Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 11:35
France

- Résolution sur la Palestine : Le plus grand risque d’éloigner la paix, Yossi Gal (Ambassadeur d’Israël en France)
http://www.liberation.fr/monde/2014/11/25/le-plus-grand-risque-d-eloigner-la-paix_1150469
   "Le massacre commis par des terroristes la semaine dernière dans une synagogue à Jérusalem a endeuillé Israël mais a été aussitôt salué par le Hamas. Cet attentat est la conséquence directe de la campagne d’incitation à la violence contre Israël menée par le Hamas, membre du gouvernement d’union nationale palestinien, et par l’Autorité palestinienne. C’est un rappel de ce qu’est la nature réelle de la région dans laquelle nous vivons. Ceux qui sont à l’origine de la résolution invitant le gouvernement français à reconnaître l’Etat palestinien doivent réfléchir et prendre garde aux conséquences [...]
    Ne faisons pas croire aux Français que les Israéliens ne souhaitent pas la paix. Nous souhaitons une paix juste et durable qui apporte la paix et la sécurité dans la région pour nous comme pour nos voisins. La priorité pour nous tous doit être la reprise des pourparlers. [...]
    Cette initiative ne promeut pas la paix qu’elle entend défendre. La France est à la fois l’amie d’Israël et des Palestiniens. Jusqu’à présent la France avait réussi à obtenir l’écoute et la confiance des deux parties afin de peser favorablement sur les modalités d’une résolution juste, négociée et acceptée par les deux acteurs. La France est aussi confrontée comme Israël aux menaces terroristes. La France qui espère rester un acteur actif, devrait demeurer impartiale dans la résolution de ce conflit. [...]"

- Député PS Armand Jung : "Pourquoi je ne voterai pas cette résolution" (Nouvel Observateur) - "Il y a un problème de réciprocité. Celle-ci n'est pas suffisamment clairement affirmée, contrairement aux textes adoptés en Grande-Bretagne, Suède ou Espagne".
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20141126.OBS6188/palestine-pourquoi-je-ne-voterai-pas-cette-resolution.html
   "Armand Jung est député PS de la première circonscription du Bas-Rhin, président du groupe d'amitié France-Israël à l'Assemblée nationale. Défenseur de la reconnaissance d'un Etat palestinien au côté d'Israël, il ne votera pas la résolution discutée vendredi 28 novembre à l'Assemblée dans les termes dans lesquels elle a été rédigée. Il explique pourquoi à "L'Obs"."
   "- Vous avez exprimé plusieurs fois des réserves concernant la résolution pour la reconnaissance de la Palestine qui sera discutée vendredi 28 à l'Assemblée et votée par les députés le mardi 2 décembre. Pourquoi ?
    - [...] l'Espagne [a voté] via un texte que j'aurais tout à fait pu signer également. Mais le projet actuel de texte français revêt un certain nombre d'insuffisances.
    - Lesquelles ?
    - Tout d'abord, la réciprocité n'est pas suffisamment claire et réaffirmée. Nous demandons, et à juste titre, la reconnaissance d'un Etat palestinien. Mais on ne sait pas lequel : quels sont ses contours et sa gouvernance ? Or nous avons en face un mouvement, le Hamas, qui représente plus de la moitié des Palestiniens, qui a dans sa charte la volonté de détruire l'Etat d'Israël et non pas de le reconnaître. Il y a un problème de réciprocité. Celle-ci n'est pas suffisamment clairement affirmée, contrairement aux textes adoptés en Grande-Bretagne, Suède ou Espagne.
    Par ailleurs, ce texte ne condamne pas de manière forte et claire tous les actes antisémites qui se sont multipliés ces derniers mois et dernières années en France. Lorsque, dans des manifestations, on crie "mort aux juifs", ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps, une telle résolution doit le condamner clairement.
    En outre, et c'est ce qui me touche le plus en tant que président du groupe d'amitié France-Israël à l'Assemblée nationale, nous écrivons dans le texte : un "Etat démocratique et souverain". J'avais demandé qu'il soit ajouté "laïc". Or le texte proposé vendredi par mon groupe ne reprend pas ce terme. Il faut savoir qu'à Gaza c'est la loi de la charia qui règne encore et toujours et je ne reconnaîtrai pas un Etat qui pratique la charia.
    Enfin, il y a le problème de l'opportunité. Notre rôle n'est pas de mettre de l'huile sur le feu. Or, il y a des incidents quotidiennement à Jérusalem et dans le reste du pays en ce moment. Or, nous pouvons craindre qu'une telle résolution attise la haine et soit contre-productive. J'aurais préféré qu'on repousse cette discussion et ce vote et que le président de la République et le ministre des Affaires étrangères nous indique un moment plus opportun que celui où des drames quotidiens se déroulent. [...]
    - Vous ne voterez donc pas ce texte ?
    - Le texte a considérablement évolué depuis le départ. Le premier était presque caricatural. Mais le texte espagnol était bien plus acceptable. J'espère que d'ici vendredi le groupe le fera évoluer. Aujourd'hui, le texte met un certain nombre de députés mal à l'aise. En l'état, je ne le voterai pas mardi prochain. Et je ne suis pas le seul au sein de mon groupe politique : nous sommes quelques uns dans ce cas au Parti socialiste."

- Nicolas Sarkozy contre la reconnaissance unilatérale de la Palestine (Revue de presse)
http://nosnondits.wordpress.com/2014/11/26/israel-et-moyen-orient-revue-de-la-semaine-des-medias-francais-et-israeliens-le-26-novembre-2014/
   ""Je considère que la création de l’État d’Israël est un fait majeur du XXème siècle et que le droit à la sécurité d’Israël est non négociable." L’ex président Nicolas Sarkozy a tenu à s’exprimer sur le projet de résolution soutenu par les socialistes à l’Assemblée Nationale en vue de reconnaître l’Etat palestinien (Le Figaro). "Faut-il reconnaître unilatéralement l’État Palestinien, au pire moment, quelques jours après un attentat sanglant à Jérusalem, alors qu’il n’y a pas l’ombre d’une discussion d’un processus de paix ? Est-ce que quelqu’un réfléchit encore au sommet de l’État ? Ou est-ce que les décisions les plus graves sont désormais le fruit d’un arbitrage entre courants du PS ? Vous l’avez compris : je ne recommanderai pas à mes amis de voter cette résolution"."

- Hervé Mariton : « reconnaître l’Etat Palestinien serait une grave erreur » (Lettre du député et candidat à la Présidence de l’UMP, destinée aux franco-israéliens) - "Pour moi, la reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien par la France serait une grave erreur. Nous ne devons pas reconnaître unilatéralement un « Etat » dont le « gouvernement » fait une part à une organisation terroriste, telle que le Hamas, qui refuse toujours de reconnaître l’existence d’Israël".
http://jssnews.com/2014/11/27/herve-mariton-reconnaitre-letat-palestinien-serait-une-grave-erreur/

- Le chef de la diplomatie néerlandais ne reconnaîtra pas la Palestine tout de suite (Times of Israel) - « L’écrasante majorité, y compris le gouvernement néerlandais, estime que cela ne contribue en rien à la question prioritaire de relancer les négociations si nous aussi allons tout d’un coup de l’avant [et reconnaissons un Etat palestinien] parce que la Suède l’a fait. »
http://fr.timesofisrael.com/le-chef-de-la-diplomatie-neerlandais-ne-reconnaitra-pas-la-palestine-tout-de-suite/
- La Hollande refuse de reconnaître l’Etat palestinien : « ce n’est pas bon pour la paix » (JSS) - "Cela doit faire partie des négociations. En ce sens, cela devra être présenté à un moment stratégique".
http://jssnews.com/2014/11/26/la-hollande-refuse-de-reconnaitre-letat-palestinien-ce-nest-pas-bon-pour-la-paix/
   "Le nouveau ministre des Affaires étrangères néerlandais Bert Koenders a déclaré la semaine dernière que les Pays-Bas « n’ont pas l’intention de reconnaître un Etat palestinien pour l’instant, » puisque cette « démarche n’aiderait pas à relancer les pourparlers de paix. » Koenders a remplacé Frans Timmermans le mois dernier. Tous deux sont membres du parti travailliste néerlandais.
   « Nous croyons que ce ne est pas une mesure souhaitable », a déclaré un Koenders le 19 novembre devant le parlement. « Nous constatons que n'est pas une bonne chose de reconnaître l’Etat palestinien. Cela doit faire partie des négociations. En ce sens, cela devra être présenté à un moment stratégique » , a t-il dit.
    Malgré le fait qu’un nombre croissant de parlements et de gouvernements européens sont en train d’approuver un Etat palestinien, Koenders a fait valoir que « l’écrasante majorité des hollandais, y compris le gouvernement néerlandais, estime que ce n’est pas la question prioritaire qui permettrait de relancer les négociations. Cela ne sert à rien de se précipiter parce que la Suède l’a fait ! »"

- Dieudonné jugé mercredi pour appel aux dons pour payer ses amendes (AFP)
http://www.20minutes.fr/societe/1488375-20141126-dieudonne-juge-mercredi-appel-dons-payer-amendes
   "L'humoriste controversé Dieudonné, condamné à plusieurs reprises pour des propos jugés antisémites, comparaît mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris, poursuivi pour avoir lancé un appel aux dons pour régler ses amendes.
    Dans une vidéo fin décembre 2013, Dieudonné évoquait notamment sa condamnation à 28.000 euros d'amende, prononcée par la cour d'appel de Paris le 28 novembre 2013 pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale pour des propos et une chanson, «Shoah nanas», dans deux vidéos diffusées sur internet. Dans la vidéo qui lui vaut de comparaître mercredi, il évoquait alors l'«anataxe» qui permet selon lui de chanter la chanson «Shoah nanas», version détournée de «Chaud cacao» d'Annie Cordy, et lançait aux internautes : «Continuez à donner», «c'est pas de l'argent perdu», ou encore «Plus vous m'aidez évidemment et plus on met le système en difficulté».
    Le fait «d'ouvrir ou d'annoncer publiquement des souscriptions ayant pour objet d'indemniser des amendes, frais et dommages-intérêts prononcés par des condamnations judiciaires» est passible d'une peine de six mois d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende. [...]"


"Intifada de Jérusalem"

- Un prédicateur fait l’éloge de l’EI à la mosquée Al-Aqsa (Times of Israel) - "Dans ce sermon improvisé mais filmé, Ali Abu Ahmad s’en prend violemment aux Juifs et à l’Amérique".
http://fr.timesofisrael.com/un-predicateur-fait-leloge-de-lei-a-la-mosquee-al-aqsa/
   "Un prédicateur palestinien a été récemment filmé dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem en faisant un sermon à l’appui de l’État islamique ainsi qu’une diatribe haineuse à l’encontre d’Israël, les Juifs et l’Amérique. La mosquée Al-Aqsa est devenue en quelque sorte l’œil du cyclone pour toute la violence et les troubles qui ont touché Jérusalem au cours des dernières semaines.
    Dans son discours apparemment improvisé, mis à disposition par MEMRI [Middle East Media Research Institute], l’homme identifié comme Ali Abu Ahmad appelle à la libération de Jérusalem « des mains des Juifs, les plus viles des créatures » et à l’anéantissement de l’Amérique et de la coalition internationale contre l’État islamique.
   « Oh Allah, anéantis l’Amérique et sa coalition ! Oh Allah, permets-nous de leur couper la tête ! Oh Allah, aide nos frères, les moudjahidines en terre d’Irak et de Syrie ! » s’est exclamé Abou Ahmad dans le hall principal de la mosquée. « Qui viendra aider l’islam mis à part nous ? Qui viendra à l’aide de Jérusalem, sinon nous ? Qui viendra à l’aide du califat, si ce n’est nous, Oh serviteurs d’Allah ? » pouvait-on entendre. « Ne soyez pas trompés par l’arrogance des Juifs, ou par leurs crimes contre les Musulmans de Palestine. Ce n’est que le début de leur élimination, si Allah le veut. Ils seront aux mains des moudjahidines fidèles, en Palestine et à l’étranger. »
    Abu Ahmad a averti les Palestiniens contre les appels et les ouvertures de la communauté internationale qu’il blâme pour avoir permis d’amener les Juifs en Palestine, en premier lieu. « Ils partagent la responsabilité de leurs crimes barbares contre les Musulmans en Palestine ! Cherchez refuge en Allah le Tout-Puissant, le Vengeur. Seul Allah peut briser le dos de l’Amérique et des Juifs, comme il l’a fait à Pharaon et Nimrod ». [...]"

- Police : L’attaque au poignard dans la Vieille Ville était un acte terroriste (Times of Israel) - "Ces derniers mois, 11 personnes ont été tuées dans des attentats perpétrés par des terroristes palestiniens, qui ont eu lieu pour la plupart à Jérusalem".
http://fr.timesofisrael.com/police-lattaque-au-poignard-dans-la-vieille-ville-etait-un-acte-terroriste/

- PA TV welcomes rioters who are "preparing to throw stones" and "molotov cocktails" (21 novembre, Vidéo 43 secondes) - "good morning to you, good morning to your pride, and to your hands preparing to throw stones and ignite the gasoline in the Molotov cocktails, greetings from the Good Morning Jerusalem program".
https://www.youtube.com/watch?v=ILukex-EL34

- PA TV song: "Massive armies are advancing on Jerusalem.. May our convoy die as Martyrs" (9 novembre, Vidéo 51 secondes) - "Massive armies are advancing on Jerusalem. They do not fear the attackers. May our convoy die as Martyrs to redeem the forlorn Al-Aqsa".
https://www.youtube.com/watch?v=_oDPwsu3NFI


"Processus de paix"

- Des négociations secrètes auraient eu lieu entre Israéliens et Palestiniens (Times of Israel) - mais « Abbas a complètement rejeté ce qui avait déjà été, en théorie, accepté par son propre négociateur. »
http://fr.timesofisrael.com/des-negociations-secretes-auraient-eu-lieu-entre-israeliens-et-palestiniens/
   "Pendant les négociations de paix de l’an dernier, Israël et les Palestiniens étaient engagés dans des négociations secrètes qui ont permis des avancées sur certaines questions. Mais ces efforts se sont effondrés après qu’il soit devenu clair que le négociateur palestinien n’avait pas le soutien du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, selon un rapport publié mercredi.
    Selon le site américain The New Republic, un proche collaborateur du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Yitzhak Molcho, a rencontré un confident d’Abbas dont on ne connaît le nom, au cours des pourparlers de paix qui ont eu lieu sous l’égide des Américains. Ils ont mené des négociations secrètes parallèles. Les responsables israéliens n’auraient pas été au courant à l’époque que les pourparlers secrets avaient apparemment eu lieu sans le soutien d’Abbas.
    Les contacts entre Molcho et le négociateur palestinien, dont le nom n’a pas été publié par le magazine américain par crainte de représailles, ont commencé en 2010. Selon le rapport, au cours des réunions ayant eu lieu en 2013, les deux sont partis d’accords déjà atteints auparavant quant aux frontières et à la reconnaissance palestinienne d’Israël comme un Etat juif. Les deux négociateurs auraient été près de parvenir à un accord sur la question des réfugiés palestiniens, mais n’ont pas réussi à s’entendre sur la question de Jérusalem dans l’accord final. [...]
    Lorsque Kerry a essayé de fusionner les négociations – officielles et parallèles – au début de 2014, « Abbas a complètement rejeté ce qui avait déjà été, en théorie, accepté par son propre négociateur, » fait savoir l’article. Selon le magazine, le rejet par Abbas de la négociation parallèle, et le refus de Netanyahu de céder sur ce que Molcho et le négociateur palestinien avaient convenu, ont joué un rôle dans l’échec des négociations en avril, après neuf mois de négociations. « Netanyahu est en colère contre Kerry pour avoir remis en question des accords que tout le monde considérait comme un fait accompli, juste parce qu’Abbas avait changé d’avis entre temps, » a fait savoir un ministre au média américain alors que les discussions étaient toujours en cours."

- Hypocrisy, thy name is Arab: The "Jewish State " kerfuffle (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/11/hypocrisy-thy-name-is-arab-jewish-state.html
   "Arabs have been unanimous in rejecting the idea of Israel being a "Jewish state." Their reasons are that, by definition, a Jewish state would be discriminatory against Arabs and Muslims.
    If you define "Jewish" in purely religious terms, that would mean that any state that defines itself as "Islamic" is, by definition, equally guilty of this discrimination. If you define "Jewish" in ethnic or national terms, then any state that defines itself as "Arab" would be equally guilty of the racism that Israel is being accused of. Time to check out the official hypocrisy of Israel's critics, and note the deafening silence towards this supposed Arab and Islamic racism - by their definition. [...] [Les constitutions arabes des pays listés ensuite définissent toutes leur Etat comme "islamique" ou "arabe".]"

- Palestinian statehood: Perils of unilateral European recognition, Arsen Ostrovsky (international human rights lawyer, freelance journalist and Middle East analyst based in Israel) - "What message does unilateral recognition send? To the Palestinians it says: if we stick to our positions, if we do not compromise or negotiate, if we continue to use violence and terrorism, we will be handed what we want on a silver plate".
http://www.jpost.com/Opinion/Palestinian-statehood-Perils-of-unilateral-European-recognition-382825
   "On Thursday this week, the European Parliament will vote, in what is all but a foregone conclusion, to recognize a Palestinian state. The following day, the French National Assembly will do likewise. We have already seen the UK and Spanish parliaments voting to recognize the state of Palestine in the last month, and Sweden has gone even one step beyond a symbolic parliamentary vote, with the Swedish government already fully recognizing a Palestinian state.
    The culmination of these votes represents a dangerous domino effect, with more states and multilateral institutions likely to follow suit. Although in most cases the intentions are honorable, in effect these votes are premature and counterproductive, only rewarding Palestinian intransigence and terrorism, and will only exacerbate the conflict, not bring the parties closer.
    European states must first and foremost ask themselves exactly what kind of Palestinian state they are recognizing: is it one that is committed to peace and a two-state solution? Or one that is based on terrorism, hate and the denial of Israel’s right to exist as the nation-state of the Jewish people? Is it a Palestinian state that includes Hamas, a genocidal Islamist organization embraced by Palestinian Authority President Mahmoud Abbas, which is sworn to Israel’s destruction and listed by the EU as a terrorist group? Is it a Palestinian state headed by the same Abbas who instead of lowering the flames of hatred and violence in Jerusalem is pouring kerosene on them by continuing to incite against Israel and Jews, with statements like “Palestinians will not allow Israelis to contaminate the Temple Mount,” which is one of the holiest sites to Jewish people, or that “[t]he Jews must be barred by any means from entering the Temple Mount compound... They have no right to enter”?
    And what about the borders of this Palestinian state? Does it include both the West Bank, which is governed by the PA, and Gaza, which is still controlled by Hamas? What about Jerusalem? A state must have defined territory with internationally recognized borders, infrastructure and an established government running that territory with one voice. Not one of these three elements is currently present – but it can only be so as the end-product of difficult compromises by the Palestinians, the result of a willingness to negotiate with Israel in good faith with a view to ending all claims.
    As German Chancellor Angela Merkel said this week, rejecting unilateral recognition of Palestinian statehood, Palestinians and Israelis can solve their long-running conflict “only through negotiations.” “We see how difficult that is,” she added, “so we also believe that unilateral recognition of the Palestinian state won’t move us forward.”
    Nobody more than Israel and the Israeli people want to see peace in the region. Israelis have made many sacrifices and concessions in order to achieve this, in the hope there will be a Palestinian partner to reciprocate. Instead, as we saw in the horrific Har Nof Synagogue massacre in Jerusalem last week, in which five Israelis were murdered, the Palestinians are literally trying to bludgeon their way to statehood.
    What message does unilateral recognition send? To the Palestinians it says: if we stick to our positions, if we do not compromise or negotiate, if we continue to use violence and terrorism, we will be handed what we want on a silver plate. In reality of course, it will not change anything on the ground, only direct, bona fide negotiations with Israel will. It will only embolden Palestinian extremists, perpetuate the conflict and encourage further attacks against Israel by Palestinians as a means to reach their political goals. [...]
    If the EU wants to be respected in the region and considered an honest broker, it must cease singling out Israel for incessant opprobrium, and especially its pathological obsession over settlements, and must stop rewarding Palestinians for intransigence and terrorism. [...]"


Israël

- La mort d’un travailleur reconnue comme acte terroriste (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/la-mort-dun-travailleur-reconnue-comme-acte-terroriste/
   "Le magistrat du tribunal de Petah Tikva a levé l’injonction de silence mercredi matin sur la mort d’un employé de la construction dans une chute sur un chantier à la mi-septembre, révélant que les forces de sécurité traitent l’affaire comme un attentat terroriste et ont brièvement arrêté trois personnes dans le cadre de l’incident. Les suspects ont été arrêtés et interrogés par le service de sécurité du Shin Bet et la police, mais ont été libérés faute de preuves suffisantes les reliant à la mort de Netanel Arami, 27 ans, qui a chuté du 11ème étage d’un immeuble à Petah Tikva. L’enquête est en cours, et dirigée sous l’hypothèse que la mort était le résultat d’une attaque à motivation nationaliste. Dans le même temps, la famille Arami a été officiellement reconnue par la police comme victime du terrorisme, et recevra une compensation. [...]"
- Nouvel attentat nationaliste palestinien (Revue de presse) - "La police israélienne vient de rendre compte des résultats de l’enquête concernant la mort suspecte d’un entrepreneur israélien. Après la suspicion d’une mort accidentelle, la mort serait finalement d’ordre criminelle et nationaliste, selon les aveux des trois arabes israéliens arrêtés".
http://nosnondits.wordpress.com/2014/11/26/israel-et-moyen-orient-revue-de-la-semaine-des-medias-francais-et-israeliens-le-26-novembre-2014/
- Israël : des travailleurs arabes coupent les cordes d’un collègue juif, il meurt en tombant du 11ème étage (JSS) - "la famille de la victime a reçu une notification selon laquelle Netanel est « une victime du terrorisme. » La mère de Netanel Arami accusait jusqu’à présent l’Etat de vouloir cacher l’affaire. « Il est important que tout le monde connaisse aujourd’hui la vérité. Il est parti travailler et il n’est jamais revenu, assassiné parce que juif ! » Ce meurtre a été commis il y a plus d’un mois".
http://jssnews.com/2014/11/26/israel-des-travailleurs-arabes-coupent-les-cordes-dun-collegue-juif-il-meurt-du-11eme-etage/

- Shin Bet: Hamas ring plotted attack at Jerusalem stadium (Times of Israel) - "Members of a Hamas terror ring in the West Bank, run from the organization’s headquarters in Turkey, sought to carry out an array of attacks, including on Jerusalem’s main soccer stadium and its light rail line, the Shin Bet security service said Thursday".
http://www.timesofisrael.com/shin-bet-busts-hamas-plot-to-attack-jerusalem-soccer-arena/

- Poll: Arabs Prefer Israel to Palestinian Authority (Israel Today)
http://www.israeltoday.co.il/NewsItem/tabid/178/nid/25568/Default.aspx
   "[...] That was the finding of a survey commissioned by Israel's Channel 10 News and carried out last week by the Statnet research institute, which is headed by Israeli Arab statistician Yousef Makladeh. Makladeh asked fellow Arabs plainly and clearly: "Under which authority do you prefer to live, Israel or the Palestinian Authority?" A full 77 percent of respondents chose Israel. This was despite the fact that most respondents said that as a minority, they experience some degree of racism, and that only nine percent felt they enjoy full equality with Israel's Jewish citizens. [...]"
- Where's the Coverage? Israeli Arabs Prefer Israel to Palestinian Authority (CAMERA) - "Prof. Sammy Smooha, a sociologist from the University of Haifa, told the Post that the survey’s findings appear reasonable. Smooha points out that his own annual opinion survey, the Index of Arab-Jewish Relations in Israel (based on a random representative sample of 700 face-to-face interviews of those 18 and up, taken in fall 2013), shows that 63.5% of Arabs said Israel is a good place to live. It also found that only 20.9% of the Arabs are willing to move to a Palestinian state".
blog.camera.org/archives/2014/11/wheres_the_coverage_israeli_ar_2.html

- Is Israel really an Apartheid State?, Eugene Kurolap (Vidéo 18mn50) - "I go to the streets of Jaffa (Yafo) in Israel and talk to Arabs, Palestinians and Muslims to find out whether or not Israel really is an Apartheid State".
https://www.youtube.com/watch?v=EJU3GAR8IyI

- Israel roofs POV - Extraordinary tourists (Vidéo 7mn32) - une sympathique (et impressionnante) visite de Jérusalem en suivant des Yamakasi...
https://www.youtube.com/watch?v=RPH_d_TcvT0


Gaza & Hamas

- Rafah crossing closed for 30th day while 400 trucks enter Gaza from Israel (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/11/rafah-crossing-closed-for-30th-day.html
   "Today is the 30th consecutive day that the Rafah crossing between Gaza and Egypt has been completely closed, stranding thousands of people on both sides of the border. The Rafah crossing has been closed for 230 days this year so far.  Egypt indicated that they might allow Gazans who are in Egypt to return one day this week, but will not allow any Gazans to leave. Meanwhile, 400 trucks of goods are entering Gaza from Israel today through Kerem Shalom, including 28 truckloads of cement "to the private sector."  (There has been a kerfuffle over Gaza exports of vegetables to the West Bank; after allowing them for a short time Israel stopped them because of some problems with inspection.)"

- L'Egypte rouvre le point de passage avec Gaza (AFP) - "plus de 3.500 Palestiniens étaient ainsi empêchés de retourner chez eux depuis la fermeture du passage le 25 octobre, au lendemain d'une attaque suicide qui a tué 30 soldats égyptiens dans le nord du Sinaï. Dans le sens inverse, des milliers de Palestiniens, dont des malades ou des étudiants, étaient également empêchés de quitter la bande de Gaza pour se rendre à l'étranger, a précisé l'ONU. Durant les six premiers mois de l'année, le point de passage, franchi par 6.200 personnes en moyenne par mois, avait été fermé pendant 22 jours".
https://fr.news.yahoo.com/legypte-va-rouvrir-point-passage-gaza-095857659.html
- L'Egypte rouvre le point de passage de Rafah vers Gaza (Reuters) - "mais la frontière restera fermée dans l'autre sens"...
https://fr.news.yahoo.com/legypte-rouvre-le-point-passage-rafah-vers-gaza-112911597--finance.html


Syrie

- Syrie : le bilan des frappes du régime sur Raqqa monte à 95 morts (AFP) - "au moins 52 des victimes étaient des civils".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/11/26/97001-20141126FILWWW00101-syrie-le-bilan-des-frappes-sur-raqqa-monte-a-95-morts.php


Iran

- A Téhéran, déception et théories du complot, Ghazal Golshiri (Le Monde) - "De nombreux Iraniens ont investi les réseaux sociaux pour dénoncer l’influence « néfaste » de deux pays dans cet échec : l’Arabie saoudite, rivale régionale de l’Iran, et Israël".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/11/26/a-teheran-deception-et-theories-du-complot_4529544_3218.html
   "Fini l’incompréhension et le déni. Aujourd’hui en Iran, l’heure est aux accusations envers ceux soupçonnés d’avoir joué un rôle dans l’absence d’accord sur le dossier nucléaire de Téhéran avec le groupe « P5 + 1 » (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, plus l’Allemagne), lundi 24 novembre à Vienne.
    Alors que la date butoir pour les pourparlers a été repoussée de sept mois et que les espoirs d’une levée des sanctions internationales imposées à l’Iran, ayant paralysé l’économie du pays, ont été déçus, toutes sortes de théories circulent. De nombreux Iraniens ont investi les réseaux sociaux pour dénoncer l’influence « néfaste » de deux pays dans cet échec : l’Arabie saoudite, rivale régionale de l’Iran, et Israël. Deux pays également pris pour cible par certains médias. [...]
    Et la réaction du premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, qui s’est dit « satisfait » de l’absence d’accord avec l’Iran, suscite l’indignation. « Il est injuste de voir qu’Israël, qui n’est pas impliqué directement dans les pourparlers, puisse nous éloigner d’un accord nucléaire », se désole Hossein H. sur Twitter. [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages