Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 11:12
France

- Hollande en Israël : "Je suis votre ami et je le resterai toujours" (AFP)
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/hollande-en-israel-je-suis-votre-ami-et-je-le-resterai-toujours_1300347.html
   "[...] A sa descente de l'avion, M. Hollande a été accueilli par son homologue Shimon Peres et le Premier ministre Benjamin Netanyahu qu'il retrouvera plus tard dans la journée pour des entretiens à Jérusalem. MM. Hollande, accompagné par sa compagne Valérie Trierweiler, et Peres ont passé en revue une garde d'honneur des trois armes après l'exécution de La Marseillaise et d'"Hatikva" (L'Espérance), l'hymne national israélien.  "Votre visite, Monsieur le Président, met en lumière et votre attachement à Israël, et l'estime profonde qui lie nos deux peuples", a dit le président israélien en français.
    Dans son discours, prenant le parti d'Israël, le président français a assuré que la France "ne cèderait pas sur la prolifération nucléaire". "Tant que nous n'aurons pas la certitude que l'Iran a renoncé à l'arme nucléaire, nous maintiendrons toutes nos exigences et les sanctions", a promis M. Hollande dans son allocution à l'aéroport de Ben Gourion à Tel-Aviv. "Sur le dossier iranien, la France considère que la prolifération nucléaire est un danger, une menace, et en Iran tout particulièrement, une menace sur Israël, sur la région, à l'évidence, une menace pour le monde entier", a-t-il insisté.  François Hollande a également rappelé qu'il fallait faire avancer les négociations de paix avec les Palestiniens.
    Après avoir remercié ses hôtes de l'avoir accueilli en lui parlant français, le président français a conclu son discours en hébreu par ces paroles : "Je suis votre ami et je le resterai toujours"."
- France's Hollande receives warm welcome in Israel as Iran nuclear deal looms large, Herb Keinon (JP)
http://www.jpost.com/Iranian-Threat/News/Hollande-receives-warm-welcome-in-Israel-as-Iran-deal-looms-large-331990
   "With the Israeli government pleased with his hardened stance toward Iran's nuclear program, French President Francois Hollande was feted at an official state ceremony welcoming his arrival at Ben-Gurion International Airport on Sunday. "The citizens of Israel owe an historic debt to France on its help building Israel's defense forces after the state was formed," President Shimon Peres told Hollande on the tarmac. "Vive l'amitié entre la France et Israel." [...]
   "Israel sees France as a true friend," the premier told Hollande. "France understands well the dangers of extremists." "Zionism was influenced greatly by the ideals of the French revolution - Liberté, Egalité, Fraternité," Netanyahu told Hollande. "You are a leader with principles and much humanity."
    Hollande told the assembled government ministers and dignitaries that there was great empathy for Israel's position in his country and that he wished to strengthen relations between the two peoples. "I want to bring you a message of support from France based on joint history, suffering, pain and tragedy," the president said. "With 150,000 French Jews living in Israel, I have come to give a new push to our ties,especially in business and cultural spheres."
    Hollande said that Paris was eager to see progress made in the Israeli-Palestinian peace process, urging his hosts to take the necessary steps to make a deal. "I place high hopes on the talks with Palestinians," the French president said. "[The process] needs to end in a sustainable accord. You need courage [to make the deal], but you have courage." [...]"
- François Hollande à Jérusalem et Ramallah, 17 et 18/11/2013, en photos (Le Monde.fr)
http://coutausse.blog.lemonde.fr/2013/11/19/francois-hollande-a-jerusalem-et-ramallah-17-et-18112013/

- Hollande, "ami d'Israël", reste ferme face à l'Iran, David Revault d'Allonnes (Le Monde.fr)
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/11/17/en-israel-hollande-affiche-sa-fermete-face-a-l-iran_3515204_3210.html
   "[...] Accueilli en grande pompe par le président Shimon Pérès et le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, dès son atterrissage à Tel-Aviv, M. Hollande entendait visiblement faire honneur au "tapis rouge" que M. Nétanyahou avait annoncé dérouler pour la visite du président français. Au point de le clamer, en hébreu dans le texte : "Je resterai toujours un ami d'Israël". Ce que n'avait fait, de mémoire d'observateur, aucun des présidents français en visite dans ce pays.
   "Fidélité", "cohérence" et "soutien indéfectible de la France", a déclaré dans une courte allocution M. Hollande, à peine le pied posé sur le tarmac de l'aéroport Ben-Gourion. Le chef de l'Etat s'est inscrit dans le "fil historique" des visites historiques de ses prédécesseurs en Israël, citant en particulier François Mitterrand : "Depuis la première visite officielle d'un président de la République française en Israël – c'était en 1982, c'était François Mitterrand – tous les présidents sont venus en Israël pour apporter le témoignage de l'engagement de la France envers votre pays." [...]"

- Hollande presses Israel on talks, but calls for Palestinian gestures too (JP)
http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/Hollande-presses-Israel-on-talks-but-calls-for-Palestinian-gestures-too-332018
   "[...] "Israel started releasing prisoners, but gestures are needed on the settlements issue as well," Hollande said during a meeting with President Shimon Peres, stressing that it was necessary the conditions for peace were created. He added that he intends to discuss the issue with Palestinian Authority President Mahmoud Abbas on their upcoming meeting, requesting the Palestinians to make gestures of their own. "The peace process is difficult, but this time the need for peace is extremely urgent," Hollande said. "At this time, it is not only important to reach an accord, but there is also a real need to reach a permanent solution, a sustainable peace," he said, adding that the two-state solution is the only solution. [...]"
- Retour des réfugiés : Hollande soutient Israël (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/19/97001-20131119FILWWW00560-retour-des-palestiniens-hollande-soutient-israel.php
   "Demander à Israël d'accepter le droit au retour des réfugiés palestiniens n'aurait pas de sens, a déclaré aujourd'hui François Hollande dans une interview à Radio J qui sera diffusée mercredi matin. [...] "Le droit au retour fait partie de la négociation mais enfin on ne peut pas demander à Israël d'accueillir les réfugiés, tous les réfugiés, cela n'aurait pas de sens", a dit à Radio J François Hollande, interrogé sur les concessions que devraient faire selon lui les deux parties. [...]"
- Lorsque l’AFP ampute le discours de François Hollande, Victor Perez (JSS) - "Exit donc les « gestes du côté palestinien » tant attendus qui, seuls, pourront faire avancer la résolution de ce conflit".
http://jssnews.com/2013/11/18/lorsque-lafp-ampute-le-discours-de-francois-hollande-par-victor-perez/
   "[...] François Hollande, à l’issue de son entretien avec le Président israélien Shimon Pérès, a fait une déclaration. Après avoir fait un petit tour d’horizon sur les relations franco-israéliennes et les problèmes régionaux, il en vient à aborder le sujet du conflit israélo-palestinien. « Il y aura des gestes à faire, de part et d’autre. Des gestes du côté israélien ont commencé d’être produits – la libération des prisonniers – d’autres sont attendus, notamment sur la colonisation. Et puis, il y a des gestes du côté palestinien. J’en parlerai avec Mahmoud ABBAS »
    Si du côté israélien les gestes antécédents de bonne volonté sont actés et les futurs entérinés par le gouvernement, nul ne peut prétendre de même en ce qui concerne l’Autorité palestinienne (AP). Voire, nul ne peut lister ceux qui seraient prévus de sa part ! Devant cette carence éternelle, François Hollande s’est, selon ses dires, engagé à en parler lors de sa future rencontre avec le chef de l’AP. Ce qui serait, évidemment, une première et devrait faire la une de toute agence de presse qui se respecte. [...]
    C’est ainsi que la citation reprise ci-dessus a été sectionnée de l’exigence présidentielle envers la partie palestinienne. Exit donc les « gestes du côté palestinien » tant attendus qui, seuls, pourront faire avancer la résolution de ce conflit. L’agence a donc décidé arbitrairement que les lecteurs n’ont pas à être informés de cette intention présidentielle. [...]"

- Embellie française en Israël, Christian Makarian (L'Express) - Bruno Tertrais : "Si l'Europe veut jouer un plus grand rôle dans le processus de paix, sa priorité pourrait être de gagner la confiance des élites israéliennes."
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/embellie-francaise-en-israel_1300908.html
   "[...] Une impasse que Martin Indyk, l'émissaire américain envoyé sur place par Barack Obama, résume ainsi : "Le maximum de concessions que le gouvernement d'Israël serait prêt à faire est très loin des conditions minimales requises pour un Etat palestinien, sur lesquelles insiste Abou Mazen [nom de guerre du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas]." François Hollande n'a pu que rappeler, de part et d'autre, la problématique plus que la solution.
    En revanche, en adoptant une ligne dure sur le dossier du nucléaire iranien, Paris a ouvert une brèche intéressante, qui a valu à François Hollande un concert de louanges à Jérusalem. La fermeté affichée par Laurent Fabius à Genève révèle un axe stratégique et représente un levier susceptible d'attribuer davantage d'influence à la France. 
    Tandis que les négociations israélo-palestiniennes continuent de buter sur l'intrication migraineuse d'une ligne de partage territoriale en Cisjordanie, le Moyen-Orient tout entier est en ébullition. Où l'on retrouve l'Iran. A sa frontière nord, Israël se situe au contact direct avec le Hezbollah libanais, massivement soutenu par Téhéran, et, 50 kilomètres plus à l'est, Tsahal est face à Al-Qaeda, qui combat les forces gouvernementales syriennes (appuyées par le même régime iranien) au pied du Golan, autour de Quneitra. Israël a vu disparaître l'hostilité immobile, qui prévalut entre 1973 et les révoltes arabes de 2011. 
    Dans une brillante analyse, Bruno Tertrais, expert à la Fondation pour la recherche stratégique, note qu'une avancée dans le processus de paix israélo-palestinien apparaîtrait désormais comme un moyen de délégitimer au sein du monde arabe le discours anti-israélien de l'Iran. Il ajoute : "Si l'Europe veut jouer un plus grand rôle dans le processus de paix, sa priorité pourrait être de gagner la confiance des élites israéliennes." Empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire est le plus sûr moyen d'y parvenir."


Gaza & Hamas

- Raid israélien sur Gaza après un tir de roquette (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/19/97001-20131119FILWWW00579-raid-israelien-sur-gaza-apres-un-tir-de-roquette.php
   "L'armée israélienne a mené quatre raids aériens aujourd'hui contre la bande de Gaza après l'explosion d'une roquette tirée depuis l'enclave palestinienne sur le sud d'Israël, a indiqué un porte-parole militaire. Ces raids n'ont pas fait de victime, selon des témoins et des sources médicales palestiniens.
   "Plus tôt dans la journées, des soldats ont fait état d'un tir de roquette alors qu'ils se trouvaient près de la barrière de sécurité (entre Israël et la bande de Gaza ndlr). Le tir visait les soldats, qui n'ont pas été blessés", a indiqué un porte-parole de l'armée dans un communiqué. "En représailles, l'armée de l'air a visé une fabrique d'armes et deux tunnels terroristes dans le sud de la bande de Gaza, et un endroit utilisé pour des activités terroristes dans le nord de la bande de Gaza. Les cibles ont été touchées", a précisé le communiqué. [...]"

- A year after Pillar of Defense, it’s all gone dark in Gaza, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "Despite celebrations for the ‘victory over the Zionists,’ Hamas, and ordinary Gazans, are feeling the crunch of a fuel shortage and price hikes".
http://www.timesofisrael.com/a-year-after-pillar-of-defense-gaza-is-nothing-like-before/
   "[...] Though it may be hard to believe, 1.5 million Palestinians have lived without electricity throughout most of the day in 2013. For the past two weeks, residents of the Gaza Strip have endured a cycle of six hours of electricity followed by a 12-hour power outage. Last Wednesday, the power went out at 6:00 am and was finally restored only late that evening.
    This current crisis is not the result of a tighter “Israeli siege” or anything of the sort; it is caused by disputes between Hamas and the Palestinian Authority over the price of fuel since the tunnels connecting Gaza and Egypt were shut down or destroyed.
    Recent Egyptian military activity rendered out of commission hundreds of tunnels that once connected Sinai and Gaza and were used to import one million liters of fuel into Gaza each day. As a result, Hamas has no choice but to purchase fuel from Israel via the Palestinian Authority at prices similar to those found in the Israeli market, namely over seven shekels ($2) per liter of gasoline. That is a major problem for private car owners.
    The more acute problem is that fuel is needed to operate the Gaza power plant that generates the majority of the local electricity. The Palestinian Authority purchases a liter of fuel for the power plant for approximately 4 shekels from Israeli gas companies and has tried to sell it to Hamas for almost double, including excise tax.
    Hamas has rejected those prices outright and stopped purchasing fuel for its power plant. The dramatic consequence was that the power plant has shut down and the electricity supply has been completely disrupted. The PA refuses to waive the excise tax, a critical part of its own budget. And the residents of Gaza are the ones who suffer. [...]"
- Amnesty falsely blames Israel for Gaza fuel woes (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/11/amnesty-falsely-blames-israel-for-gaza.html
   "[...] Let's recap the recent history of Gaza's power plant:
    Israel was providing fuel up through at least the beginning of 2011. Hamas decided it wanted cheaper fuel so it stopped the shipments from Israel and converted the power plant to use cheaper, subsidized, smuggled fuel from Egypt. (It also restricted cooking gas from Israel.) Egypt offered to provide fuel but insisted that Hamas import it through Israel's Kerem Shalom, Hamas refused. It created an artificial "crisis" when Egypt started cracking down on fuel smuggling (even under the Morsi government, in 2012), and as a result Qatar provided free fuel for a while. After Egypt started destroying smuggling tunnels, some private Gazans started purchasing fuel from Israel again in August.
    There have been no Israeli restrictions on fuel to Gaza for years. Kerem Shalom's pipelines into Gaza have not been operating close to capacity. Similarly, there are no restrictions from Israel on food or medicines into Gaza. There were never restrictions on medicines and there have been no food restrictions since 2009.
    Gaza's water treatment problems are, again, directly because of Hamas refusing to pay the higher prices for fuel and hoping, yet again, that Qatar or Egypt or someone else will be shamed into giving them free or subsidized fuel. Yet Amnesty is placing the bulk of the blame on Israel. [...]"

- Hamas Tells Fatah to 'Prepare for War' (Arutz 7)
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/174060
   "During an Al-Qassam Brigade military parade Hamas officials called on Fatah to prepare for war with Israel, and threatened to declare war if Jews are allowed to pray at the Temple Mount. At the parade by Hamas' "military wing", which marks a year since the IDF Pillar of Defense counter-terror operation in Gaza, Raeed Sa'ad, a high-ranking commander of Al-Qassam, called on Fatah and its military branch in Judea and Samaria to prepare for the next clash with Israel. Sa'ad added that "jihad and struggle" were the only way to confront Israel, saying "don't be mistaken by the peace talks that won't bring anything but additional concessions." [...]"

- La petite-fille d'Haniyeh hospitalisée en Israël (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/18/97001-20131118FILWWW00600-la-petite-fille-d-haniyeh-hospitalisee-en-israel.php
   "La petite-fille du chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a été hospitalisée en Israël dans un état critique, a-t-on appris aujourd'hui de sources palestiniennes concordantes. Interrogée, l'administration militaire israélienne a affirmé ne pas avoir connaissance de ce transfert pour raisons médicales.
   "Frères bien-aimés, Amal a franchi la ligne verte (la frontière avec Israël, NDLR) maintenant et je demande à Dieu de lui accorder la santé", a écrit le fils d'Ismaïl Haniyeh, Abdessalam Haniyeh, sur sa page Facebook dimanche. "Je demande à Dieu d'accorder la santé à ma fille Amal, entrée dans un état de mort clinique", a-t-il ajouté dans un autre message lundi après-midi. Agée d'un an, Amal Haniyeh souffre d'une grave infection du système digestif qui a atteint son système nerveux, selon des sources médicales à Gaza. Des photos diffusées sur les réseaux sociaux montrent Ismaïl Haniyeh, dont le mouvement ne reconnaît pas Israël, rendant visite à sa petite-fille à l'hôpital pédiatrique "Al-Nasser" à Gaza, avant son transfert en Israël.
    Chaque année, plusieurs milliers d'habitants de Gaza sont autorisés à franchir la frontière pour se faire soigner en Israël, selon les statistiques publiées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)."

- “Concentration Camp” Gaza Now Manufacturing Its Own Cars, Aussie Dave (Israellycool) - "Welcome to Gaza, the world’s only “concentration camp” which manufactures its own cars".
http://www.israellycool.com/2013/11/17/concentration-camp-gaza-now-manufacturing-its-own-cars/

- Le Hamas importe deux lions, en contrebande, dans la bande de Gaza (JSS) - "on apprend grâce au compte twitter officiel des Brigades Al Qassam que deux lions sont entrés à Gaza par les tunnels de contrebande".
http://jssnews.com/2013/11/19/le-hamas-importe-deux-lions-en-contrebande-dans-la-bande-de-gaza/


Judée-Samarie

- High Court orders state to demolish outpost homes on private Palestinian property, Tovah Lazaroff (JP) - "The High Court of Justice on Monday ordered the state to demolish within six months homes on private Palestinian property in three outposts, Givat Assaf, Mizpe Yitzhar and Ma'aleh Rehavam. It rendered its decision with respect to a 2007 Peace Now petition against six outposts, of which only one, Givat Assaf was totally built on private Palestinian property".
http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/High-Court-orders-state-to-demolish-outpost-homes-on-private-Palestinian-property-332221


"Processus de paix"

- Netanyahu invite Abbas à la Knesset pour reconnaître Israël (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/netanyahu-invite-abbas-%C3%A0-la-knesset-pour-reconna%C3%AEtre-174251597.html
   "Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a invité lundi le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à venir à la Knesset pour reconnaître Israël en tant qu'Etat juif. "Je lui lance un appel: brisons la glace, venez à la Knesset, je viendrai à Ramallah. Venez à cette tribune et reconnaissez la vérité historique (...) Reconnaissez le peuple juif", a-t-il déclaré aux Parlement, où il recevait le président français, François Hollande. [...]"

- Palestinian Authority gives freed prisoners $50,000 each, Stuart Winer (Times of Israel) - "as well as a comfortable monthly salary from the Palestinian Authority".
http://www.timesofisrael.com/palestinian-authority-gives-freed-prisoners-50000-each/
   "Palestinian prisoners, who were convicted of killing Israelis and then released by Israel as a goodwill gesture to grease peace talks, were given at least $50,000 apiece as well as a comfortable monthly salary from the Palestinian Authority.
    The 26 prisoners, who were set free October 30 — the second batch of a total of 104 prisoners slated to be released — were almost all jailed before the 1993 Oslo Accords for attacks on Israeli soldiers and civilians. Depending on the length of their jail term, the prisoners received more cash. Those who were held for over 25 years were entitled to $50,000, in addition to a position as a deputy minister or a promotion to the rank of major-general in the security forces, both of which earn them monthly wages of NIS 14,000 (nearly $4,000), Walla reported late Sunday. Those who spent less than 25 years in Israeli prisons received a similar bonus as well as promotion to a deputy directorship in a government ministry or to the rank of brigadier-general, with a monthly wage of NIS 10,000 ($2,800) on the PA’s payroll, the report said.
    According to information published in the PA daily Al-Hayat Al-Jadida in 2011, the average monthly stipend paid by the government to family members of Palestinian prisoners stands at NIS 3,129 ($862), higher than the average salary of a Palestinian civil servant, which is NIS 2,882 ($794). Two and a half percent of the PA’s budget for salaries goes to prisoners’ families, the document indicated. Issa Abd Rabbo, the most veteran of the prisoners released, received a $60,000 bonus, with the PA reportedly also offering to foot the bill for a wedding should he choose to marry. He was convicted of murdering two Israeli hikers south of Jerusalem in 1984, after tying them up at gunpoint and placing bags over their heads.
    The prisoner release, the second of four phased releases as part of US-brokered peace talks with the Palestinians, raised ire in Israel’s right wing and among victims of terror who opposed the move. [...]"

- PA: No Peace Without Full 'Right of Return' (Arutz 7) - "At a joint press conference Monday with French President Francois Hollande, Palestinian Authority chief Mahmoud Abbas said that the fate of what he said were 5 million Arab refugees must be resolved if a peace treaty is to be achieved with Israel".
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/174161

- Palestinian ambassador brags that PA security forces carried out most 2nd intifada terror attacks (Elder of Ziyon) - "the fact that a PLO ambassador today is bragging about his people being behind terror attacks then is really the story".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/11/palestinian-ambassador-brags-that-pa.html

- Fatah "military wing" parades in West Bank, no one dares ask Abbas why he approves (Elder of Ziyon) - "He pretended to dismantle the Al Aqsa Martyrs' Brigades years ago, but - he lied. Today, there was a terrorist parade by Fatah's Al Aqsa Martyrs' Brigades in Qalandia".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/11/fatah-military-wing-parades-in-west.html

- Abbas rejects resignation of Palestinian peace negotiator Erekat (JP) - "However, if Erekat insists on his resignation, Abbas will search for someone else to head the negotiating team, the sources said".
http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/Abbas-pleads-with-Erekat-to-stay-on-as-top-peace-negotiator-331972

- Mahmoud Abbas demande une enquête internationale sur la mort d'Arafat (AFP)
http://www.lepoint.fr/monde/mahmoud-abbas-demande-une-enquete-internationale-sur-la-mort-d-arafat-17-11-2013-1758049_24.php
   "Le président palestinien Mahmoud Abbas a réclamé dimanche une commission d'enquête internationale sur la mort de Yasser Arafat, à la suite d'analyses médicales accréditant la thèse d'un empoisonnement, dans une interview à l'AFP. "Nous demandons une enquête internationale sur le modèle de celui réclamé par la France pour (l'ex-Premier ministre libanais assassiné) Rafic Hariri, pour découvrir qui a tué Yasser Arafat", a déclaré M. Abbas à l'AFP à Ramallah."
- 'Empoisonnement' d'Arafat : le rapport suisse contesté par des scientifiques (Joods Actueel) - "Bochud a admis implicitement que les conclusions du rapport final ne s'appuient pas sur des bases scientifiques solides. Un certain nombre d'experts estiment également que des données concluant à l'empoisonnement font cruellement défaut".
http://philosemitismeblog.blogspot.fr/2013/11/empoisonnement-darafat-le-rapport.html


Egypte

- Dix soldats égyptiens tués dans un attentat dans le Sinaï (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/attentat-%C3%A0-la-voiture-pi%C3%A9g%C3%A9e-dans-le-sina%C3%AF-080303438.html
   "Dix soldats ont été tués et 35 autres blessés dans l'explosion d'une voiture piégée près de la ville d'El Arich dans le nord de la région du Sinaï, indique un responsable des services de sécurité. Cette attaque est l'une des plus meurtrières commises dans la péninsule depuis que des insurgés liés à Al Qaïda ont pris les armes après la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée le 3 juillet. Les soldats se trouvaient à bord d'un convoi à destination du poste de Rafah frontalier de la bande de Gaza. [...]"


Iran

- Ali Khamenei : "Israël est voué à la disparition" (AFP)
http://www.lepoint.fr/monde/ali-khamenei-israel-est-voue-a-la-disparition-20-11-2013-1758953_24.php
   "Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré mercredi qu'Israël était "voué à la disparition" lors d'un discours devant 50 000 miliciens islamistes réunis à Téhéran. "Les fondements du régime sioniste ont été très fortement affaiblis et il est voué à la disparition. Aucun phénomène imposé par la force ne peut durer", a déclaré Ali Khamenei, dont le discours était retransmis en direct par la télévision d'État. L'Iran ne reconnaît pas l'existence de l'État d'Israël et soutient les mouvements armés qui luttent contre lui."

- Nucléaire iranien : la France a 4 "exigences" (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/17/97001-20131117FILWWW00184-nucleaire-iranien-la-france-a-4-exigences.php
   "La France formule "quatre exigences" pour "un accord intérimaire" sur le programme nucléaire iranien, a déclaré le président français François Hollande lors d'une conférence commune avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem. La France est pour un accord intérimaire, mais à quatre conditions, qui lui "paraissent être les quatre exigences que nous avons posées ensemble, les 5+1 (États-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne plus l'Allemagne)", a dit M. Hollande. "Première exigence : mettre l'intégralité des installations nucléaires iraniennes sous contrôle international, dès à présent. Deuxième point : suspendre l'enrichissement (d'uranium) à 20%. Troisième exigence : réduire le stock existant. Et enfin, arrêter la construction de la centrale d'Arak. Voilà les points qui pour nous sont essentiels comme garantie d'un accord", a-t-il ajouté."
- Khamenei : Paris "à genoux devant Israël" (Reuters) - "L'ayatollah Khamenei a toutefois rappelé que l'Iran ne reculerait pas "d'un iota" sur la question de ses droits nucléaires et a précisé avoir fixé une "ligne rouge" aux négociateurs qui discuteront avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu et l'Allemagne. Selon lui, les représentants français "ont non seulement cédé aux États-Unis mais ils se sont également mis à genoux devant le régime israélien" lors de la précédente réunion. Il a ajouté que l'Iran "giflerait ses agresseurs d'une manière qu'ils ne l'oublieraient jamais" sans toutefois mentionner un pays en particulier".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/20/97001-20131120FILWWW00299-paris-a-genoux-devant-israel-khamenei.php

- Les relations Israël-Etats-Unis sous tension à cause de l'Iran et du processus de paix, Jean-Luc Renaudie (AFP) - "Les médias évoquent une véritable crise de confiance".
http://fr.news.yahoo.com/relations-isra%C3%ABl-etats-unis-tension-%C3%A0-cause-liran-174446794.html
   "Les relations entre Israël et les Etats-Unis traversent une grave crise à propos des dossiers palestinien et nucléaire iranien, sur lesquels ces deux alliés stratégiques étalent leurs divergences sur la place publique. [...] "Il serait préférable que nos divergences soient abordées en privé, mais parfois c'est impossible", a reconnu l'ambassadeur américain. Les médias évoquent une véritable crise de confiance.
    Le quotidien de gauche Haaretz, citant un ministre, affirme que le gouvernement israélien ne considère désormais plus le secrétaire d'Etat John Kerry comme un "médiateur honnête" aussi bien pour ce qui est de l'Iran que pour les négociations de paix israélo-palestiniennes, au bord de l'implosion.
    C'est le ministre israélien de la Défense passive, Gilad Erdan, qui est monté au créneau jeudi pour lancer une attaque frontale contre le chef de la diplomatie américaine. "J'ai été stupéfait d'entendre John Kerry se demander pourquoi le Premier ministre critique l'accord discuté à Genève sans attendre qu'il soit signé", a proclamé M. Erdan. "Quand on évoque un pays qui veut détruire Israël, et les conditions qui lui permettront de réaliser son souhait, qu'attendent-ils du Premier ministre israélien ? Qu'il ne crie pas quand le couteau est sorti, mais seulement quand il se trouve sur notre gorge ?", a argué ce proche de Benjamin Netanyahu.
    M. Netanyahu ne perd pas une occasion de presser les grandes puissances de ne pas accepter un accord "dangereux" avec Téhéran, soupçonné malgré ses démentis de chercher à obtenir l'arme atomique sous couvert d'activités nucléaires civiles. Le ton très dur adopté par le Premier ministre est en phase avec l'opinion publique israélienne. Les deux tiers de la population juive israélienne se déclarent opposés à l'accord sur le nucléaire iranien en cours de discussion, selon un sondage publié vendredi. [...]
    Pour le commentateur de la radio publique Ronen Pollak, M. Netanyahu sait bien qu'un accord est inévitable "mais il est décidé à l'épreuve de force avec Washington pour que l'accord soit le moins mauvais possible". De fait, un haut responsable américain a confirmé vendredi qu'un accord est "possible" dès les prochaines discussions à Genève. "Nous allons travailler très dur la semaine prochaine. J'ignore si nous parviendrons à un accord. Je pense que c'est tout à fait possible. Mais certains dossiers ardus sont encore sujets à négociations", a déclaré ce responsable à la presse à Washington."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Novembre 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages