Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 12:13

France

- Toujours deux poids et deux mesures aux dépens d’Israël, David Ruzié (professeur émérite des universités, spécialiste de droit international) - "Avec la récente interprétation d’un même texte de la Charte par le Conseil de sécurité par rapport à celle de la CIJ, en 2004, nous avons là un « bel exemple » d’une discrimination juridique à l’égard d’Israël".
http://www.crif.org/fr/tribune/toujours-deux-poids-et-deux-mesures-aux-d%C3%A9pens-d%E2%80%99isra%C3%ABl/34518
   "Dans son édition de mercredi 16 janvier 2013, le journal Le Monde écrit, à propos de l’opération Serval actuellement menée, par la France, au Mali et que vient d’approuver, unanimement, le Conseil de sécurité de l’ONU : « Sur le plan juridique, le fait que Paris s’abrite derrière l’article 51 de la charte des Nations unies – qui prévoit « le droit de légitime défense, individuelle ou collective » en cas d’agression armée contre un État membre de l’ONU – ne fait pas l’objet de la moindre contestation au sein du Conseil ». C’est là une analyse juridique parfaitement correcte des dispositions de la Charte à propos de l’agression subie par le Mali de la part de bandes de terroristes, qui tentent de s’emparer de son territoire.
    Mais alors pourquoi le 9 juillet 2004 les juges de la Cour internationale de justice (CIJ) ont-ils, à propos de la « barrière de sécurité » construite par Israël pour se protéger contre les attaques terroristes dirigées contre lui, adopté une autre interprétation du même texte ? En effet, dans le §139 de cet avis (Recueil p. 194), la CIJ a, notamment, contesté à Israël le droit d’invoquer la légitime défense au motif qu’« Israël ne prétend pas que les violences dont il est victime soient imputables à un État étranger ».
    Quelle est la différence avec la situation du Mali, à l’heure actuelle ? Aucune… Qu’il s’agisse d’Israël ou du Mali, qui a fait appel à la France, dans le cadre de l’exercice de la légitime défense individuelle ou collective reconnue par l’article 51 de la Charte des Nations Unies, il s’agit de faire face à des atteintes portées à la souveraineté d’un État membre de l’ONU par des « acteurs non étatiques » (suivant l’expression couramment utilisée de nos jours). Le Mali n’a jamais prétendu qu’il avait été attaqué par un État étranger, pas plus qu’Israël n’accusait tel ou tel État de porter atteinte à son intégrité.
    Alors pourquoi ce « double langage » ? Sans vergogne, la France de 2013 adopte une interprétation de la Charte des Nations Unies qu’elle écartait en 2004, devant la Cour… Voilà un bel exemple d’hypocrisie. On nous répondra qu’en 2004 il s’agissait d’une prise de position d’un organe juridique et, hier, d’un organe politique. La belle affaire et que l’on ne vienne surtout pas nous dire que ce sont les juristes, qui ont généralement raison et non pas les politiques ! Les juges – sensés mieux connaître le droit – n’en sont pas moins des êtres humains, susceptibles de se tromper et il n’y a aucune raison – bien au contraire – de critiquer l’interprétation de la Charte, sur laquelle viennent de s’appuyer les membres du Conseil de sécurité pour approuver l’action de la France.
    Simplement, en 2004, même des juges cherchaient, à tout prix, à critiquer Israël (ne parlons pas de condamnation, car en l’occurrence il ne s’agissait que d’un avis consultatif et non d’une décision ayant force contraignante). Et nous n’avons pas manqué de critiquer, à l’époque (v. ici-même notre point de vue le 9 juillet 2004 – Assemblée générale des Nations Unies : nième résolution anti-israélienne) et par la suite (v. en dernier lieu , D. Ruzié et G. Teboul, Droit international public, 21e éd., 2012, éd. Dalloz, pp. ; 294-296), la position des juges de La Haye. Avec la récente interprétation d’un même texte de la Charte par le Conseil de sécurité par rapport à celle de la CIJ, en 2004, nous avons là un « bel exemple » d’une discrimination juridique à l’égard d’Israël."

- Amnesty hypocrisy: French try to avoid civilian casualties, Israelis don't (Elder of Ziyon) - "Did Amnesty show any similar understanding of Israel's attempts to only target terrorists and avoid civilian casualties? Did it ever refer to "Israel's best efforts" to avoid civilian casualties when the terrorists were hiding among civilians? [...] There is no doubt that the French are justified in helping fight terrorists in Mali. However, the hypocrisy of how human rights organizations give France the benefit of the doubt while slamming Israel for doing the same thing is disgusting."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/amnesty-hypocrisy-french-try-to-avoid.html


Israël

- Une autre façon de voir Israël, Roger-Pol Droit (Le Monde des Livres)
http://abonnes.lemonde.fr/les-articles-du-monde/
   "Le peuple juif ? Invention récente. La terre d'Israël ? Artifice moderne. L'Etat hébreu ? Menace pour le monde entier. Le monothéisme ? Source de violences et de destructions... Voilà la trame d'un tissu de simplissimes sornettes, d'attaques perfides et d'injures obscènes devenu, ces derniers temps, le catéchisme commun de prétendues analyses. On pourrait s'attendre à ce que la faiblesse de ces inepties se retourne prestement contre ceux qui les forgent, les ressassent, les approuvent. Mais non, elle finit par corroder l'opinion, fabrique des conditionnements et des réflexes pavloviens. Du coup, rappels et mises au point, plus qu'utiles, deviennent indispensables. Ceux de Shmuel Trigano, avec Politique du peuple juif, sont exemplaires.
    Car il commence par rappeler la singularité sans équivalent d'un peuple qui, ni vraiment ethnie ni simplement communauté religieuse, a traversé, sans se dissoudre, durant deux millénaires, l'exil et la dispersion, en s'ancrant dans une langue, l'hébreu, et une loi, la Torah. Une fois mise en lumière cette évidence, Trigano montre aussi comment cette histoire à nulle autre pareille conduit à réinterroger les notions habituelles de "peuple", de "nation", d'"Etat", mais aussi celles d'"identité", de "démocratie", de "souveraineté" - entre autres. En fait, dès qu'on regarde de près, les articulations usuelles du politique et du religieux, de la transcendance et de l'immanence, de l'universel et du particulier se trouvent, dans l'histoire des juifs, autrement agencées qu'ailleurs.
    Par exemple : le rapport entre loi divine et décisions humaines. La loi juive représente effectivement la voix divine : les hommes ne décident pas des principes. Pourtant, on ne parlera pas trop vite d'hétéronomie, car la mise en oeuvre de ces principes et l'interprétation même de cette loi ne dépendent que des hommes, et de leurs jugements autonomes. Pour faire saisir clairement ce type de subtilité et de cohérence, il faut l'alliance des diverses compétences de Shmuel Trigano : philosophe, rompu aux distinctions conceptuelles, sociologue, au fait des données historiques, penseur juif accoutumé aux traités hébraïques.
    Avec ce 21e livre, en écho à sa somme sur Le Judaïsme et l'Esprit du monde (Grasset, 2011), cet intellectuel endurant propose surtout une passionnante analyse des situations distinctes où évolue la dimension politique du destin juif : époque biblique, où ce peuple s'affirme ; temps d'exil, où il se maintient ; temps de l'émancipation et de l'assimilation modernes, où ce peuple s'oublie ; temps du sionisme, où il se souvient de son existence en tant que peuple ; création de l'Etat d'Israël, qui voit resurgir, dans un contexte différent, toutes les interrogations anciennes... en attendant ce qui, demain, reste à inventer et à écrire.
    Une chose est sûre : quiconque - juif ou non juif, sioniste ou pas - s'intéresse à la pensée politique et veut apercevoir les facettes et les enjeux de cette complexité nommée Israël devrait se plonger dans ce livre, qui fournit matière à réflexions et discussions multiples. Chacun peut y découvrir, au lieu de la brutale simplicité des imprécations et des intrigues, les jeux complexes du singulier et de l'universel."

- Terrorists hold a party in oppressive Israeli prison (video) (Elder of Ziyon) - "The PA is not denying that Palestinian Arab terrorists in prison have an easy life - they are just upset that people can now watch a video of it. That is how honor/shame works; appearances are more important than reality".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/terrorists-hold-party-in-oppressive.html


Gaza & Hamas

- Gaza : un jeune Palestinien blessé (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/18/97001-20130118FILWWW00525-gaza-un-jeune-palestinien-blesse.php
   "Un Palestinien de 17 ans qui s'était approché de la frontière a été blessé à une jambe par des tirs israéliens près de Beit Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza, a-t-on appris aujourd'hui de sources médicales. Les soldats ont tiré en l'air avant de viser les jambes de l'adolescent, qui a été hospitalisé à Beit Lahiya, selon ces sources. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de l'armée israélienne. [...]"

- La police égyptienne découvre un arsenal de munitions au sud de Rafah (Guysen)
http://www.guysen.com/news_La-police-egyptienne-decouvre-un-arsenal-de-munitions-au-sud-de-Rafah_373926.html
   "La police égyptienne a mis à jour un arsenal de munitions et de missiles anti-aériens, près de Rafah, à la frontière entre l'Egypte et Israël, a indiqué jeudi l'agence palestinienne Maan."

- Hamas Tries to Limit Israeli Imports into Gaza, Elad Benari (Arutz 7)
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/164324#.UPqEAGdvBWM
   "[...] Hamas’ Ministry of Economics announced this week its decision to ban the import of certain types of goods into Gaza through the Israeli crossings. These include office furniture, various types of foods, hygiene products, gas pipes, plastic, plastic bags and clothing. The local population in Gaza expressed its dissatisfaction with the decision, especially since the Israeli products that enter Gaza are considered to be of much higher quality than the goods that are smuggled into Gaza from Egypt, through the tunnels in the Rafiah area.
    The Coordinator of Government Activities in Judea, Samaria and Gaza (COGAT) noted that this is part of an ongoing Hamas policy, which seeks to reduce imports from Israel and other external markets without analyzing the serious impact such decisions would have on the public and the population in Gaza. Nevertheless, COGAT noted, on Wednesday 218 truckloads containing a variety of goods and 175 tons of gas were delivered into Gaza. [...]"

- Latest photos of Concentration Camp Gaza (Elder of Ziyon) - "This is a photo essay of Islamic University in Gaza from Palestine Times".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/latest-photos-of-concentration-camp-gaza.html


Judée-Samarie

- Cisjordanie : un Palestinien de 15 ans grièvement blessé par un tir israélien, Musa al-Shaer (AFP) - "touché par une balle qui avait rebondi sur le sol".
http://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-palestinien-15-ans-gri%C3%A8vement-bless%C3%A9-tir-isra%C3%A9lien-212209256.html
   "Un Palestinien de 15 ans a été grièvement blessé au visage vendredi par des tirs des forces de sécurité israéliennes pendant des affrontements près de Bethléem, a-t-on appris de sources médicales. L'adolescent, touché par une balle qui avait rebondi sur le sol pendant des affrontements à Aïda, un camp de réfugiés situé au nord de Bethléem, a été conduit à l'hôpital de Beit Jala puis transféré à l'hôpital Hadassah Ein-Kerem à Jérusalem pour des soins supplémentaires.
    Interrogée, l'armée israélienne a précisé qu'"une trentaine de Palestiniens avaient lancé un engin explosif et des pierres contre les forces de sécurité à un barrage" près de Bethléem. "Selon les premiers éléments, au cours des affrontements, un suspect palestinien s'est approché des soldats avec une fronde pour lancer des cailloux. Se sentant aussitôt en danger, des soldats ont ouvert le feu vers les jambes du suspect", a expliqué la porte-parole, en précisant que les militaires avaient utilisé des balles réelles. Une enquête est en cours.
    Les affrontements entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes ont débuté il y a plus d'une semaine à Aïda, où les Palestiniens s'attaquent aux tours de l'armée surplombant le mur de séparation près de la tombe de Rachel, en brûlant des pneus à leurs pieds et jetant des pierres. [...]"
- Territoires disputés : un émeutier palestinien blessé par Tsahal au Tombeau de Rachel (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Territoires-disputes-un-emeutier-palestinien-blesse-par-Tsahal-au-Tombeau-de-Rac_374049.html
   "Selon des sources palestiniennes, un jeune palestinien a été grièvement blessé par un tir de Tsahal au Tombeau de Rachel, près de Bethléem. Selon les premiers éléments de l'enquête, une émeute palestinienne violente a éclaté et les soldats présents ont ouvert le feu pour disperser les émeutiers. Cet incident intervient après une série d’évènements sérieux survenus dans la zone la semaine dernière : jets de pierres, de cocktails molotov et de bombes tuyau sur les forces israéliennes en présence."

- Territoires disputés : un enfant israélien blessé par des jets de pierres palestiniens au sud de Bethléhem (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Territoires-disputes-un-enfant-israelien-blesse-par-des-jets-de-pierres-palestin_373799.html
   "Un enfant israélien a été transporté à l'hôpital après avoir été légèrement blessé par des jets de pierres palestiniens visant la voiture dans laquelle il voyageait cet après-midi dans le secteur de Tkoah, au sud de Bethléhem. Le véhicule a été endommagé. Tsahal ratisse le secteur à la recherche des agresseurs palestiniens."
- Un soldat de Tsahal blessé par des pierres lancées par des Palestiniens au Tombeau de Rachel (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Un-soldat-de-Tsahal-blesse-par-des-pierres-lancees-par-des-Palestiniens-Tombe-de_373826.html
   "Un soldat de Tsahal a été légèrement blessé par des jets de pierres à côté du Tombeau de Rachel. Il a été évacué du site. Les affrontements ont continué entre 50 Palestiniens et les forces de sécurité israéliennes, qui ont essayé de les disperser avec des moyens de dispersion anti-émeute. Jusqu'à présent, neuf Palestiniens ont jeté des bombes artisanales et 18 cocktails Molotov sur les forces de sécurité. L'une des bombes a causé des dommages à la paroi qui protège la tombe."
- Where's the Coverage? Rock-Throwing (CAMERA) - "Rock-throwing is not exactly Tom Sawyer stuff, is it? It’s violent and dangerous. So… Where’s the coverage?" Des images éloquentes sur l'effet réel des "lancers de pierres".
http://blog.camera.org/archives/2013/01/wheres_the_coverage_rock_throw_1.html

- Hamas’s star rising in the West Bank, Yaakov Lappin (JP)
http://www.jpost.com/Features/FrontLines/Article.aspx?id=300029
   "Hamas is steadily gaining strength among Palestinians in the West Bank and, according to multiple indicators being observed by security forces, is winning the battle for hearts and minds in the court of public opinion at Fatah’s expense. The rising star of Hamas is being felt on the streets of the West Bank, though its attempt to put together organizational building blocks and reestablish its infrastructure is being successfully blocked by the Shin Bet (Israel Security Agency) and the IDF.
    The shift is occurring as instances of violent disturbances involving rock throwing, Molotov cocktail attacks and sporadic grenade attacks and shootings rose significantly in November and December across the West Bank. To complicate the picture further, some of the violent incidents had been organized by paramilitary terror outfits affiliated with Fatah.
    The Palestinian Authority still makes arrests of Hamas members, and the IDF is still “mowing the lawn,” one security source explained. “It’s very hard for Hamas to get organized,” he added. “Their rise is not organizational.” On the other hand, a series of clear signs have been identified that point to a rise in Hamas’s support among the Palestinian masses. Hamas flags flew for the first time in the West Bank after a long absence in 2011, when Israel released 1,200 security prisoners as part of the Gilad Schalit exchange, with hundreds of convicted terrorists freed to the West Bank. [...]"

- Beit-Iksa (Jérusalem) : Des Palestiniens construisent un avant-poste (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Beit-Iksa-Jerusalem-Des-Palestiniens-construisent-un-avant-poste_374056.html
   "Des Palestiniens ont érigé un avant-poste dans le village de Beit-Iksa, à quelques kilomètres au nord-ouest de Jérusalem, là où doit passer le mur de séparation de la Judée-Samarie."

- Which Prime Minister Built the Most Homes in the Settlements?, Shalom Bear (Jewish Press) - "Rhetoric aside, real data can answer the question as to who built the most in the Settlements." Où l'on voit que le mandat 2009-2012 de Nétanyahou est celui qui a connu le moins de construction de nouvelles habitations (le mandat 1999-2001 d'Ehoud Barak remportant haut la palme).
http://www.jewishpress.com/news/breaking-news/which-prime-minister-built-the-most-homes-in-the-settlements/2013/01/18/
- 65% des Israéliens favorables à la reconnaissance de l'Université d'Ariel (Guysen)
http://www.guysen.com/news_65-des-Israeliens-favorables-a-la-reconnaissance-de-l-Universite-d-Ariel_373986.html
   "65% des Israéliens sont favorables à la reconnaissance de l'Université d'Ariel située dans les Territoires disputés et 15% y sont opposés, selon un sondage  de l'Institut Geocartographia publié ce matin. 76% estiment que le refus des autres universités israéliennes de reconnaître l'Université d'Ariel est motivé par des considérations politiques et 53% estiment  que ce refus a également pour origine la volonté de préserver leur "petits intérêts sectoriels et élitistes". 59% des sondés considèrent que si Ariel avait été situé à l'intérieur de la Ligne verte (Israël du 4 juin 1967, NDLR), son Université n'aurait pas eu autant de difficultés pour être reconnue."

- Palestinians: Fatah's Armed Gangs Are Back, Khaled Abu Toameh (Gatestone Institute) - "The US and the EU, which have been funding and training the the Palestinian security forces, need to bang on the table -- now -- for Abbas to rein in the Fatah militiamen, before scenes of anarchy, violence and lawlessness return to the West Bank".
http://www.gatestoneinstitute.org/3542/fatah-armed-gangs


"Processus de paix"

- The "moderate" PA also routinely calls Jews "apes and pigs" (Elder of Ziyon) - "For those who try to argue that these are not representative of Palestinian Arabs as a whole, I have only one request: Find me a news story showing Arabs protesting against any single one of these expressions of Jew-hatred. Find me a columnist in a PA newspaper who criticize these broadcasts. Find me an organization in the territories that fights anti-semitism. Prove that these are the exception, and not the rule. You can't".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/the-moderate-pa-also-routinely-calls.html

- Netanyahu: No Negotiations with He Who Embraces Hamas, Elad Benari (Arutz 7)
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/164197#.UPXKzWdvBWM
   "[...] "In the reality of the Middle East, any areas we will pull out of will be taken over by Iran," Netanyahu told Channel 2 News in a special interview. "The stronger we are, we will be able to secure our future and make peace with our neighbors. I'll make peace if I am talking with someone who does not embrace Hamas and does not give credit to people who showered rockets on the State of Israel," he added, in criticism of Abbas's reconciliation meeting last week with Hamas chief Khaled Mashaal, after the latter said that Israel should be wiped off the map. He added, "If Abbas comes to the negotiating table without preconditions, he will find me on the other side of the table." Since 2009 Abbas has refused to come to the negotiating table with Israel and has continuously tried to impose preconditions on talks. [...]"
- Netanyahu hits back at Obama: I won’t capitulate (Times of Israel)
www.timesofisrael.com/netanyahu-hits-back-at-obama-i-wont-capitulate/
   "[...] According to a report Tuesday by Bloomberg columnist Jeffrey Goldberg, Obama has begun repeating the mantra that Israel under Netanyahu “doesn’t know what its own best interests are.”
    Israelis can and will decide for themselves who best represents their interests, Netanyahu retorted in a Channel 2 interview. Alluding to Obama’s calls for an Israeli-Palestinian peace agreement based on the pre-1967 lines with land swaps, and a halt to building over the pre-67 lines in Jerusalem, Netanyahu said, “When they say, ‘Go back to the ’67 lines,’ I stand against. When they say, ‘Don’t build in Jerusalem,’ I stand against.”
    He added: “It’s very easy to capitulate. I could go back to the impossible to defend ’67 lines, and divide Jerusalem, and we’d get Hamas 400 meters from my home.” That would not happen under his leadership, he said. “It’s easy to do, and they’d applaud,” he went on, presumably referring to the US-led international community. “They’d applaud just like they applauded the parties (in the 2005 Israeli government) that pulled out of Gaza. Those parties got applause, and we got a rain of rockets.” [...]"

- Edelstein: Leader like Netanyahu could make peace, Gil Hoffman (JP)
http://www.jpost.com/DiplomacyAndPolitics/Article.aspx?id=299843
   "It takes a leader like Prime Minister Binyamin Netanyahu to make peace, Diaspora Affairs Minister Yuli Edelstein, the only Likud minister who lives in the West Bank, told attendees at Wednesday’s Jerusalem Post debate at the Jerusalem Great Synagogue. [...] “We want to make peace, but we are not selling dreams,” Edelstein said. “If peace comes, it will be under a leader like Netanyahu in a formula like [the late US president Ronald] Reagan talked about, peace from strength. Appeasement won’t work.” [...]"

- Israël : une majorité d'Israéliens ne pense pas possible un accord de paix avec les Palestiniens (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Israel-une-majorite-d-Israeliens-ne-pense-pas-possible-un-accord-de-paix-avec-le_373871.html
   "Selon un sondage Hagal HaHadash publié ce jeudi matin dans le journal Israël Hayom, une majorité d'Israéliens (61,9%) ne pense pas qu'il soit possible d'aboutir à un accord de paix avec les Palestiniens, 35,1% pensent le contraire et 3% sont indécis. A la question de savoir quel est l'homme politique le plus compétent pour devenir le prochain ministre de la Défense, 28,2% se prononcent en faveur de Moshé (Bogie) Yaalon, 27,3% pour Ehoud Barak, 25% pour Shaul Mofaz et 19,5% sont indécis. Enfin, 82,3% des Israéliens sont persuadés que c'est la liste Likoud-Beteïnou qui recueillera le plus grand nombre de mandats à la prochaine élection, 8,5% pensent que c'est Avoda et 9,2% ne savent pas."


Egypte

- US condemns Morsi's 2010 anti-Semitic remarks (Reuters) - "White House spokesman Jay Carney told reporters that the language Morsi had used was "deeply offensive" and that US officials raised concerns with the Egyptian government on the matter".
http://www.jpost.com/DiplomacyAndPolitics/Article.aspx?id=299690


Syrie

- 12 killed in airstrike on Palestinian Arab camp - and no one reports it (Elder of Ziyon) - "Good luck finding any major Western media reporting this. The value of Palestinian Arab lives is directly proportional to the involvement of Jews in their deaths. By the way, the International Solidarity Movement is completely silent on the 900 Palestinians killed in Syria so far. Their "solidarity" is quite selective, apparently".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/12-killed-in-airstrike-on-palestinian.html


Turquie

- Des cibles du PKK bombardées (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/16/97001-20130116FILWWW00361-des-cibles-du-pkk-bombardees.php
   "Des avions de l'armée turque ont bombardé hier dans le nord de l'Irak plus de 50 bases arrières du principal mouvement séparatiste armé kurde, le PKK, ont affirmé des sources militaires turques sans préciser si les attaques ont fait des victimes. Lundi déjà, des chasseurs-bombardiers turcs avaient ciblé au moins 18 bases présumées du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak également. Il s'agissait des premiers raids depuis plusieurs semaines et les premiers depuis que la Turquie a amorcé le mois dernier des négociations de paix avec le chef emprisonné du PKK, Abdullah Öcalan."


Iran

- Nucléaire iranien : nouvel échec pour l'AIEA, Dieter Nagl (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/nucl%C3%A9aire-daccord-entre-liran-laiea-085153962.html
   "L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a subi un nouvel échec dans ses négociations avec l'Iran sur un contrôle de son programme nucléaire controversé -- à visée militaire selon les Occidentaux, purement civil d'après Téhéran -- et l'attention se focalise dorénavant sur la prochaine réunion, fin janvier, entre l'Iran et les grandes puissances. Après deux jours de "discussions intensives" à Téhéran, mercredi et jeudi, "des divergences subsistent quant à une approche structurée en vue d'analyser une éventuelle dimension militaire du programme nucléaire iranien" et "aucun accès à la base militaire de Parchin a été garanti", a précisé le chef des inspecteurs de l'agence onusienne, le Belge Herman Nackaerts, vendredi matin à son retour à Vienne, venant de la capitale iranienne.
    [...] dès la semaine dernière, le Directeur général de l'AIEA, le Japonais Yukiya Amano, avait douché les espoirs de percée, déclarant à Tokyo qu'il "n'était pas vraiment optimiste". Les discussions entre l'AIEA et l'Iran, qui traînent depuis un an, portent sur la signature d'un "accord global", permettant aux experts onusiens d'enquêter librement sur le programme nucléaire iranien, Téhéran étant soupçonné par la communauté internationale de visées militaires, ce que Téhéran dément catégoriquement. [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Janvier 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages