Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 11:54

France

- Guerre au Mali, des mots déjà entendus ailleurs, Jacques Tarnero (Huffington Post) - "voilà que ce qui paraît justifié pour l'intervention française paraît condamnable pour ce que fait Israël quand celui ci est attaqué à l'intérieur de ses frontières".
http://www.huffingtonpost.fr/jacques-tarnero/guerre-au-mali-vocabulaire_b_2597245.html
   "Les frappes des avions français ne sont-elles pas "disproportionnées" par rapport aux moyens militaires des groupes islamistes ? Ne s'agit-il pas d'une guerre trop inégale, d'un conflit "déséquilibré" ? En quoi la souveraineté de la France était-elle menacée à quatre mille kilomètres de ses frontières par l'avancée des bandes islamistes vers Bamako ? Le prétexte de l'appel au secours d'un président intérimaire malien donne-t-il une légitimité à l'intervention française ?
    De quelle soudaine lucidité la bienpensance de gauche serait-elle soudain atteinte à faire silence devant l'action de la France au Mali ? Serait-elle ici bienvenue et légitime alors que celle d'Israël à Gaza ne le serait pas et relèverait de l'agression impérialiste ? Stéphane Hessel va-t-il soudain reconnaître son erreur et tous les indignés vont-ils frapper leur poitrine pour reconnaître que c'est un même ennemi que les soldats français ou israéliens combattent ? Que celui-ci se nomme Aqmi ou Hamas, ce sont les mêmes barbus qui veulent égorger les juifs, les croisés et les mécréants. Est-ce trop demander à des esprits formatés par des années de conditionnement idéologique affirmant que la figure du Mal se nomme Israël ? Est ce trop demander que de regarder le réel pour ce qu'il est même si le réel contredit les croyances idéologiques ? [...]
    Or voilà que ce qui paraît justifié pour l'intervention française paraît condamnable pour ce que fait Israël quand celui ci est attaqué à l'intérieur de ses frontières et quand ce sont ses villes qui subissent des pluies de roquettes lancées depuis son voisin. En quoi le Hamas serait-il moins terroriste que les islamistes visant Bamako ? En quoi son idéologie serait elle plus sympathique que celle qui inspire Aqmi ? Les femmes lapidées en Iran ou en Arabie seraient elle moins innocentes que celles qui ont été torturées au Sahel ? La conscience morale nationale incarnée par Stéphane Hessel et tous les indignés trouvent des vertus progressistes au Hamas mais condamnent Israël quand celui-ci défend son propre territoire et affirme son droit à être.
    Que dit la charte du Hamas : qu'il faut passer tous les juifs au fil de l'épée et ceci au nom de la loi d'Allah. Quand Khaled Mechaal, son leader maximo, vient à Gaza après le dernier conflit, il prononce un discours à côté duquel Mein Kampf est à ranger au rayon de la bibliothèque rose. C'est pourtant ce discours qui est salué comme "pragmatique" en "une" du Monde (9 et 10 décembre 2012) par Benjamin Barthe ! Faut-il aussi rappeler les mots de Laurent Fabius parlant de "responsabilités partagées" entre le Hamas et Israël dans le dernier affrontement ? [...]"

- Mali-Israël : 15 différences, Sophie Chauveau (Primo) - "Guerres contre le terrorisme par Israël et la France: le jeu des 15 différences".
http://www.primo-info.eu/selection.php?numdoc=Ac-90688267

- Mali Reveals the Media’s Gaza Bias, Noah Beck (The Algemeiner) - "Unfortunately, the media’s double standard has a simple explanation: anti-Israel bias".
http://www.algemeiner.com/2013/02/06/mali-reveals-the-media%E2%80%99s-gaza-bias/
   "I support France’s military action in Mali. But the media’s reaction to it – when contrasted with coverage of Israel’s military actions in Gaza – reveals flagrant double standards. [...] France can launch military attacks about 2,000 miles south of its border in response to an Islamist threat that endangers nobody in France, but Israel is vilified if it responds militarily to deadly rocket attacks targeting its civilians from two miles to its south.
    Like their Islamist brethren in Afghanistan and Africa, the Hamas rulers of Gaza have no program for the future other than expanding their barbaric domain by force — first to the West Bank (which Islamists don’t yet control) and eventually to Israel. Consider how Hamas came to rule Gaza in 2007 (by a bloody putsch against Fatah), and what it has done with its power since then (repress Gazans and attack Israel).
    Human rights groups have accused Hamas of abysmal judicial abuses, replete with arbitrary arrests, torture, and unfair trials. Hamas mistreats journalists, terrorizes political opponents, restricts press freedoms, outlaws homosexuality, persecutes Christians, and condones honor killings against women – all practices that would delight Ansar Dine.
    Hamas apologists blame Israel for Gaza’s woes, even though Egypt controls Gaza’s southern border, and Israel, which completely left Gaza in 2005, would much rather be developing trade with Gaza than defense systems to intercept thousands of unprovoked rocket attacks from there. But Hamas’ charter seeks Israel’s destruction, so how can Hamas lead its people or neighborhood towards anything positive? [...]
    Some might argue that — unlike Ansar Dine — Hamas represents its subjects. But Hamas represents only the power of its guns and its Iranian patron. Another argument: Mali’s government and people wanted French help in ousting the Islamists. But Hamas would never seek assistance in dethroning itself and who knows what Gazans want when they’re brutalized for speaking against Hamas? Unfortunately, the media’s double standard has a simple explanation: anti-Israel bias. [...]"


Israël

- Israël : Netanyahu chargé, comme prévu, de former le prochain gouvernement, Delphine Matthieussent (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-netanyahu-charg%C3%A9-former-gouvernement-183807316.html
   "Le Premier ministre de droite sortant israélien Benjamin Netanyahu a été chargé samedi soir, comme prévu, par le président Shimon Peres de constituer une majorité pour former le prochain gouvernement. "J'ai décidé de charger Benjamin Netanyahu de former le gouvernement", a déclaré M. Peres lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Netanyahu dans sa résidence officielle à Jérusalem, après qu'un total de 82 députés (sur 120) du Parlement issu des élections du 22 janvier se soient déclarés en faveur du Premier ministre. [...]
     Visiblement ému, il a réaffirmé que la priorité de son gouvernement serait "d'empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire", ajoutant qu'"il faudrait aussi faire face à d'autre types d'armes létales qui s'accumulent autour de nous, menaçant nos villes et nos citoyens". Sur la question palestinienne, M. Netanyahu a "appelé Abou Mazen (le surnom du président Mahmoud Abbas) à retourner à la table des négociations". Enfin, il a promis à nouveau de créer "le gouvernement d'union nationale le plus large et stable possible". [...]"
- L'Iran, priorité du gouvernement israélien, dit Netanyahu, Ori Lewis (Reuters)
http://fr.news.yahoo.com/liran-priorit%C3%A9-du-gouvernement-isra%C3%A9lien-dit-netanyahu-214407946.html
   "[...] "La tâche première du gouvernement que je formerai est d'empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire", a dit le chef du gouvernement sortant en acceptant la mission du chef de l'Etat.
    Benjamin Netanyahu a fait également allusion au danger posé pour Israël par le transfert d'armes de Syrie au mouvement pro-iranien libanais du Hezbollah, soupçonné par Israël de posséder des armes chimiques. "Nous devrons aussi traiter la question d'autres armes meurtrières massées autour de nous et qui menacent nos villes et nos citoyens", a-t-il dit sans nommer spécifiquement un pays. [...]
    Benjamin Netanyahu a également dit souhaiter une reprise du dialogue avec les Palestiniens. "Le prochain gouvernement que je formerai se consacrera à la paix. J'appelle Abou Mazen (Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne) à revenir à la table des négociations", a dit aussi le Premier ministre israélien. "Chaque jour qui passe sans une discussion entre nous pour trouver un moyen de créer la paix entre nos peuples est un jour gâché", a-t-il ajouté. [...]"


Gaza & Hamas

- All Quiet on the Gaza Front, Armin Rosen (The Atlantic) - "for the first time since the early days of the last decade, the rocket fire stopped. Not stopped in the sense that the frequency of attacks on the town had been reduced -- even during official cease-fires, of which there have been four in the last six years, the town withstood occasional fire. Rather, for the first time, they have been totally stopped".
http://www.theatlantic.com/national/archive/2013/02/all-quiet-on-the-gaza-front/272794/

- Abbas critique les visites à Gaza (Reuters)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/06/97001-20130206FILWWW00569-abbas-critique-les-visites-officielles-a-gaza.php
   "Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a critiqué aujourd'hui les dirigeants qui se rendent en voyage officiel dans la bande de Gaza sous contrôle du Hamas, estimant que de telles visites ne font qu'accroître les divisions entre Palestiniens. Cette mise en garde du président de l'Autorité palestinienne fait suite aux déplacements à Gaza de l'émir du Qatar et du premier ministre malaisien. Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, un des principaux soutiens du Hamas, a également exprimé cette semaine son intention de s'y rendre. [...]
    L'Autorité palestinienne, qui continue à payer les salaires des fonctionnaires de Gaza, a également critiqué le déplacement du Premier ministre malaisien le 22 janvier et convaincu le président tunisien, Moncef Marzouki, de renoncer à son projet de s'y rendre à son tour. Mahmoud Abbas a déclaré à ses pairs que le meilleur moyen de mettre fin aux divisions interpalestiniennes était d'organiser de nouvelles élections et annoncé que des délégations des deux camps se rencontreraient à ce sujet le week-end prochain au Caire."

- Gaza : port du voile obligatoire pour les femmes à l'université (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Gaza-port-du-voile-obligatoire-pour-les-femmes-a-l-universite_375869.html
   "Les étudiantes et le personnel féminin de l'université Al Aqsa de Gaza devront dorénavant obligatoirement porter le voile et un manteau pour couvrir leur corps selon les nouvelles directives de ce établissement contrôlé par le Hamas. Au siège de l'Autorité palestinienne à Ramallah, la colère monte et l'on s'insurge contre ces instructions qualifiée d'illégales."


Judée-Samarie

- PA gives man 1 year prison for criticizing leaders, Khaled Abu Toameh (JP)
http://www.jpost.com/NationalNews/Article.aspx?id=302411
   "A man who criticized the Palestinian Authority leadership has been sentenced to one year in prison, Palestinian sources said Wednesday. According to the sources, Anas Awwad, 26, a Palestinian from the village of Awarta, south of Nablus, was found guilty of “extending his tongue” against the PA leadership and “fomenting sedition and sectarian strife.” Awwad’s father, Saed, said the verdict was handed down by a PA Magistrate’s Court in Nablus.
    The PA sometimes uses a 50- year-old Jordanian law that bans “extending one’s tongue” against the monarch to suppress critics. The Palestinian news agency Safa said that Awwad, a graduate of An-Najah University in Nablus, had been arrested four times in the past by PA security forces in the West Bank. [...]"


"Processus de paix"

- Killers of 100 civilians honored on PA TV (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=8525
   "Twice last week official Palestinian Authority TV broadcast a music video honoring several terrorist murderers, including Ibrahim Hamed who is serving 54 life sentences for planning many suicide bombings in Jerusalem, killing dozens and Abbas Al-Sayid who is serving 35 life sentences for planning the suicide bombing at the Jewish Passover Seder in Netanya in 2002, in which 30 Israelis were killed. The terrorists who were honored killed more than 100 civilians. Click to view [...]"

- Erekat: PA refuses to repeat lunacy of peace talks, Khaled Abu Toameh (JP) - imaginez une seconde le scandale médiatique si c'était un leader israélien qui parlait ainsi.
http://www.jpost.com/MiddleEast/Article.aspx?id=302019
   "The Palestinian Authority reiterated Sunday its refusal to return to the negotiating table unless Israel stopped settlement construction and released Palestinian prisoners. In response to Prime Minister Binyamin Netanyahu’s call for reviving stalled peace talks with the PA, chief PLO negotiator Saeb Erekat said that the Palestinians were not setting conditions for returning to the negotiating table. [...] The Palestinians, he added, would not “repeat the lunacy of returning to the negotiations while Israel is not fulfilling its obligations.” [...]"

- Kerry lauds Israel’s decision to release taxes to PA (AP)
http://www.timesofisrael.com/kerry-lauds-israels-decision-to-release-taxes-to-pa/
   "[...] Kerry told Israel’s Prime Minister Benjamin Netanyahu of his and President Barack Obama’s commitment to support Israel’s security and to pursue a lasting peace between Israelis and Palestinians. Netanyahu updated Kerry on his work to form a new government. They also discussed Iran and Syria, and pledged to work together closely. Kerry commended the Israeli decision to release frozen tax revenues to the Palestinian Authority as an important step. Israel’s monthly tax transfers to the Palestinians — the result of taxes and customs duties that Israel collects on behalf of the Palestinians — are a key element in the Palestinian government budget. [...]"

- Is Palestinian-Israeli Peace the Key to Happiness in the Middle East?, Jeffrey Goldberg (The Atlantic) - "Among many Middle East analysts, particularly those of the so-called "realist" school of foreign policy thought, "linkage" is a holy doctrine. It holds that peaceful compromise between Israel and the Palestinians will lead to a generally placid Middle East. But it's a false notion. One of its more famous advocates is Chuck Hagel, President Obama's nominee to be secretary of defense".
http://www.theatlantic.com/international/archive/2013/02/is-palestinian-israeli-peace-the-key-to-happiness-in-the-middle-east/272819/


Liban, Syrie & Hezbollah

- Le Hezbollah désigné responsable d'un attentat anti-israélien en Bulgarie (AFP) - "un argument de poids pour convaincre l'Union européenne (UE) d'inclure ce grand allié de l'Iran et de la Syrie dans sa liste noire des organisations terroristes".
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/02/05/le-hezbollah-designe-responsable-de-l-attentat-anti-israelien-en-bulgarie_1827477_3214.html
   "D'après les autorités bulgares, le Hezbollah libanais est bien lié à l'attentat anti-israélien qui a fait six morts et une trentaine de blessés le 18 juillet 2012 à l'aéroport de Bourgas. [...] Selon des analystes, la désignation du mouvement libanais pourrait fournir aux Etats-Unis un argument de poids pour convaincre l'Union européenne (UE) d'inclure ce grand allié de l'Iran et de la Syrie dans sa liste noire des organisations terroristes. [...] Selon des responsables de l'enquête à Bourgas, une reconstitution de l'attentat aura lieu au printemps prochain en vue d'établir si l'auteur de l'attentat était un kamikaze ou si l'explosif avait été déclenché à distance."
- "L'UE doit voir la nature du Hezbollah" (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/05/97001-20130205FILWWW00545-l-ue-doit-voir-la-nature-du-hezbollah.php
   "Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a appelé aujourd'hui l'Union européenne à "tirer les conclusions quant à la vraie nature du Hezbollah", après que le ministre de l'Intérieur bulgare a fait état d'une implication du mouvement chiite libanais dans un attentat à Bourgas en Bulgarie en juillet. "L'attaque de Bourgas était une attaque sur le sol européen contre un Etat membre de l'Union européenne. Nous espérons que les Européens vont tirer les conclusions qui s'imposent", a déclaré Benjamin Netanyahu, selon un communiqué de son bureau, en référence à la demande d'Israël à l'UE d'inscrire le Hezbollah sur sa liste des "organisations terroristes". "Les conclusions annoncées par la Bulgarie aujourd'hui sont claires : le Hezbollah était directement responsable de cette atrocité".
   "Il n'y a qu'un seul Hezbollah, c'est une organisation unique avec un commandement unique", a-t-il ajouté, pour récuser la distinction entre les activités militaires du mouvement chiite et son rôle dans la politique libanaise. "C'est une nouvelle confirmation de ce que nous savions déjà : que le Hezbollah et son parrain l'Iran orchestrent une campagne terroriste à travers les pays et les continents", a affirmé le premier ministre israélien. [...]"
- Hezbollah sur liste "noire" ? Les Européens, divisés, veulent réfléchir (AFP) - les Pays-Bas et la Grande Bretagne sont pour la liste noire, la France et l'Italie sont contre.
http://fr.news.yahoo.com/hezbollah-liste-noire-europ%C3%A9ens-divis%C3%A9s-veulent-r%C3%A9fl%C3%A9chir-180726740.html
   "L'Union européenne, pressée par les Etats-Unis et Israël de sanctionner le Hezbollah chiite libanais désigné par la Bulgarie comme responsable d'un attentat anti-israélien sur son sol, veut se donner le temps de la réflexion mais ses divisions laissent peu de place à une évolution. [...]
    Au nouveau secrétaire d'Etat américain John Kerry qui pousse à "une action immédiate pour réprimer le Hezbollah" qu'il voudrait voir inscrire sur la liste de l'UE des "organisations terroristes", Mme Ashton a répliqué que c'était "une option parmi d'autres", évoquant la possibilité d'un renforcement du contrôle d'Europol sur ce mouvement allié de la Syrie et de l'Iran. [...] Selon un diplomate à Bruxelles, la France est perçue comme le pays qui a le plus de réticences vis-à-vis de cette stigmatisation du Hezbollah. L'Italie y serait également hostile, tout comme Chypre et Malte. [...]
    D'un tout autre avis, les Pays-Bas et La Grande Bretagne ont opté pour "un message clair" au Hezbollah, réclamé par Washington. "Nous pensons que la bonne réponse serait que l'UE classe la branche militaire du Hezbollah dans la liste de l'UE des organisations terroristes dont les avoirs doivent être gelés", selon le Foreign Office. "Nous ne voyons aucune raison qui ferait que ce classement européen puisse affecter la stabilité politique du Liban". Les Pays-Bas plaident depuis 2004 pour que le Hezbollah soit inclus dans la liste noire de l'UE. La Haye "considère que les conclusions bulgares sont la confirmation de la position néerlandaise". [...]"

- 5 Palestinian Arabs killed, 12 injured. But it was in Syria, so no one cares (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2013/02/5-palestinian-arabs-killed-12-injured.html
   "Yesterday 5 Palestinian Arabs were killed in Syria, and 12 more wounded. Four were killed in the Yarmouk camp by Syrian shelling, and one more was killed by a sniper in the Adra camp. "Pro-Palestinian" groups have not commented. Nor will they. Because Arabs killed by Arabs are a dog-bites-man story that can be buried or ignored, but those killed by Jews are a war crime and a propaganda bonanza."


Iran

- Ahmadinejad : je prierai à Jérusalem après sa libération (Guysen)
http://www.guysen.com/news_Ahmadinejad-je-prierai-a-Jerusalem-apres-sa-liberation_375815.html
   "Avant sa visite au Caire, le président iranien a déclaré à la télévision libanaise Al Mayadeen, chaîne affiliée au Hezbollah qu’il espérait « prier à Jérusalem après sa libération. Gaza est mon dernier arrêt avant Jérusalem. Si on me le permet, je me rendrai à Gaza ». Interrogé sur la position de l’Egypte concernant les Palestiniens, Ahmadinejad a déclaré : « Si nous nous mettons d’accord pour libérer la Palestine, ça se concrétisera sans aucun doute »."

- Abbas thanks Ahmadinejad for Iran's support, Khaled Abu Toameh (JP)
http://www.jpost.com/MiddleEast/Article.aspx?id=302359
   "Palestinian Authority President Mahmoud Abbas met in Cairo on Wednesday with Iranian President Mahmoud Ahmadinejad on the sidelines of the Organization of Islamic Cooperation summit. This was the second meeting between the two men in the past year. [...] “Over the past four-and-a-half decades, the machine of Judaization and elimination of the city’s Arab, Islamic and Christian character has not stopped in accordance with a systematic and programmed policy aimed at isolating Jerusalem from its surroundings,” Abbas said in his speech. [...]"


USA

- Obama va se rendre en Israël pour la première fois (AFP)
http://www.liberation.fr/monde/2013/02/05/obama-va-se-rendre-en-israel-pour-la-premiere-fois_879590
   "Le président américain Barack Obama prévoit de se rendre en Israël au printemps, pour la première fois au cours de ses deux mandats, a indiqué mardi la Maison Blanche, qui n'était pas en mesure de donner de date ou d’autres précisions. M. Obama et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont discuté de ce projet de visite au cours d’une conversation téléphonique fin janvier, selon l’exécutif américain. [...]"
- What brings Obama to Israel?, Haviv Rettig Gur (Times of Israel) - "As observers scratch their heads and wonder why the US president would make the trip, the simple answer may be: because he said he would".
http://www.timesofisrael.com/whats-bringing-obama-to-israel/

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Février 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages