Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 11:49
France

- Ami de la communauté juive et ennemi de la burqua, l'imam de Drancy agressé à Tunis (AFP) - "Il m'a insulté, m'a traité de 'sioniste', de 'collaborateur'. Il m'a donné un coup de poing dans le coeur".
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/ami-des-juifs-et-ennemi-de-la-burqua-l-imam-de-drancy-agresse-a-tunis_1277835.html
   "L'imam de Drancy (Seine-Saint-Denis), Hassen Chalghoumi, a dénoncé dimanche soir son agression et celle de sa famille près de Tunis, expliquant avoir été violemment frappé et insulté par un homme en raison de sa proximité avec la communauté juive. L'imam a expliqué que son agresseur l'avait suivi alors qu'il regagnait dimanche avec son épouse et deux de leurs enfants leur hôtel à Gammarth, en Tunisie, où ils se trouvent en vacances.
   "Il m'a insulté, m'a traité de 'sioniste', de 'collaborateur'. Il m'a donné un coup de poing dans le coeur. En quelques secondes, il m'a mis à terre", a expliqué à l'AFP l'imam, cible de violentes critiques, relayées sur internet, pour ses prises de position contre la burqa et contre les manifestations pro-palestiniennes et ses rapports d'amitié avec la communauté juive. Il a précisé que l'agresseur, qui s'est adressé à lui en français, s'en est aussi pris à sa femme et à ses enfants, qui ont reçu des coups, avant que l'homme ne soit maîtrisé par le service de sécurité de l'hôtel puis interpellé par des policiers. "C'est un vrai choc", a commenté l'imam. [...]"

- Dieudonné attaque Moscovici (Sipa Media)
http://www.lepoint.fr/societe/dieudonne-attaque-moscovici-30-08-2013-1719641_23.php
   "Privé de spectacle, Dieudonné s'énerve. À la suite de l'annulation de son show à Montbéliard, l'humoriste sulfureux va porter plainte contre Pierre Moscovici. Au printemps, l'ancien compère d'Élie Semoun devait jouer son nouveau spectacle Le mur sur la scène de l'Axone, un grand complexe sportif et culturel municipal. Problème, selon L'Est républicain, le spectacle a disparu de l'affiche de l'établissement.
    Pas de doute pour l'humoriste régulièrement accusé d'antisémitisme, le ministre de l'Économie a fait jouer ses pistons dans son bastion électoral pour "interdire à un citoyen français de travailler sur le territoire". Pierre Moscovici avait déclaré que l'humour de Dieudonné était "contraire aux valeurs de la République" et exprimé ses réticences à voir se produire l'artiste dans sa région. "Je parlais en tant que citoyen. J'ai fait connaître mon point de vue. Si la nouvelle est confirmée, la salle a pris la décision qu'elle estimait utile et fondée. Je la saluerai", confie ce vendredi le ministre à L'Est républicain.
    Le maire PS de Montbéliard se sait en terrain miné et ne préfère pas commenter. Selon L'Est républicain, toutes les agglomérations qui ont récemment essayé d'annuler les spectacles du provocateur ont soit dû reculer, soit ont perdu en justice (Perpignan en juin), soit ont été condamnées (La Rochelle à 40 000 euros). À défaut de salle de spectacle, les tribunaux sont des scènes plutôt rentables pour Dieudonné."


Israël

- Un projet d'attentat déjoué à Jérusalem (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/01/97001-20130901FILWWW00082-un-projet-d-attentat-dejoue-a-jerusalem.php
   "Le Shin Bet, le service de sécurité intérieur israélien, a affirmé aujourd'hui avoir déjoué un projet d'attentat dans un centre commercial de Jérusalem, en arrêtant trois Palestiniens, dont un membre du Hamas en Cisjordanie. Deux d'entre eux, interpellés lors d'une opération conjointe avec l'armée et la police, étaient employés comme nettoyeurs dans un complexe commercial proche de la vieille ville de Jérusalem (le "Mamilla Mall"), où ils étaient supposés dissimuler une charge explosive, a indiqué le Shin Bet. Ces arrestations ont eu lieu le mois dernier, précise le communiqué, sans autre précision.
    Le centre commercial en question, très fréquenté et qui compte également un hôtel cet des appartements de luxe, devait être visé à l'occasion des prochaines fêtes juives (du nouvel An, à compter de mercredi, ndlr), a ajouté le Shin Bet. La troisième personne interpellée est un membre du mouvement islamiste Hamas, domicilié à Ramallah (Cisjordanie), à l'origine du recrutement des deux jeunes employés. Du matériel explosif a été retrouvé chez lui, selon la même source."
- Shin Bet foils Hamas bomb attack planned for Jerusalem mall, Yaakov Lappin (JP) - "the investigation revealed the high motivation that West Bank terror groups, led by Hamas, have to carry out attacks in Israel".
http://www.jpost.com/Defense/Shin-Bet-foils-Hamas-bomb-attack-planned-for-Jerusalem-mall-324915
   "Security forces led by the Shin Bet (Israel Security Agency) announced Sunday that they had foiled a bomb attack being plotted by Hamas militants in the West Bank and east Jerusalem, which targeted a popular Jerusalem shopping mall during the upcoming Jewish High Holidays. The Jerusalem District Attorney’s Office has filed an indictment with the Jerusalem District Court against two of those allegedly involved in the plot - Ahmad Rishak, 23, from Shuafat and Ismail Abu Mfalfal, 27, from Abu Dis. They were both charged with conspiracy to aid the enemy during wartime, and the attempted manufacture of a weapon.
    The two and other alleged Hamas members from Ramallah and Jerusalem were in the advanced planning stages of the terrorism plot, the Shin Bet said. The agency said the group was led by 22-year-old Ramallah resident Hamdi Romana and targeted the Mamilla open-air mall in central Jerusalem. During the investigation, which included assistance from the Israel Defense Forces and the Israel Police, security forces uncovered an explosives lab in Romana's home in Ramallah, as well instruction manuals on how to bomb construction, the Shin Bet said. [...]
    The intelligence agency said the investigation revealed the high motivation that West Bank terror groups, led by Hamas, have to carry out attacks in Israel. The investigation also highlighted the significant danger posed by attempts to exploit Israeli ID card holders, who enjoy freedom of movement, to attack Israel, the Shin Bet noted. Two recent terrorist attacks - the bomb near the Jerusalem Convention Center in 2011, and the Tel Aviv bus bombing of 2012, were launched by Hamas's wing in the West Bank, and used Israeli ID card holders to plant the explosives. [...]"
- Hamas terror attack thwarted in Jerusalem, Gavriel Fiske (Times of Israel) - "Two residents of east Jerusalem admit to planning bombing at Mamilla Mall, slated to take place over the holidays".
http://www.timesofisrael.com/jerusalem-terror-attack-foiled-2/
- Terrorist plot against Jerusalem mall foiled by security forces, Aryeh Savir (Ynet) - "Two Arab-Israelis who work as cleaners in Mamila mall admit to planning to transfer bomb from West Bank to Jerusalem to be detonated during High Holidays".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4424886,00.html

- L'inquiétude monte en Israël où la population craint de manquer de masques à gaz, Cyrille Louis (Le Figaro) - "L'atmosphère est assez étrange. D'un côté, je suis presque convaincue que Bachar ne prendra jamais le risque de s'attaquer à Israël. De l'autre, on commence à ressentir une tension sans équivalent depuis que Saddam Hussein nous a frappés avec ses Scud en 1991".
http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/30/01003-20130830ARTFIG00407-l-inquietude-monte-en-israel-o-la-population-craint-de-manquer-de-masques-a-gaz.php


Gaza & Hamas

- Une patrouille de Tsahal cible d’une attaque terroriste dans le sud de la bande de Gaza (Tsahal)
http://tsahal.fr/2013/08/30/patrouille-tsahal-cible-dune-attaque-terroriste-sud-bande-gaza/
   "Il y a peu, un engin explosif a explosé à proximité d’une patrouille de Tsahal près de la barrière de sécurité du sud de la bande de Gaza. Il n’y a eu aucun blessé. Le lieutenant-colonel Peter Lerner, porte-parole de Tsahal pour la presse étrangère, a déclaré : “cette action terroriste provenue de la zone frontalière avec Israël est très préoccupante. L’armée israélienne continuera à agir en vue d’exercer sa liberté opérationnelle afin d’empêcher de telles attaques contre ses forces et les civils de l’État d’Israël.” [...]"
- Explosion near IDF patrol on Gaza border (Times of Israel) - "No injuries reported; Gaza terrorists to blame, says IDF spokesperson".
http://www.timesofisrael.com/explosion-near-idf-patrol-on-gaza-border/

- Egypt naval police shoot, injure 2 Gaza fishermen, detain 5 (Reuters) - "Incident a mark of deteriorating relations between Hamas an Egypt since ouster of Islamist Morsi".
http://www.jpost.com/Middle-East/Egyptian-naval-police-shoot-injure-2-Gaza-fisherman-detain-5-324782
- Egypt Joins With Israel in Battling Gaza Terrorist 'Fishermen', David Lev (Arutz 7)
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/171449
   "Among the many complaints the PA has against Israel is the IDF's patrol of the Gaza coast, enforcing the naval blockade of the Hamas-controlled territory. IDF ships patrol a perimeter off the coast, and prevent vessels from crossing that perimeter, either from the open sea to Gaza, or vice-versa. Occasionally Gaza Arab terrorists try to run that blockade, under the guise of deep-sea fishing vessels.
    The IDF does this in order to prevent the delivery of dangerous materiel to Gaza Arab terrorists. In recent years, terrorists were able to smuggle large amounts of weaponry into Gaza, which is eventually used against Israel. When Gaza terrorists try to run the blockade, IDF vessels fire at the Gaza ships, forcing them to remain inside the perimeter, eliciting loud complaints from the PA about how Israel is “shooting at innocent fishermen,” complaints that other Arab nations such as Egypt, join in with.
    But with the unrest in Egypt and the attempts by Muslim Brotherhood Islamists – with whom Hamas is closely affiliated – the Egyptian army seems to have changed its tone. On Friday, the Ma'an News Agency in Gaza reported that Egyptian army vessels had fired at “fishermen” from Gaza, too. No details were given, but it appeared that the “fishermen” were on their way to Egyptian territorial waters.
    In the firefight, Egyptian forces injured two Gaza Arabs. They were taken to a hospital in Rafiah, near the crossing into Sinai. Egyptian soldiers arrested six other individuals, and they were being questioned by Egyptian officials. Hamas did not comment on the “Egyptian aggression” against Gaza “fishermen,” as they generally do when Israel fires at Gaza Arabs on these ships."

- L'Égypte «nettoie» la frontière avec Gaza (AP)
http://journalmetro.com/monde/365711/legypte-nettoie-la-frontiere-avec-gaza/
   "Des responsables égyptiens de la sécurité et des résidents affirment que l’armée a démoli 13 maisons situées le long de la frontière avec la Bande de Gaza, potentiellement pour créer une zone tampon qui, espère-t-on, réduira le trafic d’armes et la circulation transfrontalière illégale par des militants.
    Des responsables du gouvernement du Sinaï du Nord ont mentionné dimanche que l’armée prévoyait de créer une zone sans arbres de 500 mètres de large et de 10 kilomètres de long commençant au point de passage frontalier à Rafah. Ces responsables ajoutent que les maisons comprenant des tunnels en dessous d’elles ont été rasées au cours des 10 derniers jours pour tester cette idée.
    L’armée égyptienne a fermé la majorité du réseau de tunnels autrefois très actif, mais certains sont toujours fonctionnels sur la frontière longue de 15 kilomètres."
- Hamas slams Egyptian plan to create buffer zone with Gaza, Khaled Abu Toameh (JP)
http://www.jpost.com/Middle-East/Hamas-slams-Egyptian-plan-to-create-buffer-zone-with-Gaza-324950
   "The Hamas government said Sunday it was "surprised" to hear that Egypt is planning to create a buffer zone along the border with the Gaza Strip. Ehab Ghissin, spokesman for the Hamas government, said that there should be no buffer zones "between brothers and friendly countries." Ghissin expressed hope that the Egyptian move would not "solidify the blockade" and increase the suffering of the people in the Gaza Strip. He called for establishing a free trade area instead of a buffer zone along the border between the Gaza Strip and Egypt.
    Egyptian newspapers quoted Palestinian sources as saying that 90% of the smuggling tunnels along the border with the Gaza Strip have stopped functioning as a result of Egypt's security measures. The sources said that the Egyptian army was waging an "unprecedented" campaign to destroy houses and tunnels. According to the sources, the planned buffer zone would be between 25-500 meters wide and 10 kilometers long. [...]"
- No one seems to complain when Egypt acts like Israel (Elder of Ziyon) - "Isn't it amazing that when Israel defends itself from Hamas terror and smuggling of weapons, it is violating the human rights of 1.6 million Gazans - but when Egypt does the exact same thing, it is simply defending itself? Indeed, Egypt goes beyond what Israel does (by not allowing people and goods to cross into Gaza via the official crossings) and there is near total silence from the so-called "pro-Palestinian" activists".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/09/no-one-seems-to-complain-when-egypt.html

- L'Egypte accuse le Hamas d'avoir arrêté plusieurs de ses ressortissants à Gaza (AFP) - "Affirmant son soutien à la cause palestinienne, le ministère égyptien avertit cependant que l'Egypte ne pardonnera pas cet incident".
http://www.romandie.com/news/n/_L_Egypte_accuse_le_Hamas_d_avoir_arrete_plusieurs_de_ses_ressortissants_a_Gaza46310820132234.asp
   "L'Egypte a accusé samedi les autorités du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza d'avoir fait irruption dans son centre culturel de l'enclave palestinienne et arrêté plusieurs de ses ressortissants. Des membres de la police du Hamas à Gaza ont assailli le centre culturel égyptien (samedi) matin et arrêté plusieurs Egyptiens qui y travaillaient, a dénoncé un communiqué du ministère égyptien des Affaires étrangères. Le Caire a réclamé la libération immédiate de ses ressortissants arrêtés, dont le nombre n'a pas été précisé. Affirmant son soutien à la cause palestinienne, le ministère égyptien avertit cependant que l'Egypte ne pardonnera pas cet incident.
    Interrogé par l'AFP, le Hamas s'est contenté de confirmer l'existence d'une enquête de sécurité contre un Palestinien de Gaza ayant la nationalité égyptienne. Le ministère de l'Intérieur du Hamas a indiqué samedi soir dans un communiqué que ce Palestinien, Adel Abdel Rahman El-Kahlout, avait été relâché après avoir été interrogé. Selon des Palestiniens sur place, Adel Abdel Rahman est le responsable du centre culturel égyptien de Gaza.
    Selon une source proche de l'ambassade d'Egypte à Ramallah, les services de sécurité du Hamas ont notamment interrogé ce responsable sur un communiqué de soutien au général Abdel Fattah al-Sissi, le nouvel homme fort égyptien, circulant parmi les Egyptiens de Gaza, ainsi que sur ses liens avec l'ambassade d'Egypte en Cisjordanie. [...]"


"Processus de paix"

- Abbas says peace with Israel will be brought to a referendum for Palestinians 'everywhere', Khaled Abu Toameh (JP) - "PA President underlines to gathering of Fatah officials that Palestinian state with its capital in east Jerusalem is a "red line" position; confirms that delayed seeking full UN membership for release of Palestinian prisoners".
http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/Abbas-says-peace-with-Israel-will-be-brought-to-a-referendum-for-Palestinians-everywhere-325023


Liban, Syrie & Hezbollah

- Syrie : Israël se prépare à toute éventualité et garde un œil sur l'Iran (Le Monde.fr) - "une intervention américaine en Syrie permettrait à Israël de poursuivre ses propres objectifs sécuritaires : loin de promouvoir la chute d'Assad, qui reste, malgré tout, préféré aux islamistes, il s'agit surtout d'adresser un avertissement à l'Iran".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/08/30/syrie-israel-se-prepare-a-toute-eventualite-et-garde-un-il-sur-l-iran_3469087_3218.html
   ""Pas de raisons de changer la routine quotidienne." Le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, a appelé au calme, jeudi, alors que les Israéliens affluent vers les points de distribution de masques à gaz. La veille, les forces de l'ordre ont dû intervenir dans un grand centre commercial du sud de Jérusalem pour mettre fin à une émeute qui se formait devant un stand. Depuis l'annonce d'une probable intervention militaire des Etats-Unis en Syrie, la demande de masques à gaz a fait un bond de 300 %, à la surprise des autorités, visiblement pas préparées à une telle effervescence : il n'y aurait de kits de protection disponibles que pour 60 % de la population, inquiète des menaces de représailles répétées du régime de Bachar Al-Assad et de ses alliés.
    Une intervention occidentale mènera Israël "au bord des flammes", a prévenu le chef d'état-major des forces armées iraniennes, le général Hassan Firouzabadi. En face, les autorités israéliennes affichent un visage ferme et impavide. Benyamin Nétanyahou a répété avoir "le doigt sur le pouls" des événements en Syrie et qu'il aurait aussi, si nécessaire, "le doigt sur la gâchette", si le régime de Bachar Al-Assad ou ses alliés, comme le Hezbollah au Liban ou le Hamas à Gaza, venaient à prendre Israël pour cible. En attendant, le pays se prépare à "toutes les éventualités" : déploiement de trois nouvelles batteries du bouclier antimissiles, Iron Dome, dans le nord et le centre du pays, ainsi qu'un système Patriot de missiles sol-air à moyenne portée ; entraînements militaires dans le Golan ; mobilisation d'une partie des soldats réservistes... Une préparation uniquement "défensive", Israël n'ayant pas l'intention de jouer un rôle actif dans les projets d'intervention militaire répondant à l'attaque chimique qui a fait, le 21 août, plusieurs centaines de victimes dans les faubourgs de Damas : "Ce sont des scènes terrifiantes. Mais c'est l'affaire de l'Occident et des Etats-Unis. Pas la nôtre", a expliqué le ministre de la défense, Moshe Yaalon.
    Reste qu'Israël s'active en coulisse. Outre les informations faisant état d'un encadrement militaire des rebelles syriens sur le terrain – de concert avec la Jordanie et les Etats-Unis – les renseignements israéliens auraient fourni des informations déterminantes à la Maison Blanche prouvant la responsabilité directe de Damas dans le massacre du 21 août. Dans le Golan, l'unité 8200 des services israéliens, en coopération avec d'autres agences de renseignement occidentales, aurait ainsi intercepté des conversations déterminantes entre des dignitaires du régime d'Assad : "Les communications syriennes sont assez perméables et Israël est très bien renseigné", confirme une source proche de la défense israélienne.
    Durant l'une de ces conversations, un militaire de haut rang syrien aurait interrogé un expert en armes chimiques sur les "raisons du nombre élevé de victimes" de la dernière attaque au gaz toxique – le régime d'Assad utiliserait déjà, depuis près de six mois, l'arme chimique "à doses contrôlées" contre les rebelles. Ces dernières informations ont été transmises lors d'une rencontre à Washington, le 26 août, accélérant la mise en place de la riposte américaine.
    En contrepartie, Israël milite auprès des Etats-Unis pour une intervention "aussi limitée que possible" en Syrie. Selon les experts israéliens, les éventuelles représailles sur l'Etat juif dépendront directement du bon "dosage" des frappes aériennes sur Damas : "Si l'opération se limite à quelques missiles, il est raisonnable de penser que les Iraniens et les Russes n'autoriseront pas Assad à commettre un suicide en attaquant Israël", analyse Alex Fishman, l'expert militaire du quotidien israélien Yedioth Ahronoth. De même, il semblerait que le Hezbollah, allié chiite d'Assad, ait tracé la même ligne rouge à une probable intervention américaine : pas de "changement de régime", pas de représailles.
    Les militaires israéliens estiment ainsi "très faibles" les risques de débordement du conflit et affichent une grande sérénité : "C'est bien la preuve que les Etats-Unis ont promis aux Israéliens que des frappes ne changeraient pas la face du conflit", estime Yaakov Lappin, spécialiste militaire au Jerusalem Post. Toujours est-il qu'une intervention américaine en Syrie permettrait à Israël de poursuivre ses propres objectifs sécuritaires : loin de promouvoir la chute d'Assad, qui reste, malgré tout, préféré aux islamistes, il s'agit surtout d'adresser un avertissement à l'Iran : "S'il n'y a pas de sanctions fortes à l'utilisation d'armes chimiques à Damas, Téhéran pourrait penser qu'il a totalement les mains libres avec son programme nucléaire", poursuit Yaakov Lappin. "Nétanyahou presse Obama de réagir depuis des mois, avec l'Iran en ligne de mire", confirme-t-on sous couvert de l'anonymat au sein de l'armée. D'où un jeu diplomatique prudent mais déterminé d'Israël."

- Weak world response on Syria boosts chance of strong Israeli action on Iran, Herb Keinon (JP) - "This will not instill confidence in Israeli leaders that they can count on the world when it comes to Iran and its nuclear capabilities".
http://www.jpost.com/Middle-East/Weak-world-response-on-Syria-boosts-chance-of-strong-Israeli-action-on-Iran-324912
- Obama shows Netanyahu that Israel is truly alone, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "In Syria, Iran and Lebanon, the president’s decision to seek Congressional approval for a military strike is recognized as proof of weakness and hesitancy. In Jerusalem, too".
http://www.timesofisrael.com/obama-shows-netanyahu-that-israel-is-truly-alone/
- Obama unleashes horror in Jerusalem, David Horovitz (Times of Israel) - "Israel wants to believe the US will yet intervene to stop Assad’s use of chemical weapons, undoing some of the damage caused by the president’s zigzag. For the leadership here, the alternative is too awful to contemplate".
http://www.timesofisrael.com/obama-unleashes-horror-in-jerusalem/

- Sur le Golan, la vie continue en attendant les frappes sur la Syrie, Jacques Benillouche (Slate.fr) - "Les hôteliers font le plein comme si le chaos qui sévit à quelques kilomètres de la frontière ne les concernait pas".
http://www.slate.fr/story/77140/israel-golan-syrie

- Bashir Assad's grandfather's amazing 1936 letter to France (Elder of Ziyon) - "a letter co-written by Bashir Assad's grandfather, praising the Jews of Palestine and expressing fear of what would happen to an Alawite minority in an independent Syria ruled by Muslim fanatics".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/09/bashir-assads-grandfathers-amazing-1936.html

- Lebanon has barred Palestinians from Syria for three weeks now (Elder of Ziyon) - "Once again, the people who discriminate against Palestinians the most are their Arab brethren. And practically no one is calling this what it is - apartheid by Arabs against Palestinians".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/09/lebanon-has-barred-palestinians-from.html


Egypte

- "Zionist spy duck" arrested in Egypt (Elder of Ziyon) - "Arabic media say that the duck is suspected of being in service of Israel, which - they say - has been known to spy on Turkey, Saudi Arabia and other countries using birds. [...] It's about time I added a new creature to the canonical list of Zionist spy animals. Since that article we've added puffer fish, super-rhinoceroses, a spy vulture, and the Turkish spy bird"...
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/09/zionist-spy-duck-arrested-in-egypt.html


Jordanie

- Jordanian couple barred from naming baby "Israel" (Elder of Ziyon) - "Employees insisted that they would not allow it, but the couple insisted, pointing out that there is no law in Jordan that stops them from naming their child any name they want".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/08/jordanian-couple-barred-from-naming.html


Europe

- Comment ne pas aimer Jean Ziegler ?, Roland Jaccard (Causeur) - "C’est un peu comme si le gouvernement de François Hollande chargeait Dieudonné et Soral de missions humanitaires au Proche-Orient, avec un badge onusien".
http://www.causeur.fr/jean-ziegler-suisse-nations-unies,23916
   "Jean Ziegler est simultanément le plus vil des flatteurs et le plus fidèle des amis, le plus incompétent des experts et le plus chaleureux convive, le politicien le plus roué et le Saint-Just helvétique.
    Le gouvernement suisse, qui n’est jamais à une bévue près, l’a proposé comme consultant auprès du Comité consultatif des droits de l’Homme des Nations-Unies à Genève. Non, ce n’est pas un gag : l’homme qui avec une constance qui force l’irrespect, n’a cessé de louer les dictateurs les plus sanguinaires pourvu qu’ils soient “révolutionnaires”, c’est-à-dire anticapitalistes, antiaméricains et antisionistes, aurait un droit de regard sur la politique internationale. C’est un peu comme si le gouvernement de François Hollande chargeait Dieudonné et Soral de missions humanitaires au Proche-Orient, avec un badge onusien.
    J’ai conservé toute ma sympathie à Jean Ziegler, ce vieux renard de la politique qui est parvenu à faire gober aux Helvètes qu’il a lutté une vie durant contre les gnomes de Zurich et plaidé pour une Suisse généreuse. À force de répéter toujours la même antienne, les Suisses qui sont souvent naïfs et un peu gênés d’être si riches dans un monde si déshérité, ont fini par lui accorder quelque crédit. Mais en appuyant sa candidature aux Nations-Unies,  ils donnent l’image de simplets, incapables de distinguer la morale de la politique. Et surtout de se laisser rouler dans la farine par des escrocs qui jouent sur les bons sentiments, c’est-à-dire les plus frelatés, tout en flattant leur narcissisme. « Bien joué, mon Cher Jean » , a envie de dire le cynique en moi. Mais je ne peux m’empêcher de trouver la ficelle un peu grosse et le Conseil Fédéral  encore plus crédule  que je ne l’imaginais."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Septembre 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages