Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:35
France

- Dieudonné GRENOBLE 25/10/09 (Vidéo 19mn31) - il explique avoir placé une guitare à côté de lui sur scène pour donner "un petit côté Enrico Macias" (gros rires dans la salle). Interview après le spectacle (vers 9mn40) : pour Dieudonné, le CRIF est "l'organisation-mère" de la LICRA et de SOS-Racisme ; "le CRIF est une organisation raciste, clairement, qui soutient les frappes sur Gaza, où il y a une véritable islamophobie, un véritable racisme qui s'exprime" ; "ils sont particulièrement vicieux" ; "depuis l'affaire Polanski, qui était soutenu par le CRIF, on a bien compris qu'il y avait un deux poids deux mesures" ; "j'en ai rien à foutre, moi, du Grand Israël, je leur pisse dessus" ; "ça a été absolument incroyable de voir Bernard Henri-Lévy et Kouchner et Finkielkraut crier au scandale [pour défendre Polanski], ces mêmes personnes qui voudraient me voir moi en prison, alors que je n'ai fait que des sketches moi, donc c'est amusant de se dire que droguer et sodomiser une enfant de 13 ans [...], c'est moins grave que de faire un sketch sur la politique intérieure israélienne" ; "il y a une désinformation totale autour de mon travail" ; "je crois avoir démontré qu'il y avait aujourd'hui des sujets tabous, et qu'il y a un lobby extrêmement puissant en France, qui était capable de faire pression sur un préfet, sur des maires et sur un gouvernement, et ça c'est absolument intolérable" ; "J'ai bien vu aujourd'hui la sacralité, le Christ a été remplacé quelque part par la Shoah, et c'est la grande croyance à laquelle chacun doit adhérer, il y a des lois d'ailleurs qui vous impose de vous soumettre à cette souffrance ultime" ; "je trouve ça étonnant qu'un Noir, aujourd'hui, soit dans l'obligation de se soumettre à ce genre de souffrance" ; le CRIF est une "organisation mafieuse", il s'agit d'une "horde de mafieux".
http://www.dailymotion.com/video/xaytlc_dieudonne-grenoble-251009_news

- Kassovitz & Bigard sur le 11-septembre chez Durand le 28 octobre (Vidéo 18mn39) - le public applaudit avec enthousiasme les deux conspi au début (et non à la demande d'un chauffeur de salles, puisque les applaudissements agacent Durand) ; où l'on voit aussi l'inutilité d'inviter les conspi : ils refusent de répondre aux questions, et ne font que profiter de l'occasion pour débiter le catéchisme conspirationniste dans toute son ampleur ; leur posture : nous ne croyons en aucune version, nous nous contentons de trouver la que "la version officielle est troublante" ; le sophisme derrière cette posture : il est inconcevable de trouver une thèse "troublante" si l'on ne croit pas au moins en la possibilité d'une autre thèse dont il faudrait donner un exemple (quelqu'un qui dirait "je trouve la thèse de la rondeur de la Terre troublante", mais qui refuserait d'admettre qu'il croit possible que la Terre soit plate, ou carrée, ou pyramidale, ou quoi que ce soit d'autre, nous le tiendrions pour un hypocrite ou un clown).
http://www.dailymotion.com/video/xayqai_kassovitz-bigard-11-septembre-1-cla_news

- Soda Club obligé de démonter son stand aux Galeries lafayette d’Annecy (CAPJPO) - les antisionémites ont ciblé cette entreprise basée à Maaleh Adumim (http://en.wikipedia.org/wiki/Maaleh_Adumim, 33 000 habitants), censée se situer en territoire israélien même selon l'Initiative de Genève (gauche).
http://www.europalestine.com/spip.php?article4465
   "Bravo aux militants d’Annecy qui ont contraint Soda Club, firme israélienne qui vend des machines à gazéifier l’eau, à remballer ses produits, samedi dernier à Annecy ! [...]"

***********************************************************************************
Israël

- Ahmed Tibi critique Israël au Maroc (Arouts 7)
http://www.actu.co.il/2009/10/ahmed-tibi-critique-israel-au-maroc/
   "Le député arabe israélien Ahmed Tibi, en déplacement au Maroc, a appelé le monde à faire pression sur Israël pour qu’il « cesse  le vol des terres et l’expulsion des Palestiniens de leur maison à Jérusalem ». Il a tenu ces propos dans un discours prononcé dans le cadre du Forum international sur Jérusalem qui se tient à Rabat. Il a ajouté que « la poursuite de la construction dans les implantations et dans les quartiers est de Jérusalem empêcherait la création d’un État palestinien »."

- NGO Monitor: Amnesty’s Water Report Timed to Support Latest Israel Boycott Campaign (October 26, 2009) - Amnesty est-elle devenu folle ?
http://www.ngo-monitor.org/article.php?id=2680
   "NGO Monitor notes that Amnesty International’s 112 page report titled “Troubled Waters – Palestinians Denied Fair Access to Water” (http://www.ngo-monitor.org/data/images/File/Amnesty_water_112.pdf), is timed to strengthen the Israel boycott campaign, coinciding with a US speaking tour linking the water issue and Israeli ‘apartheid’.  The report itself is a political document which promotes an imaginary and highly distorted version of international law.  In addition, it omits critical context to the conflict in order to promote the Palestinian narrative, thereby continuing the NGO-led political warfare against Israel.
    - This report is the latest episode in Amnesty’s campaign against Israel.  Amnesty International headquarters issued over twenty statements (http://www.ngo-monitor.org/article/the_ngo_front_in_the_gaza_war) overwhelmingly critical of Israel during and in the aftermath of the Gaza conflict.
    - Amnesty's report provides legitimacy for a speaking tour (http://usacbi.wordpress.com/events/) beginning November 1 at universities in the US organized by the Palestinian Cultural Academic Boycott of Israel (PCABI) movement entitled, "Israel's Control of Water as a Tool of Apartheid and means of Ethnic Cleansing."  The main speaker, Omar Barghouti, is a leader of the boycott divestment and sanctions (BDS) campaign against Israel.
    - Amnesty’s report ignores evidence (http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1214726167687&pagename=JPArticle%2FShowFull) that not only does Israel provide West Bank Palestinians with more water than required under the Oslo framework, but that Palestinian water thieves are responsible for stealing up to 50% of supplies in some areas.
    - Amnesty claims that levels of Palestinian water consumption (60-70 liters per person per day), are “the lowest in the region.” Amnesty omits easily available evidence (http://books.google.com/books?id=MwmmN-I5Dx0C&pg=PA175&lpg=PA175&dq=%22water+consumption%22++litres+%22middle+east%22&source=bl&ots=-iYH4H9kjq&sig=5t8o1x9CzNC22ZXaapdf4aeoV6I&hl=pt-PT&ei=stzkSuKLLoHR-QaQ4NzICQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CBIQ6AEwAg#v=onepage&q=&f=false) that this is a similar level, if not better than major regional cities such as Amman, Tunis and Algiers.
    - The report is based on the claim that Israel is violating Palestinian human rights, because the Oslo framework, on which current water arrangements are based, “codified inequality in access to water resources”. This approach patronizingly assumes that the Palestinian leadership is incapable of negotiating agreements, and creates the spectre of future agreements that will be abrogated on similar ground.
    - The report invents standards of international law, by erroneously claiming (including on the front cover) that Israel has an “obligation to respect, protect and fulfill the right to water” based on the International Covenant of Economic, Cultural & Social Rights (ICESCR).  Amnesty falsely implies that the ICESCR demands a right to water when no such right is even mentioned in the treaty.  In fact, the legislative history of the ICESCR indicates that the State parties deliberately omitted water issues.
    In advance of Amnesty’s report, NGO Monitor’s President Prof Gerald Steinberg said, “Amnesty’s report manipulates the issue of water and ignores the complexities of history and law in order to again falsely portray Israel as a brutal regime. Rather than recognize that water supply is a complex regional issue, Amnesty focuses only on Palestinian shortages.  The report adopts a painfully simplistic narrative which places blame solely on Israel, to the extent that the Palestinian leadership is absolved of responsibility for the agreements signed under the Oslo framework. This report has been cynically timed by Amnesty to boost a new wave of Israel boycott campaigning.  It is a pointed example of Amnesty’s ongoing campaign of hostility towards Israel”."

- Commémoration du 14e anniversaire de l'assassinat d'Itshak Rabin : le discours de Shimon Pérès (Guysen.International.News / 2009-10-29 15:24)
   "La cérémonie de commémoration du 14e anniversaire de l'assassinat d'Itshak Rabin a débuté au Mont Herzl à Jérusalem. Le président israélien Shimon Pérès a prononcé un discours pour l'occasion : "Je suis fier de ce qu'Israël a réalisé avec Rabin, mais le travail n'est pas encore terminé. Rabin a été forcé de mener une nation en guerre sur la voie de la paix. Itshak Rabin était à l'image d'Israël", a-t-il déclaré."

- Binyamin Netanyahou rend hommage à Itshak Rabin (Guysen.International.News / 2009-10-29 16:09:00)
   "Après Shimon Pérès, le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou a prononcé un discours à son tour lors de la commémoration officielle en hommage à Itshak Rabin, qui s'est tenue au Mont Herzl à Jérusalem. M.Netanyahou a notamment déclaré que l'assassinat du l'ancien Premier ministre constituait une "blessure nationale gravée dans l'histoire du peuple juif"."

*************************************************************************
Gaza & Hamas

- Le Hamas : Il y a encore des divergences importantes dans les négociations sur la libération de Guilad Shalit, Avi Issacharof (Haaretz)
http://www.ambafrance-il.org/spip.php?article7216
   "Ossama al-Mazeini, le responsable du Hamas chargé du dossier Shalit, affirme que des divergences importantes demeurent entre Israël et son organisation dans le cadre des négociations sur la libération de Guilad Shalit. Dans une interview à l’hebdomadaire du Hamas, a-Rissala, Mazeini déclare qu’Israël refuse toujours de libérer 125 des 450 prisonniers qui figurent sur la liste remise par le Hamas à l’Egypte. Ces propos contredisent les rumeurs qui faisaient état d’un rapprochement des positions. Mazeini affirme que le médiateur allemand est sérieux et que les négociations concernant Shalit sont intensives. Mais, selon lui, Israël n’est pas prêt à libérer ces 125 activistes qui sont considérés comme ayant « du sang sur les mains »."

- Gaza : le Hamas ne veut pas d'élection car il craint un échec (Guysen.International.News / 2009-10-29 12:19)
   "Selon le quotidien panarabe Asharq al-Awsatt, le Hamas s'oppose à la tenue d'élections générales palestiniennes en janvier prochain car sa cote de popularité est en baisse et que le scrutin se déroulera sous surveillance internationale, ce qui ne lui permettra pas de remettre en cause les résultats. Un scénario présageant d'une défaite, que le mouvement terroriste n'est pas prêt à accepter."

*************************************************************************
Judée-Samarie & AP

- Une construction palestinienne illégale détruite près d'Hébron (Guysen.International.News / 2009-10-29 11:09)
   "L'administration civile a démoli ce jeudi des terrasses agricoles, un puits d'eau et une carrière édifiés par les Palestiniens au détriment de terres de l'Etat près d'Hébron. Les forces de sécurité qui surveillaient le chantier ont été la cible de jets de pierres."

**************************************************************************
Liban & Syrie

- Tâtonnements et livraisons d’armes, Yossi Yehoshua (Yediot Aharonot) - Barak : « Il faut que les Syriens et les dirigeants du Hezbollah adoptent une attitude responsable, pour éviter que la situation dans la région ne se détériore ».
http://www.ambafrance-il.org/spip.php?article7216
   "Alors que la tension reste vive le long de la frontière nord, les messages surprenants ont été échangés hier entre Israël et la Syrie quant à une possible reprise des négociations de paix entre les deux pays. Au cours de sa visite hier à Zagreb, le président syrien, Bachar Assad, s’est dit favorable à la reprise des négociations de paix avec Israël et a appelé l’Union européenne à agir pour contribuer à cette reprise. « Nous avons le soutien de notre nation pour poursuivre les pourparlers face à Israël. Toutefois, la condition pour que ces pourparlers reprennent est que du côté israélien, il y ait quelqu’un qui le souhaite », a déclaré Bachar Assad après son entretien avec le président croate, Stjepan Mesic.
    Le président Assad a remercié la Turquie pour son implication dans les pourparlers l’année dernière et a souligné que l’aide d’un tiers sera nécessaire pour que les négociations reprennent : « Nous appelons les pays d’Europe à apporter leur contribution et à aider la Turquie, mais aussi à nous aider à reprendre les négociations là où nous les avions interrompues », a-t-il ajouté. Le président Mesic s’est dit favorable à la reprise des négociations et à la restitution du Golan à la Syrie, tout en garantissant la sécurité d’Israël.
    Le ministre de la Défense, Ehud Barak, a réagi hier aux propos du président Assad. La paix avec la Syrie, a-t-il déclaré, est « un élément central de tout accord régional ». Pour M. Barak, « Israël a recherché et continuera à rechercher les moyens de faire progresser la paix avec la Syrie ». Il a cependant ajouté : « Il faut aussi que les Syriens et les dirigeants du Hezbollah adoptent une attitude responsable, pour éviter que la situation dans la région ne se détériore ». Aussi bien le ministre de la Défense, Ehud Barak, que le chef d’état-major, Gaby Ashkenazi, sont favorables à la reprise du dialogue avec la Syrie. De hauts responsables militaires estiment qu’il est important que la Syrie quitte « l’axe du mal » mené par l’Iran, qui alors s’affaiblira.
    En Israël on souligne toutefois que la Syrie continue à armer le Hezbollah en lui fournissant des armements sophistiqués, ce qui inquiète fortement Tsahal. Selon la presse étrangère, la principale crainte d’Israël est la livraison au Hezbollah de batteries de missiles sol-air SA-8 en provenance d’Iran via la Syrie."

- Liban : Israël veut que l'Italie reste aux commandes de la Finul (Guysen.International.News / 2009-10-29 10:29)
   "Israël préfère que l'Italie reste à la tête du commandement de la Force intérimaire des Nations unies postée au Liban sud, plutôt que de passer le relais à l'Espagne. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a téléphoné la semaine dernière à son homologue Silvio Berlusconi pour lui demander de tenter de maintenir à son poste l'actuel chef de la Finul, le général Claudio Graziano."

*******************************************************************
Turquie

- Erogan adresse un message conciliant à Israël, Smadar Péri et agences de presse (Yediot Aharonot)
http://www.ambafrance-il.org/spip.php?article7216
   "Après des semaines de forte tension entre Jérusalem et Ankara, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a adressé hier un premier message de réconciliation à Israël. Et il a choisi de le faire en Iran, où il effectue une visite officielle. « La Turquie a l’intention de poursuivre ses relations avec Israël malgré les tensions que connaissent les relations diplomatiques entre les deux pays », a déclaré Erdogan dans un langage diplomatique prudent. Selon des sources haut placées à Ankara, le Premier ministre Erdogan adressera en fin de semaine un message positif à Israël afin que les relations entre les deux pays « reprennent leur cours normal »."

- Turquie : le conseiller de la série TV contestée par Israël, démissionne (Guysen.International.News / 2009-10-29 13:27) - quand ce n'est pas Tsahal le méchant, ça choque beaucoup plus en Turquie :
   "Le conseiller de la série télévisée turque qui montrait des soldats de Tsahal assassinant des enfants à Gaza, quitte son poste après la diffusion d'un épisode montrant cette fois-ci les Palestiniens sous un jour négatif : des terroristes libérés par Israël y tuaient et violaient des femmes palestiniennes."

********************************************************************
Europe

- Les produits de Judée-Samarie ne sont ni israéliens ni palestiniens, pour l'UE (Guysen.International.News / 2009-10-29 12:36)
   "Les produits en provenance de Judée-Samarie ne sont pas considérés ''made in Israël'' par l'Union européenne, et ne pourront de ce fait bénéficier d'exemptions douanières, conformément à des accords israélo-européens. C'est l'arrêté rendu ce jeudi par le procureur général Cour européenne de justice à Bruxelles. Bien que les arrêtés de la Cour ne soient que consultatifs, les juges européens ont tendance à s'y aligner. Le procureur considère également que ces produits ne sont pas ''palestiniens'' et ne peuvent bénéficier d'allègements douaniers conformes aux accords passés avec l'Autorité palestinienne..."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Novembre 2009
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages