Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 11:06
Reconnaissance unilatérale

- VIDÉO - Les députés français votent pour la reconnaissance d'un État de Palestine (Le Figaro.fr)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/02/97001-20141202FILWWW00311-les-deputes-francais-votent-pour-la-reconnaissance-d-un-etat-de-palestine.php
   "Les députés ont adopté aujourd'hui par 339 voix contre 151 une résolution symbolique pour reconnaître un État de Palestine. 68 députés n'ont pas pris part au vote et 16 se sont abstenus. La quasi-totalité des socialistes, les écologistes, le Front de gauche, une partie des radicaux de gauche et quelques UMP et UDI ont voté pour le texte, tandis que la grande majorité de l'UMP et de l'UDI a voté contre."
- Les députés français invitent le gouvernement à reconnaître l'Etat de Palestine (AFP) - "La résolution constate "l'échec des tentatives de relance du processus de paix" depuis 1991 entre Israéliens et Palestiniens, et pointe "la poursuite illégale de la colonisation dans les territoires palestiniens"."
https://fr.news.yahoo.com/reconnaissance-letat-palestinien-d%C3%A9put%C3%A9s-fran%C3%A7ais-vont-voter-lopposition-062751964.html
- Etat palestinien : les députés français votent sa reconnaissance à une large majorité (AFP) - "Lors des explications de vote mardi, l'orateur PS François Loncle a insisté sur la nécessité d'envoyer "un signal de paix" face à l'impasse de la situation : poursuite de la colonisation, échec des négociations sous égide américaine et multiplication des violences meurtrières. "C'est un symbole qui a de la valeur, car la voix de la France sur ces sujets a de la valeur", a renchéri le coprésident du groupe écologiste François de Rugy. "Le moment est venu de mettre fin au calvaire du peuple palestinien", a jugé le Front de gauche François Asensi".
https://fr.news.yahoo.com/etat-palestinien-d%C3%A9put%C3%A9s-fran%C3%A7ais-votent-reconnaissance-%C3%A0-large-060033216.html
- « Pourquoi j’ai voté non » – les députés s’expliquent sur le vote contre la reconnaissance de l’Etat Palestinien (JSS)
http://jssnews.com/2014/12/02/ces-deputes-qui-votent-non/

- Etat palestinien : la presse partagée sur la portée du vote (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/etat-palestinien-presse-partag%C3%A9e-port%C3%A9e-vote-055246826.html
   "Les éditorialistes des quotidiens français hésitent mercredi face à la décision d'une majorité de députés de l'Assemblée nationale en faveur d'une reconnaissance d'un Etat palestinien : "geste fort" pour certains, "écran de fumée", "aveu d'impuissance" ou encore geste "inutile" pour d'autres. Dans L'Humanité, Patrick Apel-Muller estime que "cet acte est un geste fort, tout autant à destination des Palestiniens que des Israéliens, dont il appuie les plus lucides". Même si, écrit-il, "tout ou presque reste à faire". [...]
    "Ce vote restera comme un épiphénomène hexagonal et un aveu d'impuissance", juge [Raymond Couraud, de L'Alsace]. Hervé Favre (La Voix du Nord) confirme : "La résolution votée hier à Paris n'aura aucun poids sur les acteurs du conflit", écrit-il tout en estimant qu'elle "aura en revanche un effet très direct chez nous : mécontenter la communauté juive et flatter le vote musulman solidaire de la cause palestinienne. De là à dire que c'était le motif principal ?"
    Pourtant, dans Paris-Normandie, Baptiste Laureau y croit. S'il pense que "d'un point de vue juridique et diplomatique, ce vote n'a aucune valeur", il a, selon lui, "une portée symbolique et marque l'intention de la France de réconcilier deux peuples". Yann Marec (Le Midi Libre) veut voir "dans cet acte politique de la part de la France (...) une forme de reconnaissance de certains droits. De droit à la vie simplement". [...]"

- Les Palestiniens saluent le vote à Paris (AFP) - Autorité palestinienne : "Malgré les pressions américaines et israéliennes, et celles du lobby juif, le Parlement français a exprimé la volonté du peuple français qui soutient la liberté et dénonce l'occupation"...
http://www.lepoint.fr/monde/les-palestiniens-saluent-le-vote-a-paris-02-12-2014-1886290_24.php
   "Les Palestiniens ont salué mardi le vote des députés français en faveur de la reconnaissance de leur État et ont appelé le gouvernement à le traduire en acte. Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, a indiqué à l'AFP "remercier le Parlement et le peuple français" après le vote de ce texte non contraignant mais à forte portée symbolique par lequel les députés français invitent leur gouvernement à reconnaître l'État de Palestine. Hanane Achraoui, une dirigeante de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a appelé dans un communiqué le gouvernement français à "traduire le vote de son Parlement en acte". [...]
    M. Malki a en outre affirmé que "cette décision française va sans aucun doute encourager à la reconnaissance de la Palestine en Europe". "Malgré les pressions américaines et israéliennes, et celles du lobby juif, le Parlement français a exprimé la volonté du peuple français qui soutient la liberté et dénonce l'occupation", selon lui. La présidence palestinienne a, elle, salué une "décision courageuse (...) qui relance l'avenir de la paix en Palestine et dans la région, dans l'intérêt de la solution à deux États avec l'instauration d'un État indépendant de Palestine dans les frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale".
    De son côté, le Hamas islamiste, qui rechigne à céder le pouvoir à l'Autorité palestinienne à Gaza, a estimé que ce texte "reflète les appels à travers le monde à donner aux Palestiniens leurs droits", selon Sami Abou Zouhri, son porte-parole à Gaza. [...]"

- Reconnaissance d'un État de Palestine: Israël relativise, Cyrille Louis (Le Figaro)
http://www.lefigaro.fr/international/2014/12/02/01003-20141202ARTFIG00368-reconnaissance-d-un-etat-de-palestine-israel-relativise.php
   "Sitôt le vote de l'Assemblée nationale connu, les autorités israéliennes se sont appliquées mardi soir à en relativiser la portée. L'État hébreu «estime que cette résolution en faveur de la reconnaissance d'un État palestinien ne fait qu'éloigner la possibilité d' un accord entre Israël et les Palestiniens», a commenté Emmanuel Nahshon, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, qui a ajouté : «Des décisions de cette nature ne font que durcir les positions palestiniennes et envoient un message erroné aux dirigeants comme aux peuples de la région. La solution du conflit ne sera obtenue que par le biais de négociations directes entre les parties, et non par l'intermédiaire d'une stratégie unilatérale de l'une des parties - ou d'un tiers.» [...]"
- Ambassadeur israélien en Belgique : "Israël aussi est prêt pour la reconnaissance d'un Etat palestinien" (RTBF) - "mais avec les réserves de remplir les conditions qui permettraient une négociation prometteuse".
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_jacques-revah-israel-aussi-est-pret-pour-la-reconnaissance-d-un-etat-palestinien?id=8509340
   "Acteur en Direct de Matin Première ce jeudi, l'ambassadeur d'Israël en Belgique, Jacques Revah affirme qu'en Israël, comme en Europe, "tout le monde veut en découdre avec ce conflit, tout le monde veut tourner la page et vivre en paix".
   "Israël aussi est prêt pour la reconnaissance d'un Etat palestinien mais avec les réserves de remplir les conditions qui permettraient une négociation prometteuse", a-t-il déclaré avant d'ajouter : "Mais regardez un peu l’environnement dans lequel nous vivons au Moyen-Orient et dites-moi si vous pensez que l’on peut se lancer dans une aventure d’un nouvel Etat qui ne contrôle ni son territoire ni sa population, qui a une autorité palestinienne qui, elle, est l’autorité officielle reconnue aussi bien par Israël que par la Communauté internationale, qui n’a pas les moyens de contrôler Gaza qui est sous le contrôle totale d’une organisation terroriste que l’Europe et la Belgique ont appelé à démanteler et à démilitariser".
    L'ambassadeur affirme par ailleurs qu'"il y aurait pu y avoir un Etat palestinien depuis fort longtemps si les Palestiniens n'avaient pas quitté la table des négociations chaque fois qu'il y avait un avancement possible". "La négociation, elle, doit se terminer par des concessions et des compromis et il faut être prêt à en faire aussi. Israël en a fait chaque fois qu'il fallait aboutir à un vrai accord de paix, les preuves sont là", rappelle-t-il. [...]
    Quant à savoir si la pression internationale peut être bonne pour aboutir à une solution négociée, il répond : "De la pression, il en faut, mais alors sur les deux parties !" Pour Jacques Revah, les Israéliens ont des "attentes légitimes", "tout faire pour éviter ce que fait le Hamas à Gaza ou ce que l'Etat Islamique aurait souhaité faire aux portes d'Israël avant de s'en prendre à Israël même"."

- Washington amoindrit la reconnaissance française de la Palestine (Times of Israel) - "Pour [la porte-parole adjointe du Département d’Etat, Marie Harf], un accord négocié sur une solution à deux Etats est la seule voie à suivre : « Nous croyons très fermement que le moyen de parvenir à la solution à deux Etats est via des négociations directes. » Harf rejette les déclarations du ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius la semaine dernière, selon lesquelles Paris reconnaîtrait la Palestine si les efforts diplomatiques échouaient une fois encore et exige une résolution du conflit au Moyen-Orient d’ici deux ans. « Nous croyons que la façon de régler le conflit ici – nous aurons deux États vivant côte à côte – n’est pas avec ce genre d’action ; mais par des négociations directes », déclare-t-elle".
http://fr.timesofisrael.com/washington-amoindrit-la-reconnaissance-francaise-de-la-palestine/

- La Belgique est prête à reconnaître la Palestine (Times of Israel) - "Les quatre partis de la majorité gouvernementale vont déposer une résolution en ce sens qui devrait être adoptée la semaine prochaine".
http://fr.timesofisrael.com/la-belgique-est-prete-a-reconnaitre-la-palestine/


France

- Une femme violée lors d'un cambriolage violent, "agression antisémite sauvage" selon le Crif (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/femme-viol%C3%A9e-lors-dun-cambriolage-violent-agression-antis%C3%A9mite-221558646.html
   "Deux hommes suspectés de viol lors d'un cambriolage à main armée, lundi à Créteil, ont été arrêtés et placés en garde à vue, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Le Crif a qualifié dans la soirée les faits d'"agression antisémite sauvage". Les auteurs ayant fait allusion à la confession juive d'une des victimes, les enquêteurs cherchent à "confirmer ou non le ciblage des victimes" pour un motif antisémite, a déclaré à l'AFP une source judiciaire. [...]
    Âgés de 19 et 20 ans, les deux suspects sont mis en cause dans un violent cambriolage qui a eu lieu lundi midi au domicile d'un jeune couple, dans le quartier du Port à Créteil. Trois hommes sont entrés "cagoulés et gantés" dans l'appartement, "pointant deux armes de poing sur le couple", deux jeunes âgés de 19 et 21 ans, et ont exigé "argent, cartes bancaires et bijoux", a précisé une source judiciaire. Ils en sont sortis vers 13H30. "Les deux victimes ont été ligotées dans leur salon, et la jeune fille a relaté avoir subi un viol", a ajouté cette source.
    A 16H00, la Brigade anticriminelle de Créteil a retrouvé à Bonneuil-sur-Marne les trois auteurs présumés, en possession de bijoux appartenant aux victimes. Deux d'entre eux ont été interpellés et placés en garde à vue. Le troisième a réussi à prendre la fuite. La police judiciaire du Val-de-Marne est saisie de l'enquête."
- Agression à Créteil : "le caractère antisémite semble avéré" (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/03/97001-20141203FILWWW00087-agression-a-creteil-le-caractere-antisemite-semble-avere-cazeneuve.php
   "Le "caractère antisémite" de l'agression dont a été victime un jeune couple lundi à son domicile de Créteil "semble avéré", a déclaré aujourd'hui le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve , qui a fait part de son "indignation" dans un communiqué. [...] "Le ministre de l'Intérieur rappelle sa détermination et celle du gouvernement à lutter sans relâche contre toute forme de racisme et d'antisémitisme", précise-t-il dans son communiqué. [...]"
- Agression antisémite d'un couple à Créteil : ce que l'on sait (Nouvel Observateur) - "A plusieurs reprises, ils ont lancé des insultes de ce genre, en disant : 'Ils sont où les vieux juifs ?' pour parler de mes parents, ou 'Dis-nous où tu caches l'argent, vous, les juifs, vous avez toujours de l'argent'. (…) Ils sont venus là (…) parce que nous sommes juifs, et que pour eux, c'est synonyme d'argent" ; "Les trois hommes sont soupçonnés d'avoir déjà "roué de coups" un septuagénaire en raison de sa religion, a annoncé mercredi le parquet de Créteil".
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20141203.OBS6785/agression-antisemite-d-un-couple-a-creteil-ce-que-l-on-sait.html
- Agression à Créteil : Les suspects pourraient avoir commis une autre agression antisémite (20 minutes) - «Les agresseurs présumés ont usé dans les deux affaires des mêmes stratagèmes pour faire leur repérage puis pénétrer au domicile des victimes, toutes de confession juive».
http://www.20minutes.fr/societe/1493719-20141203-agression-creteil-suspects-pourraient-avoir-commis-autre-agression-antisemite
- «Un antisémitisme basique, primaire, idiot» (Libération) - "Aux yeux de Me Benayoun, qui défend le jeune couple violenté, «cette agression crapuleuse à mobile antisémite fait penser à l’affaire Ilan Halimi, il y a huit ans». Ce jeune vendeur de téléphones avait été pris en otage durant trois semaines, puis assassiné par le «gang des barbares», ainsi baptisé par son «cerveau», Youssouf Fofana, qui voulait rançonner sa famille, persuadé lui aussi que «les juifs sont riches et peuvent payer». Les agressions de Créteil s’inscrivent dans un contexte de montée des actes antisémites en France, qui ont presque doublé (+ 91%)".
http://www.liberation.fr/societe/2014/12/03/un-antisemitisme-basique-primaire-idiot_1156187

- «Enseigner la Shoah est souvent un exercice délicat» (20 minutes) - "C’est souvent un exercice délicat pour les enseignants. Car l’actualité du conflit israélo-palestinien vient souvent se heurter à cet enseignement. Certains élèves tiennent des propos agressifs, d’autres contestent le fait que l’on aborde le sujet ou ne viennent pas en classe les jours où ces cours sont donnés. La concurrence des mémoires revient aussi souvent sur la table. Certains élèves demandent pourquoi l’on aborde le génocide des juifs et pas le génocide rwandais par exemple. C’est d’ailleurs la thèse défendue par Dieudonné et qui totalement erronée puisque le génocide arménien est aussi au programme de l’Education nationale".
http://www.20minutes.fr/societe/1493915-20141203-enseigner-shoah-souvent-exercice-delicat


Jérusalem

- Mother of synagogue terrorist ‎praises her son who murdered five (PMW) - voir la vidéo ici (1mn38).
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=13303
   "Two days after two terrorists armed with guns, knives and axes entered a synagogue in Jerusalem and murdered four worshippers and a policeman, an Israeli Arab news site posted a video of the mother of one of the terrorists praising the murderers. Both terrorists were killed by Israeli police who arrived at the scene of the attack. The day after the murders, mother of terrorist Uday Abu Jamal recited a poem honoring the killers while receiving guests in her mourning tent [...]"

- Jérusalem : le tramway de la discorde (Reportage France 2, Vidéo 4mn20) - "Inauguré il y a trois ans, le tramway de Jérusalem devait relier au départ les différents quartiers et les différentes confessions. Mais il est aujourd'hui le symbole des profondes déchirures qui existent encore".
http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/video-jerusalem-le-tramway-de-la-discorde_762875.html

- Quand la pluie et la vigilance apaisent l’embrasement (Times of Israel) - "les forces de sécurité envoyées pour réprimer les troubles sont convaincues de deux choses : il n’y a pas d’Intifada, ou de soulèvement organisé, et les tensions dans la capitale au cours des dernières semaines sont presque devenues un souvenir. Pour la police des frontières, ces gendarmes en uniforme vert qui effectuent la part du lion du travail de la police dans la capitale, les mesures sécuritaires mises en place – aidées par l’humide hiver atypique – ont contribué à apaiser les violences et à restaurer le calme".
http://fr.timesofisrael.com/quand-la-pluie-et-la-vigilance-apaisent-lembrasement/

- Proche-Orient : le retour de l'affrontement religieux ? (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/proche-orient-retour-laffrontement-religieux-194947074.html
   "[...] "Les forces de la résistance ne resteront pas les bras croisés face aux crimes de l'occupant contre la mosquée Al-Aqsa et la judaïsation" de l'esplanade des Mosquées, a affirmé le week-end dernier Sami Abou Zouhri, porte-parole du Hamas.
   "La région vit une période de surinterprétation religieuse", explique à l'AFP le spécialiste du Proche-Orient Olivier Roy (Centre Robert Schuman de Florence). "Et pourtant, à l'origine, ce conflit n'est pas religieux. Jusqu'en 1970, les deux camps sont dominés par des laïcs, travaillistes d'un côté, OLP de l'autre. Mais dans les années 1980, il y a eu une islamisation, avec une montée du Hamas. Et dans les années 1990 commence une judaïsation de la politique israélienne", ajoute-t-il. [...]"


Israël


- Nétanyahou limoge deux ministres et provoque des élections anticipées, Cyrille Louis (Le Figaro) - "En précipitant la tenue d'élections législatives, le premier ministre espère sans doute aussi freiner la progression de Naftali Bennett, l'étoile montante de l'extrême droite religieuse. Au fil des mois, celui-ci n'a pas non plus ménagé ses critiques contre Benyamin Nétanyahou, dont il juge la ligne politique trop centriste".
http://www.lefigaro.fr/international/2014/12/02/01003-20141202ARTFIG00490-netanyahou-limoge-deux-ministres-et-provoque-des-elections-anticipees.php
   "Jérusalem bruissait depuis plusieurs semaines de rumeurs annonçant un scrutin anticipé. Benyamin Nétanyahou a mis fin au suspense mardi soir en annonçant le limogeage de Yaïr Lapid (Yesh Atid) et de Tzipi Livni (Hatnuah), ses deux ministres centristes les plus en vue. Le premier détenait le portefeuille des Finances, la seconde celui de la Justice. Le chef du gouvernement met ainsi fin à une cohabitation houleuse entamée le 18 mars 2013. La dissolution de la 19ème Knesset, qui devait initialement siéger jusqu'en 2017, sera votée dans les prochains jours. Les élections législatives se tiendront vraisemblablement fin mars ou début avril. [...]
    Selon de nombreux analystes, les considérations tactiques ont cependant pesé plus lourd que les désaccords idéologiques dans la décision du premier ministre. Les récents sondages lui prêtent de solides chances de conserver son siège à l'issue du prochain scrutin. Yaïr Lapid, dont le bilan au ministère des Finances est jugé décevant par de nombreux Israéliens, risque par contraste d'enregistrer un net recul. «Il a échoué dans la gestion de l'économie», a tranché mardi soir Benyamin Nétanyahou, qui pense sans doute avoir trouvé le bon moment pour se débarrasser d'un concurrent gênant.
    En précipitant la tenue d'élections législatives, le premier ministre espère sans doute aussi freiner la progression de Naftali Bennett, l'étoile montante de l'extrême droite religieuse. Au fil des mois, celui-ci n'a pas non plus ménagé ses critiques contre Benyamin Nétanyahou, dont il juge la ligne politique trop centriste. Son parti, le Foyer juif, pourrait passer de 12 à 16 sièges selon une enquête publiée en début de semaine. Certains observateurs soupçonnent d'ailleurs le premier ministre d'avoir relancé le débat sur l'Etat juif à seule fin de ramener à lui l'aile droite de son électorat, sachant fort bien que Yaïr Laid et Tzipi Livni lui refuseraient la majorité requise pour faire accepter le texte...
    Cette entrée en campagne électorale, alors que le pays est confronté à des défis urgents, inquiète une partie de l'opinion israélienne. La résurgence des violences à Jérusalem et l'isolement croissant du pays sur la scène internationale comptent parmi ses sujets de préoccupation. «Nous avons besoin d'unité et, au lieu de cela, nous allons nous battre pendant des mois», a regretté mardi Avigdor Lieberman [...]"
- Netanyahu : Lapid et Livni sont à blâmer pour les nouvelles élections (Times of Israel) - "Il a accusé à la fois Livni et Lapid de jouer une tactique de « vieille politique » soulignant qu’ils tentaient d’orchestrer un « putsch » contre lui. « Je ne vais pas tolérer l’opposition au sein du gouvernement, » a déclaré M. Netanyahu, annonçant officiellement la dissolution de la Knesset actuelle, envoyant de ce fait les citoyens de ce pays aux urnes pour la deuxième fois en trois ans".
http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-lapid-et-livni-sont-a-blamer-pour-les-nouvelles-elections/

- Respected journalists expose media bias against Israel, Yochanan Visser (Blog Times of Israel) - "Jackson Diehl, who is covering the Palestinian Israeli conflict for the Washington Post, confirmed that what Friedman wrote is true"; "Now that respected journalists have decided to break the silence others should follow their example".
http://blogs.timesofisrael.com/respected-journalists-expose-media-bias-against-israel/


Gaza & Hamas

- Egypt closes Rafah again, didn't let any Gazans out (Elder of Ziyon) - "Egypt only allowed Gazans back in, but didn't allow anyone to leave. This also means that the "aid" convoys that Egypt used to regularly allow into Gaza, like Miles of Smiles, have been barred as well. Egypt has real security concerns in the Sinai, and they have every right to close the border with Gaza. Everyone understands this and there is little criticism. But Israel, whose citizens are directly threatened every day by Gaza leaders, does not seem to have the same benefits as Egypt concerning its much more liberal policies about imports, exports and people movement from and to Gaza. The double standards continue..."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/12/egypt-closes-rafah-again-didnt-let-any.html

- Is this newsworthy? Gaza hospital workers are on strike, emergency declared (Elder of Ziyon) - "Even though this is a legitimate health crisis, the hundreds of reporters in and around Gaza are simply not interested in writing any articles about this for Western audiences. During wartime, the news media are filled with human interest stories of ordinary Gazans facing trials and troubles. Injured patients are interviewed multiple times. Statistics are published and Gaza remains the top story for weeks. But when Gaza hospital patients are in clear danger - a danger that can be solved with the help of a little publicity to urge funding for hospital workers instead of, say, the families of terrorists - the story is simply not covered by the huge press corps. The bias is clear. A health crisis in Gaza is only important if there is a way to blame Jews. Otherwise, editors and reporters and management of news media outlets really don't give a damn about the lives of Gazans".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/12/is-this-newsworthy-gaza-hospital.html

- Gaza cement being diverted to black market - and taxed by Hamas (Elder of Ziyon) - "the Ministry of Finance in Gaza, controlled by Hamas, has started taxing every ton of cement a fee of 20 shekels. The PA denounced the move but there are reports that customs agents in Gaza are imposing the tax, and as a result the shipments of cement today have been suspended".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/12/gaza-cement-being-diverted-to-black.html

- Hamas takes credit for bringing down Israeli government! (Elder of Ziyon) - "Yet more evidence that Palestinians have the emotional maturity of toddlers who are certain that the entire world revolves around them".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/12/hamas-takes-credit-for-bringing-down.html

- Enquête de l'Onu sur les bombardements de l'été à Gaza (Reuters) - "Une équipe des Nations unies a commencé son enquête sur les tirs israéliens contre des installations de l'Onu [?? pour Reuters, on sait donc déjà, avant toute enquête, quelle est l'origine véritable de ces tirs] l'été dernier lors de l'opération "Bordure protectrice" dans la bande de Gaza, a-t-on appris mercredi de source autorisée. Arrivés mardi dans l'enclave côtière, les enquêteurs chercheront aussi à savoir comment des combattants palestiniens ont pu entreposer des armes dans des écoles gérées par l'Onu".
https://fr.news.yahoo.com/enqu%C3%AAte-lonu-sur-les-bombardements-l%C3%A9t%C3%A9-%C3%A0-gaza-140521911.html


Judée-Samarie

- Un Palestinien poignarde 2 Israéliens (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/03/97001-20141203FILWWW00340-un-palestinien-poignarde-2-israeliens-cisjordaie.php
   "Un adolescent palestinien a blessé à coups de couteau aujourd'hui deux Israéliens [en] Cisjordanie avant d'être lui-même blessé par balles, a indiqué la police en évoquant "une apparente attaque terroriste". L'assaillant présumé est un Palestinien de 16 ans originaire d'un village proche de Jérusalem, selon la porte-parole de la police, Luba Samri, qui a d'abord qualifié son état de "grave" avant de dire qu'il était en fait modérément touché à la jambe. Les deux victimes de l'attaque sont eux aussi modérément blessées.
    L'attaque est survenue dans un supermarché [...] de Mishor Adumim, à une dizaine de km à l'est de Jérusalem, où l'assaillant a été touché par des tirs d'un garde de sécurité hors service, présent sur place. "Deux autres (Palestiniens) ont été arrêtés et font l'objet d'une enquête", a indiqué David Assaraf, le porte-parole de la police israélienne en Cisjordanie occupée. Ils ont été appréhendés alors qu'ils tentaient de fuir le magasin. "J'ai vu un homme, qui j'imagine était le garde (hors service), crier : 'Couchez-vous, couchez-vous'", a raconté une cliente, Ruti Dahan, qui a entendu trois coups de feu.
    Selon elle, l'assaillant a essayé de se relever après avoir été touché par balles mais quatre personnes l'ont maîtrisé et maintenu au sol. "Cela fait des années que je viens faire mes courses ici deux fois par semaine mais je pense que je vais les faire sur internet désormais", a ajouté cette cliente de 50 ans. [...]"
- Deux Juifs poignardés dans un supermarché de Cisjordanie (Times of Israel) - "L’incident a eu lieu dans un supermarché Rami Levy dans la zone industrielle de Mishor Adumim, à l’est de Jérusalem, près de l’implantation de Maaleh Adumim".
http://fr.timesofisrael.com/deux-juifs-poignardes-dans-un-supermarche-de-cisjordanie/


"Processus de paix"

- PM: Palestinian failure to recognize Jewish links to Israel is a 'tragedy' (JP) - “Peace will never be built on distortions of historical truths. Peace demands that the Palestinian leadership finally recognize the nation state of the Jewish people, and peace demands that they cease all incitement against Israel and the Jewish people.”
http://www.jpost.com/Israel-News/Politics-And-Diplomacy/PM-Palestinian-failure-to-recognize-Jewish-links-to-Israel-is-a-tragedy-383337
   "It is a “tragedy” that many Palestinians deny any Jewish connection to the Land of Israel, Prime Minister Benjamin Netanyahu said Monday at the start of a meeting with visiting Serbian Prime Minister Aleksandar Vucic. This marks the first ever visit to Israel by a Serbian prime minister.
   “Here, in the State of Israel, the Jewish people have achieved their self-determination in a democratic state that guarantees equal rights for all its peoples, all its citizens, regardless of race, religion or sex,” Netanyahu said, as the debate over the Jewish State Bill seemed to animate part of his welcoming comments to Vucic. “It is indeed a tragedy that so many of our Palestinian neighbors still repudiate the basic facts of history. They deny the more than 3,000-year-old connection between the people of Israel and the Land of Israel,” he said.
    Netanyahu bewailed what he said was the Palestinian denial of Israel’s right to national self-determination, even as they demand that right for themselves. “Just last weekend, Palestinian [Authority] President [Mahmoud] Abbas reiterated that he would never recognize the legitimacy of the Jewish people’s right to a nation-state,” he said. What was especially “peculiar” about those comments, Netanyahu added, was that Abbas made them on November 29th, the anniversary of the day 67 years earlier when the UN called for the establishment of a Jewish state.
   “Peace cannot be based on such hypocrisy,” he said. “Peace will never be built on distortions of historical truths. Peace demands that the Palestinian leadership finally recognize the nation state of the Jewish people, and peace demands that they cease all incitement against Israel and the Jewish people.” Netanyahu said the stabbing attack earlier on Monday in Gush Etzion was a result of this type of incitement. [...]"

- ‘Palestine’: The Real Apartheid State, Jerold Auerbach (Algemeiner)
http://www.algemeiner.com/2014/12/02/palestine-the-real-apartheid-state/
   "[...] No Middle Eastern Arab nation would even imagine, no less implement, such sweeping guarantees [as in Israel] of equality for all its citizens within such a multi-religious, multi-cultural nation. By now, to be sure, there would be no need even to include Jews, nearly all of whom were cruelly driven out of their homes and deprived of their livelihoods and assets many decades ago by raging Arab mobs and their oppressively anti-Semitic rulers.
    Indeed, Abbas is hardly qualified to identify an apartheid regime until he is prepared to scrutinize his own Palestinian Authority in a mirror. His published Ph.D. thesis notoriously asserted that Zionists were the “basic partner in crime” with Nazi Germany. He has played duplicitous word games with the Holocaust. Ostensibly labeling it a “heinous crime,” he nonetheless blamed Zionists for helping to perpetrate the deaths of (merely) one million – not six million – Jews. On more than one occasion the Palestinian leader has proclaimed his determination that not a single Jew would ever be permitted to inhabit the (blatantly racist) Palestinian state that he yearns to establish. He still avidly embraces the notorious United Nations canard (1975) that Zionism is “racism,” which even that morally compromised body revoked sixteen years later. [...]"


Monde arabe

- En Jordanie, un camp de réfugiés syriens raconte son quotidien sur Twitter (AFP) - "Avec l'épuisement des aides qui touche le Programme alimentaire mondial (PAM), nombre des 1,6 millions de réfugiés syriens, hommes, femmes et enfants vont souffrir de la faim".
https://fr.news.yahoo.com/jordanie-camp-r%C3%A9fugi%C3%A9s-syriens-raconte-quotidien-twitter-092650372.html


Points de vue

- L'Etat palestinien finira par voir le jour mais les députés PS n'y seront pour rien, Benoit Rayski (historien, écrivain et journaliste) - "Il se dit, et il se répète, qu'Israël est né en vertu d'un vote de l'ONU, en compensation de l'abominable extermination des Juifs pendant la IIème Guerre Mondiale. Trompeuse apparence qui fait fi de ce que Marc Bloch appelait "la chair humaine" sans laquelle, selon lui, l'Histoire n'est qu'une guenille desséchée".
http://www.atlantico.fr/decryptage/reconnaissance-assemblee-nationale-etat-palestinien-finira-voir-jour-et-deputes-ps-seront-pour-rien-benoit-rayski-1884757.html
   ""Tu enfanteras dans la douleur" a t-il été annoncé à Ève, la mère de toutes les femmes, dans l'Ancien Testament. C'est dans la douleur aussi que naissent les nations. Dans la douleur, le sang et les larmes. Les nations meurent aussi. Dans la douleur, le sang et les larmes. Nul n'est immortel, aucune nation n'est immortelle.
    Il se dit, et il se répète, qu'Israël est né en vertu d'un vote de l'ONU, en compensation de l'abominable extermination des Juifs pendant la IIème Guerre Mondiale. Trompeuse apparence qui fait fi de ce que Marc Bloch appelait "la chair humaine" sans laquelle, selon lui, l'Histoire n'est qu'une guenille desséchée. Israël est né dans la douleur, le sang et les larmes. Par le glaive et par le feu. Dans le sang des milliers de jeunes Juifs qui se firent trouer la peau par les combattants de cinq armées arabes. Dans leur sang, pas dans celui des victimes de l'Holocauste ! Encore que le souvenir de ce qui arriva aux Juifs d'Europe leur a peut-être donné un supplément désespéré de courage pour triompher de leurs adversaires arabes. Israël est évidemment né par la force des armes. Légitime ? Illégitime ? Est-ce vraiment important ?
    Ainsi naissent toutes les nations. Avant 1962, il n'y avait pas d'Algérie. Et c'est dans la douleur, le sang et les larmes qu'il y eu une Algérie. Etait-ce juste ? Pas juste ? Et comment est née l'Irlande ? Grâce au sacrifice de ses insurgés qui moururent sur les potences britanniques. Comment est née la république du Sud Soudan ? Après 15 ans d'une guerre effroyable avec le Soudan musulman. Comment sont nés les Etats-Unis ? Dans une guerre victorieuse contre les troupes anglaises puis en massacrant un tas d'Indiens… L'Histoire, grande accoucheuse est tragique. Elle ne pratique pas l'accouchement sans douleurs.
    Mais les nations meurent aussi. Se souvient on du Biafra, un état chrétien qui s'était séparé du Nigéria et qui vécut le temps de compter ses centaines de milliers de morts ? Se souvient-on de la Tchétchénie, brièvement indépendante avant d'être écrasée par les troupes russes ? Se soucie-t-on d'un état qui, lui, ne verra jamais le jour, celui du peuple kurde, écartelé entre la Turquie, l'Iran, L'Irak et la Syrie ?
    Mais les députés socialistes ne savent rien de l'Histoire. Ils ont voté fascinés, ou attirés, par le bruit et la fureur qui émanaient des violentes manifestations pro-Gaza de ces derniers mois. Ils ont peut-être vu là leurs électeurs ou leurs futurs électeurs. Et ils se gargarisent du mot "légitime" concernant la Palestine. Un mot pour rien dire. Mais la naissance de l'Etat palestinien est inéluctable. Quoi que fassent les différents gouvernements israéliens, quelle que soit la force qu'ils utilisent et utiliseront, il y aura bien sûr une Palestine. Là aussi, comme ailleurs, il y a eu, il y a, et il y aura de la douleur, du sang et des larmes. Inéluctable donc. Ainsi soit-il… Ainsi en sera-t-il… Légitime ? Illégitime ? Des mots écris sur le sable que le vent a vite fait d'effacer."

- Dernières nouvelles du Proche-Orient compliqué, Roland Jaccard (Causeur) - "La mouche, le café, la Palestine"...
http://www.causeur.fr/dernieres-nouvelles-du-proche-orient-complique-30439.html
   "Nous étions, le rabbin Yoseph Geisinski et moi, dans la luxueuse boutique Nespresso à Lausanne en train d’évoquer au comptoir la tuerie perpétrée par des Palestiniens dans une synagogue de Jérusalem quand, soudain, une mouche fit son apparition, spectacle inattendu dans un lieu où George Clooney ne tolère aucune diversion. Le rabbin Yoseph Geisinski suivit la mouche du regard et me demanda : “Que se passera-t-il si elle tombait dans une tasse de café ?” ”Je préfère ne pas y penser”  lui dis-je. “Je vais te suggérer quelques réponses, insista-t-il, et tu me feras part de ton approbation ou de tes réserves…” J’ opinai du chef et le jeu commença.
    - Si la mouche tombe dans la tasse d’un Italien, il la brise et sort furieux du bar.
    J’approuvai.
    - Si c’est un Allemand, il va demander une nouvelle tasse de café, stérilisée si possible.
    J’approuvai encore.
    - Si c’est un Français, il va sortir la mouche de la tasse et boire son café.
    - Bien vu !
    - Si c’est un Chinois, il va manger la mouche et jeter le café…

    Je marquai ma réprobation en me taisant.
    - Si c’est un Russe, poursuivit-il, il va boire le café avec la mouche, comme s’il bénéficiait d’un traitement de faveur.
    Je ne pus m’empêcher de sourire.
    - Si c’est un Israélien, il va vendre le café au Français, vendre la mouche au Chinois, vendre une nouvelle tasse à l’Italien, boire un thé et, avec tout ce qu’il a gagné, essayé de mettre au point un système pour éviter que ce genre d’incident ne se reproduise…
    J’acquiescai.
    - Et si c’est un Palestinien, il accusera les Israéliens d’avoir laissé la mouche tomber dans son  café, protestera à l’ONU contre cette agression, demandera une indemnité à l’Union européenne pour une nouvelle tasse de café, utilisera l’argent pour acheter des explosifs, puis fera sauter le restaurant où des Italiens, des Français, des Allemands, des Russes et des Chinois sont en train d’expliquer aux Israéliens qu’ils devraient offrir leur tasse de thé aux Palestiniens.
    J’éclatai de rire. Sans trop savoir pourquoi. Ou, peut-être, en le sachant trop bien. Aucune mouche ne tomba dans nos cafés. Nous apprîmes, en revanche, que les socialistes français s’apprêtaient à reconnaître l’État palestinien."

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages