Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 09:54
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 09:54

France


- Simone Veil en route vers le Panthéon, Luc Rosenzweig (Causeur) - "Simone Veil avait un jardin secret, mais pas pour tout le monde : elle aimait Israël, inconditionnellement, et sans limites, comme j’avais pu le constater en 1983, où elle fut l’héroïne du grand rassemblement, à Tel Aviv, des rescapés de la Shoah, ovationnée par une foule ou nombreux étaient encore les porteurs de pyjamas rayés venus du monde entier".
http://www.causeur.fr/simone-veil-ivg-pantheon-45250.html

********************************************
Israël

- Breaking the silence deserves Israel Prize for manipulation, Ben-Dror Yemini (Ynet) - "The organization’s director says soldiers’ testimonies of war crimes are not being investigated. But when the Military Advocate General wanted to investigate the few testimonies that do point to a suspected offense, Breaking the Silence demanded protection of sources".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4983567,00.html
   "Breaking the Silence director Yuli Novak is furious about the investigation against the organization’s spokesperson, Dean Issacharof, who stated that he had committed a war crime of beating a Palestinian until he bled. Why is he being interrogated of all people, Novak complained. There are, after all, hundreds of other testimonies.
    I checked the “testimonies” Novak was referring to. And not just any testimonies, but the department of “selected testimonies,” which are supposed to be the most serious and severe ones. One of the testimonies deals with a three-year-old toddler who was left under the bed during a search using live ammunition. He wasn’t hurt. “We were shocked by it,” said the soldier who gave the testimony, adding that “it emphasized the procedures.” It’s definitely unpleasant and definitely sad, yet I had trouble understanding where the crime was and what exactly should have been investigated.
    I went on to another testimony, which claims that the IDF ignored the ban on using the “neighbor procedure” (the use of non-combatant Palestinian neighbors and relatives to help arrest wanted suspects). It’s unclear when the incident happened, as an interim order was issued against the procedure in August 2002, and the High Court ruled against the procedure in 2005. But the claim that the IDF ignored the order is slightly odd. In 2007, for example, the Military Police conducted an investigation against Major-General Yair Golan, who served as deputy Judea and Samaria Division commander at the time, for violating the ban on the “neighbor procedure.”
    The third testimony had to do with the “roof-knocking” procedure, which aims to warn inhabitants of targeted civilian homes of an impending attack. The soldier who gave the testimony complained that “the ’roof-knocking’ gives Hamas enough time to enter a tunnel or run between houses and disappear, but it’s a bit harder for a family with a grandmother sitting in the living room.” I couldn’t believe it. Why the IDF is the only army in the world which uses such a procedure to defend innocent people. Where exactly is the crime here? And what does Breaking the Silence want? Does it want the procedure to be cancelled?
    I moved on to the video testimonies. Exposed faces. That should be more serious. Well, in the first one, the soldier testifies that while searching for a wanted suspect, he “grabbed the head of the family by his shirt and pushed him against the wall.” He even goes to the trouble of clarifying that “there was no punch, no slap.” What is there to investigate here?
    In another testimony, Nadav Weiman, who became one of the organization’s leaders, says that a military rabbi preached before soldiers that the goal was to return to Nablus. I’m on Weiman’s side. I don’t want any preaching about returning to Nablus. But an investigation?
    There are more serious testimonies, too. One in dozens. The Military Advocate General wanted to investigate the testimonies that point to a suspected offense, but the organization's members demanded protection of its sources. And now Novak is complaining that testimonies are not being investigated. She deserves the Israel Prize for manipulation."

********************************************
Syrie, Golan & Hezbollah

- Israël applique la tolérance zéro face à la hausse des tirs sur le Golan, Piotr Smolar (Le Monde) - "Le 22 juin, pour la première fois, le major-général Herzi Halevi, chef du renseignement militaire, a évoqué publiquement l’existence d’usines de fabrication d’armes sophistiquées au Liban même. Pour Israël, il s’agit d’un tournant militaire et politique" ; "selon les experts israéliens, l’Iran aurait aussi aidé le Hezbollah à mettre en place ses propres installations. Les armes sophistiquées qui y seraient fabriquées seraient déjà déployées, pour certaines, dans le sud du Liban, non loin de la frontière israélienne".
http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/07/03/israel-applique-la-tolerance-zero-face-a-la-hausse-des-tirs-sur-le-golan_5154667_3218.html
   "Le plateau du Golan perd peu à peu de son calme. Cette zone montagneuse jouxtant la Syrie, annexée par Israël, a longtemps été pour l’armée un poste d’observation du conflit déchirant le pays voisin. Mais depuis dix jours, l’Etat hébreu a répondu à une vingtaine de tirs provenant de l’autre versant du plateau, et détruit des positions de l’armée syrienne. Ce fut encore le cas, samedi 1er juillet. Israël considère ces tirs comme « non intentionnels » : ils ont été déclenchés dans le cadre d’affrontements entre les forces syriennes et des groupes rebelles disparates, dont Tahrir Al-Cham, la coalition menée par les djihadistes de l’ancien Front Al-Nosra. Ces affrontements n’ont parfois lieu qu’à un ou deux kilomètres du territoire contrôlé par Israël. L’objectif des rebelles était de prendre le contrôle de la ville d’Al-Baath, dans le gouvernorat de Kouneitra.
    La tolérance zéro affichée par Israël consiste à ne pas faire de différence entre des projectiles tirés volontairement ou non. Alors que l’organisation Etat islamique (EI) essuie de grandes pertes territoriales, en Syrie comme en Irak, Israël veut déjà se projeter dans la phase suivante, face à une menace chiite jugée inquiétante. « Nous n’avons aucune intention d’entrer dans un conflit, mais je conseille à nos voisins de ne pas nous tester, a déclaré le ministre de la défense, Avigdor Lieberman, dimanche 2 juillet. Nous ne tolérerons aucune présence iranienne sur la frontière et nous continuerons à agir contre cela. »
    Constatant la montée en puissance iranienne et les moyens militaires inédits dont dispose son affilié libanais, le Hezbollah, l’Etat hébreu tient à rappeler ses lignes rouges, quitte à abandonner la discrétion dont il a fait preuve au sujet de ses opérations en Syrie. Le 24 juin, après le tir de plusieurs projectiles du Golan syrien, les forces armées ont même diffusé sur Twitter une vidéo montrant leurs frappes, en réponse, contre deux tanks syriens et une mitrailleuse lourde.
    Le ministère de la défense doit lancer dès cet été un plan de réfection de centaines d’abris anti-bombes publics dans le nord. Mais les tirs perdus sur le Golan ne représentent pas à ce stade un vrai sujet d’inquiétude pour l’état-major israélien. « Il s’agit de débordements frontaliers, dus au manque de professionnalisme de soldats syriens ou à leur manque de sensibilité à la présence voisine d’un Etat souverain », assure Yaakov Amidror, ancien chef du Conseil de sécurité nationale (2011-2013).
    En revanche, les hauts gradés multiplient les avertissements au sujet des capacités militaires du Hezbollah. Le 22 juin, pour la première fois, le major-général Herzi Halevi, chef du renseignement militaire, a évoqué publiquement l’existence d’usines de fabrication d’armes sophistiquées au Liban même. Pour Israël, il s’agit d’un tournant militaire et politique, nécessitant de sensibiliser l’opinion publique.
    Jusqu’à présent, son armée conduisait des raids aériens en Syrie, pour détruire des cargaisons d’armes à destination du Hezbollah. « L’aéroport de Damas ne peut être le lieu privilégié des trafics », a ainsi prévenu M. Lieberman, le 22 juin. Mais selon les experts israéliens, l’Iran aurait aussi aidé le Hezbollah à mettre en place ses propres installations. Les armes sophistiquées qui y seraient fabriquées seraient déjà déployées, pour certaines, dans le sud du Liban, non loin de la frontière israélienne.
   « Le Hezbollah devient la plus forte armée terrestre de la région après la nôtre, dit Yaakov Amidror. On estime qu’il dispose d’environ 120 000 roquettes et missiles. Mais c’est surtout leur qualité qui importe. Le Hezbollah construit des missiles de longue portée, beaucoup plus précis, avec de lourdes charges de près d’une demi-tonne, qui peuvent atteindre les infrastructures militaires et civiles israéliennes. La majorité de ces équipements sont cachés dans les villages libanais. Si une nouvelle guerre était déclarée, le résultat serait dévastateur. Pour détruire ces missiles, nous serions contraints d’éradiquer des zones entières, à cause des charges qu’ils contiennent. »
    Mais Israël n’envisage pas, à ce stade, de frappes préventives contre ces sites de fabrication. « Ce serait la guerre », résume un officier. Selon Herzi Halevi, le chef du renseignement militaire, l’Iran financerait chaque année le Hezbollah à hauteur de 75 millions de dollars (65 millions d’euros)."

********************************************
Gaza & Hamas

- Israël frappe des positions du Hamas à Gaza après un tir de roquette (Times of Israel) - "L’armée indique avoir ciblé des infrastructures dans le nord et le sud du territoire après le tir de roquette qui a touché la région de Shaar HaNeguev".
http://fr.timesofisrael.com/israel-frappe-des-positions-du-hamas-a-gaza-apres-un-tir-de-roquette/

- Abbas blâmé après la mort de 3 bébés de Gaza à qui il avait refusé des permis d’entrée en Israël (Times of Israel) - "Le ministère de la Santé de Gaza, enclave côtière dirigée par le Hamas, a annoncé que d’autres nouveaux-nés risquent de connaître le même destin funeste".
http://fr.timesofisrael.com/abbas-blame-apres-la-mort-de-3-bebes-de-gaza-a-qui-il-avait-refuse-des-permis-dentree-en-israel/
- Palestinian Authority barring Gaza medical patients from treatment in Israel (Elder of Ziyon) - "Between this and the PA's refusal to pay for electricity and fuel for Gaza, we see a total disregard by Mahmoud Abbas for the lives and well-being of his people".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/palestinian-authority-barring-gaza.html
- Three babies denied treatment died in the past 24 hours in Gaza. (But a Gaza cat did get treated in Israel.) (Elder of Ziyon) - "Two other babies, both with heart problems, also died in the past 24 hours in Gaza after being denied permission to go to Israel for treatment by the PA. According to Al Quds newspaper, 12 patients have died in Gaza this year from being denied permission to leave the sector. Six of them were children".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/three-babies-denied-treatment-died-in.html
- Palestinian Authority falsely blames Israel for Gaza baby deaths (Elder of Ziyon) - "They are literally complicit in killing their own people. But they are embarrassed when that fact is publicized".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/palestinian-authority-falsely-blames.html
   "In response to a Haaretz article yesterday (highlighted here) showing that the Palestinian Authority has nearly stopped paying for Gaza medical patients to get treatment in Israel, the PA has responded exactly how one would expect: They blame Israel. They claim that it is Israel, not them, who are restricting patients from being treated in Israel. A spokesman for the PA health department explicitly denied that there was any change in their own policies.
    However, the Haaretz article was well sourced. Physicians for Human Rights - Israel documented that some 90% of requests to the PA for medical treatment were being ignored and a number of family members of sick children who had routinely been able to get treatment in Israel were interviewed about their frustration on the sudden change in policy.
    It is of course no coincidence that the PA policy towards patients in Gaza coincides with its policy limiting medicines, anesthesia and electricity to Gaza hospitals. They are literally complicit in killing their own people. But they are embarrassed when that fact is publicized."

- Pour faire pression sur le Hamas Abbas va licencier 6 145 employés de l’AP à Gaza (Times of Israel) - "Le porte-parole de Ramallah explique qu’il s’agit d’une « stratégie nationale » visant à contraindre le groupe terroriste du Hamas à céder le contrôle de l’enclave palestinienne" ; "Les salaires ont été versés afin de garantir la loyauté envers Abbas, mais ont par inadvertance, encouragé le Hamas en injectant des fonds dans l’économie fragile de Gaza. L’annonce des licenciements surgit alors qu’il se pourrait qu’un nouveau gouvernement serait sur le point de se former entre le Hamas et Mohammad Dahlane, le rival d’Abbas au sein du Fatah".
http://fr.timesofisrael.com/pour-faire-pression-sur-le-hamas-abbas-licencier-6-145-employes-de-lap-a-gaza/

- Hamas says "We aren't terrorists! We are resistance fighters! Please don't mix us up with ISIS!" (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/hamas-says-we-arent-terrorists-we-are.html
   "Hamas is getting more and more nervous about its position in the Arab world, which is increasingly considering it a terror group like ISIS. At an Eid al-Fitr speech in Gaza, Hamas deputy speaker Khalil al-Hiya said, "Do not confuse Islam with extremism, and resistance is not terrorism. [Resistance]  is not violent and extreme, it is a legitimate right under all laws and regulations."
    Meaning that a suicide bomber in Tel Aviv is wonderful, a suicide bomber in Aleppo is awful. Why ISIS, which is trying to create an Islamist nation in Iraq and Syria through "resistance," is any different from Hamas which is trying to create an Islamist nation in Israel, is not quite elaborated on. Instead, al-Hiya stressed that "extremism is exploited by our enemies to distort Islam" and it has nothing to do with "resistance and national liberation"."

********************************************
"Processus de paix"

- Abbas vows never to stop salaries to terrorists (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21459
   "Even if it might cost him his presidency, Abbas has pledged he won't stop paying salaries to imprisoned terrorists and the families of the so-called "Martyrs." According to his own Fatah Movement, Abbas has made the following statement, vowing to continue honoring terrorists and murderers with monetary rewards no matter what:
   "'Even if I will have to leave my position, I will not compromise on the salary (rawatib) of a Martyr (Shahid) or a prisoner, as I am the president of the entire Palestinian people, including the prisoners, the Martyrs, the injured, the expelled, and the uprooted.' [PA] President Mahmoud Abbas." [Official Fatah Facebook page, July 2, 2017]
    According to the 2016 PA budget, the PA currently pays 26,800 families of "Martyrs" a total of 660 million shekels ($183 million) per year, and 6,500 terrorist prisoners receive PA salaries amounting to 486 million shekels ($135 million) per year. [...]"

- PA libel: Israel uses drugs in war against Palestinians (PMW) - "Discussing the war on drugs in Jerusalem, a Palestinian Authority TV host stated that Israel is deliberately targeting young Palestinians with drugs. The Palestinian coordinator of a UNDP-sponsored campaign against drugs, Isaam Jweihan, endorsed this PA libel, stating that Israel uses drugs as "an unconventional weapon" to "empty Jerusalem of Arabs"." Voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21409

- "Moderate" Palestinian intellectuals admit that the goal has always been destroying Israel (Elder of Ziyon) - "Hijab is a senior fellow at the Institute for Palestine Studies and Gassner is one of the founders of BDS. The actual goals are not spelled out, but it becomes pretty clear what they are - destroying Israel, on both sides of the Green Line".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/moderate-palestinian-intellectuals.html

********************************************
Turquie

- Turquie : Adieu à la théorie de Darwin (Courrier International) - "Peinant à éradiquer totalement l’évolutionnisme, certains tentèrent de le discréditer en ayant recours au bon vieil antisémitisme".
http://www.courrierinternational.com/article/turquie-adieu-la-theorie-de-darwin
   "[...] Peinant à éradiquer totalement l’évolutionnisme, certains tentèrent de le discréditer en ayant recours au bon vieil antisémitisme. En 2012, une collection de manuels scolaires destinés à l’enseignement primaire affirma que Darwin était un Juif au gros nez affectionnant la compagnie de singes.
    De même, en 2016, l’éditorialiste [du quotidien islamiste Vahdet] Seyfi Sahin, citant le Coran, prétendit que l’évolution était une réalité, mais inversée : les chimpanzés et les gorilles seraient des Juifs ayant subi une mutation en punition de leurs perversions passées.
    Cette approche antisémite fait partie intégrante de la vision islamiste turque d’où sont issus Erdogan et l’AKP. C’est pourquoi la décision prise en ce mois de juin 2017 n’est pas une surprise.
    Selon un sondage réalisé par Ipsos dans 24 pays, il apparaît que seulement 19 % des Turcs interrogés croient en la théorie de l’évolution tandis que 60 % d’entre eux sont des créationnistes convaincus. En Turquie, tout le monde ne se félicite pas de ce changement dans les programmes scolaires. D’éminents universitaires s’inquiètent de voir la Turquie rejoindre l’Arabie Saoudite dans son zèle créationniste. [...]"

********************************************
Iran

- Iran's leader says it is a religious obligation for every Muslim to kill Israeli Jews (Elder of Ziyon) - "He stated,  "Palestine is the first important issue of the Muslim world. According to the Islamic Fiqh (jurisprudence), when an enemy dominates Muslim lands, Jihad is the duty of all, in any form possible. Today, the fight against the Zionist regime is obligatory for the Muslim world. Why do some abandon this job?""
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/irans-leader-says-it-is-religious.html

********************************************
Europe
 
- Radiohead, prochainement à Tel Aviv, se fait "accueillir" avec des drapeaux palestiniens et des slogans anti israéliens à Glastonbury (UK) (CRIF)
http://www.crif.org/fr/tbsocialfeed/culture-radiohead-prochainement-tel-aviv-se-fait-accueillir-avec-des-drapeaux-palestiniens-et-des-slogans-anti-israeliens-glastonbury-uk
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 22:16

Shlomo Cohen

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 22:16
France

- Blagues antisémites, vente de Mein Kampf, nous avons assisté au bal des quenelles de Dieudonné (Les Inrocks) - "Les blagues sur les juifs, ce “gang des pyjamas de Cracovie“, sont d’ailleurs celles qui emballent le plus les quelques centaines de personnes dans la salle, provoquant bien souvent des applaudissements".
http://www.lesinrocks.com/2017/06/19/actualite/blagues-antisemites-vente-de-mein-kampf-nous-avons-assiste-au-bal-des-quenelles-de-dieudonne-11956598/
   "[...] Un rapide coup d’œil en arrivant dans la grande cour masquée par le “Dieudo-bus” suffit pour apprécier la dimension festive de l’événement : le “bal des quenelles” porte bien son nom. A l’ombre d’un arbre sont réunis adolescents, couples, parents, parfois avec leurs enfants ou leur chien, dans une ambiance joviale de fin d’après-midi estivale. “Avant, ce n’était pas pareil. Les gens n’osaient pas venir en famille, le public était différent. Ça a changé. Et puis cette année, avec le ramadan…“, nous explique un habitué, laissant entendre qu’une partie de la fan base de Dieudonné n’est pas disponible aujourd’hui pour des raisons religieuses. Une légère odeur de cannabis masque celle des merguez vendues sous une tonnelle, accolée au hangar dans lequel un chanteur de reggae se met en place devant les quelques spectateurs déjà prêts pour la soirée.
    Pour ceux qui ne seraient pas intéressés par un sandwich ou une boisson, l’autre côté de la petite place propose des produits bien différents. Des t-shirts, encore, des DVD des derniers spectacles de Dieudonné, mais également des produits plus surprenants comme une tétine pour bébé sur laquelle est inscrit l’un des gimmicks de scène préférés de Dieudonné, “Ferme là !“. Quelques mètres sur la droite, une poignée de personnes s’amasse devant une rangée de livres. C’est là que se trouve le stand d’Egalité et Réconciliation, “média alternatif” d’extrême droite lancé par Alain Soral. Au centre du comptoir, entre plusieurs livres sur la colonisation et “la vérité que les médias nous cachent”, trône Mein Kampf, “un livre qui plaît beaucoup pour la nostalgie“, plaisante l’un des vendeurs en s’adressant à un client curieux. [...]
    De quoi parle Dieudonné dans son spectacle ? Un peu de tout, d’une pique à Benoît Hamon à une attaque frontale contre Eric Zemmour, qu’il imagine futur Premier ministre, en passant par Cyril Hanouna, “nouveau symbole de la grandeur de la France“. Mais surtout de l’Afrique, préparant déjà sa plaisanterie de 2018 et sa campagne pour la présidence du Cameroun, et du complot. Le complot des francs-maçons qui ont porté Emmanuel Macron au pouvoir, un thème récurrent des sites de la fachosphère comme Egalité et Réconciliation, mais aussi le complot juif qui lui aurait coûté sa carrière. Les blagues sur les juifs, ce “gang des pyjamas de Cracovie“, sont d’ailleurs celles qui emballent le plus les quelques centaines de personnes dans la salle, provoquant bien souvent des applaudissements. [...]
    Il est 22 h 10 quand la soirée se termine alimentée jusqu’au bout par des nouvelles plaisanteries sur les médias, les francs-maçons ou la population juive. Le sourire aux lèvres, un spectateur se réjouit en regagnant sa voiture : “c’est le seul à pouvoir dire et faire ces choses-là aujourd’hui, heureusement qu’on l’a !“."

- Manuel Valls, pourquoi tant de haine ? (Le Point) - "la haine qu'il doit aujourd'hui affronter s'appuie sur des motivations bien souvent douteuses. À commencer par l'antisionisme larvé de nombre de ses détracteurs. « Les plus radicaux dans la haine de Valls sont généralement liés aux réseaux dieudonno-soraliens », explique l'essayiste féministe laïque Caroline Fourest, proche du député d'Évry. « On a vu circuler des tracts pendant la primaire, affichant une caricature de Valls représenté avec une étoile de David en guise d'anus », rappelle-t-elle".
http://www.lepoint.fr/legislatives/manuel-valls-pourquoi-tant-de-haine-20-06-2017-2136833_3408.php

************************************
Attentat de Jérusalem

- Double attentat à Jérusalem [16 juin] : une militaire morte, trois assaillants abattus (Libération) - "L’expérience du Shabak et de l’armée montre que le risque sécuritaire augmente au fur et à mesure que l’on s’approche de la fin de la fête [du ramadan]".
http://www.liberation.fr/planete/2017/06/16/double-attentat-a-jerusalem-une-militaire-morte-trois-assaillants-abattus_1577463
   "[...] les trois premières semaines de la fête musulmane se sont déroulées sans le moindre incident et quelques heures avant l’attentat de ce jour, plus de 160 000 fidèles musulmans avaient pu prier sur l’esplanade des mosquées, le deuxième lieu saint de l’islam [c'est faux, il s'agit du troisième lieu saint de l'islam sunnite, après La Mecque et Médine].
    En raison du calme apparent, le Shabak (Sûreté générale) et l’armée israélienne avaient d’ailleurs également autorisé, pour la première fois depuis près de vingt ans des autocars palestiniens à venir directement des villes de Cisjordanie occupée jusqu’à la vieille ville de Jérusalem.
   «Etant donné ce qui vient de se passer, cette mansuétude n’a plus lieu d’être. Pour la dernière semaine du ramadan, les contrôles aux barrages redeviendront plus sévères et les patrouilles dans la vieille ville seront renforcées, explique Rony Daniel, le chroniqueur militaire de la deuxième chaîne de la télévision israélienne. L’expérience du Shabak et de l’armée montre que le risque sécuritaire augmente au fur et à mesure que l’on s’approche de la fin de la fête.» [...]"

- L’EI revendique la mort de la policière israélienne à Jérusalem, le Hamas dément (Times of Israel) - "La victime a été identifiée comme Hadas Malka, 23 ans. Elle habitait dans le moshav de Givat Ezer, dans le centre du pays, et avait rejoint la police des frontières il y a 15 mois. Elle laisse derrière elle ses parents, ses trois sœurs et ses deux frères. Malka a été poignardée par un terroriste sur la rue du sultan Souleymane, près de la porte de Damas, vendredi en début de soirée". On peut voir sa photo en suivant le lien.
http://fr.timesofisrael.com/jerusalem-une-policiere-grievement-blessee-dans-une-attaque-au-couteau-et-a-main-armee/
- Daech et le Hamas revendiquent une attaque à Jérusalem sur des policiers israéliens (AFP) - "Alors que les revendications de l'EI sont généralement considérées comme fiables, il s'agirait d'une première pour ce groupe terroriste djihadiste ultraradical sur le territoire d'Israël ou dans la ville de Jérusalem où les attentats sont plutôt le fait de groupes terroristes pro-palestiniens. Le groupe a cependant déjà revendiqué le 10 avril le tir d'une roquette, depuis le Sinaï égyptien, qui s'est abattue sur le sud d'Israël , où des groupes djihadistes affiliés à l'EI ont aussi revendiqué en février une série de tirs sur le Sud d'Israël".
http://www.leparisien.fr/international/daech-et-le-hamas-revendiquent-une-attaque-a-jerusalem-sur-des-policiers-israeliens-17-06-2017-7059579.php
- Doutes sur la revendication par l'EI d'une attaque meurtrière à Jérusalem (AFP) - "Aussitôt, le Hamas et le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) --le mouvement islamiste et la gauche historique-- ont répliqué. Sans clairement revendiquer la paternité de l'attentat, ils ont indiqué que les auteurs, Bara Ata, 18 ans, Oussama Ata, 19 ans, et Adel Ankouch, 18 ans, étaient issus de leurs rangs. Contacté par l'AFP, un proche de l'un des assaillants a qualifié de "mensonge" la revendication de l'EI".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-polici%C3%A8re-poignard%C3%A9e-trois-assaillants-abattus-184835034.html

- Le Fatah d’Abbas fustige Israël pour la mort des 3 terroristes palestiniens de Jérusalem (Times of Israel) - "Après que les Palestiniens ont été abattus pendant l’attentat où ils ont tué Hadas Malka, 23 ans, le Fatah accuse Israël de “crime de guerre”."
http://fr.timesofisrael.com/le-fatah-dabbas-fustige-israel-pour-la-mort-des-3-terroristes-palestiniens-de-jerusalem/
- PA turns murderers into victims (PMW) - "Fatah and the PA immediately and repeatedly condemned Israel's cutting short the Jerusalem terror attack, and honored the terrorist murderers calling them Shahids - Islamic Martyrs".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21324
- Netanyahu condamne les “mensonges” palestiniens sur l’attentat de Jérusalem (Times of Israel) - « Il n’y a apparemment aucune limite à leurs [mensonges] et à leur effronterie. L’Autorité palestinienne, bien sûr, refuse de condamner le meurtre, et la même Autorité paiera maintenant des réparations aux familles des assassins, s’est-il exclamé. J’appelle les nations du monde entier à dénoncer le meurtre et ceux qui le glorifient, et à demander l’arrêt immédiat des paiements octroyés par l’AP aux familles des terroristes, une action qui ne fait qu’encourager le terrorisme. »
http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-condamne-les-mensonges-palestiniens-sur-lattentat-de-jerusalem/

- Vraie ou non, la revendication de l’attentat de Jérusalem par l’EI est une déclaration d’intention, Avi Issacharoff (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/vraie-ou-non-la-revendication-de-lattentat-de-jerusalem-par-lei-est-une-declaration-dintention/
   "[...] même si le communiqué de l’EI n’est pas fiable, il est inhabituel. L’EI n’a pas tendance à revendiquer la responsabilité de n’importe quel attentat, et certainement pas par ses médias officiels.
    Et le fait est qu’il y a eu une hausse significative du nombre de palestiniens arrêtés par Israël et l’Autorité palestinienne (AP) pour leur affiliation à l’Etat islamique. Selon un article publié en 2015 par Amos Harel dans Haaretz, il y avait 12 militants de l’EI détenus dans les prisons israéliennes à ce moment-là. En 2016, ce chiffre a augmenté, passant à 83.
    Des affiliés de l’EI ont revendiqué des tirs de roquette sur Israël et de précédents attentats terroristes ont été inspirés par l’EI. Au moins deux attentats en 2016 ont trouvé leur inspiration dans l’Etat islamique, selon des responsables israéliens : une fusillade survenue le 1er janvier 2016 à Tel Aviv, qui a tué deux personnes dans un bar et un chauffeur de taxi, et une attaque au camion bélier à Jérusalem, en décembre 2016, qui avait causé la mort de quatre soldats venus visiter des sites culturels. [...]
    En mars 2016, l’EI avait publié un article expliquant pourquoi il n’attaquait pas l’Etat juif, arguant que la question palestinienne ne devait pas obtenir un traitement préférentiel. Que l’EI ait ou non instrumenté les attentats de vendredi, sa revendication souligne que les choses ont changé.
    Jérusalem, et en particulier le secteur de la porte de Damas, sont depuis longtemps une cible attirante pour les terroristes d’organisations variées. Après toutes les récentes défaites subies par l’EI sur les fronts d’Irak et de Syrie, il n’est pas surprenant de voir le groupe prêter dorénavant une plus grande attention à Jérusalem."

- The wave of terror surges on, Ron Ben-Yishai (Ynet) - "ISIS and Hamas contended for responsibility for the Friday attack in Jerusalem, but all the signs show that this is a spontaneous local terrorist cell; Israel responds in a measured manner with the main goal being to isolate the terrorists and their families and not to harm the population; Maybe not a full-blown intifada, but Israel is still suffering from a wave of terror".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4977012,00.html

************************************
Israël
 
- Le gouvernement aurait gelé 6000 logements dans les quartiers juifs de Jérusalem Est (Times of Israel) - "Même si Netanyahu affirme qu’il n’y a pas d’interdiction des constructions, la radio militaire indique que des documents secrets montrent que le gouvernement a mis un terme à ce type de projets".
http://fr.timesofisrael.com/le-gouvernement-aurait-gele-6000-logements-dans-les-quartiers-juifs-de-jerusalem-est/

- "Waaah! Only 300,000 people allowed in Al Aqsa Mosque!" (Elder of Ziyon) - "despite the heavy Israeli restrictions, 300,000 Muslims managed to reach the Temple Mount on Friday. That is more Muslims visiting Judaism's holiest place in one day than the number of Jews who visited in the past thirty years. But every time a couple of dozen Jews visit, it creates headlines - not only in Palestinian newspapers but throughout the Arab world".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/waaah-only-300000-people-allowed-in-al.html
- 38 Jews and 300,000 Muslims (Elder of Ziyon) - "In the past 24 hours, according to Arab media, 38 Jews visited the Temple Mount. This is, of course, terrible. How can Jews peacefully visit their holiest site? Clearly it is a violation of Muslim rights. Also in the past 24 hours, according to the same Islamic Waqf that zealously counts every Jew, some 300,000 Muslims visited the same site. Yet the Muslims complain about restrictions to their freedom of religion".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/38-jews-and-300000-muslims.html
- Jordan again complains that Jews on the Temple Mount "a violation of the feelings of Muslims" (Elder of Ziyon) - "in Arabic, Momani said that these actions, which he described as "provocative", represents "a violation of the sanctity of Al-Aqsa Mosque, and a violation of the feelings of Muslims everywhere." All together now: Awwwww".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/jordan-again-complains-that-jews-on.html

************************************
Gaza & Hamas

- Liberman accuse Abbas de chercher à pousser Israël et le Hamas à la guerre (AFP) - "« La décision prise par Abou Mazen (autre nom de M. Abbas) n’est pas un fait isolé », a dit le ministre de la Défense israélien lors d’une conférence sur la sécurité à Herzliya. « Son intention est de poursuivre les coupes et, en l’espace de quelques mois, d’arrêter de payer le carburant, les médicaments, les salaires et de nombreuses autres choses », a-t-il dit. « Je pense que sa stratégie est de faire mal au Hamas, mais aussi d’entraîner le Hamas dans un conflit avec Israël », a-t-il ajouté".
http://fr.timesofisrael.com/liberman-accuse-abbas-de-chercher-a-pousser-israel-et-le-hamas-a-la-guerre/

- Israel blamed for reducing electricity to Gaza, Abbas' role barely mentioned (Elder of Ziyon) - "Hamas and the PA don't like to publicly blame the other for this crisis. No doubt part of the reason is because their Arab patrons are so sick of their infighting that the flow of money to both the PA and Hamas is threatened when Arab nations see them using their own citizens are pawns in their political fight. The non-partisan Arabic media don't want to contribute to the gaping schism between the sides. So Israel is a useful scapegoat. As always".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/israel-blamed-for-reducing-electricity.html

- L'Egypte livre du fuel à Gaza éloignant pour un temps une crise majeure (AFP) - "Habituellement, c'est le Qatar, riche émirat gazier et grand parrain du Hamas, qui couvre les frais de carburant. Mais aujourd'hui, ce pays, pris dans une crise diplomatique inédite avec ses voisins du Golfe et l'Egypte, est pressé de prendre ses distances avec le mouvement islamiste palestinien Hamas" ; "C'est donc l'Egypte d'Abdel Fattah al-Sissi qui est intervenue, même si les relations entre le Hamas, qui gouverne sans partage Gaza depuis dix ans, et le grand voisin égyptien se sont refroidies ces dernières années" ; "Ce geste égyptien pourrait signer un changement d'alliances, alors que les spéculations vont bon train sur une rencontre la semaine dernière au Caire entre des dirigeants du Hamas, des responsables égyptiens et Mohammed Dahlane, grand rival du président Mahmoud Abbas, désormais en exil et hors du Fatah de M. Abbas" ; "Le territoire est en pénurie chronique faute d'infrastructures: si toutes ses sources d'approvisionnement étaient alimentées normalement, elles ne couvriraient même pas la moitié de ses besoins estimés entre 450 et 500 mégawatts. Vient ensuite la question la plus épineuse dans l'enclave tenue depuis 10 ans sans partage par le Hamas islamiste, rival de l'Autorité palestinienne de M. Abbas: qui doit payer? Jusqu'ici, l'Autorité réglait la facture mensuelle: 11,3 millions d'euros versés à Israël. Mais, selon Israël, ce mois-ci, l'Autorité l'a informé qu'elle ne paierait plus".
https://fr.news.yahoo.com/crise-l%C3%A9lectricit%C3%A9-%C3%A0-gaza-1%C3%A8re-livraison-%C3%A9gyptienne-carburant-090221646.html

- En rallumant la lumière à Gaza, le rival d’Abbas opère un retour spectaculaire au centre de la scène, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "En négociant un accord de livraison de carburant avec l’Egypte, l’ancien chef de la sécurité du Fatah a réussi à “sauver” la bande de Gaza… et a aidé l’Egypte et le Hamas à diminuer le président de l’AP".
http://fr.timesofisrael.com/en-rallumant-la-lumiere-a-gaza-le-rival-dabbas-opere-un-retour-spectaculaire-au-centre-de-la-scene/

************************************
Judée-Samarie

- Tentative d’attaque au couteau en Cisjordanie samedi [17 juin] : un Israélien légèrement blessé (Times of Israel) - "L’Israélien a résisté à son agresseur, près du carrefour du Gush Etzion, jusqu’à ce que les forces israéliennes parviennent à le désarmer, l’arrêtant dans la foulée".
http://fr.timesofisrael.com/tentative-dattaque-au-couteau-en-cisjordanie-samedi-un-israelien-legerement-blesse/

- Abbas' news site censorship choices are very interesting (Elder of Ziyon) - "What's interesting is that these are not all, or even mostly, Hamas sites.  Some are anti-Hamas sites from Fatah but who support Mahmoud Dahlan, Abbas' rival. Abbas is trying to shut down internal Fatah dissent".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/abbas-news-site-censorship-choices-are.html

************************************
"Processus de paix"

- PA names square after mastermind of massacre of 22 children and 4 adults (PMW) - "The Palestinian Authority has named yet another square after a terrorist. The newly inaugurated "Martyr Khaled Nazzal Square," is named after the terror leader who planned the attack that led to the murder of 22 children and 4 adults in the Ma'alot Massacre on May 15, 1974. This is just the latest example of the PA's relentless glorification of terrorists".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21330

- PLO threatens to go to ICC - to protect terrorist salaries! (Elder of Ziyon) - "Yes, a PLO official is saying that Israel must pay the people who try to, or succeed, in murdering Israeli citizens - under international law. Please, please go to the ICC, Mr. Rafat. And beyond that: Please publicize this Israeli human rights violation widely. Especially in Europe, where Palestinians still have significant support among the people".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/plo-threatens-to-go-to-icc-to-protect.html

************************************
Iran

- Slogans antisaoudiens à Téhéran pour la "Journée de Jérusalem" (AFP) - "Des slogans hostiles à la famille régnante saoudienne et au groupe jihadiste État islamique (EI), ainsi que les traditionnels "mort à Israël" ont été entendus vendredi lors des manifestations organisées à travers l'Iran pour la "Journée de Jérusalem". "La Journée d'Al-Qods" (Jérusalem en arabe) est célébrée tous les ans en Iran depuis la révolution islamique de 1979 pour soutenir la cause palestinienne".
https://fr.news.yahoo.com/slogans-antisaoudiens-%C3%A0-t%C3%A9h%C3%A9ran-journ%C3%A9e-j%C3%A9rusalem-110609200.html
- Iran: Des centaines de milliers de manifestants conspuent Israël (Reuters) - "Les manifestants ont crié "Mort à Israël, mort à l'Amérique!" et brandi des banderoles avec les mots: "Israël doit être rayé de la carte", tandis que certains participants brûlaient le drapeau israélien".
https://fr.news.yahoo.com/iran-des-centaines-milliers-manifestants-conspuent-isra%C3%ABl-124750626.html

- Iran's "moderate" Rouhani: Israel is responsible for every evil in the world (Elder of Ziyon) - ""Today, the Zionists' overt and covert intervention can be seen in nearly every dispute among countries of the region", the Iranian president Hassan Rouhani said ahead of al-Quds Day, the fake holiday Iran created in the 1970s. "Today, roots of troubles, violence and insecurities in the Muslim world, as well as the whole world, can be traced in the fake and brutal Zionist regime and the United States as its main sponsor," the allegedly moderate Iranian leader said. Awesome!"
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/irans-moderate-rouhani-israel-is.html

************************************
Monde arabe

- Syrie: 472 civils tués par les raids de la coalition depuis un mois (AFP) - "Les civils tués depuis un mois, dont 137 enfants, ont péri dans des raids qui ont visé les provinces de Raqa et de Deir Ezzor, respectivement dans le nord et l'est de la Syrie". Ce bilan d'un seul mois dépasse donc la bilan total de l'opération Plomb fondu (environ 400 civils tués), dont les médias avaient tant dénoncé les horreurs...
https://fr.news.yahoo.com/syrie-472-civils-tu%C3%A9s-raids-coalition-depuis-mois-102116312.htm

- Yémen: 24 civils tués dans une frappe sur un fief rebelle (AFP) - "Le raid attribué par ces sources à l'aviation de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite combattant les rebelles Houthis a visé des vendeurs et des clients du marché de qat, une herbe euphorisante largement consommée au Yémen".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-24-civils-tu%C3%A9s-frappe-fief-rebelle-125538637.html

************************************

Point de vue

- So it’s all about the, er, settlements then?, Alex Ryvchin (The Spectator) - "Foreign Policy magazine, in releasing it annual list of ‘10 conflicts to watch’, made no mention of the Israeli-Palestinian issue".
https://spectator.com.au/2017/06/so-its-all-about-the-er-settlements-then/
   "There has long been a conventional wisdom in some foreign policy circles that runs like this: solve the Israeli-Palestinian conflict and you will harmonise the Middle East, crush the recruitment strategy of jihadists and keep the misery of the modern Arab world far from our screens and our shores. [...]
    While the theory never made much sense anyway, events in the past few years have decisively debunked the notion that the Israeli-Palestinian issue is anywhere near the heart of the chaos in the Middle East or that its resolution would impact on the broader strife.
    The rise of Islamic State in Libya, Syria and Iraq, the hegemonic designs of Iran, the increasing authoritarianism of Erdogan in Turkey, violent conflict between Sunni and Shia in Bahrain, Yemen and Saudi Arabia have precisely nothing to do with Israel and the Palestinians.
    A peace deal between Israel and the Palestinians, while noble and important in its own right, would have zero impact on the massacre of civilians on European streets, the destruction of cultural sites, the genocide of ethnic minorities or the titanic struggle between the rival successors to the prophet Mohammed that is at the heart of the Shia/Sunni schism.
    It is for this reason that Foreign Policy magazine, in releasing it annual list of ‘10 conflicts to watch’, made no mention of the Israeli-Palestinian issue, instead leading with Syria/Iraq and closing with Putin’s annexation of the Crimea and President Trump’s looming stand-off with Mexico over the possible mass deportations of millions of undocumented immigrants from the United States. [...]"

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 23:02

Egypte "judenrein"

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 23:01
Gaza & Hamas

- Hamas tunnel discovered underneath UNRWA school (Arutz 7) - "Israel’s Ambassador to the United Nations Danny Danon reacted harshly to the revelation of the existence of the terror tunnel. “This tunnel verifies what we have always know, that the cruelty of Hamas knows no bounds as they use the children of Gaza as human shields. Instead of UN schools serving as centers of learning and education, Hamas has turned them into terror bases for attacks on Israel,” said Ambassador Danon".
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/230815
- Report: Hamas Tunnel discovered underneath UNRWA school in Gaza (Elder of Ziyon) - "The school also had its own UNRWA school webpage, but UNRWA took all of those down after I discovered that they sometime posted antisemitism. I don't know if UNRWA discovered this or it was discovered some other way. Waiting to hear the statement from UNRWA about this. UPDATE: UNRWA condemned it, and the condemnation was not bad, mentioning Hamas by name".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/report-hamas-tunnel-discovered.html
- Tunnels du Hamas sous 2 écoles de l’UNRWA : Israël proteste auprès de l’ONU (Times of Israel) - "Le tunnel, à deux ou trois mètres sous le sol, passe sous l’école élémentaire de garçons de Maghazi, l’A&B School et sous l’école préparatoire pour garçons. Il parcourt l’enclave palestinienne d’ouest en est, en direction de la barrière de sécurité avec Israël, selon l’UNRWA".
http://fr.timesofisrael.com/gaza-une-agence-de-lonu-denonce-la-presence-dun-tunnel-pres-de-deux-ecoles/

- Red Crescent: Hamas tried to stop humanitarian aid distribution in Gaza (Ynet) - "UAE aid organization says Hamas provoked Israeli forces by firing rockets from field hospital where the group's staff were stationed during the 2014 Operation Protective Edge; 'This shows (Hamas's) wicked intentions and how they scarified us,' says secretary-general Mohamed Ateeq Al-Falahi. 'The betrayal came from them.'"
www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4975170,00.html
- UAE Red Crescent claims Hamas fired rockets from its field hospital in Gaza. Not sure it's true (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/uae-red-crescent-claims-hamas-fired.html
   "[...] Not to defend Hamas, but these claims are a bit fishy. I could not find any mention of the IDF attacking any field hospital, which would have been big news. The  UAE facility was in Rafah.  I went through the lists of alleged attacks on medical facilities in Rafah and couldn't find any such report. The story of Hamas tipping off Sinai militants to attack them and lay land mines strains credibility as well.
    We know that Hamas fired from, and worked in, the vicinity of other hospitals and that they used ambulances to support terror attacks. Hamas is guilty of similar war crimes many times over. But this story has not yet checked out. Just because the Arabs are now turning against Hamas doesn't mean that their stories are any more accurate than their stories they make up against Israel.
    In this case, the story isn't necessarily one of the UAE Red Crescent making credible allegations against Hamas. The real story is that the wave of anger in the Gulf against Hamas and the Muslim Brotherhood is now a tsunami that allows them to treat Hamas the way they used to treat...Israel."

- Le gouvernement va tenir compte de la demande de l’AP et couper l’électricité à Gaza (Times of Israel) - "Les ministres acceptent les recommandations de l’armée israélienne et du COGAT de répondre à la demande d’Abbas pour mettre la pression sur le Hamas".
http://fr.timesofisrael.com/le-gouvernement-va-tenir-compte-de-la-demande-de-lap-et-couper-lelectricite-a-gaza/
- Israël va réduire la fourniture d'électricité à Gaza (AFP) - "Le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, a expliqué la décision du gouvernement par les dissensions entre Palestiniens. C'est l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas qui a décidé de "réduire de façon significative" les paiements qu'elle effectue à Israël pour la livraison d'électricité à Gaza, a-t-il dit, et "il serait illogique qu'Israël paye une partie de la facture"."
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-va-r%C3%A9duire-fourniture-d%C3%A9lectricit%C3%A9-%C3%A0-gaza-160350071.html
   "[...] Un responsable de l'Autorité a laissé entendre que cette dernière, après une décennie de querelle avec le Hamas, avait décidé d'augmenter la pression. Chaque mois depuis 10 ans, a expliqué à l'AFP ce responsable, Tareq Rechmaoui, l'Autorité palestinienne "paie 45 millions de shekels (11,3 millions d'euros) à Israël et sept millions de shekels (1,8 million d'euros) à l'Egypte pour alimenter Gaza en électricité". Le Hamas est responsable de "la détérioration de la situation" depuis 10 ans, par son refus de réconciliation, a-t-il dit. "Pour sortir de la crise, le Hamas doit répondre à la proposition de Mahmoud Abbas pour mettre fin à la division" politique, a-t-il ajouté.
    La réduction des livraisons de courant, consécutive à "la demande de Mahmoud Abbas", est "une catastrophe" qui va affecter les Gazaouis dans toute leur vie quotidienne, a répondu un porte-parole du Hamas, Abdellatif al-Qanoue, dans un communiqué. Cette décision "précipite l'explosion dans la bande de Gaza", a-t-il ajouté sans préciser s'il parlait d'explosion sociale ou de nouvelle confrontation avec Israël.
    Interrogé sur ce dernier risque, le ministre israélien de la Sécurité intérieure a dit n'être "pas sûr que cela provoque un affrontement militaire". "Il se peut que les Palestiniens commencent à comprendre la catastrophe que représente pour eux le Hamas", a-t-il dit.
    L'Autorité palestinienne avait aussi réduit en avril la rémunération de ses fonctionnaires dans l'enclave, provoquant une vague de colère et de manifestations. Pour le Hamas, de telles dispositions avivent les incertitudes récemment créées par la crise diplomatique subie par le Qatar, un de ses grands soutiens."

- L’Egypte va-t-elle arrêter de fournir de l’électricité à Gaza ? (Times of Israel) - "L’Egypte menace d’interrompre immédiatement son approvisionnement en électricité à la bande de gaza, a indiqué la compagnie d’électricité gazaouie à un site d’information local".
http://fr.timesofisrael.com/legypte-va-t-elle-arreter-de-fournir-de-lelectricite-a-gaza/
- L’Égypte propose d’alimenter le Hamas en électricité en échange de 17 hommes (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/legypte-propose-dalimenter-le-hamas-en-electricite-en-echange-de-17-hommes/
   "L’Égypte a proposé au Hamas de lui octroyer davantage de liberté à sa frontière, et de les alimenter en électricité, alors que le groupe terroriste souffre d’une importante pénurie de courant. En échange, le Hamas doit céder à une liste d’exigences sécuritaires, selon les médias arabes mardi. La liste inclut notamment un point dans lequel le Hamas doit livrer 17 hommes recherchés par Le Caire pour terrorisme ; davantage de protection de la part du Hamas aux frontières ; la fin de la contrebande d’armes aux Sinaï, et des informations sur les déplacements des militants vers Gaza via les tunnels souterrains, a indiqué le quotidien arabe de Londres Asharq al-Awsat. [...]"
- Israël négocierait avec l’Egypte et l’UE pour résoudre la crise de l’électricité à Gaza (Times of Israel) - "Des sources de Jérusalem indiquent que le gouvernement cherche des moyens de résoudre la situation, même si Netanyahu affirme qu’il s’agit d’un “conflit palestinien interne” entre le Hamas et l’AP".
http://fr.timesofisrael.com/israel-negocierait-avec-legypte-et-lue-pour-resoudre-la-crise-de-lelectricite-a-gaza/

- Le Hamas pourrait résoudre la crise de l’électricité de Gaza, mais préfère financer des tunnels et des roquettes, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "Les estimations indiquent que le Hamas dépense quelque 130 millions de dollars par an pour sa branche armée et pour ses préparatifs militaires".
http://fr.timesofisrael.com/le-hamas-pourrait-resoudre-la-crise-de-lelectricite-de-gaza-mais-prefere-financer-des-tunnels-et-des-roquettes/
   "[...] Si quelqu’un espère que le Hamas repense ses politiques et commence à investir dans le bien être des citoyens de la bande de Gaza au lieu d’investir dans son infrastructure militaire, il devrait faire une croix sur ses espoirs. Le Hamas reste la même organisation cynique qui exploite la détresse des Gazaouis pour obtenir un gain politique, tant au niveau local qu’international, parfois contre Israël, parfois contre l’Autorité palestinienne.
    La crise actuelle de l’électricité n’en est qu’un autre exemple. Le Hamas pourrait, s’il le voulait, investir suffisamment dans les infrastructures pour améliorer considérablement les sources d’alimentation en électricité. Mais il préfère dépenser des dizaines de millions de shekels par mois pour creuser des tunnels d’attaque vers Israël et fabriquer des roquettes.
    Selon diverses estimations de l’Autorité palestinienne et d’Israël, le Hamas collecte 100 millions de shekels chaque mois grâce aux impôts que versent les Gazaouis. Une partie importante de ce montant couvre le salaire de ses membres, mais une grande partie est détournée à des fins militaires. Les estimations indiquent que le Hamas dépense quelque 130 millions de dollars par an pour sa branche armée et pour ses préparatifs militaires.
    Le Hamas pourrait facilement intervenir et payer l’électricité qu’Israël fournit et qu’Abbas ne veut plus payer. Mais il refuse catégoriquement de le faire. Il insiste obstinément pour que ce soit l’AP qui paie l’intégralité de la facture, sans préciser pourquoi.
    Dix ans après la révolte qui l’a chassée de Gaza, l’AP a décidé de limiter les relations économiques avec l’enclave côtière. Elle le fait par étapes, mais elle se dirige vers la séparation économique. En d’autres termes, elle fait – finalement – payer le Hamas pour son coup d’état.
    Ce processus précise la possibilité d’une autre guerre entre Israël et le Hamas. Certains voient le fait que le cabinet israélien ait accédé à la demande de l’Autorité palestinienne de réduire l’approvisionnement en électricité comme une étape, qui pourrait ouvrir la voie à une autre escalade de violence.
    Mais Israël n’avait pas tellement de choix. Il ne pouvait pas unilatéralement décider de déduire les coûts de l’électricité de Gaza des recettes fiscales qu’il recueille pour le compte de l’AP. Et le financement israélien de l’électricité gazaouie n’est pas non plus une option réaliste. [...]
    Ne vous méprenez pas, l’AP et le Hamas manœuvrent aux dépens de la population de Gaza, ce qui équivaut à de réels châtiments collectifs. Et pourtant, la ligne de fond est claire : ceux qui ont pris le contrôle de Gaza lors d’un coup d’état militaire ont depuis lors investi plus d’un milliard de dollars dans leur infrastructure militaire alors qu’ils auraient facilement pu allouer leurs ressources à la résolution des problèmes de Gaza. Mais quelle est la valeur de quelques heures d’électricité pour le peuple de Gaza par rapport à quelques autres tunnels ou roquettes ? [...]"

- Alors que Gaza souffre, l’AP est accusée de réduire son aide médicale de près de 90% (Times of Israel) - "L’organisation a indiqué que la cause des pénuries était la réduction des fonds versés à Gaza par l’Autorité palestinienne (AP), notamment pour les opérations et les fournitures médicales. L’AP, selon des informations données à l’observatoire PHRI, payait environ quatre millions de dollars par mois pour le fonctionnement régulier de 13 hôpitaux gouvernementaux et de 54 centres primaires de soins. Au mois d’avril, ce montant a baissé à 2,3 millions de dollars, et était de seulement 500 000 dollars au mois de mai, a annoncé l’organisation".
http://fr.timesofisrael.com/alors-que-gaza-souffre-lap-est-accusee-de-reduire-son-aide-medicale-de-pres-de-90/

- Abbas to treat Gaza like Israel did ten years ago - which he condemned (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/abbas-to-treat-gaza-like-israel-did-ten.html
   "Israel Hayom (Hebrew) reports that Mahmoud Abbas is poised to declare Gaza to be a "rebel province." It would place an immediate declaration of a state of emergency in the Gaza Strip. Hamas would be declared an illegal organization and its assets would be frozen. Arrest warrants would be issued against its leaders. The Palestinian Authority would  cease to transfer money, including payments of salaries to civil servants in the Gaza Strip.
    Ten years ago, Israel declared Gaza to be a "hostile territory." In response, Mahmoud Abbas said "this oppressive decision will only strengthen the choking embargo imposed on 1.5 million people in the Gaza Strip, increase their suffering, and deepen their tragedy." Ashraf Ajrami, a minister in Abbas' government, said "It is collective punishment against the people of Gaza, and discourages serious political discussion." Palestinian Information Minister Riyad al-Malki said, "We are going to ask the Americans to pressure Israel to refrain from taking such action." Ban Ki-moon, the UN secretary general at the time, said: "[Gazans] should not be punished for the unacceptable actions of militants and extremists. I call for Israel to reconsider this decision."
    Today, Abbas wants to go beyond what Israel did. He wants to cut off electricity altogether, which Israel decided was against international law as collective punishment (although it did restrict electricity for a time to force Hamas to decide to use power for hospitals or rocket manufacturing.) Moreover, Abbas plans to demand that the UN, the Arab League and international organizations to stop providing international aid to the Gaza Strip altogether, according to the Israel Hayom article.
    The decision has not yet been made, but even considering that decision proves yet again what a hypocrite Mahmoud Abbas is."

- Crise de l'électricité à Gaza : les habitants du sud entre colère et inquiétude (i24) - "En pleine crise de l'électricité à Gaza, les habitants du sud d'Israël qui vivent à seulement quelques mètres du territoire contrôlé par le Hamas, craignent que cette crise énergétique ne débouche sur un nouveau conflit entre Israël et l'organisation terroriste".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/147929-170615-crise-de-l-electricite-a-gaza-les-habitants-du-sud-entre-colere-et-inquietude

******************************************
Judée-Samarie

- Palestinian government bans news sites critical of president (AP) - "Palestinian Authority President Mahmoud Abbas' government shuts down 11 news sites affiliated with rivals and/or espousing content critical of Abbas and his West Bank gov't".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4976532,00.html

******************************************
"Processus de paix"

- Approbation d’une législation qui déduirait des fonds versés à l’AP le montant des paiements aux terroristes (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/approbation-dune-legislation-qui-deduirait-des-fonds-verses-a-lap-le-montant-des-paiements-aux-terroristes/
   "La commission des lois a accordé le soutien de la coalition au projet de loi visant à déduire des fonds israéliens donnés à l’Autorité palestinienne (AP) le montant fourni par l’AP aux terroristes condamnés et à leurs familles. Cette décision ministérielle a été saluée par le parti d’opposition Yesh Atid. Ce projet de loi verrait Israël réduire d’environ un milliard de shekels les revenus annuels collectés par le pays pour les Palestiniens, cette somme étant l’équivalent du montant payé par Ramallah aux terroristes et à leurs familles, une pratique à laquelle Israël et la communauté internationale tentent de mettre un terme. [...]
    Les familles des personnes décédées ou blessées dans des attentats terroristes avaient livré un plaidoyer passionné pour que ce projet soit approuvé, disant que les salaires sont l’un des facteurs qui assure la récidive terroriste. « Va-t-on continuer à aider l’Autorité palestinienne à financer le terrorisme et à nous blesser encore ? Comment le gouvernement, qui met en garde contre les incitations au terrorisme dans les écoles palestiniennes en matière d’éducation, dans les mosquées et sur les réseaux sociaux, continue-t-il à régulièrement approuver le transfert des fonds aux terroristes ? », interrogeait la lettre, signée par 108 personnes touchées par le terrorisme et envoyée au Premier ministre Benjamin Netanyahu et à la ministre de la Justice Ayelet Shaked, selon un article paru sur le site d’information Ynet. [...]"

- PA TV’s “heroic prisoner,” representing “pride and honor,” is mastermind of murders of 14 (PMW) - "Official PA TV recently visited the home of imprisoned terrorist Nasser Awais, who is serving 14 life sentences for planning attacks in which 14 were murdered. Palestinian Media Watch has documented that PA TV routinely honors terrorist murderers as "heroes," visits their homes, and even participates in their birthday celebrations". Voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21236

******************************************
Monde

- Le chanteur de Radiohead sous pression pour leur concert en Israël (JTA) - "plusieurs associations ont réprimandé Yorke pour son discours et lui ont reproché de refuser le dialogue. « Le choix de Thom est un choix simple : va-t-il soutenir l’opprimé ou l’oppresseur ? », a déclaré le cinéaste Ken Loach dans un communiqué diffusé par Artists for Palestine UK, le 5 juin".
http://fr.timesofisrael.com/le-chanteur-de-radiohead-sous-pression-pour-leur-concert-en-israel/

******************************************

Anniversaire de la Guerre des Six Jours

- La guerre des six jours, une victoire empoisonnée (France Inter, "La marche de l'histoire", Audio 28mn) - malgré un bien mauvais titre, il s'agit d'une bonne émission sur le déroulé minutieux de la guerre de 1967, notamment grâce à l'invitation de Frédéric Encel.
https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-06-juin-2017

- La Guerre des Six Jours : un tournant historique dans le discours négationniste (Conspiracy Watch) - "La Guerre des Six Jours annonce cette nouvelle phase discursive, alimentée  par le mythe du « complot sioniste » allié à la rhétorique négationniste. Trois  aspects  doivent  être  soulignés.  Tout  d’abord,  le  ralliement  progressif  et   global de l’extrême droite à cette position. Ensuite, le rôle dominant de la France dans la structuration de cette propagande. Enfin, la revendication d’un « pro-arabisme ». Cette collusion des discours porte une dénonciation centrale : la puissance des Juifs et de leur État. Aussi, une vingtaine d’années après  son  apparition  en  France,  le  négationnisme  revêt  une  autre signification et un objectif affiché : la destruction de « l’impérialisme sioniste » sous-tendue par le mythe du complot et l’antisémitisme"
http://www.conspiracywatch.info/la-guerre-des-six-jours-un-tournant-historique-dans-le-discours-negationniste.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 11:15

Charlie Hebdo - La manif anti-CRIF (Riss)

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 11:15
France

- Sarah Halimi : un crime antisémite ? (France Culture, "La Question du Jour", Emission 7mn) - un bon récapitulatif sur cette affaire glaçante.
https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/sarah-halimi-un-crime-antisemite

- Arte a-t-elle censuré un docu sur l’antisémitisme qu’elle avait elle-même financé ? (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/arte-a-t-elle-censure-un-docu-sur-lantisemitisme-quelle-avait-elle-meme-finance/
   "[...] “Je pense qu’ils n’ont pas apprécié que nous dressions la liste des actes antisémites et antisionistes commis en France depuis 2006,” explique Joachim Shroeder au quotidien du soir. Mettre en évidence les relations entre antisionisme et antisémitisme est justement l’un des angles d’attaques du film, pour lequel les réalisateurs se sont rendus en Israël et à Gaza “pour examiner les récits antisémites les plus communs”.
    La réalisation de ce film a suscité de nombreuses discussions dans les couloirs de la chaîne franco-allemande. “Il faut que vous compreniez que le sujet est très délicat, lui dit un jour Marco Nassivera, le directeur de l’information d’Arte. Nous sommes coincés entre les lobbys juifs et musulmans. C’est la raison pour laquelle la conclusion de ce documentaire doit rester indéterminée”.
    Ou comment, par l’entremise d’une polémique on entrevoit les coulisses de l’information, et les secrets de la représentation du Proche-Orient sur les chaînes européennes."
- Documentaire Arte: le lien entre antisémitisme et antisionisme "pas acceptable" ? (i24) - "Catherine Dupeyron, co-auteure de la partie relative à la France, qui était l'invitée d'i24NEWS mercredi soir, a confirmé que l'équipe d'Arte France avait décidé de ne pas le diffuser. "Dès l'origine, Arte France était réticent par rapport à Arte Allemagne", explique-t-elle, car la chaîne craignait un manque d'objectivité" ; "Derrière ces motivations officielles, des implications plus politiques. "Moi qui ai participé au terrain sur la France: je suis a moitié étonnée que le film ait été refusé", confie Catherine Dupeyron, invoquant le "contexte politique français et les attentats". "Ce qui gêne je pense, c'est que le réalisateur tente de montrer un lien entre l'antisémitisme d'antan et l'antisémitisme islamiste plus récent, et il fait aussi le lien entre l'antisémitisme et l'antisionisme", ce qui n'est pas acceptable pour une partie des gens d'Arte, car ils considèrent que cela alimente la haine des Musulmans, explique la journaliste".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/147321-170608-documentaire-arte-le-lien-entre-antisemitisme-et-antisionisme-pas-acceptable

- Y a-t-il un déni d'antisémitisme en France ? (Emission "Du grain à moudre", France Culture, Audio 40mn) - "Après le meurtre de Sarah Halimi, des intellectuels ont critiqué le traitement judiciaire et médiatique de cette affaire. De la mort d’Ilan Halimi en 2006 à aujourd’hui, la société française est-elle traversée par un déni d’antisémitisme ?" Une bonne émission sur le sujet.
https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/y-t-il-un-deni-dantisemitisme-en-france

- Belgique: la peine de prison ferme de Dieudonné confirmée en cassation (AFP) - "Mais malgré cette décision de la plus haute cours de justice belge, Dieudonné ne devrait pas aller en prison. "C'est symbolique, car en Belgique, on n'exécute jamais les peines de deux mois de prison ferme", avait expliqué en janvier dernier à L'Express Me Eric Lemmens, l'avocat qui représentait les organisations juives de Belgique lors du procès en appel. "Il n'ira pas en prison, mais ça lui fera tout de même un antécédent judiciaire, ce qui pourrait lui coûter cher s'il est condamné une nouvelle fois en Belgique"" ; "A l'issue de son enquête sur les propos de l'humoriste français, la justice avait retenu plusieurs préventions, qui ont été retenues par la cour d'appel de Liège: incitation à la haine, tenue de propos antisémites et discriminatoires, diffusion d'idées à caractère raciste, "négationnisme" et "révisionnisme"."
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/belgique-la-peine-de-prison-ferme-de-dieudonne-confirmee-en-cassation_1915572.html

**********************************************************
"Processus de paix"

- Exclusive: Obama’s Detailed Plans for Mideast Peace Revealed - and How Everything Fell Apart (Haaretz) - "Documents obtained by Haaretz detail where Netanyahu was willing to compromise on borders, and how the U.S. failed to get Abbas on board over Jerusalem in 2014".
http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.794292
   "[...] When Kerry met Abbas in Paris on February 19, 2014 and presented him with this version of the framework accord, the Palestinian president responded with anger and disappointment. Former U.S. officials say his biggest concern was with how the document addressed Jerusalem. The weak wording on this paramount issue was a nonstarter for him.
    As a result of Abbas’ reaction, the U.S. team realized that in order to get a “yes” from the Palestinian president, they would have to change some parts of the framework document. The challenge was how to do it without losing Netanyahu, who had verbally expressed his openness toward the February version of the document (although he never accepted it in writing).
    Abbas was scheduled to meet President Barack Obama in the White House on March 16, 2014 – less than a month after his dinner with Kerry in Paris. Ahead of that meeting, the U.S. peace team crafted an updated version of the framework, which, unlike the February document, was not pre-negotiated with the Israelis. The result was a different document, one that on a number of issues was tilted more toward the Palestinians.
    After failing to first negotiate a document with Netanyahu and then get a “yes” from Abbas, the Americans now wanted to test the opposite option: Getting the Palestinian leader to agree to a document on the core issues, and then take it back to Netanyahu. But Abbas didn’t accept Obama’s framework document. He didn’t reject it, though – he simply didn’t respond.The Obama administration was disappointed and frustrated by his reaction. Obama asked Abbas to “see the big picture” instead of squabbling with “this or that detail” – to no avail. A month later, Kerry’s peace talks collapsed. [...]"
- Add two more to the ever growing list of peace plans that "moderate" Palestinians have rejected (Elder of Ziyon) - "If Haaretz cannot find anything bad to say about Netanyahu's position and cannot find anything flexible about Abbas' position, that is all the proof you need to know who wants peace and who prefers the status quo".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/add-two-more-to-ever-growing-list-of.html
   "[...] Haaretz tries to spin this as best it can to fits its narrative, saying that Netanyahu has lied to the public about the extent of what he was willing to give up for peace and trying to justify Abbas' rejection of the plans. But the facts that they uncovered cannot be spun: the "moderate" Palestinians have twice again rejected formulas for peace while Israel has shown amazing flexibility to end the conflict.
    There are scores of articles this week in major media  decrying "50 years of occupation" - but the fact is that Israeli leaders, both left and right, have proposed and accepted peace deals throughout the entire five decades which would end Israeli rule over disputed territories, and Palestinians have rejected every single one either directly or indirectly. 1967, 2000, 2001, 2008, and now 2014. How many times does this need to occur before the world sees the truth? [...]"

- Abbas prêt à abandonner l’exigence du gel des implantations avant d’entamer des pourparlers (Times of Israel) - "Un conseiller économique affirme que le président de l’AP serait disposé à renoncer aux poursuites pour crimes de guerre et à réduire la pression exercée à l’ONU pour donner aux États-Unis la possibilité de relancer les négociations".
http://fr.timesofisrael.com/abbas-pret-a-abandonner-lexigence-du-gel-des-implantations-avant-dentamer-des-pourparlers/

- Fatah spokesman presents Protocols of the Elders of Zion as authentic document (PMW) - "In an interview on official Palestinian Authority TV, a Fatah spokesman cited the Antisemitic forgery The Protocols of the Elders of Zion as an authentic source followed by Israel. Fatah spokesman Osama Al-Qawasmi stated that The Protocols instructs "the Zionists" to create extreme Islamic religious streams in order to cause internal disputes among the Arabs. This would keep the Arab regimes occupied and prevent them from dealing with important issues like "arming [themselves] against the enemy"." Voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21219

**********************************************************
Israël

- Radiohead dénonce les appels au boycott d'Israël (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/radiohead-d%C3%A9nonce-appels-au-boycott-disra%C3%ABl-194753264.html
   "Radiohead a dénoncé vendredi la campagne enjoignant le groupe britannique d'annuler un concert en Israël, qualifiant les appels au boycott de l'Etat hébreu de condescendant et d'"extraordinaire gaspillage d'énergie". [...] "Tout cela encourage la discorde. Vous ne rassemblez pas les gens. Vous n'encouragez pas le dialogue ou la compréhension mutuelle", a-t-il déclaré au magazine américain Rolling Stone.
    Les signataires de cette campagne, parmi lesquels le militant anti-apartheid et prix Nobel de la paix Desmond Tutu, la romancière Alice Walker et le musicien Thurston Moore, ont écrit une lettre ouverte à Radiohead, soulignant l'engagement politique du groupe britannique pour d'autres causes. Radiohead a notamment donné des concerts de soutien pour les droits des Tibétains, Amnesty International et la lutte contre le changement climatique.
    Thom Yorke a qualifié d'"extrêmement condescendant" de penser que Radiohead n'est pas familier avec le conflit israélo-palestinien et a souligné que la femme du guitariste Jonny Greenwood était israélienne. "C'est vraiment énervant que des artistes que je respecte pensent que nous ne sommes pas capables de prendre une décision morale nous-mêmes après toutes ces années", a-t-il ajouté.
    Radiohead était jusqu'ici resté silencieux sur ces appels au boycott. Une bannière les exhortant à annuler leur concert à Tel Aviv avait été suspendue dans le public alors qu'ils se produisaient récemment à Berkeley, en Californie."
- Radiohead frontman slams BDS in no uncertain terms (Elder of Ziyon) - "It's deeply distressing that they choose to, rather than engage with us personally, throw shit at us in public. It's deeply disrespectful to assume that we're either being misinformed or that we're so retarded we can't make these decisions ourselves. I thought it was patronizing in the extreme"; "The person who knows most about these things is [Radiohead guitarist] Jonny [Greenwood]. He has both Palestinian and Israeli friends and a wife who's an Arab Jew. All these people to stand there at a distance throwing stuff at us, waving flags, saying, "You don’t know anything about it!" Imagine how offensive that is for Jonny. And imagine how upsetting that it's been to have this out there. Just to assume that we know nothing about this. Just to throw the word "apartheid" around and think that's enough. It's fucking weird. It's such an extraordinary waste of energy".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/radiohead-frontman-slams-bds-in-no.html

- Israël : «On évacuera peut-être un jour la Cisjordanie mais le Golan, jamais !», Nissim Behar (Libération) - "Pour Israël, cette zone de 1 154 km2 n’est pas seulement militairement stratégique : elle présente aussi un intérêt économique, puisqu’elle compte des terres agricoles fertiles et d’importantes ressources en eau".
http://www.liberation.fr/planete/2017/06/04/israel-on-evacuera-peut-etre-un-jour-la-cisjordanie-mais-le-golan-jamais_1574514
   "«Regardez-les se battre. Des barbares qui s’entretuent.» Confortablement installés dans leurs fauteuils pliables, Avraham et Nehama Shamaï ont du mal à décoller leurs yeux du spectacle. Face à eux, à un kilomètre à peine, l’armée de Bachar al-Assad et diverses factions islamistes s’affrontent pour le contrôle de Kuneitra, la ville syrienne jouxtant la ligne de démarcation avec Israël. De temps en temps, des volutes de fumée blanche s’élèvent vers le ciel et l’on entend le staccato des mitrailleuses lourdes. «C’est le trou noir là-bas, la Syrie n’est plus qu’un mythe», lâchent ces commerçants originaires de la banlieue de Tel-Aviv.
    Comme des millions d’autres Israéliens qui y séjournent de deux à trois jours par an en moyenne, les époux Shamaï sont particulièrement attachés au plateau du Golan, conquis sur la Syrie durant la guerre des Six Jours et annexé en décembre 1981. Pour le cinquantième anniversaire de cette guerre éclair, ils ont donc décidé d’y faire un tour et de s’arrêter au pied du mont Bental où un promontoire leur offre une vue directe sur Kuneitra. «Le Golan est stratégique pour Israël. Quand j’étais petit, les canons syriens installés sur ce plateau tiraient sur nos villages et nos kibboutz situés en contrebas et cela me terrorisait lorsque j’entendais mes parents en parler, se souvient Avraham. Heureusement que nous l’avons annexé. On pourra peut-être évacuer un jour une partie de la Cisjordanie mais le Golan, jamais !»
    Pour Israël, cette zone de 1 154 km2 n’est pas seulement militairement stratégique : elle présente aussi un intérêt économique, puisqu’elle compte des terres agricoles fertiles et d’importantes ressources en eau. Et peut-être même du pétrole : des forages y sont en cours. Contrairement à ce qui s’est passé en Cisjordanie, les premiers à coloniser le plateau n’étaient pas les religieux messianiques mais les «camarades» des kibboutz socialistes et progressistes qui lorgnaient les terres abandonnées par la population. Trente-trois kibboutz et villages ont donc remplacé les 340 hameaux et fermes détruits ou abandonnés durant les combats de juin 1967. [...]
    Sur les 130 000 druzes syriens qui résidaient sur le plateau avant le conflit, 6 000 à 7 000 sont restés. Ils résident dans quatre bourgades dont la plus importante est Majd al-Shams. A part sa place centrale ornée de la statue guerrière d’un héros local, ce village se caractérise par ses rues escarpées. La principale mène au no man’s land séparant Israël de son voisin. Une double barrière de sécurité composée de clôtures d’acier et de barbelés étincelle sous le soleil. «On survit grâce aux cultures et au tourisme intérieur puisque les Israéliens aiment visiter "leur" Golan durant la belle saison, explique Marcel, propriétaire d’un des rares bars branchés du coin. Côté animation, ce n’est pas New York et pour les contacts avec les Israéliens, on s’en tient au strict minimum. Ils commandent leur repas, ils payent l’addition et on en reste là. Je ne sais pas ce qu’ils pensent de nous.»
    Longtemps, les druzes du Golan ont affiché une fidélité sans faille à la Syrie. Pour défier l’occupation israélienne plus que par adhésion aux pratiques dictatoriales du régime de Damas. Après l’annexion, la majorité d’entre eux ont refusé la nationalité de l’Etat hébreu. «Il fut un temps où nous défilions dans les rues de Majd al-Shams avec des drapeaux syriens lors de la fête nationale de ce pays. La tradition voulait d’ailleurs que les façades et les enseignes des magasins soient peintes aux couleurs du drapeau syrien pour lui marquer notre fidélité, mais c’est terminé, explique Youssef, un druze rencontré au "Farid mall", petit centre commercial en périphérie. Bien sûr, nous restons profondément attachés à la Syrie parce que nous y avons tous de la famille et que nous refusons l’occupation israélienne, mais nous gardons les pieds sur terre : ce pays n’existe plus en tant que tel. Pendant longtemps, mes parents, mes proches et moi avons entretenu l’espoir que les Israéliens évacueraient le Golan dans le cadre d’un accord de paix au Proche-Orient, mais ce n’est plus envisageable aujourd’hui. Puisqu’il faut bien s’adapter, nous allons nous tourner vers cette société israélienne que nous avons toujours rejetée jusqu’à présent.»"

**********************************************************
Gaza & Hamas

- Pour illustrer Gaza, l'UNRWA utilise la photo d'une fillette syrienne (i24) - "Dans une campagne à connotation anti-israélienne, l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a utilisé l'image d'une petite fille, présentée comme une gazaouie souffrant du blocus imposé par l'Etat hébreu, mais qui serait en réalité une fillette syrienne photographiée trois ans auparavant dans des décombres à Damas, a rapporté samedi l'organisation de surveillance de l'ONU, UN Watch".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/146913-170603-pour-illustrer-gaza-l-unrwa-utilise-la-photo-d-une-fillette-syrienne

- Thousands of surgeries canceled in Gaza due to anasthesia shortage (Elder of Ziyon) - "This is all because the PA refuses to pay for medicines and other critical equipment in Gaza in an effort to exert control - at the expense of ordinary Gazans".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/thosands-of-surgeries-canceled-in-gaza.html

**********************************************************
Judée-Samarie

- Amnesty International appelle au boycott des produits des implantations (Times of Israel) - "Amnesty International a lancé mercredi une campagne pour amener la communauté internationale à boycotter les produits fabriqués dans les implantations de Cisjordanie".
http://fr.timesofisrael.com/amnesty-international-appelle-au-boycott-des-produits-des-implantations/

- The truth about the occupation, Ben-Dror Yemini (Ynet) - "I can touch on more and more areas, in which an objective examination will reveal an amazing improvement in the past 50 years".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4970003,00.html
   "[...] Well, in 50 years of Israeli rule, 11,000 to 12,000 Palestinians have been killed, mostly terrorists or involved civilians. In fact, this conflict has claimed the lowest number of victims, less than the global average of traffic-related deaths and a lot less than the victims of murders in most big cities in the United States. Just for the sake of comparison, jihad massacres more than 20,000 people every year. That does not include wars.
    In general, the Palestinians' life expectancy has gone up from 48.6 in 1967 to about 73 (or 75, according to different sources) today. The population growth rate is among the highest in the world too—2.9% a year, according to World Bank figures in 2015, compared to a global average of 1.2% and the Arab world’s average of 2%.
    When one combines the low infant mortality rate, the high birth rates and the rise in life expectancy, the result can be called many things, but there is no serious damage to the Palestinians and definitely no genocide. As a matter of fact, that is such a crazy argument that—as George Orwell said—there are some ideas so absurd that only an intellectual could believe them.
    I can touch on more and more areas, in which an objective examination will reveal an amazing improvement in the past 50 years. For example, in the area of water. In 1967, only four of 708 Palestinian towns and villages were connected to running water. Today, 643 communities are connected to running water (97% of the population). The Palestinians' water consumption from natural sources has increased as well, while the Israelis’ water consumption has dropped (the Israelis are increasingly moving to desalinated water.
    Other claims made as part of the “occupation corrupts” festival are that Israel is becoming more violent. That’s not true. The National Violence Index points to a drop in violence since 2004. On an international level, Israel is similar to the OECD average. In other words, there is no proof of a connection between the control of the territories and the level of violence in Israel. The violent discourse on social media is on the rise, but that is a weed which characterizes all democratic countries with freedom of speech.
    The same applies to the cries of despair about the end of democracy. The Israel Democracy Institute’s 2015 Democracy Index stated as follows: “The common feeling that the situation of Israeli democracy is deteriorating and has reached its lowest level, as it is reflected primarily in the media, is likely not completely accurate in light of the comparative international findings.”
    It’s been 50 years since Israel gained control of the territories, and figures show that the Palestinians have actually experienced a major improvement. In most areas, their situation is much better than the situation of Arabs in neighboring countries. So the lies about Auschwitz and the destruction and the mass killing must be shattered.
    That doesn’t mean there is no injustice. That doesn’t mean there is no room for criticism, even profound criticism, against certain actions committed by Israel. That doesn’t mean that there are no hooligans in the territories, even if they are a small minority. That doesn’t mean that the settlement enterprise should be justified. And that definitely doesn’t mean that the occupation should be perpetuated or that we should march with our heads held high towards the disaster called one big state or a binational state.
    All it means is that we must refute the lies about what the Palestinians have experienced in the past 50 years under Israeli rule. That will only work to advance the discussion on the proper agreement, both for the Palestinians' sake and for Israel’s sake."

**********************************************************

Monde arabe

- Après la mise au ban du Qatar, Israël espère se rapprocher du monde arabe, Cyrille Louis (Le Figaro)
http://www.lefigaro.fr/international/2017/06/06/01003-20170606ARTFIG00310-apres-la-mise-au-ban-du-qatar-israel-espere-se-rapprocher-du-monde-arabe.php
   "Les autorités israéliennes ont accueilli avec un optimisme prudent la mise au ban du Qatar, lundi 5 juin, par l'Arabie saoudite, l'Égypte, les Émirats arabes unis et Bahreïn. Les mesures de rétorsion adoptées contre le petit émirat, parce qu'elles visent à sanctionner une attitude jugée trop conciliante envers l'Iran ainsi qu'envers «plusieurs groupes terroristes comme la confrérie des Frères musulmans, Daesh et al-Qaida», sont à première vue de nature à satisfaire l'État hébreu. Elles vont dans le sens d'un rapprochement attendu avec les grands pays arabes sunnites au nom de la lutte contre un ennemi commun. Mais certains observateurs redoutent que ces pressions ne conduisent le Qatar à remettre en cause son aide financière à la bande de Gaza - au risque d'asphyxier totalement le Hamas et de précipiter ainsi une nouvelle spirale de violence. [...]"

- La Jordanie envisage d’interdire Wonder Woman à cause de la star israélienne (JTA) - "« Nous rappelons aux Jordaniens leur devoir de boycotter ce film, et nous refusons de nous associer aux crimes des sionistes et d’augmenter leurs profits de ce film. L’audience arabe ne sera pas impliquée dans des projets qui représentent le sionisme et l’armée israélienne », a déclaré l’une des campagnes jordaniennes contre la normalisation avec Israël" ; "En Algérie, une pétition appelle au boycott du film, qui a déjà été déprogrammé dans un festival de la capitale pour des motifs techniques, selon les organisateurs".
http://fr.timesofisrael.com/la-jordanie-envisage-dinterdire-wonder-woman-a-cause-de-la-star-israelienne/
- La programmation de Wonder Woman “suspendue” en Tunisie (AFP) - "“Il faut poursuivre la mobilisation sur ce type d’affaire, comme sur tout ce qui touche à la normalisation avec l’entité sioniste”, a affirmé le parti Al-Chaab".
http://fr.timesofisrael.com/la-programmation-de-wonder-woman-suspendue-en-tunisie/

- Syrie : 21 civils fuyant Raqa tués dans une frappe de la coalition (AFP) - "Une frappe aérienne de la coalition dirigée par les Etats-Unis a fait 21 morts parmi des civils qui tentaient lundi de fuir Raqa, bastion en Syrie du groupe Etat islamique, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). "Les civils embarquaient dans de petits bateaux sur la rive nord de l'Euphrate pour fuir les faubourgs du sud de Raqa", a expliqué le chef de l'OSDH Rami Abdel Rahman. Il a précisé que des femmes et des enfants faisaient partie des personnes tuées, sans pouvoir dire combien".
https://fr.news.yahoo.com/syrie-21-civils-fuyant-raqa-tu%C3%A9s-frappe-coalition-210429249.html
- Syrie: 17 civils tués dans une frappe de la coalition sur Raqa (AFP) - "Au moins 17 civils ont été tués par des frappes aériennes de la coalition dirigée par les Etats-Unis visant Raqa, bastion en Syrie du groupe Etat islamique, et sa banlieue dans la nuit de jeudi à vendredi". (NB : il s'agit d'une autre frappe.)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/06/08/97001-20170608FILWWW00414-syrie-17-civils-tues-dans-une-frappe-de-la-coalition-sur-raqa.php

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 13:01

- Two State Solution (Dry Bones) - "The dream of peace and a two-state solution".
http://drybonesblog.blogspot.fr/2017/05/two-state-solution.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 13:00

Israël


- Armée : une roquette a été lancée sur Israël depuis le Sinaï (Times of Israel) - "Une roquette a été tirée mardi matin sur le sud d’Israël depuis la péninsule égyptienne du Sinaï, en pleine visite du président américain Donald Trump".
http://fr.timesofisrael.com/armee-une-roquette-a-ete-lancee-sur-israel-depuis-le-sinai/

- De plus en plus de Palestiniens de Jérusalem Est choisissent de devenir Israéliens (Times of Israel) - "Pour des raisons pratiques, et non idéologiques, les plus de 300 000 Palestiniens de Jérusalem-Est tentent de contourner un statut à part et précaire".
http://fr.timesofisrael.com/de-plus-en-plus-de-palestiniens-de-jerusalem-est-choisissent-de-devenir-israeliens/

********************************************
Gaza & Hamas

- Israël ignore les demandes de l’AP visant à couper l’électricité à Gaza (Times of Israel) - "Steinitz a dit refuser de laisser Israël être entraîné dans les rivalités politiques palestiniennes entre l’AP et le Hamas".
http://fr.timesofisrael.com/israel-ignore-les-demandes-de-lap-visant-a-couper-lelectricite-a-gaza/

********************************************
"Processus de paix"

- Israël accepte d’élargir le contrôle palestinien de la zone C (Times of Israel) - "Selon les médias palestiniens, cette décision a été acceptée par Kahlon et Hamdallah et les mesures incluraient des concessions économiques".
http://fr.timesofisrael.com/israel-accepte-delargir-le-controle-palestinien-de-la-zone-c/

- Trump à Abbas : Pas de paix là où on « récompense » la violence (Times of Israel) - "« La paix ne peut jamais s’enraciner dans un environnement où la violence est tolérée, financée et même récompensée », a déclaré Trump, faisant apparemment référence aux salaires versés par l’AP aux terroristes palestiniens emprisonnés et aux familles des prisonniers palestiniens morts alors qu’ils commettaient des attentats. « Nous devons nous montrer résolus à condamner de telles actions d’une seule voix », a-t-il expliqué".
http://fr.timesofisrael.com/trump-a-abbas-pas-de-paix-la-ou-on-recompense-la-violence/
- Le grand flou de Donald Trump sur le conflit israélo-palestinien, Piotr Smolar (Le Monde) - les critiques américaines du financement palestinien des "martyrs" terroristes agacent visiblement le journaliste du Monde.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/05/23/trump-appelle-israeliens-et-palestiniens-au-compromis_5132598_3218.html
   "[...] M. Nétanyahou, qui n’a reculé devant rien pour illustrer sa complicité avec M. Trump, a vu ses efforts récompensés : le président américain a fait de l’arrêt des incitations à la violence une exigence vis-à-vis des dirigeants palestiniens, tandis qu’il n’en a posé aucune, du moins publiquement, à l’adresse d’Israël.
   « Le financement et la récompense du terrorisme doivent cesser, a dit M. Nétanyahou, prenant la parole avant M. Trump. Le président Abbas a condamné l’horrifiante attaque de Manchester. J’espère que cela illustre un vrai changement, parce que si l’assaillant avait été palestinien, la famille du kamikaze aurait reçu un salaire de l’Autorité palestinienne. C’est la loi palestinienne. Cette loi doit être changée. »
    L’administration américaine, à la suite du gouvernement israélien, critique vivement le système d’aides sociales qui existe depuis des décennies à l’intention des familles des « martyrs » palestiniens, qu’ils soient auteurs d’attaques, prisonniers ou victimes des soldats israéliens. Mardi matin à Bethléem, M. Trump a mis en garde son hôte palestinien, de façon indirecte : « La paix ne peut jamais prendre racine dans un environnement où la violence est tolérée, financée et même récompensée », a-t-il dit. [...]"

- Abbas reconnaît que Trump lui a crié dessus pour ses incitations à la violence (Times of Israel) - "La Deuxième chaîne avait annoncé cette semaine que pendant leurs discussions à Bethléem, Trump avait crié sur Abbas et l’avait accusé d’être directement impliqué dans les incitations contre Israël. « Vous m’avez piégé à [Washington] DC ! Vous y avez parlé de votre engagement pour la paix, mais les Israéliens m’ont montré votre implication dans l’incitation [à la violence contre Israël] », aurait crié Trump à Abbas, choqué. La chaîne a indiqué que cette explosion avait été suivie de plusieurs minutes de silence de la part des Palestiniens choqués, et que la réunion avait été très tendue".
http://fr.timesofisrael.com/abbas-reconnait-que-trump-lui-a-crie-dessus-pour-ses-incitations-a-la-violence-media/

- Une ville de Cisjordanie refuse de renommer le centre qui porte le nom d’une terroriste (Times of Israel) - "Le maire affirme que les habitants ont voulu rendre hommage à l’“héroïne” Dalal Mughrabi [dont l'attentat de 1978 a tué 38 civils israéliens, dont 13 enfants], et ne “céderont jamais à la pression ou au chantage”."
http://fr.timesofisrael.com/une-ville-de-cisjordanie-refuse-de-renommer-le-centre-qui-porte-le-nom-dune-terroriste/

- Les Palestiniens ont versé un milliard de dollars aux terroristes en 4 ans, selon un panel de la Knesset (Times of Israel) - "Révélant les chiffres, Yossi Kuperwasser a indiqué à la Commission des Affaires étrangères et de la Défense que plus la période d’incarcération d’un prisonnier sécuritaire palestinien est longue, « plus élevé est le salaire… Tous ceux qui restent en prison plus de 30 ans obtiennent 12 000 shekels », a expliqué Kuperwasser. « Quand ils sont libérés, ils obtiennent une indemnité et il leur est promis un emploi au sein de l’Autorité palestinienne. Ils obtiennent un grade militaire qui est déterminé en fonction du nombre d’années qu’ils ont passé en prison ». Kuperwasser a également déclaré à la Commission que les allégations de l’AP prétendant que les paiements réalisés auprès des familles de terroristes sont des allocations sociales versées aux nécessiteux sont mensongères. Les propres documents budgétaires des Palestiniens, a-t-il affirmé, « établissent clairement qu’il s’agit de salaires et non d’allocations »."
http://fr.timesofisrael.com/les-palestiniens-ont-verse-un-milliard-de-dollars-aux-terroristes-en-4-ans-selon-un-panel-de-la-knesset/

- Au nom des « martyrs », sombres héros de la Palestine, Piotr Smolar (Le Monde) - "La martyrologie prend racine à l’école, même si les autorités s’en défendent" ; "Mais il y a aussi chez de nombreux « martyrs » une forme de suicide à peine maquillé".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/06/01/au-nom-des-martyrs-sombres-heros-de-la-palestine_5137097_3218.html
   "[...] Affiches, photos, plaques commémoratives offertes par des factions politiques… parents de « martyr », c’est comme une nouvelle peau. Une fierté obligée. Les sentiments intimes des parents se forgent, aussi, dans le regard des autres, dans leur admiration et leur bienveillance. [...]
    Martyr : un mot omniprésent, dès le plus jeune âge, chez les Palestiniens. Il désigne à la fois les prisonniers de sécurité, détenus en Israël, les assaillants tués par les Israéliens, et les simples victimes des soldats, mortes ou blessées. Outre les marques de solidarité au sein de la société, un système complexe d’aides financières existe depuis des décennies. Il fut d’abord géré exclusivement par l’Organisation de libération de la Palestine, puis l’Autorité palestinienne (AP) a pris en main ­les pensions des prisonniers. Selon Israël, ce système représenterait environ 300 millions de dollars (270 millions d’euros) par an. Il est dénoncé par l’Etat hébreu, mais aussi par l’administration Trump, qui y voit une promotion de la violence.
    [...] chaque famille des 294 morts depuis octobre 2015 a le droit de déposer une demande de pension. Mais l’administration n’est guère pressée de les satisfaire. « On entend les complaintes des familles, dont les dossiers ne sont pas pris en compte sous prétexte qu’il manque des documents, dit Mohammed Sbehat. Mais on ne sait pas s’il y a une décision en haut lieu. On a été éduqués dans le respect des martyrs. C’est une question très difficile pour l’AP de convaincre les gens qu’il n’y a plus d’argent pour ça. L’AP est coincée entre les pressions internationales, surtout américaines, et celles du peuple. »
    La martyrologie est un ciment social, alors que le rêve d’un Etat semble plus éloigné que jamais. Même si une majorité de familles ne souhaitent qu’une vie normale et la réussite de leurs enfants, Kaddoura Fares, président du Club des prisonniers palestiniens, pense que le culte des martyrs n’est pas près de disparaître. « On continuera à honorer nos martyrs. Ce n’est pas un principe religieux. On est en guerre. L’idée de se sacrifier pour des principes comme la liberté ou l’indépendance reste forte. »
    La martyrologie prend racine à l’école, même si les autorités s’en défendent. Tharwat Zeid, 55 ans, est responsable des ­programmes scolaires palestiniens. Les premiers manuels sont apparus en 2000, sept ans après les accords d’Oslo. Le ministère a décidé de réviser les manuels, dont de nouvelles versions, pour l’école primaire, sont sorties en septembre 2016. Les experts israéliens ont immédiatement noté certains exercices controversés. Par exemple celui où, en mathématiques, on demande aux élèves d’additionner le nombre des martyrs de la première et de la seconde Intifada. [...]
    Mais il y a aussi chez de nombreux « martyrs » une forme de suicide à peine maquillé. Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, est l’une des zones où les épisodes de confrontation sont les plus fréquents. L’ONG Médecins du monde (MDM) y a déployé une mission de prise en charge des troubles psychologiques. En 2016, elle a recensé en moyenne trois ­incidents traumatiques par semaine. « La société entière est affectée, souligne Maximilien Zimmermann, qui a dirigé la mission jusqu’en mai. Dans les groupes de parole, les jeunes filles exprimaient une telle souffrance, liée à l’occupation mais aussi aux violences familiales, qu’elles se disaient prêtes à mourir, sans vouloir tuer. Les jeunes garçons, eux, sont prêts à être blessés voire handicapés, car un tel engagement donnerait un sens à leur vie. Il les valoriserait. » [...]"

- PLO leader: Everyone knows our goal is to take all of Israel – “liberate all of Palestine” (15 mai, Vidéo 47 secondes)
https://www.youtube.com/watch?v=Bd6uB0BvFU4

********************************************
Monde arabe

- Le Liban interdit "Wonder Woman" à cause de la star israélienne Gal Gadot (Huffington Post) - "Un responsable de la Sûreté générale libanaise a indiqué à l'AFP que le ministère de l'Intérieur avait "décidé d'interdire la projection de ce film sur la base d'une recommandation du bureau de boycottage d'Israël au sein de la Ligue arabe", dont fait partie le Liban" ; "En une nuit, toutes les affiches ont été retirées des rues au Liban".
http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/01/le-liban-interdit-wonder-woman-a-cause-de-la-star-israelienne_a_22120793

- Algeria bans Jews from pilgrimage to holy site. Not Israelis - Jews (Elder of Ziyon) - "Israel has nothing to do with this. It is naked, explicit anti-semitism. And the lack of pushback from the Arab community shows (as if we need more proof) that Arab antisemitism is endemic and condoned. Whenever Arabs claim they have nothing against Jews, ask them what they are doing about Algeria".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/05/algeria-bans-jews-from-pilgrimage-to.html

- Syrie: record de civils tués par la coalition (AFP) - "Entre le 23 avril et le 23 mai, les raids de la coalition ont causé la mort de 225 civils, dont 44 enfants et 36 femmes" ; "C'est le bilan le plus lourd de civils en un mois. Durant la même période, 122 djihadistes du groupe Etat Islamique ont péri ainsi que huit membres des forces prorégime, tués près d'Al-Tanaf". Imaginez juste une minute qu'Israël, dans des raids contre le Hamas, tue plus de 200 civils en un mois. Quelque chose me dit qu'on en parlerait beaucoup dans les médias. Ici, aucune info, si ce n'est cette minuscule dépêche qui a vite fait de disparaître dans le flux.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/05/23/97001-20170523FILWWW00159-syrie-record-de-civils-tues-par-la-coalition.php

********************************************
50 ans après la Guerre des Six Jours

- Did you ever notice that Palestinian Arabs were never "occupied" by Jordan? Or Britain? Or Ottomans? (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/did-you-ever-notice-that-palestinian.html
   "I saw this at the UN website: "United Nations Forum to Make Fifty Years of Occupation". Of course, they mean 50 years of "occupation" by Jews. Because no one was overly concerned about the previous 19 years of "Palestinian territory" being annexed or administered by Jordan or Egypt. no one was overly concerned about the previous 19 years of "Palestinian territory" being annexed or administered by Jordan or Egypt. Or the 30 years of British administration before that. Or the 400 years of Ottoman rule before that.
    No, the only interest in what the world now calls "Palestinian lands" only started when Jews have some level of control over them. Not when generations of others - Muslims and Christians, Arabs and non-Arabs - controlled the land.
    Somehow, only the years when the life expectancy of Palestinians skyrocketed, when the infant mortality rate plummeted, when practically all of the universities and major hospitals were built in the territories - only those years are considered tragic. [...]"

- Saying "50-year occupation" without mentioning Khartoum is knowingly deceptive (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/05/saying-50-year-occupation-without.html
   "There are lots of articles being published in recent and upcoming weeks about the Six Day War and its legacy. Any article that talks about "occupation" and "colonialism" and all the other evils that are ascribed to Israel, that do not mention the Khartoum Resolution of September 1, 1967, is an example of deceit. The main paragraph of the Khartoum Resolution said:
   "The Arab Heads of State have agreed to unite their political efforts at the international and diplomatic level to eliminate the effects of the aggression and to ensure the withdrawal of the aggressive Israeli forces from the Arab lands which have been occupied since the aggression of June 5. This will be done within the framework of the main principles by which the Arab States abide, namely, no peace with Israel, no recognition of Israel, no negotiations with it, and insistence on the rights of the Palestinian people in their own country."
    That last sentence means "destroy Israel," by the way. It was not referring to the territories in any way. Nobody at all demanded a Palestinian state in the territories in 1967.
    As Michael Oren writes in an abbreviated history of the Six Day War published on Sunday: "A month after the war, Israel formally annexed East Jerusalem, but it also offered to return almost all of land captured from Syria and Egypt in exchange for peace. The Arabs responded with “the three noes”: no negotiations, no recognition, no peace."
    I don't think that returning the lands would have been a good idea, but the fact is that Israel did offer land for peace - a much more generous offer than the Palestinian Arabs are likely to ever receive. And the Arab leaders said "no."
    Who can blame Israel for holding onto a small percentage of the territory it won in a defensive war, on a front where it warned its enemy to stay out of the fighting to no avail? Where the alternative is a state that is only nine-miles wide that is literally indefensible?
    But Israel did make the foolhardy offer. And the Arabs responded that they would prefer war to peace - an attitude that the Palestinian Arabs have maintained and demonstrated very bloodily on multiple occasions, most notably in 2001 but also by encouraging the more recent "knife intifada." [...]"
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages