Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 10:26

France

- Istres : le suspect, un passionné d'armes (Europe 1) - "il affiche clairement ses goûts pour des ouvrages antisémites et défend la thèse du complot dans l'affaire Merah".
http://www.europe1.fr/Faits-divers/Istres-le-suspect-un-passionne-d-armes-1496687/


Israël

- Proche-Orient : quand Israël vient au secours du commerce jordanien, Danièle Kriegel (Le Point) - "tous mettent l'accent sur le caractère extrêmement discret de l'opération. Aucune trace d'un passage en Israël sur les camions jordaniens et turcs et pas de tampon israélien sur les passeports des chauffeurs".
http://www.lepoint.fr/monde/proche-orient-quand-israel-vient-au-secours-du-commerce-jordanien-27-04-2013-1660672_24.php
   "La scène est devenue courante. En direction ou venant du port de Haïfa, des convois de plus en plus nombreux de camions immatriculés en Jordanie ou en Turquie, avec panneaux lumineux et escorte policière, encombrent les routes du nord d'Israël. The Marker, le supplément économique du quotidien indépendant Haaretz, en révèle l'origine : il s'agit de la conséquence de la guerre civile en Syrie. Ces véhicules, dont des camions frigorifiques de modèles parfois vieillots, sont un nouvel axe d'import-export entre la Jordanie, la Turquie et aussi l'Irak, avec qui Israël est techniquement toujours en guerre.
    Dans le passé, les échanges commerciaux du royaume hachémite avec l'Europe ou la Turquie se faisaient majoritairement par voie terrestre, à partir du port syrien de Lattaquié et surtout de celui, plus au sud, de Tartous. Il y a deux ans, le conflit en Syrie est venu tout bouleverser. En raison de l'impossibilité d'assurer la sécurité des chauffeurs et de leur cargaison, les trois pays concernés ont dû chercher des solutions de rechange. Divers trajets, évitant le voisin en guerre, ont été envisagés. Mais ils étaient trop longs ou dangereux. Les Jordaniens, suivis très vite des autorités d'Ankara, se sont donc tournés vers Israël en lui demandant d'utiliser son territoire comme "corridor commercial".
    Après de longs débats avec le Shin Bet, qui s'inquiétait de la dimension sécuritaire du projet, et sous la pression du ministre israélien de la Coopération régionale, une centaine de poids lourds jordaniens ont d'abord été autorisés à entrer en territoire israélien. Depuis, leur nombre n'a cessé d'augmenter. Concrètement, les véhicules entrent par le poste-frontière jordano-israélien Sheikh Hussein, dans le nord du pays, où ils subissent des contrôles de sécurité. Une fois passés, ils roulent par convoi de dix camions en direction du port de Haïfa, situé à 80 kilomètres. Quant aux exportations turques à destination de la Jordanie et de l'Irak, elles arrivent par camions transportés en ferry jusqu'à Haïfa. Une fois débarqués, les véhicules se rendent en Jordanie via ce même terminal frontalier de Sheikh Hussein.
    En 2012, avec l'octroi d'un nouveau permis autorisant les camions jordaniens à rouler sur les routes israéliennes, le nombre des passages a été doublé, passant de 3 500 par an à 6 400. Depuis le début de l'année, les autorités douanières israéliennes en ont enregistré quelque 2 600, dans les deux sens.
    Est-ce à dire que l'on assiste à l'émergence d'une paix économique régionale, dans laquelle Israël aurait sa place ? Du côté des autorités israéliennes, on se contente de parler de geste visant à rendre service à la Jordanie. Un "voisinage solidaire", en quelque sorte. Mais certains Israéliens se prennent à rêver d'un profit sonnant et trébuchant. "En taxes portuaires, dépenses d'essence, droits allant dans les caisses du ministère des Transports ou de la police et en assurances, nous pouvons espérer arriver à un montant annuel de 200 millions de shekels...", explique une source gouvernementale.
    En attendant, tous mettent l'accent sur le caractère extrêmement discret de l'opération. Aucune trace d'un passage en Israël sur les camions jordaniens et turcs et pas de tampon israélien sur les passeports des chauffeurs. Car pour tous ceux qui sont impliqués, c'est une évidence : "Cette économie fonctionne, car elle est souterraine et exempte de tout aspect politique." Même si certains ajoutent : "Ce corridor commercial terrestre influence la réalité géopolitique. Il se peut qu'il ait contribué au dégel des relations israélo-turques"."


Gaza & Hamas

- Gaza : une roquette tirée sur Sdot Néguev, pas de blessé (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/gaza-une-roquette-tiree-sur-sdot-neguev-pas-de-blesse/
   "Une roquette tirée par les terroristes de Gaza en direction du conseil régional de Sdot Néguev a explosé dans un terrain vague près d’une des localités de la région. On ne signale ni blessés ni dégâts."

- Israël : les soldats essuient 5 tirs de mortier (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/israel-les-soldats-essuient-5-tirs-de-mortier/
   "Selon la radio publique Kol Israël, les soldats de Tsahal ont essuyé ce samedi 5 tirs d’obus de mortier, près de la bande de Gaza."

- Gaza : raids de Tsahal en riposte au tir de roquette (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/gaza-raids-de-tsahal-en-riposte-au-tir-de-roquette/
   "Au cours de la nuit, Tsahal a pris pour cible un site d’activités terroristes et une réserve d’armes dans le sud de la bande de Gaza. Des frappes directes ont été confirmées. Cette opération est une réponse aux tirs de roquettes palestiniennes contre des zones d’habitations civiles dans le sud d’Israël. [...]"
- Raid israélien dans le sud de la bande de Gaza (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/raid-israelien-dans-le-sud-de-la-bande-de-gaza/
   "L’aviation israélienne a mené dimanche un raid contre un site d’entraînement du Front démocratique de libération de la Palestine à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, sans faire de blessés ni dégâts, ont dit l’armée israélienne et le FDLP. L’appareil a tiré en réponse à un tir de roquette dans le sud d’Israël, a précisé l’armée. Il s’agissait du premier raid aérien sur le territoire palestinien depuis le 3 avril. Les derniers tirs de roquettes sur Israël remontaient au 19 avril."
- Gaza : des infrastructures du Djihad islamique bombardées (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/gaza-des-infrastructures-du-djihad-islamique-bombardees/
   "Selon les médias palestiniens de Gaza, les objectifs bombardés cette nuit par Tsahal sont des infrastructures appartenant au Djihad islamique. L’armée de l’air israélienne ripostait à un tir de roquette samedi soir sur le conseil régional de Sdot Néguev."


Judée-Samarie

- Importante manifestation de Palestiniens contre des colons juifs (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/importante-manifestation-palestiniens-contre-des-colons-juifs-154012400.html
   "Une manifestation rassemblant un demi-millier de Palestiniens visant à protester contre un campement établi par des colons juifs en Cisjordanie a été dispersée vendredi par l'armée israélienne. [...]
    Vendredi, des hommes de la localité de Deir Djarir, et notamment des dignitaires chrétiens et musulmans, se sont rassemblés pour la prière du vendredi sur un lieu escarpé situé entre leur village et un campement juif constitué de quelques logements de fortune. Les manifestants accusaient les colons israéliens d'avoir incendié leurs voitures lundi soir, d'avoir hissé le drapeau israélien sur une église désaffectée vendredi dernier et d'avoir lancé des pierres sur les jeunes du village. L'armée israélienne a dit enquêter sur les incidents qui ont débouché sur la manifestation.
    Le cortège, précédé par un groupe de jeunes lançant des pierres, a été à plusieurs reprises repoussé par les gaz lacrymogènes israéliens. Plusieurs hommes ont été soignés pour inhalation de gaz et blessures par balles en caoutchouc. [...] Les autorités israéliennes ont elles-mêmes condamné la construction de 120 colonies sauvages. Une centaine de campements non-autorisés sont néanmoins répertoriés en Cisjordanie."

- Territoires disputés : démantèlement d’un avant-poste illégal juif, pas d’incident (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/territoires-disputes-demantelement-dun-avant-poste-illegal-juif-pas-dincident/
   "Deux baraquements installés dans l’avant-poste illégal d’Oz Tsiyon, près de Ramallah, dans les Territoires disputés, ont été détruits dans la nuit de jeudi à vendredi par la police et l’armée, a indiqué une porte-parole de la police israélienne. Les baraquements installés par les habitants juifs de l’avant-poste ont été détruits par les autorités à plusieurs reprises, la dernière fois en mars, mais à chaque fois reconstruits.  Les autorités israéliennes jugent illégales ces avant-postes construits sans le feu vert gouvernemental."


"Processus de paix"

- Est-il légitime de ne pas assortir le versement de fonds à l'Autorité palestinienne de conditions dès lors que celle-ci persiste à vouloir payer des « salaires » aux terroristes en prison ?, Hélène Keller-Lind (CRIF) - "Non seulement l'Autorité palestinienne verse-t-elle des « salaires » conséquents aux terroristes palestiniens jugés, condamnés et emprisonnés, mais elle s'en targe et en fait une priorité, les considérant comme ses fonctionnaires. Dès lors continuer à lui verser l'argent des contribuables pour, de fait, encourager le terrorisme est-il légitime ? C'est la question que pose l'ONG Palestinian Media Watch et nombre de Parlementaires".
http://www.crif.org/fr/tribune/est-il-l%C3%A9gitime-de-ne-pas-assortir-le-versement-de-fonds-%C3%A0-lautorit%C3%A9-palestinienne-de-conditions-d%C3%A8s-lors-que-celle-ci-persiste-%C3%A0-vouloir-payer-des-%C2%AB-salaires-%C2%BB-aux-terroristes-en-prison/36604

- Fatah Central Committee Member Abbas Zaki: Israel Involved in 9/11 (Mayadeen TV (Lebanon), 10 avril, Vidéo 1mn44) - "They do not abide by the law, they do not belong to the international community, and they do not follow any moral standard of conduct. So where does the strength of the Jews and Israel lie?"
http://www.memritv.org/clip/en/3817.htm


Liban, Syrie & Hezbollah

- Iran likely behind drone that Israel intercepted opposite Haifa coast, Amos Harel (Haaretz) - "it seems that Iran wished to openly demonstrate its potential ability to damage essential facilities in Israel".
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/iran-likely-behind-drone-that-israel-intercepted-opposite-haifa-coast.premium-1.517811
   "[...] Netanyahu and the IDF spokesperson talked of "an unmanned aircraft launched from Lebanon," without naming the guilty party. The prime minister even deviated from his usual custom of threatening an Israeli response to the breach of its sovereignty (the drone was shot down above Israeli territorial waters, ten kilometers west of Haifa and the prime minister's helicopter was forced to make an emergency landing in the north of Israel, until the threat passed). This time, Netanyahu saw it fit to say only that that Israel "views the attempt to breach our borders as very grave."
    Despite the lack of official explanations to the wording of Thursday's statements, it seems that those responsible for the launching of the drone were the Iranian Revolutionary Guards in Lebanon. Iran has a long list of grievances with Israel: not only does it consider Israel to be behind the assassinations of the nuclear scientists in Tehran and the cyber attacks on their nuclear program, it has added a relatively new accusation concerning the assassination of the commander of the al-Quds regiment of the Revolutionary Guards in Lebanon, near the Syrian border last month. The reliability of this accusation is yet unclear; some reports attributed the assassination to the Syrian opposition.
    The launching of the last drone from Lebanon, in October 2012, was eventually believed to be an act by the Revolutionary Guards with Hezbollah as the host, in Lebanon. In that operation, which was defined as a success by Hezbollah and Iran, the drone was intercepted in the north of the Negev after flying in Israeli skies for nearly half an hour. Hezbollah leader Hassan Nasrallah claimed responsibility for the launch, but admitted it was an Iranian-produced drone. One can assume Hezbollah filled the same role this time as well. Still, since the drone was shot down in an early stage, before it actually flew over Israeli territory, Hezbollah and Iran remained silent in the aftermath. Sources in Lebanon on Thursday even went as far as to deny involvement in the operation.
    Apart from the unsettled score with Israel, it seems that Iran wished to openly demonstrate its potential ability to damage essential facilities in Israel, in a time when they are feeling the pressure of international sanctions surrounding their nuclear program, and when international cooperation is being considered in a move against its ally in Syria, Bashar Assad.
    Nonetheless, one cannot be certain that the goal was necessarily the Israeli gas drilling facilities in the Mediterranean. If the drone was indeed intended to fly above the Tamar facility which was recently inaugurated, why did it fly south to the Haifa area, instead of taking a shorter south-western route, and avoid the risk of being shot down?"


Egypte

- Egyptian Cleric: The Jews Staged the French and Communist Revolutions to Corrupt the World (Al-Omma TV, 18 avril, Vidéo 3mn41) - "the Jews carried out what is known as the French Revolution, in order to crawl out of the woodwork, and to practice their scheming in public, so that they could take over the world. (...) All these Jews wanted to spread atheism and to corrupt people".
http://www.youtube.com/watch?v=4nCjF2Ww7g4&feature=player_embedded


USA

- Le terroriste du marathon de Boston voyait le monde en complots, Bertrand Maury (Conspiracy Watch) - "Le ressentiment de Tamerlan Tsarnaev se cristallisait également sur les Juifs, qu’il accusait de contrôler le monde. Il cherchait ainsi, toujours selon Elmirza, à se procurer un exemplaire des Protocoles des Sages de Sion, le célèbre faux antisémite. Sur son compte YouTube, Tamerlan avait posté des vidéos de prêches exaltés, violemment antijuifs".
http://www.conspiracywatch.info/Le-terroriste-du-marathon-de-Boston-voyait-le-monde-en-complots_a1047.html
- Boston bomber's mother urged him to join Palestinians (AP) - "Phone calls between Tamerlan Tsarnaev and his mother tapped by Russian authorities reveal discussions of jihad in 2011".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4373048,00.html

- For first time, US academic group boycotts Israel, Raphael Ahren (Times of Israel)
http://www.timesofisrael.com/for-first-time-us-academic-group-boycotts-israel/
   "The Association for Asian American Studies decided to boycott Israeli academic institutions, reportedly becoming the first US academic institution to do so. At its annual conference in Seattle last week, the group’s general membership unanimously voted in favor of a resolution that accuses Israeli universities of supporting the occupation and systematic discrimination against  Palestinian students, among other charges. [...] The US Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel celebrated the votes as “historic,” highlighting on its website that the AAAS “is the FIRST academic organization in the U.S. to boycott Israeli institutions.”
    Scholars for Peace in the Middle East, a US-based nonprofit fighting anti-Israel bias in academia, condemned the AAAS’s decision. “SPME deplores the AAAS resolution as it is counter to any acceptable academic discourse and is contrary to the search for peace between Israelis and Palestinians,” the group said in a statement published Wednesday. Since calls for boycotts of Israeli institutions usually focus “exclusively and obsessively” on the Jewish state, they are “anti-Semitic in their effect if not in their intent,” the statement read, quoting former Harvard University President Lawrence H. Summers. [...]"


Europe

- Les juifs italiens irrités par la citoyenneté d’honneur accordée par Naples à Abbas (Guysen)
http://www.guysen.com/fil-infos/les-juifs-italiens-irrites-par-la-citoyennete-dhonneur-accordee-par-naples-a-abbas/
   "Le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a reçu samedi la citoyenneté d’honneur de la ville de Naples. Une mesure contestée par la communauté juive italienne. Shalom Bahbout, rabbin de Naples et du sud de l’Italie, a estimé que M. Abbas « avait des cadavres dans le placard » ne méritait pas de ce fait cette récompense. « Il a nié l’Holocauste dans sa thèse universitaire et ne s’est jamais distancé des attaques terroristes palestiniennes », a-t-il expliqué."

- BBC recognizes that the Mavi Marmara was not an “aid ship” (BBC Watch) - "a (small) step in the right direction".
http://bbcwatch.org/2013/04/24/bbc-recognizes-that-the-mavi-marmara-was-not-an-aid-ship/

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Avril 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages