Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 15:08

France


- Les actes antimusulmans en hausse en 2015 (AFP) - "Dans le détail, les faits antimusulmans ont plus que triplé (+223%) : de 133 en 2014, ils sont passés à 429 en 2015. Les infractions antisémites ont elles enregistré un léger recul de 5,1% (de 851 à 808)" ; "La population juive, qui représente moins de 1% de la population totale, est la cible de 40% des actes racistes commis en France (contre 51%) en 2014".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/05/02/97001-20160502FILWWW00027-en-2015-trois-fois-plus-d-actes-antimusulmans-mais-tolerance-en-hausse.php

- France : les propos nauséabonds sur la Shoah du président de Radio Courtoisie (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/111483-160429-les-propos-nauseabonds-sur-la-shoah-du-president-de-radio-courtoisie
"Plusieurs associations ont annoncé qu'elles portaient plainte après un tweet du président de la très droitière Radio Courtoisie, et candidat auto-proclamé à la présidentielle, Henry de Lesquen. "Je suis émerveillé de la longévité des 'rescapés de la Shoah' morts à plus de 90 ans. Ont-ils vécu les horreurs qu'ils ont racontées ?", s'est-il interrogé sur le réseau social dans la nuit de mercredi à jeudi avant que son message soit supprimé.
Le message de celui qui affiche son "mépris pour les cosmopolites" n'a pas manqué de provoquer de vives réactions sur le réseau social. Mais Henry de Lesquen a enfoncé le clou, évoquant "la plantureuse Simone Veil" et dénonçant "la religion de la Choah (sic)". [...]"

************************************

Israël

- Jérusalem : un Israélien de 60 ans poignardé, le terroriste arrêté (i24) - "Un Israélien a été victime lundi soir d'une attaque au couteau à la Porte des Lions dans la vieille ville de Jérusalem. Le terroriste, un Palestinien âgé de 18 ans, avait d'abord réussi à prendre la fuite, mais a par la suite été capturé par les forces israéliennes. La victime, un homme de 60, ans a été poignardé dans le haut du corps et des premiers soins lui ont été fournis. Il est pleinement conscient et sera transféré en soins intensifs dans un hôpital situé près de l'incident".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/111890-160502-israel-un-blesse-dans-une-attaque-a-l-arme-blanche-a-jerusalem

************************************

Gaza & Hamas

- Israël a empêché la livraison de chlorure d’ammonium dans Gaza (Times of Israel) - "Quatre tonnes du produit chimique, assez pour fabriquer des centaines de roquettes, ont été trouvées dans des livraisons de sel pour la bande de Gaza".
http://fr.timesofisrael.com/israel-a-empeche-la-livraison-de-chlorure-dammonium-dans-gaza/
"Des officiels de la sécurité et des douanes israéliennes ont déjoué une tentative de faire entrer en contrebande plusieurs tonnes de chlorure d’ammonium dans la bande de Gaza ces dernières semaines, a annoncé mardi l’Autorité fiscale d’Israël. Le chlorure d’ammonium est d’abord utilisé comme fertilisant, mais peut aussi servir à fabriquer des explosifs.
Quatre tonnes du produit chimique, assez pour fabriquer des centaines de roquettes, selon les officiels israéliens, ont été trouvées dans des livraisons de sel pour la bande de Gaza qui passaient par le checkpoint de Nitzana entre Israël et l’Egypte début avril. Des sacs du composé ont été trouvés enfouis dans 36 tonnes de sel. Selon les autorités fiscales, les fonctionnaires sont devenus suspicieux quand un importateur lié au groupe terroriste du Hamas, qui dirige Gaza, a commandé une quantité anormalement élevée de sel.
« Le chlorure d’ammonium est défini comme une substance à double emploi, et son passage dans la bande de Gaza demande un permis puisqu’il est possible qu’il soit utilisé à Gaza par des organisations terroristes, comme le Hamas et le Jihad islamique, pour la production de roquettes à longue portée », a déclaré dans un communiqué l’Autorité fiscale. [...]"
- UNbelievable - UN says "no proof" Hamas using smuggled cement for tunnels (Elder of Ziyon) - "it would be an astounding example of willful blindness by the UN".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/05/unbelievable-un-says-no-proof-hamas.html

- Israël veut rouvrir un point de passage avec la bande de Gaza (AFP) - "C'est notre intérêt qu'une quantité importante de camions chargés de denrées continue de passer à Gaza. C'est notre intérêt que les Gazaouis vivent dans la dignité. A la fois d'un point de vue humanitaire et parce que c'est une façon de protéger le calme".
https://fr.news.yahoo.com/israël-veut-rouvrir-point-passage-bande-gaza-174008994.html
"Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a annoncé lundi la réouverture prochaine au transfert de marchandises d'un des principaux points de passage entre Israël et la bande de Gaza, fermé depuis au moins 8 ans. Il n'a cependant pas donné de date exacte pour la réouverture du point de passage d'Erez, au nord de l'enclave palestinienne, prévenant seulement que cela "n'arrivera pas demain ou après-demain".
"C'est notre intérêt qu'une quantité importante de camions chargés de denrées continue de passer à Gaza. C'est notre intérêt que les Gazaouis vivent dans la dignité. A la fois d'un point de vue humanitaire et parce que c'est une façon de protéger le calme, en plus de la dissuasion sécuritaire existante", a déclaré un porte-parole de M. Yaalon dans un communiqué. M. Yaalon a aussi mentionné la nécessité de désengorger le point de passage de Kerem Shalom, seul point de passage des marchandises entre Israël et la bande de Gaza, au sud de l'enclave, et estimé qu'"au moins la moitié de ce qui passe à Kerem Shalom actuellement" serait redirigé vers Erez. [...]"

************************************

Monde arabe

- Syrie : une clinique bombardée à Alep après le carnage dans un hôpital (AFP) - "Le raid sur la clinique situé à Marjé, un quartier de la partie est, a blessé plusieurs personnes, dont un infirmier, et fortement endommagé le bâtiment".
https://fr.news.yahoo.com/larmée-syrienne-va-bientôt-lancer-bataille-dalep-104721910.html

- Syrie : raids aériens sur l'EI, 13 civils tués (AFP) - "Treize civils sont morts dans des raids aériens sur Raqa, le fief en Syrie du groupe djihadiste État islamique, a rapporté aujourd'hui l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, sans pouvoir préciser s'ils s'agissait d'avions russes ou de la coalition internationale menée par les Etats-Unis".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/05/03/97001-20160503FILWWW00052-syrie-raids-aeriens-sur-l-ei-13-civils-tues.php

- Londres a tué un millier de djihadistes (AFP) - "Les frappes aériennes britanniques contre l'organisation de l'État islamique (EI) menées depuis septembre 2014 en Irak et depuis décembre dernier en Syrie ont tué environ un millier de combattants de l'EI, selon des chiffres dévoilés par le ministère britannique de la Défense. [...] Dans ce document, le ministère de la Défense souligne qu'il n'y a eu "aucune victime civile pendant cette période"." Mais bien sûr. Et les dépêches de reprendre à leur compte ces conclusions irréalistes, sans émettre le moindre doute quant à l'éventualité de civils tués. Par défaut les morts sont djihadistes, jusqu'à preuve du contraire (l'exact inverse, donc, de la couverture des frappes israéliennes, quelles qu'elles soient).
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/04/30/97001-20160430FILWWW00087-londres-a-tue-un-millier-de-djihadistes.php

************************************

Iran

- Khamenei : Washington est l’ennemi principal, le « régime sioniste » en deuxième position (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/khamenei-washington-est-lennemi-principal-le-regime-sioniste-en-deuxieme-position/
"Le Guide suprême iranien Ayatollah Ali Khamenei a déclaré dimanche que les Etats-Unis est le principal ennemi du Moyen Orient, avec le « régime sioniste » en deuxième position. S’exprimant lors d’une rencontre à Téhéran dimanche avec le chef du Jihad islamique palestinien (JIP), Ramadan Adbullah, Khamenei a déclaré qu’en observant l’agitation dans la région d’un point de vue global, on pouvait clairement voir que les Etats-Unis en étaient les responsables, avec Israël responsable juste derrière. Le JIP est une organisation islamiste terroriste. [...]
Le Guide suprême a encore déclaré que « défendre la Palestine » était un devoir iranien qui symbolisait aussi « défendre l’Islam » et a promis de continuer à soutenir la cause palestinienne. « Dès le départ, la République islamique d’Iran a considéré le soutien de la Palestine comme son devoir, elle continuera encore à remplir son devoir dans le futur », a tweeté Khamenei. Khamenei a également félicité le groupe terroriste du Hezbollah, dont les forces combattent à côté de l’armée d’Assad dans la Syrie voisine, déclarant qu’Israël était certainement « plus effrayé du Hezbollah que par le passé ».
De son côté, Abdullah a remercié Khamenei du soutien de l’Iran pour la « résistance palestinienne » et a félicité le guide iranien pour le 31e anniversaire de la Révolution islamique, qui a été célébré en février. [...]"

************************************

USA

- Afghanistan : pas de crime de guerre dans le raid sur l'hôpital de MSF (AFP) - "Le bombardement par l'armée américaine de l'hôpital de Médecins sans frontières (MSF) à Kunduz en Afghanistan en octobre dernier n'était pas un "crime de guerre" mais une succession d'"erreurs", a affirmé vendredi un haut gradé américain" ; "Le 3 octobre dernier, un avion des forces spéciales américaines avait bombardé l'hôpital de MSF alors que les forces afghanes tentaient de reprendre le contrôle de Kunduz, ville stratégique à l'époque aux mains des talibans. Le raid avait fait 42 morts". Notez que la dépêche reprend à son compte (dans le titre même, comme ici aussi) les conclusions des militaires américains, sans émettre de doute, et que personne (à part MSF) ne demande une quelconque "enquête internationale" sous prétexte que les Américains ne seraient pas objectifs. Le double standard avec Israël est toujours aussi flagrant, et cet énième exemple réfute aussi (s'il le fallait) le sophisme usuel justifiant l'obsession anti-israélienne par le fait que "c'est une démocratie tout comme nous" (et pas les USA alors ?).
https://fr.news.yahoo.com/afghanistan-bombardement-lhôpital-kunduz-nest-crime-guerre-153306069.html
- Raid sur un hôpital de MSF en Afghanistan : des survivants demandent justice (AFP) - "Des survivants au raid américain sur un hôpital de Médecins sans frontières (MSF) en Afghanistan en octobre ont réclamé un procès public, rejetant les conclusions "insultantes" d'une enquête militaire américaine selon laquelle il n'y avait pas eu de crime de guerre". Et pourtant ces appels à une "enquête internationale" ne sont pas relayés dans nos médias ni dans l'opinion, contrairement à ce qu'on constate pour toute "bavure" israélienne.
https://fr.news.yahoo.com/raid-hôpital-msf-afghanistan-survivants-demandent-justice-114124639.html
"[...] Ce rapport "est une insulte absolue pour les victimes," a souligné le Dr Esmatullah Esmat, qui était de garde cette nuit là. "Nous ne nous sentons pas en sécurité après ces conclusions, si nous retournons travailler nous craignons que l'hôpital puisse à nouveau être attaqué", a-t-il ajouté, se disant "démoralisé". "Nous voulons des procès publics (...) pour que d'autres ne commettent pas de tels crimes à l'avenir", a martelé le médecin. Lorsque l'AC-130 américain avait fait feu sur l'hôpital, des patients avaient péri brûlés vifs dans leur lit, d'autres décapités ou amputés, tandis que des témoins rapportent que l'avion a tiré sur ceux qui fuyaient les lieux. [...]
"Nous déplorons qu'ils ne reconnaissent pas qu'il s'agit d'un crime de guerre, c'est inacceptable pour nous", estime Hamdullah, 27 ans, qui travaillait à l'hôpital et dont l'oncle a été tué dans le raid. "Ils doivent être jugés publiquement", a-t-il ajouté, joint au téléphone par l'AFP.
"C'est une plaisanterie que les Etats-Unis estiment qu'il ne s'agit pas d'un crime de guerre", a renchéri Zahidullah, 24 ans, cuisinier dans l'hôpital, dont un cousin est mort dans l'attaque. "Ce que nous avons vu cette nuit-là, c'est difficile à exprimer en mots", a-t-il ajouté, réclamant des compensations pour les proches des victimes et des soins pour les survivants de l'attaque. [...]"

************************************

Grande-Bretagne

- Une députée juive du Labour diffuse les insultes antisémites qu’elle a reçues (Times of Israel) - "la membre du cabinet fantôme Luciana Berger, 34 ans, a dit avoir reçu des milliers d’insultes, dont des caricatures d’elle la montrant avec un nez hypertrophié, ainsi que des images d’étoiles jaunes rappelant le symbole que les nazis imposèrent aux juifs durant l’Holocauste. La politicienne britannique a tweeté une compilation de ces insultes, certaines la menaçant de viol ou de meurtre".
http://fr.timesofisrael.com/une-deputee-juive-du-labour-diffuse-les-insultes-antisemites-quelle-a-recues/

- Livingstone récidive sur le soutien d’Hitler au sionisme : « Ils ne l’enseignent pas en Israël » (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/livingstone-recidive-sur-le-soutien-dhitler-au-sionisme-ils-ne-lenseignent-pas-en-israel/
"Alors qu’il fait face à de vives critiques et à des demandes d’expulsion du parti Travailliste britannique du fait de ses affirmations comme quoi le sionisme a été initialement soutenu par Adolf Hitler, l’ancien maire de Londres, Ken Livingstone, a récidivé ses déclarations, vendredi, déclarant que c’était une « vérité » qui n’est pas enseignée « dans les écoles israéliennes. » Pendant ce temps, un historien britannique de premier plan, spécialisé dans l’Allemagne nazie, Hitler et la Seconde Guerre mondiale a rejeté les affirmations de Livingstone purement et simplement, les qualifiant d’ignorantes et d’« historiquement incultes ».
Jeudi, le Labour a suspendu Livingstone, après qu’il a affirmé que Hitler était initialement un partisan du sionisme « avant qu’il ne devienne fou et ne finisse par tuer 6 millions de Juifs », et a continué en disant que pendant des décennies au Royaume-Uni, il y avait eu une « campagne bien orchestrée par le lobby israélien pour qualifier toute personne critiquant la politique d’Israël d’antisémite ».
Interrogé sur la tempête de controverses qu’il a causée, Livingstone ne s’était toujours pas excusé, vendredi, déclarant qu’il pensait qu’il devrait être rétabli. « Comment la vérité peut-elle être une infraction ? – si j’avais menti cela serait offensant », a-t-il dit aux journalistes, selon le Telegraph. « Tout ce que j’ai dit hier était vrai ». « Je soupçonne que la plupart des députés travaillistes pro-Israël n’ont aucune idée de l’histoire, ils n’enseignent certainement pas la politique sioniste des années 1930 dans les écoles israéliennes… Presque tout le monde dans la communauté juive grandit dans l’ignorance complète de ces faits. » Livingstone a dit qu’il fonde son affirmation sur les écrits de l’historien marxiste américain Lenni Brenner. Il a dit qu’il « présenterait le livre académique à ce sujet à la demande du Labour ». [...]
Dans un billet de blog, vendredi, l’historien de la Seconde Guerre mondiale, Roger Moorhouse, a rejeté les proclamations de Livingstone. « Hitler était un antisémite. C’était un antisémite enraciné et passionné. L’antisémitisme était le principe directeur de sa vie politique et avec lequel il a dirigé sa carrière », a écrit Moorhouse.
Moorhouse a admis qu’un accord existait, en 1933, entre les nouveaux dirigeants nazis allemands et les sionistes juifs allemands pour permettre l’émigration vers la Palestine mandataire, pour ceux qui le souhaitaient, alors que Hitler cherchait à se débarrasser des Juifs du pays par tous les moyens possibles. Mais il a noté que ce fut seulement une solution temporaire pour le dirigeant nazi, qui détestait l’idée de Juifs concentrés partout dans le monde ; et que les nazis ont à peine facilité l’émigration des Juifs, faisant payer des frais de 1 000 livres (plus de 90 000 dollars en argent d’aujourd’hui) à toute personne souhaitant partir. Il a ajouté que le sionisme n’était pas vraiment soutenu par tous les Juifs allemands, et était tout simplement « une branche particulière de la pensée politique juive ». Conclure que Hitler a soutenu le sionisme « est non seulement historiquement inexact, mais c’est également historiquement inculte », a écrit Moorhouse. [...]"

- Ces soupçons d’antisémitisme qui empoisonnent le Labour, Sonia Delesalle-Stolper (Libération)
http://www.liberation.fr/planete/2016/05/01/ces-soupcons-d-antisemitisme-qui-empoisonnent-le-labour_1449876
"C’est sans doute lorsque l’on doit énoncer ce qui devrait être une évidence que le signe d’un véritable problème se confirme. Comment, en 2016, est-il possible que le dirigeant du plus grand parti d’opposition au Royaume-Uni, le Labour, soit contraint d’affirmer en public son opposition à l’antisémitisme ? Jeremy Corbyn, leader du Parti travailliste, l’a répété avec force : «Je suis totalement et complètement et absolument contre tout antisémitisme.» Il réagissait à la suspension pour propos antisémites de deux membres du Labour, Naz Shah, députée de Bradford West, et Ken Livingstone, ex-maire de Londres, figure historique de la gauche du Labour et proche de Corbyn.
Naz Shah a été sanctionnée mercredi pour avoir suggéré, dans une publication Facebook de 2014 ayant récemment refait surface, que les Israéliens pourraient être «transportés» vers les Etats-Unis. Interrogé jeudi dans les médias, Livingstone a pris la défense de la députée, affirmant qu’après tout Hitler «soutenait le sionisme avant de devenir fou et de tuer 6 millions de Juifs». Immédiatement suspendu du parti, il a refusé de revenir sur ses propos. Depuis, la polémique enfle sur un supposé problème chronique d’antisémitisme au sein du Labour. Problème, affirment certains, qui serait lié aux dirigeants actuels, issus de l’aile gauche du parti et qui auraient hérité des relents antisémites des idéologies communistes. [...]
La garde rapprochée de Corbyn a soulevé la théorie de la conspiration orchestrée par des travaillistes modérés anxieux de se débarrasser au plus vite de leur dirigeant jugé trop à gauche. Conspiration ou pas, le Labour, déjà mal en point après sa cuisante défaite aux élections générales il y a un an, risque de souffrir encore davantage. D’autant que ces accusations d’antisémitisme touchent à l’essence et à l’identité même du Parti travailliste."

- GB : Corbyn rejette l’appel à dénoncer le Hamas et le Hezbollah (Times of Israel) - "Dimanche, le chef du parti Travailliste britannique Jeremy Corbyn a refusé de dénoncer ses contacts au sein des groupes terroristes du Hamas et du Hezbollah, tout en maintenant que son parti est contre l’antisémitisme".
http://fr.timesofisrael.com/gb-corbyn-rejette-lappel-a-denoncer-le-hamas-et-le-hezbollah/

- I saw the darkness of antisemitism, but I never thought it would get this dark, Nick Cohen (The Guardian)
http://www.theguardian.com/politics/commentisfree/2016/apr/30/labour-antisemitism-ken-livingstone-george-galloway
"[...] When feminists talk about rape, they are not told as a matter of course “but women are always making false rape accusations”. If they were, they would suspect that their opponents wanted to deny the existence of sexual violence. Yet it is standard in polite society to hear that accusations of antisemitism are always made in bad faith to delegitimise justifiable criticism of Israel. I accept that there are Jews who say that all criticism of Israel is antisemitic. For her part, a feminist must accept that there are women who make false accusations of rape. But that does not mean that antisemitism does not exist, any more than it means that rape never happens.
Challenging prejudices on the left wing is going to be all the more difficult because, incredibly, the British left in the second decade of the 21st century is led by men steeped in the worst traditions of the 20th. When historians had to explain last week that if Montgomery had not defeated Rommel at El Alamein in Egypt then the German armies would have killed every Jew they could find in Palestine, they were dealing with the conspiracy theory that Hitler was a Zionist, developed by a half-educated American Trotskyist called Lenni Brenner in the 1980s.
When Jeremy Corbyn defended the Islamist likes of Raed Salah, who say that Jews dine on the blood of Christian children, he was continuing a tradition of communist accommodation with antisemitism that goes back to Stalin’s purges of Soviet Jews in the late 1940s.
It is astonishing that you have to, but you must learn the worst of leftwing history now. For Labour is not just led by dirty men but by dirty old men, with roots in the contaminated soil of Marxist totalitarianism. If it is to change, its leaders will either have to change their minds or be thrown out of office.
Put like this, the tasks facing Labour moderates seem impossible. They have to be attempted, however, for moral as much as electoral reasons. [...]"

- Ce que cache le boycott d’Israël, Martine Gozlan (Rédactrice en Chef à Marianne, publié dans la rubrique Débats de Marianne le 29 avril 2016) - "Il faut s’interroger sur son succès auprès des opinions publiques occidentales, sur sa capacité d’influencer les organisations internationales. Le boycott d’Israël est le lieu où se hurlent les non-dits".
http://www.crif.org/fr/tribune/ce-que-cache-le-boycott-d%E2%80%99isra%C3%ABl/60658
"La cause palestinienne est devenue depuis bien des années le prête-nom et l’exutoire de passions douteuses en quête de respectabilité. La campagne pour le boycott d’Israël, appelée BDS – boycott, désinvestissement, sanctions –, incarne le dernier avatar de cette prétendue solidarité avec un peuple dont, par ailleurs, les faux amis n’ont jamais défendu les vrais héros : ces Palestiniens patriotes et démocrates, cibles de l’intégrisme, désormais condamnés au silence, comme le philosophe Sari Nusseibeh.
Il est même probable que ce nom, ou celui de son ami disparu, l’immense poète Mahmoud Darwich, qui voyait grandir comme un cauchemar la terreur du Hamas, n’évoquent à peu près rien pour les foules disparates régulièrement occupées à conspuer Israël, traité comme le premier, voire le seul prédateur de la planète. L’ancien président Shimon Peres, Nobel de la paix 1994, le rappelait douloureusement il y a quelque temps : « La focalisation sur Israël, alors qu’il y a tant de zones de conflits ultraviolents dans le monde, est un révélateur des intentions des promoteurs du boycott. Ses animateurs ne sont ni neutres, ni objectifs et ils ne connaissent pas les faits. »
Une jeune journaliste israélienne, Adi Cohen, a voulu en avoir le cœur net. Elle a assisté aux manifestations qui ont étayé la Semaine de l’apartheid organisée en février dernier à Londres. Soit dit en passant, le terme d’« apartheid », utilisé de façon récurrente contre Israël, assimilé à l’Afrique du Sud d’hier, est contesté par les plus légitimes et les plus critiques de ses citoyens arabes.
Par exemple, le député Ayman Odeh, chef de la Liste arabe unie qui constitue une force d’opposition importante à Netanyahou (lire l'interview, p. 44). Mais revenons à Adi Cohen et à sa traversée londonienne du BDS. Elle y a vu « des centaines de militants, furieux, appeler à une Palestine libre de la rivière à la mer ». Du Jourdain à la Méditerranée : soit une Palestine non pas aux côtés d’Israël, mais à sa place. Avec à l’appui des cartes géographiques intégrales imprimées sur les teeshirts.
Elle y a entendu des orateurs évoquer « des prélèvements d’organes » sur les corps des Palestiniens retenus par Israël. On sait que ces rumeurs alimentent l’énorme déversoir de haine sur le Net, Israël concentrant sur son seul nom des millions d’interventions hystériques. Ces horreurs étaient, à Londres, accueillies sans broncher : sur l’Etat hébreu, il est désormais possible de tout dire, de tout écrire, de tout vomir à l’ombre du pseudo-humanisme BDS.
Mais, au fait, comment traiter les Israéliens qui souhaitent une ouverture vers les négociations, font partie de l’opposition au gouvernement, espèrent une alternative politique à l’extrémisme adoubé par Benyamin Netanyahou ? La réponse est venue du King’s College. Ami Ayalon, ancien chef du Shin Bet, très engagé dans l’initiative de Genève (2003) et inlassable supporteur de la solution à deux Etats, s’est fait expulser de l’université par des excités ultraviolents du BDS avec lesquels il ne demandait qu’à dialoguer.
Selon la cruelle logique comportementale de l’humanité, les routes de la haine sont aussi vastes qu’est étroite la porte de la sagesse. En conséquence, la campagne du boycott croît et multiplie. Elle prétend sanctionner uniquement les produits des colonies de Cisjordanie : en réalité, elle ne dissimule même plus son boycott général de l’Etat, des relations commerciales, universitaires, scientifiques et culturelles avec ce pays paria. Pour cette raison, la campagne BDS est interdite en France, où elle jetait de l’huile sur le feu des violences antisémites.
Il faut s’interroger pourtant sur son succès auprès des opinions publiques occidentales, sur sa capacité d’influencer les organisations internationales. Le boycott d’Israël est le lieu où se hurlent les non-dits."

************************************

Histoire

- Why Are There Still Palestinian Refugees? (Prager University, Vidéo 4mn22) - excellente vidéo, claire, synthétique et pédagogique sur les réfugiés juifs et arabes après la guerre d'indépendance.
https://www.youtube.com/watch?v=sY0FOPa-j-E

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages