Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 23:01
Gaza & Hamas

- Hamas tunnel discovered underneath UNRWA school (Arutz 7) - "Israel’s Ambassador to the United Nations Danny Danon reacted harshly to the revelation of the existence of the terror tunnel. “This tunnel verifies what we have always know, that the cruelty of Hamas knows no bounds as they use the children of Gaza as human shields. Instead of UN schools serving as centers of learning and education, Hamas has turned them into terror bases for attacks on Israel,” said Ambassador Danon".
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/230815
- Report: Hamas Tunnel discovered underneath UNRWA school in Gaza (Elder of Ziyon) - "The school also had its own UNRWA school webpage, but UNRWA took all of those down after I discovered that they sometime posted antisemitism. I don't know if UNRWA discovered this or it was discovered some other way. Waiting to hear the statement from UNRWA about this. UPDATE: UNRWA condemned it, and the condemnation was not bad, mentioning Hamas by name".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/report-hamas-tunnel-discovered.html
- Tunnels du Hamas sous 2 écoles de l’UNRWA : Israël proteste auprès de l’ONU (Times of Israel) - "Le tunnel, à deux ou trois mètres sous le sol, passe sous l’école élémentaire de garçons de Maghazi, l’A&B School et sous l’école préparatoire pour garçons. Il parcourt l’enclave palestinienne d’ouest en est, en direction de la barrière de sécurité avec Israël, selon l’UNRWA".
http://fr.timesofisrael.com/gaza-une-agence-de-lonu-denonce-la-presence-dun-tunnel-pres-de-deux-ecoles/

- Red Crescent: Hamas tried to stop humanitarian aid distribution in Gaza (Ynet) - "UAE aid organization says Hamas provoked Israeli forces by firing rockets from field hospital where the group's staff were stationed during the 2014 Operation Protective Edge; 'This shows (Hamas's) wicked intentions and how they scarified us,' says secretary-general Mohamed Ateeq Al-Falahi. 'The betrayal came from them.'"
www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4975170,00.html
- UAE Red Crescent claims Hamas fired rockets from its field hospital in Gaza. Not sure it's true (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/uae-red-crescent-claims-hamas-fired.html
   "[...] Not to defend Hamas, but these claims are a bit fishy. I could not find any mention of the IDF attacking any field hospital, which would have been big news. The  UAE facility was in Rafah.  I went through the lists of alleged attacks on medical facilities in Rafah and couldn't find any such report. The story of Hamas tipping off Sinai militants to attack them and lay land mines strains credibility as well.
    We know that Hamas fired from, and worked in, the vicinity of other hospitals and that they used ambulances to support terror attacks. Hamas is guilty of similar war crimes many times over. But this story has not yet checked out. Just because the Arabs are now turning against Hamas doesn't mean that their stories are any more accurate than their stories they make up against Israel.
    In this case, the story isn't necessarily one of the UAE Red Crescent making credible allegations against Hamas. The real story is that the wave of anger in the Gulf against Hamas and the Muslim Brotherhood is now a tsunami that allows them to treat Hamas the way they used to treat...Israel."

- Le gouvernement va tenir compte de la demande de l’AP et couper l’électricité à Gaza (Times of Israel) - "Les ministres acceptent les recommandations de l’armée israélienne et du COGAT de répondre à la demande d’Abbas pour mettre la pression sur le Hamas".
http://fr.timesofisrael.com/le-gouvernement-va-tenir-compte-de-la-demande-de-lap-et-couper-lelectricite-a-gaza/
- Israël va réduire la fourniture d'électricité à Gaza (AFP) - "Le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, a expliqué la décision du gouvernement par les dissensions entre Palestiniens. C'est l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas qui a décidé de "réduire de façon significative" les paiements qu'elle effectue à Israël pour la livraison d'électricité à Gaza, a-t-il dit, et "il serait illogique qu'Israël paye une partie de la facture"."
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-va-r%C3%A9duire-fourniture-d%C3%A9lectricit%C3%A9-%C3%A0-gaza-160350071.html
   "[...] Un responsable de l'Autorité a laissé entendre que cette dernière, après une décennie de querelle avec le Hamas, avait décidé d'augmenter la pression. Chaque mois depuis 10 ans, a expliqué à l'AFP ce responsable, Tareq Rechmaoui, l'Autorité palestinienne "paie 45 millions de shekels (11,3 millions d'euros) à Israël et sept millions de shekels (1,8 million d'euros) à l'Egypte pour alimenter Gaza en électricité". Le Hamas est responsable de "la détérioration de la situation" depuis 10 ans, par son refus de réconciliation, a-t-il dit. "Pour sortir de la crise, le Hamas doit répondre à la proposition de Mahmoud Abbas pour mettre fin à la division" politique, a-t-il ajouté.
    La réduction des livraisons de courant, consécutive à "la demande de Mahmoud Abbas", est "une catastrophe" qui va affecter les Gazaouis dans toute leur vie quotidienne, a répondu un porte-parole du Hamas, Abdellatif al-Qanoue, dans un communiqué. Cette décision "précipite l'explosion dans la bande de Gaza", a-t-il ajouté sans préciser s'il parlait d'explosion sociale ou de nouvelle confrontation avec Israël.
    Interrogé sur ce dernier risque, le ministre israélien de la Sécurité intérieure a dit n'être "pas sûr que cela provoque un affrontement militaire". "Il se peut que les Palestiniens commencent à comprendre la catastrophe que représente pour eux le Hamas", a-t-il dit.
    L'Autorité palestinienne avait aussi réduit en avril la rémunération de ses fonctionnaires dans l'enclave, provoquant une vague de colère et de manifestations. Pour le Hamas, de telles dispositions avivent les incertitudes récemment créées par la crise diplomatique subie par le Qatar, un de ses grands soutiens."

- L’Egypte va-t-elle arrêter de fournir de l’électricité à Gaza ? (Times of Israel) - "L’Egypte menace d’interrompre immédiatement son approvisionnement en électricité à la bande de gaza, a indiqué la compagnie d’électricité gazaouie à un site d’information local".
http://fr.timesofisrael.com/legypte-va-t-elle-arreter-de-fournir-de-lelectricite-a-gaza/
- L’Égypte propose d’alimenter le Hamas en électricité en échange de 17 hommes (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/legypte-propose-dalimenter-le-hamas-en-electricite-en-echange-de-17-hommes/
   "L’Égypte a proposé au Hamas de lui octroyer davantage de liberté à sa frontière, et de les alimenter en électricité, alors que le groupe terroriste souffre d’une importante pénurie de courant. En échange, le Hamas doit céder à une liste d’exigences sécuritaires, selon les médias arabes mardi. La liste inclut notamment un point dans lequel le Hamas doit livrer 17 hommes recherchés par Le Caire pour terrorisme ; davantage de protection de la part du Hamas aux frontières ; la fin de la contrebande d’armes aux Sinaï, et des informations sur les déplacements des militants vers Gaza via les tunnels souterrains, a indiqué le quotidien arabe de Londres Asharq al-Awsat. [...]"
- Israël négocierait avec l’Egypte et l’UE pour résoudre la crise de l’électricité à Gaza (Times of Israel) - "Des sources de Jérusalem indiquent que le gouvernement cherche des moyens de résoudre la situation, même si Netanyahu affirme qu’il s’agit d’un “conflit palestinien interne” entre le Hamas et l’AP".
http://fr.timesofisrael.com/israel-negocierait-avec-legypte-et-lue-pour-resoudre-la-crise-de-lelectricite-a-gaza/

- Le Hamas pourrait résoudre la crise de l’électricité de Gaza, mais préfère financer des tunnels et des roquettes, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "Les estimations indiquent que le Hamas dépense quelque 130 millions de dollars par an pour sa branche armée et pour ses préparatifs militaires".
http://fr.timesofisrael.com/le-hamas-pourrait-resoudre-la-crise-de-lelectricite-de-gaza-mais-prefere-financer-des-tunnels-et-des-roquettes/
   "[...] Si quelqu’un espère que le Hamas repense ses politiques et commence à investir dans le bien être des citoyens de la bande de Gaza au lieu d’investir dans son infrastructure militaire, il devrait faire une croix sur ses espoirs. Le Hamas reste la même organisation cynique qui exploite la détresse des Gazaouis pour obtenir un gain politique, tant au niveau local qu’international, parfois contre Israël, parfois contre l’Autorité palestinienne.
    La crise actuelle de l’électricité n’en est qu’un autre exemple. Le Hamas pourrait, s’il le voulait, investir suffisamment dans les infrastructures pour améliorer considérablement les sources d’alimentation en électricité. Mais il préfère dépenser des dizaines de millions de shekels par mois pour creuser des tunnels d’attaque vers Israël et fabriquer des roquettes.
    Selon diverses estimations de l’Autorité palestinienne et d’Israël, le Hamas collecte 100 millions de shekels chaque mois grâce aux impôts que versent les Gazaouis. Une partie importante de ce montant couvre le salaire de ses membres, mais une grande partie est détournée à des fins militaires. Les estimations indiquent que le Hamas dépense quelque 130 millions de dollars par an pour sa branche armée et pour ses préparatifs militaires.
    Le Hamas pourrait facilement intervenir et payer l’électricité qu’Israël fournit et qu’Abbas ne veut plus payer. Mais il refuse catégoriquement de le faire. Il insiste obstinément pour que ce soit l’AP qui paie l’intégralité de la facture, sans préciser pourquoi.
    Dix ans après la révolte qui l’a chassée de Gaza, l’AP a décidé de limiter les relations économiques avec l’enclave côtière. Elle le fait par étapes, mais elle se dirige vers la séparation économique. En d’autres termes, elle fait – finalement – payer le Hamas pour son coup d’état.
    Ce processus précise la possibilité d’une autre guerre entre Israël et le Hamas. Certains voient le fait que le cabinet israélien ait accédé à la demande de l’Autorité palestinienne de réduire l’approvisionnement en électricité comme une étape, qui pourrait ouvrir la voie à une autre escalade de violence.
    Mais Israël n’avait pas tellement de choix. Il ne pouvait pas unilatéralement décider de déduire les coûts de l’électricité de Gaza des recettes fiscales qu’il recueille pour le compte de l’AP. Et le financement israélien de l’électricité gazaouie n’est pas non plus une option réaliste. [...]
    Ne vous méprenez pas, l’AP et le Hamas manœuvrent aux dépens de la population de Gaza, ce qui équivaut à de réels châtiments collectifs. Et pourtant, la ligne de fond est claire : ceux qui ont pris le contrôle de Gaza lors d’un coup d’état militaire ont depuis lors investi plus d’un milliard de dollars dans leur infrastructure militaire alors qu’ils auraient facilement pu allouer leurs ressources à la résolution des problèmes de Gaza. Mais quelle est la valeur de quelques heures d’électricité pour le peuple de Gaza par rapport à quelques autres tunnels ou roquettes ? [...]"

- Alors que Gaza souffre, l’AP est accusée de réduire son aide médicale de près de 90% (Times of Israel) - "L’organisation a indiqué que la cause des pénuries était la réduction des fonds versés à Gaza par l’Autorité palestinienne (AP), notamment pour les opérations et les fournitures médicales. L’AP, selon des informations données à l’observatoire PHRI, payait environ quatre millions de dollars par mois pour le fonctionnement régulier de 13 hôpitaux gouvernementaux et de 54 centres primaires de soins. Au mois d’avril, ce montant a baissé à 2,3 millions de dollars, et était de seulement 500 000 dollars au mois de mai, a annoncé l’organisation".
http://fr.timesofisrael.com/alors-que-gaza-souffre-lap-est-accusee-de-reduire-son-aide-medicale-de-pres-de-90/

- Abbas to treat Gaza like Israel did ten years ago - which he condemned (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/abbas-to-treat-gaza-like-israel-did-ten.html
   "Israel Hayom (Hebrew) reports that Mahmoud Abbas is poised to declare Gaza to be a "rebel province." It would place an immediate declaration of a state of emergency in the Gaza Strip. Hamas would be declared an illegal organization and its assets would be frozen. Arrest warrants would be issued against its leaders. The Palestinian Authority would  cease to transfer money, including payments of salaries to civil servants in the Gaza Strip.
    Ten years ago, Israel declared Gaza to be a "hostile territory." In response, Mahmoud Abbas said "this oppressive decision will only strengthen the choking embargo imposed on 1.5 million people in the Gaza Strip, increase their suffering, and deepen their tragedy." Ashraf Ajrami, a minister in Abbas' government, said "It is collective punishment against the people of Gaza, and discourages serious political discussion." Palestinian Information Minister Riyad al-Malki said, "We are going to ask the Americans to pressure Israel to refrain from taking such action." Ban Ki-moon, the UN secretary general at the time, said: "[Gazans] should not be punished for the unacceptable actions of militants and extremists. I call for Israel to reconsider this decision."
    Today, Abbas wants to go beyond what Israel did. He wants to cut off electricity altogether, which Israel decided was against international law as collective punishment (although it did restrict electricity for a time to force Hamas to decide to use power for hospitals or rocket manufacturing.) Moreover, Abbas plans to demand that the UN, the Arab League and international organizations to stop providing international aid to the Gaza Strip altogether, according to the Israel Hayom article.
    The decision has not yet been made, but even considering that decision proves yet again what a hypocrite Mahmoud Abbas is."

- Crise de l'électricité à Gaza : les habitants du sud entre colère et inquiétude (i24) - "En pleine crise de l'électricité à Gaza, les habitants du sud d'Israël qui vivent à seulement quelques mètres du territoire contrôlé par le Hamas, craignent que cette crise énergétique ne débouche sur un nouveau conflit entre Israël et l'organisation terroriste".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/147929-170615-crise-de-l-electricite-a-gaza-les-habitants-du-sud-entre-colere-et-inquietude

******************************************
Judée-Samarie

- Palestinian government bans news sites critical of president (AP) - "Palestinian Authority President Mahmoud Abbas' government shuts down 11 news sites affiliated with rivals and/or espousing content critical of Abbas and his West Bank gov't".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4976532,00.html

******************************************
"Processus de paix"

- Approbation d’une législation qui déduirait des fonds versés à l’AP le montant des paiements aux terroristes (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/approbation-dune-legislation-qui-deduirait-des-fonds-verses-a-lap-le-montant-des-paiements-aux-terroristes/
   "La commission des lois a accordé le soutien de la coalition au projet de loi visant à déduire des fonds israéliens donnés à l’Autorité palestinienne (AP) le montant fourni par l’AP aux terroristes condamnés et à leurs familles. Cette décision ministérielle a été saluée par le parti d’opposition Yesh Atid. Ce projet de loi verrait Israël réduire d’environ un milliard de shekels les revenus annuels collectés par le pays pour les Palestiniens, cette somme étant l’équivalent du montant payé par Ramallah aux terroristes et à leurs familles, une pratique à laquelle Israël et la communauté internationale tentent de mettre un terme. [...]
    Les familles des personnes décédées ou blessées dans des attentats terroristes avaient livré un plaidoyer passionné pour que ce projet soit approuvé, disant que les salaires sont l’un des facteurs qui assure la récidive terroriste. « Va-t-on continuer à aider l’Autorité palestinienne à financer le terrorisme et à nous blesser encore ? Comment le gouvernement, qui met en garde contre les incitations au terrorisme dans les écoles palestiniennes en matière d’éducation, dans les mosquées et sur les réseaux sociaux, continue-t-il à régulièrement approuver le transfert des fonds aux terroristes ? », interrogeait la lettre, signée par 108 personnes touchées par le terrorisme et envoyée au Premier ministre Benjamin Netanyahu et à la ministre de la Justice Ayelet Shaked, selon un article paru sur le site d’information Ynet. [...]"

- PA TV’s “heroic prisoner,” representing “pride and honor,” is mastermind of murders of 14 (PMW) - "Official PA TV recently visited the home of imprisoned terrorist Nasser Awais, who is serving 14 life sentences for planning attacks in which 14 were murdered. Palestinian Media Watch has documented that PA TV routinely honors terrorist murderers as "heroes," visits their homes, and even participates in their birthday celebrations". Voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21236

******************************************
Monde

- Le chanteur de Radiohead sous pression pour leur concert en Israël (JTA) - "plusieurs associations ont réprimandé Yorke pour son discours et lui ont reproché de refuser le dialogue. « Le choix de Thom est un choix simple : va-t-il soutenir l’opprimé ou l’oppresseur ? », a déclaré le cinéaste Ken Loach dans un communiqué diffusé par Artists for Palestine UK, le 5 juin".
http://fr.timesofisrael.com/le-chanteur-de-radiohead-sous-pression-pour-leur-concert-en-israel/

******************************************

Anniversaire de la Guerre des Six Jours

- La guerre des six jours, une victoire empoisonnée (France Inter, "La marche de l'histoire", Audio 28mn) - malgré un bien mauvais titre, il s'agit d'une bonne émission sur le déroulé minutieux de la guerre de 1967, notamment grâce à l'invitation de Frédéric Encel.
https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-06-juin-2017

- La Guerre des Six Jours : un tournant historique dans le discours négationniste (Conspiracy Watch) - "La Guerre des Six Jours annonce cette nouvelle phase discursive, alimentée  par le mythe du « complot sioniste » allié à la rhétorique négationniste. Trois  aspects  doivent  être  soulignés.  Tout  d’abord,  le  ralliement  progressif  et   global de l’extrême droite à cette position. Ensuite, le rôle dominant de la France dans la structuration de cette propagande. Enfin, la revendication d’un « pro-arabisme ». Cette collusion des discours porte une dénonciation centrale : la puissance des Juifs et de leur État. Aussi, une vingtaine d’années après  son  apparition  en  France,  le  négationnisme  revêt  une  autre signification et un objectif affiché : la destruction de « l’impérialisme sioniste » sous-tendue par le mythe du complot et l’antisémitisme"
http://www.conspiracywatch.info/la-guerre-des-six-jours-un-tournant-historique-dans-le-discours-negationniste.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages