vouloir à tout prix prendre les décisions en lieu et place des intéressés, la diplomatie française contribue à déresponsabiliser les élites palestiniennes déjà bien trop habituées à un assistanat mondial entretenu par l’UNRWA et avec vice par leurs « frères » arabes qui se sont empressés, depuis 1948, de ne pas les aider. La paix n’éclot pas à l’ombre d’une déclaration unilatérale ni dans les boudoirs du Quai d’Orsay. Depuis le temps, on le saurait."

*************************************************

Intifada ?

- Une Palestinienne tuée à Hébron [samedi] (AFP) - ""L'assaillante a sorti un couteau et tenté de poignarder un soldat posté près du Tombeau des Patriarches. En réponse, les forces ont tiré sur elle et l'ont tuée", a indiqué l'armée dans un communiqué". Times of Israel ajoute : "Un Palestinien de 30 ans a aussi été modérément blessé dans l’incident, apparemment quand l’adolescente l’a poignardé par erreur".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/02/13/97001-20160213FILWWW00088-une-palestinienne-tuee-a-hebron.php
- Palestinian woman tries to stab soldier in Hebron, wounds local man, is shot dead (Times of Israel) - "Attacker pulls out knife on troops, moderately injures local Palestinian who tries to stop her; soldier very lightly wounded".
http://www.timesofisrael.com/idf-soldier-lightly-wounded-in-west-bank-stabbing-attempt/

- 3 gardes-frontières blessés dans une attaque à la voiture bélier [samedi] (Times of Israel) - "Trois hommes de la police des frontières ont été légèrement blessés samedi soir dans une attaque à la voiture bélier devant la base militaire proche de Maale Adumim, à l’est de Jérusalem".
http://fr.timesofisrael.com/3-gardes-frontieres-blesses-dans-une-attaque-a-la-voiture-belier/

- IDF soldiers kill 2 Palestinians in firefight near Jenin [dimanche] (Times of Israel)
http://www.timesofisrael.com/palestinians-fire-on-soldiers-near-jenin-are-shot-dead/
"A Palestinian gunman opened fire at IDF soldiers in the northern West Bank Sunday morning and was shot dead along with a second Palestinian in an ensuing firefight, the army said. The troops shot the two after coming under fire while patrolling outside the Israeli settlement of Hinanit, near Jenin. The soldiers arrived in the area in response to reports of a rock throwing incident, the army said in a statement. There were no injuries on the Israeli side.
“Earlier this morning two Palestinians armed with a rifle attacked IDF soldiers,” the army statement said. “The perpetrators hurled rocks at passing vehicles west of Jenin,” the statement continued. “When forces arrived at the scene an assailant opened fire at the soldiers. The force responded to the shooting and fired toward the attackers, resulting in their deaths.” [...] The army said it opened an investigation into the incident."

- Cisjordanie : à Qabatia, l'esprit de révolte palestinien intact, Sarah Benhaida (AFP) - "Ce jour-là, [le maire] organise une visite d'officiels dans les familles des neuf jeunes de Qabatia qui ont été tués depuis début octobre en attaquant des Israéliens. La dernière attaque remonte au 3 février quand trois jeunes des grandes familles de la ville ont tué une garde-frontière israélienne de 19 ans, Hadar Cohen, à l'entrée de la Vieille ville de Jérusalem. Parmi eux se trouvait Ahmed Zakarneh, 19 ans. Sa grande soeur Nisrine parle de lui les larmes aux yeux: Ahmed Zakarneh avait "une amoureuse, un travail et une famille qu'il adorait, qu'il a quittée pour défendre la cause palestinienne". Dans la maison familiale, la mère, entourée de ses dix autres enfants, exprime sa "fierté"."
https://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-%C3%A0-qabatia-lesprit-r%C3%A9volte-palestinien-intact-100745002.html

- Les attaques retombent au même niveau qu’avant l’escalade de la violence (JTA) - "Le nombre d’attaques terroristes enregistrées en Israël le mois dernier a diminué de 32 % par rapport au nombre d’attaques qu’il y a eu mois de décembre, portant le total des nombres d’attaque au même niveau qu’au mois de septembre, avant l’escalade de la violence".
http://fr.timesofisrael.com/les-attaques-retombent-au-meme-niveau-quavant-lescalade-de-la-violence/

- Israël : prison pour un soldat qui a maltraité des détenus palestiniens (AFP) - "Un tribunal militaire israélien a condamné a sept mois de prison un soldat pour avoir maltraité des Palestiniens arrêtés pendant les violences qui ont secoué depuis octobre Israël et la Cisjordanie, a indiqué jeudi l'armée".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/102565-160212-israel-prison-pour-un-soldat-qui-a-maltraite-des-detenus-palestiniens

*************************************************

Gaza & Hamas

- Israël a dépensé 222 millions € dans la lutte contre les tunnels terroristes (i24) - "Durant la seconde guerre de Gaza en 2014, les forces israéliennes avaient découvert et détruit 32 tunnels, par lesquels des terroristes du Hamas ont tenté de s'infiltrer sur le territoire israélien. Israël a depuis développé notamment un nouveau système de détection de tunnel le long de la frontière de la bande de Gaza, composé d'une série de capteurs de haute technologie qui fournissent des données, déchiffrés par des algorithmes avancés, permettant aux forces de sécurité de détecter et localiser l'exploitation des tunnels de précision" ; "Israël a répondu en investissant des centaines de millions de shekels pour mettre en œuvre les leçons tirées de la guerre : des simulateurs de tunnels ont été installés dans des camps d'entraînement de l’armée, et les soldats sont formés pour l'utilisation d’engins pour détruire les tunnels".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/102682-160213-israel-a-depense-222-millions-dans-la-lutte-contre-les-tunnels-terroristes

- Egypt finds another Hamas tunnel (photos) (Elder of Ziyon) - "Hamas isn't giving up. Egypt has discovered another arms smuggling tunnel to Gaza, including a cache of arms and explosives".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2016/02/egypt-finds-another-hamas-tunnel-photos.html

- Hamas Tunnel Threat Burrows Into Minds of Israeli Military, Political Leaders, Amos Harel (Haaretz) - "Hamas may have told Israel it isn’t looking for another war in Gaza, but it’s clearly desperate to advance its attack tunnels. It’s also delighted to be sowing seeds of discontent and concern among the Israeli public".
http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.702976

*************************************************

Israël

- « Les ‘Shahid’ luttent contre l’occupation », déclare Basel Ghattas (Times of Israel) - voir la vidéo ici (1mn).
http://fr.timesofisrael.com/a-voir-les-shahid-luttent-contre-loccupation-declare-basel-ghattas/
"Le député de la Liste arabe unie Basel Ghattas (Balad) a déclaré à une chaîne de télévision arabe israélienne que les terroristes palestiniens qui ont attaqué les Israéliens ne commettaient pas un crime mais se battaient contre « l’occupation oppressive ».
Ghattas, un membre de la faction Balad de la Liste arabe unie, évoquait une rencontre qui avait eu lieu le 2 février avec les familles des terroristes tués en attaquant des Israéliens à laquelle lui et deux autres députés arabes ont assisté. « Le jour où les députés arabes s’abstiendront de visiter les familles des martyrs (Shahid) qui ont perdu leurs précieux fils dans la tourmente de la lutte contre l’occupation oppressive – ils ne sont pas allés tuer ou tenter de tuer pour des raisons criminelles ou illégales – [sera] le jour où nous devrons quitter nos sièges [à la Knesset] », a indiqué Ghattas sur Hala TV mercredi.
Les députés Ghattas, Hanin Zoabi et Jamal Zahalka avaient observé une minute de silence lors de la réunion. Les députés ont dit par la suite qu’ils avaient assisté à la rencontre dans le cadre de leurs efforts pour persuader Israël à rendre les dépouilles des terroristes pour l’enterrement. [...]"
- Perpetuating the conflict, Ben-Dror Yemini (Ynet) - "Zoabi and her friends insist on perpetuating the conflict and perpetuating terrorism, they've been the Palestinians' catastrophe for the past 100 years of conflict".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4765417,00.html
"If a member of France's National Assembly had dared visit the Sint-Jans-Molenbeek neighborhood in Brussels, the home of some of the November 13 Paris terror attack perpetrators, and observe a minute of silence with the families of the murderers, he would have had to flee directly to Syria. He'd only be able to return to France in handcuffs. Excuses like "you have to understand the cultural context" would have been rejected out of hand. But MK [Member of Knesset] Ayman Odeh dares complain about Israeli democracy. He's got some nerve.
The outrage at the three Balad MKs was not about their humanitarian mission to return the bodies of the terrorists and comfort bereaved families. The outrage exploded because of their show of solidarity with the families of the murderers, which was also expressed in a minute of silence in their memory. Odeh, by the way, claims there was no minute of silence. Really? Jamal Zahalka told Danny Kushmaro: "There was a minute of silence, as is the Palestinian custom."
MK Haneen Zoabi explained after the visit that the important thing was the struggle against the occupation. Indeed. Like her party members, she is talking about the 1948 occupation, not the 1967 one. She rejects the Jews' right to have a state of their own. She doesn't just support the "resistance," she also encourages it. And she, the so-called secular woman, also called to "put religious ceremonies and religious institutions in the center of the struggle," as well as "to cancel the security cooperation with the Palestinian Authority and replace it with resistance."
And to those who insist on not getting it, "the resistance" ("al-Muqawamah") is also, and perhaps mostly, terrorism against Jews. And according to Zoabi, "there is no such thing as Palestinian terrorism." Not even the murder of the three yeshiva students. There's only a "legitimate struggle" and "resistance." It's no wonder Hamas views her as a heroine. Zoabi and her friends insist on perpetuating the conflict and perpetuating terrorism, they've been the Palestinians' catastrophe for the past 100 years of conflict. They're leading them from one disaster to the next, and they insist on carrying on.
Razi Barkai claims that mothers on both sides of the conflict have similar feelings. Arad Nir from Channel 2 backed Barkai, claiming that "a mother is a mother." What's happening with some journalists? They're insisting on proving that to them, fantasies are more powerful than facts. And the facts are that the mother of Muhammad Nazmi Shamasneh, who committed a terror attack on a bus at the entrance to Jerusalem in October 2015, gave an interview to Lebanese television. She went there with candy, as an expression of her joy, and also expressed hope that the rest of her sons go up to paradise as shahids (martyrs). This is the reaction of most of the Palestinian mothers over the past few months. Their hatred for the victims is stronger than their love for their sons. I wish a mother was a mother. The Palestinians' situation, and ours, would've been much better. [...]"

*************************************************

"Processus de paix"

- Netanyahu : la situation n’est pas mûre pour une solution à 2 Etats (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-la-situation-nest-pas-mure-pour-une-solution-a-2-etats/
"Israël n’a pas d’autre choix dans la réalité politique actuelle que de continuer à contrôler la Cisjordanie, a déclaré mercredi le Premier ministre Benjamin Netanyahu, affirmant que les Palestiniens doivent encore remplir les demandes basiques soulignées par le gouvernement pour un accord de paix final entre les deux nations.
Netanyahu a déclaré à la Knesset pendant un débat sur la solution à deux Etats qu’il était en faveur de l’idée, mais en pratique ne voyait pas comment elle était possible à moins que les Palestiniens ne connaissent Israël en tant qu’Etat juif et acceptent un Etat démilitarisé. [...] « Ce n’est que naturel qu’ils nous donnent ce qu’ils demandent pour eux-mêmes », a déclaré le Premier ministre à propos de sa demande de reconnaissance palestinienne d’Israël en tant qu’Etat juif. Il a ajouté que l’expérience avait appris à Israël que seule l’armée israélienne pouvait garantir un désarmement complet de la Cisjordanie, pas l’ONU ni une autre force internationale. [...]
Le Premier ministre a également semblé se moquer du chef de l’opposition, Isaac Herzog, à propos de sa récente reconnaissance qu’une solution négociée à deux états n’était pas possible actuellement et de son appel à Israël à prendre des mesures unilatérales. « Bonjour Boogie », a-t-il appelé, en utilisant le surnom de Herzog. « Il semble que vous soyez le dernier à réaliser la réalité. » [...]
Netanyahu a déclaré que bien qu’il n’ait aucun désir de créer un état binational, si la Cisjordanie devait être évacuée par Israël, la région serait envahie d’extrémistes islamistes cherchant à détruire Israël. Le Premier ministre a ajouté qu’en Cisjordanie, les enfants palestiniens apprenaient qu’il fallait « libérer » Israël tout entier, y compris à Haïfa, Akko, Jaffa. « Personne ne parle de 67 », a-t-il déclaré à propos des Palestiniens. « Ils parlent de 48. »
Netanyahu a rejeté les affirmations selon lesquelles le terrorisme palestinien émerge d’après le « désespoir ». « Le terrorisme n’est pas le résultat de l’occupation », a-t-il déclaré, dans une référence apparente sur ce sujet par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon. « Le terrorisme émerge d’une culture de la mort. Son but n’est pas de libérer un Etat, mais de détruire un Etat. » [...]"

- Suicide bombings are “free collective death rides for the Zionists,” on Palestinian social media (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=17261
"Last month was the anniversary of the death of Hamas bomb-builder Yahya Ayyash - "the engineer" - who launched the strategy of mass killings of Israelis in suicide bombings on buses, in malls and cafes. Having built bombs that killed dozens of Israelis and injured hundreds, he was killed by Israel on Jan. 5, 1996 by a bomb that was planted in his cell phone and detonated in his hand. Like all Palestinian terrorists who have succeeded in murdering Israelis, Ayyash is seen as a hero, and years ago the PA named a street in Jenin and a town square in Ramallah after him, as documented in Palestinian Media Watch's report on terrorists as role models.
His sustained status as a role model was evident this past month on social media, where individual posts praised him, according to a report by the independent Palestinian news agency Donia Al-Watan. One post hailed him as: "The first to arrange free collective death rides for the Zionists" [Donia Al-Watan (independent Palestinian news agency), Jan. 5, 2016] [...]"

*************************************************

Egypte

- "Protocols of Elders of Zion" (new edition!) at Cairo Book Fair (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2016/02/protocols-of-elders-of-zion-new-edition.html

*************************************************

Syrie

- Le bilan du conflit en Syrie approcherait 500.000 morts (Reuters) - "Au total, 11,5% de la population syrienne a donc été tuée ou blessée en raison de la guerre" ; "L'espérance de vie en Syrie est passée de 70 ans en 2010 à 55 ans en 2015".
https://fr.news.yahoo.com/le-bilan-du-conflit-en-syrie-approcherait-500-092144057.html

- 16 civils syriens tués dans des frappes russes (AFP) - "Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a accusé la Russie d'avoir d'avoir tué 16 civils dans des bombardements en Syrie ce matin, peu après l'annonce d'un projet de trêve censée entrer en vigueur d'ici une semaine".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/02/12/97001-20160212FILWWW00412-16-civils-syriens-tues-dans-des-frappes-russes.php

- Russia's new Syrian strategy: Ethnic cleansing, Ron Ben-Yishai (Ynet) - "Russia's new strategy to prop Assad up is to destroy rebels' power base through ethnic cleansing, forcing supporters to flee as refugees to neighboring countries and eventually Europe".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4765389,00.html

*************************************************

Monde

- Afghanistan : plus de 11.000 civils tués ou blessés en 2015 (AFP) - "Une victime du conflit sur quatre a été un enfant en 2015, soit un chiffre en hausse de 14% sur un an. Le rapport fait également état d'une hausse de 37% du nombre de femmes touchées par le conflit. Une victime sur dix est une femme".
https://fr.news.yahoo.com/afghanistan-11-000-civils-tu%C3%A9s-bless%C3%A9s-2015-071754972.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages