Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 11:18
France

- Manif de soutien à Georges Ibrahim Abdallah (AFP) - "les manifestants portaient des drapeaux palestiniens, du PCF et du NPA notamment".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/10/25/97001-20141025FILWWW00132-manif-de-soutien-a-georges-ibrahim-abdallah.php
   "Environ 300 personnes ont réclamé samedi devant sa prison à Lannemezan (Hautes-Pyrénées) la libération de Georges Ibrahim Abdallah, un "révolutionnaire libanais" anti-israélien incarcéré depuis 30 ans. Georges Ibrahim Abdallah a été condamné à la perpétuité à Lyon en 1986 pour complicité dans l'assassinat de deux diplomates, l'Américain Charles Ray à Paris, et l'Israélien Yacov Barsimentov à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) : l'arme des deux crimes, un pistolet 7.65, lui appartenait.
    Brandissant des banderoles qui qualifiaient le détenu de "prisonnier politique de l'impérialisme français" et appelant à sa "libération", les manifestants portaient des drapeaux palestiniens, du PCF et du NPA notamment. "Georges Ibrahim, tes camarades sont là", scandaient les protestataires, réunis devant la grille de la prison dans une ambiance pacifique, et encadrés par quelques dizaines de membres de forces de l'ordre. "Cela fait trente ans. Basta, c'est de l'acharnement", a accusé Suzanne Lemanceau, du Collectif national pour la libération du Georges Ibrahim Abdallah.
    Le Libanais est en prison depuis le 24 octobre 1984, quand il est entré dans un commissariat lyonnais, demandant à être protégé des tueurs du Mossad qu'il pensait sur ses traces. Devenu au fil des ans l'un des plus vieux prisonniers en France, il est éligible depuis plusieurs années à une libération conditionnelle. Mais huit demandes ont déjà été rejetées. Le tribunal d'application des peines doit se prononcer le 5 novembre sur une neuvième demande de libération. Qu'elle soit positive ou négative, le parquet ou le détenu ont tous deux promis de faire appel, selon son collectif de soutien."

- Un Appel LGBT en soutien à Free Palestine (Europalestine) - "Une centaine de personnalités viennent de signer un Appel LGBT pour une paix juste", c'est-à-dire à participer au mouvement BDS (boycott anti-israélien). Parmi les signataires, outre de nombreuses organisations LGBT : la LDH, Pascal Durand (député européen, ancien secrétaire national d’EELV), et de très nombreux députés EELV (qui forment la majorité des politiques signataires).
http://www.capjpo-europalestine.com/spip.php?article22

- Manif pro-Gaza à Sarcelles : 4 ans ferme pour l'incendiaire de l'épicerie casher (AFP) - "Un homme de 27 ans a été condamné vendredi à quatre ans de prison ferme pour l'incendie d'une épicerie casher à Sarcelles (Val-d'Oise), devenu emblématique des violences, y compris antisémites, qui avaient éclatées en marge d'une manifestation pro-Gaza interdite en juillet" ; "Devenue emblématique de ces violences, l'épicerie casher Naouri Market avait déjà été la cible d'un attentat à la grenade qui avait fait un blessé, le 19 septembre 2012, par le groupe dit de "Cannes-Torcy", une cellule terroriste démantelée peu après".
https://fr.news.yahoo.com/manif-pro-gaza-%C3%A0-sarcelles-4-ans-ferme-182956508.html


Israël

- Nouvelle nuit de tension et de violences à Jérusalem-Est, Sarah Benhaida (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-adolescent-palestinien-tu%C3%A9-larm%C3%A9e-isra%C3%A9lienne-085626108.html
   "De nouveaux heurts ont opposé samedi pour le quatrième jour consécutif policiers israéliens et jeunes palestiniens à Jérusalem-Est, où la justice israélienne a décidé de repousser d'une journée les funérailles sous haute surveillance du Palestinien qui a tué un bébé israélien avant d'être abattu. [...]
    Dans ce contexte de violences, dont l'intensité et la durée sont relativement inédites à Jérusalem, la justice israélienne a décidé de repousser d'une journée les funérailles d'Abdelrahmane Shalodi, alors que les obsèques de "martyrs" palestiniens suscitent généralement d'importants défilés qui dégénèrent parfois en heurts avec la police. [...]"


Gaza & Hamas

- Sanglante attaque contre l’armée égyptienne dans le Sinaï (Le Monde) - "L’Egypte a fermé jusqu’à nouvel ordre le point de passage de Rafah situé sur la frontière avec la bande de Gaza".
http://www.lemonde.fr/international/article/2014/10/25/sanglante-attaque-contre-l-armee-egyptienne-dans-le-sinai_4512422_3210.html
   "L’Etat d’urgence a été déclaré sur une partie du nord et du centre de la péninsule du Sinaï après de nouvelles attaques contre les forces de sécurité égyptiennes, vendredi 24 octobre, qui ont fait au moins 33 morts. Ces attaques, qui n’ont pas été revendiquées, sont les plus meurtrières perpétrées contre les forces de sécurité égyptienne dans ce bastion djihadiste de l’est du pays depuis la chute de Mohammed Morsi, en juillet 2013. Un deuil national de trois jours a été décrété.
    Une première attaque, « bien préparée » selon des responsables égyptiens, a visé un point de passage de l’armée dans le secteur de Karm Al-Qawadis, à quinze kilomètres au nord-ouest d’El-Arich près de la frontière avec la bande de Gaza, faisant trente morts et vingt-cinq blessés. Après avoir lancé l’assaut avec un attentat à la voiture piégée, les assaillants ont attaqué un char transportant des munitions, causant une deuxième explosion. Deux véhicules de l’armée ont également été visés par des mines placées sur le bord de la route. Quelques heures après cet attentat, trois autres membres des forces de sécurité ont été tués à El-Arich, le chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, à un poste de contrôle sur lequel plusieurs individus ont ouvert le feu.
    Le Conseil national de défense, convoqué pour une réunion d’urgence vendredi soir par le président Abdelfattah Al-Sissi, a promis que l’armée prendrait « sa revanche pour le sang versé » et donné l’ordre aux autorités de prendre des mesures pour protéger la population civile. Le chef d’état égyptien a proclamé, par décret, l’état d’urgence pour une durée de trois mois sur un périmètre allant de la ville de Rafah, à la frontière avec la bande de Gaza, jusqu’à l’ouest de la ville d’El-Arich, et dans des régions du centre de la péninsule. L’état d’urgence s’accompagne d’un couvre-feu allant de 15 heures à 5 heures du matin. « L’armée et la police prendront toutes les mesures nécessaires pour faire face aux dangers du terrorisme et à son financement, préserver la sécurité dans la région (…) et protéger les vies des citoyens », précise le décret présidentiel.
    Un responsable s’exprimant sous couvert de l’anonymat a indiqué que le gouvernement pourrait ordonner l’évacuation de certains villages du nord de la péninsule, considérés comme les bastions les « plus dangereux » des groupes djihadistes, et déclarer certaines régions zone militaire fermée. Le président Sissi a par le passé indiqué que les groupes djihadistes actifs dans le Sinaï se cachent dans les zones habitées, rendant difficile toute action contre eux. L’Egypte a également fermé jusqu’à nouvel ordre le point de passage de Rafah situé sur la frontière avec la bande de Gaza. [...]"

- Egypt again blocks off Gaza - and Abbas praises it! (Elder of Ziyon) - "After Sisi's speech, Abbas said "We stand by Egypt's leadership, government and people, and we support all measures to be taken by the Egyptian leadership in order to maintain security and stability in Egypt in the face of terrorism in the Sinai and all the Egyptian territories, because of the service of the Palestinian cause and the Arab national security." Abbas praised the Egyptian position as being "courageous in the face of terrorism," saying he has great confidence that Egypt will overcome the enemy. How's that for hypocrisy?"
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/10/egypt-again-blocks-off-gaza-and-abbas.html


Judée-Samarie

- Un jeune américano-palestinien tué en Cisjordanie, Ali Sawafta (Reuters)
https://fr.news.yahoo.com/un-jeune-am%C3%A9ricano-palestinien-tu%C3%A9-en-cisjordanie-104917269.html
   "L'armée israélienne a tué par balle un adolescent américano-palestinien lors d'affrontements survenus vendredi près de Ramallah, a annoncé le département d'Etat à Washington, réclamant une enquête rapide et transparente. Orwah Hammad, 14 ans [ou 17 ans selon d'autres sources], a été tué d'une balle dans la tête dans le village de Silwad, au nord de Ramallah.
    Un porte-parole de Tsahal a déclaré à Reuters que les soldats avaient "réussi à empêcher une attaque en repérant un Palestinien qui lançait un cocktail Molotov dans leur direction sur la grande route près de Silwad. Ils ont ouvert le feu et atteint la cible." Une enquête sera ouverte, a-t-il dit.
    A Washington, la porte-parole du département d'Etat Jen Psaki a réclamé une enquête "rapide et transparente". "Les Etats-Unis présentent leurs sincères condoléances à la famille du mineur américain qui a été tué par les forces de sécurité israéliennes lors d'affrontement à Silwad le 24 octobre", a-t-elle ajouté."


"Processus de paix"


- Ya'alon: It's Not About '67 Borders' (Arutz 7) - "As far as the Palestinians are concerned, the conflict will not end with the 1967 borders.”
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/186532
   "The conflict with the Arabs will not end even if Israel withdraws to the pre-1967 borders, Defense Minister Moshe Ya’alon said on Thursday. Ya’alon, who is in the United States, made the comments during a visit to the Walter Reed Army Medical Center, where he met with wounded American soldiers.
   "As far as the Palestinians are concerned, the conflict will not end with the 1967 borders,” he said, in comments related to Wednesday’s terrorist attack in Jerusalem in which a three-month-old baby was murdered. “The heart of the conflict is the lack of desire on their part to recognize us and our right to exist as a Jewish state. The Palestinian education system and the Palestinian rhetoric cause the incidents that are occurring in Jerusalem,” added Ya’alon.
   "Yesterday we saw the result of this in the murder of an infant in Jerusalem by a young man with a Hamas-related background,” he continued. “Why did it happen? It happened because in the Palestinian Authority, kindergarten children as young as three are taught, for example, to put on explosive belts and use them to kill Jews. As long as this is the situation, and Palestinian youth are educated to kill Jews, there will never really be peace here.”
    Ya’alon’s comments echo ones he made on Wednesday night, hours after the terrorist attack in Jerusalem. Speaking at a gathering in Washington, Yaalon said that the PA has never sought peace. “The terror attack Wednesday is the natural outcome of the education to incitement against Jews given to every Palestinian schoolchild, and the encouraging of the concept that the Jews will eventually be eliminated. The incitement starts with lies told by Abbas at the UN,” he said. [...]"


Monde

- Syrie : 25 morts dont 11 enfants dans des raids de l'armée à Homs (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/syrie-25-morts-dont-11-enfants-raids-larm%C3%A9e-072049796.html

- En Iran, la pendaison d'une jeune femme suscite des condamnations internationales (Huffington Post) - "Une jeune Iranienne, Reyhaneh Jabbari, condamnée à mort pour le meurtre d'un homme qui l'avait selon elle agressée sexuellement, a été pendue samedi 25 octobre déclenchant l'indignation de plusieurs pays".
http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/25/iran-pendaison-jeune-femme-condamnations-internationales_n_6047170.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages