Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 21:50
France

- France : le Crif dénonce l'étiquetage des produits israéliens (i24) - "Cette décision "discriminatoire", selon le président du Crif, Francis Kalifat, "renforce le mouvement illégal BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui déverse sa haine et sa détestation d'Israël". Dans son communiqué, le Crif de la communauté juive organisée estime que "l'obsession anti-israélienne contribue à l'importation du conflit en France et attise la haine"."
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/131348-161129-france-le-crif-denonce-l-etiquetage-des-produits-israeliens
- Interview de Francis Kalifat (président du CRIF) à propos de l'étiquetage des produits israéliens (Radio J, Audio 14mn)
http://www.crif.org/fr/blog/interview-de-francis-kalifat-sur-radio-j-discrimination-disrael-0

- France Should Be Ashamed of Labeling Products Made By Jews, Michael Oren (Israel's deputy minister for diplomacy) - "There are 200 territorial disputes in the world today, and France has singled out one of them—Israel’s with the Palestinians—for special treatment. There is no French labelling of Chinese goods from Tibet or Moroccan goods from Western Sahara. And in the Israeli-Palestinian conflict, France labels products from only one party—the Jews".
http://europe.newsweek.com/michael-oren-france-should-be-ashamed-labels-products-jews-526723
   "To its credit, France is one of the first countries in Europe to ban economic boycotts of Israel. To its shame, France is the first European country to implement a 2015 European Union decision to label Israeli products from Judea and Samaria—the West Bank—and the Golan Heights.
    Who, besides France’s Jewish community—already diminished by the sharp rise in anti-Semitism in the country—will buy products labelled “Made in an Israeli Settlement”? Who is the French government fooling when it says that it is against any boycott of Israel and then acts to facilitate one?
    Such a policy is viewed by the vast majority of Israelis as highly prejudicial if not anti-Semitic. There are 200 territorial disputes in the world today, and France has singled out one of them—Israel’s with the Palestinians—for special treatment. There is no French labelling of Chinese goods from Tibet or Moroccan goods from Western Sahara. And in the Israeli-Palestinian conflict, France labels products from only one party—the Jews.
    Most indefensibly, France regards the Golan Heights, where there is not a single Palestinian, as occupied territory. Occupied from what country, one might ask? Syria, which lost the Golan to Israel nearly 50 years ago after twice using the area to wage genocidal wars against the Jewish State, no longer exists. To who would France want Israel to return the Golan—to ISIS, Jabhat al-Nusra, or Bashar al-Assad?
    Though intended to punish Israel, France’s labelling decision seriously harms the many thousands of Palestinian and Golan Druze who work in Israeli companies. The move also rewards the Palestinian Authority for refusing to negotiate directly with Israel for almost eight years now and for seeking unilateral recognition of a Palestinian state without giving Israel peace. It rewards the Palestinians for rejecting two Israeli offers of statehood—in 2000 and 2008—in Gaza, almost all of the West Bank, and half of Jerusalem. The French decision places an unelected and far from corruption-free Palestinian leadership ahead of the Middle East’s only functioning democracy.
    For Israelis, as well as many Jews worldwide, France’s labelling decision cannot be viewed in isolation from French history. From the Dreyfus trial at the end of the 19th century, to Vichy’s anti-Jewish laws 50 years later, France has much to atone for in its relations with Jews. During World War II, French Jews were prohibited from serving in the army or working as doctors, lawyers, journalists, or state officials. Jewish students were expelled from schools and banned from commerce and industry. The French government and police participated in the roundup of 75,000 Jews, almost all of whom were murdered by the Nazis.
    Does the France that once extended these racist laws to the North African countries—Morocco, Algeria, and Tunisia—under its control really want to inflict damage on Jews living in areas they consider part of their ancestral homeland? Does the France that once mandated the registration of Jewish businesses and made Jews wear the yellow star now intend to mark Jewish-made goods?
    As a sovereign state, France of course has the right to express its opposition to another state’s policies. But as an ally of Israel which wishes to advance, rather than impede, the peace process, and to disassociate itself from former atrocities, France must find other means than labelling Israeli products. Such actions may appeal to a sense of self-righteousness or satisfy certain parts of public opinion, but they will only prevent France from playing any serious role in Israeli-Palestinian diplomacy. In the end, France will be negatively labelled, not Israel.
    Israel is also a sovereign state, and one with an especially painful past. We have survived many other boycotts, formal and implicit, and thrived. Still, we have the right and the duty to defend ourselves from unjust practices, even when adopted by our friends. Israelis should not boycott French products, but we should certainly think twice before buying them. Or perhaps we should just label them with a sticker stating: “Made in a country that singles out Jewish goods”?"

- Why is France again labeling Jews?, Michael Freund (JP) - "there will be no special labels to single out Chinese products made in Tibet, Russian items manufactured in Crimea or Spanish goods from Catalonia. Nor will Turkish products made in occupied Cyprus, Moroccan goods from Western Sahara, or British merchandise from the contested Falkland Islands be affected. It is Jews, and only Jews, those living in areas such as Judea and Samaria, who will be subjected to “special treatment” by the French".
http://www.jpost.com/Opinion/Why-is-France-again-labeling-Jews-474096
   "[...] French authorities published the guidelines in the official government gazette, and they require that items state, “product originating in the Golan Heights (Israeli settlement),” or “product originating in the West Bank (Israeli settlement),” a move they claim is intended merely to provide the consumer with more information.
    That, of course, is complete hogwash. To begin with, the requirement applies only to factories owned by Jews, whereas Palestinian Muslim-owned enterprises would not have their merchandise similarly labeled. In other words, at its root, the criteria being applied by France is the religious and ethnic identity of the manufacturer, and these conditions apply only to followers of Moses and not those of Muhammad.
    If that’s not racist and discriminatory, what is? Furthermore, as Israel’s Foreign Ministry correctly noted, there are plenty of other “disputed territories” around the world, yet neither France nor the EU are considering applying a similar policy in those cases. Hence, there will be no special labels to single out Chinese products made in Tibet, Russian items manufactured in Crimea or Spanish goods from Catalonia. Nor will Turkish products made in occupied Cyprus, Moroccan goods from Western Sahara, or British merchandise from the contested Falkland Islands be affected. It is Jews, and only Jews, those living in areas such as Judea and Samaria, who will be subjected to “special treatment” by the French. [...]
    The French move will add fuel to the fire of the anti-Israel Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) movement, as well as create an opening for other EU countries to adopt similar policies. Similarly, it will encourage the Palestinians to continue in their obstinate refusal to negotiate with Israel. [...]"

- France's Regulations Should Be Worded Exact & Correct (My Right Word)
http://myrightword.blogspot.fr/2016/11/frances-regulations-should-be-worded.html
   "Here is a section of the new French regulations on goods produced in that part of the Land of Israel not yet under Israel's full sovereignty: "For products from the West Bank or the Golan Heights originating from settlements, a restriction to "product originating in the Golan Heights" or "product originating in the West Bank" is not acceptable. Although these expressions refer to the broad area or territory from which the product originates, the omission of additional geographical information to the effect that the product originates from Israeli settlements may mislead the consumer True origin of the product. In such cases it is necessary to add, in brackets, the expression "Israeli colony" or equivalent terms. Thus, expressions such as "product originating in the Golan Heights (Israeli colony)" or "products originating in the West Bank (Israeli colony)" may be used."
    I was wondering: do products in that same geographical area but not produced in Jewish communities need to be registered/labeled as "hummus produced in Arab-occupied Samaria" or "olive oil originating in Arab-occupied Judea"?
    The additional geographical information is that those areas, Samaria and Judaea, are the ones the United Nations used to describe the border of the Jewish and Aerab states to arise as a reult of the 1947 partition plan (which the Arabs rejected, launched a war of aggression and then had Jordan occupy and annex): "The boundary of the hill country of Samaria and Judea starts on the Jordan River at the Wadi Malih south-east of Beisan..." So, if the French want to be just and correct, let them employ the correct nomenclature and the genuine legal standing of the areas."

- François Fillon, ami ou ennemi d’Israël ? (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/francois-fillon-ami-ou-ennemi-disrael/
   "[...] Outre ses propos polémiques concernant la communauté juive, François Fillon a à plusieurs reprises provoqué la colère des soutiens français à l’État d’Israël.
    Notamment en novembre 2015, suite aux attentats de Paris, quand il s’est prononcé favorable à une « coalition mondiale » contre l’État islamique qui inclurait la Russie, l’Iran, les Kurdes, le gouvernement irakien, le régime syrien de Bashar el-Assad et… le Hezbollah – groupe terroriste chiite libanais – et dont il a rencontré des cadres en juillet 2013.
   « Il faut soutenir l’Iran qui est engagé contre l’État islamique, a-t-il déclaré sur France Inter. Je sais que beaucoup de messages vont venir sur cette question, en particulier d’Israël, mais quand Israël a besoin de s’allier avec des gens qui ne respectent rien en matière de morale internationale, ils savent le faire pour défendre leur survie, et personne ne peut le leur reprocher. »
    Interrompu par le journaliste Patrick Cohen, qui lui rappelle que « la vocation du Hezbollah est de détruire Israël », il répond qu’« il est hors de question de laisser le Hezbollah menacer l’État d’Israël. Mais le Hezbollah est la force qui tient le Liban, physiquement, qui fait en sorte que ce pays ne se dote pas des institutions nécessaires pour continuer sa marche démocratique. La position que je défends n’est plus isolée, c’est la position du gouvernement français. » Le Liban a depuis élu un président Michel Aoun, allié du Hezbollah. Saad Hariri aura pour tâche de contrebalancer ce pouvoir. [...]
    François Fillon s’est farouchement prononcé contre le vote à l’UNESCO sur l’adoption d’une résolution controversée sur les noms des lieux saints de Jérusalem. « Les récentes résolutions votées sont inacceptables et je comprends qu’elles aient choqué. La France aurait dû voter contre ces textes déséquilibrés qui nient la réalité historique de Jérusalem. La France n’a pas à prendre parti et à réécrire l’Histoire des autres. Nous devons conserver une position médiane et objective pour aider à la résolution du conflit », avait-il confié au site Elnet. [...]
    En janvier 2014 aussi, lors d’une visite de trois jours en Israël, François Fillon avait soutenu le pays dans son droit à la sécurité. [...] Malgré ces propos élogieux à l’égard de l’État hébreu, quelques mois plus tard, en novembre 2014 lors de la vague de reconnaissances de l’État palestinien par plusieurs parlements européens dont celui de Paris, à l’antenne de BFM TV, François Fillon critiquait ouvertement l’attitude d’Israël et expliquait que le pays « [menaçait] la paix mondiale en retardant [l’]échéance [de la création d’un État palestinien] » – dont il avait plaidé la création dès 2011.
   « Je dis aux Israéliens que s’ils n’acceptent pas, s’ils ne comprennent pas que la création de cet État palestinien est la condition sine qua non de la paix dans cette région, non seulement ils prennent des risques pour l’avenir à long terme, mais ils font prendre des risques au monde entier. Parce que je pense qu’aujourd’hui, la situation au Proche Orient est une menace pour la sécurité intérieure de nos propres pays », avançait-il.
    Dans le même temps, il annonçait néanmoins qu’il ne voterait pas en faveur de la résolution proposée par les écologistes et les socialistes invitant le gouvernement français à reconnaître la Palestine, estimant qu’elle « n’aurait aucun effet, sauf celui peut-être de compliquer un petit peu plus la situation » au Moyen Orient.
    En octobre 2015, l’ancien Premier ministre appelait la communauté internationale à « faire pression sur Israël » pour une paix avec les Palestiniens. « [Israël] ne [va] pas rester à l’abri du chaos qui est en train de s’emparer du Proche Orient, » déclarait-il sur LCP. « Cette idée qu’Israël pouvait rester une sorte d’îlot pacifique et prospère au milieu de cette guerre est une idée folle, qui surtout aujourd’hui se révèle être une idée fausse. Il faut faire pression sur Israël pour qu’il accepte de rentrer dans un processus de négociation et en particulier qu’il libère les territoires sans lesquels il n’y aura jamais de paix en Palestine. Un certain nombre de colonies sont créées en contradiction totale avec les engagements qui avaient été pris dans le cadre des accords précédents », concluait-il. [...]"

- « François Fillon se trompe de “totalitarisme” au Moyen-Orient », Jean-Pierre Filiu (Professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po) - "On souhaiterait comprendre par quel tour de passe-passe son « totalitarisme islamique », si généreusement étendu à tant de courants sunnites, épargne avec un tel tact la militance chiite d’aujourd’hui. La République islamique d’Iran serait-elle démocratique, au motif que des élections s’y déroulent régulièrement, alors que son Guide suprême, l’ayatollah Khamenei, conserve un pouvoir sans partage depuis 1989 ? Et le « Parti de Dieu » libanais, en arabe Hezbollah, est-il totalitaire ou antitotalitaire pour M. Fillon ? Et les milices irakiennes et afghanes, encadrées par les gardiens de la révolution venus d’Iran, qui participent avec le Hezbollah à la démolition d’Alep, une des plus anciennes cités de l’humanité ?"
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/11/30/jean-pierre-filiu-francois-fillon-se-trompe-de-totalitarisme-au-moyen-orient_5041097_3232.html

- Alain Soral condamné pour menaces (AFP) - "Le tribunal a condamné des messages menaçant de faire circuler des photographies dénudées de la jeune femme sur internet, ainsi que des propos insultants par SMS, tels que "les blancs prennent les black pour des putes, ce qu'elles sont le plus souvent", "ton destin c'est d'être une pute à juifs"."
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/11/29/97001-20161129FILWWW00196-alain-soral-condamne-pour-menaces.php

********************************************
Incendies en Israël

- Israël : les pompiers affirment avoir éteint tous les incendies (AFP) - "Les incendies qui ont ravagé ces derniers jours Israël et la Cisjordanie et poussé des milliers de personnes à quitter leur maison ont tous été éteints, ont indiqué dimanche les services de secours israéliens".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-pompiers-affirment-avoir-%C3%A9teint-incendies-074904789.html
- Incendies en Israël : Netanyahu appelle Abbas pour le remercier de son aide (Times of Israel) - "Le Premier ministre a fait part de sa satisfaction devant l’hospitalité pour accueillir les victimes – arabes et juives ; Herzog a évoqué une « lueur d’espoir qui montre que les choses peuvent être différentes »".
http://fr.timesofisrael.com/incendies-en-israel-netanyahu-appelle-abbas-pour-le-remercier-de-son-aide/

- Incendies en Israël : l'armée a arrêté une dizaine de suspects palestiniens (Reuters) - "Trois d'entre eux ont été interpellés avec des récipients contenant du carburant, des gants et des briquets, a précisé une porte-parole des forces de défense".
https://fr.news.yahoo.com/incendies-en-isra%C3%ABl-larm%C3%A9e-arr%C3%AAt%C3%A9-une-dizaine-suspects-161546915.html
- Israel confirms some of the major - and early! - fires were terrorism (Elder of Ziyon) - "The fires didn't make the headlines until last Wednesday November 23, which means that some of the arson was not opportunistic based on the news coverage, but was deliberately planned".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/11/israel-confirms-some-of-major-and-early.html

- La chanteuse musulmane Ahlam souhaite aux israéliens de « mourir dans les incendies » (JSS) - "Ahlam Ali Al Shamsi, star arabe de pop aux Emirats, s’est joint à de nombreux musulmans à travers le monde qui célèbrent les incendies criminels en Israël. Sur les réseaux sociaux, elle affirment souhaiter aux israéliens de « mourir, brûler et souffrir » dans les incendies qui ravagent l’Etat Juif ces temps-ci".
http://jssnews.com/2016/11/25/la-chanteuse-musulmane-ahlam-souhaite-aux-israeliens-de-mourir-dans-les-incendies/
- Egyptian actress quotes the Quran to justify her desire to see Jews burn (Elder of Ziyon) - "An Egyptian actress known as Sherihan tweeted with the Arabic hashtag "Israel Burns" a Quranic verse that claims that Jews say that God's hands are tied and He can't help them".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/11/egyptian-actress-quotes-quran-to.html

********************************************
Congrès du Fatah

- Palestine : Fatah, le renouvellement, c'est maintenant ?, Chloé Rouveyrolles (Libération) - "Dirigeant à la fois l’Autorité palestinienne, l’Organisation de libération de la Palestine et le Fatah, Mahmoud Abbas est jugé responsable du marasme quotidien. En septembre, un sondage affirmait que 61% des Palestiniens souhaitaient la démission de celui qui, à 81 ans, cumule les casquettes".
http://www.liberation.fr/planete/2016/11/28/palestine-fatah-le-renouvellement-c-est-maintenant_1531459
   "[...] «Ce n’est pas le Congrès du Fatah, mais celui d’une faction minoritaire», dénonce Dimitri Diliani, membre du conseil révolutionnaire du Fatah, qui n’est pas invité aux festivités. Il estime être mis à l’écart pour avoir critiqué le manque de transparence du mouvement et son goût pour le mélange des genres. Selon lui, l’organisation de ce congrès ne respecterait même pas le règlement intérieur du parti.
   «Les dirigeants de cette réunion refusent les réformes et vont simplement diviser le mouvement et le marginaliser sur la scène politique», renchérit Najat Abu Bakr, députée palestinienne, récemment exclue du Fatah pour des raisons obscures. Elle aussi avait dénoncé la corruption du gouvernement. Tous les deux ont d’ores et déjà annoncé qu’ils ne reconnaîtraient aucune des décisions prises par l’assemblée.
    Dans les rues palestiniennes, quand ce n’est pas le même son de cloche accusateur, c’est l’indifférence. Au cœur du mécontentement : une solide insatisfaction de la vie politique palestinienne en général, et du Fatah en particulier. Dirigeant à la fois l’Autorité palestinienne, l’Organisation de libération de la Palestine et le Fatah, Mahmoud Abbas est jugé responsable du marasme quotidien. En septembre, un sondage affirmait que 61% des Palestiniens souhaitaient la démission de celui qui, à 81 ans, cumule les casquettes.
    Pour le remplacer, une lutte d’influences se joue entre ses partisans et des membres déchus – ou menacés de l’être. Fer de lance de l’opposition : Mohammed Dahlan, ancien membre du gouvernement, exclu du Fatah et exilé aux Emirats arabes unis. Il se présente comme un réformateur soutenu par des puissances régionales comme l’Egypte ou l’Arabie saoudite. Certains membres du Fatah le rejoignent peu à peu – ce serait le cas de Najat Abu Bakr. [...]
    Le dernier point d’interrogation du congrès réside dans la succession de Mahmoud Abbas. S’il a déjà exclu les candidats qui ne lui plaisaient pas, le président va-t-il proposer un poulain ? Jibril Rajoub, cadre du parti, ancien chef de la sécurité préventive en Cisjordanie, est l’un des hommes pressentis pour prendre sa suite. Le Congrès a exclu des opposants ? «On ne pouvait pas inviter tout le monde», répond-il. Le Fatah mélange les genres et est corrompu ? «De nombreuses réformes sont nécessaires et vont être mises en place». Le pouvoir déçoit et la situation empire ? «Nous allons définir de nouvelles positions face au conflit». Il a déjà réponse à tout."
- En Palestine, le congrès du Fatah débute dans une atmosphère dépressive, Piotr Smolar (Le Monde) - "La tenue du congrès du Fatah sans les partisans de M. Dahlan risque de provoquer de nouvelles tensions entre les pays arabes et l’AP".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/11/29/en-palestine-le-congres-du-fatah-debute-dans-une-atmosphere-depressive_5040234_3218.html
   "[...] les partisans de l’homme d’affaires Mohammed Dahlan, exclu du Fatah en 2011 et contraint à l’exil, n’ont pas été conviés. Depuis septembre, plusieurs d’entre eux ont été également exclus des rangs du parti. Ils ont tenté, mardi à la mi-journée, de se rassembler dans le camp de réfugiés de Qalandiya, mais les forces de sécurité ont empêché la réunion d’avoir lieu.
    Les pays du Quartet arabe (Egypte, Jordanie, Emirats arabes unis, Arabie saoudite) ont fait pression ces derniers mois sur Mahmoud Abbas afin qu’il accepte une réconciliation avec Mohammed Dahlan. Sans Fatah pacifié, aucun progrès notoire ne pourra avoir lieu dans les négociations avec le Hamas, pour enfin présenter un front palestinien uni et envisager des élections générales. La tenue du congrès du Fatah sans les partisans de M. Dahlan risque de provoquer de nouvelles tensions entre les pays arabes et l’AP. Depuis avril, l’Arabie saoudite a ainsi cessé de verser près de 20 millions de dollars par mois à l’Autorité palestinienne. [...]"
- Jordan practically boycotting Fatah conference - and threatened Jordanian Palestinians who wanted to attend (Elder of Ziyon) - "We have heard about tensions between Jordan and the Palestinian Authority before, but this is stunning".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/11/jordan-practically-boycotting-fatah.html

- Abbas réélu à la tête du Fatah (AFP) - "Mahmoud Abbas a été réélu à la présidence du Fatah aujourd'hui dès l'ouverture du Congrès du plus important mouvement palestinien".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/11/29/97001-20161129FILWWW00205-abbas-reelu-a-la-tete-du-fatah.php
- Mahmoud Abbas pays tribute to terrorists by name in Fatah speech (Elder of Ziyon) - "Although he mentioned many times that he only supports "peaceful and popular resistance" he did say "at this stage," meaning that he has no moral qualms with terrorism, but only tactical issues with it at this time. And he proved that he is not against terrorism by calling out terrorists by name as "martyrs" in his speech"; "Abbas said of all these "martyrs" that "they are all our heroes, you will not forget them, they are immortal in our people's memory, and the homeland of Palestine. Their sacrifices will not be in vain"."
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/11/mahmoud-abbas-pays-tribute-to.html
- Media continues to ignore Abbas' lies, intransigence and hypocrisy. Will someone please read his words for once? (Elder of Ziyon) - "He said nothing new. But it is still instructive to reiterate what he did say, and what he always says, because the media studiously ignores his actual words and hypocrisy and pretends that only the "peaceful" parts are what is important". Une instructive lecture suivie du discours d'Abbas au Congrès du Fatah.
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/12/media-continues-to-ignore-abbas-lies.html

********************************************
Gaza & Hamas

- Coca-Cola ouvre sa première usine à Gaza (AFP) - "Il existe trois autres usines d’embouteillage dans les Territoires palestiniens, mais celle-ci pourrait donner un coup de fouet à l’économie moribonde de la bande de Gaza".
http://fr.timesofisrael.com/coca-cola-ouvre-sa-premiere-usine-a-gaza/

- EoZTV: "Open-air prison camp" hosting high-tech expo this week (Elder of Ziyon) - "This week marks the annual ExpoTech show, showing Palestinian high-tech ventures, being held simultaneously in Ramallah and Gaza City". Voir vidéo ici.
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/11/eoztv-open-air-prison-camp-hosting-high.html

********************************************
Mort de Castro

- Les dirigeants palestiniens déplorent la perte du “camarade” Castro (Times of Israel) - "Les dirigeants palestiniens ont rendu hommage samedi à Castro, un partisan de longue date de la cause palestinienne et camarade de lutte contre « l’impérialisme sioniste »".
http://fr.timesofisrael.com/les-dirigeants-palestiniens-deplorent-la-perte-du-camarade-castro/
- Les Palestiniens pleurent la mort de Fidel Castro (i24) - "Le groupe terroriste du Front populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) a publié un communiqué faisant l'éloge de l'ancien président cubain qui a soutenu "les peuples opprimés du monde dans leur confrontation avec l'impérialisme, le sionisme, le racisme et le capitalisme". "Le sionisme a été une arme essentielle de l'oppression raciste, et a été reconnu comme tel par Fidel Castro et le peuple cubain", poursuit le communiqué".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/131136-161127-les-palestiniens-pleurent-la-mort-de-fidel-castro

********************************************
Golan

- Israël tue quatre membre de l’EI près du Golan (AFP) - "L’armée de l’air israélienne indique avoir tué, dimanche 27 novembre, quatre djihadistes liés à l’organisation Etat islamique près du Golan. Les autorités israéliennes indiquent avoir riposté à des tirs de mortier et à des coups de feu tirés sur des militaires patrouillant sur le plateau du Golan. Israël riposte fréquemment à des coups de feu sporadiques tirés depuis la Syrie, mais les échanges sont rares sur le plateau du Golan".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/11/27/israel-tue-quatre-membre-de-l-ei-pres-du-golan_5038867_3218.html
- The Golan incident: Local initiative or strategic change, Ron Ben-Yishai (Ynet) - "Sunday’s shooting at Golani forces was probably the act of a local ISIS commander who could not resist the temptation of trying to hit an Israeli target; a less likely possibility is that ISIS decided to attack an Israeli target as an act of desperation; either way, it would be prudent of us to remain alert and well-hidden in the future".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4885060,00.html

********************************************
Egypte

- The Egyptian "human rights" advocate who admires Hitler for exposing Jewish evil (Elder of Ziyon) - "this "human rights activist" also happens to be a big fan of Adolf Hitler. And not only because he got the trains to run on time".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/12/the-egyptian-human-rights-advocate-who.html

********************************************
Turquie

- Turquie : Erdogan exhorte les musulmans à défendre la cause palestinienne (i24) - "Le président turc, a déclaré qu'il s'agit du "devoir commun de tous les musulmans d'embrasser la cause palestinienne et de protéger Jérusalem", et que la sauvegarde de la mosquée d’Al-Aqsa ne doit pas être laissée aux enfants armés de pierres".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/131328-161129-turquie-erdogan-exhorte-les-musulmans-a-defendre-la-cause-palestinienne

********************************************
ONU

- Flanqué d’un drapeau palestinien, le président de l’Assemblée générale de l’ONU marque la Journée de solidarité avec le peuple palestinien (Times of Israel) - "La Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien une initiative de l’ONU, est célébrée tous les ans, le 29 novembre" ; "Arborant les couleurs du drapeau palestinien, ainsi qu’un keffieh noir et blanc, symbolique des Palestiniens, Peter Thomson des Îles Fidji, le président de la 71e session de l’Assemblée générale a déclaré que la paix entre Israël et les Palestiniens « était fondamentale pour garantir au peuple palestinien des droits inaliénables et leur garantir la jouissance de la dignité, de l’opportunité, de la prospérité et de l’égalité. »" ; "L’Assemblée générale des Nations unies doit examiner 6 résolutions critiques pour Jérusalem mercredi, dont une qui appelle Jérusalem à reprendre les négociations avec la Syrie et à se retirer du plateau du Golan".
http://fr.timesofisrael.com/flanque-dun-drapeau-palestinien-le-president-de-lag-de-lonu-marque-la-journee-de-solidarite-avec-le-peuple-palestinien/

********************************************
Europe

- En Norvège : Vote du boycott de tous les produits et services des colonies israéliennes (Europalestine) - "Les élus de la municipalité de Trondheim, 3ème plus grande ville de Norvège, viennent de voter le boycott des produits et des services israéliens en provenance de toutes les colonies israéliennes".
http://www.europalestine.com/spip.php?article12447

********************************************
Histoire

- Palestinian Arabs went on a murderous rampage within hours of the Partition vote (Elder of Ziyon) - "in the hours immediately following the UN partition vote, Palestinian Arabs started attacking Jews wherever they could find them. Here are articles from the Palestine Post the next day" (voir ici, ici, ici et ici).
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/11/palestinian-arabs-went-on-murderous.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages