Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 19:32

Elections israéliennes

- Législatives en Israël : les blocs de droite et de centre gauche à égalité, Ahmad Gharabli (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/l%C3%A9gislatives-isra%C3%ABl-blocs-droite-centre-gauche-%C3%A0-%C3%A9galit%C3%A9-071052237.html
   "Les blocs de droite et de centre gauche sont à égalité à l'issue du décompte de 99,5% des bulletins de vote des élections législatives de mardi en Israël, selon les chiffres publiés mercredi par la commission centrale électorale. Le bloc de droite, mené par Likoud-Israël Beiteinou, et le bloc de centre gauche, comprenant notamment le parti Yesh Atid --qui a créé la surprise-- et les partis arabes, obtiennent chacun 60 sièges, selon les chiffres publiés sur le site internet de la commission centrale électorale. [...] Le parti centriste Yesh Atid, lancé il y a un an à peine par l'ex-journaliste Yaïr Lapid, devient la deuxième formation du pays avec 19 députés sur 120, devant le Parti travailliste qui obtient 15 sièges. [...]"
- Le Likoud en tête en Israël mais percée du centre gauche, Alistair Lyon (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/le-likoud-en-t%C3%AAte-en-isra%C3%ABl-mais-perc%C3%A9e-214313124.html
   "Le Likoud-Beitenou (droite) du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est en tête des législatives de mardi en Israël mais les formations de centre gauche réalisent une percée inattendue qui pourrait compliquer la formation de la prochaine coalition gouvernementale, selon les sondages réalisés à la sortie des urnes. [...] Yesh Atid n'exclut pas de participer à une coalition avec Netanyahu, mais réclame que les jeunes juifs orthodoxes accomplissent leur service militaire et pourrait avoir du mal à cohabiter avec des formations religieuses à l'autre extrémité d'un arc de coalition. [...]"
- Netanyahu, forcé à des gestes, tend la main aux centristes, Jean-Luc Renaudie (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/l%C3%A9gislatives-isra%C3%ABl-blocs-droite-centre-gauche-%C3%A0-%C3%A9galit%C3%A9-071052237.html
   "[...] "Les Israéliens veulent que je forme un gouvernement qui impulsera trois grands changements dans la politique intérieure: une plus grande égalité, des logements plus abordables et des changements dans les méthodes de gouvernement", a dit M. Netanyahu, qui reste le mieux placé pour former le prochain cabinet. Dans une brève intervention, le Premier ministre sortant a précisé qu'il se concentrerait avec les autres partis pour la formation du cabinet "sur ces trois principes. Nous voulons un gouvernement aussi large possible pour conduire ces trois changements en faveur du peuple d'Israël".
    Les trois priorités intérieures de M. Netanyahu correspondent point par point aux grandes lignes du programme de M. Lapid, qui a créé la sensation en faisant de Yesh Atid ("Il y a un avenir"), un parti lancé il y a un an à peine, le deuxième d'Israël avec 19 députés. [...] Fort de son succès, Yaïr Lapid, 49 ans, a souhaité un gouvernement "le plus large possible".
   "Il n'y aura aucun gouvernement raisonnable -c'est-à-dire aucun gouvernement que Netanyahu pourra diriger sans devenir un paria international- sans Lapid. Il est donc devenu l'acteur le plus important dans le système politique", a prédit l'analyste Yossi Verter dans le Haaretz. [...]"
- Israël/élections: Netanyahou pourrait proposer les Affaires étrangères à Lapid (Guysen)
http://www.guysen.com/news_-font-color-blue-Israel-elections-Netanyahou-pourrait-proposer-les-Affaires-etra_374574.html
   "Après le succès impressionnant du parti Yesh Atid ausx élections législatives, Binyamin Netanyahou pourrait proposer un des trois portefeuilles clés à Yaïr Lapid, selon des informations officieuses émanant de hauts responsables du Likoud. Avigdor Lieberman pourrait passer aux Finances, libérant ainsi les Affaires étrangères en faveur de Yaïr Lapid et permettant ainsi d'envoyer un message rassurant à la communauté internationale. Moshé Ayalon prendrait comme prévu la Défense."

- Benyamin Nétanyahou, moins triomphant que prévu, Gilles Paris (Le Monde.fr)
http://israelpalestine.blog.lemonde.fr/2013/01/22/benyamin-netanyahou-moins-triomphant-que-prevu
   "Si on en croit les chiffres publiés mercredi par la commission centrale électorale, c'est une victoire moins nette que prévu, mais une victoire tout de même pour le premier ministre sortant, arrivé en tête aux élections législatives en Israël. En 2009, la liste conduite par le chef du Likoud était parvenue en deuxième position derrière celle menée par Tzipi Livni. Mais l'incapacité de cette dernière à réunir une coalition avait permis le retour de M. Nétanyahou au pouvoir. Le calcul électoral qui a consisté à s'allier à la formation nationaliste Israel Beitenou, même si elle a coûté des sièges au Likoud, a permis de creuser l'écart, mais les scores obtenus par les listes Maison juive, de Naftali Bennett, et surtout Il y a un futur de Yaïr Lapid, la surprise de la soirée, atténuent ce succès. M. Nétanyahou a d'ailleurs battu le rappel jusqu'à la dernière minute, sans succès.
    Selon les résultats publiés sur le site internet de la commission centrale électorale, le Likoud (31 sièges) devance Yesh Atid (Il y a un futur, 19) soit beaucoup plus que les dernières estimations publiées avant le vote (de 11 à 12 dans des sondages publiés le 18 janvier). Arrivent ensuite le Parti travailliste (15 sièges), Maison juive (11 sièges, moins que ne le laissait escompter les intentions de vote) tout comme pour le Shass (11 sièges).  Le mouvement ashkénaze Judaïsme unifié de la Torah emporte 7 sièges. Le parti de gauche Meretz en obtient 6, un bon résultat par rapport à 2009 et Hatnuah de l'ancienne chef de Kadima, Tzipi Livni, un chiffre identique. Il s'agit pour elle d'une déception. Les deux partis arabes et le parti Hadash obtiennent 12 sièges.
    Les résultats électoraux précédents du Likoud relativisent d'ailleurs la performance de M. Nétanyahou. Avec une trentaine de sièges, a foriori avec l'apport de Israel Beitenou (les deux formations en comptaient 44 dans la Knesset sortante), le résultat est en deça de celui obtenu par Ariel Sharon en 2003 (38 sièges) et loin de ceux de l'âge d'or du Likoud, de 1977 (43 sièges) à 1988 (40 sièges). Chef du parti central comme le fut par le passé le Parti travailliste, M. Nétanyahou est en position de forger une coalition mais pas forcément avec les partis de son choix."

- Israël/élections: 58% des Israéliens en faveur d'un gouvernement Netanyahou avec les partis du centre plutôt qu'avec ceux de droite (Guysen)
http://www.guysen.com/news_-font-color-blue-Israel-elections-58-des-Israeliens-en-faveur-d-un-gouvernement-_374567.html
   "Un sondage effectué pour la chaîne parlementaire Knesset TV par l'Institut Dahaf/Mina Tsemah révèle ce mercredi que 58% des Israéliens préfèrent une coalition gouvernementale dirigée par Binyamin Netanyahou avec les partis du centre plutôt qu'avec ceux de la droite. 63% des Israéliens souhaitent que le nouveau gouvernement relance le processus de paix avec les Palestiniens alors que 31% y sont opposés."

- Législatives israéliennes : Yaïr Lapid, chef de parti devenu incontournable, Laurent Zecchini (Le Monde) - "Nous ne voulons pas d'un mariage heureux avec les Palestiniens, mais d'un accord de divorce avec lequel nous puissions vivre".
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/01/23/yair-lapid-le-presentateur-vedette-devenu-chef-de-parti-incontournable_1821051_3210.html
   "En annonçant sa démission de la deuxième chaîne de la télévision israélienne, en janvier 2012, Yaïr Lapid avait expliqué qu'il voulait "changer la donne". Le slogan électoral de son parti, Yesh Atid ("Il y a un avenir"), créé dans la foulée, traduit cette volonté : "Nous allons changer les choses." Le fait d'être désormais en position de négocier son entrée dans une coalition dirigée par Benyamin Nétanyahou ne garantit pas le succès d'une telle ambition, mais cet homme de 49 ans, dont la "gueule" suscitait l'engouement des téléspectateurs, a renoncé à sa lucrative carrière de présentateur de journal télévisé, pour plonger dans l'arène politique.
    Ce faisant, il marche sur les traces de son père, Yosef "Tommy" Lapid, lui aussi journaliste de formation, qui avait créé le parti laïc et libéral Shinouï, très hostile aux privilèges dont jouissent les ultraorthodoxes en Israël. Shinouï avait obtenu 15 sièges aux législatives de 2003, avant de disparaître. Yaïr Lapid est en phase avec les thèses paternelles s'agissant des haredim (les ultraorthodoxes), qu'il veut obliger à accomplir un service militaire ou civique. Il est probable que ce sera l'une de ses conditions pour apporter à M. Nétanyahou le soutien des 19 députés de Yesh Atid.
    Centriste, M. Lapid se veut avant tout le défenseur des classes moyennes dont la situation économique s'est sérieusement dégradée ces dernières années. Il n'a jamais caché son voeu de devenir ministre, mais il souhaite qu'une autre formation centriste l'accompagne au gouvernement. Ses colistiers forment un ensemble assez hétéroclite : son "numéro deux" est le rabbin Shay Piron, l'un des chefs de Tzohar, une organisation religieuse modérée, et l'un de ses principaux adjoints est Jacob Perry, ancien banquier et ancien chef du Shin Bet, le service de renseignement intérieur israélien. On trouve ensuite, pêle-mêle, un député ultraorthodoxe, les maires des villes de Dimona et Herzliya, un ancien chef de la police, deux députés d'origine éthiopienne, un Druze, des immigrés d'origine russe, etc.
    M. Lapid se déclare partisan d'une reprise des négociations avec les Palestiniens mais, comme M. Nétanyahou, il est hostile au "droit au retour" des réfugiés, ainsi qu'à la division de Jérusalem. "Nous ne voulons pas d'un mariage heureux avec les Palestiniens, a-t-il résumé, mais d'un accord de divorce avec lequel nous puissions vivre"."

- Nucléaire/Iran : la priorité de Nétanyahou (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/23/97001-20130123FILWWW00004-nucleaireiran-la-priorite-de-netanyahou.php
   "Le Premier ministre sortant israélien Benyamin Nétanyahou a affirmé que le premier défi du prochain gouvernement qu'il compte former serait "d'empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire". "Le premier défi auquel sera confronté le prochain gouvernement reste et demeurera d'empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire", a proclamé Benyamin Nétanyahou dans la nuit de mardi à mercredi devant ses partisans à Tel Aviv à l'issue des élections législatives."


"Processus de paix"

- Élections en Israël : l'OLP sceptique (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/23/97001-20130123FILWWW00438-elections-en-israel-l-olp-sceptique.php
   "[...] "Je ne m'attends pas à l'émergence ou à la résurgence d'une coalition de paix ou d'un camp de la paix", a déclaré à des journalistes Hanane Achraoui, membre du Comité exécutif de l'OLP (Organisation de libération de la Palestine), estimant que "les chances de paix ne vont pas soudain augmenter spectaculairement". "Nous ne pensons pas que soudain la paix est à l'horizon. Ce sera très difficile, d'autant plus que si Nétanyahou s'allie aux soi-disant partis modérés, cela le rendra plus acceptable au reste du monde et (...) améliorera son image en Occident", a expliqué Mme Achraoui. [...]"

- Ce que pense Amir Lapid de Jérusalem et des implantations juives, Pierre Balouka (JSS) - "aucune nouvelle implantation ne sera créée, mais jusqu’à la signature des accords, Israël continuera à construire des immeubles pour répondre à la demande de la croissance naturelle des implantations existantes".
http://jssnews.com/2013/01/23/ce-que-pense-amir-lapid-de-jerusalem-et-des-implantations-juives/
   "La grande surprise des élections israéliennes est l’arrivée massive des députés de Yesh Atid (il y a un futur) au parlement. Alors que le parti n’a qu’un an d’existence, il vient de rafler 19 sièges sur 120 à la Knesset. Lapid devrait rejoindre la coalition gouvernementale de Netanyahu. Et avec 19 mandats, Lapid et les siens devraient avoir une certaine influence sur le gouvernement et ses choix, dans tous les aspects de la vie publique.
    Quels sont les principes Lapid concernant une éventuelle reprise du processus de paix ? Le programme du parti, formulée par Ofer Shelach, un ancien journaliste, par ailleurs numéro 6 sur la liste, affirme qu’Israël cherchera à revenir à la table des négociations avec les Palestiniens avec le principe de « deux Etats pour deux peuples » servant de base au processus.
    Quel sera le sort des communautés de Judée et de Samarie ? Yair Lapid a choisi de lancer sa campagne à Ariel, ce qui en dit long sur les intentions de son parti à propos de la Judée-Samarie. Ariel est une des plus grandes implantations juives dans la région. Selon Yesh Atid, dans le cadre des négations, les gros blocs d’implantation, à savoir Ariel, Maale Adumim et Gush Etzion resteront dans les frontières d’Israël. Au cours des négociations de paix, aucune nouvelle implantation ne sera créée, mais jusqu’à la signature des accords, Israël continuera à construire des immeubles pour répondre à la demande de la croissance naturelle des implantations existantes. Un échange de terres est une option, selon Yesh Atid. Cependant, Lapid a déclaré à plusieurs reprises tout au long de sa campagne que les communautés en Judée et Samarie constituent un fardeau financier pour l’économie d’Israël, et il a l’intention de changer cela.
    Quant à Jérusalem, Yesh Atid indique clairement : « Jérusalem est la capitale éternelle d’Israël et son unité est le symbole de notre Nation. Jérusalem restera unifiée et sous souveraineté israélienne. Jérusalem n’est pas seulement un lieu ou une ville, mais le centre du judaïsme - l’ethos israélien et le lieu saint pour lequel tous les juifs ont toujours priés depuis des millénaires. » Selon Lapid, « nous n’avons aucune raison d’exister dans Jérusalem. » Lapid a, par ailleurs, l’intention d’offrir la nationalité israélienne aux arabes de Jérusalem-est [NB : les Arabes de Jérusalem-est ont dores et déjà la possibilité d'obtenir la citoyenneté israélienne, et les demandes en ce sens se sont accrues ces dernières années].
    De nombreuses questions restent ouvertes. Le mois prochain devrait être très utile pour qui veut comprendre la manière dont Lapid et ses 18 amis députés vont changer l’avenir d’Israël."

- Entretien avec Frédéric Encel (Docteur en géopolitique de l’Université Paris 8, professeur de relations internationales à l’ESG Management School et maître de conférences à Sciences-Po Paris) - "en Israël ce sont les gouvernements nationalistes voir ultra-nationalistes qui ont toujours effectué des avancées dans les négociations autour du processus de paix avec la Palestine".
http://www.atlantico.fr/decryptage/israel-et-processus-paix-sont-en-etat-mort-cerebrale-615076.html
   "- Atlantico : Alors que les élections israéliennes se sont déroulées hier, l’enjeu fondamental des élections est supposé être le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens. Celui-ci est-il définitivement au point mort qu’elle que soit la composition de la Knesset ?
    - Frédéric Encel : Je commencerai par dire qu’en géopolitique le mot « définitivement » est toujours à proscrire, puisque nous observons toujours, au Proche-Orient comme ailleurs, des retournements rapides des rapports de force. Il faudrait de plus rappeler qu’en Israël ce sont les gouvernements nationalistes voir ultra-nationalistes qui ont toujours effectué des avancées dans les négociations autour du processus de paix avec la Palestine. Ainsi c’est Menachem Begin, premier ministre issu du Likoud, qui signa en 1978 les accords de Camp-David avec l’Egypte qui débouchèrent sur un retrait de Tsahal de la péninsule du Sinaï. La nouvelle coalition gouvernementale, même si elle s’avère être très marquée à droite, pourrait donc faire avancer les négociations avec les voisins arabes, contrairement à ce que les idées reçues pourraient laisser penser. Il faut rappeler par ailleurs que Benjamin Netanyahu, au début de son précédent mandat, avait formé une alliance avec le parti travailliste d’Ehoud Barak (partisan d’un compromis territorial avec la Palestine) tout en tentant de s’arroger le soutien des centristes de Kadima, ce qui n’a pas abouti. Si jamais le Likoud n’arrivait pas à aller chercher, pour des purs raisons d’arithmétique parlementaire, les appuis nécessaires sur sa gauche il semble cependant évident qu’il cherchera à amadouer sa droite, représentée principalement par Naftali Benett et son parti Habeit Ha Yehudi (Le foyer juif NDLR). [...]
    Il n’est pas impossible que le parti travailliste revienne au pouvoir à terme bien que deux conditions soient ici nécessaires :
    * Il doit tout d’abord réussir à échafauder un programme crédible et ambitieux, sachant que, contrairement au Likoud, il n’a pas réussi à développer de thématiques fortes et séductrices pour l’opinion, même sur le plan social qui est pourtant un sujet récurrent de grognes populaires.
    * Viendra ensuite la question de l’incarnation de ce programme par un homme suffisamment consensuel, ce qui devient de plus en plus rare sachant que ce type de personnages étaient auparavant des généraux qui se sont illustrés dans les grands conflits du passé (on pense notamment à Ariel Sharon NDLR).
    Je reste néanmoins assez sceptique sur cette hypothèse à court ou moyen terme étant donné le peu de charisme dont dispose aujourd’hui la gauche israélienne dans l’opinion. Ce retournement serait de plus paradoxal alors que les forces religieuses à caractère nationaliste voient leurs poids politique se renforcer depuis une vingtaine d’années. On peut ajouter que la société israélienne est bien plus libérale sur le plan économique que par le passé, M. Netanyahu ayant parfaitement réussi à capter ce changement pour en faire un levier électoral non négligeable."

- Abbas says Israel wants to assassinate Saeb Erekat (Elder of Ziyon) - "Mahmoud Abbas seems to be turning paranoid in his old age".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/abbas-says-israel-wants-to-assassinate.html
   "Al Medayeen will broadcast a wide-ranging interview with Mahmoud Abbas this Friday, and part of what he says is being teased ahead of time.
    Abbas said, "I challenge anyone to deny the relationship between Zionism and Nazism before World War II." This is, of course, a sickening implication. There were contacts before World War II as Zionists tried to save Jews from Germany; for example, the Ha'avara Agreement. Abbas is however trying to spin it as if Zionists and Nazis were cooperating in genocide, which puts him beneath contempt.
    Abbas also says that "Palestine" requested to save 150,000 Palestinian Arab refugees from Syria, and Israel agreed to it. Unless something has changed, Abbas had rejected Israel's conditions, so the details will be interesting. Furthermore, Abbas charged that Israel wanted to get rid of Saeb Erekat, chief negotiator for the PLO, saying they wanted to assassinate him like they did to Arafat. Mahmoud Abbas seems to be turning paranoid in his old age."

- Palestinian Human Rights Foundation declares the Holocaust a "myth" (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/palestinian-human-rights-foundation.html
   "The Palestinian Human Rights Foundation (Monitor) has an article in its website by Dr. Mustafa Ahmed Abul Khair, chairman of its Advisory Council and a professor of international law. In the article, Khair claims that Israel should compensate Egypt for damages Egypt claims Israel has done to it over the years, up to some $500 billion. In order to buttress his argument, he says that "the Zionist entity is extorting Germany to get too much financial compensation for the myth of the Holocaust"."

- Sui generis - int'l law only for Israel (Robbie Sabel - video) - un excellent et amusant aperçu des application "sui generis" du droit international quand il s'agit d'Israël.
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/sui-generis-intl-law-only-for-israel.html


Gaza & Hamas

- Hamas arrests Fatah journalists in Gaza Strip, Khaled Abu Toameh (JP) - "Palestinian journalists condemn Hamas for arresting colleagues in Gaza, call for their immediate release".
http://www.jpost.com/MiddleEast/Article.aspx?id=300626


Judée-Samarie

- El Aroub : une Palestinienne tuée par un tir de Tsahal, selon des sources palestiniennes (Guysen)
http://www.guysen.com/news_El-Aroub-Territoires-disputes-une-Palestinienne-tuee-par-un-tir-de-Tsahal-source_374566.html
   "Une Palestinienne de 21 ans aurait été tuée et deux autres légèrement blessés par un tir de militaires de Tsahal à El Aroub entre Goush Etsion et Hébron, affirment mercredi après-midi des sources palestiniennes. L'incident se serait produit alors que les forces de sécurité auraient répliqué à des jets d'engins incendiaires lancés par des émeutiers palestiniens. Tsahal n'a pas confirmé le décès de la jeune femme, évoquant des "blessures graves"."
- IDF jeep firebombed, return fire kills Palestinian, Yaakov Lappin (JP)
http://www.jpost.com/Defense/Article.aspx?id=300671
   "An IDF jeep traveling near the village of Al-Arroub southwest of Bethlehem came under a Molotov cocktail attack on Wednesday. The jeep was struck by several Molotov cocktails, an IDF spokeswoman said, adding that soldiers exited the vehicle and opened fire at the Palestinian attackers. Several Palestinians were injured in the incident, and soon after it ended, Palestinian medical sources said a 21-year-old woman died of gunshot wounds. The IDF is investigating the circumstances of the incident. [...]"
- Plusieurs Palestiniens blessés dans des affrontements (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Plusieurs-Palestiniens-blesses-dans-des-affrontements_374595.html
   "Des sources palestiniennes ont rapporté ce soir que de nombreux jeunes Palestiniens ont été blessés lors d'affrontements entre les Palestiniens et Tsahal dans le camp de réfugiés. Selon les Palestiniens, les soldats israéliens ont attaqué le camp dans des affrontements qui ont éclaté après la mort d'un jeune Palestinien plus tôt dans l'après-midi, et tiré des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des grenades assourdissantes."

- Territoires disputés : des terroristes tirent sur Migdal Oz (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Territoires-disputes-des-terroristes-tirent-sur-Migdal-Oz_374351.html
   "Des terroristes ont ouvert le feu sur le village israélien de Migdal Oz dans le Gush Etzion ce [lundi] soir. Des forces de Tsahal inspectent actuellement la zone. L'attaque n'a pas fait de blessé."

- Bethléhem : des émeutiers palestiniens lancent 5 engins incendiaires sur le site du Tombeau de Rachel, pas de blessés (Guysen)
www.guysen.com/news_Bethlehem-Territoires-disputes-des-emeutiers-palestiniens-lancent-5-engins-incen_374582.html
   "Cinq engins incendiaires ont été jetés [mercredi] en fin d'après-midi sur le site du Tombeau de Rachel à Bethléhem dans les Territoires disputés par des personnes qui participaient aux obsèques d'un terroriste palestinien. Les jets de cocktail Molotov visaient les policiers israéliens affectés à la garde de ce lieu saint du judaïsme. On ne signale pas de blessés."


France

- Prosor à l'ONU sur l'opération au Mali : "Qui soutient la France doit soutenir Israël" (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Prosor-a-l-ONU-sur-l-operation-au-Mali-Qui-soutient-la-France-doit-soutenir-Isra_374592.html
   "Le représentant d'Israël à l'ONU Ron Prosor, a déclaré à la réunion du Conseil de sécurité sur le Moyen-Orient que "le ministre français des Affaires étrangères a déclaré que son pays se bat pour empêcher l'établissement d'une enclave terroriste islamique contre la France et l'Europe. Si le Mali est à la porte de la France, la bande de Gaza est dans le salon d'Israël". Prosor a ajouté que "les pays qui soutiennent la lutte de la France aujourd'hui, doivent demain soutenir Israël dans sa guerre contre le terrorisme islamique"."

- La semaine Goldnadel (Atlantico) - "M. Barthe a procédé à l'interview de Michel Warchawski qui se livre, ainsi qu'il en est coutumier, à la critique acerbe de la politique israélienne. Mon lecteur sagace se doute que ce n'est pas ce qui m'étonne dans les colonnes du vespéral".
http://www.atlantico.fr/decryptage/combat-contre-totalitarisme-islamiste-devra-abord-etre-gagne-dans-nos-tetes-613572.html
   "Gilles William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières [...]"
   "[...] Puisque nous sommes dans le questionnement déontologique de la pratique journalistique des interviews, restons-y, pour un cas pratique que j'aimerais soumettre à la sagacité de mes lecteurs. Il s'agit précisément, du très vétilleux journal précité [Le Monde], et de son pigiste occasionnel en Israël, M.Benjamin Barthe, transfuge de l'Humanité. Je signale ce dernier point, car j'ai remarqué que son journal ne manquait jamais une occasion de rappeler qu'un mien client avait officié pour Minute il y a plus d’un quart de siècle. Il est vrai qu'il s'agit là d'un crime imprescriptible.
    Or donc, M. Barthe a procédé à l'interview de Michel Warchawski qui se livre, ainsi qu'il en est coutumier, à la critique acerbe de la politique israélienne. Mon lecteur sagace se doute que ce n'est pas ce qui m'étonne dans les colonnes du vespéral. Ce qui en revanche m'aura surpris -et il en faut pourtant beaucoup en la matière- c'est la présentation lénifiante de son interviewé Warchawski par l'intervieweur Barthe : "Journaliste et militant de gauche israélien, il est l'un des vétérans de la lutte contre l'occupation et la colonisation des territoires palestiniens, ses engagements notamment au sein du Centre d'Information Alternative, qu'il a fondé à Jérusalem au début des années 80, lui ont valu de recevoir cet automne le prix des droits de l'homme de la république française".
    Connaissant le récipiendaire Warchawski de réputation, et ne voulant en aucun cas donner dans la spéculation intellectuelle, je citerai ci-après la notice que tout un chacun peut lire sur Wikipédia qui n'est pas, que je sache, vendu à Sion : "journaliste et militant d'extrême gauche israélien, se revendiquant comme pacifiste, cofondateur et président du Centre d'Information Alternative. Antisioniste, il souhaite le remplacement d'Israël comme État juif par un État binational (…)
    En 1989, il est condamné à 20 mois de prison ferme pour «prestations de services à organisation illégale" pour avoir imprimé des tracts relatifs à l'organisation palestinienne FPLP de Georges Habache, organisation placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis d'Amérique et de l'Union Européenne (…) Il donne, entre 2003 et 2005 une série de conférences sur le conflit israélo-palestinien dans une vingtaine de grandes villes françaises et leurs banlieues (centres associatifs, écoles) avec Dominique Vidal du Monde Diplomatique et Leila Shahid, déléguée générale de la Palestine auprès de l'Union Européenne. La présence de ces intervenants au sein d'établissements publics crée une polémique, notamment à travers des tribunes dans le Figaro ou France-Israël et les réunions sont interdites dans les établissements scolaires. Entre septembre 2008 et 2010, il est chroniqueur dans le journal satirique Siné hebdo."

    Bien entendu, il n'est pas de mon intention ici et maintenant de critiquer les idées et les actes de Michel Warchawski. Mon propos, on l'aura compris, est ailleurs : ceux qui considèrent, comme moi, que la présentation intellectuellement malhonnête de l'intéressé était de nature à tromper le lecteur et à l'amener à considérer que ses idées étaient celles d'un Israélien issu de la gauche critique habituelle peuvent écrire à ce journal épris de déontologie. Les autres pourront toujours me gratifier de leurs commentaires injurieux sous le présent article.
    PS : j'indique, pour être complet, que Michel Warchawski a effectivement reçu le prix des Droits de l'Homme des mains de Mme Christiane Taubira, Garde des Sceaux. Le récipiendaire, en la présence de la ministre de la justice, a rendu hommage aux actions de boycott des produits Israéliens, précisément sanctionnés par la justice française.
    Le fait qu'un membre d’un gouvernement, qui s'est récemment déclaré déterminé à lutter, après le massacre de Toulouse, contre toutes les nouvelles sources de la haine antijuive remette un prix "des droits de l'homme" à un antisioniste radical, condamné de surcroît pour ses liens avec une organisation terroriste en dit long sur la schizophrénie de la gauche française en la matière."


Iran

- Un général iranien : « Les Etats-Unis ont planifié le 11-Septembre » (Conspiracy Watch) - « Les Etats-Unis, cherchant un prétexte pour envahir le Moyen-Orient, ont orchestré le 11-Septembre et ont pointé un doigt accusateur vers les pays musulmans ».
http://www.conspiracywatch.info/Un-general-iranien-Les-Etats-Unis-ont-planifie-le-11-Septembre_a989.html


Monde

- UN chief blames Israel for Arab world stagnation, Raphael Ahren (Times of Israel) - "‘Conflict, injustice, occupation’ — and especially the Israeli-Palestinian stalemate — have prevented progress, says Ban; our conflict is not the core Arab issue, Israel responds".
http://www.timesofisrael.com/un-chief-blames-israel-for-arab-world-stagnation/

- Yes, Martin Luther King really did say the quote that anti-Zionism is anti-semitism (Elder of Ziyon) - "And yet, even today, anti-Israel activists are casting doubt that the quote is accurate. For good reason: they know it is, and the idea that MLK was probably a Zionist drives them crazy".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/01/yes-mlk-really-did-say-quote-that-anti.html

- Yémen : 4 djihadistes tués par un drone (AFP) - "La ministre yéménite des Droits de l'homme a vivement critiqué mardi ces attaques de drones, qui sont également dénoncées par les populations des régions visées. Hooria Mashhour a demandé que les opérations contre les djihadistes soit menées principalement au sol afin de limiter les pertes dans la population civile". Mais l'opinion internationale s'en moque royalement, et nos médias continuent d'estimer a priori que les victimes sont toujours des "djihadistes" et non des civils, en total contraste avec leur traitement des frappes israéliennes.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/22/97001-20130122FILWWW00625-yemen-4-djihadistes-tues-par-un-drone.php
   "Quatre membres présumés d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) ont été tués aujourd'hui au Yémen dans une attaque de drone américain, la quatrième en quatre jour. L'avion sans pilote a visé la voiture des djihadistes qui venait de quitter un camp d'entraînement dans la province d'Al Djaouf, dans le nord du pays, non loin de la frontière saoudienne. Lundi, une attaque similaire avait fait quatre morts dans le centre du pays. Samedi et dimanche, deux raids de drones ont tué au total six personnes dans la province de Maarib.
    La ministre yéménite des Droits de l'homme a vivement critiqué mardi ces attaques de drones, qui sont également dénoncées par les populations des régions visées. Hooria Mashhour a demandé que les opérations contre les djihadistes soit menées principalement au sol afin de limiter les pertes dans la population civile."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Janvier 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages