Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 10:20
Gaza & Hamas

- Gouvernement palestinien d'union : "percée" dans les discussions Fatah-Hamas (AFP) - "cet accord devrait permettre au gouvernement d'union nationale, formé en juin, d'exercer son autorité sans entrave dans la bande de Gaza, après que le président palestinien Mahmoud Abbas a accusé le Hamas de garder de facto le contrôle de Gaza".
https://fr.news.yahoo.com/gouvernement-palestinien-dunion-perc%C3%A9e-discussions-fatah-hamas-130109056.html
- Accord entre Hamas et Fatah sur la bande de Gaza (Reuters) - "Moussa Abou Marzouk, président du bureau politique du Hamas, a précisé que le contrôle des points de passage, sauf celui de Rafah entre l'Egypte et la bande de Gaza, devrait incomber aux Nations unies et au gouvernement palestinien".
https://fr.news.yahoo.com/accord-entre-le-hamas-et-le-fatah-sur-135329908.html

- Derrière la réconciliation entre Gaza et Ramallah, un fossé difficile à combler, Piotr Smolar (Le Monde) - "80 kilomètres séparent la bande de Gaza de Ramallah. Mais que la distance paraît grande, idéologiquement".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/09/27/derriere-la-reconciliation-entre-gaza-et-ramallah-un-fosse-difficile-a-combler_4495405_3218.html
   "Sa jambe droite repose sur quatre coussins empilés. Elle a été trouée de balles. Wasin, 27 ans, ne sait pas encore s'il remarchera. Le jeune homme va bientôt sortir de l'hôpital de Ramallah. Membre de la garde présidentielle, il est l'une des victimes des règlements de comptes entre l'Autorité palestinienne et les islamistes du Hamas. Ces affrontements avaient repris cet été en arrière-plan de la guerre contre Israël [...]
    [...] la réconciliation demeure virtuelle. Sept années de luttes fratricides ne peuvent être balayées par une conjonction ponctuelle d'intérêts. L'histoire de Wasin l'illustre bien. Il est né à Gaza. Depuis des années, il touchait un salaire sans rien faire. Membre des services dépendant du Fatah, il était suspect aux yeux du Hamas. Au point, cet été, d'être interdit de combat contre Israël. « Les types du Hamas nous ont dit qu'on n'avait pas le droit de quitter notre domicile, se souvient-il. Ils nous ont prévenus qu'ils nous surveillaient. »
    Début août, alors que la guerre fait rage, Wasin raccompagne un ami. Trois hommes masqués surgissent et ouvrent le feu. « Ils ont visé nos jambes. Mon ami a été transféré à Amman, avec 22 balles dans le corps. » Selon Wasin, « les types du Hamas étaient très remontés contre Ramallah, à cause de la coordination sécuritaire avec Israël. Pour le Hamas, la définition d'un collabo est simple : il suffit d'appeler Ramallah au téléphone ».
    Aucun relevé précis de morts ou de blessés ne peut être avancé à Gaza, parmi des individus assimilés à l'Autorité palestinienne. En réponse, en Cisjordanie, des dizaines de militants du Hamas ont été arrêtées, sans explication. Pour nous parler, Ayman Abu Iram, 27 ans, doit s'éloigner de l'épicerie où il travaille, dans un petit village au sud de Ramallah. Les hommes de la Sécurité préventive l'y ont interpellé, le 6 septembre. Pendant 40 heures, il a été interrogé sur sa participation aux manifestations de l'été, en solidarité avec le Hamas. Cette fois, dit-il, les policiers « n'ont pas cogné ». [...]
    De part et d'autre, on prétend adopter une approche constructive. 80 kilomètres séparent la bande de Gaza de Ramallah. Mais que la distance paraît grande, idéologiquement. L'Autorité palestinienne reproche au Hamas de confisquer les leviers du pouvoir. « Il y a 27 sous-secrétaires de ministres qui dirigent la bande de Gaza, et le gouvernement d'unité nationale ne peut rien faire sur le terrain », disait Mahmoud Abbas, début septembre.
    La conférence des donateurs pour Gaza, prévue le 12 octobre au Caire, est un rendez-vous important. Les deux parties ont donc choisi d'y présenter un front commun, en attendant les négociations indirectes avec les Israéliens, fin octobre, en vue d'un cessez-le-feu durable. Affaibli militairement mais sorti de la guerre plus populaire que jamais, Le Hamas est confronté aux défis de la reconstruction. Elle exige de l'organisation et de l'argent.
    A cela s'ajoute la question des salaires non payés des 27 000 employés du secteur public (plus environ 18 000 policiers), sous l'autorité du Hamas. L'Autorité palestinienne se dit prête à prendre ses responsabilités. Mais l'équation est complexe. Elle sait que les Etats-Unis et l'Union européenne, sans même parler d'Israël, refusent d'envisager tout versement de fonds au Hamas, classé organisation terroriste."


"Processus de paix"

- Gaza : Abbas parle d'"une guerre de génocide" (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/09/26/97001-20140926FILWWW00327--l-onu-abbas-evoque-une-guerre-de-genocide.php
   "Le président palestinien Mahmoud Abbas a accusé vendredi Israël d'avoir mené une "guerre de génocide" à Gaza et a promis de tout faire pour châtier les coupables. "Au nom de la Palestine et de son peuple, j'affirme que nous n'oublierons pas et que nous ne pardonnerons pas et que nous ne laisserons pas des criminels de guerre échapper au châtiment", a-t-il martelé à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies. "Il est grand temps de mettre fin à cette occupation accompagnée de colonisation, dès maintenant", a-t-il ensuite martelé. "L'occupation doit cesser maintenant (...), l'heure de l'indépendance de l'Etat de Palestine est arrivée"."
- Abbas appelle à « l’indépendance de l’Etat de Palestine » (Times of Israel) - « Au nom de la Palestine et de son peuple, j’affirme que nous n’oublierons pas, que nous ne pardonnerons pas et que nous ne laisserons pas des criminels de guerre échapper au châtiment ».
http://fr.timesofisrael.com/abbas-appelle-a-lindependance-de-letat-de-palestine/
- Abbas veut que l'ONU dénonce l'occupation israélienne, Cyrille Louis (Le Figaro) - "«Il est impossible - j'ai bien dit impossible - de poursuivre des négociations qui ont échoué à traiter des racines du conflit», a tranché vendredi Mahmoud Abbas, fermant la porte à une reprise du processus parrainé par les Américains".
http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/26/01003-20140926ARTFIG00488-abbas-veut-que-l-onu-denonce-l-occupation-israelienne.php

- Abbas appelle à mettre fin à l'occupation israélienne "maintenant" (AFP) - "L'entourage du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié ce discours devant l'Assemblée générale de l'ONU "d'incitation à la haine truffé de mensonges". "Ce n'est pas comme ça que parle un homme de paix", a déclaré à l'AFP une source dans l'entourage de M. Netanyahu".
https://fr.news.yahoo.com/abbas-appelle-%C3%A0-mettre-fin-%C3%A0-loccupation-isra%C3%A9lienne-175331296.html
- ONU : Washington juge "offensant" le discours d'Abbas (AFP) - "Il y avait dans "le discours du président Abbas aujourd'hui des descriptions offensantes qui sont profondément décevantes et que nous rejetons", a dénoncé la porte-parole du département d'État Jennifer Psaki".
http://www.lepoint.fr/monde/onu-washington-juge-offensant-le-discours-d-abbas-27-09-2014-1867162_24.php

- Abbas woos his home crowd, alienates Israel, ‘fires’ the US (Times of Israel) - "Employing incendiary rhetoric, the PA president’s ‘genocide’ speech to the UN makes plain he’s done with negotiating via the Washington model".
http://www.timesofisrael.com/abbas-woos-his-home-crowd-alienates-israel-fires-the-us/


Judée-Samarie

- Les employés palestiniens des implantations mieux lotis que leurs collègues (Times of Israel) - "Le quotidien de l’AP affirme que les Palestiniens employés par des Israéliens perçoivent plus d’avantages sociaux".
http://fr.timesofisrael.com/les-employes-palestiniens-des-implantations-mieux-lotis-que-leurs-collegues/


Monde arabe

- Shiite Houthis take over Yemen's capital. Their logo says "Damn the Jews" (Elder of Ziyon) - "It says: "God is Great, Death to America, Death to Israel, Damn the Jews, Power to Islam." (Some translate the fourth line as "Curse the Jews.") Isn't that lovely?"
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/09/shiite-houthis-take-over-yemens-capital.html

- Syrie : 14 jihadistes et 5 civils tués dans des frappes de la coalition (AFP) - "dont un enfant".
https://fr.news.yahoo.com/syrie-etats-unis-frappent-raffineries-lei-061119789.html
- Al-Jazeera TV Report: Most Casualties in Coalition Air Strikes in North Syria Were Civilians (Vidéo 1mn57) - et pourtant, les médias occidentaux n'en parlent guère... à la différence bien notable de Gaza.
http://www.memritv.org/clip/en/4517.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Septembre 2014
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages