Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 10:06

France


- Ayrault ne met pas de condition à la relance du processus de paix israélo-palestinien (AFP) - "Contrairement à ce qu’affirmait Laurent Fabius, son prédécesseur au ministère des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault a déclaré, mercredi 9 mars, que la France ne reconnaîtrait pas « automatiquement » l’Etat palestinien si son initiative pour relancer le processus de paix avec Israël échoue. « Il n’y a jamais rien d’automatique, la France prend cette initiative, va l’exposer à ses partenaires, et donc c’est la première étape, il n’y a pas de préalable », a répondu à un journaliste le chef de la diplomatie française".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/03/09/ayrault-ne-met-pas-de-condition-a-la-relance-du-processus-de-paix-israelo-palestinien_4879461_3218.html
- La France veut relancer le processus israélo-palestinien d'ici l'été (AFP) - "Un préalable tel que la reconnaissance de l'Etat palestinien risque de "bloquer tout le monde", a-t-il confié en aparté à des journalistes".
https://fr.news.yahoo.com/france-veut-relancer-processus-isra%C3%A9lo-palestinien-dici-l%C3%A9t%C3%A9-181734134.html
"[...] La France espère organiser une conférence internationale sur le Proche-Orient "d'ici l'été", a précisé M. Ayrault. Dans un premier temps, elle compte rassembler les pays "les plus volontaires" du Conseil de sécurité de l'ONU, de la Ligue arabe et de l'UE pour une première réunion d'ici fin avril. Le ministre a concédé que la tâche s'annonçait ardue, au vu des réticences des uns et des autres à dialoguer, mais il a mis en garde contre la tentation du statu quo. "Le chemin est difficile, nous en sommes conscients, mais il faut l'emprunter car rien ne serait pire que de ne rien faire et de laisser la situation se dégrader", a-t-il insisté.
A la différence de M. Fabius, il a rouvert toutefois le jeu vis-à-vis des Israéliens en assurant que la France ne reconnaîtrait pas "automatiquement" un Etat palestinien si son initiative échouait. "Il n'y a jamais rien d'automatique, la France prend cette initiative, va l'exposer à ses partenaires, et donc c'est la première étape, il n'y a pas de préalable", a souligné le ministre français. Un préalable tel que la reconnaissance de l'Etat palestinien risque de "bloquer tout le monde", a-t-il confié en aparté à des journalistes, en relevant, outre l'extrême susceptibilité d'Israël, les réserves de plusieurs pays européens dont l'Allemagne. La question de la reconnaissance de l'Etat palestinien reste "sur la table" mais elle est aujourd'hui prématurée, résume-t-on dans son entourage. [...]"

*********************************************

Intifada ?

- Tel Aviv : un touriste américain tué et 9 personnes blessées dans des attaques [mardi] (AFP) - "L'agresseur a commencé par blesser plusieurs passants sur la promenade de Jaffa, quartier historique et l'un des lieux les plus touristiques de Tel-Aviv, a dit la police. D'importantes traces de sang maculaient les lieux et un anonyme avait déjà déposé un bouquet de fleurs après les faits, a constaté une journaliste de l'AFP. Puis l'agresseur a continué sa course le long de la mer et a poignardé plusieurs autres personnes, avant d'être abattu".
https://fr.news.yahoo.com/tel-aviv-touriste-am%C3%A9ricain-tu%C3%A9-9-personnes-bless%C3%A9es-184608827.html
- Attaque à l'arme blanche à Tel Aviv, un mort et neuf blessés (Reuters) - ""Un terroriste, un résident en situation illégale venu des territoires palestiniens est venu ici à Jaffa et a commencé à courir (..) le long du front de mer. En chemin, il a poignardé les gens sans discernement", a déclaré le maire de Tel Aviv Ron Huldai à la radio de l'armée".
https://fr.news.yahoo.com/dix-isra%C3%A9liens-agress%C3%A9s-%C3%A0-larme-blanche-%C3%A0-tel-173100649.html
- Une attaque au couteau [mardi] fait un mort et dix blessés à Tel Aviv, Cyrille Louis (Le Figaro) - "Ce raid sanglant, perpétré après plusieurs jours d'une relative accalmie, avait été précédé, mardi, de deux incidents distincts. En milieu d'après-midi, un Juif ultra-orthodoxe a été poignardé par un Palestinien de 17 ans alors qu'il pénétrait dans un magasin de Petah Tikva, à l'est de Tel Aviv. Selon le site d'information Ynet, le religieux et le propriétaire du commerce ont réussi à se retourner contre l'agresseur, qu'ils ont tué à coups de couteau. [...] Un peu plus tard, un Palestinien armé d'un pistolet automatique de fabrication artisanale a blessé deux policiers israéliens dans une rue commerçante de Jérusalem-Est. [...] L'un des fonctionnaires, âgé de 49 ans, se trouvait en milieu de soirée dans un état critique. Cette série d'attaques, saluée par un porte-parole du Hamas à Gaza, a été condamné avec fermeté par Joe Biden. «Rien ne justifie de tels actes terroristes», a-t-il déclaré lors de son entretien avec Shimon Peres".
http://www.lefigaro.fr/international/2016/03/08/01003-20160308ARTFIG00401-une-attaque-au-couteau-fait-un-mort-et-dix-blesses-a-tel-aviv.php
- La victime de Jaffa était un vétéran américain, étudiant de Vanderbilt (Times of Israel) - "Le touriste américain tué dans l’attaque terroriste de mardi à Tel Aviv a été identifié comme Taylor Force, 29 ans, étudiant en thèse à l’université Vanderbilt".
http://fr.timesofisrael.com/la-victime-de-jaffa-etait-un-veteran-americain-etudiant-de-vanderbilt/
- Les civils israéliens ont tenté d’arrêter 2 des terroristes de mardi (Times of Israel) - "Une victime a sorti le couteau de son propre cou, et tué son attaquant ; un autre a frappé la tête du terroriste avec sa guitare".
http://fr.timesofisrael.com/les-civils-israeliens-ont-tente-darreter-2-des-terroristes-de-mardi/

- PA TV on Jaffa Stabbing: "Martyr" Killed One U.S. Tourist, Wounded 12 "Settlers" (Palestinian Authority TV, 8 mars, Vidéo 1mn06) - "The official Palestinian Authority TV channel reporting on the March 8 Jaffa stabbing attack, said that the "martyr" had carried out "a complex operation in which 12 settlers were wounded" and that "one of them, according to Hebrew sources, was an American tourist, who was killed"."
http://www.memritv.org/clip/en/5373.htm
- Fatah celebrates murder of American tourist (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=17488
"Fatah and the Palestinian Authority celebrated yesterday’s murder of Taylor Force, an American tourist who was visiting Israel with Vanderbilt University. Fatah’s official Facebook page posted a drawing of a knife held over the PA map of “Palestine” that includes all of Israel and the PA areas [voir image sur le site]. Text on arm: “The heroic Martyr (Shahid)”. Text on map is name of Taylor Force’s murderer: “Bashar Masalha” [Official Fatah Facebook page, March 9, 2016]. Palestinian terrorist Masalha ran through the streets of Tel Aviv-Jaffa yesterday stabbing every civilian he passed, killing Force and injuring 11. [...]"
- Le Fatah appelle à prier pour le terroriste de Jaffa (i24) - "Le Fatah, parti du président de l'AP Mahmoud Abbas, a appelé mercredi à prier pour le terroriste palestinien Bashar Mohammed Massalhah qui a tué un touriste américain et blessé 11 autres personnes mardi soir à Tel-Aviv".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/105528-160309-israel-attaque-a-la-voiture-belier-a-jerusalem-un-blesse-grave

- Le Hamas salue les attaques de Tel Aviv (Times of Israel) - "Le Hamas a salué les attaques par la voix de son porte-parole, Sami Abu Zuhri : « Le Hamas bénit les trois opérations héroïques de ce soir, à Tel Aviv, Jérusalem et Yaffo, et les considère comme une preuve de l’échec de toutes ces théories visant à avorter l’Intifada, qui se poursuivra jusqu’à la réalisation de ses objectifs. Le Hamas célèbre les martyrs, qui sont montés à travers ces opérations, et confirme que leur volonté de sang pur, si Dieu le veut, sera le carburant pour l’escalade de l’Intifada. »"
http://fr.timesofisrael.com/au-moins-1-mort-et-7-blesses-dans-une-attaque-au-couteau-a-yaffo/

- Israël : fusillade à Jérusalem [mercredi], un blessé grave, 2 terroristes tués (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/105528-160309-israel-attaque-a-la-voiture-belier-a-jerusalem-un-blesse-grave
"Deux terroristes palestiniens ont ouvert le feu en deux lieux différents de Jérusalem et blessé grièvement un automobiliste avant d'être abattus par les forces israéliennes, a indiqué la police israélienne.
Les deux terroristes palestiniens ont commencé par ouvrir le feu de leur voiture sur un autobus dans un secteur juif ultra-orthodoxe du nord de Jérusalem, a rapporté la police. Un automobiliste armé s'est arrêté et a riposté. Les deux agresseurs ont pris la fuite en direction de la Vieille ville. Là, ils ont à nouveau fait feu, blessant grièvement un homme de 50 ans, avant d'être abattus par des tirs de riposte des forces de sécurité israéliennes. Deux fusils ont été saisis dans le véhicule."
- Jérusalem : deux attaques à l'arme à feu, 2 assaillants palestiniens tués (AFP) - "Les deux Palestiniens ont commencé par ouvrir le feu de leur voiture sur un autobus dans un secteur juif ultra-orthodoxe du nord de Jérusalem, a rapporté la police. Un automobiliste armé s'est arrêté et a riposté. Les deux agresseurs ont pris la fuite en direction de la Vieille ville. Là, ils ont à nouveau fait feu, blessant grièvement un homme de 50 ans, peut-être un Palestinien de Jérusalem-Est selon les secours".
https://fr.news.yahoo.com/j%C3%A9rusalem-deux-attaques-%C3%A0-larme-%C3%A0-feu-2-075142182.html

- Multiplication des agressions en Israël où se trouve Joe Biden (Reuters) - ""Permettez-moi de dire sans ambiguïté que les Etats-Unis condamnent de tels actes et condamnent aussi le fait de ne pas condamner ces actes", a-t-il dit avec Netanyahu à ses côtés, en faisant, semble-t-il, allusion aux dirigeants palestiniens qui n'ont pas dénoncé ces dernières agressions".
https://fr.news.yahoo.com/un-touriste-am%C3%A9ricain-tu%C3%A9-%C3%A0-larme-blanche-%C3%A0-071752627.html
- Biden critique le silence des dirigeants palestiniens sur les violences anti-israéliennes (AFP) - "Selon un communiqué officiel palestinien publié après la rencontre, M. Abbas a présenté ses condoléances à M. Biden pour la mort d'un touriste américain la veille dans une attaque palestinienne à Tel-Aviv, mais il a affirmé que la "poursuite de l'occupation et de la colonisation sont la cause des violences et de l'effusion de sang"."
https://fr.news.yahoo.com/biden-rencontre-netanyahu-puis-abbas-fond-violence-persistante-132710863.html
- Biden criticizes PA for not condemning terrorism (Ynet)
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4776368,00.html
"[...] “Let me say in no uncertain terms: The United States of America condemns these acts and condemns the failure to condemn these acts. This cannot become an accepted modus operandi,” Biden said during the conference. “This cannot be viewed by civilized leaders as an appropriate way in which to behave. It is just not tolerable in the 21st century. They’re targeting innocent civilians, mothers, pregnant women, teenagers, grandfathers, American citizens. There can be no justification for this hateful violence and the United States stands firmly behind Israel when it defends itself as we are defending ourselves at this moment as well,” Biden continued. [...]"

- Nouvelle attaque au couteau en Cisjordanie [mercredi] (AFP) - "L'agresseur armé d'un couteau "a tenté de poignarder des membres des forces de sécurité à un checkpoint au sud de Qalqilya. Les forces de sécurité ont déjoué l'attaque en ouvrant le feu aussitôt face à cette menace immédiate, provoquant la mort de l'agresseur", a dit l'armée".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/03/09/97001-20160309FILWWW00089-nouvelle-attaque-au-couteau-en-cisjordanie.php

- Abbas lauds ‘martyr’ who tried to kill IDF soldiers (Times of Israel)
http://www.timesofisrael.com/abbas-lauds-martyr-who-tried-to-kill-idf-soldiers/
"Palestinian Authority President Mahmoud Abbas this week praised as a “martyr” a young Palestinian woman who attempted to kill an IDF soldier with her car. “We see in her a martyr who watered the pure earth of Palestine with her blood,” he wrote in a letter to the parents of Amani Husni Sabatin, 34, from the Palestinian village of Husan, near Bethlehem, who was killed by IDF troops as she ran over a soldier in the Gush Etzion area on Friday. The soldiers was lightly injured in the attack, which took place at the Gush Etzion Junction south of Jerusalem. A knife was found in the car.
Abbas’s letter marks the second time the Palestinian leader sent condolences to the parents of assailants killed during their attack since the start of the latest wave of violence in October, Channel 10 reported late Wednesday. It is signed, “Your brother, Mahmoud Abbas, president of the State of Palestine.” [...]"

*********************************************

Monde arabe

- Qatari Educational Software Teaches Hatred of Jews: They Killed Many Prophets, We will Fight and Vanquish Them (17 décembre, Vidéo 3mn54) - des vidéos animées hallucinantes dans un programme pour enfants. Plutôt instructif, en effet.
http://www.memritv.org/clip/en/5377.htm
Résumé : "Animated videos posted on the Internet encourage children to hate Jews. The videos were produced as educational software for "Boys and Girls," the children's section of the Qatari government-owned Internet portal Islamweb.net. A large number of the portal's educational videos were posted on various YouTube accounts. In one video, called "Palestine Is Free," animated figures of children discuss the Jews and their characteristics. "The Jews are cowards," one boy says. "I hate the Jews so much because they cursed Allah." The girl concurs that the Jews are "cowards," adding that they "killed many prophets." After the children vow to fight and vanquish the Jews, the viewers are invited in engage in an activity of identifying Jewish characteristics. In another video, titled "Our Duty towards Gaza," the children are told that the Jews are "criminals," who mercilessly kill Muslims in Gaza. The animated characters recommend praying for Allah to wreak vengeance upon the Jews. At the end of the video, the children are asked to engage in an activity of identifying ways to support Gaza. Both videos were posted on the Internet on December 17, 2015."


*********************************************

Iran

- L'Iran tire encore des missiles et dit vouloir viser Israël (Reuters) - "Les missiles lancés mercredi portaient l'inscription en hébreu "Israël devrait être rayé des pages de l'Histoire", indiquent les agences de presse iraniennes".
https://fr.news.yahoo.com/liran-proc%C3%A8de-%C3%A0-deux-nouveaux-tests-missiles-balistiques-074526325--sector.html
"Les Gardiens de la révolution, unité d'élite de l'armée iranienne, ont procédé mercredi à deux nouveaux tirs de missiles balistiques conçus, ont-ils précisé, pour pouvoir atteindre Israël, ignorant les critiques des Etats-Unis à propos d'essais similaires menés mardi.
La télévision publique a diffusé les images de deux missiles Qadr en train d'être lancés d'un site situé dans le nord de l'Iran. Ils ont atteint des cibles dans le sud du pays à environ 1.400 kilomètres de distance. Après les tests effectués mardi, les Etats-Unis ont menacé l'Iran de nouvelles sanctions.
"La raison pour laquelle nous construisons nos missiles avec une portée de 2.000 km est d'être en mesure d'atteindre notre ennemi, le régime sioniste, en profitant d'une distance de sécurité", a déclaré le général Amir Ali Hajizadeh, commandant de la division aérospatiale des Gardiens (pasdarans), cité par l'agence de presse Isna. Le point le plus près de Jérusalem et de Tel Aviv en Iran est à 1.000 kilomètres environ. Les missiles lancés mercredi portaient l'inscription en hébreu "Israël devrait être rayé des pages de l'Histoire", indiquent les agences de presse iraniennes. Cette inscription n'était toutefois visible sur aucune des photos disponibles.
En Israël, le ministre de la Défense Moshe Yaalon a déclaré à la radio que ces tirs de missiles montraient que l'Iran n'avait pas changé d'opinion et restait hostile malgré la mise en oeuvre de l'accord encadrant ses activités nucléaires et les gestes d'ouverture vers l'Occident du président Hassan Rohani. "A mon grand regret, il y en a certains en Occident qui sont induits en erreur par les belles paroles de certains dirigeants iraniens tandis que les autres continuent à fournir du matériel et des armes aux groupes terroristes armés", a déclaré Moshe Yaalon. [...]"
- Iran tests 2000 km missiles that say "Israel must be wiped out," offers them to Israel's enemies (Elder of Ziyon) - "In addition, IRGC Brigadier General Amir Ali Haji Zadeh said Iranian missiles are available "to the peoples of Palestine, Lebanon, Syria, Iraq and all the oppressed of the world," saying that the missiles constitute a threat to anyone who wants to launch an attack on the oppressed Muslim peoples. "The work of the evil Zionist regime is completely clear to us, and the range of over 2,000 km for our missiles allows us to face this entity from a distance," he added".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2016/03/iran-tests-2000-km-missiles-that-say.html

- L’Iran ne change pas de comportement, déplore un chef militaire américain (AFP) - "Les Etats-Unis et les Etats de la région « sont préoccupés » par les capacités de l’Iran en matière de missiles balistiques, a déclaré le général Lloyd Austin, le chef du Centcom (commandement des forces américaines au Moyen-Orient) devant la commission des forces armées du Sénat. « L’Iran reste aujourd’hui un facteur de déstabilisation significatif » au Moyen-Orient, a-t-il déclaré".
http://fr.timesofisrael.com/liran-ne-change-pas-de-comportement-deplore-un-chef-militaire-americain/

*********************************************

Europe

- University College London Union votes to boycott Israel (Jewish News) - "Officers voted 14-4 for the motion which mandates the union to join the boycott, divestment and sanctions campaign. The vote followed a day in which the Friends of Palestine Society organised fake checkpoints at the university, manned by students dressed as Israeli soldiers, as part of what it called the ‘Palestinian Experience’."
http://www.jewishnews.co.uk/university-college-london-votes-to-boycott-israel/

- An Anti-Semitism of the Left, Roger Cohen (The New York Times) - "I talked to Aaron Simons, an Oxford student who was president of the university’s Jewish society. “There’s an odd mental noise,” he said. “In tone and attitude the way you are talked to as a Jew in these left political circles reeks of hostility. These people have an astonishingly high bar for what constitutes anti-Semitism”."
http://www.nytimes.com/2016/03/08/opinion/an-anti-semitism-of-the-left.html
"Last month, a co-chairman of the Oxford University Labour Club, Alex Chalmers, quit in protest at what he described as rampant anti-Semitism among members. A “large proportion” of the club “and the student left in Oxford more generally have some kind of problem with Jews,” he said in a statement.
Chalmers referred to members of the executive committee “throwing around the term ‘Zio’” — an insult used by the Ku Klux Klan; high-level expressions of “solidarity with Hamas” and explicit defense of “their tactics of indiscriminately murdering civilians”; and the dismissal of any concern about anti-Semitism as “just the Zionists crying wolf.”
The zeitgeist on campuses these days, on both sides of the Atlantic, is one of identity and liberation politics. Jews, of course, are a minority, but through a fashionable cultural prism they are seen as the minority that isn’t — that is to say white, privileged and identified with an “imperialist-colonialist” state, Israel. They are the anti-victims in a prevalent culture of victimhood; Jews, it seems, are the sole historical victim whose claim is dubious.
A recent Oberlin alumna, Isabel Storch Sherrell, wrote in a Facebook post of the students she’d heard dismissing the Holocaust as mere “white on white crime.” As reported by David Bernstein in The Washington Post, she wrote of Jewish students, “Our struggle does not intersect with other forms of racism.”
Noa Lessof-Gendler, a student at Cambridge University, complained last month in Varsity, a campus newspaper, that anti-Semitism was felt “in the word ‘Zio’” flung around in left-wing groups. She wrote, “I’m Jewish, but that doesn’t mean I have Palestinian blood on my hands,” or should feel nervous “about conversations in Hall when an Israeli speaker visits.”
The rise of the leftist Jeremy Corbyn to the leadership of Britain’s opposition Labour Party appears to have empowered a far left for whom support of the Palestinians is uncritical and for whom, in the words of Alan Johnson, a British political theorist, “that which the demonological Jew once was, demonological Israel now is.”
Corbyn is no anti-Semite. But he has called Hamas and Hezbollah agents of “long-term peace and social justice and political justice in the whole region,” and once invited to Parliament a Palestinian Islamist, Raed Salah, who has suggested Jews were absent from the World Trade Center on 9/11. Corbyn called him an “honored citizen.” The “Corbynistas” on British campuses extol their fight against the “racist colonization of Palestine,” as one Oxford student, James Elliott, put it. Elliott was narrowly defeated last month in a bid to become youth representative on Labour’s national executive committee.
What is striking about the anti-Zionism derangement syndrome that spills over into anti-Semitism is its ahistorical nature. It denies the long Jewish presence in, and bond with, the Holy Land. It disregards the fundamental link between murderous European anti-Semitism and the decision of surviving Jews to embrace Zionism in the conviction that only a Jewish homeland could keep them safe. It dismisses the legal basis for the modern Jewish state in United Nations Resolution 181 of 1947. This was not “colonialism” but the post-Holocaust will of the world: Arab armies went to war against it and lost.
As Simon Schama, the historian, put it last month in The Financial Times, the Israel of 1948 came into being as a result of the “centuries-long dehumanization of the Jews.” The Jewish state was needed. History had demonstrated that. That is why I am a Zionist — now a dirty word in Europe. [...]
I talked to Aaron Simons, an Oxford student who was president of the university’s Jewish society. “There’s an odd mental noise,” he said. “In tone and attitude the way you are talked to as a Jew in these left political circles reeks of hostility. These people have an astonishingly high bar for what constitutes anti-Semitism.”
Johnson, writing in Fathom Journal, outlined three components to left-wing anti-Semitic anti-Zionism. First, “the abolition of the Jewish homeland; not Palestine alongside Israel, but Palestine instead of Israel.” Second, “a demonizing intellectual discourse” that holds that “Zionism is racism” and pursues the “systematic Nazification of Israel.” Third, a global social movement to “exclude one state — and only one state — from the economic, cultural and educational life of humanity.”
Criticism of Israel is one thing; it’s needed in vigorous form. Demonization of Israel is another, a familiar scourge refashioned by the very politics — of identity and liberation — that should comprehend the millennial Jewish struggle against persecution."

*********************************************

Point de vue

- Antisionisme : entretien avec Pierre-André Taguieff (philosophe, politologue et historien des idées), Bernard Gorce (La Croix) - "Dès les années 1980, j’analysais un phénomène qui s’est constitué après la guerre des Six Jours, de juin 1967. C’est alors que s’est cristallisé un antisionisme absolu qui n’a plus rien à voir avec une critique démocratique et légitime de la politique d’Israël".
http://www.la-croix.com/Debats/Forum-et-debats/TRIBUNE-L-antisionisme-l-expression-contemporaine-de-la-haine-des-juifs-2016-03-08-1200745358
Pierre-André Taguieff : « On se heurte sans cesse à des ambiguïtés et des termes mal définis. J’ai pour ma part introduit la notion de ’’nouvelle judéophobie’’ dans un article de la revue Les Temps modernes, en 1989, pour décrire un basculement et l’apparition d’une nouvelle configuration antijuive. La judéophobie – rejet des juifs et du judaïsme – avait pris en Europe au milieu XIXe siècle la forme de l’antisémitisme, laquelle s’est progressivement effacée après 1945 pour faire place à une nouvelle forme de rejet, l’antisionisme radical.
Dès les années 1980, j’analysais un phénomène qui s’est constitué après la guerre des Six Jours, de juin 1967. C’est alors que s’est cristallisé un antisionisme absolu qui n’a plus rien à voir avec une critique démocratique et légitime de la politique d’Israël. J’ai tenté de dégager un certain nombre de traits de cet antisionisme radical. La finalité de cette idéologie est de légitimer la destruction d’Israël et le premier outil qu’elle se donne pour y parvenir est de l’assimiler à un État raciste et colonialiste, qui mène une politique d’apartheid.
Depuis les années 2000, avec la seconde Intifada, on a vu se renforcer cette idéologie en France. Cela passe par la pratique du deux poids-deux mesures consistant, avec une réelle mauvaise foi, à condamner unilatéralement les actions d’Israël alors que celles des Palestiniens, même les plus criminelles, sont toujours relativisées ou excusées au nom du statut de victimes qu’on leur accorde. Ces accusations sont aggravées par des thèses conspirationnistes liées au mythe du « complot sioniste mondial ». Ces attaques sortent du registre de la critique et reviennent à nier le droit du peuple juif à vivre dans un État. La campagne de boycott des produits israéliens s’inscrit clairement dans ce cadre idéologique.
Il est important d’affirmer que l’antisionisme est devenu l’expression contemporaine de la haine des juifs. Ou, pour le dire autrement, que les juifs ne sont plus attaqués aujourd’hui en tant que Sémites mais en tant que sionistes. Lors de manifestations qui ont eu lieu en France, en 2014, on a entendu le slogan « sionistes assassins » auquel répondaient en écho des « juifs dehors » et des « mort aux juifs ».
Cet antisionisme radical progresse en France et plus largement en Europe, porté par la dynamique du courant islamiste. C’est la banalisation de la nouvelle judéophobie que Manuel Valls a dénoncée lundi 7 mars au soir. À gauche, le premier ministre montre une nouvelle fois qu’il ose clairement identifier la menace. Tant d’autres restent dans l’ambiguïté ou se cachent derrière leur petit doigt. S’il existe en France un consensus politique en faveur de la survie de l’État d’Israël, ce pays continue de déranger. Dans un paysage idéologique dominé par la vision d’une démocratie cosmopolite et post-nationale, Israël incarne une nation forte, c’est-à-dire un modèle perçu comme archaïque. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages