Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 19:41
France

- Arafat : les experts français écartent la thèse de l'empoisonnement (AFP)
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20131203.OBS7967/arafat-les-experts-francais-ecartent-la-these-de-l-empoisonnement.html
   "Les experts mandatés par la justice française pour enquêter sur la mort de Yasser Arafat, décédé en 2004 près de Paris, écartent la thèse d'un empoisonnement du leader palestinien, a indiqué mardi 3 décembre une source proche du dossier. "Ce rapport écarte la thèse de l'empoisonnement et va dans le sens d'une mort naturelle", selon cette source qui confirme une information de France Inter. [...]"
- Rapport/Arafat : "pas une surprise", selon Israël (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/03/97001-20131203FILWWW00479-rapportarafat-pas-une-surprise-israel.php
   "Israël a jugé prévisible l'annonce faite aujourd'hui par les experts français selon laquelle le dirigeant palestinien historique Yasser Arafat n'était pas mort d'empoisonnement. "Ceci n'est pas une surprise", a déclaré le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor. [...]"
- Souah Arafat : "sa mort n'est pas naturelle" (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/04/97001-20131204FILWWW00367-arafat-sa-mort-n-est-pas-naturelle-veuve.php
   "La veuve du dirigeant historique palestinien Yasser Arafat s'est dite aujourd'hui "convaincue qu'il n'est pas décédé de mort naturelle", dans une déclaration téléphonique. "Je suis toujours convaincue que le martyr Arafat n'est pas décédé de mort naturelle", a-t-elle déclaré de Paris, jugeant "illogiques" les conclusions d'un rapport d'analyses français écartant la thèse de l'empoisonnement pour privilégier une cause naturelle."
- Mort d'Arafat : les Palestiniens se sentent floués par le rapport français, Nasser Abou Bakr & Hossam Ezzedine (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/veuve-d-39-arafat-quot-convaincue-quot-mort-125616762.html
   "Dirigeants palestiniens et proches de Yasser Arafat exprimaient mercredi leur frustration après les conclusions des analyses médicales françaises infirmant la thèse d'un empoisonnement, privilégiée par un laboratoire suisse. Ils laissaient en outre percer une certaine aigreur envers la France, lieu du décès du chef historique palestinien le 11 novembre 2004, bien que ce dernier rebondissement de l'affaire n'occupe qu'une place modeste mercredi dans les médias palestiniens et israéliens. [...] "Notre conviction au Fatah est qu'Arafat a été empoisonné et que seul Israël est derrière ce crime. Ce qui nous préoccupe à ce stade, c'est de trouver les exécutants", a affirmé à l'AFP Ahmad Assaf, porte-parole du mouvement."

- Quenelle : le bras armé de Dieudonné (Les Inrocks) - "Devenue un geste viral, la quenelle se propage sur les plateaux de télévision, les photos de classe ou de vacances. Pourtant, derrière la pose potache relayée sur les réseaux sociaux, l’humoriste véhicule une idéologie antisémite".
http://www.lesinrocks.com/2013/12/04/actualite/quenelle-le-bras-arme-de-dieudonne-11450062/

- Ni banane ni quenelle, Caroline Fourest (Huffington Post) - "Quand on a fini de rire à ces bonnes blagues, ce ne sont plus des bananes qui volent mais des quenelles. A tour de bras. Un drôle de tic pour antisémites honteux en semi-érection".
http://www.huffingtonpost.fr/caroline-fourest/ni-banane-ni-quenelle_b_4375795.html
   "[...] C'est en choisissant ses mots qu'on ne se trompe pas de combat. Il y a des mots qui désarment. Comme le mot "islamophobie", qui amalgame la critique de la religion ou même de l'intégrisme avec du racisme. Il finit par mettre l'antiracisme au service des intégristes. Mais plaît beaucoup aux amateurs de chiffres. Aux adeptes des statistiques ethniques ou du "deux poids, deux mesures". À ceux qui préfèrent distribuer des Awards en forme de banane aux laïques qu'aux lanceurs de banane de la Manif pour tous. Ils sont choqués, je l'espère, quand une enfant traite notre garde des Sceaux de Guenon. Mais certains, parmi eux, peuvent fredonner quand un rappeur met à l'index et en danger les dessinateurs de Charlie Hebdo en les traitant de "Chiens".
    Je ne parle même pas de ceux qui rient quand Dieudonné préfère comparer Christiane Taubira à une Bonobo, au vu - je cite - des pratiques sexuelles qu'elle a défendu lors du mariage pour tous... A croire que le racisme est encore plus drôle lorsqu'il est aussi homophobe. Quand on a fini de rire à ces bonnes blagues, ce ne sont plus des bananes qui volent mais des quenelles. A tour de bras. Un drôle de tic pour antisémites honteux en semi-érection.
    Une pratique sexuelle à risque pour le coup. A force, le cerveau n'est plus irrigué. Il est mûr pour croire aux complots du bon docteur Soral. Un drôle d'universaliste... qui déteste le genre humain dans son ensemble. Aussi bien les femmes que les homosexuels, ceux qu'ils appellent les "beuricots" que les Juifs. Même si, soyons justes, il préfère détester les Juifs... Une obsession qui a fait ses preuves pour faire basculer de l'extrême gauche vers l'extrême droite, de la quenelle à la banane.
    Les tenants de la quenelle comme de la banane invoquent la liberté, qu'ils confondent avec le délit d'incitation à la haine. Il faut combattre tous ces racistes, avec discernement mais sans exception. La Peste sous soutes ses formes. Qu'elle soit brune ou blonde, c'est toujours la Peste."


Israël

- Palestinian youth killed in Petah Tikva raid, Yifa Yaakov (Times of Israel) - "Man in his 20s shot when trying to stab Border Police guard during operation to seek out workers residing illegally in Israel".
http://www.timesofisrael.com/palestinian-youth-killed-in-petah-tikva-raid/
   "A Palestinian youth in his 20′s was shot to death early Saturday morning by Border Police volunteers during a raid near the Yarkon cemetery in Petah Tikva, in central Israel. The youth was shot after attempting to stab one of the volunteers during an operation to seek out and arrest Palestinians residing illegally in Israel. Emergency rescue personnel pronounced the youth’s death at the scene. Forty Palestinians were arrested in the same raid.
    Israeli security forces have stepped up efforts to seek out Palestinians residing illegally in Israel since the murder of 18-year-old Israeli soldier Eden Atias while he was asleep on a bus in Afula in November by a 16-year-old Palestinian youth illegally residing in Israel. The incident launched another public outcry in Israel over the phenomenon of Palestinians entering Israel illegally, mainly to look for work. [...]"

- Palestinians attacked in J'lem after being misidentified as Jews, Noam (Dabul) Dvir (Ynet) - "Three Arab youths violently attack car of Palestinian family they misidentify as Jews. 'They tried opening the doors and my wife begged them to leave us alone. She spoke to them in Arabic and only then did they understand that we ourselves are Arabs'."
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4460109,00.html


Gaza & Hamas

- Le Hamas renonce à fêter son anniversaire en raison de la situation à Gaza (AFP)
http://www.liberation.fr/monde/2013/11/29/le-hamas-renonce-a-feter-son-anniversaire-en-raison-de-la-situation-a-gaza_962982
   "Le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a annoncé vendredi renoncer aux festivités de son 26ème anniversaire en décembre en raison la situation dans le territoire palestinien, en proie à une pénurie d’énergie. «Etant données les conditions du siège, le Hamas a décidé d’annuler les festivités de son 26ème anniversaire et d’en transférer les fonds à des projets de services pour atténuer les souffrances des citoyens», a affirmé le mouvement dans un communiqué.
    Un porte-parole du Hamas, Achraf Abou Zayed, a expliqué que le mouvement se «contenterait d’activités de terrain dans la bande de Gaza à la date anniversaire» le 14 décembre, soulignant qu’il avait déjà organisé en novembre une série de défilés pour marquer le premier anniversaire de la dernière confrontation avec Israël (14-21  novembre 2013).
    La démolition de centaines de tunnels de contrebande sous la frontière avec Gaza par l’armée égyptienne, à la suite de la destitution du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet, a provoqué une pénurie de carburant.Le trafic est tombé d’environ un million de litres par jour en juin, à 10 000 à 20 000 litres par semaine actuellement, selon le bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (Ocha).
    Cette pénurie a entraîné l’arrêt le 1er novembre de l’unique centrale électrique de Gaza, où les coupures de courant atteignent 16 heures par jour, puis le 13 novembre d’une des principales stations de traitement des eaux de Gaza, où eaux d’égout ont débordé dans les rues d’un quartier de la ville. [...]"

- Une flottille de Gaza affirme avoir brisé le blocus maritime, Israël dément (AFP) - "Une flottille d'une vingtaine de bateaux transportant quelques dizaines de militants palestiniens et étrangers a effectué lundi une sortie du port de Gaza, affirmant avoir franchi la limite des six milles nautiques imposée par Israël, ce qu'a démenti l'armée israélienne".
http://fr.news.yahoo.com/flottille-gaza-affirme-avoir-bris%C3%A9-blocus-maritime-isra%C3%ABl-155111426.html

- UN Distributes Fuel to Gaza in Midst of Crisis, Ari Yashar (Arutz 7) - "Robert Serry, UN Middle East special coordinator, said Thursday that fuel "purchased by UNRWA (UN Relief and Works Agency) and distributed by the UN" is coming in through the Kerem Shalom crossing from Israel".
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/174598
- Israel to resume transfer of construction material for NGOs in Gaza (Elder of Ziyon) - "This is appropriate, as it mirrors the previous policy and I am unaware of any claim that construction materials for UNRWA and similar projects have been diverted by Hamas".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/12/israel-to-resume-transfer-of.html

- Egyptian army foils attack on Gaza watchtower (Times of Israel) - "Security forces detonate 50 kilograms of explosives intended to blow up border post, military spokesman says".
http://www.timesofisrael.com/egyptian-army-foils-attack-on-gaza-watchtower/

- Egypt begins revoking citizenship of Hamas leaders, Khaled Abu Toameh (JP)
http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/Egypt-begins-revoking-citizenship-of-Hamas-leaders-333663
   "The Egyptian authorities have begun revoking the citizenship of Hamas leaders, according to reports in Palestinian and Egyptian media outlets. The move is seen in the context of intensifying tensions between Egypt and Hamas in the aftermath of the downfall of deposed President Mohammed Morsi’s regime.
    Under Morsi’s rule, the Egyptian authorities granted Egyptian citizenship to thousands of Palestinians from the Gaza Strip, including top Hamas officials. One of the Hamas leaders who received an Egyptian passport was Mahmoud Zahar, who was born to an Egyptian mother.
    The Palestinian daily Al-Quds reported that the Egyptian authorities have taken effective measures to revoke the citizenship of Zahar and many other Palestinians from the Gaza Strip. The paper quoted an Egyptian source as saying that the latest measure targeted Palestinians who are “affiliated with certain Palestinian political parties or those who are connected to outlawed groups in Egypt.” [...]"

- Why I usually don't waste time arguing with anti-Israel idiots (Elder of Ziyon) - "I have no idea who this guy is, but it doesn't matter - he is interchangeable with hundreds of other Israel-hating drones for whom real facts are toxic".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/12/why-i-usually-dont-waste-time-arguing.html


Judée-Samarie

- Al-Qaida-linked group says Islamist network has taken root in West Bank (Reuters) - ""By the will of God Almighty, the global jihadi doctrine has reached the bank of pride, the West Bank, planting its foothold after all attempts to thwart its presence," group says after Israeli forces kill 3 operatives."
http://www.jpost.com/Defense/Al-Qaida-linked-group-says-Islamist-network-has-taken-root-in-West-Bank-333594
- Al-Qaeda declares foothold in the West Bank, Elhanan Miller (Times of Israel) - "Mujahideen Shura Council claims three operatives killed in Hebron last week belonged to the global terror network".
http://www.timesofisrael.com/al-qaeda-declares-foothold-in-the-west-bank/


"Processus de paix"

- L'Etat observateur de Palestine tarde à passer à l'action, Selim Saheb Ettaba (AFP) - "Abbas s'est engagé à suspendre toute démarche d'adhésion de la Palestine en échange de la libération par Israël de 104 détenus palestiniens emprisonnés avant les accords de paix d'Oslo de 1993".
http://fr.news.yahoo.com/letat-observateur-palestine-tarde-%C3%A0-passer-%C3%A0-laction-212619628.html
   "Un an après l'accession de la Palestine au statut d'Etat observateur à l'ONU, la pression monte sur ses dirigeants pour utiliser enfin sur la scène internationale, face à Israël, leurs nouveaux pouvoirs gelés pendant les négociations de paix. Aucune cérémonie officielle n'était prévue vendredi dans les Territoires palestiniens pour l'anniversaire du vote de l'Assemblée générale des Nations unies le 29 novembre 2012, qui permet à la Palestine d'adhérer à de nombreuses organisations internationales, y compris à des juridictions à compétence mondiale.
    Dans un message à cette occasion, le président Mahmoud Abbas a promis de tout faire pour établir un Etat palestinien, assurant qu'il ne renoncerait "pas à une once des revendications palestiniennes et ne (signerait) pas un accord de paix qui ne réponde pas aux aspirations de son peuple". Une majorité (50,5%) de Palestiniens considère comme une "erreur" la décision de M. Abbas de reprendre les pourparlers de paix avec Israël fin juillet pour neuf mois, plus des deux tiers escomptant un échec, selon un sondage publié cette semaine.
    Pendant cette période, M. Abbas s'est engagé à suspendre toute démarche d'adhésion de la Palestine en échange de la libération par Israël de 104 détenus palestiniens emprisonnés avant les accords de paix d'Oslo de 1993, en quatre vagues, dont la moitié ont été relâchés. Le négociateur palestinien Saëb Erakat a affirmé vendredi soir "assumer personnellement le report de ces adhésions pendant neuf mois, en échange des prisonniers d'avant Oslo". [...] Dans une interview à une radio arabe israélienne, il avait déclaré mercredi que, s'il ne tenait qu'à lui, les Palestiniens n'attendraient pas la fin des neuf mois pour se tourner vers les instances internationales, en particulier la Cour pénale internationale (CPI).
    "C'est à cause des prisonniers que nous n'arrêtons pas les négociations et que nous ne nous tournons pas vers l'ONU", a expliqué un autre vétéran palestinien du processus de paix, Nabil Chaath, dans une interview publiée vendredi par le quotidien israélien Maariv. Une dirigeante palestinienne, Hanane Achraoui, qui plaide pour enclencher immédiatement des procédures sur la scène internationale, a confié jeudi soir "ne pas comprendre pourquoi nous sommes toujours sous pression pour ne pas y aller, pour reporter" ces initiatives. [...]"

- ‘Palestinians threaten to end peace talks’, Stuart Winer (Times of Israel)
http://www.timesofisrael.com/abbas-threatens-to-end-peace-talks/
   "The Palestinians told US Secretary of State John Kerry that they’ll terminate negotiations with Israel forthwith unless Jerusalem halts a plan to build 20,000 housing units over the Green Line, Channel 2 reported on Sunday. According to the report, furious Palestinian officials sent a clear message to Kerry, apparently over the weekend, that if Israel doesn’t freeze the settlement construction plans as stated, they will no longer attend any more peace negotiations.
    As proof that the construction process is still going ahead, despite Israel’s claims to the contrary, the Palestinians noted that the projects in question were still listed as active on the Israel Housing Ministry website at the end of last week, the Channel 2 report said. The unnamed Palestinian officials regarded this as a broken promise by Israel and by the Americans, who had attempted to calm the situation after the announcement of the settlement construction plans last month. The Prime Minister’s Office, however, insisted that the construction plans were halted, as promised. [...]"

- On eve of Kerry visit, former PA negotiator says deal impossible (Times of Israel)
http://www.timesofisrael.com/on-eve-of-kerry-visit-former-pa-negotiator-says-deal-impossible/
   "Wide gaps make a peace deal between Israel and the Palestinians impossible, former Palestinian negotiator Mohammed Ishtayeh said Wednesday, hours ahead of US Secretary of State John Kerry’s arrival in Israel for yet another round of talks aimed at moving negotiations forward.
    Ishtayeh, a senior aide to Palestinian Authority President Mahmoud Abbas who quit the Palestinian negotiating team a month ago over Israeli settlement construction, said he believed US mediation was “unbalanced” in favor of Israel. While noting that he was expressing his personal views, Ishtayeh urged other world powers to join the talks as Kerry prepared to return to the region Wednesday to try to salvage the troubled negotiations. [...] Ishtayeh said that his sense is that Israel wants to annex large parts of the West Bank, one of the territories the Palestinians want for their future state. Major differences “block any possibility of a peace deal,” he said. [...]"

- Jews who visit Temple Mount are "monkeys and pigs" - teacher on PA TV Live (Vidéo 37 secondes)
http://www.youtube.com/watch?v=P1C4Eif3Kjw


Syrie

- Tirs syriens sur le Golan, Israël riposte (Reuters)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/02/97001-20131202FILWWW00339-tirs-syriens-sur-le-golan-israel-riposte.php
   "L'armée israélienne a annoncé aujourd'hui avoir riposté à des tirs en provenance de Syrie en direction de ses soldats déployés sur le plateau du Golan occupé. "Des tirs venant de Syrie ont visé des soldats de l'Israel Defence Forces au centre du plateau du Golan. Les soldats ont riposté et ont atteint une cible", a expliqué l'armée dans un communiqué.
    Selon une source militaire israélienne, l'incident, qui n'a pas fait de victime côté israélien, s'est produit près du poste frontalier de Quneitra. L'auteur des tirs est un soldat de l'armée régulière syrienne, mais sa cible n'a pas été clairement déterminée, a-t-on ajouté. Le conflit syrien a débordé à plusieurs reprises sur le plateau du Golan, occupé par Israël depuis 1967 et annexé en 1981."

- La guerre en Syrie a fait près de 126.000 morts, selon l'OSDH (AFP) - "Parmi les personnes décédées, 35% sont des civils - soit 44.381 - dont 6.627 enfants et 4.454 femmes, et 65% sont des combattants". Ce bilan représente plus de 15 fois le bilan du conflit israélo-palestinien en vingt ans.
http://fr.news.yahoo.com/guerre-syrie-fait-pr%C3%A8s-126-000-morts-selon-141634412.html


Iran

- Iranian FM: Tehran won’t attend nuclear talks if ‘Zionist regime’ present (AP) - "Ahead of expected negotiations with world powers on final agreement, Zarif says Israel ‘biggest danger to region and the world’."
http://www.timesofisrael.com/tehran-wont-attend-nuclear-talks-if-zionist-regime-present-says-fm/

- Le nucléaire iranien camouflé sous la réthorique, Roger-Pol Droit (Les Echos, 22 novembre) - "La communauté internationale doit-elle permettre à l'Iran de devenir une puissance atomique ? Si oui, avec quelles conséquences géopolitiques ? Si non, par quels moyens ? Ce sont les interrogations à examiner, les seules qui exigent arguments et décisions".
http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques/0203140911961-le-nucleaire-iranien-camoufle-sous-la-rethorique-631590.php
   "Le feuilleton du nucléaire iranien dure depuis plus de dix ans. Les nouvelles négociations en cours, si elles aboutissent, n'en seront évidemment pas l'épilogue. Une pause, tout au plus, dans un long scénario. Entre péripéties et rebondissements, l'intrigue est marquée d'embrouilles, de faux-fuyants, d'intérêts divergents - comme bien d'autres dossiers internationaux. Ce qui rend son parcours singulier, c'est d'être composé également de prise de conscience internationale, d'action concertée, de sanctions efficaces. Or, voilà qu'aujourd'hui nombre de commentaires font valoir que la situation a changé. Il y aurait, dit-on, une occasion à saisir. Ne ratons pas la fenêtre d'opportunité ! Signons vite, avant qu'il ne soit trop tard ! Pourtant, on aura beau chercher, on ne trouvera nulle part de quoi justifier ni cette nouveauté ni cette hâte. Sauf un bruit de mots, un écran de fumée, une rhétorique qui fabrique des mirages pour maquiller des évidences.
    Car, dans cette affaire, les questions de fond sont claires, simples, connues de tous. Il va de soi qu'on peut diverger sur les actions à mener, mais il est vain de présenter le dossier comme infiniment complexe, réservé aux experts, inaccessible au commun des mortels. L'Iran fabrique-t-il une bombe atomique ? La réponse est oui. Experte en la matière, Thérèse Delpech (1948-2012) l'avait montré dès 2006, en publiant L'Iran, la Bombe et la Démission des nations. Depuis, même les plus circonspects des observateurs l'ont reconnu.
    Le « droit au nucléaire » que brandit le pouvoir de Téhéran ne concerne pas le nucléaire civil. Pour produire son énergie, un pays qui détient tellement de pétrole, possède en outre une gigantesque réserve de gaz naturel, sans parler de ressources solaires, n'a aucun besoin d'enrichir l'uranium. Par ailleurs, les Etats dont l'énergie dépend des centrales nucléaires, comme la Corée du Sud, ne font aucun obstacle au contrôle international de leur approvisionnement.
    La communauté internationale doit-elle permettre à l'Iran de devenir une puissance atomique ? Si oui, avec quelles conséquences géopolitiques ? Si non, par quels moyens ? Ce sont les interrogations à examiner, les seules qui exigent arguments et décisions. Or, ce n'est plus seulement de ces questions qu'il s'agit. La discussion actuelle porte en effet sur un assouplissement des sanctions en échange d'un ralentissement de la course iranienne à l'enrichissement d'uranium. Voilà qu'on parle de la nécessité d'un accord, d'une réconciliation, voire d'une alliance, alors que le sous-texte peut se formuler ainsi : « Refaisons des affaires, retrouvons un volume raisonnable d'échanges financiers et commerciaux et, en échange, acceptez de retarder un peu votre calendrier militaire. »
    On assiste donc à la substitution d'un discours à un autre, au remplacement d'une réalité par un faux-semblant. C'est là une très vieille pratique. Socrate, déjà, fustigeait ceux qui se paient de mots, prennent l'artifice pour la vérité, se laissent leurrer par les cosmétiques de toute nature. Il dénonce, dans Gorgias, ceux qui flattent l'opinion à coup de rhétorique : « N'agissent-ils pas en faveur de leur intérêt privé, sans faire aucun cas de l'intérêt public ? Ne traitent-ils pas les peuples comme on traite des enfants ? »
    Négociateurs et commentateurs occidentaux feraient bien de relire Platon. Quant aux Iraniens, il ne serait pas inutile qu'ils relisent Mollâ Sadrâ Shîrazî (1571-1640), l'un des plus grands philosophes persans, dont la pensée conjugue l'héritage des Grecs, celui d'Al-Fârâbî et d'Avicenne et la « sagesse orientale » de Sohrawardi et d'Ibn Arabî. Lui aussi dénonce le piège des réalités uniquement verbales. Chaque fois, chez lui comme chez Platon, l'interrogation ne porte pas sur l'efficacité de la rhétorique.
    Nul ne conteste que les mots aient une puissance. Ces philosophes rappellent plutôt que les phrases sont aussi des leurres, et qu'il est nécessaire de critiquer leur pouvoir de séduction. C'est le moment de s'en souvenir."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Décembre 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages