Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 23:17
France

- Dieudonné ShoahNanas (Vidéo 6mn44) - Dieudonné répond à sa récente condamnation : les Juifs sont riches, font commerce de la Shoah, et affament les Africains.
http://www.dailymotion.com/video/xb0fto_dieudonne-shoahnanas_news
   "[...] La sentence finalement est tombée : pas de prison pour le bouffon - j'ai échappé de près aux chaînes -, mais une lourde peine d'amende. 30 000 euros ! Je sais que la presse a parlé de 10 000 euros, c'est une des condamnations. Mais il y avait aussi la prise en charge de l'émotion et de la peine de certaines associations [Faux, les associations n'ont eu qu'un euro symbolique - elles n'en demandaient d'ailleurs pas plus], ainsi que de frais d'avocats de leurs conseillers. 30 000 euros, une somme colossale [...], le salaire moyen d'un Camerounais pendant vingt ans. [...] De quoi sauver d'une mort certaine plusieurs centaines de nourrissons du Bantou [http://fr.wikipedia.org/wiki/Bantou], mes frères, mes cousins, ma propre famille.
    On me demande à moi, le Nègre bantou, de payer 30 000 euros [...] pour la mémoire de la Shoah. Moi, Dieudonné M'Bala M'Bala, qui n'aurait jamais d'ailleurs la fortune nécessaire pour sortir de la misère ma propre famille, on me demande de commémorer, de participer - c'est une somme énorme - à la mémoire d'une autre communauté, d'une autre famille, qui, me semble-t-il, n'est pas plus dans la misère que moi, bien au contraire. Soyons très clair.
    C'est donc la stratégie de l'asphyxie financière qui aura été retenue par le tribunal, stratégie qui fut proposée lors des débats par les très pleurnichards commerçants de la Shoah, quelques obscènes marchands prêts à vendre leur dignité pour quelques petits billets. J'ai décidé, chers amis, de solliciter votre concours, afin de m'aider à poursuivre mon chemin [...]. Envoyez vos dons, s'il vous plaît. [...]
    Quant aux commerçants de la Shoah, je propose mon humble participation au business de la mémoire, avec une modeste chanson de ma composition, pour que jamais nous n'oublions [...]. Ce titre s'appelle "Shoahnanas". Alors pourquoi Nanas ? [...] Amener aussi une petite touche d'exotisme [...], pour rappeler aussi les grands chanteurs à texte qui ont inspiré et baigné mon enfance, je pense à Carlos, par exemple... pas le terroriste, bien sûr ! [Il rit.] Non non, lui il a un peu de talent. Non non je parle moi évidemment du cachalot avec les chemises à fleurs [...]. Shoah, Shoahnanas, musique Jacky. [De petits ananas s'animent numériquement sous Dieudonné, alors que la musique se lance.]
    "Shooooahnanas ! Sho-sho-sho-ananas ! Il me faut pas oublier, y en a p'tit billet ! [sic] Shooooahnanas ! [...] [Son assistant vient danser, habillé dans un habit de déporté avec une étoile jaune.] Shooooahnanas ! Tu dois jamais oublier ! [...] Tu me prends par la Shoah, je te prends pas l'ananas ! Shooooahnanas ! [...]"
    Vos dons vont permettre, évidemment, que nous fassions le clip Shoahnanas, nous avons été invités au Liban pour le faire. Nous ferons d'ailleurs tous les extérieurs en Iran. [...] [Il se remet à chanter "Shooooahnanas !"]"

- "Les Français sont-ils antisémites ?" : Robert Menard vs Elisabeth Levy (Vidéo 1mn19) - Ménard (ex-président de RSF) dénonce un "deux poids deux mesures" : on se mobiliserait plus pour un Juif agressé que pour un Arabe agressé, et il est plus facile d'être Juif que d'être Arabe en France. Lévy répond : "ça dépend dans quels endroits". Ménard monologue et on n'entend pas la réponse de Lévy, qui n'intéresse d'ailleurs pas les internautes de Dailymotion puisque la vidéo s'arrête rapidement après le laïus de l'ex-RSF (qui a récemment publié le "Livre noir de Gaza").
http://www.dailymotion.com/video/xazidn_sommesnous-antisemites-y-robert-men_news

- Elisabeth Levy / Les Français sont-ils antisémites ? (Vidéo 16mn24) - j'ai pu trouver la version longue, où Lévy peut enfin répondre (à écouter cependant, je retranscris juste Ménard qui est un peu flippant) :
http://www.dailymotion.com/video/xazx33_elisabeth-levy-les-francais-sontils_school
Extraits :
    Ménard : "Le problème, c'est qu'on passe vite de l'un à l'autre [de l'antisionisme à l'antisémitisme]. Moi je travaille beaucoup dans le Moyen-Orient, [...] et ce qui alimente ça en réalité [la critique de l'existence d'Israël], c'est une façon de cacher une haine des Juifs qu'on voit tous les jours dans la presse arabe."
    Ménard : "A l'inverse, il y a certain nombre de gens qui, dès qu'on critique l'Etat d'Israël [...], immédiatement discrédite toute critique d'Israël au nom de "vous faites de l'antisémitisme", et ça c'est pas acceptable."
    Ménard : "Ce qui s'est passé à Gaza, au début de cette année avec l'intervention israélienne, avec plus de 1400 victimes dont des centaines de civils, de femmes, d'enfants [il s'agit des chiffres du Hamas], c'est abject. Et c'est pas moi qui le dit : quand je lis le rapport de Goldstone [...], qui est un Juif [...], qui dit qu'il y a eu des crimes de guerre et peut-être des crimes contre l'humanité de la part d'Israël, [...] c'est ça qui est abject."
    Ménard : "C'est ce conflit [israélo-palestinien] qui nourrit [l'antisémitisme dans la communauté musulmane française]." Et si, à l'inverse, c'était plutôt l'antisémitisme qui nourrissait la focalisation sur cet unique conflit, de basse intensité, et localisé dans un véritable mouchoir de poche géographique ?

- La grippe A (H1N1) dans "On n'est pas couché" (Vidéo 1mn40) - dans le showbiz, on n'aime pas les complots des méchantes et grosses boîtes pharmaceutiques, et on ne veut donc pas se faire vacciner. Car dans le showbiz, on est malin, on ne nous la fait pas.
http://www.dailymotion.com/video/xazw97_larnaque-de-la-grippe-a-h1n1-dans-o_news

- Les sources de Loose Change (Vidéo 8mn38) - pour s'instruire, mais aussi pour rire :
http://www.dailymotion.com/video/xb0dau_les-sources-de-loosechange_webcam

- Florilège des réactions brillantes et unanimes dans la détestation d'Israël des commentateurs du Monde.fr, après les propos* de Mme Clinton selon laquelle le gel de toute construction juive n'est pas à un préalable aux négociations (ce qui est pourtant assez logique, puisque les négociations ont précisément pour but, entre autres, de déterminer les frontières, et doivent donc, elles, être préalable à tout objectif palestinien de "purifier" leur Etat de toute présence juive) ; les réactions sont pour le moins inquiétantes, à croire que la dénonciation d'un "lobby juif" devient franchement banal.
http://lemonde.fr/proche-orient/reactions/2009/11/02/a-jerusalem-hillary-clinton-officialise-un-recul-sur-la-colonisation_1261583_3218_3.html
Louis A. (02.11.09 | 14h15)
"Il est grand temps que l'UE se saisisse fermement de ce dossier, aidée, espérons le, par le traité de Lisbonne, et fasse pression économiquement sur cet état particulièrement retord et arrogant. [...]"
servi (02.11.09 | 14h37)
"Mais non mais non, le lobby sioniste aux Etats-Unis n’est pas vraiment puissant, c’est une vue de l’esprit, d’ailleurs en France aussi Sarkozy en est totalement indépendant. N’écoutons pas les mauvaises langues…"
Paix maintenant (02.11.09 | 15h04)
"Tout cela est simplement lamentable et écoeurant. Ceux qui spolient n'ont qu'à continuer puiqu'ils finissent tels des enfants gâtés, toujours par tout avoir. Les autres n'ont qu'à se faire voler et surtout la fermer car sinon ce seront des terroristes. Il y a pourtant de nombreux pays où l'on tire sur ceux qui volent..."
Demacampagne (02.11.09 | 16h08)
"Quelle déception! et quelle honte! Mrs Clinton et M Obama n'en sortent pas grandis.Les hommes changent, la politique reste la même.Puissance du lobby juif.Mais personne n'est jamais sorti gagnant de cette politique. Encore une occasion ratée. Et que fait l'Europe pendant ce temps?"
La vérité des faits (02.11.09 | 16h23)
"Qu'Obama rembourse le Prix Nobel de la Paix . Qu'il verse cette somme au Hamas , finalement ce mouvement a compris depuis longtemps qu'il est stupide de vouloir reconnaitre Israël quand celui ne reconnait pas les droits des Palestiniens. [...]"
Gérard B. (02.11.09 | 16h47)
"C'est bien la confirmation que,Obama a été élu pour "garnir la vitrine"et faire croire au monde des déshérites,opprimés,spoliés,que l'Amérique veut effacer la mauvaise image laissée par l'administration Bush (Bush n'a été qu'une marionnette aux mains de Cheney,Volfovitz,Rumsfeld,Perle,Powell,en gros des lobby's militaro-industriels,et Juifs) [...]"
ML. (02.11.09 | 17h44)
"Obama n'a pas fait illusion longtemps, le lobby sioniste l'a vaincu. Seul le boycott fera plier Israël."
JEAN PIERRE T. (02.11.09 | 20h58)
"Je crois qu'il faut faire confiance à Obama et à Hillary. Avec les israéliens il faut être plus malins qu'eux ... Il faut savoir reculer pour mieux sauter. Les Israéliens sont aveuglés par leur force et ils oublient qu'au judo la force ne sert à rien. C'est un jeu d'échec et un jour ils seront "pat" sans s'en apercevoir ... Tellement ils sont aveuglés par leur ego ..."
Menau (02.11.09 | 21h51)
"Obama a appris la leçon, comme G.W.Bush:Pour avoir le 2eme mandat, il faut avoir le lobby juif de son cote. [...]"

* Les propos dans le texte :
   “There has never been a precondition. It’s always been an issue within the negotiations. What the prime minister [Netanyahu] has offered in specifics of a restraint on the policy of settlements, which he has just described – no new starts, for example – is unprecedented in the context of the prior two negotiations.” (Hillary Clinton)

************************************************************************************************
Processus de paix

- Benyamin Nétanyahou gagne le soutien de Hillary Clinton, Adrien Jaulmes (Le Figaro)
http://www.lefigaro.fr/international/2009/11/02/01003-20091102ARTFIG00315-benyamin-netanyahou-gagne-le-soutien-de-hillary-clinton-.php
   "Nétanyahou a réussi à renverser les rôles. Hillary Clinton, en visite éclair au Proche-Orient, est repartie en félicitant le premier ministre israélien et en rejetant les conditions palestiniennes à une reprise des négociations. «Ce que le premier ministre israélien a proposé en matière de retenue dans la politique de colonisation est sans précédent», a affirmé la secrétaire d'État américaine, qui a aussi précisé que le gel de la colonisation n'avait «jamais été une condition préalable» aux pourparlers. «J'espère voir les deux parties reprendre les négociations le plus tôt possible», a ajouté Hillary Clinton. [...]"

- Autorité palestinienne : le masque d'Obama est tombé, Khaled Abu Toameh & Tovah Lazaroff (JP)
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1256799068208&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull
   "Les responsables de l'Autorité palestinienne (AP) ont prévenu que l'échec de Washington à stopper toute construction dans les implantations mènerait à une "explosion". Ils ont également critiqué les déclarations de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton soutenant la position du Premier ministre Binyamin Netanyahou sur les implantations, qualifiant son moratoire de "sans précédent".
    "Le masque est tombé", estime un des responsables à Ramallah au sujet du président Barack Obama. Il confie au Jerusalem Post que les Etats-Unis ont une fois de plus prouvé qu'ils n'étaient pas un partenaire "honnête" au Moyen-Orient, au vu de leur position "partiale" en faveur d'Israël. "Si Clinton croit que nous allons revenir à la table des négociations pendant que les bulldozers s'agitent dans les implantations, elle se trompe", assure-t-il.
    Nabil Abu Rudaineh, porte-parole du chef de l'AP, Mahmoud Abbas, a ajouté que la région était proche d'une éruption volcanique à cause du refus de Netanyahou d'accéder à la demande palestinienne. "Nous ne serons prêts à reprendre les négociations de paix qu'après l'arrêt de la construction dans les implantations par Israël", a-t-il prévenu. Même son de cloche chez les représentants de l'OLP (Organisation de libération de la Palestine) et du "Parti du peuple palestinien" (parti communiste). [...]"

- Hillary Clinton tente de rassurer les Palestiniens sur les colonies (AFP) - "J'offre mon renfort aux parties quand elles font des pas allant dans le sens de soutenir l'objectif d'une solution à deux Etats".
http://www.lesechos.fr/depeches/monde/afp_00197612-hillary-clinton-tente-de-rassurer-les-palestiniens-sur-les-colonies.htm
   "[...] "La position de l'administration Obama sur les colonies est claire, sans équivoque. Elle n'a pas changé: les Etats-Unis n'acceptent pas la légitimité de la poursuite des implantations israéliennes", a déclaré à Marrakech (sud) Mme Clinton, avant une rencontre avec son homologue marocain Taieb Fassi-Fihri. "Mais les Israéliens ont répondu à un appel des Etats-Unis, des Palestiniens et du monde arabe en exprimant la volonté de limiter l'activité de colonisation", a ajouté la chef de la diplomatie américaine. Cette offre "est loin (...) de ce que nous préférerions. Mais si elle est mise en oeuvre, cela sera une restriction sans précédent de la colonisation et cela aura un effet significatif". [...]
    "J'offre mon renfort aux parties quand elles font des pas allant dans le sens de soutenir l'objectif d'une solution à deux Etats", s'est-elle justifié, disant voir dans l'offre israélienne de gel partiel "une chance pour les deux parties d'essayer d'avancer ensemble pour reprendre les négociations". Mme Clinton, manifestement soucieuse d'équilibrer ses propos, a repris lundi l'expression "sans précédent" pour rendre hommage aux efforts palestiniens afin d'améliorer la sécurité. [...]"

- Colonies: les Palestiniens "satisfaits" des explications US, selon Riyad al-Malki (AFP)
http://lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-40795697@7-60,0.html
   "Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki s'est déclaré "satisfait" lundi des déclarations, le même jour, de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, expliquant que l'opposition américaine aux colonies israéliennes "n'a pas changé". "Nous avons été surpris par les déclarations (ndlr: faites par Mme Clinton à Jérusalem) et, de notre point de vue, ça ne correspondait pas à ce que nous avions entendu à Abou Dhabi", a indiqué M. al-Malki lors d'un entretien avec des journalistes. "Je pense que ces déclarations ont été corrigées ensuite", a-t-il ajouté. "Alors, nous sommes satisfaits que cette position (américaine) ait été ramenée dans la droite ligne", a poursuivi M. Malki, qui participe comme Mme Clinton à la 6ème édition du Forum pour l'Avenir à Marrakech (sud)."

- Clinton demande à Israël des "gestes positifs" pour les Palestiniens (AFP) - "Israël a fait quelques pas en ce sens, mais doit faire beaucoup plus".
http://lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-40791014@7-60,0.html
   "La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a demandé lundi à Israël de faire "des gestes positifs" en direction des Palestiniens, louant les efforts palestiniens pour améliorer la sécurité. "J'ai dit au Premier ministre (Benjamin) Netanyahu que ces gestes positifs de la part des Palestiniens devaient susciter des gestes positifs d'Israël sur les déplacements, les accès (...) et l'organisation israélienne de la sécurité en Cisjordanie", a déclaré Mme Clinton à Marrakech (sud). "Israël a fait quelques pas en ce sens, mais doit faire beaucoup plus", a-t-elle poursuivi. Le président palestinien Mahmoud Abbas a fait preuve de "leadership et de détermination" sur la sécurité, et Israël doit répondre à ces efforts, a insisté la chef de la diplomatie américaine."

- Processus de paix ou pas, Salam Fayyad veut un Etat palestinien en 2011 (AFP)
http://www.lesechos.fr/depeches/monde/afp_00197563-processus-de-paix-ou-pas--salam-fayyad-veut-un-etat-palestinien-en-2011.htm
   "Tandis que la communauté internationale s'efforce de ressusciter une nouvelle fois un processus de paix moribond, le Premier ministre palestinien Salam Fayyad se dit déterminé, quant à lui, à donner vie à un Etat palestinien indépendant en 2011. "Certes nous voulons faire la paix, et pas seulement en parler, mais une fois encore, 16 ans après Oslo, nous sommes bloqués parce que, en fin de compte, il est du ressort de la puissance occupante (Israël) de mettre fin à l'occupation", a déclaré dimanche M. Fayyad dans un entretien avec l'AFP. [...]
    Mais pour Salam Fayyad, la priorité est de donner naissance à un Etat viable dans deux ans --"dans les faits et sur le terrain"--, quelle que soit l'avancée des discussions avec Israël. "Il n'y a pas d'autre alternative que le chemin de la liberté et la fin de l'occupation", malgré les divisions internes palestiniennes, insiste cet intellectuel éduqué aux Etats-Unis qui a l'oreille des chancelleries occidentales. "C'est un programme de construction et non un programme de destruction. Bâtir du positif sur le terrain. Comparez cela avec ce que fait Israël", plaide-t-il, dans une pique contre les colonies "illégales". [...]"

***************************************************************************************************
Israël

- Arrestation d'un terroriste juif (Israël-Infos)
http://www.israel-infos.net/Arrestation-d-un-terroriste-juif-4809.html
   "La justice a levé, ce dimanche, la censure sur l'arrestation par la police et le Shabak (services de sécurité intérieure) le 7 octobre dernier, de Yaakov Taitel, 37 ans, père de 4 enfants, habitant l'implantation de Shevout Rahel près de Shilo en Samarie, qui est accusé de deux meurtres et d'autres actes graves de terrorisme.
    Taitel - qui a émigré des Etats-Unis il y a une dizaine d'années - a été arrêté alors qu'il collait des tracts contre la communauté homosexuelle dans le quartier d'Har Nof à Jérusalem. Il a reconnu être l'auteur du meurtre d'un chauffeur arabe de taxi en 1997, et celui d'un berger palestinien la même année. Il a aussi avoué la pose d'engins piégés à Ely en 2006, à Bet Shemesh en 2007, qui a blessé un Palestinien, et de deux autres contre des véhicules de police à Jérusalem, en mai et juin 2007.
    Taitel a également reconnu être l'expéditeur d'un paquet cadeau explosif à une famille de "juifs messianiques" à Ariel, qui avait causé de graves blessures à un enfant, et avoir posé un engin piégé au domicile du Pr. Zeev Sternhell - historien et spécialiste des origines du fascisme français, et identifié à la gauche israélienne - en septembre 2008."

- Un terroriste juif ?, Yéochoua Sultan (Arouts 7) - "L’avocat du prévenu, Adi Kider, a déclaré que son client est mentalement irresponsable" ; "il se serait targué d’actes non commis par lui".
http://www.actu.co.il/2009/11/un-terroriste-juif/
   "[...] Le village de Chevout Rahel, sur le territoire de la tribu d’Ephraïm, a vivement protesté contre son arrestation. Ils sont sidérés par cette affaire. Pour eux, l’homme qu’ils côtoient observe une attitude effacée et courtoise. Ils n’ont strictement rien à lui reprocher en tant que voisin.   Pour éviter tout malentendu, le bureau local a exprimé sa vive condamnation du type d’actes qui lui sont reprochés, mais demeure incrédule: « Notre localité condamne les agissements qui lui sont attribués, mais tant que sa culpabilité ne sera pas prouvée, nous continuerons à avoir confiance en sa probité. » Ils ont ajouté: « Ce sont des faits inqualifiables et hautement prohibés, et nous nous y opposons sans ambiguïté. Notre village espère que les services de sécurité chercheront à mettre la vérité à jour. Nous espérons que ces informations contre Ya’acov Teitel seront démenties ».
    L’avocat du prévenu, Adi Kider, a déclaré que son client est mentalement irresponsable, du moins partiellement, et qu’il ne se rend pas bien compte de la gravité des accusations dont il fait l’objet. Comme stimulé par  l’« action », il se serait targué d’actes non commis par lui: « Entre autres, Teitel a déclaré être associé à des actes qu’il n’a pas commis, comme le sait la police. » Il a précisé que Teitel lui aurait révélé qu’il serait une sorte d’envoyé.
    Le conseil des implantations juives de Judée-Samarie n’a pas caché son inquiétude quant à une diabolisation possible de la part d’éléments incontrôlés de la gauche et des médias, dont certains ont d’ores et déjà publié sa photo en vignette sur un arrière plan de tout un arsenal d’armes tiré d’une photo d’archives. Il semblerait que la théorie des « terroristes des deux côtés » soit en manque de documentation tangible. [...]"

- ''Il y a encore des terroristes juifs en cavale'', estime-t-on au Shin Bet (Guysen.International.News / 2009-11-02 09:33)
   "Un haut responsable des services de Sécurité générale a indiqué lundi qu'''il y a encore des terroristes juifs sur lesquels le Shin Bet n'a pas réussi à mettre la main et qui pourraient préparer un prochain attentat''. ''Yaacov Teitel, arrêté le mois dernier pour une série d'attaques contre des Palestiniens et des Juifs, n'est ni marginal ni fou. Il est très extrémiste, il a une idéologie et agit avec prudence, détermination et ruse''."

- Terroriste juif : ''Nous devons déraciner les mauvaises herbes à temps'', affirme le général Ashkenazy (Guysen.International.News / 2009-11-02 10:09)
   "Le chef d'état-major de Tsahal, le général Gabi Ashkenazi a déclaré après l'arrestation de Yaacov Teitel, soupçonné de l'assassinat de 2 Palestiniens : ''Bien que les temps aient changé depuis l'assassinat d'Itzhak Rabin, il y a encore des éléments dans la société israélienne qui veulent faire justice eux-mêmes et changer la situation en incitant à la violence et en attentant à des civils innocents. (...) Nous devons couper ces mauvaises herbes avant qu'elles ne poussent plus mal''."

- Netanyahou : les implantations juives ne seraient plus une priorité nationale (Guysen.International.News / 2009-11-02 00:05)
   "Le Premier ministre Binyamin Netanyahou n'envisage pas d'inclure les implantations juives de Judée Samarie dans la nouvelle carte des zones de priorité nationale, selon la chaine 10 de la télévision israélienne . Le gouvernement alloue des budgets plus élevés pour les collectivités désignées comme zones de priorité nationale, qui sont généralement les communautés pauvres dans le sud et le nord du pays."

- Police nationale: des forces spéciales pour le secteur arabe ? (Arouts 7)
http://www.actu.co.il/2009/11/police-nationale-des-forces-speciales-pour-le-secteur-arabe/
   "Comment faire face efficacement aux violences et à la criminalité qui se manifestent de plus en plus dans le secteur arabe d’Israël et dans les villes où cohabitent deux communautés, juive et arabe ? Tirant les conclusions des événements d’octobre 2008 à Acco, le ministre de la Sécurité intérieure Itshak Aaronowitz a décidé de former des unités spéciales qui doivent opérer dans les localités arabes du nord et du centre du pays."

- Inculpation du député Mohammad Barakeh (Hadash) (Guysen.International.News / 2009-11-02 02:48)
   "L'état a inculpé, ce dimanche le député Mohammad Barakeh (Hadash) de 4 chefs d'accusation différents pour 4 incidents survenus sur une période de deux ans. Le député a un mois pour demander à la Knesset de reconnaître son immunité parlementaire. S'il ne le fait pas, il devra se présenter devant les juges. Il est accusé, entre autres, d'agression sur un soldat lors d'une manifestation à Bilin, de menaces contre un policier sur un marché de Carmel, de l'agression d'un photographe et d'insultes aux forces de l'ordre. Le Hadash est le parti communiste israélien."

- Nouvelle Vague à Tel-Aviv, Nathaniel Herzberg (Le Monde) - "le monde leur a ouvert les bras. Les trois principaux festivals internationaux les ont encore récemment mis à l'honneur."
http://lemonde.fr/archives/article/2009/11/02/nouvelle-vague-a-tel-aviv_1261629_0.html
   "[...] Petit coup d'oeil aux chiffres. En 1998, Israël produisait cinq longs métrages de fiction. Ils totalisaient 36 000 entrées sur les 10 millions de billets vendus dans les cinémas du pays, soit 0,3 %. Encéphalogramme presque plat. A l'étranger, seule la voix d'Amos Gitaï, qui plus est émise hors du pays, murmurait encore.
    Dix ans plus tard, le patient affiche une santé insolente. Depuis 2004, la vingtaine de films sortis chaque année, en Israël, rassemblent 14 % des spectateurs locaux. Et le monde leur a ouvert les bras. Les trois principaux festivals internationaux les ont encore récemment mis à l'honneur. A Cannes, Caméra d'or, en 2007, pour Etgar Keret, avec Les Méduses, et mention spéciale, en 2009, pour Scandar Copti et Yaron Shani, avec Ajami. A Berlin, Ours d'argent 2007 pour Beaufort, de Joseph Cedar. A Venise enfin, cette année, Lion d'or pour Lebanon, de Samuel Maoz.
    Autant de succès critiques renforcés par une avalanche de sorties sur les écrans français (vingt-quatre depuis 2007) et quelques vraies réussites commerciales : 520 000 entrées pour Valse avec Bachir, 457 000 pour La Visite de la fanfare, 327 000 pour Les Citronniers... De quoi permettre au Forum des images, à Paris, de présenter, sans presque surprendre, du 4 novembre au 6 décembre, sous l'appellation "Tel-Aviv, le paradoxe", un impressionnant panorama. [...]
    Une nouvelle loi a été adoptée en 2001. Le financement public a été multiplié par trois. Des obligations d'investissement ont été imposées aux chaînes privées. Dans la foulée, un accord de coproduction a été signé avec la France en 2002, permettant aux investisseurs français de retrouver une partie des sommes investies (trente longs métrages coproduits depuis lors). Une bouffée d'oxygène indispensable pour redonner vie au système. Mais Katriel Schory [directeur de l'Israeli Film Fund] est formel : "Toutes nos belles mesures administratives n'auraient servi à rien sans la force des histoires et le talent des réalisateurs."
    Le miracle israélien tient à une étonnante conjonction. Il faut des scénaristes ? Le boom de la télévision privée, dans les années 1990, a permis à quelques talents d'affûter leurs armes et leur langue. On cherche des réalisateurs ? En 2001, Israël compte déjà une dizaine d'écoles de cinéma - dix-sept aujourd'hui - dont les diplômés enragent d'échouer dans la publicité, le journalisme ou l'enseignement. Enfin, la société israélienne traverse une profonde crise identitaire. "Depuis la création de l'Etat, en 1948, la politique officielle c'était la fin de la diaspora et l'effacement des différences dans le moule israélien, résume l'historien du cinéma Ariel Schweitzer. Et là, une génération venait au contraire proclamer sa diversité et démontrait que notre société était multiculturelle." [...]"

- America, stop sucking up to Israel, Gideon Levy (Haaretz) - Les derniers crachats du "journaliste" dont l'AFP adore retranscrire les propos dans ses dépêches :
http://www.haaretz.com/hasen/spages/1124928.html
Traduction :
http://www.europalestine.com/spip.php?article4478
   "[...] Dans toutes les videos, Obama accumule les éloges poisseux pour Israël, bien qu’il ait passé presque un an de lobbying inutile pour qu’Israël ait la gentillesse de bien vouloir faire quelque chose, – ne serait-ce que geler temporairement la construction de colonies – pour permettre au processus de paix d’avancer. [...] Auparavant, aucun autre pays de la planète n’avait pu faire s’agenouiller les Etats-Unis [...]. Mais l’occupant israélien, l’obstiné contradicteur qui continue à se moquer de l‘Amérique et du monde en construisant des colonies et en brutalisant les Palestiniens, reçoit un traitement différent. [...]
    Il est vrai que contrairement à tous les autres fauteurs de troubles, Israël est regardé comme une démocratie occidentale, mais l’Israël de 2009 est un pays qui n’a qu’un langage, la force. [...] L’Israël de 2009 est un pays gâté ; arrogant et condescendant, convaincu qu’il mérite tout et qu’il détient le pouvoir de duper l’Amérique et le monde. [...] Il est nécessaire finalement que Washington dise non à Israël et à l’occupation. Un non sans ambigüité, un non présidentiel."

*****************************************************************************************
Gaza & Hamas

- Un Qassam tombe près de Sdérot (Guysen.International.News / 2009-11-02 22:18)
   "La roquette, lancée depuis la Bande de Gaza, est tombée sur un terrain vague. Il n'y pas ni victimes, ni dommages."

- Ashkelon saisit la Cour suprême pour obliger l'Etat à sécuriser les écoles de la ville (Guysen.International.News / 2009-11-02 11:21) - les roquettes peuvent en effet bientôt tomber de nouveau sur la ville :
   "La mairie d'Ashkelon a introduit un recours à la Cour suprême pour obliger l'Etat à sécuriser les établissements scolaires de la ville, conformément à ses promesses."

- Des parlementaires britanniques vont rencontrer Khaled Mechaal (Guysen.International.News / 2009-11-02 10:27)
   "Une délégation de 7 parlementaires britanniques, dirigée par Lord Mohamed Itaf Sheikh, s'est entretenue dimanche à Damas avec le président syrien Bachar al-Assad du sort des réfugiés irakiens en Syrie, selon le journal Al Quds al-Arabi. Elle devrait rencontrer ce lundi le chef du bureau politique du Hamas à Damas, Khaled Mechaal."

- Israël libère six députés du Hamas (AFP)
http://www.lesechos.fr/depeches/monde/afp_00197548-israel-libere-six-deputes-du-hamas.htm
   "Israël a libéré lundi six députés du Hamas, le principal mouvement islamique palestinien, détenus depuis plus de trois ans à la suite de l'enlèvement en 2006 du soldat israélien Gilad Shalit, à la lisière de la bande de Gaza, a indiqué le Hamas. [...] Un autre député du Hamas avait été libéré dimanche. Au total, 31 parlementaires du Hamas ont été relâchés ces derniers mois, y compris le président du Conseil législatif palestinien (CLP, Parlement), Aziz al-Dweik, libéré en juin. Quinze députés du Hamas sont encore détenus ainsi que deux parlementaires du Fatah, le parti du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Le CLP est largement dominé par le Hamas, qui y dispose de 74 élus contre 45 pour le mouvement rival Fatah. [...]"

*********************************************************************************************
Judée-Samarie & AP

- Jets de pierres contre un bus (Arouts 7)
http://www.actu.co.il/2009/11/jets-de-pierres-contre-un-bus/
   "Des Arabes ont agressé des Juifs qui voyageaient en autocar à coups de pierres près de Bethlehem. Il n’y a pas de victimes mais le véhicule a été endommagé. Les forces de sécurité font des recherches."

***********************************************************************************************
Jordanie

- Un juriste jordanien appelle à arrêter Mahmoud Abbas pour collaboration avec Israël (Guysen.International.News / 2009-11-02 11:51) - "la loi prévoit la peine de mort pour quiconque ayant attenté à la révolution palestinienne".
   "Un expert jordanien en droit a demandé ce lundi au procureur général palestinien d'arrêter le président Mahmoud Abbas pour ''son implication présumée dans l'opération Plomb durci à Gaza''. L'expert, Mohamed Hamouri, a indiqué que M. Abbas a violé le code pénal palestinien en ''coopérant avec les criminels israéliens contre le peuple palestinien''. Selon lui, ''la loi prévoit la peine de mort pour quiconque ayant attenté à la révolution palestinienne''."

************************************************************************************************
Liban & Hezbollah

- News: Israël/Liban - Des brêches dans le boycott des produits israéliens (Israël Valley)
http://www.israelvalley.com/news/2009/11/02/25002/israel-liban-des-breches-dans-le-boycott-des-produits-israeliens-les-libanais-consomment-du-made-in-israel-des-medicament
   "Un article diffusé dans la presse arabe antisioniste montre que malgré le Boycott arabe (qui semble avoir repris une certaine vigueur surtout depuis la dernière réunion de la Ligue du Boycott Arabe d’Israël à Damas courant Octobre) les produits israéliens arrivent aussi au… Liban. Ce n’est pas une surprise pour les observateurs avisés : la qualité du “Made in Israël” traverse les frontières même les plus difficiles. La raison est simple : les produits israéliens plaisent!
    Un magazine libanais :"Intentionnellement ou pas, des produits « made in Israël » investissent le marché libanais : produits alimentaires, produits ménagers et même médicaux israéliens ont débarqué sur le sol libanais… sans aucune surveillance de la part des autorités officielles, et sans aucune poursuite judiciaire des personnes impliquées dans des relations commerciales avec l’ennemi israélien. [...] Al-Manar a contacté le ministère de l’Économie et ce dernier a annoncé qu’il poursuivait l’affaire soulignant qu’il n’a pas autorité à contrôler les points de passage, et que cette responsabilité incombe à la douane, et donc au ministère des Finances"."

- Sauvons l'honneur de la cuisine libanaise !, Ugo Volli (Informazione Corretta) - "en plus de la guerre des vaches et de celle des poteaux téléphoniques, entre Israël et le Liban il existe aussi la guerre du houmous".
http://www.informazionecorretta.it/main.php?mediaId=115&sez=120&id=31734
Traduction Danielle Elinor Guez :
http://lessakele.over-blog.fr/article-sauvons-l-honneur-de-la-cuisine-libanaise-ugo-volli-38606030.html
   "Chers amis, aujourd'hui je veux vous raconter un acte héroïque et émouvant. Vous savez, il existe une guerre entre le Liban et Israël dont les causes sont très nobles. Je vous ai déjà parlé de ces subtiles vaches israéliennes ayant traversé la frontière pour s'abreuver dans les étangs libanais mais qu’heureusement les forces de l'ONU ont mises en échec courageusement.
    Et puis il y a le fait que les Israéliens continuent d'espionner les pauvres patriotes du Hezbollah, en violation constante de leurs vies privées : pensez, il y a quelques jours, un drone israélien a eu l'indiscrétion d'espionner et de photographier un trafic d'objets métalliques entre deux maisons privées, dans un village du sud Liban.
    Naturellement ils n'ont vu que des barres métalliques, inoffensives, longues de 4 m et larges de 50 cm, que toute personne décente garde à la maison parce que cela pourrait servir à arracher une vigne ou à soutenir un fil téléphonique, mais les sionistes ont eu le culot de prétendre qu'il s'agissait de missiles. À part le fait que cela ne les concerne pas, pouvez-vous imaginer les pacifiques du Hezbollah dans un trafic de missiles ? Au maximum ils ont des pétards pour célébrer les mariages, la libération d'assassins détenus dans les prisons israéliennes et autres choses de ce genre.
    Bon parlons d’un autre sujet. Aujourd'hui je veux vous parler d'un autre motif de conflit. Figurez-vous que les Israéliens ont volés au Liban le Houmous ! Pour ceux qui ne le savaient pas, le houmous est une crème de pois chiches écrasés avec de l'huile d'olive, du citron et quelques autres ingrédients, qui est presque obligatoire dans tous les plats du Moyen-Orient. Un plat très ancien dont on ignore l'origine certainement millénaire.
    Mais c'est certainement un plat libanais, parce que le Liban est une entité artificielle constituée à la fin de la première guerre mondiale pour satisfaire les Français après que les Britanniques aient repris la majeure partie des possessions ottomanes du Moyen-Orient : l'Irak, l'Arabie et aussi ce morceau de la province de Damas comprenant l'actuel Israël et la Jordanie, à qui ils ont donné le nom fatidique de Palestine. Donc le houmous est libanais depuis toujours, au moins depuis quatre-vingts ans, un peu comme la Palestine est depuis toujours un État arabe aujourd'hui injustement occupé.
    L'histoire est une science exacte, non ? Eh bien, figurez-vous que les Israéliens prétendent avoir des relations historiques avec Jérusalem (Al Qods en fait) que tout le monde sait avoir été fondée il y a trois mille ans par l’OLP, ils ont l'audace de manger du houmous et même de le vendre dans le monde entier avec leur marque. Inacceptable, comme si quelqu'un osait préparer en Italie une pizza, qui est arabe évidemment comme son nom l'indique, nom détourné du nom arabissime « pita », pain doux du Moyen-Orient.
    Donc, en plus de la guerre des vaches et de celle des poteaux téléphoniques, entre Israël et le Liban il existe aussi la guerre du houmous. La Chambre de Commerce libanaise tente de trouver un tribunal qui interdise aux Israéliens de manger du houmous, ou tout au moins de le commercialiser, mais étant donné que, malgré Obama, l'impérialisme américain résiste, ils n'ont pas encore réussi à récupérer un Goldstone alimentaire qui leur donne raison. Et pourtant, ils luttent fièrement et héroïquement. Figurez-vous que l'autre jour, un groupe (ou devrais-je dire un bataillon?) de cuisiniers libanais a récupéré leur place dans le Livre Guinness des records du monde, construisant un bol, ou plutôt une piscine de houmous de plus de deux tonnes.
    Mais ne pensez pas à un caprice ou un geste politique vide de sens : le slogan de l'événement était « Venez combattre pour votre nourriture » - et jamais le mot combattre ne fut plus justement approprié à un phénomène alimentaire. Braves cuisiniers libanais ! Que l'entité sioniste soit exclue du houmous, du taboulé et de la téhina, tous ces délices qui ne lui appartiennent pas. Et que les israéliens suffoquent dans le gefilte fish !
    Ainsi, sera préservé l'honneur de la cuisine libanaise et de l'Islam."

**************************************************************************************************
Monde arabe

- La Jordanie et l'Egypte accusent Israël de ''faire dérailler'' les efforts de paix (Guysen.International.News / 2009-11-01 23:56)
   "Dans un communiqué publié à l'issue de la visite au Caire du roi Abdallah II de Jordanie, les dirigeants égyptiens et jordaniens mettent en garde Israël contre les actions unilatérales à Jérusalem-est qui ''font dérailler'' la relance du processus de paix et ''auront des répercussions catastrophiques'' sur la région."

- Ligue arabe : ''soutien arabe'' au refus d'Abbas de reprendre les pourparlers (Guysen.International.News / 2009-11-02 19:28)
   "Le chef de la Ligue arabe, Amr Moussa, a exprimé lundi le "soutien arabe" au refus du président palestinien Mahmoud Abbas de reprendre les pourparlers avec Israël si l'Etat juif ne gèle pas complètement la construction dans les implantations. "Nous avons des craintes évidentes. Israël veut reprendre les négociations sans conditions préalables. Il veut détacher la question de Jérusalem (des négociations), et ne pas interrompre la colonisation", a déclaré M. Moussa, contacté par téléphone à Marrakech (Maroc), où se tient un Forum international."

- Aboul Gheit: La Ligue arabe a fait annuler la réunion de l’UPM (Arouts 7)
http://www.actu.co.il/2009/11/la-ligue-arabe-a-fait-annuler-le-sommet-des-pays-de-la-mediterranee/
   "Le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Aboul Gheit a déclaré que c’était la Ligue arabe, et non le Caire, qui avait tout mis en œuvre pour faire annuler la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Union pour la Méditerranée (UPM), prévue le 27 novembre à Istanbul. Les États arabes ont décidé de ne pas y participer à cause de la présence du chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman."

***************************************************************************************************
Iran

- L'Iran demande à l'AIEA de réviser le projet d'accord (Reuters) - "En attendant, l'Iran "continuera d'enrichir" de l'uranium".
http://fr.news.yahoo.com/4/20091102/twl-iran-nucleaire-discussions-38cfb6d.html
   "Téhéran souhaite la mise sur pied au sein de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) d'une commission de révision de son projet d'accord avec la communauté internationale, déclare le ministre iranien des Affaires étrangères. "Il y a deux jours, nous avons transmis notre point de vue et nos observations à l'AIEA, donc il est tout à fait possible de créer une commission technique pour réexaminer et reconsidérer toutes ces questions", a déclaré Manouchehr Mottaki en marge d'une réunion de chefs de la diplomatie de huit pays en développement à Kuala Lumpur, en Malaisie. En attendant, l'Iran "continuera d'enrichir" de l'uranium afin de pourvoir aux besoins de sa centrale de production électrique, a-t-il ajouté. [...] Les Occidentaux considèrent que l'Iran n'a pas répondu formellement à leur offre. Selon des diplomates, Téhéran a demandé deux modifications. Il souhaite être livré en uranium enrichi avant de transférer son propre matériau et veut opérer ce transfert par étapes plutôt qu'en une fois."

- Nucléaire : l'Iran joue la montre (AFP)
http://lemonde.fr/proche-orient/article/2009/11/02/nucleaire-l-iran-rallonge-encore-les-delais_1261835_3218.html
   "Plus la communauté internationale presse Téhéran, plus l'Iran prend son temps. La République islamique a demandé, lundi 2 novembre, une nouvelle réunion internationale sur le combustible nucléaire pour son réacteur de recherche alors que la communauté internationale attend depuis plusieurs jours une réponse au projet d'accord de l'AIEA. "Nous sommes prêts à une nouvelle rencontre sur la fourniture du combustible du réacteur de recherche de Téhéran à Vienne", a déclaré, de Vienne, Ali Asghar Soltanieh, le représentant iranien auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), cité par l'agence IRNA. [...]"

- Nucléaire iranien : El Baradei exige une réponse rapide de Téhéran (Guysen.International.News / 2009-11-02 17:55)
   "Le directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohammad El Baradei, a exigé lundi de l'Iran une prompte réponse à la proposition des Six d'enrichir son uranium à l'étranger."

- Iran : interdiction d'un quotidien « pour de nombreux délits » (Guysen.International.News / 2009-11-02 16:18)
   "Le quotidien économique iranien, Sarmayeh (Capital), proche des réformateurs, a été interdit par la Commission de surveillance de la presse, a rapporté lundi l'agence officielle Irna. « La Commission de surveillance de la presse a annulé l'autorisation de parution du quotidien Sarmayeh pour de nombreux délits et non-respect de ses objectifs en tant que journal spécialisé », a affirmé le ministère de la Culture, cité par Irna."

****************************************************************************************************
Europe

- Une université norvégienne vers un boycott d'Israël (Guysen.International.News / 2009-11-02 02:00)
   "Le Conseil d'administration de l'Université norvégienne des Sciences et Technologies (NTNU), le deuxième en importance du pays, décidera, ce jeudi prochain, d'un éventuel boycott universitaire d'Israël."

- « Le boycott universitaire provient d’un manque de connaissance » (Arouts 7) - Les Norvégiens boycotteurs, haineux ou ignares ?
http://www.actu.co.il/2009/11/%C2%AB-le-boycott-academique-provient-dun-manque-de-connaissance-%C2%BB/
   "Le recteur de l’université de Haïfa semble persuadé que l’attitude hostile envers les universités d’Israël n’est que le résultat d’un manque de connaissances. C’est ce qu’il a écrit dans une lettre envoyée à un professeur de l’université norvégienne de Trondheim qui envisage de boycotter les milieux académiques d’Israël. « L’Etat d’Israël est un pays éclairé et toute tentative de le mettre au ban des nations au niveau académique résulte de l’ignorance et d’une appréhension erronée d’Israël », a écrit sincèrement le professeur Yossi Ben Artzi."

- Israël - “On banalise le nouvel antisémitisme sous couvert d’antisionisme”, MCA (France Soir) - "La lutte contre l’islamisme commence donc par la défense de ce droit à la vie [d'Israël], car l’islamisme justifie leurs massacres contre les non-musulmans et les musulmans au nom de la haine des Juifs et d’Israël".
http://www.francesoir.fr/proche-orient/2009/11/02/israel-antisionisme-mca.html
   "Bientôt de passage en France, Magdi Cristiano Allam publie, en réponse au terrorisme islamiste, un hymne à la vie intitulé Pour que vive Israël (éd. du Rocher). Magdi Cristiano Allam, ancien vice-directeur du Corriere della Sera, est l’une des personnalités politico-médiatiques les plus populaires d’Italie. D’origine égyptienne, auteur de nombreux best-sellers sur l’islam et l’Occident, il est menacé de mort par le Hamas et al-Qaida en raison de ses positions sur l’islamisme, sur Israël et depuis sa conversion au christianisme. Député européen sur les listes de l’Union du centre (UDC) parti membre comme l’UMP du Parti populaire européen, il a créé son propre mouvement, Io amo l’Italia, Anima d’Europa, qu’il ambitionne d’implanter dans toute l’Europe. Protégé en permanence par de nombreux gardes du corps, France-soir l’a rencontré au Parlement européen.
    - [...] Votre combat contre l’islamisme est-il un combat politique de civilisation ?
    - Je suis entré en politique dans le cadre d’une double volonté de défendre l’Europe menacée par l’islamisme conquérant et par le vide spirituel, ethique et identitaire de l’Europe. Le voile et la burka apparaissent partout en Europe, où l’on banalise le nouvel antisémitisme sous couvert d’antisionisme, signes qui ne trompent pas sur la progression de l’idéologie de mort islamiste. En Belgique, des amis juifs font accompagner leurs enfants à l’école par des gardes du corps. La police ne pénètre plus dans les quartiers hors la loi où l’ordre islamiste progresse. C’est très inquiétant. L’Europe n’est pas une terre de conquête !
    - Dans Pour que vive Israël, vous liez le droit d’Israël à exister à la dénonciation des islamistes Frères musulmans « coupeurs de langue ». Qu’entendez-vous par là ?
    - L’idéologie des Frères musulmans, prétendus pacifiques dénonçant tactiquement les « coupeurs de tête », est la même que celle des terroristes. Ils veulent empêcher l’intégration des musulmans en Europe, réclament des droits différents, empêchent la critique de l’islam (d’où « coupeurs de langue »), au nom de la lutte contre l’islamophobie, et nient la légitimité d’Israël à l’existence. La lutte contre l’islamisme commence donc par la défense de ce droit à la vie, car l’islamisme justifie leurs massacres contre les non-musulmans et les musulmans au nom de la haine des Juifs et d’Israël. Ce droit à la vie doit être inaliénable, indépendamment du droit de critiquer tout Etat, dont Israël. [...]"

********************************************************************************************************
ONU, Lawfare & Goldstone

- ONU: projet de résolution des pays arabes approuvant le rapport sur Gaza (AFP)
http://www.lesechos.fr/depeches/monde/afp_00197760-onu--projet-de-resolution-des-pays-arabes-approuvant-le-rapport-sur-gaza.htm
   "Les pays arabes ont déposé lundi à l'Assemblée générale de l'ONU un projet de résolution donnant trois mois à Israël et aux Palestiniens pour ouvrir des enquêtes crédibles sur les violations du droit international commises à Gaza l'hiver dernier. Ce projet, dont l'AFP a obtenu copie, demande au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, de transmettre le rapport controversé de la commission Goldstone sur les événements de Gaza au Conseil de sécurité de l'ONU. [...] Par ailleurs, le projet de résolution recommande au gouvernement suisse, en sa qualité de dépositaire de la 4e Convention de Genève, de "prendre les dispositions nécessaires pour réunir une conférence des parties contractantes à la Convention de Genève afin de prendre des mesures pour faire respecter celle-ci dans les territoires occupés, y compris à Jérusalem-est". [...]
    Le projet de résolution pourrait être adopté facilement à l'Assemblée générale mercredi. Les pays arabes devraient pouvoir réunir une majorité grâce au soutien du mouvement des non-alignés et du groupe des 77 qui réunit les pays en développement. Les Européens et les Etats-Unis devraient voter contre. Si le rapport Goldstone est ensuite envoyé au Conseil de sécurité à la demande de Ban Ki-moon, il pourrait se heurter au veto américain. Mais les Etats-Unis n'auraient peut-être pas besoin d'en arriver là, la majorité des neuf voix sur 15 n'étant pas acquise, et la Russie ayant déjà fait part de son opposition au contenu du rapport."

- Un Colonel israélien réfute l’accablant rapport des Nations-Unies, Kenneth R. Timmerman (Newsmax) - « ils prennent des enfants comme boucliers humains. Ils savent que nous ne tirons pas quand ils sont entourés d'enfants ».
http://www.newsmax.com/timmerman/israel_conflict/2009/10/30/279369.html
Traduction :
http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-17375-145-7-colonel-israelien-refute-laccablant-rapport-nations-unies-kenneth-r-timmerman.html
   "L'Organisation des Nations Unies et la plupart des médias du monde entier ont critiqué Israël pour des crimes de guerre présumés durant son incursion dans la bande de Gaza en janvier, mais un commandant de char israélien est en train de préparer un plaidoyer dynamique, en utilisant des séquences vidéo déclassifiées de [prises de vues réalisées par des drones] des Forces de Défense d'Israël et [par les] médias. Les clips vidéo montrent les efforts extraordinaires déployés par les Forces de Défense d'Israël  pour éviter les victimes civiles, parfois en détournant les bombes loin de leurs cibles, parce que la cible s'était déplacée dans une foule de civils.
    Ils fournissent également des témoignages éloquents de crimes de guerre commis par le Hamas. Dans une scène, un combattant armé du Hamas peut être vu saisissant un enfant par le bras et [le] tenant devant lui alors qu'il traverse la rue. « Ils savent que nos tireurs d'élite leur tirent dessus quand ils sont à découvert en traversant les rues », dit le colonel Ben-Tsion Gruber, « alors ils prennent des enfants comme boucliers humains. Ils savent que nous ne tirons pas quand ils sont entourés d'enfants ». [...]
    Dans son rapport pour l'Organisation des Nations Unies, le Juge Richard Goldstone d'Afrique du sud a accusé à la fois le Hamas et Israël d'avoir commis des crimes de guerre. Mais c'est l'allégation selon laquelle Israël a délibérément pris pour cible des civils qui a le plus indigné Gruber. "Au cours de l'opération, nous avons tué 709 terroristes. Comment savons-nous qu'ils étaient des terroristes ? Parce que nous savions d'où ils venaient, ce qu'ils faisaient. Nous connaissions leurs familles. Nous avons passé beaucoup de temps à les identifier", a déclaré Gruber.
    Gruber a dit qu'Israël a reconnu avoir tué 295 non-combattants « par accident, malheureusement », pendant les combats de Gaza. Sur ce nombre, 89 étaient âgés de moins de 16 ans, et 50 autres étaient des femmes. « Combien y a-t-il de femmes qui vivent à Gaza ? », demande le colonel Gruber, « environ 50% de la population, non ? Et il y avait seulement 50 femmes tuées ? Est-ce cela qu'on appelle tuer des cibles civiles ? - Absolument pas ». Par comparaison, pendant la guerre en Bosnie, 10 civils ont été tués pour chaque combattant. « Ce n'est pas ce qui s'est passé ici », dit-il. « Quelques-unes des personnes que les Palestiniens affirment que nous avons tuées peuvent faire partie des 435 personnes qui meurent de causes naturelles chaque mois à Gaza ».
    Israël a été incapable de déterminer si 162 Palestiniens supplémentaires, tués durant les combats étaient des civils ou des combattants. Une autre séquence vidéo présentée par Gruber montre clairement pourquoi il y a eu confusion. Dans la vidéo, un combattant blessé est étendu sur une civière, couvert de sang, son fusil d'assaut AK-47, posé à ses côtés. Tandis que les infirmiers portent le brancard dans une ambulance des Nations Unies en attente, un autre combattant saisit le fusil d'assaut et l'emporte. Aucun des hommes ne portait d'uniforme, donc on ne pouvait pas distinguer un civil d'un combattant du Hamas. « Et maintenant, ce terroriste blessé devien

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Novembre 2009
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages