Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 09:44

"Processus de paix"

- Israël approuve la libération de 26 Palestiniens (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-approuve-la-lib%C3%A9ration-26-palestiniens-204648485.html
   "Un comité interministériel israélien a donné dimanche son feu vert pour la libération d'un premier groupe de 26 prisonniers palestiniens qui devraient recouvrer la liberté dans les 48 heures. Cette mesure s'inscrit dans le cadre des pourparlers de paix israélo-palestiniens qui ont repris le 30 juillet à Washington sous l'égide des Etats-Unis. Au total, 104 détenus palestiniens seront libérés en quatre fois. [...]"
- Hamas, Islamic Jihad members among prisoners to be released (Haaretz) - "Almost all prisoners slated to be released Tuesday were convicted of murdering Israelis".
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.540941
- PA urges ambassadors to refer to prisoners as ‘freedom fighters’ (Times of Israel) - "The letter further claims that Israel itself is responsible for terrorist activities committed in its name and that the “political prisoners” had been forced to react to the Jewish state’s aggression".
http://www.timesofisrael.com/pa-urges-ambassadors-to-refer-to-prisoners-as-freedom-fighters/
- This is a celebration of Palestinian terror, say bereaved families (Times of Israel) - "Terror victims’ loved ones have 48 hours to appeal government decision to free first 26 Palestinian prisoners on Wednesday".
http://www.timesofisrael.com/this-is-a-holiday-for-palestinian-terror-say-bereaved-families/

- Reprise des négociations israélo-palestiniennes le 14 août, Lesley Wroughton (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/reprise-des-n%C3%A9gociations-isra%C3%A9lo-palestiniennes-le-14-ao%C3%BBt-195529272.html
   "La prochaine session de négociations israélo-palestiniennes se déroulera le 14 août à Jérusalem, a annoncé jeudi le Département d'Etat américain. "Les négociations entre Israéliens et Palestiniens reprendront le 14 août à Jérusalem et seront suivies d'une autre réunion à Jéricho (en Cisjordanie)", a dit la porte-parole du Département d'Etat, Jen Psaki, au cours d'un point presse. Les négociations ont repris fin juillet à Washington sous l'égide du secrétaire d'Etat américain John Kerry, après trois années d'interruption. [...]"

- Nétanyahou se plaint de propos d'Abbas (Reuters)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/10/97001-20130810FILWWW00327-israel-netanyahou-se-plaint-d-abbas.php
   "Benyamin Nétanyahou s'est plaint auprès des États-Unis d'une déclaration du président de l'Autorité palestinienne qui, estime-t-il, augure mal de la suite du processus de paix à peine réamorcé, a-t-on appris samedi auprès d'un responsable israélien. "L'incitation à la violence et la paix ne peuvent coexister", écrit le premier ministre israélien dans une lettre adressée au médiateur américain, le secrétaire d'État John Kerry.
    Cette lettre fait notamment mention d'une déclaration de Mahmoud Abbas, qui, exposant le 29 juillet dernier sa vision d'un statut final des relations israélo-palestiniennes, a prévenu que pas un seul Israélien, civil ou militaire, ne devrait demeurer dans un futur Etat palestinien. "Au lieu d'éduquer la génération palestinienne à venir à vivre en paix avec Israël, cette éducation de la haine jette les bases d'une poursuite des violences, de la terreur et du conflit", poursuit Nétanyahou dans sa lettre à Kerry. [...]"
- Netanyahu to Kerry: Palestinian incitement undermines peace, Tovah Lazaroff (JP)
http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/Netanyahu-tells-Kerry-Palestinians-incitement-undermines-peace-322647
   "Prime Minister Binyamin Netanyahu complained to US Secretary of State John Kerry about continued Palestinian Authority incitement against Israel, even as a ministerial committee prepared to make good on Israel’s pledge to release Palestinian prisoners. “Incitement and peace cannot coexist.... Rather than educate the next generation of Palestinians to live in peace with Israel, this hate education poisons them against Israel and lays the ground for continued violence, terror and conflict,” Netanyahu wrote to Kerry in a letter released on Saturday. [...]
    The prime minister also complained about a Palestinian broadcaster who described the state of Palestine as reaching from Rosh Hanikra to Eilat, when doing a segment about the Barcelona soccer team’s visit to the West Bank. Palestinian children continue to be educated to hate Jews, while Palestinian officials continue to call for their deaths, Netanyahu told Kerry in the letter. [...]"

- Le dossier israélo-palestinien quasi-marginal au Proche-Orient, Tom Finn & Phil Stewart (Reuters) - "Les chances de résoudre l'une ou l'autre de ces crises majeures [au Moyen-Orient] n'augmenteraient sans doute aucunement si, par miracle, Israël et les Palestiniens parvenaient enfin à un accord politique et territorial".
http://fr.news.yahoo.com/le-dossier-isra%C3%A9lo-palestinien-quasi-marginal-au-proche-130719899.html
   "Il y a quelques années, la reprise des négociations israélo-palestiniennes après trois ans d'interruption aurait constitué un événement majeur pour tout le Proche-Orient. Ce n'est plus le cas aujourd'hui tant la région est accaparée par ses tensions religieuses, ses troubles politiques et ses difficultés économiques. La réouverture de ces pourparlers, fin juillet à Washington, et la tenue de nouvelles discussions à partir du 14 août, a été quasiment occultée par la situation en Egypte et la guerre civile en Syrie, qui ravive les tensions entre chiites et sunnites dans plusieurs pays voisins.
     Les Etats-Unis, à l'origine de ce début de rapprochement diplomatique, espèrent encore qu'une solution négociée au conflit entre Israël et les Palestiniens contribuerait à résoudre d'autres problèmes dans la région. Mais les analystes indépendants n'y croient guère. "Cela aurait probablement été le cas avant les soulèvements arabes mais un certain nombre d'autres conflits sont apparus, comme la lutte entre sunnites et chiites et le conflit entre sunnites", explique Salman Chaïkh, directeur de l'antenne de Doha du centre de réflexion américain Brookings. "Ce dossier est devenu accessoire mais il pourrait revenir au premier plan s'il y avait de vrais progrès", ajoute-t-il tout en soulignant le scepticisme que suscite une telle hypothèse.
    Depuis la rupture des précédentes discussions, en 2010, des régimes autoritaires ont été renversés en Tunisie, en Egypte, en Libye et au Yémen, l'extrémisme islamiste a étendu son influence et les affrontements entre sunnites et chiites se sont multipliés. En Syrie, le bilan de plus de deux ans de guerre civile dépasse 100.000 morts et en Irak, les violences sont redevenues quasi-quotidiennes, avec plus de 1.000 personnes tuées en juillet, le pire bilan depuis 2009 selon l'Onu. S'y ajoutent les tensions liées au programme nucléaire de l'Iran et les turbulences politiques en Egypte, pays majoritairement sunnite, où l'armée a déposé début juillet le président Mohamed Morsi, élu un an plus tôt.
    Ceux qui jugent possible un tel accord à brève échéance sont si rares que certains s'interrogent sur l'implication dans le dossier israélo-palestinien du secrétaire d'Etat américain, John Kerry, alors que tant d'autres dossiers méritent son attention dans la région. [...]
    De leur côté, les dirigeants musulmans de la région ont de plus en plus de mal à attribuer au seul Etat d'Israël tous les malheurs des Palestiniens, un discours qui leur a longtemps permis de balayer les critiques sur leur incapacité à engager des réformes pourtant indispensables. [...] Illustration de l'obsolescence de ce discours : en 2011, dans un entretien à un journal, le président Bachar al Assad déclarait que la Syrie était immunisée contre les tensions politiques parce qu'elle était unie face à Israël. Quelques semaines plus tard débutait la guerre civile.
    Pour Aaron David Miller, ancien conseiller au Département d'Etat américain devenu chercheur au Woodrow Wilson Center à Washington, un accord israélo-palestinien ne serait assurément pas la panacée à tous les maux de la région mais il permettrait au moins d'améliorer les relations diplomatiques entre Israël d'une part, l'Egypte et la Jordanie d'autre part.
     Il en faudrait toutefois beaucoup plus pour ramener le calme en Egypte. "Bien sûr, un accord de paix serait une bénédiction d'Allah pour nous et pour tous les Arabes, mais nous devons d'abord nous débarrasser des dictateurs et des tyrans qui nous volent et se couchent devant l'Occident", juge ainsi Faris Ismaël, propriétaire d'une pâtisserie dans le centre du Caire."


Gaza & Hamas

- IDF unit kills Palestinian near Gaza border, Yoav Zitun (Ynet)
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4416032,00.html
   "IDF forces opened fire at a Palestinian man who attempted to cross the Gaza Strip border fence. The soldiers fired at the Palestinian, who was carrying a suspicious object, after he touched the ground at a point where exlosives were laid in the past. Multiple IDF troops arrived at the scene and an investigation of the incident was launched.
    According to preliminary details, the soldiers fired a warning shot at the suspect, in an attempt to stop him, as they suspected he was carrying explosives. The suspect reportedly did not stop, prompting the IDF unit to fire in his direction, resulting in his injury. After the man was down, the Engineering Corps was called in to the scene to examine whether the suspect was carrying explosive devices. The Air Force was also called in to the scene."
- Un Palestinien non armé tué par Israël (Reuters)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/11/97001-20130811FILWWW00021-un-palestinien-non-arme-tue-par-israel.php
   "[...] L'homme, dont l'identité n'a pas été communiquée, avait attiré l'attention des soldats israéliens parce qu'il creusait la terre du côté bande de Gaza de la frontière qui est renforcée par une clôture, à un endroit où se sont produites par le passé des embuscades menées par des Palestiniens, a expliqué une porte-parole de Tsahal. Le Palestinien a ensuite escaladé la clôture. Il transportait un objet que les militaires israéliens n'ont pu voir clairement, a ajouté la porte-parole. L'homme a ignoré les appels des militaires israéliens qui lui demandaient de faire demi-jour ainsi que les tirs de sommation. Il a ensuite été abattu."

- Egyptians close down Gaza crossing for holiday (Times of Israel) - "Rafah closure during Eid al-Fitr comes amid Sinai crackdown".
http://www.timesofisrael.com/egyptians-close-down-gaza-crossing-for-holiday/


Egypte

- Egypte : des combattants visant Israël tués par une frappe aérienne (AFP)
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/egypte-des-combattants-visant-israel-tues-par-une-frappe-aerienne_1272569.html
   "Une frappe aérienne d'origine encore indéterminée a tué vendredi dans le Sinaï égyptien plusieurs combattants qui s'apprêtaient à tirer une roquette sur Israël, ont annoncé un responsable égyptien de la sécurité et des témoins.  Certaines sources ont évoqué une frappe venue d'Israël, d'autres l'ont attribuée à l'armée égyptienne. Mais celle-ci a démenti qu'il puisse s'agir d'une frappe israélienne. [...] Selon les médias publics, au moins cinq membres d'une cellule dirigée par des militants islamistes locaux ont été tués par la frappe. Des témoins ont aussi raconté avoir vu des hélicoptères militaires égyptiens survoler la zone après les explosions. [...]"
- Report: IAF drone strikes jihadist rocket launching site in Sinai, killing 4 terrorists (JP) - "IDF reportedly coordinated attack with Egyptian authorities".
http://www.jpost.com/Defense/Report-IAF-drone-strikes-Islamic-Jihad-rocket-launcher-in-Sinai-killing-at-least-5-terrorists-322593
- Frappe dans le Sinaï : la presse israélienne doute de la version égyptienne (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/frappe-sina%C3%AF-presse-isra%C3%A9lienne-doute-version-%C3%A9gyptienne-075951132.html
   "La presse israélienne n'était pas convaincue dimanche par la théorie d'une attaque égyptienne à l'origine de la mort de quatre jihadistes vendredi près de la frontière dans le Sinaï, et penchait toujours pour l'intervention d'un drone israélien. [...]
    Selon le journal Haaretz, il ne s'agit pas de savoir si l'attaque était israélienne ou égyptienne, mais si le gouvernement du Caire a été prévenu. "Sans réponse du gouvernement, il est difficile de savoir - en partant du principe qu'il s'agit d'une attaque israélienne - si (Israël) avait ou non informé les Egyptiens", écrit le quotidien. Pour Yoav Limor, du quotidien Israel Hayom et réputé proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu, "d'expérience, il est difficile de croire qu'une attaque de cette sorte puisse être menée en coordination avec les Egyptiens". [...]"

- Egypte : des jihadistes accusent Israël d'une frappe dans le Sinaï (AFP) - "Comment l'armée égyptienne peut-elle laisser les avions sans pilote des sionistes passer en territoire égyptien ?"
http://fr.news.yahoo.com/egypte-jihadistes-accusent-isra%C3%ABl-dune-frappe-sina%C3%AF-204219200.html
   "Un groupe jihadiste a affirmé samedi que c'était un drone israélien qui a tué la veille dans le Sinaï égyptien quatre de ses combattants s'apprêtant à attaquer Israël, mais les médias officiels ont assuré qu'il s'agissait d'une frappe de l'armée égyptienne.
    Ansar Beit al-Maqdess, un groupe qui dit s'inspirer d'Al-Qaïda et revendique régulièrement des attaques contre l'Etat hébreu, a en outre assuré sur un forum jihadiste que l'"attaque israélienne" avait été préparée en "coordination avec l'armée égyptienne". Il a juré d'intensifier sa campagne de tirs de roquettes. Mais le quotidien et l'agence de presse gouvernementaux égyptiens Al-Ahram et Mena ont affirmé qu'un appareil de l'armée de l'air avait bombardé ces combattants islamistes qui s'apprêtaient à tirer une roquette sur Israël, non loin de la frontière.
    Ce type d'attaques visant l'Etat hébreu depuis le Sinaï égyptien est relativement fréquent. [...]
    Les militants qui ont accompagné les corps jusqu'au cimetière brandissaient des drapeaux noirs frappés du sigle du jihad et chantaient des slogans hostiles à Israël. Ils ont passé sans être inquiétés plusieurs postes de contrôle de l'armée, laquelle a expliqué par le passé qu'elle ne s'attaquait pas aux combattants islamistes en milieu urbain dans le Sinaï, de peur de faire des victimes civiles et de rendre la population locale encore plus hostile à son égard.
    Dans son communiqué, Ansar Beit al-Maqdess a assuré que ses quatre combattants tués étaient membres de tribus locales. "Comment l'armée égyptienne peut-elle laisser les avions sans pilote des sionistes passer en territoire égyptien ?", demandait également le groupe jihadiste.
    Quelques heures plus tard, des hélicoptères de l'armée égyptienne ont tiré samedi sur des jihadistes près du village de Touma dans le nord du Sinaï, selon des témoins. Le porte-parole de l'armée le colonel Ahmed Aly a indiqué dans un communiqué que l'armée "avait surveillé et s'était occupée d'un groupe de terroristes" impliqués dans de récentes attaques dans le Sinaï. [...]"
- Sinai jihadist group calls for unity against Israel (AP) - "Following alleged Israeli drone strike, Salafists say Jews occupying Palestine are the enemy; 600 Hamas fighters reportedly active in Sinai".
http://www.timesofisrael.com/sinai-jihadist-group-calls-for-unity-against-israel/
- Egyptian Jihadists brag that they were targeting Jews (Elder of Ziyon) - "they make it clear that their targets and enemies are Jews, not "Zionists"."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/08/egyptian-jihadists-brag-that-they-were.html

- Attack on Egyptian soil, problematic but probably necessary, Ron Ben-Yishai (Ynet) - "If reports of Israel's alleged attack of terror cell in Sinai are true, it would be second time since 1979 peace treaty Israel has breeched Egyptian sovereignty – a risky move justified only if terror cell was 'ticking bomb' posing immediate threat to Israeli lives".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4415943,00.html
- Israel's Sinai dilemma, Yaakov Lappin (JP) - "The growing presence of terrorist groups in Sinai threaten Israeli national security, but unlike the Gaza Strip, Israel can't openly carry out counter-terrorism strikes in sovereign Egyptian territory".
http://www.jpost.com/Middle-East/The-Sinai-dilemma-322628

- Days after alleged Israeli drone strike, Egypt army says kills 12 militants in Sinai (AP) - "Military spokesman says militants were wanted for an attack on Egyptian soldiers last year that killed 16, and the abduction of seven security forces earlier this year".
http://www.haaretz.com/news/middle-east/1.540894

- Muslim Brotherhood Document Blames Israel for Military Coup, Zach Pontz (The Algemeiner) - "the Brotherhood attributes their recent woes to Israel, Iran and other Gulf states".
http://www.algemeiner.com/2013/08/09/muslim-brotherhood-document-blames-israel-for-military-coup/


Liban & Hezbollah

- Liban/Israël : le Hezbollah responsable de l'explosion ? (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/08/97001-20130808FILWWW00285-libanisrael-le-hezbollah-responsable.php
   "Les deux explosions qui ont blessé quatre soldats israéliens à la frontière avec le Liban dans la nuit de mardi à mercredi étaient une "embuscade" tendue par le Hezbollah, affirme aujourd'hui le quotidien libanais Al-Akhbar, proche du mouvement chiite. "L'ennemi (Israël) a commis une stupidité en violant la frontière avec le Liban et est tombé dans un piège que seule la résistance (le Hezbollah) peut tendre", indique le quotidien.
   "L'embuscade est un échec dangereux pour l'ennemi car il signifie que le Hezbollah possède une structure de renseignements lui permettant de savoir l'heure d'arrivée de la patrouille et son parcours, et de lui tendre un piège explosif", ajoute le journal. "Cela veut dire que la résistance est prête à toute éventualité, en cas d'une confrontation à plus grande échelle ou en cas de conflit généralisé", ajoute l'article. Le Hezbollah, puissant parti armé parrainé par l'Iran, a été engagé dans une guerre destructrice avec Israël à l'été 2006.
    Selon l'armée libanaise, quatre soldats israéliens ont été blessés par des explosions lors d'une incursion de 400 mètres à l'intérieur du territoire libanais, dans le sud contrôlé par le Hezbollah. L'armée israélienne a confirmé le bilan sans préciser de quel côté de la ligne se trouvaient les soldats."


Iran

- Khamenei dénonce les négociations de paix israélo-palestiniennes (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/khamenei-d%C3%A9nonce-n%C3%A9gociations-paix-isra%C3%A9lo-palestiniennes-080238862.html
   "Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a condamné les négociations de paix israélo-palestiniennes en estimant qu'elles se feront au détriment des Palestiniens, dans un discours télévisé diffusé vendredi. [...] "Ce qui a été préparé par l'oppression (Etats-Unis, ndlr) dans ces négociations est au désavantage des Palestiniens. Le monde islamique doit (...) condamner l'action usurpatrice des loups sauvages sionistes et de leurs protecteurs", a déclaré l'ayatollah Khamenei dans ce discours prononcé à l'occasion de la fête célébrant la fin du ramadan. "Il ne faut pas que ces négociations (...) aboutissent à une plus grande injustice à l'égard du peuple palestinien et à l'isolement des combattants musulmans palestiniens", a-t-il ajouté. "Ces négociations vont aboutir à un recul des droits des Palestiniens (et) à un encouragement des agresseurs à mener plus d'agressions et réprimer les luttes justes des Palestiniens", a-t-il dit encore. [...]"

- Netanyahu concerned as ever about Iran, but world powers will not allow strike in coming year, Amos Harel (Haaretz) - "The atmosphere created by Rohani's election leaves the international community with zero tolerance for an Israeli attack - at least until talks between Tehran and major world powers end".
http://www.haaretz.com/weekend/.premium-1.540628


Europe

- Peres calls on EU to ‘freeze’ settlement directives, Aaron Kalman (Times of Israel)
http://www.timesofisrael.com/peres-calls-on-eu-to-freeze-settlement-directives/
   "President Shimon Peres on Sunday called on the European Union to halt the implementation of new anti-settlement directives, saying that when the future borders are determined between Israel and a Palestinian state, the issue of settlements will be solved. “I recommend freezing this resolution at this time,” Peres told German Foreign Minister Guido Westerwelle, who was on an official visit to Israel. The EU resolution “addresses the question of borders and the differences between the West Bank and Israel, but if we reach an agreement this question will be meaningless,” said the president. [...]"

- Tzipi Livni criticizes new EU directives on settlements, Aaron Kalman (Times of Israel) - “The future borders between Israel and Palestine will be decided through negotiations and not by EU guidelines”.
http://www.timesofisrael.com/tzipi-livni-criticizes-new-eu-directives-on-settlements/
   "The borders between Israel and a future Palestinian state will be determined by the two sides, and not by the European Union, Justice Minister Tzipi Livni said Sunday in Jerusalem. At a press conference following a meeting with German Foreign Minister Guido Westerwelle, Livni said that, sometimes, Israel’s relations with the EU are affected by the Israeli-Palestinian conflict. “The future borders between Israel and Palestine will be decided through negotiations and not by EU guidelines,” Livni, who heads Israel’s delegation to the newly restarted peace talks, declared.
    Livni said the guidelines and regulations aimed at pressuring Israel, like the ones released last month banning European cooperation with Israeli bodies that operate beyond the Green Line, were not helpful. “The EU must wait to see the results of the talks,” she said, adding that she was hopeful the issue of borders would be addressed. [...]"

- Thousands of Palestinians Could Lose Jobs Due to EU Sanctions on Territories (The Algemeiner) - "There are 14 industrial centers dispersed throughout Judea and Samaria, which include some eight hundred factories and businesses. Seventeen thousand employees work at these centers, eleven thousand of them Palestinians".
http://www.algemeiner.com/2013/08/09/thousands-of-palestinians-could-lose-jobs-due-to-eu-sanctions-on-territories/


Monde

- En Inde, le désenchantement des rebelles cachemiris repentis, Frédéric Bobin (Le Monde) - "A la fin des années 1980, le Jammu-et-Cachemire s'était embrasé. Fruit d'une révolte autochtone contre l'"occupation indienne", l'insurrection – activement soutenue par le Pakistan – a fait environ 50 000 morts au fil de la décennie qui a suivi". Soit, en une seule décennie, plus de six fois le bilan du conflit israélo-palestinien en vingt ans.
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/08/09/en-inde-le-desenchantement-des-rebelles-cachemiris-repentis_3459405_3210.html
- Nouveaux tirs entre l'Inde et le Pakistan (AFP) - "L'Inde et le Pakistan, deux puissances nucléaires fortement militarisées, se sont livré trois guerres depuis leur indépendance concomitante en 1947". Mais l'opinion mondiale ne paraît guère scandalisée par la non résolution de ce dangereux conflit.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/12/97001-20130812FILWWW00170-nouveaux-tirs-entre-l-inde-et-le-pakistan.php
   "Le Pakistan a accusé aujourd'hui des soldats indiens d'avoir ouvert le feu du côté pakistanais de la frontière entre les deux pays dans la région disputée du Cachemire, tuant un civil, selon un responsable militaire à Islamabad. [...] Le gouvernement indien a directement accusé la semaine dernière l'armée pakistanaise d'être responsable de la mort de cinq soldats indiens sur la frontière entre les deux pays. Le Pakistan avait nié toute implication dans cette attaque meurtrière.
    L'Inde et le Pakistan, deux puissances nucléaires fortement militarisées, se sont livré trois guerres depuis leur indépendance concomitante en 1947 de l'empire britannique. Deux de ces conflits portaient sur le Cachemire, région divisée en deux mais revendiquée par chaque pays."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Août 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages