Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 11:53
France

- Jamal A-Dura ne quittera plus Gaza, Stéphane Juffa (Mena) - Comment Prasquier s'est saisi de l'affaire Al-Dura grâce à la Mena, mais sans beaucoup de considération pour cette dernière apparemment.
http://www.menapress.com/
   "Quatorze mois se sont écoulés depuis que le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, et Richard Prasquier, le président du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, le CRIF, se sont mis d’accord afin de faire venir Jamal A-Dura en France. Selon l’accord passé entre les deux hommes, A-Dura s’y soumettrait à un examen médico-légal, dans le but de savoir, et de faire savoir, quelle est l’origine des cicatrices du "père", dans la Controverse de Nétzarim. Une polémique qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et beaucoup de sang, ce qui, on en conviendra sans difficulté, est encore autrement plus inquiétant.
    Le voyage de Jamal n’aurait pas dû poser de difficultés, vu que l’intéressé lui-même se complait à affirmer aux journalistes qu’il croise qu’il "est prêt à se soumettre à tous les examens nécessaires". Deux thèses contradictoires sont en présence : celle de France 2, explicitée par Mademoiselle Arlette Chabot, directrice de la rédaction de la chaîne publique, lors d’une conférence de presse ad hoc, que FR2 organisa le 18 novembre 2004. A l’occasion de cette conférence de presse, de laquelle les journalistes de la Ména furent écartés par des vigiles en armes, la chaîne TV présenta aux journalistes présents les cicatrices couvrant le corps de Jamal A-Dura, qui, selon elle, avaient été occasionnées par les balles des soldats israéliens lors de l’ "incident" survenu le 30 septembre 2000. Incident au cours duquel Mohamed, le "fils de Jamal", dans le "reportage", mondialement diffusé par FR2 le même jour, aurait été tué.
    Cette théorie sur l’origine des cicatrices se heurte à celle de la Ména, d’après laquelle, ce sont des coups de haches, administrés à Jamal lors d’une rixe interpalestinienne à Gaza, en 1992, qui sont à la base de ces séquelles. A l’appui de notre affirmation, nous avons retrouvé les chirurgiens – les docteurs Rachmanov et David - qui, en 1994, à l’hôpital Tel-Hashomer de Tel-Aviv, procédèrent à une intervention sur la main et l’avant-bras droits de Jamal afin de lui rendre l’usage partiel de ses doigts. Cette intervention fut rendue nécessaire, alors que l’un des coups portés par l’objet contendant avait sectionné un tendon de Jamal, que les médecins de Gaza se montrèrent incapables de traiter. La Ména a en outre présenté à ses lecteurs une partie du dossier médical relatif à cette opération. Or, fait pour le moins troublant, les "blessures par balles" de septembre 2000 se situent aux mêmes emplacements que celles infligées, en 1992, par les coups de haches.
    Jusqu’en mai 2007, mois de l’élection du cardiologue Richard Prasquier à la tête du CRIF, cette organisation se montra pour le moins hostile aux conclusions extensives de la Ména, qui établissent, sans que ne subsiste un doute sensé, que le reportage de FR2 est un faux grossier et, partant, ses artisans des imposteurs. La position du CRIF, nous le regrettons, contribua à retarder l’avènement de la vérité sur lequel nous travaillons, contre vents, modes et marées, depuis maintenant huit ans. Tout comme celle d’Esther Shapira, de la chaîne allemande ARD, qui persista, durant la même période, à affirmer que Mohamed était mort, mais que c’étaient des tirs palestiniens qui l’avaient tué. Pour l’éclaircissement de l’affaire, nous pouvons nous réjouir que la journaliste allemande ait finalement épousé nos conclusions, et qu’elle l’ait fait savoir par un nouveau film, projeté par plusieurs chaînes télévisées, ainsi que sur les écrans cathodiques israéliens, pas plus tard que la semaine dernière.
    Bien plus dominant que le revirement de Shapira, le nouveau président du CRIF, dès sa prise de fonction, se mit à s’intéresser sérieusement à l’Affaire. Dans un premier temps, Richard Prasquier se déclara favorable à la reprise de l’enquête ab initio, par un comité d’enquêteurs indépendants. Mais, lors d’une rencontre à Tel-Aviv, je parvins à le dissuader de suivre cette voie, qui avait cependant le soutien du physicien Nahum Shahaf - le découvreur de l’imposture -, tandis qu’il dirigeait la commission d’enquête civile constituée par Tsahal, quelques jours après les faits.
    Mes arguments étaient qu’aucun des points de l’enquête de la Ména n’avait jamais été spécifiquement contesté, et que nos investigateurs ne méritaient pas que l’on ignore leur travail, ni qu’on ne mette en doute leur probité ou leur qualité, en faisant l’économie de toute contre-démonstration. Et puis, je fis remarquer à Prasquier que rien ne subsistait du lieu de l’incident, le Carrefour de Nétzarim, et que l’accès aux témoins, sous la dictature imposée par le Hamas à Gaza, était désormais totalement impraticable. Et encore, que je craignais, dans ces conditions impropices à une enquête indépendante, que FR2 et sa batterie d’avocats ne contestent chaque détail de l’investigation, qui, huit ans après les faits, lors d’une enquête en territoire hostile, s’avéreraient indémontrables. J’avais de bonnes raisons de penser, que les résultats d’une enquête reprise au début ne soient, dans le meilleur des cas, uniquement connus par nos arrière, arrière-petits-enfants. Et que même alors, de nombreux points soient présentés au public comme non-solutionnés, parce ce que non plus vérifiables.
    Et surtout, je demandai au Président du CRIF pourquoi il fallait s’exposer à tous ces avatars, alors que la démonstration de la vérité pouvait se faire par la simple observation des cicatrices, effectuée par des médecins légistes, aussi expérimentés que choisis pour leur parfaite indépendance à l’égard des deux thèses. Car tous les médecins légistes interrogés par la Ména se sont montrés catégoriques dans les deux réponses qui intéressent la vérité : oui, il est possible de déterminer l’origine de cicatrices, et oui – même sur la base des photos distribuées par Chabot ! – il est possible de déterminer qu’elles sont le résultat de coups portés par un objet contendant et non par des balles de fusil-mitrailleur. Or si Jamal A-Dura n’a pas été blessé par neuf balles à haute vélocité tirées par les militaires de Tsahal, comme l’affirment l’intéressé ainsi que le cameraman de FR2, faux témoin unique de l’événement, mais son vrai metteur en scène, Talal Abou Rahma, la démonstration est faite que l’histoire de l’assassinat de Mohamed est cousue de fil blanc.
    Ce qui vient en sus des dizaines de preuves que nous avons recueillies et présentées, mais qui fait l’économie de leur discussion. Après avoir consulté des confrères médecins et murement réfléchi, Richard Prasquier s’en alla, sans m’en faire part, ce qui, ma foi, manque quelque peu d’élégance, présenter ma proposition de solution à Patrick de Carolis. Ce dernier accepta le principe de faire examiner Jamal A-Dura par un médecin-expert indépendant et qualifié à Paris, pour que les faits ne puissent plus donner lieu à contestation. Les deux hommes convinrent également que les procédures de vérification seraient diligentées par un groupe d’experts placés sous l’autorité de M. Patrick Gaubert, président de la LICRA, la Ligue française Contre le Racisme et l’Antisémitisme.
    Lorsque nous apprîmes l’existence de cet accord, nous fûmes partagés par deux sentiments contradictoires : d’une part, notre thèse et notre proposition de solutionnement de la Controverse avaient été enlevées à la Ména, pour être défendues par une institution qui avait décrié notre enquête durant huit longues années. Nous restons à considérer que les deux seuls experts authentiques dans cette affaire sont le physicien Nahum Shahaf et la Metula News Agency, et qu’il manque des connaissances fondamentales à tous ceux qui aspirent à démontrer nos conclusions hors d’une synergie étroite avec Shahaf ou avec notre agence.
    Alors que le CRIF négocie seul avec notre adversaire dans la Controverse, il me semble que cette dynamique renferme quelque chose d’imprudent. Puis, nous constatons que Richard Prasquier a francisé cette polémique, en la prenant exclusivement à son compte ; et nous ne pouvons ni ne voulons ignorer que ce sont des soldats israéliens et l’Etat hébreu qui sont les victimes principales de l’accusation du quasi meurtre rituel de Mohamed. Non les Français israélites." (suite payante)

**************************************************************************************************
Israël

- Négociations de paix : l'ex-député israélien Saleh Tarif dépêché chez Abbas (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Negociations-de-paix-l-ex-depute-israelien-Saleh-Tarif-depeche-chez-Abbas_254730.html
   "Selon le site Ynet du quotidien Yediot Aharonot, le ministre de la Défense Ehoud Barak a envoyé la semaine dernière chez le président palestinien Mahmoud Abbas, l'ex-député Saleh Tarif pour l'encourager à reprendre les pourparlers de paix. Parallèlement, Israël poursuit ses tentatives via l'Europe et les USA pour convaincre les Palestiniens de revenir à la table de négociations."

- Israël prêt à reprendre le dialogue avec la Syrie via médiation turque ? (Guysen) - Jérusalem sacrifiera-t-elle un peu de sa fierté ?
http://www.guysen.com/news_Israel-pret-a-reprendre-le-dialogue-avec-la-Syrie-via-mediation-turque-_254654.html
   "Selon le journal égyptien Al Ahram, Israël a dernièrement envoyé des messages selon lesquelles il serait prêt à reprendre le dialogue indirect avec la Syrie, par l'intermédiaire de la Turquie. Le Premier ministre turc Erdogan devrait même l'annoncer aux Syriens lors de sa visite à Damas dans deux semaines. Un diplomate syrien a ajouté que les discussions devraient recommencer au milieu de l'année 2010, là où elles se sont arrêtées."

- Eau en Israël : augmentation des tarifs de 25% au 1er janvier 2010 (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Eau-en-Israel-augmentation-des-tarifs-de-25-au-1er-janvier-2010_254696.html
   "Le prix de l'eau va augmenter de 25% au 1er janvier 2010, subira une hausse supplémentaire de 16% au 1er Juillet, puis de 2% au 1er janvier 2011. Le Conseil de la Régie des eaux a officiellement approuvé ces hausses des prix, jeudi dernier. Ces hausses sont un peu inférieures à la demande du ministère des Finances qui souhaitait une hausse directe de 50% au 1er janvier."

************************************************************************************************************
Gaza & Hamas

- Marchandises saisies dans un entrepôt à Al Arish, par les forces égyptiennes (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Marchandises-saisies-dans-un-entrepot-a-Al-Arish-par-les-forces-egyptiennes_254672.html
   "Les forces de sécurité égyptiennes ont investi un entrepôt relié à un tunnel de contrebande, ce samedi à Rafah et saisi une grande quantité de marchandises. 4 personnes ont été arrêtées."

- Dossier Shalit : le Hamas n’exigera pas la libération d’Arabes israéliens (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Dossier-Shalit-le-Hamas-n-exigera-pas-la-liberation-d-Arabes-israeliens_254583.html
   "Selon un rapport publié ce samedi, le Hamas aurait répondu à la demande d’Israël de ne pas exiger la libération d’Arabes israéliens dans le cadre des négociations pour Guilad Shalit."

- Eléazar Stern: « Je suis prêt à ce que Shalit devienne un second Ron Arad ! », Shraga Blum (Arouts 7)
http://www.actu.co.il/2009/12/eleazar-stern-je-suis-pret-a-ce-que-shalit-devienne-un-second-ron-arad/
   "Déclaration audacieuse et sans précédent de celui qui fut Commandant en Chef des Ressources Humaines à Tsahal, le Général Eléazar Stern. Interviewé par la chaîne de TV israélienne "Arutz 2", Stern a vivement critiqué « toute l’atmosphère créée autour de l’Affaire Shalit, et les manifestations en faveur de la libération du soldat, qui montrent au Hamas qu’Israël est prêt à tout pour faire libérer Guilad ». Pour le Général, « s’il n’y avait pas eu la ‘transaction Jibril’ en 1985, jamais le Hamas ne se permettrait d’être aussi sûr de lui et exigeant aujourd’hui. » Stern affirme « que si Israël déclarait Shalit disparu au même titre que Ron Arad, et si la plupart des responsables Israéliens restaient fermes, le Hamas réviserait ses exigences à la baisse ». « Avec tout le respect à la famille Shalit, un gouvernement israélien doit avoir à l’esprit les vies qu’il met en danger en libérant des terroristes qui ne rêvent que de recommencer. »"

- Le Hamas se prépare à célébrer son 22e anniversaire (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Le-Hamas-se-prepare-a-celebrer-son-22e-anniversaire_254681.html
   "Plusieurs manifestations se dérouleront à Gaza, ce lundi, pour marquer le 22e anniversaire de la fondation du Hamas. Le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, a déclaré, ce samedi, que "le Hamas continuera à vouloir libérer la terre, les lieux saints et les prisonniers de Palestine"."

- Famine à Gaza ?, Pierre Lefebvre (Primo) - des images insoutenables.
http://www.primo-info.eu/selection.php?numdoc=Ed-373287140
   "Il ne se passe pas de jour sans que les mouvements pro-palestiniens en France ne parle de la pénurie, de la souffrance du peuple de Gaza. Selon les envoyés très spéciaux de nos grands médias, le peuple gazaouite meurt dans l’indifférence la plus totale. Les politiques palestiniens parlent eux-mêmes de « génocide », dénoncent l’indifférence des pays occidentaux, des pays arabes, et, bien entendu, l’attaque cruelle de l’armée israélienne d’occupation (bien qu’Israël ait évacué depuis des années ce territoire).
    Ces discours engendrent une sympathie bien compréhensible de la part des syndicats européens, des universités européennes, des politiques, des militants associatifs. Peu d’entre ceux qui protestent contre Israël, contre la colonisation, lisent les journaux palestiniens et comprennent l’arabe. [...] puisqu’il parait qu’une image vaut mieux que cent discours, voici ci-dessous un extrait d’un journal en ligne palestinien. Ces images ne peuvent cacher, bien entendu, la souffrance du petit peuple de Gaza, celui qui n'a pas le pouvoir d'achat de la clique au pouvoir dans cette enclave et qui végètent à l'écart des circuits touristiques. [...]
    Les articles de ce journal en ligne sont fréquemment repris par le site ISM (International Solidarity Movement). ISM se décrit elle-même comme une ONG préférant la lutte non violente mais à géométrie variable, comme on peut le lire dans sa page de présentation : "L’International Solidarity Movement est une organisation non-gouvernementale palestinienne regroupant des pacifistes palestiniens et internationaux travaillant à promouvoir la lutte pour la liberté en Palestine et pour la fin de l’occupation israélienne. Nous utilisons des méthodes de résistance non-violentes et des actions directes pour affronter et défier les Forces illégales d’occupation israélienne et leur politique. Comme il est stipulé dans le droit international et dans les résolutions de l’ONU, nous reconnaissons aux Palestiniens le droit de résister à la violence israélienne et à l’occupation par tout moyen armé légitime." (sic)
    ISM (en fait une des vitrines légales du Hamas) reprend régulièrement les articles du journal palestinien PALTODAYarticle en ligne du journal palestinien.
    Il est possible que nos lecteurs prennent ombrage de ce que nous affirmons. Nous répondrons alors qu’il n’est pas fatalement indispensable d’affirmer nous-mêmes des choses que les médias palestiniens disent si tranquillement, si benoîtement. Alors, un minimum d’honnêteté deviendra nécessaire à ceux qui prétendent ne pas avoir de positions idéologiquement dévoyées. La question est aujourd'hui posée aux médias et faiseurs d'opinion en France et en Europe. Si ce journal palestinien est librement accessible sur le Net, pourquoi un journal papier ou TV n'en fait-il jamais mention ? Poser la question, c'est y répondre."

*****************************************************************************************************************
Judée-Samarie & AP

- Judée-Samarie : un garde-frontière blessé (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Judee-Samarie-un-garde-frontiere-blesse_254641.html
   "Un garde-frontière a été blessé ce samedi au cours d’altercations entre les forces de l’ordre et des Palestiniens et activistes de gauche près de la ville de Hébron."

- Un véhicule israélien lapidé près de Bethléem (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Un-vehicule-israelien-lapide-pres-de-Bethleem_254647.html
   "Des Palestiniens ont lancé des pierres sur un véhicule israélien qui circulait près de Beit Omar, dans la région de Bethléem, sans faire de blessé. Seul la voiture a été endommagée."

- L’Autorité palestinienne se concentre sur l’initiative suédoise (Guysen)
http://www.guysen.com/news_L-Autorite-palestinienne-se-concentre-sur-l-initiative-suedoise_254674.html
   "Dans une interview accordée au journal saoudien Al-Watan, le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Riyad al-Maliki a déclaré que l'Autorité palestinienne concentre ses efforts pour faire progresser l’adoption par l’Union européenne, de l’initiative suédoise appelant à la reconnaissance d'un Etat palestinien avec Jérusalem comme capitale. Il a ajouté que la question est la priorité absolue à tous les niveaux du gouvernement palestinien en ce moment."

- Le Fatah capable de nommer un autre leader si Abbas se retire (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Le-Fatah-capable-de-nommer-un-autre-leader-si-Abbas-se-retire_254666.html
   "Mohamed Dahlan, ex-homme fort du Fatah à Gaza, a déclaré ce samedi que son mouvement serait capable de désigner un autre leader au cas où Mahmoud Abbas décidait vraiment de jeter l'éponge. ''Le comité central estime toujours qu'Abbas devrait revenir sur sa décision de ne pas se représenter à la prochaine présidentielle, mais le comité est aussi capable de faire face à toutes les situations'', a-t-il indiqué."

- Ehud Barak rejette une demande russe de livraison de 25 véhicules blindés à l'Autorité palestinienne (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Ehud-Barak-rejette-une-demande-russe-de-livraison-de-25-vehicules-blindes-a-l-Au_254688.html
   "Le ministre de la Défense, Ehud Barak, a rejeté une demande du secrétaire du Conseil russe de Sécurité, Nikolaï Patrouchev, pour le transfert de 25 véhicules blindés à l'Autorité palestinienne. Ehoud Barak a rencontré, cette semaine, une délégation russe et a souligné, lors de la réunion, qu'Israël ne s'oppose pas nécessairement à la mesure et examine favorablement la dynamisation des forces de sécurité palestiniennes. Il a ajouté que ce n'était pas le bon moment, toutefois, pour le transfert."

**************************************************************************************************************
Localités juives

- "Il faut construire !", Tovah Lazaroff & Herb Keinon (JP) - "Vous devez comprendre que ce qui se passe ici est un prélude à une évacuation".
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1259831468683&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull
   "Avertissement : samedi soir, les représentants du mouvement des implantations ont annoncé que le moratoire de dix mois sur les constructions ne serait qu'un prélude à une nouvelle évacuation de localités juives. Ils ont appelé les mitnahalim (habitants des implantations) à construire immédiatement et à rejoindre les manifestations prévues sur la place de Paris, à Jérusalem, près de la résidence du Premier ministre, Binyamin Netanyahou.
    "Nous devons agir en force pour faire échouer le 'Livre blanc' de Netanyahou", a déclaré Danny Dayan, à la tête du Conseil des communautés juives de Judée, Samarie et de la bande de Gaza. Il a pris la parole lors d'une réunion d'urgence organisée à Ofra, dans la région de Binyamin. "Nous agissons pour empêcher une nouvelle évacuation de Juifs", a ajouté Itzik Shadmi, qui dirige le Comité des citoyens de Binyamin. "Vous devez comprendre que ce qui se passe ici est un prélude à une évacuation. Et tous ceux qui ne le comprennent pas ne veulent simplement pas affronter la réalité", a poursuivi Shadmi, avant d'appeler les mitnahalim à reprendre les constructions. "Vous devez construire beaucoup et de manière intelligente."
    Le Comité des citoyens de Binyamin a distribué un document de deux pages, samedi soir, dans lequel se trouvaient des suggestions, dont même la possibilité de refuser de servir l'armée pendant toute la durée du moratoire. [...]"

- Israël : mise en place d’une force spéciale pour gérer le gel des implantations (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Israel-mise-en-place-d-une-force-speciale-pour-gerer-le-gel-des-implantations_254610.html
   "Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou s’est mis d’accord vendredi avec le ministre de la Défense Ehoud Barak pour mettre en place une force spéciale chargée de l’application du gel des implantations juives en Judée Samarie."

- Kedoumim : les habitants bloquent l'entrée des inspecteurs (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Kedoumim-les-habitants-bloquent-l-entree-des-inspecteurs_254715.html
   "Les habitants de Kedoumim en Samarie ont barré dimanche l'entrée de la ville aux inspecteurs venus distribuer des ordres d'arrêt de construction, conformément à la décision du cabinet ministériel."
- Les inspecteurs de la construction ont mené à bien leur mission à Kedoumim (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Les-inspecteurs-de-la-construction-ont-mene-a-bien-leur-mission-a-Kedoumim_254719.html
   "Les inspecteurs chargés de la distribution des décrets du gel de la construction en Judée-Samarie ont bien effectué leur mission, malgré l'opposition des habitants qui ont lancé des oeufs sur leurs véhicules lorsqu'ils sont repartis."

************************************************************************************************************
Jordanie

- Jordanie: report des législatives et amendement de la loi électorale (AFP) - "Le système uninominal appliqué depuis 1993 est violemment critiqué par l'opposition, notamment islamiste, qui le considère à son désavantage".
http://www.lesechos.fr/depeches/monde/afp_00208726-jordanie--report-des-legislatives-et-amendement-de-la-loi-electorale.htm
   "La Jordanie s'apprête à reporter les élections législatives, amender la loi électorale et prévoit d'organiser les premières élections régionales dans le pays dans le cadre d'un processus de décentralisation, ont indiqué dimanche à l'AFP des responsables jordaniens. Le roi Abdallah II de Jordanie a dissous le Parlement le 23 novembre, deux ans avant la fin de la législature et convoqué des élections législatives anticipées. La Constitution jordanienne prévoit des élections tous les quatre ans, ou pas plus de quatre mois après la dissolution du Parlement mais donne au roi la possibilité de les retarder. [...]
    [On s'attend à ce que] le roi Abdallah II demande la formation d'un nouveau gouvernement pour remplacer celui dirigé par Nader Dahabi depuis novembre 2007. L'actuel chef du cabinet royal Nasser Lawzi pourrait être désigné pour former ce nouveau gouvernement, estime-t-on dans les milieux politiques jordaniens. Une commission ministérielle chargée d'amender la loi électorale a été formée cette semaine. Cet amendement fait l'objet d'un débat dans le pays. Le système uninominal appliqué depuis 1993 est violemment critiqué par l'opposition, notamment islamiste, qui le considère à son désavantage. "Le système uninominal a été instauré dans le but de limiter notre représentation à la Chambre", a déclaré à l'AFP Azzam Huneidi député sortant du Front de l'Action Islamique (FAI) émanation des Frères musulmans.
    Le Parlement jordanien a été dissous alors que les députés sont depuis plusieurs mois la cible de critiques de la presse, qui les accuse d'être passifs face au gouvernement. Certains députés ont en outre été éclaboussés par des affaires de corruption."

- Jordanie : les islamistes appellent le gouvernement suisse à revenir sur sa décision (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Jordanie-les-Islamistes-appellent-le-gouvernement-suisse-a-revenir-sur-sa-decisi_254635.html
   "Des islamistes jordaniens ont appelé samedi le gouvernement suisse à revenir sur sa décision d’interdire les minarets."

************************************************************************************************************
Liban & Hezbollah

- Tentative d’attentat déjouée au Liban (Arouts 7)
http://www.actu.co.il/2009/12/tentative-dattentat-dejouee-au-liban/
   "La tension monte au Liban et les tentatives d’attentats se multiplient dans ce secteur qui n’est pas très éloigné du territoire israélien. D’après des sources sécuritaires, l’armée libanaise aurait arrêté un commando de quatre terroristes qui étaient en possession d’une quantité importante d’explosifs dans la région de Majdal Anjar, dans la vallée du Liban. Elles ont ajouté que leur présence a été décelée samedi par les forces de sécurité locales qui se sont alors lancées à leur poursuite. Après leur arrestation, ils ont été soumis à un interrogatoire serré, les enquêteurs tentant de savoir quelle est l’organisation qui est responsable de cette opération."

*************************************************************************************************************
Monde arabe

- Statut de Jérusalem-est : la Ligue arabe estime la proposition européenne 'vide' (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Statut-de-Jerusalem-est-la-Ligue-arabe-estime-la-proposition-europeenne-vide-_254731.html
   "La Ligue arabe traite de haut la proposition européenne visant à reconnaître Jérusalem-est comme capitale du futur Etat palestinien. Le représentant de la Ligue à Bruxelles a qualifié la proposition de ''mots vides de sens'' qui sera ''mise de côté sur l'un des étagères de la politique étrangère de l'UE''. Dans une interview au journal saoudien Al Watan, le diplomate arabe a indiqué que la Suède, présidente en exercice de l'UE, cherche à laisser son empreinte, mais elle sait que l'UE n'a aucun moyen d'influer sur Israël dans le dossier de Jérusalem."

- Guerre au Yemen : 6 chefs des rebelles chiites Houtis tués (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Guerre-au-Yemen-6-chefs-des-rebelles-chiites-Houtis-tues_254687.html
   "Des sources militaires yéménites ont déclaré que 6 chefs des rebelles Houthis ont été tués au cours des deux derniers jours, dans de violents combats à Harf Sufyan. L’armée yéménite considère la prise de Harf Sufyan comme l’objectif final pour écraser la rébellion chiite. De leur côté, les rebelles déclarent avoir détruit 3 chars saoudiens."

*************************************************************************************************************
Iran

- Simulation : les Etats-Unis ne pourront empêcher l'Iran d'arriver à la bombe atomique (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Simulation-les-Etats-Unis-ne-pourront-empecher-l-Iran-d-arriver-a-la-bombe-atomi_254704.html
   "Une simulation menée par l'université d'Harvard est arrivée à la conclusion que les Etats-Unis ne réussiront pas à empêcher l'Iran d'accéder à la bombe atomique et devra en conséquence prévenir toute tentative iranienne d'en faire usage. Selon les résultats de la simulation, une crise majeure aurait alors lieu entre les Etats-Unis et Israël qui insisterait sur son droit à se défendre indépendamment."

- L'Iran a bloqué des liaisons internet (Guysen)
http://www.guysen.com/news_L-Iran-a-bloque-des-liaisons-internet_254658.html
   "L'Iran a bloqué ce samedi plusieurs accès internet vers l'étranger, alors que l'opposition appelle à manifester contre le président Ahmadinejad lundi, à l'occasion de la Journée de l'étudiant. L'interruption soudaine des liaisons vers l'étranger était volontaire et ne découlait pas d'une panne, selon des sources de services techniques iraniens."

- Iran: les journalistes étrangers ne pourront pas couvrir la manifestation de ce lundi (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Iran-les-journalistes-etrangers-ne-pourront-pas-couvrir-la-manifestation-de-ce-l_254665.html
   "Les journalistes étrangers ne seront pas autorisés à couvrir la manifestation étudiante prévue lundi en Iran. Les autorités craignent qu’elle soit une occasion de manifester pour l’opposition. "Toutes les autorisations accordées aux médias étrangers pour la couverture de l'actualité à Téhéran ont été suspendues du 7 au 9 décembre", annonce le service de presse du ministère de la Culture dans un SMS envoyé aux journalistes."

- Minarets: l'Iran demande des explications à la Suisse (AP)
http://fr.news.yahoo.com/3/20091205/twl-suisse-minarets-iran-ba66223.html
   "Après la diffusion d'informations selon lesquelles l'Iran a convoqué l'ambassadrice de Suisse pour la mettre en garde contre les conséquences de l'interdiction des minarets, le ministère hélvétique des Affaires étrangères (DFAE) a confirmé samedi que des entretiens ont eu lieu à ce sujet. [...] Le DFAE n'a pas pris position sur les assertions de certains médias selon lesquelles M. Mottaki aurait vivement critiqué le scrutin et exhorté la Suisse à ne pas mettre en oeuvre la décision prise."

******************************************************************************************************************
USA

- Le « Washington Post » soutient Salam Fayyad, Shraga Blum (Arouts 7) - « il faut contourner le blocage politique et la faiblesse d’Abou Mazen ».
http://www.actu.co.il/2009/12/le-washington-post-soutient-salam-fayyad/
   "L’influent journal américain demande au Président Barack Obama de « soutenir le programme de Salam Fayyad, chef de cabinet de l’Autorité Palestinienne, qui est de construire l’économie palestinienne et de renforcer les institutions démocratiques de l’Autorité Palestinienne ». Pour le quotidien de Washington, « il faut contourner le blocage politique et la faiblesse d’Abou Mazen en favorisant les forces qui veulent construire quelque chose du côté palestinien ». [...] Le Washington Post a également adressé des « compliments » à Binyamin Netanyhou « qui est allé plus loin que tous ses prédécesseurs » en décrétant le gel de la construction."

*********************************************************************************************************************
Monde

- Australie : reprise des manifestations anti-israéliennes (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Australie-reprise-des-manifestations-anti-israeliennes_254732.html
   "En Australie, les manifestations contre la délégation israélienne dirigée par Silvan Shalom, ont repris. Les participants brandissaient des drapeaux palestiniens et scandaient des slogans anti-israéliens devant l'hôtel où la délégation israélienne s'entretenait avec ses homologues australiens. Les manifestants se sont heurtés aux policiers, dont la cavalerie avait été mobilisée pour l'occasion, à Melbourne. Il s'agit de la 2e manifestation de ce type en 4 jours."

*********************************************************************************************************************
Point de vue

- Une question de vocabulaire, Claude-Gérard Marcus - "C'est à la suite des NON de Khartoum qu'Israël commença a développer une politique d'implantations et annexa officiellement Jérusalem Est".
http://cgmarcus.over-blog.net/article--une-question-de-vocabulaire-40630822.html
   "L'utilisation de certains termes modifie parfois la réalité. Tel est le cas des mots utilisés dans le Conflit du Proche Orient à propos des "implantations israéliennes" en Cisjordanie, qualifiées de colonies et de la construction dans certains secteurs  arabes de Jérusalem où l'on parle aussi de colonisation. [...] le problème  de  Jérusalem est tout autre puisqu'il s'agit de l'annexion officielle de l'ensemble de la Ville de Jérusalem annoncée par le gouvernement  israélien après la Guerre des Six Jours.
    Quoi, une annexion, quelle horreur ! Et ceux qui disent celà semblent oublier  que bien des conflits ont vu les Vainqueurs annexer sans hésitation les territoires conquis par la force des armes, et personne ne s'en offusque. En Europe, même, qui mettrait en question le caractère polonais de Poznan, qui est l'ancienne ville allemande de Posen  ? Qui contesterait  le caractère russe de Kaliningrad qui s'est substituée à la ville prussienne de Koenisberg ?
    Notre pays, lui-même, s'est agrandi à coup de victoires militaires ou de mariages royaux, avant que la Révolution française n'agrandisse son territoire le fusil à la main. Même si l'on admet que parvenir à une paix réelle entre les Israéliens et les Palestiniens peut entraîner l'installation sur une partie de Jérusalem de la capitale de l'Etat palestinien, cela n'entraîne pas l'oubli du passé.
    En 1948, après le vote de l'ONU partageant la Palestine sous mandat britannique en un Etat juif et un Etat arabe - ce qui fut accepté par les Juifs et refusé par les Arabes -les armées des pays arabes environnant sont passées à l'offensive en vue de détruire l'Etat juif naissant.  Cette guerre s'est soldée par un échec pour les arabes sauf sur un point, Jérusalem. Les Juifs qui tenaient la ville durent l'abandoner après un siège long et douloureux. Le royaume Hachémite de Transjordanie s'emparait de la Cisjordanie (sans tenir compte du projet d'Etat palestinien) et annexait purement et simplement Jérusalem, sans entraîner la moindre réaction dans le monde. De 1949 à 1967, le Royaume de Jordanie administrait la Ville, sans en faire sa capitale et faisant peu de cas de  son statut de Ville sainte de l'Islam, dont on parle tant aujourd'hui. Quant aux Juifs,ils avaient été chassés et ne furent même pas autorisés à venir prier sur les lieux Saints du Judaïsme - sans que  cela ne choque les "bonnes consciences". Les Israéliens eux développaient à l'Ouest, la Ville moderne de Jérusalem.
    Lorsque éclata la "Guerre des Six Jours" , le conflit, à ses débuts n'incluait pas la Jordanie. Mais cédant aux demandes de l'Egypte , la Jordanie  entrait en guerre malgré les appels des Israéliens - et notamment Moshe Dayan - qui demandaient aux Jordaniens de ne pas intervenir. La débacle des armées arabes permit aux israéliens d'occuper toute la Cisjordanie et Jérusalem. Après la Victoire, un appel fut lancé aux payas arabes : reconnaissez Israêl et nous vous rendrons les territoires que nous avons occupés. Les Pays arabes se réunirent à Khartoum, prononçant les Trois NON !  Pas de reconnaissance, pas de négociationsn, pas d'accord.
    C'est à la suite des NON de Khartoum qu'Israël commença a développer une politique d'implantations et annexa officiellement Jérusalem Est à Jérusalem Ouest. Ce rappel de l'Histoire montre que la question de Jérusalem n'est pas une simple histoire de "colonisation"."
dès que ce média critique Israël, décrit la crise alimentaire et dénonce le blocus. Mais cette ONG n’a jamais repris l’article qui suit. Une inattention, certainement, que Primo répare immédiatement. Voici donc cet

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Novembre 2009
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages