Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 10:19
France

- Jean-Yves Camus : « Le nouvel antisémitisme est de l’ordre de la détestation de la France » (Le Monde) - "On constate des pics d’actes antisémites à l’occasion des événements au Moyen-Orient. Mais ce qui est impressionnant sur la durée, c’est que même dans les périodes où il ne se passe rien dans le cadre du conflit israélo-palestinien, le nombre d’actes reste très anormalement élevé lorsqu’on le compare aux années 1990, avant le début de l’Intifada, ce qui infirme, en grande partie, la thèse de la causalité".
http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/03/18/jean-yves-camus-le-nouvel-antisemitisme-est-de-l-ordre-de-la-detestation-de-la-france_5096746_3224.html
   "[..] - Jean-Yves Camus, directeur de l’Observatoire des radicalités politiques (Fondation Jean-Jaurès) : [...] On a assisté, en 2009 et 2014, à l’apparition d’une nouvelle génération de manifestant qui ne sait plus faire la part des choses entre juifs, israéliens, sionistes et non sionistes. C’est une nébuleuse très difficile à définir idéologiquement. Qu’il y ait des éléments extrémistes, des éléments d’extrême gauche, des soralo-dieudonnistes ne fait aucun doute, mais on cherche à la fois qui organise et quel est le ciment.
    - Le Monde : Ces événements sont accompagnés de flambées d’actes antisémites. Pourquoi ?
    - On constate des pics d’actes antisémites à l’occasion des événements au Moyen-Orient. Mais ce qui est impressionnant sur la durée, c’est que même dans les périodes où il ne se passe rien dans le cadre du conflit israélo-palestinien, le nombre d’actes reste très anormalement élevé lorsqu’on le compare aux années 1990, avant le début de l’Intifada, ce qui infirme, en grande partie, la thèse de la causalité. On ne peut se contenter d’années où on passe de 800 actes à 400 actes.
    - N’est-ce pas contradictoire avec la tendance à une société plus tolérante décrite par la CNCDH ?
    - La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) enregistre une augmentation constante de l’indice de tolérance, qui indique que la société française, globalement, devient plus tolérante. Mais il y a aussi une montée de la violence physique qui est assez nouvelle et pas simplement symbolique. A une époque, les actes antisémites les plus médiatisés étaient des profanations, dont les auteurs appartiennent souvent à la mouvance skinhead, néonazie. Mais c’est différent du sentiment d’insécurité qui vient de ce que tous les jours, vous-même ou vos enfants, surtout si vous êtes « visiblement » juif, êtes attaqué ou insulté au seul motif que vous êtes juif.
    - Les juifs restent-ils une cible « naturelle » aux yeux de l’opinion ?
    - Il y a, non pas une indifférence, mais un certain fatalisme chez certains de nos compatriotes pour qui les juifs sont des cibles. En même temps, je sens que quelque chose bouge dans une partie du pays. Une prise de conscience, des yeux qui se dessillent sur le fait que l’antisémitisme meurtrier ou violent n’est pas uniquement l’apanage de l’extrême droite. Il ne faut pas sous-estimer cette évolution. Il y a une large reconnaissance dans la population française du fait que nous avons affaire à un antisémitisme d’une nature différente de l’ancien et qui s’attaque aux juifs en tant que symbole de l’intégration, de l’acceptation de la laïcité, de leur rapport positif à l’Etat. Ce nouvel antisémitisme est de l’ordre de la détestation de la France. Au fond, le reproche qui est fait aux juifs, c’est d’être pleinement français. Heureusement, l’existence de cette forme d’antisémitisme se heurte de moins en moins au déni."

- Hamon président prendrait « une initiative pour la reconnaissance de l’Etat palestinien » (Times of Israel) - "« Aujourd’hui cette perspective est mise en doute par la poursuite de la colonisation », a-t-il déploré".
http://fr.timesofisrael.com/hamon-president-prendrait-une-initiative-pour-la-reconnaissance-de-letat-palestinien/

- Israël : quand Le Monde oublie d’informer, Gilles-William Goldnadel (Causeur)
http://www.causeur.fr/israel-onu-le-monde-desinformation-43324.html
   "Je l’ai écrit mille fois : en matière d’information, la première désinformation, c’est l’occultation. Ou le mensonge par omission.
    Peu de risques d’être confondu. Sauf lorsqu’on exagère. Et Benjamin Barthe du journal Le Monde, qui fut, il y a longtemps, un journal sérieux, avant qu’il n’exagère, a exagéré. B.B. a publié le 17 mars à 23h53 un article intitulé : « Sous la pression, l’ONU enterre le rapport accusant Israël d’apartheid ». À sa lecture, on sent bien que Benjamin n’est pas heurté par l’incongruité juridique manifeste du rapport. Et rien qu’à lire le titre, on comprend également que n’étaient les menaces de Trump et de Netanyahou, l’ONU aurait dû publier ce rapport objectif comme il en a publié tant d’autres pour flétrir Israël. Voilà ce qui doit heurter. Les lecteurs égarés du journal l’ont d’ailleurs signifié vertement dans leurs commentaires en condamnant l’infâme censure ainsi exercée.
    Mais trêve de persiflage. Venons-en aux faits ou plutôt à ceux qui sont soigneusement dissimulés. Selon B. Barthe, Richard Falk et Virginia Tilley, les deux auteurs du rapport de cette sous-commission économique régionale onusienne (1) qui a pris sans qu’on lui demande l’initiative de rapporter, seraient « des spécialistes du droit international ». Rien de plus. Certes, le fait que ces deux éminences préconisent dans leur rapport de s’en remettre aux boycotteurs antisionistes du BDS laissent à penser que nous n’avons pas seulement affaire à de purs esprits scientifiques. Mais un journaliste aspirant à la crédibilité minimale aurait dû se faire devoir d’édifier son lecteur sur le cas exceptionnellement extravagant de Richard Falk qui avait à de très nombreuses  et scandaleuses reprises défrayé la chronique.
    Histoire de mettre en perspective le rapport et expliquer son funeste destin. Pour faire bref, et pallier la carence cruelle du journaliste oublieux, je rappellerai donc, qu’entre autres titres de gloire, ce « spécialiste du droit international » a :
    - blâmé les États-Unis pour l’attaque du 11 septembre 2001.
    - fait le lien entre l’attentat  du marathon de Boston et la politique des États-Unis au Proche-Orient.
    - comparé les Israéliens aux nazis.
    - critiqué ceux qui considéraient l’ayatollah Khomeiny comme un réactionnaire fanatique.
    Les lecteurs du journal Algemeiner ont eu plus de chance que ceux du Monde, puisqu’un article du 17 mars intitulé « Falk aurait dû être discrédité depuis une décennie » leur a révélé ce qui précède et qui a été occulté aux lecteurs français.
    Ajoutons, pour faire bonne mesure, qu’en 2011, le Premier ministre britannique David Cameron avait condamné « vigoureusement » le juriste pour la publication d’un dessin antisémite. Qu’en 2012, le Foreign office avait à son tour condamné l’homme pour l’évocation d’un ouvrage considérant « qu’après tout, Hitler avait raison ».
    Wikileaks a également révélé l’existence d’un câble, daté du  16 février 2010, qui le qualifiait, selon l’Autorité palestinienne, de « partisan du Hamas ». Même Ban Ki-moon avait été contraint, en mai 2014, de condamner la haine pathologique de Falk envers Israël et de la pousser vers la sortie. Ce dernier avait déclaré, entre dizaines d’autres insanités, que « les sionistes [étaient] les ennemis de l’humanité ».
    Si les lecteurs du Monde avaient été informés comme ceux de l’Algemeiner, ils auraient compris immédiatement pourquoi un « spécialiste du droit international » en était venu à expliquer qu’il fait nuit à midi. Au lieu de cela, on leur a fait croire sciemment que deux universitaires sérieux s’étaient vus faire taire pour avoir voulu remplir leur impérieux devoir.
    Triste ironie de l’histoire, Le Monde du 18 mars intitulait fièrement un article : « Decodex : à l’heure de la post-vérité, se battre pour les faits »… Il y a pire que la post-vérité, c’est la sous-vérité. Pauvre monde.
Note :
    (1) Les états membres de cette Commission économique et sociale régionale pour l’Asie occidentale éprise de droit sont des dictatures arabo-islamiques. Pour l’anecdote, on citera le cas de la Mauritanie qui tolère encore actuellement l’esclavagisme par les Maures de membres de sa population noire défavorisée. Certains militants anti-esclavagistes ont été emprisonnés pour avoir protesté. Mais ni l’ONU de M. Falk, ni Le Monde de M. Barth ne sont très friands de ce genre d’anecdotes."

- AFP Article on Palestinian Incitement Avoids Examples, Tamar Sternthal (CAMERA) - "Even the headline of the article signals to readers that Israeli concerns about incitement are not to be believed".
http://www.camera.org/index.asp?x_context=9999&x_article=3601
   "[...] AFP does a great disservice by not including any of these examples which would enable readers to decide for themselves whether honoring these people by naming schools after them is a question of "incitement or history." Including actual examples from the primary sources (ie, the texbooks), as opposed to accusations, denials and statements from secondary sources, would make a stronger article. But it also would make a stronger case for Israel's well-founded concerns about the poisoning effect of Palestinian incitement.
    Beyond the partisan headline which singles out "incitement" for scare quotes, the article further tilts towards Palestinian claims when it comes to providing actual empirical evidence to support the Palestinian claim "that it is the overall situation created by the occupation that fuels hatred rather than schools." The article devotes several paragraphs to occupation, checkpoints, the security "wall" (though the vast majority of the barrier, which has greatly reduced terror attacks, is actually a fence), detours to schools, and destroyed schools in Gaza. AFP details, giving actual data: "In the Gaza Strip, ravaged by three wars since 2008, the last conflict in 2014 destroyed 24 schools and damaged 190 others."
    In contrast, AFP doesn't cite the number (scores) of Palestinian schools named of attackers who murdered Israeli civilians. Nor does it mention the countless camps and athletic competitions named after Palestinian killers of innocent civilians. (In addition, while AFP reported that "[s]ome [Palestinian] students are forced to make wide detours to reach their schools due to settlements in the area," but ignored the fact that all Israeli schools must have security guards posted outside to protect against Palestinian attackers.) [...]"

***************************************************
Israël

- Europe is REALLY Islamophobic compared to Israel (Elder of Ziyon) - "All of these restrictions in virtually all European countries are far greater than Israel's law. Yet no one speaks about it as a violation of human rights. Only Israel is singled out for its much milder restrictions".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/03/europe-is-really-islamophobic-compared.html

***************************************************
Gaza & Hamas

- Le Hamas aurait acquis des roquettes à courte portée très explosives (Times of Israel) - "Chaque roquette contiendrait des centaines de kilogrammes de matériel explosif, bien plus que les capacités des roquettes et des mortiers qui étaient précédemment entre les mains du groupe terroriste" ; "Même si le système anti-missile du Dôme de Fer peut intercepter des roquettes de courte portée, il est moins efficace contre les obus de mortier et les autres projectiles dont la portée est plus faible, car il ne peut pas localiser, viser et abattre sa cible assez rapidement".
http://fr.timesofisrael.com/le-hamas-aurait-acquis-des-roquettes-a-courte-portee-tres-explosives/

***************************************************
Judée-Samarie

- Banksy's "Palestine Museum" indicates Arab "Palestine" is a myth (Elder of Ziyon) - "of all the posters in Banksy's museum [voir photos sur l'article] that we have photos of, almost all are either Zionist posters from the 1920s-1930s and kitschy representations of "Palestine" from American songwriters. Only one is actually Palestinian Arab - and that one doesn't celebrate Palestine but is simply anti-Israel agitprop. Banksy is pro-Palestinian and a gifted artist, yet his art museum of posters from "Palestine" show only that the Jews are the ones who have an emotional connection to the land, and that the Arabs' only interest is to get rid of the Jews. This may be the most accurate thing about Banksy's hotel".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/03/banksys-palestine-museum-indicates-arab.html
 
***************************************************
"Processus de paix"

- Why Isn't There a Palestinian State? (Prager University, Vidéo 5mn34) - une excellente petite vidéo résumant très efficacement les cinq rejets successifs de la solution "des deux Etats" par les Palestiniens (ou les Arabes).
https://www.youtube.com/watch?v=76NytvQAIs0

- Abbas: “The reason for all the disasters that the region and the world are suffering from” is “the occupation” (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=709&fld_id=709&doc_id=20626
- Abbas again threatens the world with terror - and blames Israel (Elder of Ziyon) - "Blaming Israel for ISIS and Syria and Libya and Yemen and Iran is just a more sophisticated form of antisemitism. The "linkage" argument gets more absurd by the day, and yet Abbas needs it in order to justify his assault on the Jewish state. But in reality, as always, Abbas is giving the world a threat: as long as he doesn't get his demands met, he is promising more terror and bloodshed. This is officially-sanctioned blackmail".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/03/abbas-again-threatens-world-with-terror.html

- A rare rebuke to Abbas in major German newspaper (Elder of Ziyon) - On peut rêver de voir en France dans un journal de même importance une tribune étonnamment aussi peu complaisante pour le camp palestinien que celle du Die Welt.
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/03/a-rare-rebuke-to-abbas-in-major-german.html
   "As mentioned, Mahmoud Abbas was in Germany for a few days this week to have talks with Angela Merkel and to receive a "peace" award. An op-ed in Die Welt shows that not everyone is drinking from the "Abbas as peacemaker" Kool-Aid. Richard Herzinger writes for the newspaper:
   "It is clear  that Abbas and his Palestinian Authority (PA) are largely incapacitated. The now 81-year old President dare not resign, because for him and his Fatah organization there is fear that the radical Islamic Hamas could prevail in elections.
    Abbas travels endlessly around the world playing for time and to get international support for his attitude of refusal towards talks with Israel. And he shows his duplicity: Speaking in the West,  as now he says in Berlin, he claims that he strives for nothing but "stability" and peaceful coexistence of Palestine and Israel.
    Yet at his home no day passes where the official PA media and schools do not spread anti-Jewish hate propaganda, wild anti-Israeli conspiracy theories and support for the terrorist cult of martyrdom.
    Instead of getting obsessed only on the Israeli settlement policy, Berlin should tell  Abbas to finally call for a massive renunciation of this glorification of violence. The threat that otherwise we would curtail the huge amounts of aid money to the PA  might be helpful."

    Slowly but surely, the cult of eternal Palestinian victimhood is being dismantled."
- Alternative facts: Abbas tells German NGO that he seeks peace. And that Palestinians are Canaanites (Elder of Ziyon) - "Abbas said "The nation of Palestine, throughout its long history, has been a beacon of radiating and generosity,  and our people are an extension of the 3500 year old Canaanite civilization 3,500 years ago, with urban communities thousands of years old." Both his assertions that Palestinians seek real peace and that they are Canaanites are equally true. Some national leaders get pilloried for playing fast and loose with the facts. And some are honored for it".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/03/alternative-facts-abbas-tells-german.html

- Palestinian kids in Doha are taught to support terror and that Israel doesn't exist (Elder of Ziyon) - "Let's look at what they teach. First, Israel doesn't exist. The only country between Egypt and Jordan is "Palestine." Second, violence is wonderful. Third, UNESCO supports this school". Voir les images illustrant ces "enseignements" sur le site de l'article.
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/03/palestinian-kids-in-doha-are-taught-to.html

- Fatah students: Martyrs' blood will create state (PMW) - "At two Palestinian universities, An-Najah National University in Nablus and Al-Quds Open University, Fatah's student movement Shabiba is sending a clear message as to the path they advocate. On their logos [voir sur le site], the following text appears: "From the sea of blood of the Martyrs (Shahids) we will create a state". The logo is a coat of arms featuring on a raised fist in the shape of the PA map of "Palestine" that presents all of Israel as "Palestine" together with the PA areas. The symbol also features an image of the Dome of the Rock and the keffiyeh (Arab headdress) pattern. Both Fatah student movement branches use this logo, while adding the name of their respective universities".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=20676

***************************************************
Jordanie

- Jordanian cleric disputes that Muslims are racist by going on an antisemitic rant (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/03/jordanian-cleric-disputes-that-muslims.html
   "This is too funny. On March 3, Syrian-Jordanian cleric Sheikh Muhammad Sa'id Hawa delivered a Friday sermon in which he disputed that Palestinian children are taught hate. He instead said that Palestinian children were nurtured, along with their mother's breast milk, with the notion that Palestine as pure Muslim and Arab land, which was plundered by the Jews. "What racist hate speech are they talking about?" he asked."

***************************************************
Syrie

- Syrie : 33 morts dans un raid de la coalition sur une école (AFP) - "Au moins 33 civils ont péri en Syrie dans un raid aérien mené par la coalition internationale antidjihadistes sous commandement des Etats-Unis sur une école servant de centre pour les déplacés". On en parle très peu dans nos médias. Imaginez ce qu'il en aurait été si Israël avait fait un tel carnage en bombardant une école. Et encore une fois, l'argument sophistique habituel ("oui mais là ce sont des dictatures donc ça compte pas, on s'intéresse à ce qui nous ressemble") ne tient pas du tout la route ici, puisqu'il s'agit bien de la "coalition internationale sous commandement des Etats-Unis".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/22/97001-20170322FILWWW00082-syrie-33-morts-dans-un-raid-de-la-coalition-sur-une-ecole.php
- Syrie : plus de 40 civils tués lors de raids (AFP) - "Plus de 40 civils ont été tués en 48 heures en Syrie dans des raids aériens probablement menés par la coalition dirigée par les Etats-Unis, dont les troupes participent à une opération antijihadistes dans le nord du pays".
https://fr.news.yahoo.com/syrie-33-morts-raid-a%C3%A9rien-centre-d%C3%A9plac%C3%A9s-081716770.html

***************************************************
Irak

- Des dizaines de civils tués après une frappe de la coalition à Mossoul (Reuters) - "Plusieurs dizaines de civils, peut-être plus de 200, ont péri après une frappe aérienne de la coalition sous commandement américain dans la partie occidentale de Mossoul, la grande ville du nord de l'Irak, où sont assiégés les djihadistes du groupe Etat islamique (EI)" ; "le chef de la municipalité de Mossoul, Abdoul Sattar al Habbo, qui supervise les secours, a déclaré samedi soir que 240 corps avaient été extraits des décombres. Une précédente estimation faisait état de 130 morts. "Nous sommes abasourdis par le nombre effrayant de pertes de vies humaines", a commenté Lise Grande, coordinatrice humanitaire de l'Onu pour l'Irak".
https://fr.news.yahoo.com/des-dizaines-civils-tu%C3%A9s-apr%C3%A8s-une-frappe-la-092437852.html

- Mosul, Gaza and the world’s hypocrisy, Ben-Dror Yemini (Ynet) - "ISIS learned from Hamas how to use civilian populations as human shields. While hundreds of civilians have been killed in US-led airstrikes in Iraq, there have been absolutely no protests and no claims of ‘war crimes.’ Those are reserved for one country only—Israel".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4941594,00.html
   "Hundreds of women and children were killed in west Mosul last week. The Americans bombed the area, as part of their cooperation with the Iraqi army against the Islamic State. The tragedy did not make the headlines. Claims of “war crimes” were nowhere to be found either. Neither was something more moderate like claims of “a disproportional response.” There were no protests whatsoever. The hostile sentiments, like the condemnatory headlines, are reserved for only one country in the world—Israel.
    The United Nations issued condemnations—not against those who bombed the area, but against the use of civilians as a “human shield.” The New York Times, which constantly condemned Israel during Operation Protective Edge, argued mostly with Trump: “Taken together, the surge of reported civilian deaths raised questions about whether once-strict rules of engagement meant to minimize civilian casualties were being relaxed under the Trump administration.”
    One might have assumed that since 2003, or maybe only from 2008, the strict rules of engagement had led to minimum civilian casualties. Well, the figures show that 268,000 civilians have been killed in Iraq since the war began there in 2003. There is no proof that former President Barack Obama reduced the number of casualties. The use of drones, for example, was 10 times higher during the Obama era than during the George W. Bush era.
    Chairman of the Joint Chiefs of Staff Martin Dempsey has admitted in the past that in an effort to reduce the number of civilian casualties, he sends his officers to Israel, which “went to extraordinary lengths to limit collateral damage and civilian casualties” in Gaza. That did nothing to lower the level of hostility towards Israel. Neither did the guidelines issued for Hamas militants, ordering them to operate from within a civilian population in order to increase the number of innocent casualties, so as to increase the pressure on Israel.
    It’s clear that from a comparative perspective, the number of civilian deaths caused by Israel is much lower. Hamas spokespeople, even more than ISIS fighters, have repeatedly boasted that they use civilians—mainly women and children—as a human shield. ISIS learned from Hamas, hoping that the same international pressure exerted on Israel would be exerted on the coalition forces as well. The organization’s fighters were stationed on the roofs of bombed buildings. The mission was accomplished. Hundreds of civilians were killed.
    I am writing this because we are already hearing the sounds of the drums of war in the background: there has been a rise in the number of rockets fired from the Gaza Strip, Hamas has elected a militant leader, Yahya Sanwar, and like all jihad organizations, it is investing in the industry of death—in tunnels and rockets rather than in the strip’s reconstruction. As soon as the conflict begins, the global response will be the exact same response as in the previous rounds. The protests will be against Israel, not against Hamas.
    That doesn’t mean that there is nothing we can do. There is. Israel should initiate a dramatic, far-reaching proposal to end the blockade on the strip. The formula should be reconstruction in exchange for demilitarization. If Hamas says yes, Israel will benefit. If Hamas says no, Israel will gain important diplomatic leverage.
    Israel is neither the US nor NATO. Israel is not treated like the rest of the Western states. As soon as the first reports about civilian casualties emerge, international pressure will begin, including demonstrations, protests and condemnation articles. Forgiveness and restrain in such situations are reserved for every other army, but not for Israel. And we should admit that the international protest, which turns Israel into a criminal, affects tactical and strategic decisions during the fighting.
    An Israeli initiative won’t eliminate the anti-Israel hypocrisy, but it will help Israel deal with the traps prepared by Hamas in order to increase the number of civilian casualties. Israel is preparing for the next conflict. The preparations should focus on diplomacy too."

***************************************************
Yémen

- Yémen : 100 civils tués par mois selon l'Onu (Reuters) - "La guerre au Yémen fait 100 morts par mois dans la population civile, et depuis l'intervention militaire conduite par l'Arabie saoudite il y a exactement deux ans, 4773 civils ont été tués et 8272 autres blessés".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/24/97001-20170324FILWWW00229-yemen-100-civils-tues-par-mois-selon-l-onu.php
- « Au Yémen, une guerre que l’Occident ne veut pas voir » (Le Monde) - "Il existe peut-être une forme de lassitude dans l’opinion vis-à-vis du Moyen-Orient, d’autant plus que la Syrie et la Palestine éveillent traditionnellement plus d’intérêt dans l’opinion publique française. La situation humanitaire est pourtant alarmante. Les chiffres sont sujets à caution, mais l’Organisation des Nations Unies (ONU) estime à 10 000 le nombre minimum de victimes, dont une moitié de civils. Les ONG parlent, elles, d’une situation de « pré-famine »."
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/25/au-yemen-une-guerre-que-l-occident-ne-veut-pas-voir_5100667_3232.html
 
***************************************************
ONU

- The UN 101: The UN Human Rights Council (Vidéo 1mn33) - petit rappel pédagogique sur ce qu'est réellement le si mal nommé Conseil des Droits de l'Homme.
https://www.youtube.com/watch?v=_KakhNLkmDc

- UN 101 with Ambassador Prosor: Agenda Item #7 (Vidéo 2mn23)
https://www.youtube.com/watch?v=34tp-d8jVq8

- Les Etats-Unis boycottent les discussions du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU sur Israël (AFP)
http://fr.timesofisrael.com/les-etats-unis-boycottent-les-discussions-du-conseil-des-droits-de-lhomme-de-lonu-sur-israel/
   "[...] Le point sept est à l’ordre du jour de chaque session du Conseil, trois fois par an, et permet de discuter des violations des droits de l’Homme commises par Israël à l’encontre des Palestiniens. Toner a déclaré que ce point menaçait la crédibilité du Conseil. « Les actions mises en œuvre aujourd’hui sont encore un autre rappel de la partialité de l’instance à l’encontre d’Israël, a-t-il dit. Aucune autre nation n’a un point fixe qui lui est consacré. L’existence même de ce point est l’une des plus grandes menaces à la crédibilité du Conseil. Cela dessert les intérêts du Conseil que d’isoler un seul pays de manière déséquilibrée. »
    Israël est le seul sujet spécifique à un pays qui occupe une position permanente dans les discussions du Conseil, une ouverture au débat sur l’Etat juif qui est régulièrement l’occasion d’invectives anti-israéliennes de la part des états-membres arabes et musulmans. « Cette semaine, les Etats-Unis voteront contre toute résolution dépendant de ce point et, encouragent d’autres pays à faire de même », a déclaré Toner. [...]"

**************************************************
Iran

- Khamenei : la réification des femmes est probablement un “complot sioniste” (Times of Israel) - "L’Ayatollah Ali Khamenei, le Guide suprême iranien, a déclaré dimanche que la réification des femmes en Occident faisait « très probablement » d’un « complot sioniste pour détruire la communauté humaine »." Le tweet original est très amusant : "Designating women as goods & means of pleasure in western world, most probably, is among Zionists’ plots to destroy human community".
http://fr.timesofisrael.com/khamenei-la-reification-des-femmes-est-probablement-un-complot-sioniste/
- Khamanei says treating women as equals is a Zionist plot to destroy humanity (Elder of Ziyon) - "Of course, in Iran women are not allowed to show their hair in public, married women cannot leave the country without their husband's permission, a woman's testimony is worth half that of a man and men can marry up to four wives.  Anyone against that is of course part of the Zionist plot to destroy human society. Oh, and Iran is a world leader in human trafficking of women for sexual exploitation".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/03/khamanei-says-treating-women-as-equals.html
- Le féminisme ? Un "complot sioniste" d'après le guide suprême iranien (Conspiracy Watch) - "En septembre 2016, Ali Khamenei avait déclaré que « les femmes qui font du vélo en public (...) attirent souvent l’attention des hommes et poussent la société vers la corruption morale et la débauche ». Interdites de bicyclette, les femmes iraniennes n’ont pas non plus la permission de circuler tête nue dans la rue ou d’exercer un emploi sans l’autorisation de leur époux. L'Iran occupe la 139ème place mondiale (sur 144) en matière d'égalité entre les sexes selon le dernier classement du Forum économique mondial".
http://www.conspiracywatch.info/Le-feminisme-Un-complot-sioniste-d-apres-le-guide-supreme-iranien_a1779.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages