Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 14:47

France


- L'"alya interne" des juifs franciliens (AFP) - "Le phénomène commence lors de la seconde Intifada, en 2000" ; « c'est plutôt le 17e qu'on appelle la petite Jérusalem, ce n'est plus Sarcelles ».
http://www.lepoint.fr/societe/l-alya-interne-des-juifs-franciliens-20-05-2016-2040789_23.php
"Un jour d'été, Alain Benhamou retrouve son logement cambriolé pour la seconde fois. Sur un mur, une insulte : « Sale juif ». Les mots de trop : il décide de partir. Comme lui, des juifs déménagent en nombre pour fuir l'insécurité, une « alya interne » à l'Ile-de-France qui interpelle. La France compte la plus importante communauté juive d'Europe, avec un demi-million de personnes. La moitié vit en région parisienne, où les chercheurs constatent une « forte mobilité géographique d'une partie de cette population », globalement de l'Est vers l'Ouest parisien, explique à l'AFP Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l'Ifop. Ce mouvement s'ajoute aux chiffres déjà spectaculaires de l'« alya », l'émigration juive vers Israël, qui a atteint près de 8 000 départs en 2015. Sans compter les installations dans d'autres pays, comme la Grande-Bretagne, les États-Unis ou le Canada, à un niveau comparable à celui de l'alya.
En Ile-de-France, « sur une quinzaine d'années, des effectifs de populations ou de familles juives se sont effondrés dans toute une série de communes de Seine-Saint-Denis », relève le politologue. « À Aulnay-sous-Bois, le nombre de familles de confession juive est ainsi passé de 600 à 100, au Blanc-Mesnil de 300 à 100, à Clichy-sous-Bois de 400 à 80 et à La Courneuve de 300 à 80 », recense-t-il dans son ouvrage L'An prochain à Jérusalem, se basant sur des données communautaires. Le phénomène commence lors de la seconde Intifada, en 2000. Le conflit israélo-palestinien s'exporte alors dans la métropole, avec « une multiplication exponentielle des actes et menaces antisémites, qui rendent la vie quotidienne très difficile dans un certain nombre de quartiers ».
Une évolution ressentie par Alain Benhamou, 71 ans dont plus de 40 passés à Bondy, dans le « 9-3 » : « Jusqu'aux années 2000-2005, la ville était paisible et agréable, avec 250 à 300 familles juives, des synagogues remplies pour shabbat. À l'heure actuelle, il n'y subsiste qu'une centaine de familles juives. » Lui a considéré « qu'après un deuxième cambriolage en l'espace de deux mois et demi, qui plus est à caractère antisémite, (leur) place n'était plus à Bondy ». Il coule désormais une retraite tranquille à Villemomble, près du Raincy, le « Neuilly de l'Est parisien ». Mais il ne cache pas son pessimisme quant à l'avenir de ses coreligionnaires dans ce qu'il nomme « les territoires perdus de la République » : « La communauté juive est appelée à y disparaître. »
« Rabbin heureux » au Raincy, Moché Lewin partage cette inquiétude. « Ce qui me dérange, dit-il, c'est que dans des communes de France, des juifs ne peuvent plus vivre de manière apaisée, qu'à cinq minutes de chez moi certains sont obligés de cacher leur kippa ou leur étoile de David. » Certains n'hésitent plus à chercher un abri ailleurs. « Des gens de la communauté nous appellent au secours », raconte le maire socialiste de Sarcelles François Pupponi. Témoignant d'un « sentiment d'insécurité », mais « aussi d'actes », « des femmes et des enfants frappés, des croix gammées sur la porte d'entrée... Des situations extrêmement violentes. On a été obligés de les reloger en catastrophe. » L'édile dit avoir pris conscience de ce « phénomène d'alya interne » il y a « cinq, six ans, et il s'aggrave » : « Les gens victimes d'antisémitisme ont tendance à se regrouper. L'exemple le plus criant, c'est la femme du rabbin Sandler, tué à Toulouse » par Mohamed Merah en 2012, « qui s'est installée à Sarcelles ». Les nouveaux habitants trouvent « une présence policière et institutionnelle beaucoup plus forte qu'ailleurs, car il y a une grosse communauté. Ils peuvent vivre leur judaïsme en toute sécurité », analyse-t-il.
Mais pour Robert, interrogé en marge d'une cérémonie de brit milah (circoncision), « c'est plutôt le 17e qu'on appelle la petite Jérusalem, ce n'est plus Sarcelles ». Ce sexagénaire s'est installé il y a dix ans dans cet arrondissement parisien prisé par la communauté, qui y trouve pléthore de commerces casher, du fabricant de dragées au restaurant de sushis. « Puisque l'antisémitisme grandit, on essaye de se regrouper pour l'éviter », explique cet homme, qui a déménagé grâce à l'« ascension sociale » : « Je viens d'une famille pauvre, à force de travail, j'ai pu venir ici. »
De l'autre côté de la capitale, à Saint-Mandé, le vent a en revanche tourné. Jadis « terre promise » avec sa crèche confessionnelle et ses deux synagogues, la ville limitrophe de Paris reste marquée par l'attentat à l'Hyper Cacher, en janvier 2015. « Il y avait 12 ou 13 Saint-Mandéens » parmi la vingtaine d'otages, rappelle le maire Patrick Beaudouin (Les Républicains). « Ça a eu un impact psychologique très important. » Depuis, l'édile déplore le départ de « plusieurs dizaines de familles ». Des signes tangibles ont confirmé l'impression de voir s'échapper ses administrés : « un surcroît d'appartements à vendre », « 127 inscriptions d'enfants en moins que prévu dans les écoles ». Selon lui, « des personnes de la communauté se sont dit qu'il fallait peut-être se disperser, être moins visible ».
Or, tous ces mouvements ne sont pas sans poser problème. « On crée des ghettos, on est conscients de tout ça », commente François Pupponi. « La solution, ce serait la mixité sociale et d'origines dans tous les quartiers, mais ça fait 30 ans que la France essaye et n'y arrive pas. » Le Consistoire israélite a en tout cas pris acte du déplacement du centre de gravité de la communauté juive en construisant, pour une ouverture prévue en 2017, un « centre européen du judaïsme » dans le 17e arrondissement."

- Yvan Attal : « Les clichés antisémites font des ravages » (Times of Israel) - « Quand il y a un mort palestinien et que la France descend dans la rue, elle descend dans la rue parce que c’est un Palestinien qui a été tué par un soldat israélien. Quand un Palestinien se fait tuer par un Bashar el-Assad, tout le monde s’en fout. On s’identifie à ses frères musulmans palestiniens, mais on ne s’identifie pas à ses frères musulmans du Soudan, du Mali, de Syrie, etc. »
http://fr.timesofisrael.com/yvan-attal-les-cliches-antisemites-font-des-ravages/
"A l’occasion de la sortie de son nouveau film « Ils sont partout », Yvan Attal était interviewé par Europe 1. Dans ce film, dont la sortie est prévue le 1er juin prochain, le réalisateur juif français s’attaque aux clichés antisémites pour mieux les dénoncer. Yvan Attal y joue le rôle d’un Juif tiraillé, obsédé par son identité juive. « C’est quoi être Juif ? » s’interroge-t-il. Son identité le rend paranoïaque, il consulte donc un psychologue pour lui faire part de ses questionnements. [...]
Le réalisateur a déclaré ressentir cet antisémitisme. « Evidemment que je le ressens », confie-t-il. « Quand il y a un mort palestinien et que la France descend dans la rue, elle descend dans la rue parce que c’est un Palestinien qui a été tué par un soldat israélien. Quand un Palestinien se fait tuer par un Bashar el-Assad, tout le monde s’en fout. On s’identifie à ses frères musulmans palestiniens, mais on ne s’identifie pas à ses frères musulmans du Soudan, du Mali, de Syrie, etc. » « Donc permettez-moi, comme mon personnage, d’être un tout petit peu paranoïaque », ironise le réalisateur.
Dans cette interview, Yvan Attal est revenu sur les attentats qui ont frappé la communauté juive depuis 2012. « J’ai quand même l’impression que s’il n’y avait pas eu Charlie Hebdo, je me demande ce qu’on aurait fait de l’Hyper Cacher. Je me pose la question. »
Dans son film, Yvan Attal s’est donné des limites. Ainsi le film devait traiter de la manière dont la France avait réagi lors des attentats de Toulouse, où Mohammed Merah a tué le rabbin Jonathan Sandler et deux de ses enfants, Gabriel, 3 ans, et Aryeh, 6 ans, ainsi qu’une autre petite fille de 8 ans, Myriam Monsonégo en mars 2012, à l’école Ozar HaTorah de la ville, – mais ces scènes ont été coupées.
« Mon but n’est pas de culpabiliser les gens. (…) Où est cette France qui se mobilise quand il y avait une profanation d’un cimetière, (…), où est cette France qui descendait dans la rue ? Cette France n’existe plus. Aujourd’hui on peut prendre une enfant, la tirer par les cheveux à la sortie d’une école, lui tirer une balle dans la tête, personne ne descend dans la rue. » [...]"

- Djamel Boumaaz, conseiller municipal de Montpellier veut interdire l’entrée « aux chiens et aux juifs » (JSS) - et il est aussi "négationniste à ses heures perdues".
http://jssnews.com/2016/05/23/djamel-boumaaz-conseiller-municipal-de-montpellier-veut-interdire-lentree-aux-chiens-et-aux-juifs/
- France : un élu ex-FN de Montpellier accusé d'avoir publié des tweets antisémites (i24) - "Dans un communiqué, le maire Philippe Saurel estime que l'élu, ancien membre du FN, "a dépassé les bornes" en diffusant des propos haineux sur le célèbre réseau social".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/114347-160524-france-un-elu-ex-fn-de-montpellier-accuse-d-avoir-poste-des-tweets-antisemites

- Quel plaisir : la palme d’or à Ken Loach, infatigable militant de la campagne BDS (Europalestine) - les antisionistes sont heureux : "c’est un vrai plaisir car Ken Loach est celui qui ne tait jamais l’injustice, le système capitaliste qui écrase tant de gens, la négation du droit, et qui monte régulièrement au créneau pour appeler au boycott d’Israël !"
http://www.europalestine.com/spip.php?article11888

**********************************************

Valls en Israël


- Manuel Valls, l’ami d’Israël, attendu à Tel-Aviv, Bastien Bonnefous (Le Monde) - "Pour Gilles Clavreul, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, rattaché à Matignon, le parallèle tracé par M. Valls entre l’antisionisme et l’antisémitisme ne porte pas à confusion. « Aujourd’hui, l’antisionisme est devenu une façon de tenir des propos antisémites sans l’assumer », affirme cet ancien préfet, regrettant que « tout ce qui s’apparente à un soutien à Israël [soit] toujours interprété de manière malveillante ». « Valls a une sensibilité particulière sur l’antisémitisme, il appelle un chat un chat et remue les grilles de lectures établies, notamment à gauche », abonde le politologue Jean-Yves Camus qui estime que « des dérives d’une certaine forme d’antisionisme sont bien réelles »."
http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/05/21/manuel-valls-l-ami-d-israel_4923732_823448.html

- Valls essaie de convaincre Israël en "ami", avant une rencontre avec Netanyahu (AFP) - "M. Valls a insisté sur le fait qu'il venait en "ami" et a assuré que la France n'avait pas de parti pris parce que la paix est "dans l'intérêt de tous", Israéliens comme Palestiniens. "Je suis un ami d'Israël et parce que je suis un ami d'Israël je veux la paix pour Israël (...) L'initiative ne se fait pas dans le dos d'Israël", a-t-il promis sur la chaîne israélienne francophone i24" ; "Devant les étudiants à Tel-Aviv, il a condamné tout boycott d'Israël. "Derrière ce boycott nous savons bien ce qu'il y a: non seulement la contestation, mais aussi la détestation de l'Etat d'Israël, la détestation d'un foyer juif, et donc des juifs dans leur ensemble", a-t-il dit, répétant, cette fois en Israël, des positions souvent affirmées".
https://fr.news.yahoo.com/manuel-valls-entame-à-tel-aviv-délicat-voyage-024027200.html
- En Israël, Manuel Valls veut rassurer tout le monde, Bastien Bonnefous (Le Monde) - "Il s’est de nouveau excusé après la ratification en avril par la France d’une résolution de l’Unesco qui nie en creux le passé juif de la ville de Jérusalem. « Ce vote n’aurait jamais dû avoir lieu », a-t-il déclaré, appelant à « tourner la page de cet épisode malheureux »."
http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/05/23/en-israel-manuel-valls-veut-rassurer-tout-le-monde_4924396_823448.html

- Reconnaissance de l'Etat palestinien : Hamon reproche à Valls d'avoir «cédé» à Israël (Le Figaro)
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/05/23/25002-20160523ARTFIG00166-reconnaissance-de-l-etat-palestinien-hamon-reproche-a-valls-d-avoir-cede-a-israel.php
"[...] «Dire aujourd'hui quand nous reconnaîtrons l'Etat palestinien, c'est acter par avance l'échec de notre initiative», a déclaré Manuel Valls à Tel Aviv, en référence à la démarche pour la paix entreprise par la France, qui organisera une conférence le 3 juin à Paris.
Un refus de faire pression sur Israël qui agace Benoît Hamon, député socialiste et artisan de longue date d'une reconnaissance de l'Etat palestinien. Dans un communiqué publié lundi, l'ancien ministre juge «douloureux de constater aujourd'hui que (Manuel Valls) batte si facilement en retraite». Lorsque Laurent Fabius était ministre des Affaires étrangères, il «affirmait fin janvier 2016 qu'en cas d'échec de l'initiative française, “nous devrons prendre nos responsabilités en reconnaissant l'État palestinien”», rappelle le député des Yvelines. «Le gouvernement avait répondu à la résolution de l'Assemblée nationale puis celle du Sénat avec sérieux et ambition», se remémore le parlementaire.
Pour Benoît Hamon, le «principe d'une reconnaissance automatique en cas d'échec de la conférence (du 3 juin), garantissait le sérieux et la fermeté des intentions de la France». En y renonçant, Manuel Valls «cède ainsi à la demande du gouvernement conservateur israélien et condamne par avance l'initiative française à n'être qu'un nouveau théâtre d'ombres pour constater l'impasse du processus de paix». [...]"

- Benjamin Netanyahou ne veut pas de l'initiative de paix française, propose de voir Abbas à Paris (AFP) - "Le Premier ministre israélien a toutefois proposé à Paris d’accueillir plutôt des négociations bilatérales entre Israéliens et Palestiniens. Ces négociations sont « le seul moyen de progresser vers la paix », a affirmé Benjamin Netanyahou lors d’une rencontre avec Manuel Valls. Il a proposé au Premier ministre français une « initiative française différente » sous la forme de discussions bilatérales à Paris".
http://www.20minutes.fr/monde/1850467-20160523-benjamin-netanyahu-veut-initiative-paix-francaise-propose-voir-abbas-paris
- Initiative de paix : Valls se heurte à la résistance et une contre-offre israéliennes (AFP) - "M. Netanyahu a déjoué les attentes en préconisant "une initiative française différente" : c'est la France qui accueillerait ces discussions bilatérales entre le président palestinien Mahmoud Abbas et lui. "Cela s'appellerait l'initiative française", a-t-il dit, "à cette différence près: je serai seul assis directement face à face avec le président Abbas, à l'Elysée ou là où il vous plaira". Paris "serait un endroit merveilleux pour signer un accord de paix", a-t-il dit plaisamment" ; "Au cours de son entretien, le Premier ministre français a été confronté à une "contestation claire", rapportait-on, même si la manière était "non-agressive, très franche et constructive"."
https://fr.news.yahoo.com/paix-israélo-palestininne-à-jérusalem-valls-veut-convaincre-083348617.html
- Initiative française de paix : les Palestiniens rejettent la contre-offre de Netanyahu (AFP) - ""Le temps presse. Netanyahu essaie de gagner du temps" avec son offre de négociations directes avec le président palestinien Mahmoud Abbas à Paris, "mais cette fois-ci il n'échappera pas à la communauté internationale", a affirmé M. Hamdallah, lors d'une conférence de presse à Ramallah [avec Valls]".
https://fr.news.yahoo.com/netanyahu-essaie-gagner-temps-contre-proposition-hamdallah-101108938.html

- Quand Valls était rocardien et pro-palestinien (donc anti-israélien) (Philosémitisme) - Gérard Carreyrou sur Europe 1 : "Valls a évolué dans sa position. Moi j'ai connu Valls à une époque où il était dans l'équipe des rocardiens. Ils étaient plutôt pro-palestiniens. Nettement même pro-palestiniens. A l'époque on disait qu'il y avait de l'argent qui arrivait bon... Pro-palestinien. Il a évolué dans les années 2000. Ce n'est pas un secret. Le PSU de Michel Rocard avait des financements qui venaient du Proche-Orient. Et Valls était sur cette ligne".
http://philosemitismeblog.blogspot.fr/2016/05/quand-valls-etait-rocardien-et-pro.html

**********************************************

Gaza & Hamas

- Les habitants de la bande de Gaza préoccupés par la construction des tunnels (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/114075-160521-les-habitants-de-la-bande-de-gaza-preoccupes-par-la-construction-des-tunnels
"[...] Selon le New York Times, les résidents de Gaza ont signalé le bruit de forages et de constructions provenant de sous ou près de leurs maisons, ce qui rend les habitants de l'enclave côtière de plus en plus nerveux. "Je suis sûre à mille pour cent que ceux qui vivent avec un tunnel sous leur maison ne peuvent pas dormir, ou apprécier la joie de la vie", a déclaré une habitante palestinienne de 42 ans.
Le porte-parole de l'armée israélienne, le lieutenant-colonel Peter Lerner, a critiqué vendredi le Hamas, l'accusant de mettre délibérément les civils en danger en construisant des tunnels sous des logements privés. Il a par ailleurs qualifié cette activité de "un plan insidieux" visant à attaquer les Israéliens "tout en dissimulant les activités du Hamas derrière le peuple de Gaza". [...]"

- L'importation de ciment à Gaza réautorisée (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/05/22/97001-20160522FILWWW00224-l-importation-de-ciment-a-gaza-reautorisee.php
"Israël a annoncé ce dimanche la levée de l'interdiction des importations de ciment dans la bande de Gaza décidée début avril après que l'Etat hébreu eut accusé un responsable du Hamas d'avoir détourné une partie de ces marchandises. "Conformément à une évaluation en matière de sécurité et aux accords obtenus avec la communauté internationale, les importations de ciment à partir du dimanche 22 mai à Gaza ont été approuvées", a indiqué le COGAT, l'organisme israélien chargé de l'application de la politique d'Israël dans les territoires palestiniens.
L'interdiction avait été décidée début avril, Israël ayant accusé Imad al-Baz, un haut responsable du ministère de l'Economie du Hamas, d'avoir détourné ce matériau de construction. "L'exploitation par le Hamas (de ce matériau) constitue une grave violation du mécanisme de reconstruction et de l'accord entre le COGAT, l'Autorité palestinienne et les Nations unies", avait indiqué le COGAT. [...]"
- Après 6 semaines de gel, Israël autorise l’entrée de ciment dans Gaza (Times of Israel) - "Les autorités israéliennes ré-autoriseront lundi le transfert de ciment au secteur privé de la bande de Gaza après un gel des imports de plus d’un mois en raison d’une affirmation disant que le Hamas siphonnait le ciment pour construire des tunnels" ; "Le COGAT avait suspendu l’import de ciment et d’autres matériaux de construction au début du mois d’avril après qu’un montant non déclaré de ciment qui devait être alloué aux efforts de reconstruction de la bande de Gaza dévastée avait été « saisi par Imad al-Baz, directeur adjoint du ministère de l’Economie du Hamas »" ; "L’une des préoccupations majeures d’Israël dans les efforts de reconstruction de la bande de Gaza a depuis longtemps été que les matériaux entrant dans l’enclave côtière soit employés pour créer des tunnels et d’autres infrastructures qui pourraient être utilisées contre l’armée israélienne pendant un futur conflit avec le Hamas. Depuis le mois d’avril, Israël a trouvé et détruit deux tunnels du Hamas, renforcés avec du ciment, qui passaient le long de la frontière et entraient en Israël".
http://fr.timesofisrael.com/apres-6-semaines-de-gel-israel-autorise-lentree-de-ciment-dans-gaza/
- UN admits Hamas stole cement in Gaza (Elder of Zyion) - "My impression is that Hamas doesn't usually steal the cement for tunnels, rather Gaza homeowners are choosing to sell the cement that they receive on the black market rather than rebuild their homes, and Hamas is buying it. That is very difficult to stop".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/05/un-admits-hamas-stole-cement-in-gaza.html

- HRW lies again about international law (Elder of Ziyon) - "Why is HRW, which normally errs on the side of protecting civilians when interpreting international law, suddenly deciding to rule against Gaza civilians and for the Hamas terrorists who are deliberately digging tunnels underneath Gaza civilian homes? Is there really any fundamental legal difference between forcing civilians to be herded to a military site (which is the restrictive way HRW defines human shielding) and placing the military target directly under the homes of civilians, who have nowhere else to go?"; "Apparently, when Israel is on the other side, HRW chooses to look the other way for all but the most egregious Hamas crimes. And the losers are Gaza civilians".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/05/hrw-lies-again-about-international-law.html

**********************************************

Judée-Samarie

- Cisjordanie : une Palestinienne tuée après avoir tenté de poignarder des policiers israéliens (AFP) - "Les gardes-frontières ont procédé à des tirs de sommation en l'air avant de tirer sur la Palestinienne qui continuait à avancer vers eux en brandissant un couteau".
https://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-palestinienne-tuée-après-avoir-tenté-poignarder-policiers-135234820.html

**********************************************

"Processus de paix"

- Abbas tells humanitarian summit that it is time to erase Israel (Elder of Ziyon) - "If [as Abbas said] the Palestinian tragedy began in 1917 and and it is time to end it "in all its aspects" then Abbas is calling for the modern state of Israel to be retroactively erased from history. This is not a call to end "occupation" - it is a call to end the entire concept of a Jewish state and for the world to apologize for even thinking that the Jewish people have any rights as a people. Abbas also told the summit that he wanted to save thousands of Syrian refugees but Israel refused to allow them to come. The truth is the opposite".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/05/abbas-tells-humanitarian-summit-that-it.html

- Egypt seeks to advance own Israeli-Palestinian peace initiaitve (Ynet) - "The French are not the only ones pushing for peace between Israelis and Palestinians. Egyptian President al-Sisi calls on both sides to attend Egyptian-led talks in Cairo: 'There is a real opportunity for peace'."
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4807146,00.html


**********************************************

Iran

- Commandant iranien : nous pouvons détruire Israël “en moins de 8 min” (Times of Israel) - "Si le Guide suprême en donne l’ordre, les Gardiens de la Révolution “raseront le régime sioniste” rapidement, selon le conseiller de l’unité d’élite al-Quds".
http://fr.timesofisrael.com/commandant-iranien-nous-pouvons-detruire-israel-en-moins-de-8-min/

- Iran : un ayatollah ultraconservateur élu président de l'Assemblée des experts (AFP) - "L'élection de M. Janati est le signe que les conservateurs dominent largement la nouvelle Assemblée des experts".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/05/24/97001-20160524FILWWW00074-iran-un-ayatollah-ultraconservateur-elu-president-de-l-assemblee-des-experts.php
- Anti-Western Hardliner Elected to Head of Iran's Top Clerical Body (Reuters) - "Ahmad Jannati, an outspoken critic of President Rohani's policies, will lead the assembly that is expected to choose the successor to Iran's supreme leader Ayatollah Khamenei".
http://www.haaretz.com/middle-east-news/iran/1.721198

**********************************************

Europe

- Zakia Belkhiri, star antiraciste déchue en raison de tweets antisémites (L'Express) - "Propulsée héroïne du net, symbole de la lutte contre l'islamophobie et racisme, puis finalement taxée d'antisémitisme. Le tout en quelques jours seulement" ; "En cause, la découverte de plusieurs messages que la jeune femme avait publiés ces dernières années. "Hitler n'a pas tué tous les juifs, il en a laissé quelques-uns pour que nous comprenions pourquoi il les tuait", avait-elle notamment tweeté en novembre 2012. "Je les déteste tellement", avait-elle également écrit sur sa page Facebook en mars 2014" ; "Samedi 21 mai, elle est brièvement revenue sur Twitter pour justifier ses propos antisémites. "Ce que je disais il y a plusieurs années visait les sionistes d'alors, qui répandent la haine au lieu de l'amour, donc à tous les autres juifs, que la paix soit avec vous", a-t-elle écrit" ; "Loin d'avoir l'effet escompté, son explication a déclenché une nouvelle vague de critiques. "Voulez-vous dire que les juifs sionistes méritent de mourir ?", lui ont notamment demandé des internautes".
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/zakia-belkhiri-star-antiraciste-dechue-en-raison-de-tweets-antisemites_1794728.html

- Un autre membre du Labour compare Israël aux nazis (Times of Israel) - "Tony Greenstein a écrit sur Twitter que les « sionistes collaboraient avec les nazis » et que « les Palestiniens sont les juifs du Moyen Orient »".
http://fr.timesofisrael.com/un-autre-membre-du-labour-compare-israel-aux-nazis/

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages