Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 17:56

France

- Palestine à l'ONU : la France votera oui (AFP)
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/palestine-a-l-onu-la-france-votera-oui_1192291.html
   "La France votera cette semaine en faveur de l'octroi d'un nouveau statut rehaussé de la Palestine à l'ONU, celui d'Etat observateur, a annoncé mardi le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Evoquant "la position constante" de Paris en faveur de la reconnaissance d'un Etat palestinien depuis un discours de François Mitterrand en 1982, le ministre a déclaré devant l'Assemblée nationale que la France votera "oui". Les Palestiniens ne sont actuellement à l'ONU qu'une simple "entité observatrice" et vont réclamer devant l'Assemblée générale des Nations unies un statut d'Etat non-membre. [...] Le président palestinien Mahmoud Abbas est attendu le 29 novembre à l'ONU pour assister au vote de l'Assemblée générale."
- La France pour un statut d'observateur de la Palestine à l'Onu, Chine Labbé (Reuters) - Paris précise toutefois à l'intention des Palestiniens : "C'est seulement par la négociation, que nous demandons sans condition et immédiate entre les deux parties, qu'on pourra aboutir à la concrétisation d'un Etat palestinien".
http://fr.news.yahoo.com/paris-pour-un-statut-d%C3%A9tat-non-membre-pour-142118342.html
   "[...] "Jeudi ou vendredi prochains, quand la question sera posée, la France répondra oui par souci de cohérence", a déclaré Laurent Fabius à l'Assemblée nationale, lors de la séance des questions au gouvernement. "Le moment où cette question va être posée est un moment très délicat, à la fois parce que le cessez-le-feu est extrêmement fragile, parce qu'il y a les élections israéliennes, parce qu'il y a un changement dans la composition de l'administration américaine", a-t-il toutefois ajouté. "C'est seulement par la négociation, que nous demandons sans condition et immédiate entre les deux parties, qu'on pourra aboutir à la concrétisation d'un Etat palestinien", a-t-il encore dit. [...]"

- Chanson de Zebda sur Gaza : «un phénomène inquiétant», G.-R. Souillés (La Dépêche)
http://www.ladepeche.fr/article/2012/11/25/1497740-chanson-de-zebda-sur-gaza-un-phenomene-inquietant.html
   "«Une vie de moins», la chanson du groupe toulousain Zebda sur la Palestine, dont le clip tourne sur internet, suscite toujours le débat. Nicole Yardeni, la présidente régionale [à Toulouse] du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), met en garde contre «les fantasmes que ce petit film d'animation peut nourrir», entre réalité, fiction et identité. «C'est un phénomène inquiétant pour l'ensemble de la société française, regrette-t-elle. Il existe un certain nombre de jeunes gens, certains issus de l'immigration, d'autres non, qui ont du mal à construire une identité ici, en France. Ils semblent se projeter dans une identité palestinienne idéalisée, vivant par procuration un conflit dans lequel ils veulent peut-être voir des résonances avec leur situation». Une impasse pour Nicole Yardeni, qui n'hésite pas à faire le parallèle avec l'affaire Merah.
   «Un homme de 23 ans, né et grandi à Toulouse, qui a assassiné sept personnes, deux musulmans, un chrétien et quatre juifs, au nom d'une idéologie extrémiste que l'on rencontre, entre autres lieux, à Gaza, note-t-elle. Au lieu de courir le risque d'entraîner des manifestations de haine, ici, en France, il serait sans doute préférable qu'en prenant en compte l'ensemble de la région proche orientale, si explosive bien au-delà du conflit israélo-palestinien, nous puissions réfléchir ensemble à ce qui constitue les valeurs sur lesquelles repose une société démocratique, telle que celle dans laquelle nous avons la chance de vivre, ici»."

- Dieudonné condamné pour antisémitisme (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/27/97001-20121127FILWWW00612-dieudonne-condamne-pour-antisemitisme.php
   "L'humoriste français controversé Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné mardi par la justice française à 20.000 euros d'amende pour provocation à la haine dans une chanson et dans des propos diffusés sur internet. Dans l'une des vidéos, il transformait une chanson de la chanteuse de variétés Annie Cordy, "Chaud cacao", en "Shoah nanas". Egalement poursuivi pour diffamation, injure et provocation à la discrimination, il avait affirmé que "les gros escrocs de la planète, ce sont des juifs" dans une interview sur un site qui se présente comme ayant pour mission "d'éveiller la conscience des musulmans".
    Présente lors du délibéré, la présidente de SOS Racisme Cindy Léoni a dit espérer que cette condamnation vienne marquer un coup d'arrêt à "la diffusion de la haine raciale et la propagation de l'antisémitisme" et aux "provocations" d'un Dieudonné "qui ne fait plus rire personne". L'avocat de Dieudonné, Me Jacques Verdier, a indiqué à l'AFP qu'il ferait appel. Selon lui, son client a été condamné pour la vidéo de la chanson litigieuse alors qu'elle a été publiée sur internet "à son insu". Dieudonné a déjà été condamné à plusieurs amendes pour des propos antisémites.
    Français d'origine camerounaise, il s'était fait connaître comme humoriste dans les années 1990, avant de se rapprocher de l'extrême droite française. Jean-Marie Le Pen, le chef historique de cette famille politique, est le parrain d'une de ses filles. Il a aussi entretenu des relations avec le régime iranien et effectué des déplacements à Téhéran ces dernières années. [...]"

- Réflexions sur les questions que la guerre à Gaza pose aux bien-pensants, Jacques Tarnero (Huffington Post) - "Il faut bien dire que depuis Louis Massignon, l'Etat juif n'est pas en odeur de sainteté au Quai d'Orsay".
http://www.huffingtonpost.fr/jacques-tarnero/guerre-gaza-reflexions-sur-les-questions-bien-pensantes_b_2190009.html
   "Les bons esprits de la diplomatie recommandent de toutes parts que la riposte d'Israël à l'agression dont il est l'objet ne soit pas «disproportionnée» tant ce conflit serait «asymétrique» pour ses protagonistes. Asymétrique cet affrontement l'est certainement, mais pas dans les termes qui nous sont imposés par la doxa médiatique : d'une part une super armée et de l'autre des Gavroches aux pieds nus. Ces clichés ont la vie dure pour ceux dont la condamnation a priori d'Israël sert de prêt-à-penser.
    Il y a bien dans le moment présent un agresseur et un agressé. Il y a bien deux types de méthodes de guerre inspirées par considérations morales très différentes: d'un côté des frappes indistinctes visant aveuglément des villes et des populations civiles et utilisant leurs armes à l'abri des boucliers humains de leurs propres population et de l'autre un code de la guerre qui prévient de ses attaques pour épargner la population civile.
    - Asymétrique ce conflit l'est par les cibles respectives: Israël continue à fournir de l'eau, de la nourriture et de l'électricité à Gaza tout en faisant la guerre à son ennemi.
    - Asymétrique ce conflit l'est aussi par ce qui inspire chaque belligérant : peut-on mettre sur le même plan le projet d'extermination des juifs énoncée dans sa charte par le Hamas et celle qui a inspiré la construction d'Israël et sa réalisation depuis soixante ans?
    - Asymétrique cet épisode l'est aussi par les jugements portés à son égard : quarante mille morts en Syrie n'émeuvent guère les indignés pas plus qu'aucun autre massacre arabo-arabe ou islamo-islamique tandis que les morts arabes tués par Israël constitueraient chacun autant de crimes contre l'humanité commis par l'Etat juif.
    A-t-on seulement conscience de l'implicite raciste de ces jugements ? À croire que les massacres arabo-arabes seraient normaux, dans l'ordre culturel des choses. Considéreraient-ils ces indignés qu'il y aurait une nature traditionnellement barbare de ces populations ou de ces peuples ? Quel hommage implicite en revanche pour ce que fait et ce qu'est Israël ! Tel n'est pas le point de vue du Quai d'Orsay [et de Laurent Fabius] qui a évoqué une «responsabilité partagée» dans l'origine du présent conflit mettant sur un même plan la responsabilité d'Israël et celle du Hamas. [...]
    Pour avoir qualifié en 2010 à Ramallah le Hezbollah de «mouvement terroriste» Lionel Jospin devait recevoir en retour une pluie de cailloux sur la tête selon les rites bien connus de l'hospitalité locale. Etait-ce le dernier moment de courage politique d'une gauche inspirée par Jaurès, Blum et Mendès-France? Le président Chirac ne tarda pas à rectifier le tir de son trop pro-sioniste Premier ministre. La politique-arabe-de-la-France digéra l'incartade tandis que le visionnaire Galouzeau de Villepin prédisait pour Israël une durée de vie identique à celle du royaume franc de Palestine. Le docteur Chirac fit sonner la Marseillaise devant le cercueil d'Arafat et fut le seul chef d'Etat occidental à aller saluer la dépouille d'Hafez el Assad, le père de l'actuel humaniste qui dirige la Syrie. Il faut bien dire que depuis Louis Massignon, l'Etat juif n'est pas en odeur de sainteté au Quai d'Orsay. Laurent Fabius nous pardonnera d'estimer qu'en matière de politique étrangère le changement sera pour plus tard, tant il paraît s'être installé dans la trace déjà inspirée par le Général de Gaulle, Couve de Murville ou Alain Juppé.
    On est donc en droit de se demander pourquoi le Parti Socialiste n'effectue pas une rupture épistémologique avec ces constantes aberrantes unissant la gauche de la gauche avec la droite de droite contre Israël. Où se situe l'idée de progrès au Proche Orient ? Qui la porte ? Qui l'incarne ? Qui menace et qui est menacé ? Qui fait de l'éducation un gage pour l'avenir et qui éduque pour être un martyr ? Ont-ils regardé une carte de géographie tous ces indignés au grand cœur, mais à la vue basse, pour voir que la surface d'Israël n'équivaut qu'à quatre départements français et que sa plus étroite largeur n'est que de quatorze kilomètres entre Tulkarem en Cisjordanie et la mer Méditerranée car ici la géographie conditionne l'histoire. [...]"


Gaza & Hamas

- Gaza : Tsahal tire en l'air pour éloigner des Palestiniens qui se rapprochent de la clôture de sécurité (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Gaza-Tsahal-tire-en-l-air-pour-eloigner-des-Palestiniens-qui-se-rapprochent-de-l_368904.html
   "Pour le 4ème jour de suite, des militaires de Tsahal tirent actuellement en l'air pour tenter d'éloigner des Palestiniens qui s'approchent de la clôture de sécurité à la frontière avec Gaza. On ne signale pas de victimes pour l'instant."

- Hamas : pas de reconnaissance d'Israël dans le passé, au présent et dans le futur (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Hamas-pas-de-reconnaissance-d-Israel-dans-le-passe-au-present-et-dans-le-futur_368818.html
   "Une délégation israélienne serait arrivée lundi soir au Caire pour finaliser les dispositions d'un accord de cessez-le-feu avec le Hamas, selon des sources palestiniennes. Un porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a déclaré ce soir : "nous ne sommes pas intéressés à reconnaître Israël en tant qu'Etat, nous ne sommes pas intéressés à dialoguer avec les Israéliens, ni dans le passé ni au présent ni dans le futur"."

- Hamas: Killing Jews is worship of Allah (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=8091
   "During the eight-day military conflict between Hamas and Israel, Hamas broadcast various ideological messages on its official Al-Aqsa TV station. One recurring message called for the killing of Jews, which Hamas defined as a religious Islamic act in worship of Allah. During one music video, these words were shown on the screen: "Killing Jews is worship that draws us close to Allah".
    The following are additional lyrics from the video which boasted of "terrifying the Jews" and glorified Hamas' military wing, the Al-Qassam Brigades: "[Oh] lovers of the trigger: Killing the occupiers [Israelis] is worship that Allah made into law... Arabic text on sign: 'Killing Jews is worship that draws us close to Allah' Arise, oh determined men. The color of [the Martyr's] blood protects the land. Oh masked one wearing a keffiyeh (i.e., Arab head scarf), terrifying the Jews... call out in Zionism's face: 'Muhammad's army has begun to return.'" Click to view [...]"

- Egypte : poursuite des pourparlers Israël-Hamas sur le cessez-le-feu (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Egypte-poursuite-des-pourparlers-Israel-Hamas-sur-le-cessez-le-feu_368863.html
   "Des pourparlers indirects entre Israël et le Hamas entamés lundi au Caire sous la médiation de l'Egypte doivent se poursuivre aujourd'hui pour finaliser les modalités de l'accord de cessez-le-feu du 21 novembre dans la bande de Gaza, rapporte le Washington Post. Le Hamas menace de reprendre les combats si des ententes ne sont pas conclues avec Israël sur l'accès aux frontières, le libre déplacement des Gazaouis et le transfert des biens et équipements. Le Hamas devrait exiger la levée totale du blocus de Gaza."

- Guerre de Gaza : la main de Téhéran, Armin Arefi (Le Point.fr) - "l'Iran a besoin du Hamas, car c'est l'organisation la plus forte politiquement, et la plus ancrée socialement sur la scène palestinienne."
http://www.lepoint.fr/monde/guerre-de-gaza-la-main-de-teheran-26-11-2012-1533926_24.php
   "L'Iran possède une "responsabilité extrêmement lourde" dans les conflits du Proche-Orient, notamment à Gaza. Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, n'a pas mâché ses mots pour souligner le rôle néfaste de la République islamique dans le conflit sanglant opposant le Hamas à Israël, à quelques heures de la signature d'un cessez-le-feu, mercredi dernier. "L'orientation du gouvernement iranien est extrêmement dangereuse pour la paix dans plusieurs régions du monde", a-t-il ajouté.
    [...] le même jour, le chef du Parlement iranien confirme que l'Iran apporte une aide militaire au Hamas. "Nous sommes fiers de défendre le peuple de Palestine et le Hamas, (...) nous sommes fiers que notre aide ait été de nature à la fois financière et militaire", a insisté Ali Larijani.
    Une annonce étonnante, la République islamique demeurant en froid avec le Hamas depuis que le mouvement islamiste s'est rangé du côté des opposants syriens à Bachar el-Assad. "Il est vrai que le Hamas sunnite s'est rapproché du Qatar et autres puissances du Golfe au détriment de l'Iran", explique au Point.fr Bernard Hourcade, directeur de recherche au CNRS. "Il n'en demeure pas moins que l'organisation s'inscrit toujours dans le front du refus, au même titre que l'Iran. Et Téhéran continue d'aider, à des degrés divers, toutes les organisations qui critiquent Israël", ajoute le spécialiste de l'Iran.
   "Le refroidissement des relations Hamas-Iran tient aussi bien des positions anti-Bachar du Hamas que des difficultés internes de l'Iran, qui rendent difficile le versement d'argent à l'organisation", affirme pour sa part Olivier Danino, chercheur à l'Institut français d'analyse stratégique (Ifas). "Mais l'Iran a besoin du Hamas, car c'est l'organisation la plus forte politiquement, et la plus ancrée socialement sur la scène palestinienne." [...]
   "L'histoire récente de l'Iran fait que ce pays possède depuis quinze ans une très bonne industrie de missiles", explique Bernard Hourcade. "Durant la guerre Iran-Irak, Saddam Hussein a envoyé sur la ville de Téhéran 825 missiles scuds", rappelle le spécialiste. "Cette expérience a convaincu les Iraniens de l'importance de cet outil, et priorité a été donnée à son développement."
    Au cours des deux dernières années, l'Iran a envoyé à Gaza ses roquettes Fajr-5 d'une portée de 75 kilomètres via le Soudan, l'Égypte et les tunnels de contrebande, affirme le quotidien israélien Haaretz. Mais ce n'est pas tout. L'hebdomadaire britannique Sunday Times assure que l'Iran tenterait de reconstituer l'arsenal balistique du Hamas. D'après le journal anglais, qui cite des responsables israéliens, la République islamique aurait dernièrement chargé des missiles de type Fajr-5 à bord de navires à destination de Gaza, via le Soudan, alors que le cessez-le-feu était sur le point d'être conclu au Caire.
    Les déclarations de Mahmoud al Zahar, un haut responsable du Hamas, trois jours après la conclusion de la trêve, vont dans le même sens. "Nous n'avons pas d'autre choix que de continuer à apporter des armes par tous les moyens possibles", a-t-il indiqué à des journalistes, ajoutant s'attendre à ce que Téhéran "augmente son soutien financier et militaire au Hamas. (...) Nous avons le droit de prendre de l'argent et des armes de l'Iran. Il nous les donne pour le bien de Dieu, sans conditions, et je peux en témoigner", a ajouté le responsable.
    Déjà, en octobre dernier, le Sunday Times révélait que Tsahal avait bombardé une usine d'armes à Khartoum, soupçonnée d'abriter des missiles iraniens à destination de l'enclave palestinienne. "Il est fort crédible que l'Iran livre des armements au Hamas via le Soudan", estime Olivier Danino. "Toutefois, il reste très difficile d'estimer le nombre exact de missiles Fajr-5 que Téhéran envoie. La stratégie iranienne d'aide militaire au Hamas concerne la livraison de missiles, mais surtout la mise à disposition des connaissances et d'équipements militaires de l'Iran", précise le spécialiste du mouvement islamiste.
    Parallèlement, le journal Haaretz indique que le Hamas et le Jihad islamique ont fabriqué des roquettes de 200 mm dont la portée approche les 80 kilomètres, "avec le savoir-faire fourni par l'Iran". De son côté, le commandant des Gardiens de la révolution iraniens, le général Mohammad Ali Jafari, a assuré que les roquettes Fajr-5 n'avaient pas été livrées par son pays : "C'est leur technologie qui l'a été. Ces missiles peuvent être produits rapidement" à Gaza, a-t-il prévenu. [...]"

- Today's fake PCHR "civilian" (Elder of Ziyon) - "This is the first obituary on the Al Qassam website from Pillar of Defense. Hamas does not want the world to know how many of the "civilians" were terrorists, and (as with Cast Lead) they will only reveal them in a trickle over the next few months. Their assumption is that by the time the numbers are added up and we can prove that the majority of those killed were terrorists, the damage from the lies by PCHR, the Gaza health minister and others will have already been done."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2012/11/todays-fake-pchr-civilian.html

- Different standard applied, Dan Calic (writer, historian and speaker) - "when it comes to Israel, it seems a different standard is applied. Unreasonable becomes reasonable, and unacceptable becomes acceptable" ; "My question is why only after Israel takes out legitimate military targets do we hear outcries from the international community to stop the violence? What's wrong with this picture?"
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4311573,00.html
   "With a ceasefire in place, it seems appropriate to provide a perspective on the events. From January until mid-November Gaza terrorists fired over 1,100 rockets at Israel. In Sderot when sirens sound residents have a mere 15 seconds to reach a bomb shelter. Schools have been closed, as have businesses. Up to one million Israelis have been forced to spend nights in bomb shelters. Parents cannot afford to deal with their own fears, as they must comfort their traumatized children. This is how daily life has been for the past decade in Ashdod, Beersheva, Ashkelon, Sderot and other cities. Altogether during this period approximately 12,000 rockets (an average of three per day) have been fired at Israel from Gaza.
    With all these rockets fired at Israel, while no 'official conflict' was taking place, why didn't the international community take action? Why didn't the United States pressure Egypt, since the smuggling tunnels originate there? Where was Europe, or the UN? If this was happening anywhere else in the civilized world I submit efforts would have been made to reign in the perpetrators before all out hostilities erupted. However, when it comes to Israel, it seems a different standard is applied. Unreasonable becomes reasonable, and unacceptable becomes acceptable.
    After informing the terrorists numerous times there would be consequences if they didn't stop the attacks, Israel finally acted on November 14. Instead of intentionally firing rockets at civilians, Israel took out two legitimate military targets - Hamas Military Chief Ahmed Jabari and his son. They were killed when their car was destroyed in a surgical strike. No one else died. Jabari's record included being commander of the attack which resulted in the kidnapping of Israeli soldier Gilad Shalit.
    In contrast to their enemy, the IDF takes extraordinary measures to avoid hurting civilians, such as making thousands of phone calls and dropping scores of leaflets letting them know in advance to avoid being near rocket launching sites. Hamas intentionally places them in civilian neighborhoods to maximize the possibility of civilian deaths so they can vilify Israel. Has Hamas ever provided advance warnings of impending rocket fire? Never, because it is their goal to murder civilians. No other army in history has taken such measures as the IDF. In spite of these unprecedented efforts, this has done little to endear Israel in the international community.
    During Operation Pillar of Defense approximately 1,500 rockets and mortars were fired on Israel. Tel Aviv and Jerusalem also came under fire. A Tel Aviv bus was bombed, injuring 27 people, bringing back painful memories of when such terror attacks happened frequently. My question is why only after Israel takes out legitimate military targets do we hear outcries from the international community to stop the violence? What's wrong with this picture? Never has such a tiny country, with so few people been the focus of such worldwide attention. Why is this? [...]
    One might ask: Why is there a distinct absence of common sense regarding this morally abhorrent dilemma? I can still hear the wise words of a family member many years ago who said "the problem with common sense is - it's too uncommon"."


Judée-Samarie

- Arafat exhumé huit ans après sa mort pour élucider les causes du décès, Cécile Feuillatre (AFP) - "même si des traces de polonium, substance radioactive hautement toxique, sont découvertes, il ne sera pas facile de prouver que la substance a été administrée par voie humaine".
http://fr.news.yahoo.com/palestiniens-arafat-exhum%C3%A9-%C3%A0-ramallah-8-ans-apr%C3%A8s-053721913.html
   "Le dirigeant historique palestinien Yasser Arafat décédé en 2004, a été exhumé mardi en Cisjordanie et des experts internationaux ont commencé à effectuer des prélèvements afin de déterminer s'il a été empoisonné au polonium. L'opération a commencé à 05H00 locales (0H300 GMT) en présence d'experts français, suisses et russes, ont indiqué des sources palestiniennes sous couvert de l'anonymat à l'AFP. [...]
    Selon une source palestinienne, seul un médecin palestinien est autorisé à toucher la dépouille et effectuer les prélèvements, qui seront ensuite remis aux experts russes, suisses et français pour analyses. Trois juges français, saisis d'une enquête pour assassinat après une plainte de la veuve d'Arafat, Souha, sont présents. Le mufti de Jérusalem, Mohamad Hussein, était mardi matin à la Mouqataa. "Je me devais d'être présent lors de l'ouverture de la tombe", a-t-il déclaré à l'AFP. [...]
    Les experts internationaux doivent tenter de déterminer si le dirigeant palestinien a été empoisonné au polonium, hypothèse relancée par la diffusion en juillet d'un documentaire d'Al-Jazeera révélant des traces de cette substance radioactive sur des effets personnels d'Arafat. [...]
   "En tant que patriotes palestiniens, nous sommes convaincus que les Israéliens ont assassiné le président Arafat", a encore affirmé récemment Taoufiq Tiraoui, le président de la commission d'enquête palestinienne sur la mort d'Arafat. "Yasser Arafat est décédé dans un hôpital français, tous les éléments se trouvent dans son dossier médical. Il suffit de le consulter", a rétorqué dimanche le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor, en se demandant "à quoi rime cette mascarade, ce feuilleton interminable".
    L'exhumation se déroule également sur fond de tensions familiales, le neveu de Yasser Arafat, Nasser al-Qidwa, s'y étant opposé. Convaincu que son oncle est mort empoisonné par Israël, il s'interroge sur la "logique" de l'exhumation et critique une "profanation". "Il ne sortira rien de bon de tout ça, cela ne fera aucun bien aux Palestiniens", a-t-il déclaré récemment à l'AFP. La veuve d'Arafat, Souha, à l'origine de la plainte pour assassinat, estime quant à elle qu'il s'agit d'une "épreuve douloureuse mais nécessaire".
    Selon des experts, les analyses prendront plusieurs semaines. Mais même si des traces de polonium, substance radioactive hautement toxique, sont découvertes, il ne sera pas facile de prouver que la substance a été administrée par voie humaine, selon un responsable de l'Institut français pour la protection radiologique et la sûreté nucléaire (IRSN)."

- Territoires disputés : jets d'engins incendiaires sur des gardes-frontières à Abou Dis, pas de blessés (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Territoires-disputes-jets-d-engins-incendiaires-sur-des-gardes-frontieres-a-Abou_368812.html
   "Des gardes-frontières israéliens ont été la cible, ce soir, d'engins incendiaires lancés par des émeutiers palestiniens dans le secteur d'Abou Dis, eu nord-est de Bethléhem, dans les Territoires disputés. On ne signale pas de victimes."
- Territoires disputés : 2 engins incendiaires lancés contre un poste de Tsahal dans les collines de Hébron, pas de victimes (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Territoires-disputes-2-engins-incendiaires-lances-contre-un-poste-de-Tsahal-dans_368828.html
   "Deux engins incendiaires ont été lancés, ce soir, en direction d'un poste de Tsahal par des émeutiers arabes près de Negouhot, dans les collines de Hébron. On ne signale pas de victimes."
- Territoires disputés : séries d'attaques contre des cibles israéliennes, pas de blessés (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Territoires-disputes-series-d-attaques-contre-des-cibles-israeliennes-pas-de-ble_368910.html
   "Une série d'incidents anti-israéliens émaillent cet après-midi les Territoires disputés. Des véhicules israéliens sont actuellement la cible de jets de pierres palestiniens dans le secteur de Beit Oumar dans le Goush Etsion. Le même type d'incident est signalé dans le secteur de Maaleï Shomron. Un peu plus tôt dans l'après-midi, des voitures israéliennes avaient été caillassées près d'Ariel et de Hébron. On ne déplore pas de victimes."


"Processus de paix"

- Palestinians refuse clause in UN draft barring criminal charges against Israel, Barak Ravid (Haaretz) - "Washington had sought to soften wording of draft resolution, but Palestinians submitted final proposal earlier Tuesday and have refused to discuss changes."
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/palestinians-refuse-clause-in-un-draft-barring-criminal-charges-against-israel.premium-1.480931

- Palestine/Onu : une initiative unilatérale qui va détériorer un peu plus les relations avec Israël, selon un haut responsables israélien (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Palestine-Onu-une-initiative-unilaterale-qui-va-deteriorer-un-peu-plus-les-relat_368903.html
   "Un haut responsable israélien a commenté mardi la requête programmée pour jeudi par l'Autorité palestinienne devant l'Onu pour devenir un Etat observateur. "Cette initiative palestinienne unilatérale éloigne la solution de 2 Etats pour 2 peuples et détériore encore un peu plus les relations avec Israël", a déclaré le haut responsable israélien qui a ajouté : "Israël réagira en temps opportun par des actions appropriées à cette initiative palestinienne à l'Onu, mais ne prendra pas des mesures unilatérales qui pourraient faire l'objet de critiques par la communauté internationale, comme par exemple la construction de milliers de logements dans les Territoires disputés"."

- Palestine/Onu : Londres n'a toujours pas pris de décision (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Palestine-Onu-Londres-n-a-toujours-pas-pris-de-decision_368916.html
   "Le Royaume-Uni n'a pas encore pris de décision sur la demande de la Palestine d'obtenir le statut d'Etat observateur à l'ONU et continue de discuter avec le président palestinien Mahmoud Abbas, a indiqué mardi l'ambassadeur britannique Mark Lyall Grant. La France, par la voix du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, a de son côté annoncé mardi qu'elle voterait jeudi à l'Assemblée générale de l'ONU en faveur de l'octroi de ce nouveau statut."

- A Dinner For Peace: An Open Invitation to Palestinian President Abbas (Ministère israélien des Affaires étrangères, Vidéo 43 secondes)
http://www.youtube.com/watch?v=OPD1EwbPc1s&list=UUDJN3cSbOlM_Br9_ICxMa_A&feature=player_embedded
- President Abbas' Palestinian Bus: Heading in the Wrong Direction (Ministère israélien des Affaires étrangères, Vidéo 1mn15)
http://www.youtube.com/watch?v=rKxcz5m4OZ4&feature=player_embedded


Europe

- Un leader d'extrême droite hongrois propose de créer une liste des juifs (Slate.fr)
http://www.slate.fr/lien/65447/hongrie-liste-juifs-jobbik
   "Marton Gyongyosi, le leader du groupe parlementaire du parti d’extrême droite hongrois Jobbik, troisième force politique du pays, a demandé au gouvernement de créer une liste des juifs qui présentent un «risque pour la sécurité nationale», incluant notamment des membres du parlement, en réponse aux tensions qui ont suivi le conflit à Gaza, rapporte Reuters. [...] «Je sais combien de personnes avec des ascendances hongroises vivent en Israël, et combien de juifs israéliens vivent en Hongrie. Je pense qu’un tel conflit est l’occasion de recenser les personnes qui ont des ancêtres juifs qui vivent ici, particulièrement au parlement hongrois et dans le gouvernement hongrois, et qui posent un risque de sécurité nationale à la Hongrie.» [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Novembre 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages