Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 19:22
France

- Pour Pascal Bruckner, l’« islamophobie » relève de l’illusion, Marc-Olivier Bherer (Le Monde) - "certains cherchent à faire de l’islamophobie le nouvel antisémitisme. Cette logique fait des juifs les « parangons du colonialisme » par le biais de « la douleur palestinienne ». L’antisémitisme se trouve ainsi justifié par l’antisionisme et continue de se répandre au Moyen-Orient, au Maghreb et dans les banlieues françaises".
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/02/pour-pascal-bruckner-l-islamophobie-releve-de-l-illusion_5073252_3232.html
   "Que les musulmans puissent être victimes de la haine, Pascal ­ Bruckner ne le nie pas et le dénonce avec force. Il juge cependant nécessaire de revenir sur la notion équivoque d’islamophobie. Ce ne serait pas un rejet des musulmans, plutôt un outil rhétorique qui sert à faire taire toute cri­tique de l’islam. L’islamophobie relève donc pour lui d’un « racisme imaginaire », car celui-ci fait croire que la remise en cause des croyances est illégitime et qu’elle équivaut à persécuter les fidèles. [...]
    Alors que sort cet ouvrage, Paris est le théâtre d’une autre de ces affaires. L’auteur ne l’évoque donc pas. Des associations antiracistes ont intenté des poursuites contre l’historien Georges Bensoussan pour « provocation à la haine raciale ». Elles lui reprochent d’avoir affirmé que « dans les familles arabes en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de sa mère ».
    Ce procès donne à voir ce que Pascal Bruckner appelle dans son ouvrage une concurrence des « mémoires blessées ». Dans cet affrontement, certains cherchent à faire de l’islamophobie le nouvel antisémitisme. Cette logique fait des juifs les « parangons du colonialisme » par le biais de « la douleur palestinienne ». L’antisémitisme se trouve ainsi justifié par l’antisionisme et continue de se répandre au Moyen-Orient, au Maghreb et dans les banlieues françaises. On en vient à oublier, selon lui, que, depuis dix ans, neuf Français ont été tués parce qu’ils étaient juifs par des islamistes ou des racistes.
    Cette banalisation de l’antisémitisme a trouvé une nouvelle vitrine dans ce procès contre Georges Bensoussan. Les parties civiles ont invité à la barre Nacira Guénif, sociologue de l’université Paris-VIII, qui a doctement expliqué que l’insulte « espèce de juif, mes excuses », régulièrement employée en arabe, « est passée dans le langage courant et ne signifie pas la haine des juifs » (Le Monde, 26 janvier). Pour Pascal Bruckner, cet aveuglement volontaire ne pourra être dépassé que si l’islam fait l’examen critique de son histoire et de ses textes fondateurs pour dépasser le fanatisme qui s’est développé en son sein. [...]"

- Robert Badinter « Ce sont bien les Juifs, et les Juifs partout, qui sont visés par les antisionistes » (CRIF)
http://www.crif.org/fr/actualites/opinion-robert-badinter-ce-sont-bien-les-juifs-et-les-juifs-partout-qui-sont-vises-par-les-antisionistes?
   - Robert Badinter (ancien Garde des Sceaux et ancien Président du Conseil constitutionnel français) : "[...] La création d’un Etat juif en Palestine qui découle, je le rappelle, d’une décision des Nations Unies, n’a pas été acceptée par les Etats voisins, le résultat a été la guerre, la guerre lancée par les armées Etats voisins. Ils envahirent la Palestine, le conflit a tourné à l’avantage des Juifs, on connaît la suite : le conflit israélo-palestinien n’a, en fait, jamais cessé depuis la création de l’Etat d’Israël.
    Je ne vais certainement pas discuter ici de la légitimité des droits des uns et des droits des autres et de la meilleure solution pour parvenir à la fin de ce conflit, c’est en d’autres enceintes qu’il nous faut de cela débattre.
    Mais le fait est là. Ce qui est certain, et certain depuis 1946, c’est qu’à la faveur du conflit israélo-palestinien, l’antisémitisme s’est à nouveau largement déployés sous la dénomination d’antisionisme.
    Il faut avoir la lucidité de reconnaître que sous cette dénomination qui renvoie au sionisme, ce sont bien les Juifs, et les Juifs partout, qui sont visés. Et je dirai que l’antisionisme n’est en profondeur rien d’autre que l’expression contemporaine de l’antisémitisme, c’est-à-dire de la haine des Juifs. [...]
    Je dirais simplement, ma conviction d’homme âgé maintenant, et qui n’a jamais vu l’antisémitisme céder prise, qu’aussi longtemps que se poursuivra le conflit israélo-palestinien, il est pour moi évident que la haine des Juifs, bien au-delà du Proche-Orient, continuera à enflammer certains musulmans, et particulièrement les plus jeunes, nourris par l’internet et une propagande aiguë des images violentes que nous connaissons. [...]"

- Marine Le Pen : Macron « sous influence de Drahi » et de la « finance internationale » (Times of Israel) - "La chef du parti d’extrême droite a ressorti les grands classiques du FN qui ont fait leurs preuves par le passé".
http://fr.timesofisrael.com/marine-le-pen-macron-sous-influence-de-drahi-et-de-la-finance-internationale/

*************************************************
Israël

- Freedom House : Israël est l'unique Etat libre du Moyen-Orient (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/136652-170202-israel-est-l-unique-etat-libre-du-moyen-orient-rapport
   "[...] Israël reste le seul pays libre au Moyen-Orient, avec un score de 80 sur une échelle de 100. Cela se compare favorablement avec les pays partiellement libres de la région tels que la Turquie (38), la Jordanie (37) et le Koweït (36) L'Irak (27), l'Iran (17), l'Arabie saoudite (10) et la Syrie (-1), parmi toutes les autres nations du Moyen-Orient, considérées comme "non libres" par l'ONG. [...]
    Freedom House calcule ces données en fonction d'une méthodologie complexe comprenant des indicateurs de droits politiques et de 15 indicateurs de libertés civiles - comme le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement - ainsi que la liberté de croyance, l'état de droit et plusieurs autres principes qui constituent le cœur des démocraties libérales énoncées dans la Déclaration universelle des droits de l'homme. [...]"

*************************************************
Jérusalem

- Mont du Temple : Les Palestiniens réclament des excuses après les propos du chef de l’ONU (JTA) - "L’AP a dénoncé les paroles d’Antonio Guterres, qui a affirmé que le temple qui se trouvait sur le mont éponyme à Jérusalem, était un lieu de culte juif".
http://fr.timesofisrael.com/mont-du-temple-les-palestiniens-reclament-des-excuses-apres-les-propos-du-chef-de-lonu/
- UNSG statement on Holocaust Remembrance Day was quite good. Guess why Palestinians are upset? (Elder of Ziyon) - "Yes, the Palestinians were upset that Guterres said "Imperial Rome not only destroyed the temple in Jerusalem..." Guterres ended his speech with "I guarantee you that as Secretary-General of the United Nations, I will be in the frontline of the battle against anti-Semitism and all other forms of hatred." Will he recognize that Palestinian demands to sever any connection between Jews and Jerusalem is one constant example of antisemitism happening today? Will he have the guts to publicly say that today's anti-Israelism is simply a modern form of antisemitism? He is saying the right things. The question is whether he will act on them".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/01/unsg-statement-on-holocaust-remembrance.html

- The PLO now officially denies any Jewish connection to Jerusalem (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/the-plo-now-officially-denies-any.html
   "[...] Guterres had told Israel Radio that it is “completely clear that the Temple that the Romans destroyed in Jerusalem was a Jewish temple.”
    The PLO issued a statement saying that the entire area (including the "walls," a reference to the Western Wall) is entirely Muslim and no others have any claim, and that UNESCO agrees with this. The PLO slammed the Secretary-General, questioning his neutrality, saying that his remarks showed that he openly sides with the state of the Israel and its "occupation" and that his words "betrays his ignorance of clear international resolutions on Jerusalem."
    The PLO went on to demand an apology from the United Nations and from Gutteres himself for "these dangerous statements, which are contrary to international law, which the United Nations has the task of maintaining and applying." It went further, calling on the international community and NGOs in general, and Arab and Islamic countries in particular, to "play their role and respond to those allegations." [...]"

- UN Sec-Gen "sinned" when he acknowledged Jewish Temple (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=20256
   "On Jan. 29, 2017, new UN Secretary-General Antonio Guterres stated that it is "clear" that "the Temple of Jerusalem that was destroyed by the Romans was a Jewish temple." In his interview on Israeli radio, Guterres also emphasized that "Jerusalem is today a holy city for three religions. These are the facts that nobody can deny." [Voice of Israel radio, Jan. 29, 2017]
    These comments have led to sharp criticism and condemnations in the Palestinian Authority because they contradict the PA narrative, which denies any Jewish historical ties to Jerusalem and rejects the existence of the Jewish Temple, always referring to it as "the alleged Temple."
    An op-ed in the PA daily accused Guterres of having "sinned against peace" by attesting to the Jewish tie to Jerusalem: "Antonio Guterres clearly and explicitly sinned against peace and the Palestinian-Israeli political agreement when he claimed... that he 'believes in the connection between Jerusalem and the Jews.'" [Official PA daily Al-Hayat Al-Jadida, Jan. 30, 2017]
    The writer reiterated the Palestinian stance that Jerusalem belongs only to Muslims (and Christians), and that Israel does not have a right to exist in any borders, lecturing Guterres that "Palestine" is "from the Jordan River to the Mediterranean Sea": "Jerusalem and all of Palestine - from the [Jordan] River to the [Mediterranean] Sea - are the land of the Palestinian people, and their history is its history... Jerusalem is Palestinian Arab. It belongs only to the followers of Islam and Christianity, and not Judaism."
    The PA Ministry of Religious Affairs also condemned Guterres' remarks and repeated the PA's claim that "the entire holy site of Jerusalem is a purely Islamic site, to which nobody else has any right." The PA Minister of Religious Affairs Sheikh Yusuf Ida'is stated that Guterres' remarks "misconstrue the historical facts." [Official PA daily Al-Hayat Al-Jadida, Jan. 30, 2017]
    The PA Mufti called Guterres' statements "severe violations," and lectured in a statement that "the Al-Aqsa Mosque is a purely Islamic mosque and no one but the Muslims has a right to it, and only they are allowed to intervene in its affairs." [Official PA daily Al-Hayat Al-Jadida, Jan. 31, 2017] [...]"

*************************************************
"Processus de paix"

- Arab Israeli man charged with terrorist shootings in Haifa (Times of Israel) - "Catalyst behind Muhammad Shinawi’s attacks was girlfriend calling him ‘Jew lover,’ Shin Bet says; 2 indicted as accessories".
http://www.timesofisrael.com/arab-israeli-man-charged-with-anti-semitic-murder-in-haifa/
- Arab, "honors student" decided to murder Jews when girlfriend called him a "Jew lover" (Elder of Ziyon) - "So how else can a self-respecting Arab respond to being called a "Jew-lover," the worst of all insults, except to murder Jews? Once again, the impetus is being shamed and a desire for honor".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/01/arab-honors-student-decided-to-murder.html

- Mahmoud Abbas' party celebrates their first female suicide bomber (Elder of Ziyon) - "This is Wafa Idris, the first female Palestinian suicide bomber, who detonated her backpack with a 22-pound bomb on January 28, 2002, killed an 80-year old Israeli Pinhas Tokatli and injured over 150 more"; "UPDATE: The official Palestinian Authority news agency Wafa has an article about the role of women in Palestinian society that mentions Idris (along with other female terrorists) as shining examples for women to follow. This is the voice of the PA, mirroring that of Fatah".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/01/mahmoud-abbas-party-celebrates-their.html

- Terror poems for kids on PA TV (PMW) - "Twice this month Palestinian Authority TV’s children’s program The Best Home had young children recite poems encouraging violence. One poem called for murder of Israelis “as we slaughtered them in your streets, Beirut.” The poem also urged Palestinians to seek death, emphasizing that if you are a member of Fatah, Mahmoud Abbas’ party, your “blood is food for the revolution”." Voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=20219

*************************************************
"Colonisation"

- Some actual truth sneaks into a NYT article on "settlements." Blink and you'll miss it (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/01/some-actual-truth-sneaks-into-nyt.html
   "The New York Times has an article about Israeli discussions of annexing Maaleh Adumim. Buried in the article, not noticeable unless you really pay attention, are a couple of things that the media usually ignores altogether.
    Here's one, in paragraph 15: "After eight years of little building, Prime Minister Benjamin Netanyahu just allotted 100 new building units to Ma’ale Adumim, part of 2,500 new proposed housing units around the West Bank settlements, and another 560 in East Jerusalem."
    For eight years we have been hearing about how Israel is building a huge number of houses in the territories and how that was preventing a two-state solution. And many of these charges came from Obama and Kerry.  Now that they are gone, the NYT admits that this is largely false - Israel hasn't built much at all during that time period.
    Why was there no fact checking when Obama and Kerry made their statements? It isn't as if the facts were hidden; the numbers of new housing starts are public information and Peace Now has the numbers, also buried under the 8-fold counting of every single stage of building approvals making it appear that there were far more units being built than was true. If the New York Times cares about truth, and is so keen to call the current president a liar, than why did they not do the same for Obama's false claims?
    Here's the second piece of truth that accidentally was revealed by the NYT article: a photo of the mall in Maaleh Adumim. Two Muslim girls (and an Ethiopian child) hanging out in the mall of this "settlement."
    If you read the New York Times or other media, you wouldn't think that Arabs ever appear in the Jewish communities (except as laborers.) Here we have Arabs voluntarily going shopping in the "Jewish only settlement" without any fear whatsoever.
    Yes, sometimes the NYT reports the truth. But even when it does, you need to discover it - it won't be in the headlines or in the first several paragraphs of text."

- Israël annonce la construction d'une nouvelle colonie (Reuters) - "Israël a annoncé l'établissement d'une nouvelle colonie en Cisjordanie occupée, la première depuis la fin des années 1990, afin de reloger les colons d'Amona dont l'évacuation difficile s'est achevée jeudi" ; "Amona, construite en 1995, était la plus grande des colonies installées en Cisjordanie sans autorisation. L'arrêt de la Cour suprême demandant son évacuation remonte à novembre dernier" ; "Une fois construite, la nouvelle colonie sera la première installée en Cisjordanie depuis 1999".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-annonce-la-construction-dune-nouvelle-colonie-071534550.html
- If Israel hasn't built new settlements in nearly 20 years, why isn't there peace? (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/if-israel-hasnt-built-new-settlements.html
   "[...] if you have read Reuters and the NYT and all major news media during the past ten years, you would think that Israel has been building "settlements" non-stop and at breakneck speed. In fact, all they were reporting was some small increases in existing settlements to accommodate natural growth and some approvals of buildings many of which never made it to actually being built. In a small number of cases they retroactively legalized outposts that were built against the Israeli government's wishes.
    Suddenly, the media is reporting a completely different story. Only now is Israel barely starting to do what they have blamed Israel for over the past decade. (And it is also only in the planning stage. The new community doesn't even have a name.) [...]
    But it now brings up the next question that the media is not bothering to ask: If Israel really has been building so little, then why have the Palestinians refused to negotiate?
    The conventional wisdom, of course, is that Palestinians refused to negotiate because of Israeli settlement building. They insisted that construction be frozen completely. And over at least two periods, Israel did exactly that - once for ten months and once for 18 months. The rest of the time Israel merely slowed down construction and most of it was in areas that would be part of Israel under any conceivable agreement.
    This new reluctant realization by the media that Israel had done very little "settlement activity" is not because they suddenly saw the error of their ways. They simply want to frame Israel as acting even worse than they were framing Israel before and the only way to do that is by comparing it with before. But when they need to back up their new assertions, they are forced to admit that they were lying to their readers and news consumers for so long with Palestinian Arab propaganda, so the truth is obscured behind the news of "new settlements."
    What the newfound discoveries of these professional reporters show is that it is the Palestinians who have been becoming more and more intransigent by refusing to negotiate even when settlement activity was frozen or nearly frozen. But since this contradicts the meme that they must push above all else - that Israel is the intransigent party - this is not going to be reported either."

*************************************************
Gaza & Hamas

- Les capacités militaires du Hamas seraient revenues à leur niveau pré-2014 (Times of Israel) - "Le groupe terroriste palestinien a reconstitué son réseau de tunnels transfrontaliers et son arsenal de missiles, selon des sources militaires israéliennes" ; "Selon le reportage diffusé mardi, la majorité de l’arsenal du Hamas a été reconstitué avec du matériel de fortune, déjà présent dans la bande de Gaza, mais les responsables israéliens craignent qu’une détente entre le Hamas et l’Egypte ne puisse entraîner l’ouverture du poste frontière de Rafah, et le possible import de matériaux qui pourront renforcer les capacités du groupe terroriste".
http://fr.timesofisrael.com/les-capacites-militaires-du-hamas-seraient-revenues-a-leur-niveau-pre-2014/

- Gaza wholesalers refuse to accept cement deliveries because of new Hamas taxes (Elder of Ziyon) - "From the mainstream media, you wouldn't know that Israel is bringing truckloads of cement every day, that Hamas is interfering with the distribution of those materials by imposing arbitrary taxes, and that Gaza suppliers are angry at Hamas, not Israel".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/02/gaza-wholesalers-refuse-to-accept.html

*************************************************
Iran

- Réunion d'urgence à l'ONU après un tir de missile iranien (i24) - ""A la lumière du tir de missile de moyenne portée effectué le 29 janvier par l'Iran, les Etats-unis ont demandé une réunion urgente du Conseil de sécurité", indique la délégation américaine dans un communiqué. L'ambassadeur israélien Danny Danon a estimé que le tir de missile avait violé la résolution de l'ONU qui interdit à l'Iran d'effectuer des essais de missiles pouvant être équipés de têtes nucléaires".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/136424-170131-reunion-d-urgence-de-l-onu-apres-un-tir-de-missile-iranien
- Le test d'un missile par l'Iran est "absolument inacceptable" pour Washington (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/liran-appelle-washington-%C3%A0-%C3%A9viter-nouvelles-tensions-182035488.html
   "[...] L'ambassadrice a fustigé la version iranienne selon laquelle cet essai de missile ne violait pas les résolutions des Nations unies parce qu'il n'était qu'à but défensif et n'était pas destiné à emporter de tête nucléaire. "Ils savent qu'ils ne sont pas supposés faire des tests de missiles balistiques qui peuvent emporter des charges nucléaires", a-t-elle rétorqué. Selon elle, le missile testé dimanche pouvait transporter une charge de 500 kilogrammes et avait un rayon d'action de 300 kilomètres : "C'est plus que suffisant pour emporter une arme nucléaire", a-t-elle souligné.
    Elle a expliqué que les Iraniens essayaient de convaincre le monde "qu'ils sont gentils", mais "je vais dire aux gens à travers le monde que c'est quelque chose qui devrait nous inquiéter". "Les Etats-Unis ne sont pas naïfs, nous n'allons pas rester les bras croisés. Vous nous verrez leur demander des comptes", a-t-elle repris. "Nous sommes déterminés à leur faire comprendre que ce ne sera jamais quelque chose que nous accepterons". [...]"
- Téhéran teste la détermination de Washington, Marie Bourreau (Le Monde) - "Téhéran a toujours défendu ces tirs comme faisant partie de son « programme défensif » et affirme que ses missiles ne sont pas destinés à porter d’éventuelles têtes nucléaires. En procédant à ce nouvel essai, les gardiens de la révolution, la principale force armée iranienne, réalisaient cependant un premier test de la fermeté de l’administration Trump à leur encontre. L’administration Obama avait répondu à au moins trois précédents tirs de façon mesurée, adoptant de nouvelles sanctions en janvier 2016 contre le programme balistique iranien, et convoquant une réunion du Conseil de sécurité en mars 2016".
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/02/01/teheran-teste-la-determination-de-washington_5072729_3222.html

*************************************************
USA

- Le décret anti-immigration de Donald Trump est-il une première dans l'histoire ?, Camille Belsoeur (Slate) - "De nombreux pays à travers le monde refusent également d'accorder des visas à des ressortissants originaires d'États qu'ils ne reconnaissent pas. Il y a ainsi une quinzaine de pays à travers le monde qui interdisent l'entrée sur leur territoire de titulaires du passeport israélien, dont le Liban, la Malaisie ou le Pakistan".
http://www.slate.fr/story/136013/trump-decret-anti-musulmans-visas-etats-unis
- Indignation sélective, encore et toujours, Hervé Cheuzeville (Blog Times of Israel)
http://frblogs.timesofisrael.com/indignation-selective-encore-et-toujours/
   "[...] Il est une autre question qui semble avoir échappé à tous ceux qui hurlent contre le décret présidentiel. Depuis des décennies, l’Algérie, le Bangladesh, le Brunei, l’Irak, l’Iran, le Koweït, le Liban, la Libye, la Malaisie, le sultanat d’Oman, le Pakistan, l’Arabie Saoudite, le Soudan, la Syrie et d’autres interdisent l’accès à leur territoire aux porteurs de passeports israéliens.
    Ils interdisent même cet accès aux détenteurs d’autres passeports dans lesquels figureraient des tampons de l’État hébreu (fort heureusement, l’immigration israélienne a depuis longtemps cessé de tamponner les passeports étrangers, se contentant de remettre un coupon informatisé aux voyageurs entrant dans le pays, qui est ensuite repris à la sortie !);
    Cette scandaleuse pratique n’a jamais été dénoncée par qui que ce soit et surtout pas par ceux qui feignent aujourd’hui l’indignation face à la décision de Donald Trump. Précisons qu’Israël n’interdit pas l’accès de son territoire aux porteurs de passeports des pays précités, même si des examens approfondis sont effectués, au cas par cas, pour les demandes de visas d’entrée, venant de citoyens de pays avec lesquels il est encore en état de guerre.
    M’étant souvent rendu au Bangladesh, je me rappelle encore mon incompréhension lorsque j’ouvris pour la première fois  un passeport de ce pays: il y était écrit en toute lettres, sur la première page intérieure du document, que « ce passeport n’est pas valide pour Israël » ! Y a-t-il le moindre contentieux entre Israël et le Bangladesh ? Israël a-t-il jamais mené une politique hostile aux intérêts de ce pays ? Non. Mais par « suivisme » islamique, le Bangladesh se solidarise de la « Palestine » et nie l’existence même de l’État hébreu. L’Indonésie ou la Malaisie, sans parler du Pakistan font de même.
    C’est triste, vraiment. Les pays musulmans non arabes pourraient au contraire jouer un rôle modérateur dans le conflit israélo-palestinien. Malheureusement, ils font souvent de la surenchère et ont tendance à vouloir être « plus royalistes que le roi » ! [...]"

- Yémen : un raid américain contre Al Qaida fait 57 morts (Euronews) - "principalement des membres de l’organisation terroriste, mais aussi une quinzaine de civils".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-un-raid-am%C3%A9ricain-contre-113547962.html

*************************************************
Monde arabe

- Sahara Occidental : histoire d'un conflit gelé, Lisa Hanoun (Le Figaro) - ou l'histoire dont on ne parle jamais, malgré une occupation, un refus de l'auto-détermination d'un peuple et un "mur de la honte".
http://www.lefigaro.fr/international/2017/01/30/01003-20170130ARTFIG00285-sahara-occidental-histoire-d-un-conflit-gele.php
   "Le Maroc, qui contrôle aujourd'hui la majeure partie du Sahara occidental, considère ce vaste désert de 266.000 kilomètres carrés, soit environ l'équivalent du Royaume-Uni, comme une région de son royaume, tandis que le Front Polisario revendique l'indépendance du territoire et demande [ainsi que l'ONU] un référendum sur l'autodétermination des peuples. [...]
    Dans les années 1980, le Maroc construit un gigantesque mur de sable séparant le territoire du nord au Sud qui façonne le découpage actuel du désert. Le Maroc contrôle 80% du territoire contre 20% pour les Sahraouis. La construction du mur de défense se termine en 1987. L'ONU lance, en 1991, la Minurso (mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental) afin de fournir les bases de négociations pour instaurer la paix dans la région. Un cessez-le-feu est acté mais le référendum initialement prévu en 1992 n'aura finalement jamais lieu. Selon les autorités algériennes, près de 150.000 personnes sont encore réfugiées dans les camps sahraouis de Tindouf qui devaient initialement être provisoires. [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages