Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 18:47

France

- Un rabbin et son fils attaqués à l’arme blanche (Le Parisien) - "un inconnu se jette sur le rabbin aux cris d’« Allah akbar »".
http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/un-rabbin-et-son-fils-attaques-a-l-arme-blanche-24-04-2013-2753859.php
   "Agression antisémite ou acte de folie? Il est un peu plus de 7h30 lorsque le rabbin Philippe B. et son fils Didier arrivent à hauteur de la synagogue Beth-El, rue Saulnier, dans le IXe arrondissement, à quelques encablures du Consistoire. Les deux hommes, âgés de 49 ans et 18 ans, dont la tenue vestimentaire atteste sans qu’il soit possible d’en douter leur confession, viennent prier à la synagogue lorsque, brusquement, un inconnu se jette sur le rabbin aux cris d’« Allah akbar », selon plusieurs témoins de la scène, et taillade le cou de Philippe B.
avec un cutter.
    La scène, d’une rapidité et d’une violence inouïes, se déroule sous les yeux d’un livreur de farine qui vient approvisionner une boulangerie du quartier. Immédiatement, le chauffeur se précipite vers les lieux de l’agression, tandis que le fils du rabbin, tentant de défendre son père, reçoit à son tour deux coups de cutter : l’un derrière l’oreille, le second à l’omoplate. Le livreur, quant à lui, parvient à maîtriser l’agresseur et à prévenir les secours, pendant que les blessés sont conduits à l’intérieur de la synagogue pour y recevoir les premiers soins. Tous deux ont été hospitalisés, et le rabbin, qui souffre d’une profonde entaille de huit centimètres de long, a été opéré hier. Il se trouvait toujours en salle de réveil dans l’après-midi.
    Fermement maintenu par le livreur, l’agresseur a, quant à lui, été livré à la police. D’origine iranienne, âgé de 28 ans, l’homme s’était échappé le 16 avril dernier du centre psychiatrique du Vinatier, à Bron, dans le Rhône… et portait toujours la combinaison siglée du nom de l’établissement. Il y avait été admis pour avoir dégradé le 23 mars, à grands coups de barre de fer, l’horloge de la cathédrale Saint-Jean de Lyon. Entendu par les policiers, l’homme s’était montré si incohérent que son hospitalisation d’office avait été décidée.
    Comment s’est-il évadé de l’hôpital du Vinatier et pourquoi s’est-il rendu à Paris, alors qu’il est originaire de Lyon? Les questions restent aujourd’hui sans réponse. Tout comme les motifs de l’agression du rabbin et de son fils qui a mis en émoi la communauté juive : « On dit cet homme mentalement atteint, mais il a tout de même choisi sciemment sa cible, s’insurge Sammy Gozhlan, le président du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA). Le rabbin et son fils étaient parfaitement identifiables en tant que juifs ! Il est par ailleurs inadmissible que cette synagogue, extrêmement fréquentée, ne soit pas placée sous vidéoprotection. » [...]"


Israël

- Un détenu palestinien obtient d'Israël une libération anticipée (Reuters)
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/04/23/un-detenu-palestinien-obtient-d-israel-une-liberation-anticipee_3164442_3218.html
   "Un Palestinien détenu en Israël, en grève de la faim par intermittence depuis août 2012, a accepté de cesser son mouvement de protestation en échange d'une promesse de libération. Hospitalisé près de Tel-Aviv dans un état critique, Samer Issaoui, 33 ans, a commencé à reprendre des vitamines lundi soir à la suite d'un accord avec les autorités israéliennes, selon son avocat, Jawad Boulos.
    Aux termes de cet accord, qui doit être officiellement scellé mardi 23 avril, M. Issaoui, accusé d'activités "terroristes" par Israël, sera libéré au bout de huit mois à compter de la fin de sa grève de la faim. Il sera autorisé à regagner son domicile familial à Issawiya, un quartier de Jérusalem-Est, le secteur à majorité palestinienne. Les autorités israéliennes avaient d'abord accepté de libérer "immédiatement" le détenu mais à condition qu'il s'exile dans la bande de Gaza, ce que Samer Issaoui avait refusé. Israël avait aussi proposé à l'Union européenne de l'expulser vers un de ses Etats membres, une initiative rejetée par le gréviste de la faim. [...]"

- Look who is building illegal settlements in Jerusalem (Elder of Ziyon) - "One of the commenters assumed that the people building were Jews - but of course they aren't. The Christian land is being stolen by Muslims, as it has been throughout the West Bank for years. Will the international community rise up against these "settlements" being built illegally in "east Jerusalem"? Do you have to ask?"
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/04/look-who-is-building-illegal.html


Gaza & Hamas

- Turquie : Kerry demande à Erdogan de reporter un voyage à Gaza, Ankara mécontente (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/kerry-demande-%C3%A0-erdogan-reporter-voyage-%C3%A0-gaza-164239747.html
   "Le vice-Premier ministre et porte-parole du gouvernement turc Bülent Arinç a jugé lundi "diplomatiquement incorrecte" la déclaration du secrétaire d'Etat américain John Kerry demandant le report de la visite prévue à Gaza par le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. "C'est à notre gouvernement de décider où et quand notre Premier ministre ou un responsable turc se déplacent", a affirmé M. Arinç devant la presse. "Nous n'avons pas à recevoir de permission ou de feu vert de qui que ce soit", a-t-il poursuivi, ajoutant : "le monde et M. Kerry doivent savoir que la Turquie est un pays qui peut faire ce qu'elle veut quand elle le veut".
    Le vice-Premier ministre a confirmé la volonté de M. Erdogan d'effectuer une visite à Gaza mais précisé qu'aucune date n'avait encore été fixée pour un tel déplacement. "Elle peut avoir lieu en mai ou à n'importe quelle autre date. Notre objectif est que le Premier ministre effectue cette visite. Il n'est pas possible pour l'instant d'en donner la date", a dit M. Arinç.
    En visite à Istanbul, le chef de la diplomatie américaine a suggéré dimanche à M. Erdogan de reporter son projet de visite à Gaza, invoquant un moment "critique" pour l'avenir du processus de paix au Proche-Orient. "Nous jugeons qu'il serait plus utile d'attendre des circonstances favorables", avait estimé M. Kerry. Ce projet turc a suscité l'hostilité du président palestinien Mahmoud Abbas, dont le mouvement du Fatah est le rival du Hamas, et l'embarras des Etats-Unis."
- Le Premier ministre turc Erdogan affirme maintenir sa visite à Gaza (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/diplomatie-edorgan-affirme-maintenir-visite-%C3%A0-gaza-malgr%C3%A9-105138215.html
   "Le Premier ministre islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé mardi maintenir sa visite prévue pour la fin mai à Gaza, en dépit d'une demande de report de ce déplacement du secrétaire d'Etat américain John Kerry. "Il n'est pas question de différer cette visite", a dit M. Erdogan à des journalistes à Ankara, cité par les chaînes d'information NTV et CNN-Türk. [...]"

- Gazans getting sick of Hamas (Elder of Ziyon) - "Hamas’ monopoly over power, its use of violence, its interference in the private lives of citizens and its exclusion of all organizations – even allied ones – from the Gaza Strip have led to an outcry against the movement, which is losing support among the youth". L'article complet est disponible sur Now Lebanon.
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/04/gazans-getting-sick-of-hamas.html

- In Hamas TV show, Gaza children sing praises of suicide bombing (Times of Israel) - "Grandchildren of late Islamist MP extol virtues of jihad and sacrificing one’s life for the homeland".
http://www.timesofisrael.com/gaza-children-extol-virtues-of-jihad/


Judée-Samarie

- Kerry pushes economic plan for peace, Gavriel Fiske (Times of Israel) - "Coca-Cola among companies that would invest heavily in multi-billion dollar initiative bringing international businesses, infrastructure projects to the West Bank".
http://www.timesofisrael.com/kerry-pushes-economic-plan-for-peace/

- Israël/Territoires disputés : engins incendiaires et grenade artisanale à Efrat et sur le tombeau de Rachel (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/103834/
   "Quatre engins incendiaires ont été lancés par des émeutiers palestiniens cette nuit en direction de véhicules israéliens dans le secteur d’Efrat (12 kms au sud de Jérusalem) dans les Territoires disputés. On ne signale pas de victimes,ni de dégâts. Peu après, une grenade artisanale a été lancée sur le tombeau de Rachel, près de Bethléhem, le troisième lieu saint du judaïsme, après le Mont du Temple à Jérusalem et le Tombeau des Patriarches de Hébron. On ne déplore, là non plus, ni victimes ni dégâts."


"Processus de paix"

- Abbas praises ‘steadfast’ mother of terrorist who killed 2, Elhanan Miller (Times of Israel) - "PA head sends his office chief to convey greetings to mother of Issa Abd Rabbo, who murdered two Israeli hikers south of Jerusalem in 1984".
http://www.timesofisrael.com/bethlehem-terrorist-honored-by-abbas-representative/

- Fatah continues to praise suicide bombers on Facebook (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=8835
   "On the anniversary of their terror attacks, Fatah honored suicide bombers Andalib Takatka and Fadi Al-Amoudi as Martyrs and heroes. Andalib Takatka killed 6 and wounded more than 80 when she blew herself up at the Mahane Yehuda market in Jerusalem in 2002.  Fadi Al-Amoudi killed 1 and wounded 3 when he detonated a bomb he was carrying at the Erez crossing at the Israeli-Egyptian border in 2004. Fatah's Facebook administrator called terrorist Al-Amoudi "a hero" and referred to both these murderous attacks as "Martyrdom-seeking operations" in which "Zionists" were killed. [...]"

- PA vows to continue paying salaries to prisoners - among them terrorists (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=8857


Jordanie

- Jordanie : un député limogé pour avoir ‘fêté Yom Haatsmaout’ (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/jordanie-un-depute-limoge-pour-avoir-fete-yom-haatsmaout/
   "Mohamed Asha a-Douima, membre du Parti islamiste jordanien opposé à la normalisation des relations avec Israël. Ses collègues députés ont réclamé son limogeage l’accusant d’avoir réalisé une visite secrète en Israël et d’avoir participé à la cérémonie de Yom Haatsmaout organisé par Shimon Pérès pour le personnel diplomatique. M. Asha aurait serré la main du président israélien « dégoulinant de sang palestinien ». Il a été remercié, malgré ses démentis catégoriques. Le Palais présidentiel israélien s’est refusé à tout commentaire."
- Jordanian MP visits Israel - gets expelled from his party (Elder of Ziyon) - "The Islamist Centrist Party issued a statement on Monday stating that the party's parliamentary bloc met with ICP's political committee and decided unanimously to expel Al-Dawaymeh, citing his visit to the "Zionist entity" and his attendance of a reception and shaking hands with the "criminal" Peres".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/04/jordanian-mp-visits-israel-gets.html


Liban, Syrie & Hezbollah

- Israël abat un drone venu du Liban et accuse le Hezbollah (AFP)
http://www.liberation.fr/monde/2013/04/25/israel-netanyahu-juge-tres-grave-l-incursion-d-un-drone-venu-du-liban_898978
   "Un drone entré dans l’espace aérien israélien en provenance du Liban a été abattu au large de Haïfa (nord), a annoncé jeudi Israël, accusant le Hezbollah chiite libanais, qui avait déjà envoyé un drone survoler son territoire en octobre. «Un avion sans pilote repéré alors qu’il approchait de la côte israélienne a été intercepté par l’aviation israélienne à cinq milles nautiques au large de Haïfa», affirme un communiqué militaire qui précise que l’appareil a été abattu vers 14H00 (11H00 GMT). «C’est la deuxième fois qu’un avion sans pilote est intercepté dans l’espace aérien israélien en sept mois», selon le texte. «Je considère avec une extrême gravité cette tentative de violer notre frontière. Nous continuerons à faire tout le nécessaire pour protéger la sécurité des citoyens israéliens», a réagi le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans un bref communiqué. [...]
   «C’est une nouvelle tentative du Hezbollah de faire pénétrer un avion sans pilote en Israël», a déclaré à la radio militaire le vice-ministre israélien de la Défense Danny Danon. «On voit le Hezbollah agir sur tous les fronts, que ce soit avec des drones, ou par son aide massive aux forces du (président Bachar al-)Assad en Syrie», a-t-il ajouté. «Nous sommes prêts et nous agirons en conséquence. Il y aura une réaction israélienne. Le Hezbollah sait qu’il ne faut pas nous provoquer», a assuré le ministre israélien. [...]"

- L'armée israélienne accuse le régime syrien d'utiliser des armes chimiques (AFP) - "Quelles armes chimiques? Apparemment du sarin".
http://fr.news.yahoo.com/larm%C3%A9e-isra%C3%A9lienne-accuse-r%C3%A9gime-syrien-dutiliser-armes-chimiques-122703518.html
   "Un responsable du renseignement militaire israélien a accusé mardi le régime du président syrien Bachar al-Assad d'"utiliser des armes chimiques" dans sa guerre contre les rebelles. Le général Itaï Brun, chef du département de recherche et d'analyse au sein de la division du renseignement de l'armée, a formulé ces conclusions lors d'une intervention à une conférence internationale sur la sécurité, alors que le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel achevait une visite de trois jours en Israël avant de se rendre en Jordanie.
   "Assad utilise des armes chimiques en Syrie", a affirmé le responsable militaire dont la déclaration a été diffusée sur le compte Twitter officiel de l'armée israélienne. "Pour autant que nous sachions en fonction de notre expertise, le régime a utilisé des armes chimiques mortelles contre les rebelles lors d'une série d'incidents ces derniers mois", a-t-il dit, selon une retranscription de ses propos fournie par l'armée israélienne.
   "Les pupilles qui se contractent, l'écume qui sort de la bouche et d'autres signes que nous avons vus attestent de l'utilisation d'armes chimiques mortelles", a-t-il ajouté, précisant fonder ces observations sur des photos prises dans les zones concernées. "Quelles armes chimiques? Apparemment du sarin", a poursuivi le général israélien. [...]"
- Hagel: U.S. believes Assad regime used chemical weapons in Syria (Haaretz) - "Only a day after saying he did not have American intelligence on Syria's government use of chemical weapons, the U.S. defense secretary says Assad used sarin gas on a small scale against rebels".
http://www.haaretz.com/news/middle-east/hagel-u-s-believes-assad-regime-used-chemical-weapons-in-syria-1.517631


Monde arabe

- Cheikh Qaradaoui boycotte une conférence en raison de la présence de juifs (AFP)
http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201304/23/01-4643757-cheikh-qaradaoui-boycotte-une-conference-en-raison-de-la-presence-de-juifs.php
   "L'influent religieux musulman, Youssef al-Qaradaoui, a décidé de boycotter une conférence de dialogue inter-religieux ouverte mardi à Doha en raison de la présence de représentants juifs. «J'ai décidé de ne pas y aller pour ne pas être assis aux côtés de juifs qui ont spolié la Palestine et détruit des mosquées, et parce que la question palestinienne n'a pas été réglée», a déclaré le religieux qatari au journal Al-Arab du Qatar. «Il n'y a pas plus grande injustice que celle faite par les juifs à notre peuple en Palestine, où ils ont convergé des quatre coins du monde pour occuper leurs demeures, les expulser et éventrer leurs femmes», a ajouté le religieux d'origine égyptienne, lié aux Frères musulmans.
    L'Union internationale des oulémas musulmans, présidée par cheikh Qaradaoui, est en revanche représentée à la conférence qui réunit 500 personnalités venues de 75 pays et représentant les trois religions monothéistes. La conférence qui s'est ouverte mardi va débattre notamment des thèmes de la paix et de la résolution des conflits et du rôle des médias dans le dialogue entre religions.
    Cheikh Qaradaoui revendique une paternité dans les mouvements du Printemps arabe qui ont balayé les anciens régimes tunisien, égyptien et libyen. Il doit en partie sa célébrité à ses apparitions répétées sur la chaîne de télévision Al-Jazeera du Qatar, largement regardée dans les pays arabes et qui a été la principale caisse de résonance des révoltes arabes."
- Qaradawi: "I will not share the stage with Jews" (Elder of Ziyon) - "He didn't say "Zionists." I don't know what rabbis actually participate in these things but it is a safe bet that they are not from Israel. Qaradawi is simply proving that he hates Jews. So far, I have not seen any criticism of Qaradawi for his public display of antisemitism".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/04/qaradawi-i-will-not-share-stage-with.html


Iran

- Nucléaire iranien : un arsenal de pointe américain promis à Israël, Laurent Zecchini (Le Monde) - "Il n'en demeure pas moins que Washington n'a toujours pas accepté de fournir à Israël les bombes ultrapuissantes GBU-57 AB, seules capables de détruire les installations profondément enfouies de l'usine d'enrichissement nucléaire iranienne de Fordow".
http://www.lemonde.fr/international/article/2013/04/23/un-arsenal-de-pointe-americain-pour-israel_3164524_3210.html
   "Si ce n'est pas un feu vert implicite donné à Israël pour se lancer dans l'aventure de frappes militaires contre les sites nucléaires iraniens, cela y ressemble fort... Mais, consciente de ce risque, l'administration américaine a beaucoup insisté pour que sa décision de fournir des armements sophistiqués à l'Etat juif ne soit pas interprétée comme un accord tacite à une accélération de la planification d'une attaque de l'Iran.
    En arrivant à Jérusalem, dimanche 21 avril, le secrétaire américain à la défense, Chuck Hagel, a reconnu que ce contrat de vente d'armes américaines à Israël était un "signal très clair pour l'Iran". Israël "prendra la décision qu'il doit prendre pour se protéger et se défendre lui-même", a-t-il ajouté. La tournée régionale de M. Hagel – après Israël, il se rend en Jordanie, en Arabie saoudite et dans les Emirats arabes unis – est clairement placée sous le signe des menaces iranienne et syrienne.
    Les commandes ayant reçu l'imprimatur de la Maison Blanche concernent des capacités militaires stratégiques au profit d'Israël, mais aussi de l'Arabie saoudite et des Emirats, trois Etats menacés à des degrés divers par les projets iraniens. Leur montant total s'élèverait à 10 milliards de dollars (7,67 milliards d'euros), dont près de la moitié consacrée à l'achat par les Emirats de vingt-cinq avions de chasse F-16, un marché incluant la formation de pilotes émiratis aux Etats-Unis.
    Alors que Riyad (qui avait déjà bénéficié d'un faramineux contrat d'armement de plus de 29 milliards de dollars en 2010) pourra notamment acquérir des missiles sophistiqués, le type d'armes fournies à Israël est particulièrement significatif, puisqu'il comprend, selon M. Hagel, "des missiles antiradiation et des radars perfectionnés pour les chasseurs, des avions de ravitaillement en vol KC-135 et surtout des appareils de transport V-22 Osprey, que les Etats-Unis n'ont fourni à aucun autre pays".
    Cela fait plusieurs années qu'Israël réclamait en vain de pouvoir acheter des KC-135 – le président américain George Bush s'y était opposé en 2008 – afin de renouveler sa flotte vieillissante de Boeing 707 modifiés en avions ravitailleurs. La question du ravitaillement en vol des chasseurs bombardiers israéliens F-15 et F-16, qui auraient pour éventuelle mission d'aller détruire des sites iraniens, est l'un des principaux défis que doit relever Israël, même si l'option aérienne n'est pas la seule.
    De même, en acceptant de livrer des avions hybrides V-22 à Israël – l'Osprey, à la fois avion de transport et hélicoptère, est un appareil adapté aux opérations spéciales lointaines, comme celles menées par les Etats-Unis en Irak, en Afghanistan et en Libye –, Washington manifeste sa volonté, comme l'a souligné Chuck Hagel, de fournir à l'Etat juif "tout le soutien qui lui sera nécessaire pour maintenir sa supériorité militaire et aérienne face à tout Etat, coalition d'Etats ou acteurs non étatiques".
    Il n'en demeure pas moins que, comme le souligne le New York Times, Washington n'a toujours pas accepté de fournir à Israël les bombes ultrapuissantes GBU-57 AB, seules capables de détruire les installations profondément enfouies de l'usine d'enrichissement nucléaire iranienne de Fordow, située près de la ville sainte de Qom.
    Ces décisions, a souligné le secrétaire américain à la défense, montrent que la coopération militaire entre les Etats-Unis et Israël "est plus forte que jamais et qu'elle n'ira qu'en se renforçant à l'avenir". Washington a donné récemment des gages dans ce sens en annonçant une aide de 220 millions de dollars pour financer une sixième batterie du système antimissile Iron Dome, qu'Israël déploie sur son territoire en fonction de l'évolution des menaces provenant de Gaza, de la région du Golan (frontalière avec la Syrie) ou de sa frontière nord, face au Hezbollah libanais.
    L'Etat juif souhaite, d'autre part, obtenir des Etats-Unis la vente de carburant (notamment pour son aviation) pour un montant de 2,67 milliards de dollars. M. Hagel a soufflé alternativement le chaud et le froid au cours de sa visite à Jérusalem, soulignant que l'option militaire contre l'Iran devait être le "recours ultime", tout en reconnaissant que c'est à Israël de décider, en tant que "nation souveraine", s'il doit ou non se lancer dans une offensive contre Téhéran. [...]"

- La menace iranienne rapporte gros à l'Amérique, Armin Arefi (Le Point.fr) - "Pour l'industrie américaine de l'armement, ces ventes représentent des retombées énormes".
http://www.lepoint.fr/monde/la-menace-iranienne-rapporte-gros-a-l-amerique-23-04-2013-1658357_24.php
   "S'il subsiste des doutes quant à la nature exacte du programme nucléaire iranien, il est un fait certain : la menace agitée par Téhéran et amplifiée par Tel-Aviv et Washington fait vendre. La récente tournée moyen-orientale du secrétaire américain à la Défense en est le dernier exemple. En visite en Israël dimanche, Chuck Hagel a annoncé la conclusion d'un contrat d'armement de dix milliards de dollars à l'État hébreu, aux Émirats arabes unis et à l'Arabie saoudite. Un "signal très clair" adressé à l'Iran, a souligné le responsable américain.
    L'accord prévoit la vente à Israël de missiles antiradars conçus pour éliminer les systèmes de défense antiaériens, de nouveaux radars pour ses avions de combat, d'avions de ravitaillement en vol KC-135 et, pour la première fois, d'appareils de transport hybrides mi-avion mi-hélicoptère V-22 Osprey. "Pour l'industrie américaine de l'armement, ces ventes représentent des retombées énormes", souligne Jean-Loup Samaan, maître de conférences au département Moyen-Orient du Collège de défense de l'Otan. "Une aubaine, d'autant plus que les États-Unis éprouvaient de grandes difficultés à revendre ces avions de sauvetage." "Dans une période de coupes dans le budget de la défense, ces ventes sont une bonne nouvelle pour le secteur américain de l'armement", note de son côté François Géré, directeur de l'Institut français d'analyse stratégique (Ifas). [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Avril 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages