Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 11:07
France
- Dieudonné relaxé pour la diffusion d'une vidéo jugée antisémite (Reuters) - "le tribunal a estimé que la diffusion de cette vidéo sur plusieurs sites, notamment sur YouTube, ne pouvait pas être imputée à Dieudonné M'Bala M'Bala. Il ne s'est en revanche pas prononcé sur le fond de ses propos".
http://www.francetvinfo.fr/societe/dieudonne/dieudonne-relaxe-pour-la-diffusion-d-une-video-jugee-antisemite_524437.html
- Dieudonné relaxé pour une vidéo sur Ilan Halimi et "shoah-nanas" (AFP) - "Il mettait en cause "la puissance du lobby juif" et appelait enfin à la libération de Youssouf Fofana, condamné pour le meurtre d'Ilan Halimi, jeune juif sequestré, torturé et tué en 2006".
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/dieudonne-relaxe-pour-une-video-sur-ilan-halimi-et-shoah-nanas_1321510.html
- Dieudonné relaxé après avoir appelé à la libération de Fofana (AFP) - "«On ne comprend absolument pas pourquoi» Dieudonné a été relaxé, a déclaré le président de l’UEJF, Sasha Reingewirtz. «Le tribunal a récompensé la lâcheté de Dieudonné qui assume ses propos mais pas le fait de leur diffusion», a-t-il ajouté dans un communiqué. Selon lui, «cette décision confère une quasi-impunité aux propos tenus sur Internet et va entraîner une libération de la parole raciste et antisémite encore plus violente»."
http://www.liberation.fr/societe/2014/02/07/dieudonne-relaxe-apres-avoir-appele-a-la-liberation-de-fofana_978559

- "Quenelle" à Oradour-sur-Glane : une enquête judiciaire est ouverte (AFP) - "Une photo de deux hommes faisant des "quenelles" dans les ruines du village martyr avait été postée sur le site internet de Dieudonné".
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140207.OBS5475/quenelle-a-oradour-sur-glane-une-enquete-judiciaire-est-ouverte.html

- Patrick Cohen accuse Schneidermann d'avoir «nourri la haine antisémite» à son égard (AFP) - "Patrick Cohen l'accuse d'être devenu un «héros des dieudonnistes»."
http://www.20minutes.fr/societe/1291158-20140205-patrick-cohen-accuse-schneidermann-avoir-nourri-haine-antisemite-a-egard
   "Le journaliste de France Inter Patrick Cohen a accusé mercredi le patron du site Arrêt sur Images Daniel Schneidermann d'avoir «nourri la haine antisémite» à son égard en publiant en mars 2013 une chronique intitulée «la liste de Patrick Cohen». Dans Libération, Daniel Schneidermann critiquait Patrick Cohen pour avoir reproché à Frédéric Taddeï d'inviter dans son émission sur France 2 Tariq Ramadan, Dieudonné, Alain Soral et Marc-Edouard Nabe, des «proscrits» qui «ont dit des choses désagréables sur les juifs, Israël, ou le sionisme».
    Les mois suivants, le polémiste Dieudonné avait dans son spectacle repris l'idée que Patrick Cohen avait une liste noire et disait regretter la disparition des chambres à gaz. Cette phrase a déclenché fin décembre l'ouverture d'une enquête du Parquet pour incitation à la haine raciale. Le spectacle a ensuite été interdit dans plusieurs villes.
    En réponse à Daniel Schneidermann, dans une tribune mercredi sur le site du Nouvel Observateur, Patrick Cohen l'accuse d'être devenu un «héros des dieudonnistes». «C'est bien votre chronique de Libération qui met le feu à la fachosphère, ce sont vos phrases que Soral et Dieudonné répètent mot pour mot dans leurs premières vidéos du printemps 2013 appelant à des représailles contre moi», écrit Patrick Cohen.
    En outre, l'animateur de la tranche matinale de France Inter se déclare «effaré et meurtri» par un récent sketch de l'humoriste Didier Porte, sur le site d'Arrêt sur Images, dans lequel il ironisait sur une critique de Patrick Cohen contre un sketch diffusé chez Laurent Ruquier évoquant Mohamed Merah : «Si Cohen est indigné, c'est parce que Merah a tué des enfants juifs. Mais Cohen ne le dit pas, il dit des enfants». «C'est bien connu, le juif est fourbe, ses indignations sont sélectives, et ses compassions purement communautaires», s'indigne Patrick Cohen.
    Interrogé mercredi par l'AFP, Daniel Schneidermann a jugé ces attaques «infâmes» en soulignant que sa critique de mars 2013 était «strictement professionnelle», en promettant d'y répondre plus longuement sur son site jeudi. Il a estimé que Didier Porte était un humoriste et qu'il n'avait pas de commentaires à faire sur son billet."
- Daniel Schneidermann, l'idiot utile des dieudonnistes, Patrick Cohen (Journaliste) - "Oui, beau travail pour les "dieudonnistes" et les "soraliens" qui pensent tenir enfin grâce à vous la preuve du "complot"."
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1142068-daniel-schneidermann-l-idiot-utile-des-dieudonnistes.html
   "Les mots sont des armes, ceux qui en font profession sont payés pour le savoir. Dans mon cas, les premiers coups de feu n’ont pas été tirés comme on l’a cru au Théâtre de la Main d’Or, ni même sur un plateau de télévision quelques mois plus tôt lors d’un échange avec Frédéric Taddeï, mais dans une chronique de "Libération" sous ce titre : "La liste de Patrick Cohen". C’est ainsi que pour avoir osé demander à l’animateur de "Ce soir ou jamais" s’il continuerait à inviter dans son émission les propagateurs de haine que sont Alain Soral et Dieudonné, j’ai été renvoyé à mon parti pris ou à ma religion supposée, les "proscrits" ayant pour point commun d’avoir dit "des choses désagréables sur les juifs, Israël, ou le sionisme".
    Dans le même esprit, pour avoir souligné récemment la bêtise et la vulgarité d’un sketch diffusé chez Laurent Ruquier et qui évoquait Mohammed Merah, l’un des comparses du chroniqueur de "Libé", Didier Porte, "rétablit le mot manquant de Patrick Cohen" : juif. Si Cohen est indigné, c’est parce que Merah a tué des enfants juifs. Mais Cohen ne le dit pas, il dit "des enfants". Car, c’est bien connu, le juif est fourbe, ses indignations sont sélectives, et ses compassions, purement communautaires. Il ne supporte pas qu’on dise des "choses désagréables" sur sa communauté, il a inscrit sur une "liste noire" un "humoriste" (Dieudonné) et un "publiciste inclassable" (Soral, inclassable ?), il se prive d’"invités intéressants" (pour débattre de quoi ?) "parce qu’ils ont contrevenu à un dogme" (lequel ? la Shoah ou la loi qui réprime sa négation ?). Bref, voici un juif pris la main dans le sac de son lobby et coupable de "faute professionnelle".
    Si je relis ces phrases aujourd’hui, c’est parce qu’elles me laissent effaré et meurtri comme au premier jour où je les ai lues et aussi parce qu’il est temps d’en mesurer les dégâts. De mesurer vos dégâts, Daniel Schneidermann. Car c’est bien votre chronique de "Libération" qui met le feu à la "fachosphère", ce sont vos phrases que Soral et Dieudonné répètent mot pour mot dans leurs premières vidéos du printemps 2013 appelant leurs partisans à des représailles contre moi, votre rhétorique de "liste noire" et de réflexe communautaire que reprend Dieudonné chaque soir sur scène pour me vouer aux chambres à gaz, votre charge qui nourrit encore aujourd’hui à mon encontre la haine antisémite qui se répand sur internet. Beau travail !
    Oui, beau travail pour les "dieudonnistes" et les "soraliens" qui pensent tenir enfin grâce à vous la preuve du "complot". Ils ont apprécié que vous vous esclaffiez avec eux devant les innocentes facéties du duo Dieudonné-Faurisson, ces "deux desperados contre les bien-pensants", ils ont largement investi les forums de votre site Arrêt sur Images. Et j’espère qu’ils ont gonflé vos abonnements, sinon ce serait pitié que tant d’efforts soient si mal récompensés… Pour m’avoir ainsi désigné comme l’une des incarnations du "lobby sioniste", celui qui muselle les médias et empêche de "casser du juif" tranquillement, vous êtes devenu l’un de leurs héros, l’idiot utile du "dieudonnisme".
    Car dans vos écrits, comme dans ceux d’autres penseurs de la sacro-sainte "liberté d’expression", on entend la musique lancinante, insupportable, mortifère qui dit que les juifs ont bien cherché la haine qu’on leur voue, et donc que l’antisémitisme, c’est leur affaire. Qu’ils se débrouillent avec leurs ennemis ! Laissons-les débattre, et chacun comptera les points (c’est la méthode Taddeï). Et, surtout, libérons la parole négationniste et anti-juive honteusement cantonnée sur internet. "Le pré carré audiovisuel, écrivez vous, […] n’a plus d’autre choix que de s’ouvrir aux paroles jadis bannies, quitte à leur opposer une contradiction vigoureuse et argumentée". Les "dieudonnistes" n’ont pas fini de vous applaudir.
    Juste un mot pour finir, plus personnel, juste un "détail" de la part du "juif" Cohen : que savez-vous de mes convictions, de mes origines, de ma confession, de mes croyances ?
    Depuis que j’ai l’âge d’être citoyen, je n’ai jamais ressenti ni manifesté d’appartenance à aucune autre communauté que celle de la République. Cette République laïque qui ne connaît qu’une seule catégorie de citoyens, qui combat la haine raciale (et non pas ce que vous appelez dans un euphémisme stupéfiant des "choses désagréables") ainsi que la négation du génocide juif (et non pas des idées "inclassables" ; j’espère qu’avec quelques efforts vous êtes depuis parvenu à les classer…), dont l’expression est punie par la loi (et non par un "dogme"). Cette République dont les ennemis sont à l’œuvre et qui trouvent aujourd’hui tant de relais complaisants chez ceux qui clament leur "indépendance" à l’égard du "système" et laissent sans broncher leurs forums de discussion tourner à la chasse aux juifs.
    La prochaine étape sera de les identifier à coup sûr. Certes, je m’appelle Cohen, mon compte est bon, mais comment savoir ? Comment s’y retrouver, au milieu de tous ces juifs convertis, de ceux qui ont changé de nom… ? Le plus simple serait de rééditer Henry Coston (1) ou de rétablir le port de l’étoile jaune. Comme ça, une fois la République achevée, chacun pourra démasquer les arrière-pensées communautaires et rétablir les "mots manquants".
(1) Dirigeant sous l’Occupation de l’Association des Journalistes anti-juifs, coauteur de "l’Encyclopédie des pseudonymes", avec Emmanuel Ratier."

- Dieudonné accorde une interview au magazine Causeur (AFP) - Dieudonné : "Je n'ai absolument aucune haine particulière vis-à-vis du peuple juif, mais aucune attirance non plus" ; "Le seul problème de la France est le mensonge, dont le sionisme est l'une des expressions les plus flamboyantes. Le sionisme repose sur une logique et un esprit d'apartheid qui font le malheur de ce monde".
http://www.20minutes.fr/societe/1290962-20140205-dieudonne-dit-magazine-causeur-avoir-aucun-remords
   "Dieudonné n'a «aucun remords», jure ne pas être antisémite et voit dans le sionisme une cause du «malheur de ce monde», dit-il au magazine Causeur, dans sa première interview accordée à un média français depuis le début de la polémique sur son dernier spectacle.
   «Soyons clairs : je n'ai absolument aucun remords», dit Dieudonné à propos de son spectacle «Le Mur» dont les attaques antisémites lui ont valu des interdictions de représentation et un bras de fer avec le ministre de l'Intérieur Manuel Valls. «Certes, il m'arrive de faire des saillies plus piquantes que d'autres», reconnait-il mais «heurter, choquer, c'est notre métier», plaide-t-il. «Si certains ont été heurtés par certains de mes propos, je m'en excuse le plus sincèrement du monde», ajoute-t-il. «Je ne me sens pas du tout antisémite. Je n'ai absolument aucune haine particulière vis-à-vis du peuple juif, mais aucune attirance non plus», assure Dieudonné avec l’ambiguïté qui accompagne beaucoup de ses propos.
    S'il ne se sent pas antisémite, Dieudonné cible le «sionisme» comme une cause du malheur du monde. «Le seul problème de la France est le mensonge, dont le sionisme est l'une des expressions les plus flamboyantes», dit-il. Et «le sionisme repose sur une logique et un esprit d'apartheid qui font le malheur de ce monde». Il va même plus loin au fil de l'interview. A une question sur l'authenticité du génocide juif, il répond sans s'étendre : «Je ne suis pas du tout spécialisé dans ces choses-là.» Il dit de Mohamed Merah que c'est un «sioniste car il a commis des actes violents». [...]"


Israël

- Four Palestinians ‘planned shooting attack at wedding party’ (Times of Israel) - "East Jerusalem residents accused of plotting to dress as ultra-Orthodox Jews and shoot guests at a popular Jerusalem event hall".
http://www.timesofisrael.com/four-charged-with-planning-terror-attack-at-wedding-hall/


Gaza & Hamas

- Trois roquettes tirées de Gaza contre Israël (AFP)
http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201402/06/01-4736354-trois-roquettes-tirees-de-gaza-contre-israel.php
   "Trois roquettes ont été tirées jeudi de la bande de Gaza contre le sud d'Israël, sans faire de dégâts majeurs ni de victime, a indiqué l'armée israélienne. Une troisième roquette a explosé en fin de soirée dans la région d'Eshkol, a précisé l'armée. Auparavant, deux autres engins s'étaient abattus dans des zones inhabitées du sud du pays. [...]
     Mardi, le gouvernement du mouvement palestinien Hamas à Gaza a affirmé avoir redéployé une force de sécurité de 600 hommes chargés d'empêcher les tirs de roquettes, après des informations faisant état d'un retrait de cette unité deux jours plus tôt. Cette force avait été déployée le 21 janvier puis retirée en réaction à des raids aériens israéliens menés contre des cibles du Hamas dans l'enclave palestinienne après un tir de roquette. En janvier, 28 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza sur Israël, soit autant que sur les quatre mois précédents, selon l'armée israélienne. [...]"

- A Gaza businessman hugs an Israeli colleague - and Arabs freak out (Elder of Ziyon) - "The video spread on Arab social media, "causing great resentment among activists who said this is normalization that should not happen." Some activists - and journalists - called for the businessmen to be put on trial, and for the Gaza government to make these sorts of meetings illegal".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/02/a-gaza-businessman-hugs-israeli.html

- Gaza man sentenced to death for collaboration with Israel (Maan) - "A Gaza military court on Thursday morning sentenced a man convicted of collaborating with Israel to death and another to life in prison on the same charge".
http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=671405


"Processus de paix"

- Israel said willing to give up 90% of West Bank, Gavriel Fiske (Times of Israel) - "Palestinians reportedly insisting on land swaps for no more than 3% of the land; most Jewish settlements would remain in place".
http://www.timesofisrael.com/israel-reportedly-ready-to-give-up-90-of-the-west-bank/
   "The closed-door negotiations between Israel and the Palestinian Authority over the future contours of a Palestinian state, and how much land and settlements Israel will retain, have reportedly come down to a matter of a few percentage points, with both sides agreeing in principle that the majority of Jewish West Bank settlements would be transferred to Israeli sovereignty in a final status deal.
    Citing anonymous Israeli, Palestinian and American sources close to the negotiations, Walla News reported on Thursday that Israel is seeking to annex about 10 percent of the West Bank’s land area in a final deal. Meanwhile, the Palestinians are seeking to have Israel annex only around 3% of the West Bank, the report said. Some 70-80% of Jewish West Bank settlements will be transferred to Israel whether Israel retains 10% or 3% of West Bank land, the report noted. According to a source on the American side, “it is clear” that Israel is “willing in principle to give up” control of 90% of the West Bank.
    According to both Israeli and Palestinian officials cited in the report, the Palestinians have agreed to Israel’s annexation of the Gush Etzion bloc, just south of Jerusalem, but are arguing over the settlements of Efrat and Migdal Oz, which lie east of Route 60, a major north-south road running between Nazareth and Beersheba, through Jerusalem, Hebron and much of the West Bank. Israel is seeking to also retain several of the smaller communities in the immediate area of Ma’ale Adumim, just east of Jerusalem, but the Palestinians have been opposed to such a move, the report said. Israel has said in the past it expects to keep control of the city of Ma’ale Adumim.
    Both sides have reportedly agreed that the settlements that lie more or less along the 1967 border will be annexed by Israel, as will Givat Ze’ev, just north of Jerusalem. More-isolated Jewish settlements, such as Beit El, Ofra and others in the Samaria region, are not slated to be annexed, but Israel is reportedly seeking a long-term lease agreement for those communities.
    The report did not touch on the issue of East Jerusalem, which Israel formally annexed in 1980, a move not recognized by the international community. The Palestinians seek to create their capital in the eastern part of the city, but the area is also home to several large Jewish neighborhoods, such as Gilo, Pisgat Ze’ev and Har Homa, which Israel is unlikely to consider parting with.
    The future of settlements such as Ariel and Karnei Shomron in the northern West Bank is unclear, as the Palestinians are said to be extremely opposed to their annexation by Israel. It is supremely important for the PA to create “a contiguous Palestinian state” with sensible borders, and it will not agree to “a state whose map will be broken,” according to sources cited in the report.
    The report noted that Israel seeks to “retain a presence” in Hebron, but there was no mention of the status of Kiryat Arba, a major settlement just outside the city, or any of the smaller Jewish communities in the surrounding area.
    Israel has offered land adjacent to the southern West Bank, inside of Israel proper and not far from Hebron, as well as an area near Bet She’an, in exchange for the West Bank areas to be annexed. Israel has also raised the possibility of monetary compensation and other forms of economic assistance in exchange for the annexed territories, the report said. [...]"

- Fatah and the "Armed Struggle" against Israel, Khaled Abu Toameh (Gatestone Institute) - "While in English Abbas was voicing his opposition to an armed struggle, in Arabic Palestinian officials were issuing statements in support of "armed resistance" against Israel".
http://www.gatestoneinstitute.org/4163/fatah-armed-struggle
- Fatah insists it never abandoned terror (Elder of Ziyon) - "Even more interesting is that while the platform insists that killing Jews in Israel is a legal right, they mention in their strategy that they want to have closer ties with Israel's "peace camp"."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/02/fatah-insists-it-never-abandoned-terror.html

- Fatah to children: Water the soil "with blood" (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=10607
   "Fatah actively teaches children that death is needed for what it calls the "revolution." It wrote on its Facebook "Main Page": "There is a seed in the soil; if you water it with blood, it will sprout a revolution." The statement was accompanied by a photo of a man in military uniform holding a rifle and standing next to the Palestinian flag, overlooking a large gathering [...]"

- Kerry, Jews were also refugees in '48, Adi Schwartz (Haaretz) - "The Palestinian narrative still sees Israel as a foreign and unjust entity, and only understanding that half of Israel’s residents were displaced from their native countries may lead to acceptance of Israel’s existence".
http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.572717


Jordanie

- Jordanian MPs: No peace deal with ‘deceitful’ Jews (Times of Israel) - "Parliamentarians cite religious sources to ‘prove’ Palestinian right to all land, impossibility of reconciliation with Israel".
http://www.timesofisrael.com/jordanian-mps-no-peace-deal-with-deceitful-jews/
- Antisemitic Remarks by Jordanian MPs during Debate of Kerry's Initiative (Al-Jazeera TV, 3 février, Vidéo 5mn16) - "Our dispute with the Jews is one of faith. History has not changed this – it is written in the New Testament, as my colleague Tareq Al-Khouri said, and it is also written in the Koran. There is a dispute of faith between Judaism, on the one hand, and Islam and Christianity on the other. Therefore, no solutions will be achieved here – neither by John Kerry, nor by anybody else".
http://www.memritv.org/clip/en/4139.htm


Iran

- Top Iranian official: Israel a 'cancer' in the Middle East (Reuters) - "Iran's parliamentary speaker Ali Larijani referred to Israel as a "cancer" in the region on Friday and accused it and the United States of trying to "sterilize" the Arab Spring revolutions".
http://www.jpost.com/Middle-East/Top-Iranian-official-Israel-a-cancer-in-the-Middle-East-340756


Monde

- L'armée sri-lankaise à nouveau accusée de crimes de guerre (Reuters) - "40.000 civils tamouls ont été tués dans les derniers mois du conflit, qui s'est terminé en mai 2009". Pour rappel, c'était exactement au même moment que l'opération Plomb fondu, quand tous les médias internationaux étaient obsessionnellement focalisés sur les pseudo "crimes" de l'Etat juif.
http://fr.news.yahoo.com/l-39-arm%C3%A9e-sri-lankaise-%C3%A0-nouveau-accus%C3%A9e-070012024.html
   "Les forces gouvernementales du Sri Lanka se sont rendues coupables de la plupart des crimes commis dans les derniers mois de la guerre civile et ont peut-être détruit systématiquement des preuves de massacres, affirme une ONG australienne dans un rapport publié jeudi.
    Le Sri Lanka a été le théâtre d'un long conflit de 26 ans entre les forces de Colombo et les séparatistes tamouls des Tigres de libération de l'Eelam Tamoul (LTTE). Plus de 100.000 personnes ont été tuées entre 1983 et 2009 et des milliers de personnes, principalement des Tamouls, sont toujours portées disparues. Le conflit s'est achevé dans un bain de sang. D'après l'Onu, 40.000 civils tamouls ont été tués dans les derniers mois du conflit, qui s'est terminé en mai 2009 après l'écrasement des forces séparatistes et la mort de leur chef, Velupillai Prabhakaran. Les chiffres sont contestés par Colombo.
    "Même si des violations ont été commises de part et d'autre, les preuves matérielles indiquent que des membres des Forces sri-lankaises de sécurité ont commis l'immense majorité des crimes présumés sur la période étudiée", écrit le Public Interest Advocacy Centre (PIAC), une organisation indépendante de défense de la démocratie.
    Le rapport du PIAC s'appuie sur des récits de témoins qui font état de tirs d'artillerie délibérés contre des hôpitaux, de viols et violences sexuelles, de tortures et d'assassinats de combattants tamouls qui s'étaient rendus aux forces régulières. Un témoin cité dans le rapport affirme que des dizaines de fosses communes où des civils avaient été inhumés ont été systématiquement détruites après la fin du conflit. Si ces faits étaient prouvés devant un tribunal, ils pourraient conduire à la condamnation de hauts responsables militaires et politiques du Sri Lanka, poursuit le rapport intitulé "L'île de l'impunité". [...]"


Points de vue

- Oxfam vs SodaStream (Jerusalem Post editorial) - "In effect, Oxfam tells us that it is acceptable for Palestinians to work for any firm, so long as it is not Israeli. Does this not negate the very notion of peace?"
http://www.jpost.com/Opinion/Columnists/Oxfam-vs-SodaStream-340472
   "On the face of it, Oxfam is as irreproachable as motherhood and apple pie. Who can be against the international organization’s declared aims of combating hunger and poverty, and promoting justice? Oxfam’s confederation of 17 organizations and its charity shops are familiar features in some 90 countries. Founded in the city of Oxford in 1942, it crusaded for allowing food relief into German-occupied Greece. Ever since, Oxfam has embedded itself in the public perception as the harbinger of goodness and goodwill. It has initiated many programs and accomplished much in its efforts to enable people to exercise their rights and manage their own lives. As such, it became de rigueur to champion its causes.
    Numerous celebrities have been quick over the years to identify with the organization and star as Oxfam campaigners. Actress Scarlett Johansson was one of many who joined the Oxfam family as spokespeople... until the recent SodaStream flap, where she dared defy the outfit’s dogma. To her credit, rather than back down, Johansson terminated her eight-year stint as an Oxfam global ambassador, and thereby risked being pilloried as politically incorrect.
    As with many seemingly righteous philanthropic associations, the controversy revolved around Israel and the trendy pretext of the illegality of the settlements – i.e., any Jewish presence beyond the 1949 armistice lines. Although no borders ever existed, Israel is judged as the occupier there and its so-called occupation draws fire of the sort never aimed, for example, at the Turkish-controlled areas of Cyprus.
    The trouble is that Oxfam’s movers and shakers cannot reasonably be suspected of weighing the issues on balanced scales. In 2009, Barbara Stocking, Oxfam GB’s former chief and later president of a Cambridge University college, famously defined the organization as “impartial but not neutral.” Such sanctimonious obfuscation opens the door wide for holding Israel to double standards not applied to others, for delegitimizing and demonizing it.
    The watchdog NGO Monitor, which checks for bias in nongovernmental organizations, concluded in its recent report that Oxfam “distorts economic analyses of the West Bank and Gaza, repeatedly arguing that the sole impediment to Palestinian development is Israeli policy, ignoring intra-Palestinian limitations and factors.” According to NGO Monitor, “Oxfam consistently paints a highly misleading picture of the Arab-Israeli conflict, departing from its humanitarian mission focused on poverty. Most Oxfam statements erase all complexity and blame Israel exclusively for the situation, and these distortions and their impacts contribute significantly to the conflict.”
    Johansson exposed herself to attack by appearing in a Super Bowl commercial for Israeli carbonated drink maker SodaSteam, which operates factories around the world including one in the Mishor Adumim industrial park in Ma’aleh Adumim. That factory is located just over the Green Line and therefore beyond the pale by Oxfam strictures.
    It matters little that the area is sure to remain Israeli under whatever arrangement may ever be reached. It likewise makes no difference to Oxfam that hundreds of well-paid Palestinians work right alongside Israeli counterparts at SodaStream, all earning equal pay, receiving identical social benefits and eligible for the same workplace perks. There are 1,300 employees in that given industrial facility – 442 are Palestinian Arabs, 237 are Israeli Arabs and the rest are Israeli Jews. All SodaStream employees are paid an equitable living wage and the company has even provided space for a mosque on its premises.
    The SodaStream Mishor Adumim plant is precisely what Oxfam should promote as its ideal for coexistence and cooperation.  Would it be better by Oxfam’s yardstick if the factory were shut down and its Palestinian employees went hungry (and subsequently perhaps needed Oxfam handouts)? In all likelihood, Oxfam would then vociferously denounce Israeli occupation for creating poverty, a charge Oxfam executives relentlessly level against Israel.
    Such lopsided logic not only offends common sense, it exposes deep-seated anti-Israel bigotry. In effect, Oxfam tells us that it is acceptable for Palestinians to work for any firm, so long as it is not Israeli. Does this not negate the very notion of peace?"

- Oxfam on the Israel-Palestinian Conflict (CAMERA) - "Actress Scarlett Johansson's decision to end her relationship with Oxfam, the British charity, generated a lot of publicity. Most people, however, have little awareness of Oxfam's distorted portrayal of Israel".
http://blog.camera.org/archives/2014/02/oxfam_on_the_israelpalestinian.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam - dans Février 2014
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages