Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 11:16
Israël

- Lior Schleien - America first, Israel second (Vidéo 7mn) - dans la veine de la vidéo parodique hollandaise sur Trump, et qui avait fait le buzz, la version israélienne est aussi bien marrante.
https://www.youtube.com/watch?v=n-HXJ7M70kA

- Dispelling the Myth that Israel Is the Largest Beneficiary of US Military Aid, Prof. Hillel Frisch (BESA Center Perspectives Paper) - "Once the real costs are calculated, the largest aid recipient is revealed to be Japan, where 48,828 US military personnel are stationed"; "Israel receives a small fraction of the real outlays of military aid the US indirectly gives its allies and other countries. These experts also know that 74% of military aid to Israel was spent on American arms, equipment, and services. Under the recently signed Memorandum of Understanding, that figure will be changed to 100%".
https://besacenter.org/perspectives-papers/dispelling-myth-israel-largest-beneficiary-us-military-aid/

- Al Jazeera claims Israel spreads drugs among Jerusalem Arabs (Elder of Ziyon) - "Remember the "sex gum" that Israel supposedly spreads among Gazans to corrupt youth? There have also been regular accusations of Israel sending poor Palestinians materials that make them impotent. But there are constant accusations of Israel spreading drugs among Palestinian youth. Al Jazeera added to that this weekend, claiming that Jerusalem Arabs are becoming addicted to drugs that Israel is spreading, and the police are encouraging the phenomenon, actively trying to stop any Palestinian authorities from helping out"; "As usual, no sense of actual responsibility for anything; the "occupation" is the reason to justify anything and everything"; "I have no doubt that there is a real drug problem among many Arabs, but to blame Israel for causing it is just another way to abdicate any responsibility for Palestinians altogether".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/al-jazeera-claims-israel-spreads-drugs.html

*******************************************
Gaza & Hamas

- Gaza : un tenant de la ligne dure élu chef du Hamas (AFP) - "Le député du Hamas Khalil al-Haya devient numéro deux du bureau politique à Gaza" ; "Arrêté par Israël en 1988 pour "activité terroriste", il a été condamné à quatre peines de perpétuité avant d'être libéré en octobre 2011 dans le cadre d'un accord d'échange d'un millier de prisonniers palestiniens contre la remise en liberté du soldat franco-israélien Gilad Shalit détenu pendant cinq ans par le Hamas".
https://fr.news.yahoo.com/gaza-tenant-ligne-dure-%C3%A9lu-chef-hamas-111327117.html
- Le Hamas place un militaire à sa tête dans la bande de Gaza (AFP) - "L'élection de M. Sinouar signe le fait que les brigades Ezzedine al-Qassam, bras armé du Hamas, "ont pris le contrôle" du mouvement, dit le politologue gazaoui Moukhaïmer Abou Saada. "Le Hamas s'est militarisé" et pourrait se diriger vers "une escalade" avec Israël, dit-il à l'AFP" ; "M. Sinouar "représente la ligne la plus radicale et la plus extrémiste du Hamas", dit Kobi Michael, ancien responsable des Affaires palestiniennes au sein du ministère israélien des Affaires stratégiques. Il prône "la résistance armée, ne croit en aucune coopération avec Israël ou les Egyptiens et la seule chose qui l'intéresse vraiment, ce sont les capacités militaires du Hamas"."
https://fr.news.yahoo.com/hamas-place-militaire-%C3%A0-t%C3%AAte-bande-gaza-171538112.html
- Yahya Sinwar peut enflammer le sud d’Israël – et pourrait vouloir le faire, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "Sinwar est un extrémiste, même par rapport aux autres membres hauts placés de la branche militaire du Hamas. Mais le principal problème qui se pose avec lui est son imprévisibilité" ; "Il s’est vanté plus d’une fois de la manière dont il a exécuté des collaborateurs. Il a à un moment été surnommé « l’homme des douze » pour les 12 Palestiniens, suspectés d’être des collaborateurs, qu’il a assassinés de ses propres mains. Le nombre a depuis augmenté".
http://fr.timesofisrael.com/yahya-sinwar-peut-enflammer-le-sud-disrael-et-pourrait-vouloir-le-faire/
- Yehieh Sanwar, le nouveau visage ligne dure du Hamas, Nissim Behar (Libération) - Sanwar à un journaliste israélien : «Il n’y aura jamais de paix et nous n’accepterons pas l’existence de votre pays. Ça prendra le temps que ça prendra mais nous ferons tout pour qu’il disparaisse».
http://www.liberation.fr/planete/2017/02/15/yehieh-sanwar-le-nouveau-visage-ligne-dure-du-hamas_1548447
   "Petit, maigre, et le regard dur exprimant une volonté de fer. S’il n’était pas musulman, Yehieh Sanwar (55 ans), le nouveau leader politique du Hamas de Gaza, passerait sans doute pour un moine-soldat entièrement dévoué à sa cause. En tout cas, l’homme qui vient d’être désigné en remplacement d’Ismaël Haniyeh est un dur. Un militant de la première heure qui inquiète les dirigeants et les services de sécurité israéliens.
    Pas seulement parce que Sanwar a pris part avec son père et ses frères à la fondation des Brigades Ezzedine el Kassem (la branche armée du Hamas) ainsi que de son service de renseignements baptisé Al Majd. Selon les rapports du Shabak, la sûreté générale israélienne qui s’intéresse à lui depuis la fin des années 80 et a envisagé à plusieurs reprises de le «liquider», Sanwar serait un homme «redoutable» et «intelligent». Un lettré certes – il est diplômé en langue arabe de l’université islamique de Gaza – mais également une «personnalité charismatique» qui, outre l’arabe, parle couramment l’hébreu et passe une grande partie de son temps à s’informer sur l’«ennemi sioniste» en suivant de près ce qui se raconte dans ses médias. [...]
    Condamné à plusieurs fois la perpétuité, Sanwar a rapidement pris l’ascendant sur les autres détenus de sa section pénitentiaire. «C’est un doctrinaire, il leur faisait peur», affirme Yaron Blum, un ancien officier du Shabak. Quant à Yoram C., un autre officier de renseignements israélien qui a eu affaire à lui, il affirme que le futur leader du Hamas de Gaza «est tellement convaincu de la justesse de sa cause qu’il était impossible d’obtenir quoique ce soit de lui. Encore moins de le corrompre».
    En 2006, la télévision israélienne a réalisé un reportage sur les détenus palestiniens condamnés à de longues peines pour terrorisme et Sanwar, qui a été ensuite été soigné pour un cancer en détention, a été l’un des rares à pouvoir s’exprimer. En raison de sa connaissance de l’hébreu. «Il n’y aura jamais de paix et nous n’accepterons pas l’existence de votre pays. Ça prendra le temps que ça prendra mais nous ferons tout pour qu’il disparaisse», a-t-il lâché devant le reporter interloqué et ses codétenus silencieux. [...]
    L’arrivée de Sanwar à la direction du Hamas de Gaza ne signifie cependant pas qu’une nouvelle guerre avec Israël éclatera demain matin. En revanche, les dirigeants israéliens sont persuadés que le Palestinien encouragera la branche armée de son organisation à enlever d’autres soldats israéliens pour les échanger contre des détenus palestiniens. «Il n’y a que ça qui fait peur aux sionistes et c’est notre seul moyen de les faire plier», avait-il déclaré en 2011, peu après sa libération."
- Hamas’ new leader in Gaza: A radical and a militant, Ron Ben-Yishai (Ynet) - "Yahya Sanwar’s election is bad news for Israel. The terrorist who was released as part of the Shalit deal has set inadmissible conditions for a future prisoner and body swap deal and is interested in tightening Hamas’ relations with Iran while preparing for the next round of fighting".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4922229,00.html

- L’envoyé qatari à Gaza affirme que l’AP retarde une solution à la crise de l’électricité de Gaza (Times of Israel) - "Dans son premier entretien avec un média israélien, Muhammad al-Amadi détaille les efforts de reconstruction de la bande de Gaza et loue ses “excellentes” relations avec les responsables de Jérusalem".
http://fr.timesofisrael.com/lenvoye-qatari-a-gaza-affirme-que-lap-retarde-une-solution-a-la-crise-de-lelectricite-de-gaza/
- L’AP furieuse après les accusations du Qatar sur son manque d’implication dans la crise énergétique à Gaza (Times of Israel) - "Rejetant les accusations de l’envoyé Qatari, le Fatah affirme être totalement engagé pour le bien-être des Gazaouis".
http://fr.timesofisrael.com/lap-furieuse-apres-les-accusations-du-qatar-sur-son-manque-dimplication-dans-la-crise-energetique-a-gaza/
- Qatar’s Gaza envoy hails his ties to Israel, says PA is stalling on solution to Gaza power shortage (Times of Israel) - "Muhammad al-Amadi said that he maintains “excellent” ties with various Israeli officials, and that in some case it is Palestinian officials who are holding up efforts to better the lives of residents of the Strip".
http://www.timesofisrael.com/qatari-envoy-pa-not-israel-stalling-solution-to-gaza-power-shortage/
   "Qatar’s special envoy to Gaza, Muhammad al-Amadi, said that he maintains “excellent” ties with various Israeli officials, and that in some case it is Palestinian officials who are holding up efforts to better the lives of residents of the Strip.
    Al-Amadi said he planned to meet with Palestinian Authority Prime Minister Rami Hamdallah on Sunday regarding an agreement that would help solve the Gaza energy crisis. He said that while Israel has agreed to take part in the deal, the Palestinian Authority has been holding it up.
   “We proposed the establishment of a technical committee, free of politicians, that would be responsible for handling Gaza’s energy problem. The committee would be composed of experts from Gaza, [Qatar], the UN, and UNRWA; and they would manage Gaza’s energy affairs,” said al-Amadi.
   “This is a very serious matter that should help you in Israel as well, since these are your neighbors that are without regular electricity and water flowing to their homes. The Israelis understand this and are helping, but there are other parties that are not” — namely, the PA. [...]"
- Qatar envoy says Israel more cooperative than PA on Gaza power; PA freaks out (Elder of Ziyon) - "The PA was very upset over this interview".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/qatar-envoy-says-israel-more.html

- Hamas demolishes mosque under construction by Islamic Jihad (Elder of Ziyon) - "Islamic Jihad was building the foundations for the mosque in the Karama region in the north-west of the Gaza Strip. A large number of Hamas members came and declared the site closed".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/hamas-demolishes-mosque-under.html

- Valentine's Day in Gaza is actually pretty funny (Elder of Ziyon) - "Palestine Today, the Islamic Jihad mouthpiece, points out that Gazans generally do not celebrate Valentine's Day because many religious authorities forbid it. They even have an interview with a sheikh bitterly complaining about how damaging the holiday is to Islamic morals and how celebrating it violates a hadith not to imitate the customs of Jews and Christians. But some Gazans managed to celebrate in their own way without violating any community standards - with humor". Voir la vidéo humoristique sur le site.
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/valentines-day-in-gaza-is-actually.html

*******************************************
Rencontre Trump/Nétanyahou

- Nétanyahou à Washington pour évaluer les intentions de Trump, Piotr Smolar (Le Monde) - Eytan Gilboa : « La stratégie américaine consiste à redevenir le seul médiateur et à bloquer l’entreprise palestinienne visant à une internationalisation du conflit dans les forums comme l’ONU. »
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/02/14/netanyahou-a-washington-pour-evaluer-sa-marge-de-man-uvre-sur-la-question-palestinienne_5079195_3218.html=
   "[...] Malgré la proximité dont s’enorgueillit M. Nétanyahou avec M. Trump, le premier ministre doit composer avec l’imprévisibilité du président américain. « Pour l’instant, les pièces du puzzle ne sont pas du tout assemblées à la Maison Blanche », résume un ancien diplomate israélien en poste à Washington.
   « L’environnement sera plus amical à la Maison Blanche, juge pour sa part le professeur Eytan Gilboa, chercheur au Centre Begin-Sadat pour les études stratégiques. Sur les dossiers-clés comme les Palestiniens, la Syrie et l’Iran, il existe bien plus de convergences. Trump et Nétanyahou partagent les mêmes valeurs et une vision du monde, selon laquelle on peut distinguer les amis des ennemis. Obama, lui, faisait la cour à l’Iran pour signer l’accord sur le nucléaire et négligeait les alliés arabes. » [...]
    Depuis l’arrivée de M. Trump à la Maison Blanche, l’euphorie de la droite nationale religieuse israélienne, qui espérait une impunité diplomatique pour développer les colonies, a été un peu refroidie. « Ce qui a commencé comme un discours révolutionnaire chez Trump est devenu un retour aux fondamentaux, avec un seul ajout, une tolérance pour les constructions dans les blocs de colonies », souligne une source diplomatique israélienne. [...]
    Donald Trump, comme ses prédécesseurs, se rêve en faiseur de paix dans « le conflit des conflits » [??? c'est-à-dire la source de tous les conflits ? ou le pire des conflits ? dans tous les cas, c'est absurde]. Il croit que son passé de négociateur dans les affaires lui sera d’une grande utilité et que son gendre, Jared Kushner, sera le meilleur des émissaires. « La stratégie américaine consiste à redevenir le seul médiateur et à bloquer l’entreprise palestinienne visant à une internationalisation du conflit dans les forums comme l’ONU », résume le professeur Eytan Gilboa. C’est la raison pour laquelle Washington vient de bloquer la désignation de l’ex-premier ministre palestinien, Salam Fayyad, au poste d’émissaire pour la Libye, voulue par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. Un geste purement tactique, qui n’a rien à voir avec le profil de l’intéressé.
    L’un des sujets essentiels entre MM. Trump et Nétanyahou devrait être « la menace » iranienne, et notamment ses missiles longue portée. Israël souhaite éviter une implantation iranienne durable en Syrie, qui représenterait un réel danger. M. Nétanyahou n’incite pas à un abandon pur et simple de l’accord sur le nucléaire iranien, que l’appareil militaire israélien ne souhaite d’ailleurs pas. Mais il réclame une pression redoublée – financière, politique et militaire – sur le régime iranien, auquel il prête des visées régionales hégémoniques."

- Israël : Washington n'est plus arc-bouté sur la solution à deux Etats (AFP) - ""Une solution à deux Etats qui n'apporte pas la paix est un objectif que personne ne cherche à atteindre", a déclaré ce responsable. "La paix est l'objectif, que cela soit sous la forme d'une solution à deux Etats si c'est ce que les parties veulent, ou quelque chose d'autre si les parties le veulent", a-t-il précisé. "Nous ne dicterons pas les termes de ce que sera la paix", a-t-il insisté".
https://fr.news.yahoo.com/washington-ninsistera-solution-%C3%A0-deux-etats-au-proche-020918104.html
- Israël : Trump envisage une «solution à un ou deux Etats» (Libération) - «Je regarde [la solution à] deux Etats et [la solution à] un Etat, et […] si Israël et les Palestiniens sont satisfaits, je me satisfais de [la solution] qu’ils préfèrent. Les deux me conviennent.»
http://www.liberation.fr/planete/2017/02/15/israel-trump-envisage-une-solution-a-un-ou-deux-etats_1548786
- Israël/Palestine : Trump s'éloigne de la solution à deux Etats (AFP, Vidéo 53 secondes) - Trump (dans la vidéo de sa conférence de presse, visible sur le site de l'article) : "Je pense que les Palestiniens doivent se débarrasser de cette haine qu'ils apprennent dès leur plus jeune âge. On leur enseigne une énorme haine, j'ai vu ce qu'ils apprennent".
https://fr.news.yahoo.com/washington-ninsistera-solution-%C3%A0-deux-etats-au-proche-020918104.html

*******************************************
"Processus de paix"

- Palestinians officially celebrate terrorists at Cairo embassy (Elder of Ziyon) - "Tribute photos include mass murderer Dalal Mughrabi,  founder of Islamic Jihad Fathi Shaqiqi, founder of Hamas Sheikh Yassin and master Hamas bombmaker Yahya Ayyash. Along with, of course, the Nazi-sympathizing antisemite Mufti Amin al-Husseini. Awards were given out with the terrorists as a backdrop. Official state support for murder from a doesn't get more explicit than this. Yet this story was not reported anywhere in the West". Voir les images sur le site.
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/palestinians-officially-celebrate.html

- AFP Corrects On 'Two States For Two Peoples' (CAMERA) - "AFP's claim that the Palestine Liberation Organization, which includes most Palestinian movements, endorses "two states for two people" is false. Palestinian leaders have been explicit and consistent in their rejection of two states for two peoples"; "As Shaath said, "two states for two people" means a Palestinian state and a Jewish state, something that the Palestinian leadership has never accepted. (And the AFP article does acknowledge that the Palestinians reject recognition of Israel as a Jewish state.) (President Barak Obama said in 2011, "The ultimate goal is two states for two people:  Israel as a Jewish state and the homeland for the Jewish people and the State of Palestine as the homeland for the Palestinian people." (Emphasis added.) The Palestinian rejection of Israel as a Jewish state means the Palestinian rejection of "two states for two peoples." While the Palestinian Authority claims to recognize Israel and thus support two states, it clearly rejects the idea of two states for two peoples"."
http://www.camera.org/index.asp?x_context=9999&x_article=3573

- Fatah's first military communique, January 1, 1965, invoked jihad (Elder of Ziyon) - "It is notable in a number of respects. One is that it refers to all of Israel as "occupied territory." [...] It says that Arabs should control all land from the Atlantic to the Gulf. Finally, and most interestingly, it refers to its actions as jihad - holy war. People think of Fatah as being the secular equivalent of Palestinian "resistance movements, " but from the start Fatah used the language of jihad to justify its terror attacks".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/fatahs-first-military-communique.html

*******************************************
Yémen

- Yémen : huit femmes et un enfant tués dans un raid près de Sanaa (AFP) - "La coalition, qui intervient militairement depuis mars 2015 au Yémen, a été accusée à plusieurs reprises de bavures, ayant coûté la vie à des civils, et promis tout faire pour éviter ce genre d'incidents. Depuis l'intervention de la coalition qui voulait aider le pouvoir à stopper la progression rebelle, plus de 7.400 personnes ont été tuées et plus de 40.000 blessées, sur fond de grave crise humanitaire".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-huit-femmes-enfant-tu%C3%A9s-lors-dun-raid-070332654.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages