Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 23:07

Opération Pilier de Défense

- Bombe dans un bus à Tel Aviv, quinze blessés, Rami Amichai (Reuters) - "Des tirs de joie ont éclaté à Gaza après l'annonce de l'explosion du bus à Tel Aviv. Pour marquer l'événement, des pâtisseries ont été distribuées à l'hôpital Al Chifa de Gaza".
http://fr.news.yahoo.com/explosion-dans-un-bus-%C3%A0-tel-aviv-dix-102300210.html
   "Une bombe a explosé mercredi dans un bus qui circulait dans le centre de Tel Aviv, faisant au moins quinze blessés selon les autorités israéliennes qui parlent d'"attaque terroriste". L'explosion, qui s'est produite alors que se poursuivent les bombardements israéliens dans la bande de Gaza, a soufflé les vitres du bus qui circulait dans une rue longeant des bâtiments du ministère de la Défense, dit le service d'ambulances israélien. "Il s'agit d'une attaque terroriste", a déclaré Ofir Gendelman, porte-parole du Premier ministre, Benjamin Netanyahu.
     La police passe au peigne fin le quartier où s'est produite l'explosion pour retrouver la personne qui a déposé l'engin explosif, a-t-il dit sur Twitter, excluant l'hypothèse d'un attentat suicide. "Rien n'indique qu'il s'agisse d'un attentat suicide", a confirmé à la télévision le chef de la police de Tel Aviv, Yoram Ohayon. Le bus 142 n'a pas été totalement détruit par l'explosion, ce qui laisse supposer que la charge était relativement faible. Son chauffeur, qui s'en est sorti pratiquement indemne, a dit n'avoir repéré aucun comportement suspect parmi ses passagers. [...]
    Des tirs de joie ont éclaté à Gaza après l'annonce de l'explosion du bus à Tel Aviv. Pour marquer l'événement, des pâtisseries ont été distribuées à l'hôpital Al Chifa de Gaza, où affluent depuis une semaine les victimes des raids israéliens. Le porte-parole du Hamas, Abou Zuhri, a salué l'attentat à la bombe sans pour autant revendiquer l'attaque. "Le Hamas bénit l'attaque à Tel Aviv et y voit une réponse naturelle aux massacres israéliens (...) à Gaza", a-t-il dit à Reuters. [...]"
- Tel Aviv : le bilan s'alourdit (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/21/97001-20121121FILWWW00476-tel-aviv-le-bilan-s-alourdit.php
   "Une explosion dans un bus près du ministère de la Défense à Tel-Aviv a fait au moins 17 blessés mercredi, a annoncé le service d'ambulances israélien [...] Un passager a affirmé à la radio publique avoir vu, juste avant la déflagration, un homme lancer un paquet ou un sac à l'intérieur du véhicule avant de s'enfuir. "Nous nous attendions à des tentatives d'attentats dans toutes les grandes villes et nous avons déployé des centaines de policiers ici à Tel-Aviv. Il faut être vigilant", a affirmé à la Chaîne-10 de télévision le commandant en chef de la police israélienne, Yohanan Danino."
- Israël : chasse à l'homme pour retrouver les auteurs de l'attentat de Tel Aviv (Euronews, Vidéo 1mn14)
http://www.dailymotion.com/video/xv9tf8_israel-chasse-a-l-homme-pour-retrouver-les-auteurs

- L'attentat de Tel Aviv, revendiqué par les Brigades des martyrs d'al-Aqsa, une arme contre le cessez-le-feu, Jacques Benillouche (Slate.fr) - pour rappel, il s'agit de la branche armée du Fatah de Mahmoud Abbas.
http://www.slate.fr/story/65231/israel-attentat-tel-aviv-brigades-martyrs-al-aqsa
   "Depuis quelques temps déjà, les organisations terroristes de Gaza prévenaient les médias qu’une «surprise immense» attendait les Israéliens. Cette mise en garde avait été mise sur le compte de l’esbroufe de militants subissant le feu des représailles israéliennes. On savait pourtant que ces annonces étaient toujours suivies d’actes. Aucune mesure spéciale n’avait été prise par les autorités israéliennes qui craignaient plutôt les Fajr-5 sur Tel Aviv.
    Ce mercredi, les terroristes ont réussi une opération de première importance. Je me trouvais à quelques mètres de l’attentat, en route vers les locaux de Guysen-TV qui jouxtent le complexe militaire de la défense nationale. Le choc psychologique était à la hauteur de la surprise, plus important que les trois alertes aux missiles.
    L’impact médiatique est immense. Les Israéliens étaient persuadés que l’ère des attentats était révolue et d’ailleurs un relâchement était visible, puisque les contrôles à l’entrée des commerces et des restaurants avaient été réduits. Le lieu de l’attentat est symbolique, à l’angle des rues Weizman et Chaoul Hamélekh,  en face du quartier général de l’armée, l’Hakirya, où les officiers généraux planifient les opérations de Gaza et à proximité du grand hôpital de Tel-Aviv, Yékhilov.
    Il ne s’agit pas d’un attentat kamikaze car selon la police, l’explosif avait été abandonné par un passager sous un siège au centre de l’autobus ou plus probablement placé à l’avance, ce qui impliquerait des négligences de la part de la compagnie d’autobus. Les premières investigations tendent à prouver que la bombe avait été sommairement préparée, ce qui explique le nombre réduit de victimes – 13 blessés dont trois dans un état grave, évacués vers l'hôpital Ichilov au moment où j'écris ces lignes – alors que l’autobus était plein à cette heure de la journée. [...]
    Les Brigades des martyrs al-Aqsa, le bras armé du Fatah, opposé au Hamas, ont revendiqué l'action contre l’autobus. Ce sont des experts qui se sont distingués  dans plus d'une douzaine d'attentats suicides contre Israël [...]
    Mais ceux qui ont perpétré cet attentat n'auront peut-être pas réussi à atteindre leur but, non pas de faire de nouvelles victimes israéliennes, mais d'entraîner Israël à envisager des représailles terrestres contre Gaza, réclamées par une grande majorité de la population. En ce début d'après-midi, le cabinet restreint de sécurité, composé des neuf principaux ministres, se réunit pour discuter de la proposition de cessez-le-feu et de l'attentat de Tel-Aviv. Et il semble bien que le gouvernement ne changera pas de politique après cet attentat et qu’il continuera  à rechercher une voie pacifique."

- Pilier de défense : 116 roquettes tirées depuis minuit sur le sud d'Israël, 21 interceptées par le Dôme de fer, 3 explosent dans des zones habitées. deuis le début de l'opération, 1.600 roquettes tirées, 421 interceptées (Guysen)
http://www.guysen.com/news_-Pilier-de-defense-116-roquettes-tirees-depuis-minuit-sur-le-sud-d-Israel-21-int_368255.html
- Al Jazeera correspondent sees rocket barrage live in Ashkelon (video) (Elder of Ziyon) - "This Al Jazeera reporter was not expecting to have such a dramatic live report".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2012/11/al-jazeera-correspondent-sees-rocket.html

- Gaza : le bureau de l'AFP visé par un raid (AFP) - Tsahal commente sa frappe "chirurgicale" : "Nous avons attaqué le septième étage du bâtiment. De ce que nous savons, le Hamas (au pouvoir à Gaza) avait un centre de renseignements militaires là".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/21/97001-20121121FILWWW00293-gaza-le-bureau-de-l-afp-vise-par-un-raid.php
   "La tour dans laquelle se trouve le bureau de l'Agence France-Presse à Gaza a été touchée par une frappe israélienne, selon un photographe de l'agence. Le photographe, Mahmoud Hams, qui se trouvait dans le bureau, au 4e étage de la tour qui comprend également un centre commercial au rez-de-chaussée, a précisé que ni lui ni aucun employé de l'AFP n'avait été touché, ajoutant que trois roquettes semblaient avoir touché le sixième étage.
   "J'étais dans le bureau avec un collègue et tout à coup, nous avons entendu une explosion qui ne semblait pas tellement proche, même si elle a fait trembler le bâtiment, mais nous ne sous sommes pas rendu compte que c'était au-dessus de nous", a-t-il expliqué. "Environ cinq minutes ont passé, puis nous avons entendu encore deux fortes explosions qui ont également secoué le bâtiment, et la radio de la police a commencé à dire que notre immeuble, la tour Naama, avait été touché", a ajouté Mahmoud Hams.
   "J'ai ramassé mes appareils photo et nous sommes sortis, il y avait de la fumée dans les couloirs. Nous avons couru hors de l'immeuble. Quand nous sommes arrivés dans la rue, il y avait des pompiers et des ambulances. De la fumée et un peu de flammes sortaient d'un bureau au sixième étage. Il ne semblait pas y avoir de victime", a indiqué le photographe.
    L'armée israélienne a confirmé avoir visé l'immeuble de huit étages situé dans le quartier de Rimal, en plein centre de la ville de Gaza. "Nous avons attaqué le septième étage du bâtiment. De ce que nous savons, le Hamas (au pouvoir à Gaza) avait un centre de renseignements militaires là", a déclaré un porte-parole de l'armée, qui a qualifié la frappe israélienne de "chirurgicale" sans donner d'autres détails. L'immeuble abrite dans les étages inférieurs un centre commercial.
    Sur Twitter, Tsahal s'est même directement adressé à l'AFP en français pour justifier son attaque : "@afpfr: Ce bâtiment abritait un QG du renseignement du #Hamas. N'acceptez pas de leur servir de boucliers humains"."
- Pilier de défense : Tsahal a averti les journalistes étrangers à Gaza dans un message Twitter (Guysen)
http://www.guysen.com/news_-Pilier-de-defense-Tsahal-a-averti-les-journalistes-etrangers-a-Gaza-dans-un-mes_368091.html
   "Certains médias du monde ont déclaré que le porte-parole de Tsahal a averti les journalistes étrangers à Gaza dans un message Twitter et les a exhortés à rester à l'écart des installations et des militants du Hamas. Le porte-parole a souligné que : "Le Hamas est une organisation terroriste qui va vous utiliser comme boucliers humains"."

- How did the baby Omar Mishrawi die? (Elder of Ziyon) - Cette mort tragique est devenue emblématique de la "barbarie" israélienne, et les photos endeuillées se sont multipliées dans les médias. Pourtant, il y a de fortes chances qu'elle fut causée par une roquette Qassam.
http://elderofziyon.blogspot.fr/2012/11/how-did-baby-omar-mishrawi-die.html

- 108 terrorists killed since start of Gaza operation, Yaakov Lappin (JP)
http://www.jpost.com/Headlines/Article.aspx?id=292851
   "108 terrorists have been killed since the start of the air campaign last week in Gaza, the IDF said on Wednesday. The Israel Air Force struck some 100 terror targets overnight Wednesday, including a floor in a Gaza media building used by Hamas as its intelligence headquarters. A central Hamas command, a police station, and a hideout for senior terrorists in southern Gaza were all hit in the air strikes. [...]"

- Where's the Coverage? Hamas Instructions to Human Shields (CAMERA) - "In response to the IDF effort to keep civilians out of harm's way, the Hamas interior ministry spokesman, speaking on Al-Quds Radio in Gaza, told his people to ignore the warnings".
http://blog.camera.org/archives/2012/11/wheres_the_coverage_hamas_inst.html


Cessez-le-feu

- Accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, Samer Al-Atrush (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/gaza-ban-ki-moon-appelle-%C3%A0-fin-imm%C3%A9diate-102037471.html
   "L'Egypte a annoncé mercredi un accord de cessez-le-feu pour mettre un terme à une semaine d'hostilités entre Israël et le mouvement palestinien Hamas qui a coûté la vie à 154 Palestiniens et cinq Israéliens. Obtenu après des efforts internationaux tous azimuts, la trêve doit entrer en vigueur à 19H00 GMT, a déclaré le chef de la diplomatie égyptienne Mohammed Kamel Amr lors d'une conférence de presse avec son homologue américaine Hillary Clinton arrivée au Caire après des visites à Ramallah et à Jérusalem. Les efforts de l'Egypte ont permis "un accord sur un cessez-le-feu qui prendra effet à 21H00, heure du Caire", a dit M. Amr. [...]
    Selon la radio publique israélienne, la trêve devrait préluder à un accord de cessez-le-feu durable en vertu duquel les belligérants s'engageraient mutuellement à stopper les frappes et les tirs de roquettes. Un mécanisme de surveillance serait mis en place par l'Egypte. [...]"
- Accord de cessez-le-feu entre le Hamas et Israël, Nidal al-Mughrabi (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/accord-cessez-le-feu-entre-le-hamas-et-174957135.html
   "[...] De source égyptienne, on précise que l'accord prévoit la fin des "assassinats" ciblés et des "incursions" israéliennes dans la bande de Gaza. La liberté de mouvement des Palestiniens devrait également être facilitée. [...]"
- 21h30 – Communiqué officiel: un cessez-le-feu est entré en vigueur (Blog Tsahal)
http://tsahal.fr/2012/11/21/21h30-communique-officiel-un-cessez-le-feu-est-entre-en-vigueur/
   "Il y a peu, un accord de cessez-le-feu concernant les combats dans le sud est entré en vigueur. Après huit jours d’opérations, Tsahal a rempli les objectifs pré-définis de l’Opération Pilier de Défense et a porté un coup sévère au Hamas et à ses capacités militaires.
    En conséquence des opérations de Tsahal, l’appareil de commande et de contrôle du Hamas a été significativement touché en commençant par l’élimination du Chef de la branche militaire du Hamas, Ahmed Jabari, puis par un grand nombre de frappes ciblées sur des infrastructures et des bases militaires terroristes ainsi que par la destruction de dizaines de tunnels utilisés pour le trafic d’armes et d’explosifs.
    Au cours de l’opération, Tsahal a détruit des éléments importants de la capacité stratégique  du Hamas. Parmi eux, des centaines de rampes de tirs de roquettes de moyenne et longue-portée (plus de 40 kilomètres). Ces actions ont porté un coup significatif aux capacités de tirs du Hamas, entrainant la baisse du nombre de roquettes tirées depuis la bande de Gaza. Le taux de réussite du système de protection anti-missile Dôme de fer a été de 84% tandis que la capacité du Hamas à frapper des zones peuplées en Israël reste inférieure à 7%."

- Document : l'accord de cessez-le-feu entre Israël et les groupes palestiniens de Gaza (RFI)
http://jerusalem.blogs.rfi.fr/article/2012/11/21/document-laccord-de-cessez-le-feu-entre-israel-et-les-groupes-palestiniens-de-gaz
- Gaza : les principaux points de la trêve entre Israël et le Hamas (Le Monde.fr)
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/11/21/les-principaux-points-de-la-treve-entre-israel-et-le-hamas_1793996_3218.html
- Text of ceasefire agreement (updated) (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2012/11/text-of-ceasefire-agreement.html
   "[...] Fairly generic as far as I can see. One immediate issue, though, is that it sounds like it is requiring Israel to no longer enforce the buffer zone - the 300-to-1000 meters that Israel requires to remain clear so that there won't be any attempted explosives along the fence or other attempts to infiltrate Israel. I can see that being a problem, and possibly it will be interpreted differently by each side. Not that I am optimistic that this will last the night anyway - there are enough nutty jihadist groups that will be happy to lob a few rockets to prove their manhood.
    UPDATE: So far, 23 minutes after the "cease-fire" was to go into effect, there have been rockets towards Hof Ashkelon, Beer Sheva, Shaar HaNegav and Eshkol. It appears that this is the world's definition of a cease fire - only Israel can break one."

- Gaza : 12 roquettes tirées depuis la trêve (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/21/97001-20121121FILWWW00692-gaza-roquettes-tirees-depuis-la-treve.php
   "Des activistes palestiniens ont tiré 12 roquettes sur Israël dans l'heure qui a suivi l'entrée en vigueur, ce soir à 20h, d'un cessez-le-feu entre l'Etat juif et le Hamas dans la bande de Gaza, a annoncé le porte-parole de la police israélienne. Selon ce dernier, Micky Rosenfeld, les 12 projectiles sont tombés sur des zones non ou peu habitées et n'ont provoqué aucune victime ou dégâts. "Nous n'avons pas modifié notre système d'alerte et nous restons vigilants", a-t-il dit.
    Une porte-parole de l'armée israélienne a, quant à elle, indiqué que le système anti-missile "Dôme de fer" avait permis d'intercepter une partie de ces roquettes. Elle a ajouté que Tsahal avait cessé tous ses bombardements aériens sur Gaza après l'entrée en vigueur de la trêve. [...]"

- Khaled Mashaal : "Israël n'a pas réussi son aventure et a cédé à nos conditions" (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Khaled-Mashaal-Israel-n-a-pas-reussi-son-aventure-et-a-cede-a-nos-conditions-_368322.html
   "Le chef du Hamas Khaled Mechaal, a tenu une conférence de presse au Caire. Il a déclaré que "les Israéliens n'ont pas résisté. Huit jours de combats forcés les ont amenés à renoncer et à céder à nos conditions"."
- Cessez-le-feu à Gaza : Jihad Islamique : "L'opération a été un échec exceptionnel dans l'histoire du sionisme" (Guysen)
http://www.guysen.com/news_-Cessez-le-feu-a-Gaza-Jihad-Islamique-L-operation-a-ete-un-echec-exceptionnel-da_368332.html

- Haim Ramon : Netanyahou a promis de renverser le Hamas, mais il est devenu plus fort que jamais (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Haim-Ramon-Netanyahou-a-promis-de-renverser-le-Hamas-mais-il-est-devenu-plus-for_368338.html
   "Haim Ramon, le 1er vice-premier ministre, a attaqué la fin de l'opération Pilier de défense et l'accord de cessez le feu entre Israël et les Palestiniens : «Il est clair que l'opération n'a pas atteint ses objectifs. Le Hamas est renforcé comme jamais»."
- Lapid : "le gouvernement Netanyahou n'a pas réussi à vaincre le Hamas" (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Lapid-le-gouvernement-Netanyahou-n-a-pas-reussi-a-vaincre-le-Hamas-_368333.html
   "Le président du parti Yesh Atid, Yair Lapid, a déclaré que l'accord de cessez-le-feu avec le Hamas "arrive trop tard et ne répond pas aux objectifs que le gouvernement s'était fixé pour l'opération." Lapid a ajouté qu '«Israël a négocié avec le groupe terroriste et n'a pas réussi à le vaincre»."
- Cessez-le-feu à Gaza : Des dizaines d'habitants de Sdérot ont manifesté contre la violence dans la Bande de Gaza (Guysen)
http://www.guysen.com/news_-Cessez-le-feu-a-Gaza-Des-dizaines-d-habitants-de-Sderot-ont-manifeste-contre-la_368340.html
   "Environ 50 manifestants sont arrivés à Sderot pour protester contre le cessez-le-feu dans la Bande de Gaza. Ils ont déclaré qu'ils ne sont pas prêts à retourner dans «l'arrière-cour de l'Etat d'Israël» et ont accusé les politiciens de les négliger. "Bibi rentre chez toi", criaient-ils, ou "Le peuple exige une opération terrestre"."

- Promises vs. reality, Shimon Shiffer (Ynet) - "Now we expect our prime minister and defense minister to fulfill their obligation: To let us live in peace and security. It's a shame that it's not going to happen".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4309940,00.html
   "Who says there is no good news ahead of the possible conclusion of Operation Pillar of Defense? There is more than enough. We have learned, and not for the first time, to take our decision makers' statements with a grain of salt. Thanks to their extraordinary behavior and obedience to the Home Front Command's instructions, the millions of Israelis in the line of fire let the government win. Now we expect our prime minister and defense minister to fulfill their obligation: To let us live in peace and security. It's a shame that it's not going to happen.
    The truth must be told: In the future as well, Hamas will determine how long the lull will last. The height of the flames will be decided in Gaza. A senior defense establishment official explained to me on Tuesday that the only thing which could have deterred terror organizations, and even made them surrender, was if the IDF had entered the Strip and stayed there for a long period of time. Clear proof of that assumption can be seen in what happened in the West Bank after Operation Defensive Shield: The IDF and Shin Bet suppressed suicide terrorism only after persistent fighting and regular presence in the area, which continues to this very day.
    Although Hamas and the Islamic Jihad have suffered a serious blow, the Gaza entity has not waved a white flag. It hasn't blinked, one of the reasons being the IDF's accurate hits. What seems like a positive phenomenon to us helped the Hamas regime survive. Add to that the fact that Hamas has become the strongest Palestinian factor, holding negotiations with the Netanyahu government, which repeatedly ignores the Palestinian Authority.
    In background talks, some of the government's top nine ministers say the operation will help turn Gaza into an independent entity. In the future, they explain, it won't be linked to the West Bank, and this will force Egypt to take responsibility for what is happening in the Strip. This is Likud ministers' dream: That the new, post-operation reality will forever connect the Strip to Muslim Brotherhood's Egypt.
    Moreover, senior defense officials admit that the expected agreement between Israel and Hamas does not guarantee peace and quiet for the residents of southern and central Israel for a long period of time. The drizzle of missiles into Israel is likely to continue in the future. In such an event, the Palestinian side will claim that Hamas cannot control every single organization which decides to test its weapons. And there is another lesson we should remember: The statements decision makers are expected to make, that every rocket will be met with a response, cannot be trusted. Israel will practice restraint in the future as well. [...]"


Réactions françaises

- Gaza : Fabius dénonce l'Iran (AFP) - "il y a des armes à longue portée, jusqu'à 75 km, et ce sont des armes iraniennes. La responsabilité iranienne est extrêmement lourde".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/21/97001-20121121FILWWW00336-gaza-fabius-denonce-l-iran.php
   "Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a dénoncé aujourd'hui "la responsabilité extrêmement lourde" de l'Iran dans les conflits du Proche-Orient, et notamment à Gaza. A Gaza, a-t-il souligné, "il y a des armes à longue portée, jusqu'à 75 km, et ce sont des armes iraniennes. La responsabilité iranienne est extrêmement lourde", a déclaré le ministre français à la radio France Culture. "On retrouve l'Iran au Liban, en Syrie, en Irak, à Gaza, à chaque fois avec des intentions extrêmement négatives", a-t-il insisté. "L'orientation du gouvernement iranien est extrêmement dangereuse pour la paix dans le monde", a-t-il ajouté. [...]"

- Espoir évanoui au Proche-Orient, Laurent Zecchini (Le Monde) - encore un peu d'Israel bashing dans notre "journal de référence".
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/11/21/espoir-evanoui-au-proche-orient_1793741_3232.html
   "[...] il y a l'échéance onusienne. Celle-ci est porteuse d'espoir pour les millions de Palestiniens qui rêvent de transformer leur patrie en un pays aux frontières internationalement reconnues. Mais la joie risque d'être de courte durée. Car Israël va probablement sanctionner durement, campagne électorale oblige, la population palestinienne de Cisjordanie. [...] dans le contexte électoral d'une société israélienne qui ne cesse d'évoluer vers plus de nationalisme religieux, M. Nétanyahou - il l'a montré à Gaza - ne prendra pas le risque d'apparaître comme une colombe vis-à-vis des Palestiniens. [...]"

- Libérer les Palestiniens des mensonges de Bernard-Henri Lévy, Alain Gresh (Blog Monde Diplomatique) - pour l'antisioniste professionnel du Monde Diplo, l'Etat juif est bien entendu coupable de tout (c'est toujours lui qui commence les hostilités) et le Hamas est le pacifisme incarné, "bien plus modéré qu'Avigdor Lieberman", et tentant "depuis cinq ans de faire appliquer le cessez-le-feu". On en rirait, mais il faut savoir que ses articles et ses interventions médiatiques multiples ont beaucoup d'audience.
http://blog.mondediplo.net/2012-11-20-Liberer-les-Palestiniens-des-mensonges-de-Bernard
   "[...] contrairement à ce que prétend notre « philosophe », il n’y aura aucun accord politique possible tant que les gouvernements israéliens rejetteront l’application du droit international et le retrait d’Israël de tous les territoires occupés. Quant à la position du Hamas, BHL la déforme totalement. S’agissant de la recherche d’une solution politique, le Hamas est bien plus modéré qu’Avigdor Lieberman, ministre des affaires étrangères israélien et militant d’extrême droite notoire. Paradoxalement, si Lieberman avait été élu dans un pays européen, BHL serait le premier à demander son boycott par les autorités françaises. [...]
    Comme en 2008, c’est le gouvernement israélien qui a rompu la trêve. [...] à chaque fois, ce sont des assassinats ciblés israéliens qui ont entraîné l’engrenage de la violence.
    [...] comme le reconnaissent divers journalistes israéliens bien plus courageux que BHL, le Hamas tente, depuis cinq ans, de faire appliquer le cessez-le-feu, mais il fait face à des groupes radicaux qui se nourrissent du désespoir palestinien (et qui sont armés, entre autres, avec du matériel issu des arsenaux libyens que plus personne ne contrôle). [...]"

- Attentat à Tel-Aviv - Worst of commentaires sur Le Monde.fr :
http://www.lemonde.fr/proche-orient/reactions/2012/11/21/explosion-dans-un-bus-a-tel-aviv_1793619_3218.html
- Laurence (21/11/2012 - 13h53)
   "[...] les israéliens ne cessent de coloniser via l'aide de l'Europe et des USA et ne cessent de tuer les civils palestiniens.... ou est le CRIF pour condmaner cette barbarie des siraeliens? ou sont les finklkraut? les BHL? les zemmour? les kouchner? les Copé?" [Notez que tous les individus de cette liste perverse sont juifs...]
- FOJ (21/11/2012 - 11h53)
   "[...] ça n'étonnera personne, c'est même somme toute logique compte tenu du contexte et de la disproportion des forces en présence. La haine appelle la haine, c'est un cercle vicieux dont les autorités israéliennes semblent depuis des années incapables de sortir. [...]"
- Sarah (21/11/2012 - 13h50)
   "On assassine plus de 150 Palestinies, personne n'est ému..on tire sur un bus à tel Aviv on fait la une du Monde.....A quand la fin de la barbarie israélienne ? a quand le boycott des produits israeliens? [...]"
- Riadh LAJNEF (21/11/2012 - 14h05)
   "[...] Israël ne reconnait ni l’ONU ni l’UE ni personne. Il est temps d’exercer une pression sur cet état colonisateur et terroriste. Les pays occidentaux appuient Israël sous prétexte que c’est une démocratie alors que ses pratiques sont plus barbares que celle de la résistance notamment le Hamas. [...] La clé de ce conflit est en Israël mais ce pays est au-dessus de la loi et préfère la guerre car Il a la supériorité des armes mais pas de la morale. [...]"
- PIERRE PINTA (21/11/2012 - 16h00)
   "[...] Personne ne peut affirmer de bonne foi que l’État hébreu a, ne serait-ce que dans un geste politique fort, relâché sa pression sur Gaza. C'est un choix que les Israéliens doivent assumer. Ils en payent aussi le prix, y compris du sang. [...]"


Analyses & Opinions

- Où se trouvent les responsabilités dans le regain de tensions autour d'Israel ?, Fabio Rafael Fiallo (économiste et écrivain, ancien fonctionnaire à la CNUCED) - "Le Hamas, ragaillardi par cette percée diplomatique [avec le Qatar], et pariant sur la connivence de l’Egypte des Frères Musulmans, s’attèle à faire comprendre par roquettes interposées que l’initiative diplomatique de l’Autorité palestinienne n’aura aucune valeur sur le terrain".
http://www.atlantico.fr/decryptage/ou-se-trouvent-responsabilites-dans-regain-tensions-autour-israel-fabio-rafael-fiallo-551488.html
   "Qu’est-il arrivé pour donner lieu à une nouvelle spirale de violence dans le conflit israélo-palestinien pendant que l’attention internationale était focalisée sur d’autres foyers de tensions, notamment le carnage en Syrie et le programme nucléaire iranien ?
    Certains soi-disant « experts » ont prétendu déceler dans le regain de violence entre le Hamas et Israël une manœuvre du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, visant à gagner les élections anticipées programmées pour janvier. Explication insoutenable car Netanyahou se savait par les sondages en position de force pour redevenir Premier ministre. On le voit mal, lui, politicien avisé, prendre le risque superflu de provoquer des hostilités pour des considérations électoralistes alors qu’un dérapage éventuel sur le théâtre militaire pourrait lui coûter une victoire électorale gagnée d’avance ou presque.
    En fait, près de 400 roquettes avaient été lancées depuis Gaza sur Israël entre le début de l’année et fin octobre sans une réaction équivalente d’Israël. Ce n’est qu’après une recrudescence des tirs de roquettes ce mois de novembre que l’Etat hébreu prit la décision de riposter. [NB : il y avait aussi et surtout eu une forte recrudescence d'attentats - dont très récemment un tunnel piégé - contre les brigades de Tsahal à la frontière.] Non, dans ce regain de tensions, la responsabilité directe revient au Hamas, le maître du jeu dans la bande de Gaza, d’où partaient, ou partent encore, les engins mortifères en direction d’Israël. Non seulement le Hamas a-t-il laissé faire d’autres mouvements terroristes opérant sur le territoire sous son contrôle – notamment le Jihad islamique et le groupe salafiste Tawhid wal-Jihad – mais aussi, le Hamas s’est vanté d’avoir lui-même pris part à la vague de tirs de roquettes. [...]
    Pour le Hamas et le Qatar, l’heure était arrivée d’attirer l’attention internationale vers Gaza. Histoire de ne pas se laisser voler la vedette [par Mahmoud Abbas à l'ONU]. Alors, on arrange la visite de l’Emir du Qatar, qui, d’ailleurs, ne viendra pas les mains vides : un pactole de 400 millions de dollars y est apporté lors de sa visite. Cela s’ajoutera à la donation de pétrole offerte au Hamas quelques semaines auparavant. Le Hamas, ragaillardi par cette percée diplomatique, et pariant sur la connivence de l’Egypte des Frères Musulmans, s’attèle à faire comprendre par roquettes interposées que l’initiative diplomatique de l’Autorité palestinienne n’aura aucune valeur sur le terrain. Le Hamas fit le calcul erroné de croire qu’Israël ne réagirait pas à une pluie interminable de roquettes de peur de compromettre les accords de paix entre l’Egypte et Israël.
    Le Hamas se trompa, aussi, en croyant que l’Egypte des Frères Musulmans sacrifierait ses intérêts stratégiques et financiers pour jouer un rôle « musclé » dans la crise entre le Hamas et Israël. Ismail Haniyeh, le chef du Hamas à Gaza, alla jusqu’à lancer un appel dans ce sens aux autorités égyptiennes, appel qui resta sans suite, le gouvernement égyptien préférant s’activer plutôt dans la négociation d’un cessez-le-feu. [...]"

- Where's the Coverage? Deadly Airstrikes NOT Conducted by Israel (CAMERA) - "Since 1984, when the PKK launched an insurgency with the aim of establishing an independent Kurdish state, more than 40,000 people, mostly Kurds, have been killed. If only the Kurds were fighting Israel, they might get some media attention."
http://blog.camera.org/archives/2012/11/wheres_the_coverage_deadly_air_1.html
   "An American ally in the Middle East conducts airstrikes against fighters that it, the United States and the European Union consider terrorists. Its military uses U.S.-made F-16 jets, attack helicopters and artillery to go after the group this nation believes is supported by Iran, Russia and factions in Syria. For their part, the “militants” claim they only want to establish their own state. This decades-long conflict, in which thousands have been killed, has been escalating in recent months while attracting – and here’s where it becomes clear we’re not talking about Israel – little media attention.
    Turkey sent troops on a multiple-day incursion into Iraq – a sovereign state – earlier this month targeting members of the Kurdistan Workers Party (PKK). Perhaps you read about it on the front page of The New York Times or heard a report on National Public Radio. No? Turkey also sent ground forces into Iraq in 2008 and maintains an estimated 1,000 troops based there. Maybe you saw a story about this on CNN or read about it in The Washington Post. No? To its credit, Reuters has covered this story at least twice, but the most extensive reporting has been done by a non-mainstream Web site called World Tribune which wrote:
   "“Turkey, without fanfare, has been striking PKK targets with a frequency not seen in years,” a diplomat said. The sources said the Turkish Air Force has been conducting nearly daily strikes on suspected PKK strongholds in northern Iraq. They said the operations were meant to prevent PKK fighters from crossing into Turkey and neighboring Syria. At the same time, the Turkish Army has designated 15 closed zones near the Iraqi border.
    In October, the Turkish Air Force deployed about 25 U.S.-origin F-16 multi-role fighters to its base at Diyarbakir. Diyarbakir has been the launching pad for Turkish air strikes on the Kandil mountains in northern Iraq, believed controlled by PKK. […] Turkey has acknowledged an offensive on the PKK. The government said more than 325 PKK fighters have been killed since July."

    Since 1984, when the PKK launched an insurgency with the aim of establishing an independent Kurdish state, more than 40,000 people, mostly Kurds, have been killed. If only the Kurds were fighting Israel, they might get some media attention. Near-daily airstrikes, terrorists, ground incursions, Iranian and Russian involvement, hundreds killed recently, tens of thousands over the years, and yet… Where’s the coverage?"


Liban & Hezbollah

- Israël : 2 roquettes tirées depuis le Liban (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/21/97001-20121121FILWWW00631-israel-une-roquette-tiree-depuis-le-liban.php
   "Deux roquettes ont été tirées ce soir du sud du Liban en direction du territoire israélien, a déclaré un responsable des services de sécurité libanais. "L'une des roquettes est tombée en territoire libanais et l'autre a poursuivi sa trajectoire en direction d'Israël", a déclaré ce responsable à l'AFP sous le couvert de l'anonymat, sans préciser le lieu exact où le second engin est tombé. L'armée et les forces de sécurité se sont aussitôt déployées dans la région, a-t-il ajouté. [...]"


Iran

- Israël doute que l'Iran n'aide plus militairement le Hamas, Georges Malbrunot (Le Figaro.fr)
http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/11/israel-doute-que-liran-naide-p.html
   "Confidence d’un responsable israélien, proche du Premier ministre Benjamin Netanyahou: « L’Iran a stoppé son aide financière au Hamas, mais nous ne sommes pas du tout sûrs que Téhéran ait arrêté en revanche son aide militaire au principal mouvement islamiste palestinien », affirme ce général en retraite, de passage à Paris.
    Opposée à la répression menée par Bachar el-Assad en Syrie, la direction en exil du Hamas a rompu au début de l'année avec Téhéran, qui est l’allié de Damas dans la crise syrienne. Mais à Gaza, le Premier ministre Hamas Ismael Hanyeh s’est rendu, lui, en Iran en février, rappelle ce proche de Benjamin Netanyahou.
    Téhéran fournissait environ 500 millions de dollars d'aide annuelle au Hamas depuis 2007, date à laquelle le Mouvement de la résistance islamique a chassé par la force ses adversaires liés à l'Autorité palestinienne. Depuis, l'Iran lui a fourni également des missiles, notamment des Fajr 5, d'une portée de 75 km qui ont atteint Tel Aviv et une colonie au sud de Jérusalem la semaine dernière. Téhéran assurait également l'entraînement de membres de la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al Qassem. [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Novembre 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages