Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 14:30

France


- Un «accident de clic» antisémite au tribunal (Libération) - "Le tribunal de grande instance de Montpellier examinait mercredi les cas de deux membres de l'antenne héraultaise du mouvement propalestinien Boycott désinvestissement sanctions, qui avaient repris en août 2014 sur Facebook un photomontage comparant les armées israélienne et nazie".
http://www.liberation.fr/france/2016/03/23/un-accident-de-clic-antisemite-au-tribunal_1441550
"[...] Les faits remontent au mois d’août 2014. Saadia Ben Fakha, 26 ans, et Husein Abu-Zaid, 58 ans, militants de BDS 34 (la branche héraultaise de Boycott désinvestissement sanctions, un mouvement lancé en 2005 contre la «politique d’apartheid» et en faveur du boycott d’Israël), partagent cet été-là un photomontage reçu sur leur compte Facebook, lequel compare l’armée israélienne à l’armée nazie. Ce montage est accompagné d’un texte affirmant que «les nazis et les sionistes sont les deux revers de la même médaille», et que «ce que faisait Hitler aux Juifs était fait exprès pour que le monde sympathise avec eux et leur donne tous les droits».
Lorsque la LDH de Montpellier, qui participe régulièrement aux actions de BDS 34 et appartient au collectif héraultais pour la Palestine, découvre ce document, elle demande illico qu’il soit retiré. Ce qui est fait. «Mais nous n’avons obtenu aucune condamnation claire de BDS. Elle n’est intervenue que près de sept mois plus tard, le jour de l’audition des militants par la police, tout en se dédouanant de leur responsabilité», affirme Sophie Mazas, présidente de la LDH Montpellier.
Ben Fakha et Abu-Zaid affirment qu’ils ont partagé ce document «sans faire attention». Mais à l’audience, Me Tubiana, avocat de la LDH, rappelle qu’il y avait également sur la page Facebook de Saadia une photo de cadavres de militaires israéliens accompagnée d’un commentaire scabreux ; il évoque également deux photos où l’on voit la jeune femme faire une quenelle…
BDS 34 réaffirme pour sa part un soutien sans faille à ses deux militants. «Je connais ces jeunes depuis des années, ils ne sont pas antisémites», assurait il y a quelques semaines José-Luis Moraguès, 70 ans, figure iconique de la lutte propalestinienne à Montpellier. Certes, reconnaît le comité, «nous avons manqué de vigilance en partageant ce montage sans voir qu’il était accompagné d’un texte antisémite et négationniste particulièrement abject». Mais pour BDS, «la plainte de la LDH a permis aux relais sionistes de se constituer parties civiles dans ce procès qui s’appuie sur une instrumentalisation des événements». Par «relais sionistes», BDS entend la Licra, le BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme), Avocats sans frontières et le Mrap, tous parties civiles dans ce dossier. [...]"

- Didier Daeninckx : après les attentats, « le sentiment d’être pris en étau » (Le Monde.fr) - "En ce qui me concerne, depuis trois ans, ici [à Aubervilliers], j’ai vu les corps s’éloigner, les embrassades se raréfier, les barbes et les voiles pousser, les regards s’aiguiser, les murs s’élever" ; "Par son importance à Aubervilliers, la communauté musulmane a été l’une des clés et l’un des enjeux du scrutin. Le Parti de gauche local n’a pas hésité, par exemple, à placer sur les rangs un futur maire adjoint qui engageait le dialogue avec les troupes d’Alain Soral sur le site conspirationniste MetaTV, la Palestine servant de ciment. Un autre futur maire adjoint, membre du Parti communiste, s’amusait à relayer les messages de La Manif pour tous afin d’inciter les « frères » à se détourner des socialistes, vecteurs de décadence".
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/25/didier-daeninckx-le-sentiment-d-etre-pris-en-etau_4890007_3232.html

- Israël signe par erreur un accord de paix avec la Palestine (Le Gorafi) - bien sûr cela se veut humoristique, mais cette parodie illustre très bien l'opinion commune en France : les Palestiniens (Hamas compris) ne souhaitent rien d'autre qu'un Etat en paix avec Israël, et ce sont les Israéliens qui bloquent tout accord (par pure méchanceté ou bien par appétit de territoires). La satire laisse aussi entendre que l'Etat juif serait responsable de l'absence de paix avec l'Iran (qui, c'est bien connu, ne rêve que d'un accord de paix avec "l'entité sioniste").
http://www.legorafi.fr/2016/03/24/israel-signe-par-erreur-un-accord-de-paix-avec-la-palestine/

************************************************

Israël

- Why hasn't ISIS attacked Israel? (Ynet) - "ISIS has already attacked Europe's soft underbelly three times; while the terrorist group has repeatedly threatened Israel, it has yet to attack Israelis on Israeli soil; Because of deterrence or perhaps a Mossad conspiracy, ISIS has held off from attacking the Jewish state".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4783606,00.html


************************************************

Judée-Samarie

- Where’s the Coverage? Palestinian Official Admits ‘Torture Happens’ (CAMERA) - "Rami Hamdallah, the prime minister of the Palestinian Authority (PA), acknowledged in a March 16, 2016 interview with German media outlet Deutsche Welle, that “torture happens” in PA prisons. Yet, his admission apparently received no coverage by the mainstream U.S. news media".
http://blog.camera.org/archives/2016/03/wheres_the_coverage_palestinia_18.html

************************************************

"Processus de paix"


- L’AP et le Fatah ont « fêté » l’anniversaire du massacre de la route côtière en 1978 (Times of Israel) - "Cette semaine, l’AP et le Fatah ont « célébré » l’anniversaire du massacre de la route côtière, dans lequel 37 Israéliens ont été assassinés de sang-froid, dont 12 enfants. Le 11 mars 1978, un groupe de terroristes du Fatah, mené par Dalal Mughrabi, a assassiné Gail Rubin, une touriste américaine, puis pris le contrôle d’un bus et tué sans discrimination ses passagers".
http://fr.timesofisrael.com/lap-et-le-fatah-ont-fete-lanniversaire-du-massacre-de-la-route-cotiere-en-1978/
- Le Fatah organise un tournoi de basket féminin en l’honneur d’un terroriste (Times of Israel) - "L’école, proche de Ramallah, a intitulé le tournoi Dalal Mulghrabi, responsable de l’un des attentats les plus mortels de l’histoire d’Israël".
http://fr.timesofisrael.com/le-fatah-organise-un-tournoi-de-basket-feminin-en-lhonneur-dun-terroriste/

- Fatah sanctions stabbing attacks against Israelis (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=17574
"Emphasizing its support for stabbing attacks against Israelis, Abbas' Fatah movement posted a photo of a knife on Twitter, claiming that young Palestinians "follow this path" because Israel "forces" them to: "Israel is forcing the young Palestinians to follow this path to Jerusalem. Leave our land, you, your occupation, and your soldiers, and let us live in peace." [Official Fatah Twitter account, March 27, 2016] The image shows a knife with the Dome of the Rock in the center of it. [...]"

- Palestinian incitement increases leading up to Passover (Ynet) - "Hamas issues statement calls for all Palestinians and Israeli Arabs to 'rally around the al-Aqsa mosque and protect it from mass invasion'; a documentary claims Israel is carrying out excavations towards the mosque".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4785121,00.html

- Mahmoud Abbas' Fatah shows again how "moderate" it is (Elder of Ziyon) - "The Palestinian Authority never tires of telling people that it supports non-violence. But the Fatah party, which is headed by PA president Mahmoud Abbas, posted this on Facebook yesterday for "Land Day" ["Fatah - the salt of the earth and the revolution's gun"]. Meanwhile, a Fatah party leader, Jamal Muhaisen of the Fatah Central Committee, said that the US is under Jewish/Zionist occupation".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/03/mahmoud-abbas-fatah-shows-again-how.html

************************************************

Sinaï

- Israël scrute la menace djihadiste dans le Sinaï, Piotr Smolar (Le Monde) - "L’armée israélienne souligne une forme de coopération surprenante entre le Hamas et l’EI, mus par des intérêts communs mais qui n’en font guère la publicité" ; "[selon un scénario envisagé par Tsahal], un raid de quelques dizaines de combattants [djihadistes] en pick-up viserait des civils, par exemple à Eilat, à la pointe sud d’Israël, ou bien dans une communauté plus petite proche de la frontière. En même temps, des tirs lointains de katioucha (lance-roquettes) ou d’obus de mortier seraient déclenchés. Enfin, l’un des camps militaires, isolé dans les montagnes, le long de la frontière, serait attaqué. Ce scénario n’a rien d’irréaliste".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/03/30/israel-scrute-la-menace-djihadiste-dans-le-sinai_4892466_3218.html
"[...] [à la frontière entre Israël et l’Egypte ] toutes les nuances de caillasse désertique – ocre, gris, orange délavé – sont agrémentées par des touffes d’herbe séchée sous un soleil sévère. En contrebas, il y a la barrière de sécurité, érigée tout le long des 240 km de frontière, de la bande de Gaza au nord jusqu’à Eilat, à la pointe sud. Derrière, côté égyptien, s’étend le Sinaï tourmenté, où se trouvent des centaines de djihadistes, affiliés à l’organisation Etat islamique (EI). Ceux-là même qui ont réussi à faire exploser un avion de ligne russe, le 13 octobre 2015, tuant 224 personnes à son bord. [...]
« La vue est vraiment sublime, dit le lieutenant-colonel Zvi Erdanwill. Mais c’est un grand défi, pour nous les commandants, de faire comprendre aux soldats à quel point la menace est grande. En Cisjordanie, on voit l’ennemi les yeux dans les yeux, quand il approche avec un couteau. Ici, il n’y a personne. Pourtant, j’en suis convaincu : ce n’est qu’une question de temps, avant que l’EI n’arrive à notre frontière. » La menace n’est pas nouvelle : le groupe Ansar Beït Al-Maqdis (ABAM) a déjà frappé. En août 2011, huit Israéliens sont morts dans des attaques simultanées, dont l’une a visé un bus de civils. En septembre 2012, un soldat a été tué dans un échange de tirs. Mais la vigilance de l’Etat hébreu a redoublé depuis que le groupe a prêté allégeance à l’EI, en novembre 2014.
Les experts israéliens estiment qu’il compte environ 500 membres actifs. Plus largement, ils soulignent la diffusion d’un salafisme très basique au sein des communautés bédouines, qui se retrouvent fracturées entre un mode de vie traditionnel et la charia. Malgré la spectaculaire attaque contre l’avion de ligne russe et les vidéos de l’EI qui ont désigné Israël comme une cible à plusieurs reprises, ABAM combat en priorité contre le régime égyptien et ses forces armées déployées en nombre dans le Sinaï. Mais Israël ne se sent pas à l’abri pour autant.
L’armée israélienne souligne une forme de coopération surprenante entre le Hamas et l’EI, mus par des intérêts communs mais qui n’en font guère la publicité. Le Hamas aurait déjà accueilli dans ses hôpitaux plusieurs djihadistes blessés dans des affrontements avec l’armée égyptienne. Ils seraient entrés dans la bande de Gaza par des tunnels. Dans l’autre sens, le mouvement islamique, qui contrôle le territoire palestinien depuis 2007, profite de la présence de l’EI dans le Sinaï pour acheminer des équipements militaires. En échange, les djihadistes perçevraient une partie de la marchandise et un peu d’argent en liquide. Selon une source israélienne, un instructeur chevronné du Hamas aurait même formé des combattants du Sinaï au maniement du missile antichar Kornet et au système de missiles sol-air portable de type SA-18, en provenance de Libye ou du Soudan.
La barrière de sécurité, haute de quatre à cinq mètres et prolongée sous terre, n’est pas totalement hermétique, malgré les barbelés déroulés à ses pieds et sur son sommet. Un officier bédouin examine chaque jour une portion du grillage et la bande de sable à ses pieds, pour trouver d’éventuelles traces de pas. Il connaît les habitudes, les ruses de ses frères de l’autre côté. « Certains balayent leurs empreintes, d’autres attachent une mousse sous leurs semelles, dit D. Parfois, ils jettent des paquets par-dessus la frontière, avec de la drogue ou des cigarettes. »
Les militaires préfèrent parler d’un « système » et non d’une simple barrière. Outre les patrouilles le long de la frontière, les jeeps cachées derrière des tas de sable en « U » et les soldats camouflés attendant parfois deux jours qu’une alerte se confirme ou se dégonfle, l’armée dispose de radars et de capteurs sophistiqués pour repérer tout mouvement. Sans parler des indics chez les Bédouins. « Nos renseignements sont très riches sur ce qui se passe de l’autre côté, et nos relations avec les Egyptiens excellentes », souligne le chef de bataillon. Au point qu’Israël se serait permis de déclencher plusieurs frappes de drones depuis deux ans dans le Sinaï, sans jamais en faire état.
Les jeunes soldats s’ennuient parfois, en patrouillant dans les cols désertiques. Régulièrement, ils sont invités à regarder des vidéos de l’EI, diffusées sur YouTube, pour se familiariser avec leurs horreurs et surtout, les méthodes employées. Le scénario catastrophe auquel les prépare l’encadrement est une attaque simultanée. Un raid de quelques dizaines de combattants en pick-up viserait des civils, par exemple à Eilat, à la pointe sud d’Israël, ou bien dans une communauté plus petite proche de la frontière. En même temps, des tirs lointains de katioucha (lance-roquettes) ou d’obus de mortier seraient déclenchés. Enfin, l’un des camps militaires, isolé dans les montagnes, le long de la frontière, serait attaqué. Ce scénario n’a rien d’irréaliste. Le 1er juillet 2015, les djihadistes avaient attaqué simultanément 15 barrages et postes de l’armée égyptienne près de Cheikh Zouweid."

- Egypt destroys a long smuggling tunnel in the Sinai (Ynet) - "Amidst talks between Egypt and Hamas regarding the border situation, a 3 km tunnel was found by Egyptian security forces containing weapons, engineering equipment and generators".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4785602,00.html

************************************************

Turquie

- Israël s'inquiète d'une menace contre des enfants juifs en Turquie (AFP) - "L'EI a des plans "avancés" d'assassinats d'enfants juifs dans des écoles ou des jardins d'enfants en Turquie, affirme Sky News sur son site internet, précisant qu'une attaque serait imminente" ; "Selon Sky News citant des responsables du renseignement, sans préciser de quel pays, les informations sur l'imminence d'un attentat ont été obtenues de six membres de l'EI arrêtés en Turquie ces derniers jours. La cible la plus probable d'un attentat est la synagogue du quartier de Beyoglu à Istanbul, avec l'école adjacente, précise la chaîne".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/03/29/97001-20160329FILWWW00326-israel-s-inquiete-d-une-menace-contre-des-enfants-juifs-en-turquie.php

- Plus de 5.000 Kurdes tués depuis juillet selon le président turc (Reuters) - "Les combats, qui se sont intensifiés à partir de décembre, sont les plus meurtriers depuis au moins deux décennies".
https://fr.news.yahoo.com/plus-5-000-kurdes-tués-depuis-juillet-selon-161638520.html

************************************************

Monde arabe

- Nouvelle polémique entre Rabat et l'Onu sur le Sahara occidental (Reuters) - "Rabat reproche au secrétaire général de l'Onu d'avoir manqué à son devoir de neutralité lors d'une visite au début du mois dans la région en utilisant le terme d'"occupation" pour qualifier la présence marocaine au Sahara occidental, territoire sous le contrôle du royaume chérifien depuis 1975. Pour les autorités marocaines, il ne s'agissait pas d'un malentendu, comme l'a soutenu lundi le porte-parole de Ban, mais d'un "acte prémédité"." Vous avez bien lu : Ban Ki-Moon a soutenu que parler d'"occupation" du Sahara occidental par le Maroc (ce qui est fidèle aux faits) est en réalité un "malentendu". Le double standard avec Israël peut difficilement être plus flagrant.
https://fr.news.yahoo.com/nouvelle-polémique-entre-rabat-et-lonu-sur-le-200333625.html
- Another Example of BBC Double Standards on Disputed Territories (CAMERA) - "The double standards employed by the BBC in its reporting on disputed territories have been noted here before in relation to Cyprus and Western Sahara. The latter region was recently in the news again and on March 17 on the BBC News website produced an article titled “Western Sahara: Morocco threat over UN peacekeepers ” which displays an interesting choice of language". Ce biais est également présent, bien entendu, parmi les médias français.
http://www.camera.org/index.asp?x_context=9999&x_article=3296

- Yémen : au moins 60 morts dans des combats (AFP) - "Depuis un an, le conflit yéménite a fait plus de 6200 morts et 30.000 blessées, selon l'Organisation mondiale de la santé qui précise que 21 millions de civils, soit 82% de la population, ont besoin d'assistance humanitaire, y compris près de 2,5 millions de déplacés".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/03/31/97001-20160331FILWWW00056-yemen-au-moins-60-morts-dans-des-combats.php

************************************************

Iran

- Israël salue l’appel des P3+1 à l’ONU contre les tirs de missiles iraniens (AFP) - "Paris, Washington, Londres et Berlin affirment que les récents tirs de missiles balistiques iraniens contreviennent aux résolutions de l’ONU".
http://fr.timesofisrael.com/israel-salue-lappel-des-p31-a-lonu-contre-les-tirs-de-missiles-iraniens/
- Khamenei : les missiles sont plus importants que les discussions (AFP) - "Selon le dirigeant iranien, sans roquettes, Téhéran serait trop faible pour être présent à la table des négociations".
http://fr.timesofisrael.com/khamenei-les-missiles-sont-plus-importants-que-les-discussions/

************************************************

ONU

- Les entreprises opérant en Cisjordanie sur une "liste noire" de l'ONU (i24) - "Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à Genève a voté jeudi en faveur de l'établissement d'une "liste noire" des compagnies israéliennes et internationales opérant en Cisjordanie. La liste sera mise à jour tous les ans. Selon le quotidien israélien Haaretz, la résolution a été adoptée avec 32 voix pour, 15 abstentions et aucune voix contre".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/107289-160324-les-entreprises-operant-en-cisjordanie-sur-une-liste-noire-de-l-onu
- Les USA condamnent la résolution de l'ONU sur la "liste noire" des entreprises opérant en Cisjordanie (i24) - ""Nous continuons à nous opposer sans équivoque à l'existence même de ce point à l'ordre du jour et par conséquent à toutes les résolutions (...) qui en découlent," a affirmé le porte-parole du département d'Etat John Kirby, ajoutant que l'organisation était coupable de "parti pris contre Israël"."
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/107917-160330-des-legislateurs-americains-cherchent-a-prouver-les-violations-israeliennes
- Le monde est-il devenu fou ?, Nathalie Sosna-Ofir (Actualité Juive)
http://www.actuj.com/2016-03/israel/3289-le-monde-est-il-devenu-fou
"« Le Conseil est devenu un cirque anti-israélien qui ignore les flagrantes violations des droits de l’homme en Syrie, en Corée du Nord ou en Iran. Au lieu de condamner les attentats perpétrés par les palestiniens et ceux commis par le groupe Etat islamique contre l’Europe, il préfère condamner Israël, la seule démocratie au Moyen-Orient ! » s’indigne Benjamin Netanyahou après que le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU a voté une résolution qui prévoit la création d’une base de données des entreprises qui opèrent en Judée-Samarie, sur le Golan et à Jérusalem-Est. Une résolution qui exige dans son énoncé qu’« Israël cesse immédiatement toute activité de colonisation dans les territoires palestiniens occupés, demande aux Etats de ne rien faire qui revienne à reconnaître ou à soutenir l’extension des colonies et prévoit la création d’une base de données de toutes les entreprises qui opèrent dans les colonies ».
C’est avec 32 voix pour, 15 abstentions et aucune voix contre que la résolution a été adoptée bien qu’Israël et les Etats-Unis aient déployé d’importants efforts diplomatiques pour qu’elle ne le soit pas. « Quand l’ONU étiquette les entreprises juives, cela nous ramène aux périodes les plus sombres de l’histoire » a réagi Dany Danon, l’ambassadeur israélien à l’ONU dénonçant le comportement antisémite et anti-israélien d’un Conseil qui se rend complice du BDS. « Voilà de quoi il choisit de débattre alors que l’Europe fait face à une vague de terrorisme islamique sans précédent et que des centaines de milliers de civils innocents sont assassinés ou contraints de fuir leurs pays. Quelle hypocrisie ! » a déploré Emmanuel Nahschon, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères qui a rappelé les propos d’Eviatar Manor, le représentant israélien au Conseil onusien. « Le CDH a besoin de soins psychiatriques » avait-il alors estimé. « Ce vote le prouve une fois de plus » a certifié le porte-parole."

- The Always Reliable United Nations, Elliott Abrams (senior fellow for Middle Eastern studies at the Council on Foreign Relations)
http://www.nationalreview.com/article/433293/united-nations-anti-israel-bias-michael-lynk
"The United Nations, always fully reliable when it comes to hating Israel, has done it again. On March 14, I wrote at National Review Online about the coming selection at the U.N. Human Rights Council of a new “Special Rapporteur on the situation of human rights in the Palestinian territories occupied since 1967.” The selection has now been made, and the honor — as it were — goes to a Canadian named Michael Lynk.
Now, in the U.N., these hate-Israel jobs are important. You cannot take the risk that a selectee will be fair or balanced or unbiased. So you go for someone like Lynk.
For example, Lynk is a member of the advisory board of the “Canadian–Palestinian Education Exchange” (CEPAL), which promotes the “Annual Israeli Apartheid Week.” Three days after 9/11, he blamed the attacks on “global inequalities” and “disregard by Western nations for the international rule of law.” He signed a 2009 statement condemning Israel for alleged “war crimes” in Gaza. At the Group of 78’s annual policy conference in 2009, he said, as summarized in the group’s report, that he “used to think the critical date in the Palestinian–Israeli conflict was 1967, the start of the occupation.” Now he thinks that “the solution to the problem must go back to 1948, the date of partition and the start of ethnic cleansing.” In other words, Israel should not exist and its mere existence is a harbinger of ethnic cleansing and other crimes.
U.N. Watch’s director correctly said last week that “the U.N.’s selection of a manifestly partisan candidate — someone who three days after 9/11 blamed the West for provoking the attacks on the World Trade Center — constitutes a travesty of justice and a breach of the world body’s own rules.”
Well, a travesty of justice, a breach of the U.N.’s own rules — and absolutely par for the course when it comes to the U.N. and Israel. In his press conference on the Human Rights Council’s session, which thank God is now over, the U.S ambassador to the U.N., Keith Harper, did not even mention this despicable appointment. (He did however, denounce, the “especially disturbing” resolution to set up a database of businesses operating in settlements in the West Bank and Golan Heights. The resolution “only serves to reinforce the council’s one-sided actions against Israel” and exceeded the council’s authority, he said. Better than nothing, I guess.)
Lynk will never set foot in Israel or the Palestinian territories, because the Israeli reaction to this nonsense is to deny these “special rapporteurs” a visa. He can write his report in Ontario, and there will be no surprises in it: another in the long line of U.N. assaults on the Jewish State."

************************************************

Amnesty

- Amnesty issues anti-Israel petition on "Land Day" (Elder of Ziyon) - "I've seen the sprawl of hundreds of illegal Bedouin villages in the Negev and reported on them. And Israel has created towns that the illegal residents can move to, a fact that the NGOs don't want to talk about. It is a real problem that deserves a real solution and not the simplistic sloganeering that Amnesty (and HRW) is engaging in to preserve the "rights" of Arabs to build wherever and whenever they feel like. The Amnesty petition, according to the articles, has 1,500 signatures".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/03/amnesty-issues-anti-israel-petition-on.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages