Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 23:48

France

- Le "bantoustan" de Palestine, Laurent Zecchini (Le Monde) - Pour le "journal de référence" français, les Israéliens sont "radicalisés", se complaisent dans la "victimisation" et sont bien entendu les premiers obstacles à la paix dans la région ; Nétanyahou "ne veut pas" d'une solution à deux Etats (si si, car "tout le montre" !), et fait tout pour favoriser le Hamas afin "d'affaiblir M. Abbas" (si si, l'opération militaire à Gaza l'a montré...!), car c'est une "constante de sa politique". A propos de "radicalisation", Le Monde semble bien parti grâce au travail admirable de Laurent Zecchini.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/12/19/le-bantoustan-de-palestine_1808273_3232.html
   ""Le monde entier est contre nous" est l'antienne psychologique des dirigeants israéliens. Il ne se passe pas de semaine sans que le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, et Avigdor Lieberman, son ex-ministre des affaires étrangères inculpé par la justice, ressassent cette fable, en s'appuyant sur le souvenir de l'Holocauste : la victimisation reste un ciment efficace de l'unité nationale israélienne.
    Parce qu'elle met en exergue les dangers de la colonisation, qui ruine l'espoir des Palestiniens de voir naître un jour un Etat indépendant viable, la presse occidentale est jugée anti-israélienne, une accusation qui, souvent, dissimule mal celle de l'antisémitisme. [...] [Cette opinion occidentale] se situe à contre-courant de la radicalisation de la société israélienne, et surtout parce que l'Etat juif est en campagne électorale. [...]
    La communauté internationale soutient le principe de deux Etats. Problème : tout montre que M. Nétanyahou, comme s'il était victime d'une cécité historique, n'en veut pas. La fuite en avant de la colonisation donne du grain à moudre aux éléments radicaux du mouvement palestinien, à Gaza comme en Cisjordanie ; elle accentue le phénomène de la "peau de léopard" que forment des enclaves palestiniennes sans continuité territoriale ; elle mène Israël vers un Etat binational, lequel, parce qu'il n'accordera pas des droits égaux à l'inexorable majorité arabe, transformera Israël en démocratie parlementaire dictatoriale.
    Bien des experts israéliens affirment qu'en laissant le Hamas exploiter sa "victoire politique" lors de la guerre de Gaza, M. Nétanyahou a choisi le camp le plus ultra, pour mieux affaiblir M. Abbas, et ainsi torpiller la solution de deux Etats. Le calcul n'a rien d'original : la division du mouvement palestinien est une constante de la politique menée par M. Nétanyahou. [...]"


Israël

- Poll: Majority of Israelis prefer two-state solution, Gabriella Weiniger (JP) - "62% of the Israeli public support the principle of "two states for two peoples"." Une lecture pour Zecchini ? Il faut de plus savoir que les Palestiniens sont très loin, de leur côté, de soutenir majoritairement l'idée d'une solution de "deux Etats pour deux peuples".
http://www.jpost.com/DiplomacyAndPolitics/Article.aspx?id=296405
   "A clear majority of Israelis believe that the establishment of a demilitarized Palestinian state is Israel's best chance to remain a Jewish and democratic state in twenty years time, a Smith Research poll showed on Monday. The survey, commissioned by Blue and White Future, was conducted among 500 respondents from a representative sample of the adult Jewish population in Israel.
    According to the survey, 58% of Israelis would prefer to see Israel remain as a Jewish, democratic state through fixed state borders along the route of the West Bank security barrier, seeing Israel preserve its character alongside a demilitarized Palestinian state.
    Responding to the question "Which scenario would you prefer in order for the state of Israel to maintain its democratic and Jewish character in twenty years time?" 22% said they believe the status quo will continue (without annexing the territories) whilst 13% believe Israel will annex the territories without giving Palestinians full civil rights, and a minority of 7% predict annexing what they see as Judea and Samaria with full civil rights for citizens. The remaining 58%, as stated, predict two states living side by side with fixed borders.
    According to the poll, a majority of 62% of the Israeli public support the principle of "two states for two peoples," whilst a large majority (78%) are concerned about the possibility that Israel will become a bi-national state. [...]"

- Jérusalem : feu vert attendu à de nouveaux projets de construction (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Jerusalem-feu-vert-attendu-a-de-nouveaux-projets-de-construction_370965.html
   "Comme annoncé il y a une dizaine de jours, le Comité de la planification et de la construction de Jérusalem doit discuter ce mardi des projets de construction de 1362 logements à Guivat Hamatos, quartier situé au sud-est de la capitale. Mercredi, les autorités municipales doivent donner leur approbation finale à un autre projet de construction de 2.610 logements à Guivat Hamatos, pour lequel des appels d'offres devraient être publiés dans les prochains mois, a-t-elle ajouté. Jeudi, le comité de planification du district de Jérusalem se réunira à nouveau pour discuter de la construction de 1.100 logements supplémentaires dans le quartier de Guilo. La construction dans ces quartiers est contestée par la communauté internationale car ils sont situés au-delà de la ligne Verte."
- De nouveaux appels d'offres pour des constructions à Efrat, Guivat Zéev et Karnei Shomron (Guysen)
http://www.guysen.com/news_De-nouveaux-appels-d-offres-pour-des-constructions-a-Efrat-Guivat-Zeev-et-Karnei_371047.html
   "Le ministère israélien de l'Habitat doit publier dans les prochains jours des appels d'offres pour la commercialisation de centaines de logements au-delà de la ligne Verte, dans les localités juives d'Efrat, Karnei Shomron et Guivat Zéev. Une partie de ces logements attendent un feu vert depuis plus d'une décennie et ont été promis aux habitants du quartier de Guivat Haoulpena à Beit El, en compensation de leur évacuation en juin dernier. Ces nouveaux appels d'offres s'ajoutent à d'autres pour la construction d'une centaine d'unités de logements à Maalé Adoumim et dans le quartier de Guivat Hadagan à Efrat."
- Palestine : "accélérer un recours à la CPI" (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/12/19/97001-20121219FILWWW00423-palestine-accelerer-un-recours-a-la-cpi.php
   "[...] "L'intensification de la colonisation et l'ensemble des pratiques israéliennes d'assassinats et d'arrestations nous poussent à accélérer notre recours à la Cour pénale internationale (CPI)", a déclaré Mohammad Chtayyeh à l'AFP après l'approbation par la municipalité israélienne de Jérusalem d'un projet de construction de 2.610 logements [à Jérusalem-est]."
- Israël/constructions : l'ONU demande à Israël de renoncer à ses projets (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Israel-constructions-l-ONU-demande-a-Israel-de-renoncer-a-ses-projets_371107.html
   "L'ONU a "instamment demandé" mercredi à Israël de "renoncer" à ses projets de construction dans les implantations, réaffirmant que ces initiatives sont illégales et menacent le processus de paix avec les Palestiniens. "Nous demandons instamment au gouvernement israélien de répondre aux appels internationaux et de renoncer à ces projets", a déclaré le secrétaire général adjoint de l'ONU aux Affaires politiques, Jeffrey Feltman."
- Ambassadeur israélien à l'ONU : les constructions n'ont jamais été un obstacle à la paix (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Ambassadeur-israelien-a-l-ONU-les-constructions-n-ont-jamais-ete-un-obstacle-a-l_371128.html
   "L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Ron Prosor, a attaqué la condamnation de certains pays du Conseil de sécurité à propos de l'expansion des constructions israéliennes : "Rien que cette semaine, Assad a tiré des missiles Scud sur les citoyens, mais voilà, les membres du Conseil ont choisi de se concentrer spécifiquement sur les plans de construction à Jérusalem". "Les constructions n'ont jamais été le principal obstacle à la paix", a-t-il souligné. "Les véritables obstacles sont l'exigence du retour des Palestiniens et le refus de reconnaître Israël comme un Etat juif, ainsi que la terreur continue et l'incitation contre Israël"."
- Constructions à Jérusalem : Israël dans son droit puisqu'Abbas a saisi l'Onu, selon Moshé Yaalon (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Constructions-a-Jerusalem-Israel-dans-son-droit-puisqu-Abbas-a-saisi-l-Onu-Moshe_371045.html
   "Le vice-Premier ministre israélien Moshe Yaalon a déclaré à la radio de l'armée Galei Tsahal que l'extension des quartiers situés au delà de la ligne Verte à Jérusalem, marquait simplement la reprise de projets suspendus lorsque les Occidentaux tentaient de convaincre le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, de ne pas rechercher la reconnaissance de l'ONU. "Après ce qu'il a fait (aux Nations unies le mois dernier), nous ne nous sentons plus liés et nous relançons ces projets", a-t-il dit."
- ‘All Israeli governments have built in Jerusalem. We’re not going to change that,’ PM tells envoys, Raphael Ahren (Times of Israel)
http://www.timesofisrael.com/all-israeli-governments-have-built-in-jerusalem-were-not-going-to-change-that-says-netanyahu/
   "Prime Minister Benjamin Netanyahu on Wednesday reiterated Israel’s right to build in the eastern neighborhoods of Jerusalem, notwithstanding global outcries. Speaking to ambassadors of Asian and Pacific countries on the balcony of Jerusalem’s King David Hotel, overlooking the walls of the Old City, Netanyahu asked them to look down at the city and contemplate international demands that Israel stop building there.
   “The walls of Jerusalem that you see behind us represent the capital of the Jewish people for 3,000 years,” said Netanyahu. “All Israeli governments have built in Jerusalem. We’re not going to change that. That’s a natural thing.” “I want you to ask any of you to imagine that you would limit construction in your own capital. It doesn’t make sense… we are committed to our capital; we’re committed to peace; and we’re going to build in Jerusalem for all its residents. This is something that has been done by all previous governments; this is something that my government will continue to do,” Netanyahu told the envoys of China, India, Japan, South Korea, Philippines, Australia, Myanmar, Thailand, Nepal, Vietnam, and Sri Lanka. [...]"

- Israël/élections : la députée Hanin Zoabi ne pourra briguer un second mandat (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Israel-elections-la-deputee-Hanin-Zoabi-ne-pourra-briguer-un-second-mandat-commi_371103.html
   "La commission électorale centrale a tranché mercredi sur le sort de la députée Hanin Zoabi en décidant qu'elle ne pourra pas se représenter à la Knesset. Mme Zoabi est en effet accusée de nier l'existence d'Israël en tant qu'Etat juif et démocratique et de soutien au terrorisme. Cette décision va être automatiquement soumise à la Cour suprême."


Gaza & Hamas

- Gaza : le Hamas contre le retour d'observateurs européens au terminal de Rafah (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Gaza-le-Hamas-contre-le-retour-d-observateurs-europeens-au-terminal-de-Rafah_371062.html
   "Le Hamas veut empêcher le retour d'inspecteurs européens au terminal frontalier égypto-gazaoui de Rafah, malgré un accord entre Israël et l'Autorité palestinienne datant de 2005. ''Il n'y a aucune nécessité qu'ils reviennent'', a indiqué Maher Abou Sabha, le directeur Hamas du check-point au site d'information Al-Resalah. Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne, a indiqué à un journal saoudien il y a quelques jours que l'Union européenne pourrait rétablir sa surveillance sur le passage de Rafah, alors que l'UE avait retiré ses surveillants il y a 5 ans lorsque la Bande de Gaza est tombée sous le contrôle du Hamas."
- Surprise! Hamas bans EU observers from Rafah (Elder of Ziyon) - "On Monday, I reported that the EU, absurdly, expected to be able to resume monitoring the Rafah border with the EUBAM. I noted that there is no way that Hamas would allow such a thing unless the EUBAM mandate, which I quoted, was radically changed. It turns out that Hamas responded pretty much as I expected".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2012/12/surprise-hamas-bans-eu-observers-from.html


Judée-Samarie

- Grève en Cisjordanie contre les sanctions israéliennes, Ali Sawafta & Noah Browning (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/gr%C3%A8ve-en-cisjordanie-contre-les-sanctions-isra%C3%A9liennes-170858181--finance.html
   "Quelque 50.000 employés du gouvernement palestinien en Cisjordanie ont entamé mercredi une grève de 48 heures pour protester contre un report du paiement de leurs traitements, lié aux sanctions économiques israéliennes. [...]  Environ 50.000 personnes participent au mouvement entamé mercredi, à l'exception notable des forces de sécurité palestiniennes, qui coopèrent étroitement avec leurs homologues israéliennes pour maintenir la sécurité en Cisjordanie.
    L'Autorité monétaire palestinienne a annoncé mercredi que des banques locales allaient prêter au gouvernement 100 millions de dollars dans l'attente de l'aide promise par des pays arabes. Ce prêt va permettre au gouvernement de payer en partie les salaires en retard des employés du secteur public, a précisé le ministère des Finances. Le mouvement de grève n'est pas suivi par les Palestiniens de la bande de Gaza, sous le contrôle des islamistes du Hamas. [...]"

- Israël-Palestine : vers une troisième Intifada ?, Armin Arefi (Le Point.fr)
http://www.lepoint.fr/monde/israel-palestine-vers-une-troisieme-intifada-19-12-2012-1603697_24.php
   "[...] est né à Hébron, en Cisjordanie, un nouveau mouvement palestinien. Baptisée "Brigades de l'unité nationale", en référence à la réconciliation inachevée du Fatah et du Hamas, cette formation, composée de jeunes membres de toutes les factions palestiniennes - Fatah, Hamas, Jihad islamique et Front populaire de libération de la Palestine -, appelle ni plus ni moins à l'avènement d'une troisième Intifada (soulèvement en arabe).
    Dans une vidéo de quatre minutes, révélée par le quotidien israélien Jerusalem Post, ses membres encagoulés menacent de frapper avec "une main de fer" l'État hébreu s'il ne cesse ses "agressions contre le peuple palestinien". Brandissant un coran, ils avertissent les soldats de Tsahal qu'ils n'hésiteront pas à les kidnapper [...]. Leurs revendications sont précises : les membres des Brigades de l'unité nationale réclament la suppression des check-points israéliens en Cisjordanie, la libération des prisonniers palestiniens détenus en Israël, ainsi qu'un retrait israélien total de la Palestine.
    Ce dernier point fait l'objet d'une précision sans ambiguïté. Le groupe promet de ne pas céder "un centimètre de la Palestine, de la mer (Méditerranée) à la rivière (du Jourdain)". Une menace à prendre au sérieux ? "De tels mouvements ponctuels se créent régulièrement en territoire palestinien", analyse Olivier Danino, spécialiste des groupes palestiniens à l'Institut français d'analyse stratégique (Ifas). "Ce nouveau groupe se démarque toutefois du Hamas et du Fatah en affirmant que la solution ne passera que par la force." [...]
   "Aujourd'hui, le Hamas, qui se cherche une reconnaissance internationale, souhaite obtenir une ouverture des frontières de la bande de Gaza, ainsi que la fin du blocus", explique Olivier Danino. "Des intérêts qui ne correspondent pas au déclenchement d'une troisième Intifada." De retour de Cisjordanie, le chercheur dit ne pas avoir ressenti les prémices d'un nouveau soulèvement palestinien. [...]"

- Israël : 3 cocktails Molotov lancés par des Palestiniens près de Modiin, pas de victimes (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Israel-3-cocktails-Molotov-lances-par-des-Palestiniens-pres-de-Modiin-pas-de-vic_371000.html
   "Trois engins incendiaires ont été lancées, ce soir, par une voiture palestinienne passante dans le secteur de Migdal Oz, au nord de Modiin. On ne signale pas de blessés. Les forces de sécurité ratissent le secteur pour retrouver les auteurs du méfait."

- IDF, PA collaboration in West Bank faltering, Elior Levy (Ynet)
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4321681,00.html
   "The IDF and the Palestinian security forces in the West Bank have been enjoying a relatively good operational relationship over the past few years, but military sources told Ynet Tuesday that cracks have been appearing in the security relations' proverbial veneer. According to both Palestinian and Israeli security sources, the PA's security forces stopped their IDF counterparts from pursuing their activities on at least two occasions in the past few weeks. The Israeli soldiers opted to turn back rather than clash with the Palestinian security forces. [...]"


"Processus de paix"

- Hamas popularity surges, 2 in 5 Gazans want to leave, 33% of Pals' top goal is destroying Israel (Elder of Ziyon) - "For one third of Palestinian Arabs, destroying Israel demographically with the "right to return" is more important than their own independent state".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2012/12/hamas-popularity-surges-2-in-5-gazans.html
   "The latest PCPSR poll of Palestinian Arabs shows that the Gaza fighting has, predictably, boosted Hamas' popularity. But it also reveals some other interesting facts that don't get reported. If a presidential election were to be held today, Hamas leader Haniyeh would defeat Mahmoud Abbas 48% to 45%. Parliamentary elections would be a virtual tie according to this poll, but usually Islamists are under-represented in these surveys (which is why Hamas' victory last time was such a surprise.)
    Other interesting results: "Positive evaluation of conditions in the Gaza Strip rises sharply from 25% three months ago to 43% in this poll while 33% say conditions are bad or very bad. Similarly, positive evaluation of conditions in the West Bank rises sharply from 19% three months ago to 35% in this poll while 36% say conditions are bad or very bad." Nothing has changed on the ground - in fact, many buildings in Gaza were damaged in the fighting - so the people's perceptions are guided more by propaganda (Hamas' "victory" and Abbas' UN stunt) than by reality.
    But even as people feel more positive, they report that freedom of expression has gone down! "35% of the Palestinian public say people in the West Bank can criticize the authority in the West Bank without fear. By contrast, 29% of the public say people in the Gaza Strip can criticize the authorities in Gaza without fear. These results indicate a decrease in the perception of freedom to criticize authorities in the West Bank compared to results obtained three months ago when it stood at 42%."
    This next finding contradicts every piece of anti-Israel propaganda seen in the West: "Perception of safety and security in the West Bank stands at 60% and in the Gaza Strip at 70%. Three months ago these percentages stood at 64% in the Gaza Strip and 56% in the West Bank." Most people who the UN says are under "occupation" feel quite safe. I don't think any UN art exhibits will show this, though.
   "Findings show that the percentage of Gazans who say they seek immigration to other countries stands at 41%; in the West Bank, the percentage stands at 22%." In other words, if Arab countries would stop discrimination against Palestinian Arabs, one in five West Bankers and 2 in 5 Gazans would happily move elsewhere. They don't feel "Palestinian," they just want to have the freedom to emigrate. Yet there are no "human rights" organizations that fight for this right. No one who claims to be "pro-Palestinian" demands that Arab countries open their doors to give citizenship to any of their Palestinian brethren who desire it.
    And finally: "44% believe that the first most vital Palestinian goal should be to end Israeli occupation in the areas occupied in 1967 and build a Palestinian state in the West Bank and the Gaza Strip with East Jerusalem as its capital. By contrast, 33% believe the first most vital goal should be to obtain the right of return of refugees to their 1948 towns and villages, 14% believe that it should be to build a pious or moral individual and a religious society, one that applies all Islamic teachings, and 9% believe that the first and most vital goal should be to establish a democratic political system that respects freedoms and rights of Palestinians."
    Think about this one. For one third of Palestinian Arabs, destroying Israel demographically with the "right to return" is more important than their own independent state! You can be sure that this is the second-most important goal for a large percentage of those who chose a different top goal, but the raw numbers are not released yet."

- EU detached from reality, Yochanan Visser (freelance journalist and director of Missing Peace, an Israel-based information office) - "EU obviously bases its policy on information from Palestinian sources or from NGOs affiliated with the Palestinians".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4321400,00.html
   "Last week the EU's Foreign Affairs Council issued a statement about recent developments in what it called the "Middle East Peace Process." The EU stated that all parties must avoid acts which undermine confidence and the viability of a two-state solution.
    The statement showed how detached the European Union has become from the reality in Israel. The fact is that there has been no peace process at all since the Palestinian leadership decided to walk away from bilateral negotiations with Israel in 2009, a move that was the result of a calculated change in strategy in PA politics regarding Israel.
    Furthermore, most EU countries undermined the chances of a negotiated deal on the two-state solution by voting in favor, or by abstaining from voting against, the unilateral UN statehood bid by the Palestinian Authority in November. The EU thereby became an accomplice in abrogating the Oslo Accords.
    These accords include the following passage in article 31: "Neither side shall initiate or take any step that will change the status of the West Bank and the Gaza Strip pending the outcome of permanent status negotiations." The Palestinian Authority bypassed permanent status negotiations in order to obtain world recognition of a Palestinian state. It was clearly an attempt to change the status of the West Bank.
    This unilateral act clearly undermined confidence. It also endangered relative quiet and the fragile status quo in the West Bank. This has been made clear by a series of violent incidents over the last two weeks. Palestinians in Hebron even announced on Saturday that the third intifada (uprising) had begun.
    But there is more. Reading the Council's statement carefully brings to light that the EU obviously bases its policy on information from Palestinian sources or from NGOs affiliated with the Palestinians. For example, when speaking about the ceasefire lines that existed before the Six Day War in 1967, the EU uses the word "borders." These "borders" were in fact armistice lines that came into being after Arab aggression against Israel in 1948. The Palestinians speak about borders because their existence would enhance their claim to the West Bank.
    When expressing "deep dismay" and "strong opposition" to Israeli plans to develop the so called E1 area between Jerusalem and Ma'ale Adumim, the EU stated that this plan would "jeopardize the possibility of a contiguous and viable Palestinian state." The EU even claimed that the plan "could entail the forced transfer of civilian population." These too are claims coming from propaganda used by the Palestinian Authority. The facts about E1 show that the plan in no way threatens the contiguity of a viable Palestinian state.
    E1 is an 11.7 sq. km area atop the barren hills adjacent to the eastern fringes of Jerusalem, joining it to Ma'ale Adumim, which is a suburb of 40,000 residents 4.5 kilometers east of Jerusalem. The town is within the Israeli consensus. Every Israeli government, including the Rabin government, has stated that Ma'ale Adumim would be part of Israel in any permanent agreement with the Palestinians and that development of the E1 area was necessary to avoid Jerusalem becoming an outlying frontier city once again. This had been the case before and after 1948 until 1967, when Jerusalem was divided and under constant attack.
    The E1 area, which is part of Ma'ale Adumim and within Area C, has been the scene of relentless illegal Palestinian building and land grabs by Bedouin tribes. In Area C, according to the Oslo 2 Accord, Israel retained the powers of zoning and planning. Building in E-1 will not threaten the contiguity of a Palestinian state because east of Ma'ale Adumim at least 15 kilometers of land remains to connect the north West Bank to the south. Furthermore Israel has developed a plan for a bypass road east of Ma'ale Adumim that would connect Bethlehem to Ramallah. The new road would actually reduce traveling time for Palestinians. [...]"


Syrie

- Syrie : raids aériens sur le camp de Yarmouk, exode des Palestiniens (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/syrie-progression-rebelles-camp-palestinien-yarmouk-à-damas-094336709.html
   "L'aviation syrienne a mené mardi des raids sur le camp palestinien de Yarmouk, à Damas, où les rebelles ont pris l'avantage sur les combattants pro-régime et dont la moitié des habitants ont fui. [...] Dans le sud de la capitale, plusieurs raids ont visé en fin d'après-midi le camp de Yarmouk abritant habituellement 150.000 Palestiniens tandis que des combats et des bombardements se déroulaient dans le quartier proche de Tadamoun, ainsi que dans d'autres secteurs pauvres du sud de la capitale, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
    Un premier raid dimanche avait fait huit morts dans le camp, suivi de violents combats lundi. Les rebelles, appuyés par des combattants palestiniens qui leur sont favorables, avaient réussi plus tôt à chasser de la plus grande partie du camp des miliciens palestiniens favorables au régime, selon l'OSDH, qui s'appuie sur un large réseau de militants et médecins en Syrie. Un habitant de Yarmouk a affirmé à l'AFP y avoir vu "des centaines d'insurgés de l'Armée syrienne libre (ASL)", composée de déserteurs et de civils ayant pris les armes. [...]
    Selon le porte-parole de l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés de Palestine (Unrwa) à Jérusalem, Sami Mhasha, "au moins 50% des habitants ont quitté ou quittent le camp pour trouver refuge" ailleurs, notamment au Liban. Selon la Sûreté générale et l'Unrwa, 2.000 Palestiniens ont traversé la frontière libanaise dimanche et lundi, mais mardi l'affluence était encore plus grande. Des centaines de Palestiniens, entassés dans des bus et voitures, se pressaient ainsi au poste-frontière de Masnaa, selon le photographe de l'AFP.
    La Syrie compte 490.000 Palestiniens, en majorité venus du nord de la Palestine lors de la guerre israélo-arabe de 1948, rejoints par d'autres au fil des conflits. [...]"


Monde arabe

- Antisémitisme : plainte contre un imam tunisien (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/12/19/97001-20121219FILWWW00618-antisemitisme-plainte-contre-un-imam.php
   "L'Association tunisienne de soutien aux minorités a annoncé aujourd'hui avoir porté plainte pour incitation à la haine contre un imam tunisien dont un prêche appelant à un génocide divin des juifs avait été diffusé à la télévision en direct le 30 novembre. [...] La chaîne Hannibal TV qui a diffusé le prêche n'est pas visée, étant donné que la retransmission était en direct et qu'elle ne pouvait savoir quel serait le contenu du discours, a expliqué Me Baltagi.
    L'imam, dans son prêche lié aux hostilités entre Israël et les groupes palestiniens à Gaza en novembre, a appelé Dieu à éliminer les Juifs. "Oh Allah (Dieu), tu sais ce que ces maudits juifs ont fait, la corruption qu'ils ont semée sur Terre, leurs efforts pour détourner les gens de ton chemin, l'humiliation qu'ils causent à tes serviteurs", a-t-il lancé. "Frappe les avec un coup tel pour qu'il n'en reste plus un seul. Allah, rend les ventres de leurs femmes stériles et assèche les entrailles de leurs hommes".
    La communauté juive en Tunisie s'est réduite à 1.500 âmes, contre 100.000 en 1956 avant l'indépendance. Début novembre, des représentants de la communauté juive ont demandé une protection de l'armée après l'arrestation de quatre Libyens et d'un policier tunisien préparant l'enlèvement d'un jeune juif tunisien pour obtenir une rançon. Des insultes antisémites avaient été scandées lors de manifestations en 2011-2012 par des islamistes radicaux dans le pays."


Iran

- Pour la télévision iranienne, Israël est derrière le massacre de Newtown (Guysen) - plus d'infos en anglais ici.
http://www.guysen.com/news_Pour-la-television-iranienne-Israel-est-derriere-le-massacre-de-Newtown_371027.html
   "La télévision iranienne a donné la parole à un "spécialiste" américain selon lequel Israël est derrière le massacre de Newtown dans le but de se venger du président Barack Obama après "l'humiliation" du vote à l'ONU qui érige la Palestine au rang d'Etat."

- L'Iran reste ferme sur son programme nucléaire, Yeganeh Torbati (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/liran-reste-ferme-sur-son-programme-nucl%C3%A9aire-120815711.html
   "L'Iran n'entend pas cesser pas son programme d'enrichissement d'uranium, a déclaré mardi le chef de l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran. La fermeté de la position de Téhéran semble augurer de discussions difficiles, lors de leur reprise sous peu, avec les six puissances mondiales impliquées dans la recherche d'une issue à la crise autour du programme nucléaire iranien.
   "La République islamique d'Iran ne suspendra pas son programme d'enrichissement d'uranium à 20% parce que d'autres l'exigent", a déclaré Fereydoun Abbasi-Davani, cité par l'agence Isna. "La République d'Iran produira de l'uranium enrichi à 20% pour répondre à ses besoins et aussi longtemps qu'il sera nécessaire", a-t-il ajouté. L'enrichissement à 20% est un droit pour la nation iranienne qui "défendra ce droit avec autorité", a-t-il également déclaré. L'Occident souhaite que l'Iran cesse son enrichissement à une concentration fissile de 20%, celle-ci constituant un nouveau pas vers un niveau qui pourrait permettre la fabrication de bombes nucléaires. [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Décembre 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages