Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 11:00
France

- Le "mémorial" en hommage à Charlie vandalisé place de la République (AFP) - "Le mémorial improvisé en hommage aux 17 victimes des attentats des 7, 8 et 9 janvier, a été saccagé quatre fois en deux semaines".
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-memorial-en-hommage-a-charlie-vandalise-place-de-la-republique_1654015.html

- Les jeunes plus sensibles aux théories du complot sur Internet (JDD) - "Si la version officielle des attentats parisiens n’est contestée que par une minorité (12%), elle l’est par près d’un sondé sur cinq dans les milieux moins favorisés (18% des CSP-, 22% des ouvriers) et parmi les plus jeunes (16% des 18-24 ans, 18% des 25-34 ans)".
http://www.lejdd.fr/Societe/Sondage-Les-jeunes-plus-sensibles-aux-theories-du-complot-sur-Internet-719194

- Le philosophe et le djihadiste, Jacob Rogozinski (professeur à la Faculté de philosophie de Strasbourg) - "Badiou en vient ainsi à renvoyer dos-à-dos les assassins et leurs victimes".
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/02/20/le-philosophe-et-le-djihadiste_4580674_3232.html
   "Dans une récente tribune (Le Monde, 28 janvier), Alain Badiou qualifie de « crime fasciste » l’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo et des Juifs de l’hypermarché casher. Peu importe que les tueurs se soient réclamé Al-Qaida et de Daech, peu importe qu’ils aient donné à leur acte une signification religieuse (« nous avons vengé le Prophète ! ») : comme si rien n’avait changé depuis les années 1930, notre philosophe n’y voit que du « fascisme ». Il s’obstine en effet à ressusciter le vieux nom sanglant de « communisme » et à désigner comme « fasciste » ce qui lui fait obstacle. Obstination qui le rend sourd et aveugle à ce qu’il y a de nouveau, de singulier dans la situation présente.
    Selon le dogme archéo-marxiste auquel il se cramponne, le fascisme n’est qu’un simple avatar de la domination capitaliste : les « bandes armées meurtrières » et les démocrates qui se mobilisent contre leurs crimes « appartiennent au même monde, celui du capitalisme prédateur ». Entre eux, aucune opposition réelle : leurs intérêts « sont partout les mêmes » ; tous feraient partie de la même « pièce historique en trompe-l’œil » ; si bien que la République - le « totem républicain » - ne vaudrait guère mieux que ceux qui l’attaquent.
    Badiou en vient ainsi à renvoyer dos-à-dos les assassins et leurs victimes. Cette posture en ni-ni revient en fait à prendre partie pour l’une des deux forces en présence. En insistant sur les brimades policières dont sont victimes les jeunes de banlieue, il laisse entendre que les tueurs n’auraient fait que répliquer à une agression préalable. Ils l’avaient bien cherché, ces chiens de pornographes de Charlie Hebdo qui ne faisaient « qu’aboyer avec ces mœurs policières dans le style 'amusant' des blagues à connotation sexuelle ». Une telle complaisance envers des meurtriers ne nous étonnera guère, venant d’un homme qui a longtemps fait l’apologie des Khmers Rouges et persiste à célébrer la « révolution culturelle » chinoise, avec ses persécutions et ses massacres, comme l’un des plus glorieux événements du XX° siècle. Il importe d’écarter ces œillères stalino-maoïstes, si l’on veut comprendre le phénomène du terrorisme djihadiste. [...]
    Certains choisissent des cibles déterminées, alors que d’autres s’efforcent de faire le plus grand nombre de victimes. En fait, un même dispositif de terreur peut user indifféremment de ces deux modes d’action : selon les circonstances, le terrorisme djihadiste opère tantôt par des assassinats ciblés, tantôt par des attentats aveugles, bien que ses objectifs fondamentaux restent les mêmes.
    La force et la vérité du mot d’ordre "Je suis Charlie" tient à cela : il ne s’agissait pas seulement de manifester notre solidarité avec toutes les victimes de l’attentat, mais aussi d’affirmer que n’importe qui peut devenir la cible du dispositif de terreur. Dans la stratégie du djihadisme, assassinats et attentats cessent d’être de simples moyens au service d’une fin : l’exercice de la terreur devient lui-même le but de l’action.
    Ce qu’exprime parfaitement l’une de ses références majeures, le Pakistanais S.K. Malik : « Frapper de terreur le cœur de l’ennemi n’est pas seulement un moyen, c’est aussi une fin en soi (…). C’est le point où la fin rejoint les moyens et se confond avec eux ». Face à l’offensive du djihadisme, s’impose la plus large alliance possible de toutes les forces qui lui résistent. Persister à opposer les « rouges » et les « tricolores », à brandir le totem du « communisme » pour dénigrer le combat nécessaire contre le dispositif de terreur, voilà qui témoigne d’un profond aveuglement. [...]"


Israël

- Un Palestinien blesse avec un couteau un juif ultra-orthodoxe à Jérusalem (Times of Israel) - il a été empêché de tuer ce civil par le maire de Jérusalem (Nir Barkat) et son garde du corps.
http://fr.timesofisrael.com/un-palestinien-blesse-avec-un-couteau-un-juif-ultra-orthodoxe-a-jerusalem/
   "Alors qu’il se rendait à un mariage, un jeune juif ultra-orthodoxe a été poignardé au ventre par un Palestinien, dans la Vieille Ville de Jérusalem. Il a été légèrement blessé. Le Palestinien a été interpellé par le chef de la municipalité juive de la Ville sainte et son garde du corps, ont indiqué la police et les services de secours israéliens.
    Le maire de Jérusalem Nir Barkat a affirmé dans un communiqué que son équipe avait repéré « un terroriste armé d’un couteau ». « Avec mon garde du corps, on a sauté de la voiture : il a sorti son arme, a visé le terroriste et nous l’avons retenu jusqu’à l’arrivée de la police ». Le maire accompagné de ses gardes du corps se rendaient à ce moment-là à la mairie et ont interpellé l’attaquant, un Palestinien de 18 ans rentré illégalement sur le sol israélien. Celui-ci subissait un interrogatoire en début de soirée, a indiqué la police.
    La victime a dit avoir repoussé l’assaillant avec le cadeau de mariage qu’il portait. Le couteau est resté coincé dans le présent et l’attaquant a été immobilisé peu après. Il a été emmené à l’hôpital de Shaare Zedek. Selon un porte-parole de la police, des forces de police supplémentaires ont été déployées pour patrouiller dans le centre de Jérusalem, suite à l’agression.
    Fin janvier, un Palestinien avait attaqué au couteau des passagers d’un bus à Tel-Aviv, faisant une dizaine de blessés, dont trois dans un état sérieux. En décembre, un autre avait blessé deux officiers de police israéliens dans la Vieille Ville de Jérusalem."
- Israël : attaque au couteau dans le centre de Jérusalem (Le Monde.fr)
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/02/22/israel-attaque-au-couteau-dans-le-centre-de-jerusalem_4581246_3218.html
   "Un juif ultra-orthodoxe a été poignardé dans le centre de Jérusalem, à Tsahal Square, dimanche 22 février. Selon le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, la victime, âgée d'une vingtaine d'années, souffre de blessures « modérées » et a été transportée à l'hôpital. Le quotidien israélien Haaretz explique que le maire de Jérusalem, Nir Barkat, et son garde du corps, témoins de la scène, ont maîtrisé l'auteur présumé de l'attaque, un Palestinien de 18 ans, avant que celui-ci ne soit interpellé par la police."

- New Israeli army chief doesn't have the luxury of worrying about just one enemy, Amos Harel (Haaretz) - "Between Iran, Hezbollah and Assad, on the fifth year of instability in the Arab world the most significant change is happening on Israel's doorstep".
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.643412


Gaza & Hamas

- Inondations à Gaza : les autorités palestiniennes accusent Israël (RFI) - "A Gaza, certains endroits du territoire palestinien sont sous les eaux. Des centaines d'habitants ont dû quitter leur maison. Si la tempête qui a récemment frappé la région est en cause, les autorités palestiniennes, elles, accusent Israël".
http://www.rfi.fr/moyen-orient/20150222-inondations-gaza-autorites-palestiniennes-accusent-israel/
- Gazans again blame Israel for the weather (Elder of Ziyon) - "So my January prediction that Gazans would blame Israel for flooding was a month early".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/02/gazans-again-blame-israel-for-weather.html


Judée-Samarie

- La Cisjordanie menace de violence suite au gel des salaires, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "toute décision est empêchée par les élections du 17 mars, qui peuvent dissuader Netanyahu d’ouvrir le robinet et de laisser couler l’argent vers l’Autorité palestinienne".
http://fr.timesofisrael.com/la-cisjordanie-menace-de-violence-suite-au-gel-des-salaires/
   "Dans seulement huit jours, l’Autorité palestinienne devra payer les salaires d’environ 180 000 employés. À l’heure actuelle, la manière n’est toujours pas claire. Israël, ou plus précisément le Premier ministre Benjamin Netanyahu, semble déterminé à ne pas renouveler le transfert des taxes à l’Autorité palestinienne, contrairement à la position de représentants de l’establishment de la défense.
    Ces deux derniers mois, l’Autorité palestinienne a trouvé une solution lui permettant de surmonter partiellement les sanctions israéliennes, via des garanties et des prêts auprès de banques, qui lui ont permis de payer environ 60 % de ces salaires. Selon de hauts responsables palestiniens, cependant, les banques ne peuvent plus continuer à prêter des fonds à Ramallah pour régler le prochain salaire et les employés de l’AP devraient recevoir pas même une partie de celui-ci au début mars.
    Une solution temporaire et partielle à la question sera probablement trouvée, et les fonctionnaires recevront une partie encore plus faible de leurs salaires. Mais les salaires des employés de l’AP sont le facteur le plus important de l’économie de Cisjordanie et leur interruption fermera ce moteur. Tandis que les mois passent et les salaires diminuent, l’économie de Cisjordanie se détériore et les risques d’une augmentation de la violence sont de plus en plus réalistes. [...]
    Mais toute décision est empêchée par les élections du 17 mars, qui peuvent dissuader Netanyahu d’ouvrir le robinet et de laisser couler l’argent vers l’Autorité palestinienne. Une telle mesure ne ferait que renforcer le pari HaBayit HaYehudi. En attendant, l’Autorité palestinienne ne s’attend pas à ce que Netanyahu débloque les fonds au lendemain des élections. A Ramallah, l’on suppose que même les semaines suivantes, tandis que Jérusalem composera une coalition gouvernementale, les fonds palestiniens resteront en Israël.
    Mais les responsables palestiniens comprennent la nécessité de maintenir un profil bas avant les élections, de crainte que même une confrontation diplomatique aide la campagne de Netanyahu. C’est aussi l’explication du silence des médias palestiniens sur des recours devant La Haye ou le Conseil de sécurité des Nations unies.
    Mais chaque jour qui passe où les salaires restent impayés, le danger d’un effondrement de la loi et de l’ordre en Cisjordanie croît. L’économie palestinienne connaît déjà un ralentissement qui, dans les mois à venir, pourrait se transformer en véritable crise. Dans le cas d’un soulèvement national, même d’ordre économique, contre l’Autorité palestinienne, il sera très difficile de prédire où cette colère saignera."


"Processus de paix"

- Columnist in official PA daily: US and Israel direct Islamic State terror in Europe (PMW) - "The columnist deduced this because two Japanese citizens were kidnapped by Islamic State right after Japanese PM Shinzo Abe met with PA Chairman Abbas, and because the attacks in France against the paper Charlie Hebdo and the Jewish supermarket happened shortly after Israel criticized France for voting in favor of the suggestion at the UN Security Council to "end the occupation"."
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=14045
   "The Palestinian Authority and Fatah continuously repeat the libel that Israel and the US are collaborating with the terror organization Islamic State. The cartoon above [voir sur le site] shows a Jewish man with a black flag similar to that of Islamic State, holding an automatic weapon and a blood-dripping knife. The flag displays a white Star of David and the inscription: "Jewish State in Israel and the Levant," meant to mimic the terror organization's name "Islamic State in Iraq and the Levant." The cartoon was posted on the website of Fatah's Information and Culture Commission. [Jan. 29, 2015]
    In early January, Fatah Central Committee and PLO Executive Committee member Saeb Erekat also made remarks comparing Israel and Israeli PM Benjamin Netanyahu to Islamic State. According to official PA TV, Erekat said that "there was no difference between the terrorism practiced by Abu Bakr Al-Baghdadi's gang [Islamic State] and Israeli terrorism." [Official PA TV, Jan. 6, 2015] Erekat later explained his statements as referring to Israeli PM Benjamin Netanyahu only. [Official PA TV, Jan. 5, 2015]
    Fatah spokesman Ahmad Assaf reiterated the claim that Israel is worse than the Islamic State, when responding to then Canadian foreign minister John Baird's request that Erekat apologize to Netanyahu: "The occupation is the worst form of terrorism, no less abominable than the terrorism of the Islamic State, and in fact [even] more abominable." [Al-Hayat Al-Jadida, Jan. 17, 2015]
    Fatah Revolutionary Council member Bakr Abu Bakr made similar hate speech in an op-ed in the official PA daily, asserting that: "Islamic State and its ilk are not the only prominent examples of the promotion of hatred, terror and loathing linked to religion and nationalism... The Zionist terrorism in Palestine is the most abominable example in the world, far outdoing all the others." [Al-Hayat Al-Jadida, Jan. 14, 2015] [...]
    Another columnist writing for the official PA daily suggested that Israeli PM Netanyahu is actually behind some of the recent horrific terror attacks and crimes, and that Israel and the US are partners in a conspiracy, making use of terror organizations to commit crimes. The columnist deduced this because two Japanese citizens were kidnapped by Islamic State right after Japanese PM Shinzo Abe met with PA Chairman Abbas, and because the attacks in France against the paper Charlie Hebdo and the Jewish supermarket happened shortly after Israel criticized France for voting in favor of the suggestion at the UN Security Council to "end the occupation." These crimes were not "coincidences," he said, "we believe there is a conspiracy at work, for the US and Israeli intelligence [services] are the greatest experts at exploiting the organizations that emerge in areas of conflict":
   "The double rhetorical question here is: Did [the plan] to strike Japan occur to Bin Laden's Al-Qaeda and [Abu Bakr] Al-Baghdadi's Islamic State only after this visit [by Japanese Prime Minister Shinzo Abe], or is it that Netanyahu has his own Al-Qaeda and Islamic State, which he operates in order to kill the citizens of every influential country in the region that opposes the policy of the occupation and settlement state? The kidnapping of the two Japanese citizens and the crime committed against Charlie Hebdo and the Jewish store in Paris were not coincidences... We believe there is a conspiracy at work, for the US and Israeli intelligence [services] are the greatest experts at exploiting the organizations that emerge in areas of conflict."  [Al-Hayat Al-Jadida, Jan. 27, 2015] [...]"

- Fatah Central Committee Member Sultan Abu Al-Einein: How Come ISIS Does Not Attack Israel? (Vidéo 1mn06)
https://www.youtube.com/watch?v=rWCXIH5LBTs
   "In a February 5, 2015 interview with the Lebanese NBN TV channel, Fatah Central Committee member Sultan Abu Al-Einein said that he considered the conduct of ISIS to be "an extension of the Zionist enterprise." "Where did this love story come from?" he asked."


Syrie

- Syrie : la coalition a fait 1.600 morts en 5 mois (AFP) - "Plus de 1.600 personnes ont péri dans les frappes menées par la coalition dirigée par les Etats-Unis contre des positions du groupe Etat islamique (EI) en Syrie depuis cinq mois". Il y a très probablement des centaines de civils tués dans ces frappes, mais la couverture médiatique inexistante de ce sujet fait qu'on les oublie... à la différence notable des frappes israéliennes.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/02/23/97001-20150223FILWWW00101-syrie-la-coalition-a-fait-1600-morts-en-5-mois.php


Irak

- Finalement, Saddam Hussein avait bien des armes de destruction massive, Eric Leser (Slate.fr) - "il semble que Saddam Hussein s'était bien gardé quelques armes de destruction massive pour effrayer ses nombreux ennemis".
http://www.slate.fr/story/98229/saddam-hussein-armes-de-destruction-massive
- C.I.A. Is Said to Have Bought and Destroyed Iraqi Chemical Weapons (New York Times) - "The analysis of sarin samples from 2005 found that the purity level reached 13 percent — higher than expected given the relatively low quality and instability of Iraq’s sarin production in the 1980s, officials said".
http://www.nytimes.com/2015/02/16/world/cia-is-said-to-have-bought-and-destroyed-iraqi-chemical-weapons.html?_r=1
- Iraq Had WMDs After All (Power Line) - "If that is the case, the conventional belief that the world’s intelligence agencies were wrong, and Iraq did not possess significant stockpiles of WMDs prior to the 2003 war, is incorrect. One shudders to think what a terrorist group could accomplish with 400 sarin-equipped rockets".
http://www.powerlineblog.com/archives/2015/02/iraq-had-wmds-after-all.php


Iran

- L’Iran menace de détruire Tel Aviv si les « sionistes » attaquaient (Times of Israel) - "Si Israël décidait de frapper l’Iran, les missiles de la République islamique tomberont au cœur de Tel Aviv, « avant même que les missiles des sionistes nous atteignent », promet [ce leader des Gardiens de la révolution], selon les médias iraniens".
http://fr.timesofisrael.com/liran-menace-de-detruire-tel-aviv-si-les-sionistes-attaquaient/


USA

- New York court to rule on Palestinian terror cases (AP & AFP) - "A New York federal court was scheduled to hand down a verdict later Monday as to whether or not the Palestinian Authority and the Palestine Liberation Organization can be held responsible for terror attacks that killed US citizens in Israel".
http://www.timesofisrael.com/ny-court-to-rule-on-palestinian-terror-cases

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages