Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 22:52
France

- Netanyahou à l’Elysée le 11 novembre : une provocation inacceptable (Communiqué des Verts) - Les Verts sont-ils devenus fous ? Terrifiant :
http://www.lesverts.fr/article.php3?id_article=4906
   "Nicolas Sarkozy a choisi le 11 novembre, date symbole de paix entre les peuples pour recevoir le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. Cette date est doublement symbolique pour le peuple palestinien car c’est la date anniversaire de la mort d’Arafat à Paris.
    Cette initiative est une véritable provocation, voire une injure, pour toutes celles et ceux qui se battent pour une paix juste et durable au Proche Orient. Cette « rencontre » démontre une fois de plus le soutien sans condition du gouvernement Sarkozy au gouvernement d’extrême-droite israélien. Soutien français incompréhensible en dépit du rapport Goldstone de l’ONU accusant Israël de crimes de guerre durant son offensive à Gaza, l’hiver dernier.
    Ce gouvernement qui poursuit et intensifie la colonisation illégale de la Cisjordanie, qui s’approprie de force Jérusalem en chassant les palestiniens de leurs maisons, qui refuse toutes négociations [Bibi appelle quotidiennement aux négociations et se prend quotidiennement des vents de la part des Palestiniens... ce serait risible si ce n'était si nauséeux] avec les Palestiniens est le plus extrémiste qu’Israel a connu.
    Sarkozy célèbre la chute du mur de Berlin mais soutient ceux qui construisent un autre mur de la honte.
    Les Verts s’associent au Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens et appellent à manifester contre la réception à l’Elysée en l’honneur du premier ministre israélien. Rendez-vous à 17H mercredi 11 novembre 2009 aux Champs Elysées, métro Georges V."

- Kouchner: il existe un "vrai différend politique" entre Sarkozy et Netanyahu (AFP) - Kouchner pense qu'il est "indispensable" qu'il n'y ait aucune construction juive avant même les négociations, quand bien même ce serait des constructions en hauteur sans extension géographique, quand bien même ce serait dans des villes de plus de 30.000 habitants qui resteront en Israël, quand bien même cette exigence n'a jamais existé auparavant comme préalable aux négociations (ce qui est normal puisque les négociations visent précisément à déterminer les frontières). Abbas refuse de s'asseoir à la même table que Nétanyahou, lequel appelle quotidiennement à négocier et n'arrête pas de faire des gestes (discours de Bar Ilan, levée des barrages, gel de 9 mois...) - conclusion de Kouchner : Israël ne veut pas la paix. Kouchner est-il fou ? Non, c'est un représentant de la France.
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i1PztXg8T1ftonncHxJmfKK_d2yg
   "Il existe un "vrai différend politique" entre Israël et la France sur la question de la colonisation, a déclaré mardi le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner, en soulignant la nécessité d'oeuvrer pour éviter une démission du dirigeant palestinien Mahmoud Abbas. Entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, attendu mercredi à Paris, et le président Nicolas Sarkozy, "il y a un vrai différend politique". "Nous pensons toujours que le gel des colonisations, c'est-à-dire ne pas coloniser pendant qu'on parle (de parvenir à la paix), serait absolument indispensable", a souligné le ministre sur France Inter. Nicolas Sarkozy recevra Benjamin Netanyahu mercredi à 17H30, selon l'agenda publié par l'Elysée.
    "Il faut discuter et faire en sorte que le processus politique reparte", a ajouté Bernard Kouchner, en rappelant qu'il se rendrait prochainement dans les Territoires palestiniens et en Israël. Il a déploré qu'il n'y ait plus dans ce pays d'"aspiration à la paix". "Il me semble, et j'espère me tromper, que cette aspiration a disparu comme si on n'y croyait plus", a-t-il dit. [...]"

- Godard et la question juive, Jean-Luc Douin (Le Monde) - Dans les camps, "au fond, il y a eu six millions de kamikazes" qui se sont suicidé pour obtenir Israël (dans la tête de Godard : pour voler la terre des Palestiniens) ; Hollywood a été "inventé par des gangsters juifs".
http://lemonde.fr/cinema/article/2009/11/10/godard-et-la-question-juive_1265204_3476.html#ens_id=1265304
   "Filmé en 2006 par Alain Fleischer pour un film qui s'est appelé Morceaux de conversations avec Jean-Luc Godard, le cinéaste franco-suisse aurait tenu des propos très polémiques à l'encontre des juifs, en partie écartés au montage, dont certains sur les deux films de Claude Lanzmann Shoah et Tsahal.
    Dans un roman intitulé Courts-circuits, récemment édité au Cherche Midi, Alain Fleischer raconte qu'en aparté, lors d'une pause, Jean-Luc Godard aurait lâché cette phrase monstrueuse à son ami et interlocuteur Jean Narboni, ex-rédacteur en chef des Cahiers du cinéma : "Les attentats-suicides des Palestiniens pour parvenir à faire exister un Etat palestinien ressemblent en fin de compte à ce que firent les juifs en se laissant conduire comme des moutons et exterminer dans les chambres à gaz, se sacrifiant ainsi pour parvenir à faire exister l'Etat d'Israël."
    Jean-Luc Godard est coutumier de ce type de provocations. La première est survenue en 1974, lorsque, illustrant sa notion du montage comme vision comparative de l'histoire, il faisait chevaucher dans Ici et ailleurs une image de Golda Meir, premier ministre israélien, avec celle d'Adolf Hitler.
    Prenant fait et cause pour la Palestine, l'auteur de Bande à part s'est maintes fois plu à rappeler, entre autres dans JLG/JLG en 1994, que, dans les camps nazis, les détenus au seuil de la mort étaient désignés sous le terme de "musulmans". Ignorant délibérément la nature des crimes commis et subis par les uns et par les autres, il sous-entend que les victimes d'hier sont devenues les bourreaux d'aujourd'hui. Décrivant la Bible comme un "texte trop totalitaire", il a déjà lâché à propos de ces juifs qui, selon lui, auraient sauvé Israël en mourant dans les camps : "Au fond, il y a eu six millions de kamikazes." [...]
    "Un catholique, je sais ce que c'est : il va à la messe, dit-il dans le film d'Alain Fleischer à Jean Narboni. Mais un juif, je ne sais pas ce que c'est ! Je ne comprends pas !" [...] La question juive obsède Godard. Parfois à bon escient : le rappel des forfaits perpétrés dans les stades, comme le Heysel, rappelle le Vél'd'Hiv dans Soigne ta droite. Ou ce reproche adressé à Romain Goupil durant le tournage d'Allemagne neuf zéro : "Tu te dis anti-fasciste et quand tu filmes le stade des JO de Berlin, tu ne filmes qu'un stade, pas celui d'Hitler !" Mais, en négatif, ses propos sur Hollywood "inventé par des gangsters juifs", et sur l'invention du cinéma par ces producteurs émigrés d'Europe centrale ayant compris que "faire un film, c'est produire une dette". [...]"

- Karl Zéro interroge Patrick Devedjian sur la Trilatérale et le groupe Bilderberg (Vidéo 4mn45) - cette fois ça y est : Karl Zéro m'a l'air de parfaitement s'assumer comme conspi.
http://www.dailymotion.com/video/xb3qcs_reveillez-vous-les-zombies_news
Sur ce type de conspirationnisme :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_complot#Complots_mondialistes

- Les palinodies d’Attali, Luc Rosenzweig (Causeur)
http://www.causeur.fr/les-palinodies-d%E2%80%99attali,3279
   "Jacques Attali est un homme constamment en colère. La semaine dernière, il morigénait un journaliste de Haaretz qui voulait le faire parler de l’antisémitisme en France, inexistant à son avis. Lundi 9 novembre, il monte sur ses grands chevaux pour fustiger son ex-collègue élyséen Jean Louis Bianco qui l’accuse d’avoir été réticent devant la réunification allemande en raison de ses origines juives. “C’est bien évidemment de l’antisémitisme”, fulmine Attali. Faudrait savoir."

*************************************************************************************************************
Rencontre Bibi/Obama

- Netanyahou avant sa rencontre avec Obama : ''nous sommes prêts à être généreux'' (Guysen.International.News / 2009-11-10 00:37)
   "Juste avant sa rencontre à Washington avec le président américain Barack Obama, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a déclaré : "Nous ne comprenons pas quels autres gestes doivent être faits pour relancer les négociations. Je dirai au président américain que nous sommes sérieux, nous sommes prêts à aller très loin, à être généreux et à freiner les constructions mais nous ne ferons pas de compromis sur notre sécurité''."

- Silence médiatique à Washington, Hilary Leila Krieger (JP)
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1257770028037&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull
   "Le Premier ministre Binyamin Netanyahou s'est entretenu lundi soir avec le président américain Barack Obama sur la paix au Proche-Orient, l'Iran et la sécurité d'Israël. La rencontre d'une heure et quarante minutes a été suivie d'un silence médiatique inhabituel. Même la photo officielle de rigueur n'a pas eu lieu. Nulle conférence de presse n'a été organisée et le ministre de la Défense Ehoud Barak a renoncé à donner des interviews à la radio après les discussions. [...] Interrogé sur le caractère étrange d'une telle rencontre sans suivi médiatique, le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs, répond : "Le président voulait un entretien avec le Premier ministre Netanyahou. C'est ce qu'il a eu."
    Auparavant, Obama avait rencontré 60 représentants d'organismes juifs américains après l'annulation de sa participation à l'Assemblée générale des fédérations juives. Il les a remercié pour "le nombre incalculable d'heures de tzedaka [collecte de fonds pour les œuvres de bienfaisance]". Des invités à la réception ont confié au Jerusalem Post qu'Obama n'avait évoqué ni Israël ni le Moyen-Orient, bien que plusieurs membres de l'assistance aient soulevé le sujet lors de sa brève apparition."

- Dov Weisglass : ''Quelque chose s'est passé à Washington'' (Guysen.International.News / 2009-11-10 13:10)
   "L'ancien directeur de cabinet d'Ariel Sharon, Dov Weisglass, estime tout à fait inhabituelles toutes les circonstances ayant entouré la rencontre Netanyahou-Obama à la Maison Blanche. ''C'est sûr que quelque chose a eu lieu. De deux choses l'une : soit une grave crise, soit des ententes ayant des conséquences considérables'', a-t-il indiqué."

- Barak : Netanyahou et moi remuons ciel et terre pour relancer le processus de paix (Arouts 7)
http://www.actu.co.il/2009/11/barak-netanyahou-et-moi-remuons-ciel-et-terre-pour-relancer-le-processus-de-paix/
   "Le ministre de la Défense Ehoud Barak a déclaré à l’issue de ses rencontres à Washington et avant de s’envoler pour Israël : « La visite du Premier ministre Netanyahou et la mienne étaient très importantes. Nous remuons ciel et terre pour relancer les pourparlers. » Et d’ajouter : « Au cours des rencontres au Pentagone et à la Maison Blanche, nous avons de nouveau vu l’engagement du président Obama à l’égard des besoins sécuritaires d’Israël. »"

- Benjamin Netanyahu "encouragé" par ses entretiens avec Obama, Jeffrey Heller (Reuters) - "Je crois que cette visite se révélera très importante".
http://fr.news.yahoo.com/4/20091110/twl-israel-usa-netanyahu-38cfb6d.html
   "Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a achevé mardi une visite discrète aux Etats-Unis en estimant que ses entretiens à la Maison blanche joueraient en faveur de la sécurité d'Israël et des efforts de paix. [...] "C'était une conversation très précise et très positive", a-t-il déclaré aux journalistes avant de repartir. "Cette conversation portait sur l'éventail des sujets qui comptent pour la sécurité d'Israël et pour nos efforts conjoints visant à faire avancer la paix." "Je crois que cette visite se révélera très importante", a-t-il ajouté sans plus de précisions. [...]
    Yuli Edelstein, membre du cabinet israélien qui accompagne Netanyahu, a déclaré à une radio que les entretiens de la Maison blanche avaient notamment porté sur l'Iran, dont le programme nucléaire et le soutien au Hamas ainsi qu'au Hezbollah libanais sont désignés en Israël comme des obstacles à la paix. [...]"

- Netanyahou à propos des négociations avec les Etats-Unis : Tout sera clair (Guysen.International.News / 2009-11-10 21:55)
   "Le chef du gouvernement israélien Binyamin Netanyahou a tenu à faire taire les rumeurs disant qu'une mauvaise ambiance régnait lors des entretiens de lundi avec le président Obama. Il a précisé que ces informations étaient « complètement inexactes et grossières »."

*****************************************************************************************************************
Israël

- Alerte à la bombe à la Knesset, Abe Selig (JP)
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1257770031617&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull
   "Le personnel de sécurité de la Knesset a fermé les entrées et les sorties du bâtiment, mardi matin, après qu'un homme ait menacé de faire exploser sa voiture dans le parking. L'homme a affirmé avoir en sa possession plusieurs bonbonnes de gaz. Le personnel a trouvé le matériel dans son véhicule. La police et les pompiers se sont immédiatement rendus sur les lieux et ont pris le contrôle de la situation. L'homme a été arrêté et soumis à un interrogatoire. Après quelques minutes, l'enceinte de la Knesset a été à nouveau ouverte. Selon la police, l'homme et sa famille ont été récemment expulsés de leur appartement de Jérusalem. Des difficultés apparemment à l'origine de ses actions aujourd'hui."

- Un terroriste arabe israélien arrêté alors qu’il allait se faire exploser (JSS)
http://jssnews.com/2009/11/10/un-terroriste-arabe-israelien-arrete-alors-quil-allait-se-faire-exploser/
   "Les services de renseignement intérieur (shin-beth) israéliens ont arrêté ce matin un arabe israélien qui avait l’intention de se faire exploser près de la Knesset. L’islamikaze a expliqué aux policiers qu’il était venu au parlement pour protester contre un ordre d’expulsion de son domicile (plusieurs de ses enfants se sont déjà fait arrêter pour activités terroriste). Il menaçait de mettre le feu à des bonbonnes de gaz placées dans sa voiture. L’homme doit-être expulsée de sa maison dans les prochains jours en raison de ses occupations au sein d’une unité terroriste."

- Mofaz ''prêt à dialoguer avec le diable'' pour la paix (Guysen.International.News / 2009-11-10 09:45)
   "Vivement critiqué en Israël après avoir présenté son plan politique pour un Etat palestinien dans des frontières provisoires et des contacts avec le Hamas, le député Kadima, Shaoul Mofaz a réagi en ces termes : ''Je parlerais même avec le diable si cela pouvait apporter la paix''."

- Peres tente de courtiser Abbas et l'appelle son « vieil ami » !  (Guysen.International.News / 2009-11-10 22:07)
   "Le président Shimon Pérès, actuellement en visite au Brésil a de nouveau appelé le chef de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à reprendre les pourparlers de paix. Dans le cadre d'un discours où il faisait référence à l'assassinat d'Itzhak Rabbin, il a qualifié le dirigeant palestinien de « vieil ami »."

*******************************************************************************************************************
Goldstone

- Le rapport Goldstone n’impressionne pas le chef d’état-major, Claire Dana-Picard (Arouts 7) - « Israël doit donner une réponse professionnelle aux arguments figurant dans le rapport et surtout ne pas s’excuser. »
http://www.actu.co.il/2009/11/le-rapport-goldstone-n%E2%80%99impressionne-pas-le-chef-d%E2%80%99etat-major/
   "Le rapport Goldstone, qui a suscité des réactions diverses  à l’étranger, n’impressionne pas outre mesure le chef d’état-major de Tsahal, le général Gaby Ashkenazy. Prenant la parole mardi matin devant les membres de la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense qui examinaient les conclusions du rapport, il a notamment déclaré qu’il ne « commandait pas une armée de pilleurs, d’assassins et de violeurs ».
    Evoquant pour la première fois officiellement le document, qui accuse Tsahal d’avoir commis des crimes de guerre pendant l’opération Plomb Durci à Gaza, il s’est opposé fermement  à la tenue d’une enquête externe. Il a précisé qu’il n’était pas question de soumettre des officiers et leurs soldats, accompagnés d’avocats, à des interrogatoires. Et de souligner : « Israël doit donner une réponse professionnelle aux arguments figurant dans le rapport et surtout ne pas s’excuser. Nous avons le droit de protéger les combattants  que nous avons envoyés au front. C’est ma responsabilité ».
    Le général Ashkenazy a encore tenu à dire que l’armée israélienne n’avait commis aucun acte de pillage et n’avait pas visé délibérément des civils, en soulignant encore une fois que Tsahal n’était pas une armée de « criminels ».
    Le président de la commission, Tsahi Hanegbi (Kadima), a conclu les débats en rappelant que tous les membres présents partageaient le même point de vue et s’opposaient à l’ouverture d’une enquête externe sur le rapport Goldstone. En revanche, il n’a pas rejeté l’idée d’investigations internes au sein de l’armée. [...]"

- Gaza/ONU: Tsahal a commis des "erreurs" mais aucun crime, selon l'état-major (AFP) - sur l'article repris par le Monde.fr (http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/reactions/2009/11/10/nous-ne-sommes-pas-une-armee-de-pillards-et-de-braqueurs-se-defend-israel_1265481_3218.html), les nombreux antisionémites - qui croient savoir qu'il y a eu "plus de 1000 (parfois même 1200) civils tués", puisqu'ils reprennent avec joie les chiffres du Hamas - se lâchent pour crier à pleins poumons leur haine d'Israël. Noyé dans ce flot qui ne sentait pas la rose, j'ai tenté d'émettre ne serait-ce qu'un son contraire.
http://www.lesechos.fr/depeches/monde/afp_00200180-gaza-onu--tsahal-a-commis-des--erreurs--mais-aucun-crime--selon-l-etat-major.htm
   "L'armée israélienne a commis des "erreurs" et des civils ont été touchés "accidentellement" durant la dernière offensive à Gaza, mais elle n'a commis aucun crime de guerre, a assuré mardi le chef d'état-major, le général Gabi Ashkenazi, devant une commission parlementaire. [...] "Nous n'avons identifié aucun incident lors duquel un soldat aurait délibérément visé une femme ou un enfant", a-t-il ajouté, selon la même source. [...]
    Mardi, le général Ashkenazi a souligné que des enquêtes avaient déjà été diligentées par Tsahal, et qu'elles avaient conclu à l'absence de crime de guerre. "Nous avons commis des erreurs et touché accidentellement des civils, de la même manière que nous avons accidentellement touché des militaires israéliens", a-t-il expliqué durant cette réunion à huis clos. Le chef d'état-major a relevé que, dans le cadre de ces enquêtes, l'armée israélienne avait enregistré 130 plaintes et auditionné une soixantaine de Palestiniens. [...]"

- Tsahal aux Palestiniens : faites part de vos doléances (Guysen.International.News / 2009-11-10 14:17)
   "Le chef d'état-major, Gabi Ashkenazi a déclaré mardi que l'armée menait des enquêtes sur la Bande de Gaza et était prête à vérifier chaque plainte de faute professionnelle de la part de ses soldats. "Le rapport Goldstone et les allégations qui en sont la conséquence demandent une réponse". "Nous vérifions actuellement 45 plaintes et j'invite tous les Palestiniens à témoigner", a-t-il ajouté."

***************************************************************************************************************
Gaza & Hamas

- Gaza: pas de commémoration pour Arafat (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/10/01011-20091110FILWWW00560-gaza-pas-de-commemoration-pour-arafat.php
   "Le mouvement islamiste palestinien Hamas a interdit toute commémoration, à l'occasion du 5e anniversaire de la mort de Yasser Arafat, dans la bande de Gaza qu'il contrôle, selon des sources concordantes. "Le service de la sécurité intérieure (du Hamas) est venu hier et nous a demandé de ne pas imprimer de photo du président défunt ou de slogan du Fatah (le mouvement créé par Yasser Arafat) sans permission du ministère de l'Intérieur", a déclaré aujourd'hui le propriétaire d'une imprimerie de Gaza.
    De son côté, un responsable du mouvement rival Fatah, à Gaza, a précisé que "la sécurité intérieure a convoqué des dizaines de cadres du mouvement dans la bande de Gaza pour leur interdire toute commémoration de la mort d'Abou Ammar", le surnom de Yasser Arafat. [...]"

- L'Egypte empêche six hauts dirigeants du Hamas et du Jihad islamique de péleriner (Guysen.International.News / 2009-11-10 20:36)
   "L'Egypte a empêché six hauts dirigeants du Hamas et du Jihad islamique d'emprunter le passage de Rafah pour péleriner à La Mecque, une obligation à réaliser pour les musulmans, au moins une fois dans leur vie. Les Palestiniens ont déclaré que l'Egypte a empêché le départ du docteur Mohammed al-Hindi, haut responsable du Hamas de la bande de Gaza, deux membres du parlement du Hamas, de Zekariah Dugmush à la tête du conseil de la résistance nationale, et deux autres hauts fonctionnaires."

- Gaza : la Fédération internationale des journalistes fustige l'attitude du Hamas (Guysen.International.News / 2009-11-10 08:19)
   "La Fédération internationale des journalistes a condamné le Hamas qui a empêché la tenue d'un colloque professionnel des reporters gazaouis. Le colloque portant sur l'éthique journalistique devait avoir lieu dans un restaurant, mais le patron a été dissuadé par le Hamas d'accueillir cette conférence."

- Le porte-parole du Hamas réclame justice pour son frère mort dans une prison égyptienne (Guysen.International.News / 2009-11-10 03:16)
   "Le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, a déclaré, ce lundi, que sa famille avait engagé un avocat égyptien, Nasser Muhammad Amin, pour les représenter devant un tribunal égyptien à propos de la mort de son frère dans une prison égyptienne. Il accuse les forces de sécurité égyptiennes d'avoir torturé son frère et de l'avoir laissé mourir par négligence médicale."

************************************************************************************************************
Judée-Samarie & AP

- L'enquête sur l'"empoisonnement" d'Arafat progresse, selon son neveu (Philosémitisme) - "L'affaire ne sera pas résolue aussi longtemps que nous n'aurons pas la preuve qu'il a été empoisonné". Eh oui, car qui pourrait bien imaginer qu'il existe des morts sans quelque perfide sioniste qui en soit responsable ? Donc continuons à chercher, encore et toujours.
http://philosemitismeblog.blogspot.com/2009/11/lenquete-sur-lempoisonnement-darafat.html
   "Nasser al-Kidwa, le neveu d'Yasser Arafat, tente depuis le mois d'avril de prouver qu'Arafat a été empoisonné par les méchants sionistes. [...] Mais le neveu a bon espoir !
    "Il espère être bientôt en possession de la preuve que le dirigeant palestinien a bel et bien été empoisonné. Kidwa, qui préside actuellement la 'Fondation Arafat', a déclaré au cours d'une conférence tenue dimanche : "Sa mort n'est pas normale et la cause la plus vraisemblable de son décès est l'empoisonnement, mais nous ne disposons pas encore de preuves définitives". Et d'ajouter que "L'affaire ne sera pas résolue aussi longtemps que nous n'aurons pas la preuve qu'il a été empoisonné."" (http://translate.google.com/translate?hl=en&ie=windows-1256&langpair=auto|en&u=http://www.paltoday.com/arabic/News-62633.html&tbb=1&rurl=translate.google.com) [...]"

- La population des implantations juives de Judée Samarie continue d'augmenter (Guysen.International.News / 2009-11-10 03:47)
   "Pendant les 6 premiers mois de 2009, la population des implantations juives de Judée Samarie a augmenté de 2.3%. Elle était de 304.569 résidents au 30 juin. Les plus fortes augmentations de population se situent dans les communautés religieuses, Modi'in Illit [fondée en 1994 près de Jérusalem, 42.000 habitants] a accueilli 1879 habitants de plus (+4.5%) et Beitar Illit [fondée en 1985 près de Jérusalem, environ 40.000 habitants], 1074 habitants (+3.1%)."

**************************************************************************************************************
Jordanie

- Israël-Jordanie : un exercice commun (JP) - il n'a été révélé qu'après coup, pour que la Jordanie ne soit pas trop pointée du doigt pour "collaboration" par les pays arabes ou sa population :
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1257770029018&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull
   "Israël et la Jordanie ont effectué lundi un exercice commun dans la vallée de Beit Shean. D'après un rapport de la radio de l'armée, émis mardi matin, les autorités se sont entrainées à évacuer et traiter les victimes en cas de tremblement de terre. Par souci de réalisme, de nombreux immeubles ont été démolis dans le kibboutz Messilot. Cet entrainement n'a été révélé qu'à son terme, afin d'éviter à la Jordanie d'essuyer toutes sortes de critiques négatives qui auraient pu mener à l'annulation de l'exercice. [...]"

**************************************************************************************************************
Liban & Hezbollah

- Inventaire des armes saisies sur le Francop : 2800 roquettes soit 70% des missiles tirés sur Israël lors de la seconde guerre du Liban (Guysen.International.News / 2009-11-10 00:16)
   "Tsahal a fait, toute la semaine, l'inventaire des armes saisies à bord du navire Francop. Les 2.800 roquettes trouvées représentent 70 pour cent du nombre de missiles tirés sur Israël au cours de la seconde guerre du Liban. La découverte de 3000 obus de fusil sans recul est une surprise pour les israéliens. Enfin Tsahal a "récupéré" 570 000 balles de fabrication chinoise."

***************************************************************************************************************
Egypte

- L´intellectuel égyptien Tareq Heggy : Je préfère le dialogue avec Israël au boycott des produits israéliens (Vidéo Memri 2mn57) - Petit (très petit) signe positif venant d'Egypte ! Le boycott absolu "est une forme de militarisation de la culture". Il trouve ridicule que le Caire interdise la traduction directe de l'hébreu à l'arabe (par exemple, ils vont traduire Amos Oz à partir du français). Dommage qu'il ait raison de préciser : "Je sais qu´il est impopulaire de dire cela".
http://www.memritv.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/5040.htm?lang=fr
http://lessakele.over-blog.fr/article-tareq-heggy-je-prefere-le-dialogue-avec-israel-au-boycott-39123063.html
    Interviewer : Etes-vous pour le boycott (d´Israël) ou pour le dialogue ?
    Tareq Heggy : Je suis pour le dialogue. Je sais qu´il est impopulaire de dire cela, mais il est de mon devoir d´exprimer mon opinion clairement et honnêtement. [...]  Je peux comprendre que l´on dise qu´avant d´établir des relations ouvertes (avec Israël) sur tous les fronts - avec des festivals de films israéliens et en invitant des Israéliens à la Foire du Livre (du Caire) - et d´arriver à une coopération complète, comme avec Chypre et la Turquie, le conflit israélo-palestinien doit être résolu. Je comprends cette position mais elle ne s´applique pas à une situation où Dr. Hala (Moustafa) rencontre l´ambassadeur israélien dans son bureau.
    Je suis convaincu que les pays arabes limitrophes à Israël ont le droit de refuser de commercer avec lui comme ils le font avec les autres pays, jusqu´à ce que le problème palestinien soit résolu. Mais on ne peut arriver à une situation où un rédacteur en chef ne peut rencontrer... C´est une forme de militarisation de la culture. Il est inconcevable qu´un intellectuel (égyptien) ne puisse rencontrer un auteur israélien. Et puis regardez comment on se moque des gens. Prenons l´intellectuel israélien (Amos) Oz, qui pourrait obtenir le prix Nobel cette année. Le Conseil supérieur de la culture décide de traduire ses écrits (en arabe) - mais pas à partir de l´hébreu. Ils ont décidé de le faire à partir de la traduction anglaise. Qu´est-ce que c´est que cela ? Sommes-nous sérieux ? Vous vous moquez de vous-même ou des autres ? Vous dites que vous allez traduire Oz du français, et pas de l´hébreu ? En quoi c´est différent si vous traduisez ses écrits de l´hébreu ou du français ?"

*******************************************************************************************************************
Monde arabe

- ''Les chiites plus dangereux que les Juifs'' (proche d'Al Qaïda) (Guysen.International.News / 2009-11-10 11:21)
   "Le leader d'une organisation proche d'Al-Qaïda, Mohamed Ben Abdel Rahman al-Rachid, met en garde les sunnites, majoritaires dans le monde musulman, contre les chiites et l'Iran ''plus dangereux que les Juifs et les chrétiens''. Il a appelé les sunnites à lutter par tous les moyens contre la menace iranienne et ses supporters chiites. Le message a été diffusé sous forme de cassette audio sur le site d'information d'Al Qaïda dans la péninsule arabe (AQPA)."

- Blocus naval saoudien sur la côte nord du Yémen (AP) - Après le Liban, la "dynamique d'un affrontement Iran-Arabie saoudite par procuration" se retrouve au Yémen :
http://fr.news.yahoo.com/3/20091110/twl-arabie-saoudite-yemen-2844f0d.html
   "Nouvelle escalade au Yémen, en proie à l'insurrection d'un mouvement rebelle chiite. La marine saoudienne a imposé mardi un blocus naval en Mer rouge, sur la côte du nord du Yémen, a annoncé un conseiller du gouvernement de Riyad. [...] Le royaume wahhabite, qui craint une contagion sur son territoire, est intervenu début novembre dans le conflit avec plusieurs jours de frappes aériennes -qui se poursuivent- contre la rébellion, laissant craindre un nouveau conflit indirect entre l'Arabie saoudite et l'Iran. [...]
    Tant Sanaa que Riyad ont accusé l'Iran d'envoyer armes et munitions aux insurgés yéménites, Téhéran de son côté appelant les voisins du Yémen à s'abstenir de s'immiscer dans le conflit. "Nous recommandons sérieusement aux pays de la région, et particulièrement aux pays voisins, ne pas interférer dans les affaires intérieures du Yémen et au contraire de chercher à y rétablir la stabilité", a mis en garde mardi le chef de la diplomatie iranienne Manochehr Mottaki. [...]
    Cette même dynamique d'un affrontement Iran-Arabie saoudite par procuration se retrouve au Liban, où Téhéran finance et soutien le Hezbollah chiite et Riyad l'actuelle majorité pro-occidentale, ou encore en Irak, où les deux grandes puissances régionales sont également présentes par factions interposées. [...]"

*********************************************************************************************************************
Iran

- L'Iran tenterait de miniaturiser une bombe atomique (Guysen.International.News / 2009-11-10 09:19)
   "Selon le quotidien britannique The Guardian, citant une source anonyme ayant eu accès au rapport secret de l'AIEA sur le nucléaire iranien, une partie de ce document serait consacré aux expériences dites de ''miniaturisation'' d'une arme nucléaire, réalisées dans le cadre d'un mystérieux ''programme 111''. De plus, indique le Figaro, ''les activités minières de Téhéran semblent redoubler : d'après des photos satellites prises en avril et octobre 2009, la mine d'uranium de Gchine et le centre de Bandar Abbas, qui produit du yellowcake (la pâte jaune d'uranium à partir de laquelle sont opérés la conversion puis l'enrichissement du combustible) tourneraient désormais à plein régime''."

- Israël poursuit une guerre de l'ombre contre l'Iran, Marc Henry (Le Figaro) - Meïr Dagan gère le "dossier" iranien :
http://www.lefigaro.fr/international/2009/11/10/01003-20091110ARTFIG00355-israel-poursuit-une-guerre-de-l-ombre-contre-l-iran-.php
   "Israël mène une guerre secrète contre Téhéran. Faute de pouvoir attaquer directement avec son aviation les installations atomiques iraniennes, l'État hébreu tente par tous les moyens de retarder le programme nucléaire de la république islamique. Le dernier épisode de cette bataille de l'ombre, où tous les coups sont permis, s'est déroulé la semaine dernière au large de Chypre lorsqu'un commando d'élite de la marine israélienne a intercepté un navire parti d'Iran transportant plusieurs dizaines de tonnes d'armes destinées au Hezbollah libanais.
    En règle générale, l'affrontement reste beaucoup plus discret, le «dossier» iranien étant géré par Meïr Dagan, le patron du Mossad. À la tête des services secrets, ce partisan de la manière forte privilégie l'action plutôt que l'analyse. Sa mission est on ne peut plus claire : recueillir le maximum de renseignements sur la localisation des sites utilisés pour l'enrichissement de l'uranium afin de pouvoir, si nécessaire, lancer des raids aériens, comme celui qui avait permis à l'État hébreu de détruire la centrale nucléaire irakienne Osirak près de Bagdad en 1981. En attendant l'application éventuelle de ce scénario, Meïr Dagan recourt à une tactique de harcèlement.
    Parmi les stratagèmes utilisés figurent, selon des experts en matière de renseignements, la création ou la prise de contrôle d'entreprises en Europe spécialisées dans la fourniture de matériaux «à double emploi», c'est-à-dire pouvant servir à des fins civiles mais aussi pour le programme nucléaire iranien (machines-outils, équipements électroniques, métaux spéciaux). Une fois la confiance créée, le fournisseur envoie à ses clients des équipements défectueux capables de déclencher des dégâts en chaîne, par exemple dans les centrifugeuses utilisées pour enrichir l'uranium. Les agents israéliens sont également experts dans l'art du sabotage des ordinateurs et l'infiltration de virus informatiques dans des réseaux pour provoquer des pannes, effacer des mémoires ou introduire de fausses données.
    Une autre méthode moins sophistiquée consiste à détruire ou endommager du matériel destiné à l'Iran dans les ports européens ou à utiliser des commandos lorsque la cargaison suspecte se trouve déjà en pleine mer. Plus expéditif encore, le Mossad s'est vu attribuer des éliminations de scientifiques de haut rang liés au programme nucléaire iranien. En 2007, un de ces experts, Ardeshire Hssanjour, a mystérieusement été empoisonné. [...]
    Pour compléter le tableau, Israël a mis sur orbite plusieurs satellites espions qui surveillent constamment l'Iran. Sur le front maritime, l'État hébreu dispose de plusieurs sous-marins fournis par l'Allemagne, qui peuvent, selon des experts étrangers, atteindre les côtes iraniennes pour des missions de surveillance, tout en transportant à leur bord une force de dissuasion : des missiles de croisière à tête nucléaire."

******************************************************************************************************************
USA

- La piste Al-Qaida étudiée après la fusillade de Fort Hood (AFP, Reuters)
http://lemonde.fr/ameriques/article/2009/11/10/la-piste-al-qaida-etudiee-apres-la-fusillade-de-fort-hood_1264985_3222.html
   "Le commandant Hasan, qui a tué 13 personnes et en a blessé 42 jeudi sur la base de Fort Hood, avait pris contact à la fin 2008 avec un imam au Yémen connu pour sa proximité avec Al-Qaida. Les agences de renseignement américaines ont obtenu cette information en interceptant des communications électroniques et l'ont transmise au FBI et aux autres autorités fédérales.
    D'après le Washington Post de lundi, les enquêteurs examinent de possibles liens entre l'auteur de la fusillade et un imam né aux Etats-Unis que les autorités américaines présentent comme un fervent soutien d'Al-Qaida depuis qu'il a quitté la mosquée de Virginie où il prêchait. En 2001, Hasan fréquentait la mosquée Dar al-Hijrah de Falls Church, dans la banlieue de Washington, en même temps que cet imam, Anwar Al-Aulaqui. Ce dernier aurait eu des liens avec des responsables d'Al-Qaida, dont deux des terroristes du 11 septembre 2001, précise le journal.
    Dans un message publié lundi sur son site Internet, l'imam Aulaqui, installé depuis 2002 au Yémen, a jugé que le militaire américain avait commis un "acte héroïque" lors de la fusillade, selon SITE, le centre américain de surveillance des sites Internet islamistes. Dimanche, le New York Times indiquait qu'il ne faisait pas partie d'un groupe terroriste, citant des sources proches de l'enquête. Les autorités ont décidé d'inculper le tireur devant un tribunal militaire. [...]"

- Aucune religion ne peut justifier la tuerie de Fort Hood, selon Obama (AFP)
http://www.lesechos.fr/depeches/monde/afp_00200229-obama--aucune-religion-ne-peut-justifier-la-tuerie-de-fort-hood.htm
   "Le président américain Barack Obama a affirmé mardi qu'aucune religion ne pouvait justifier des gestes "meurtriers et lâches" comme la tuerie de Fort Hood (Texas, sud), lors d'une émouvante cérémonie en hommage aux victimes sur la base militaire. "Il peut être difficile de comprendre la logique pervertie qui a conduit à cette tragédie. Mais nous savons la chose suivante: aucune croyance religieuse ne justifie ces actes meurtriers et lâches. Aucun Dieu juste et aimant ne les considère de façon favorable", a dit M. Obama selon le texte de sa déclaration diffusée par avance par la Maison Blanche. "Et pour ce qu'il a fait, nous savons que le meurtrier sera jugé, dans ce monde et dans le suivant", a dit M. Obama. Barack Obama et son épouse Michelle assistent à l'hommage aux 13 victimes de la fusillade de jeudi, au moment où les questions s'accumulent sur les liens du tireur avec le terrorisme."

*******************************************************************************************************
Europe

- Propos négationnistes: procès en Allemagne pour Mgr Williamson (AFP)
http://www.lesechos.fr/depeches/monde/afp_00200021-propos-negationnistes--proces-en-allemagne-pour-mgr-williamson.htm
   "L'évêque catholique intégriste Richard Williamson, à l'origine d'une intense polémique impliquant le Vatican en janvier, sera jugé en Allemagne pour négationnisme, a annoncé mardi la justice. Le prélat britannique a en effet refusé de payer l'amende de 12.000 euros qui lui avait été infligée par le tribunal de Ratisbonne (sud) dans le cadre d'une procédure simplifiée qui aurait clos l'affaire, a indiqué un porte-parole de ce tribunal. En conséquence, cette affaire va faire l'objet d'un procès, dont la date n'a pas encore été fixée. [...]"

- Ministre norvégien : le boycott d'Israël par l'Université de Trondheim serait illégal (Guysen.International.News / 2009-11-10 03:54)
   "Le ministre norvégien pour l'Enseignement supérieur, Tora Aasland, a déclaré, ce lundi soir à la télévision, que "l'Université de Trondheim serait en violation avec les principes juridiques si les membres de son Conseil d'administration votaient pour un boycott d'Israël, ce jeudi"."

*********************************************************************************************************
Point de vue

- Le Saviez-vous ? Les Murs d'Israel et ceux des Nations, Aschkel - un petit rappel des murs dans le monde, alors qu'à l'occasion de l'anniversaire de la chute de celui de Berlin, tout le monde se complait à citer celui d'Israël. Tant pis si celui-ci est une clôture sur 95%, et a réduit presque à néant les attentats-suicide en Israël (quel rapport avec un mur qui coupait une capitale et qui était destiné à empêcher les gens de fuir ?). Exemple d'obsession pathologique : regardez l'article sur les murs du Figaro (http://www.lefigaro.fr/international/2009/11/05/01003-20091105DIMWWW00556-les-principaux-murs-de-separation-en-image.php), le premier est celui d'Israël. Oui, le premier. Et non, ils n'ont pas honte.
http://aschkel.over-blog.com/article---39097534.html
   "Du fait du Mur érigé pour le protéger des terroristes, Israël est vilipendé par les médias. Nombreux sont les pays ayant construit des murs afin d'éviter, par exemple, l'immigration clandestine, mais sans subir de telles critiques...
    - Le Mur USA / Mexique représente une barrière contre des millions de Mexicains illégaux voulant pénétrer aux USA pour y trouver une réponse à leur misère. Construire un mur pour se protéger d'immigrants en détresse  serait-il plus légitime que le faire pour empêcher l'entrée de terroristes ?
    - Le Mur Corée du Sud / Corée du Nord : La Corée du Sud se protège de la Corée du Nord par un mur de séparation sur une grande partie de leur frontière commune.
    - Le Mur Thaïlande / Malaisie : La Thaïlande l'a édifié sur la partie peu accessible de sa frontière pour empêcher les terroristes de traverser ses provinces agitées musulmanes.
    - Le Mur Zimbabwé / Botswana, véritable barrière électrifiée se situe le long de sa frontière avec le Botswana. Officiellement, son but est d'empêcher les animaux de ferme d'entrer dans le pays pour éviter les risques de contamination. En réalité sa fonction est d'empêcher ceux qui fuient les troubles d'arriver au Zimbabwé.
    - Le Mur Ouzbékistan / Tadjikistan : L'Ouzbékistan a érigé un mur équipé de capteurs sur sa frontière avec le Tadjikistan.
    - Le Mur Inde / Pakistan : Pour les mêmes raisons, l'Inde a construit une barrière de 3300 km pour figer sa frontière avec le Pakistan qui la conteste.
    - Le Mur  Pakistan / Afghanistan : construit par le Pakistan sur 2400 km.
    - Le Mur EAU / Oman : construit par les EAU sur leur frontière avec le Sultanat.
    - Le Mur Arabie Saoudite / Yemen : L'Arabie, 1ère à pousser des hauts cris contre le Mur israélien, a construit une muraille en béton munie de caméras, afin d'empêcher les infiltrations venus du Yemen, sans hésiter à empiéter de plusieurs km sur le Yemen.
    - Le Mur Arabie Saoudite / Irak : Id. pour L'Arabie sur ses 900 km le long de l'Irak.
    - Le Mur Koweït / Irak : Fort de son expérience de l'invasion irakienne de 1991, le Koweït a renforcé le mur déjà existant de 215 km le long de sa frontière avec l'Irak.
    - Le Mur Turquie / Chypre : La Turquie a construit une barrière pour bien figer les territoires qu'elle revendique face aux revendications de Chypre.
    - Le Mur Maroc / Sahara : La "ceinture de sécurité" de 2700 km construite par le Maroc dans le Sahara marocain pour se protéger contre les invasions du Front Polisario.
    - Le Mur Croates / Bosno-musulmans : Début des années 90, la guerre croato-bosniaque fait 2000 morts à Mostar. De nombreux murs partagent la ville en 2 dans une forte tension intercommunautaire : l’Ouest et 40.000 croates, l’Est et 30.000 Bosno-musulmans.
    - Le Mur Espagne / Maroc : L'Espagne a construit une barrière électrifiée, gardée sur une partie de sa frontière Marocaine pour empêcher les immigrés marocains d'entrer en Espagne, touchée par un chômage record de 20% !
    - Les Murs Irlandais : Des dizaines de murs y séparent catholiques et protestants. Pour en permettre la construction : rues coupées pour mettre un terme aux attaques, quartiers entiers de Belfast défigurés, maisons rasées et habitants expulsés.
    - Le Mur Israélien : Parmi les plus de 20 murs de séparation entre pays, existant dans le monde, c'est le mur israélien, et lui seul, qui est vilipendé par les médias qui refusent de comprendre que ce mur a pour seul but de protéger la vie des israéliens (arabes ou juifs) face aux attentats kamikazes terroristes de tout genre. Le bilan est clair : le nombre de victimes d'attentats est tombé de 450 à moins de 10 ! La diminution progressive a suivi le rythme d'avancée de la construction du mur. Par exemple, les derniers attentats de début 2007 et 2008 ont été commis par des kamikazes à Dimona et à Eilat,soit dans les dernières zones où le Mur n'avait pas encore été érigé ! CQFD."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Novembre 2009
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages