Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 10:51
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 10:51

France


- Médiapart et le choix des mots, Michel Kichka (Blog) - "Ce choix voulu des mots n’est pas de l’information mais une forme pernicieuse et sophistiquée de manipulation".
http://fr.kichka.com/2015/12/27/mediapart-et-le-choix-des-mots/
"« Des agents de police israéliens ont abattu samedi un Palestinien qui tentait d’attaquer à l’arme blanche un policier près de la vieille ville de Jérusalem, a déclaré une porte-parole de la police. Il s’agit du 126e Palestinien tué depuis le début des attaques de ce genre, en octobre. Vingt Israéliens et un ressortissant américain ont également trouvé la mort au cours de la même période. » (Médiapart, 27/12/2015)
Ce sont les mots choisis par Médiapart pour relater un fait, devenu malheureusement fait divers depuis le début de ce qu’on appelle la troisième infifada ou « intifada des couteaux ». La première phrase du compte-rendu est objective et précise. La seconde phrase, « Il s’agit du 126e palestinien tué… » manque de justesse. Il serait plus honnête de dire le 126e Palestinien « abattu » pour être plus proche de la vérité. C’est dans la troisième phrase que le choix volontaire des mots crée une confusion pour le lecteur non averti. « Vingt Israéliens et un ressortissant américain ont également trouvé la mort » occulte le fait qu’ils ont été assassinés.
Trouver la mort se dit plutôt d’une mort accidentelle. Les dessinateurs de Charlie Hebdo n’ont pas « trouvé la mort ». Les clients d’Hyper Cacher non plus, ni ceux du Bataclan. Ils ont tous été assassinés par des terroristes. Le terme « également » sème lui aussi la confusion.
Ce choix voulu des mots n’est pas de l’information mais une forme pernicieuse et sophistiquée de manipulation. Médiapart n’est pas seul à s’opposer à l’occupation des territoires par Israël. Moi aussi j’y suis opposé. Et c’est justement pour cela que je suis précis dans le choix des mots. Quand en Israel, dans une discussion, quelqu’un me dit qu’Ytzhak Rabin est mort en 1995, je prends soin de l’interrompre immédiatement et de dire « Rabin n’est pas mort ! » ce qui provoque une surprise violente, et après un temps d’arrêt j’ajoute « Rabin a été assassiné ! »"

- Même mort, un assassin reste un assassin, Marc Nacht (Causeur) - "à propos du raid qui mit fin à l’existence de Kantar, certains de nos journaux et non des moindres (Le Figaro, le Monde et Libération), malgré les actes de terreur qui endeuillent la France, continuent à sous-informer leurs lecteurs sur Israël qui en a connu et en connaît bien d’autres".
http://www.causeur.fr/samir-kantar-israel-hezbollah-36005.html
"La chaîne israélienne Canal 10 a diffusé le 23 décembre une scène où l’on voit (ou devine) qu’à l’occasion d’une cérémonie de mariage quelques affreux ultras miment de poignarder l’image du bébé Palestinien mort lors de l’incendie criminel de la maison de ses parents l’été dernier. Une enquête est en cours. Le gouvernement a sévèrement mis en garde pour que de semblables agissements ne se renouvellent pas.
Notre bonne presse s’est emparée de cette scène scandaleuse pour stigmatiser une fois de plus Israël. Il n’en a pas été de même lorsqu’en 1979, le très regretté Samir Kantar (par le Hezbollah et le Fatah, qui le considèrent comme un martyr (1)) assassina de sang-froid, devant sa petite fille âgée de 4 ans, un jeune père de famille avant de fracasser le crâne de l’enfant. Il est vrai qu’il ne pouvait pas se contenter de suriner une photo. C’est sans doute la faute aux services Israélien d’avoir omis de la lui fournir. Et ce même Israël d’avoir sans la moindre mansuétude condamné le malheureux à la prison à perpète — ce qui permit à ce dernier de passer une thèse de doctorat ­—, avant de le libérer en 2008 lors d’un échange de prisonnier avec le Hezbollah contre la récupération des dépouilles de deux soldats de Tsahal, Ehoud Goldwasser et Eldad Regev, capturés en 2006 en territoire israélien alors qu’ils patrouillaient le long de la frontière du Liban.
Vieille histoire, me direz-vous, et pourquoi la rappeler ? Parce qu’à propos du raid qui mit fin à l’existence de Kantar, certains de nos journaux et non des moindres (Le Figaro, le Monde et Libération), malgré les actes de terreur qui endeuillent la France, continuent à sous-informer leurs lecteurs sur Israël qui en a connu et en connaît bien d’autres.
C’est ainsi que Le Figaro escamote la personnalité de Kantar en écrivant que « l’activiste libanais », tiens juste un « activiste », […] « Incarcéré en Israël pour sa participation en avril 1979 à une opération armée qui avait fait quatre morts dans le nord de l’État hébreu… » Ben quoi, juste un fait de guerre, la petite fille et son père étant de redoutables ennemis !
Quant au Monde : « Ancien militant du Front de libération de la Palestine (FPLP), incarcéré pendant près de trente ans en Israël pour une opération meurtrière qui y avait fait quatre morts, dont une fillette de 4 ans, ce druze libanais avait rejoint aussitôt après sa libération le Hezbollah… » Bravo, dont une fillette de 4 ans, sans mentionner son père, comme une simple bavure. Rien à voir avec un crime !
Et Libération : « Un beau coup pour les services de l’État hébreu, qui rêvaient depuis longtemps de se débarrasser de celui qu’ils présentaient comme un « architerroriste ». En avril 1979, ce druze né au Liban s’était infiltré dans le nord d’Israël avec un commando du Front de libération de la Palestine pour y prendre des otages, faisant quatre morts ».
L’État hébreu est toujours dans la disproportion, un « architerroriste », c’est quasiment diffamatoire, non ! Et puis, 4 morts : 2 policiers, certes, et les deux autres, voir plus haut. Morale de l’histoire : vous la trouverez de vous-mêmes, lecteurs de ce canard sauvage non-subventionné.
Notes :
(1) «(Kantar) mérite toute la gloire du Paradis, aux côtés des prophètes, des martyrs et des vertueux. Son martyre est une source d’honneur et de fierté pour nous et pour vous-mêmes. À sa famille et ses amis (nous souhaitons) la patience et (transmettons) nos condoléances. Nous appartenons à Allah et vers Lui nous retournons. (Signé) Votre frère Abbas Zaki, membre du Comité central du Fatah, Commissaire général aux relations sino-arabes. Palestine, Ramallah, le 20 décembre 2015.» Source : Twitter.com/fateha1965, le 20 décembre 2015."

- Attentats du 13 novembre : l'épouse de Samy Amimour est "fière" de lui (AFP) - "La jeune femme, qui vient d'avoir un enfant selon le quotidien, prévient son interlocuteur : "Tant que vous continuerez à offenser l'islam et les musulmans vous serez des cibles potentielles, et pas seulement les flics et les juifs mais tout le monde"."
http://www.europe1.fr/faits-divers/attentats-du-13-novembre-lepouse-de-samy-amimour-est-fiere-de-lui-2641607
"L'épouse française de Samy Amimour, un des trois kamikazes tués au Bataclan le 13 novembre, actuellement en Irak, a écrit une série de mails à une connaissance pour dire sa fierté, selon Aujourd'hui en France/Le Parisien paraissant lundi. Dans son dernier courriel, trois jours après les attentats, elle exulte : "J'ai encouragé mon mari à partir pour terroriser le peuple français qui a tant de sang sur les mains", se réjouit-elle. "Je suis tellement fière de mon mari et de vanter son mérite, ah là là, je suis si heureuse..." a-t-elle écrit à une des ses anciennes connaissances dans une série de courriels découverts par les enquêteurs où elle raconte sa vie dans des messages "contenant tous les codes de la propagande de l'Etat Islamique", révèle le quotidien.
"Vous serez des cibles potentiels". La jeune femme, qui vient d'avoir un enfant selon le quotidien, prévient son interlocuteur : "Tant que vous continuerez à offenser l'islam et les musulmans vous serez des cibles potentielles, et pas seulement les flics et les juifs mais tout le monde." Mariée religieusement à Samy Amimour, qu'elle a rencontré en Seine-Saint-Denis, la jeune femme de 18 ans a quitté le lycée en 2014 pour rejoindre en Syrie l'ancien chauffeur de bus radicalisé. "J'ai un appart tout meublé avec cuisine équipée, deux salles de bains toilettes, et trois chambres, et je paye pas de loyer, ni l'électricité et l'eau. La belle vie quoi !!!", se vante-t-elle également.
Le kamikaze, mort à 28 ans le 13 novembre en commettant un carnage dans la salle de concert parisienne, était né et avait grandi à Drancy, en Seine-Saint-Denis, ville dont dépend le cimetière de La Courneuve où il a été inhumé le soir du réveillon de Noël."

- La torture des enfants palestiniens devant le public, à Beaubourg (Album Photos) (Europalestine) - la dernière manifestation antisioniste parisienne était à Beaubourg, samedi dernier.
http://www.europalestine.com/spip.php?article11374

*********************************************

Intifada ?


- Deux attaques à Jérusalem et en Cisjordanie [samedi], un soldat blessé (i24)
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/96887-151226-jerusalem-tentative-d-attaque-au-couteau-contre-un-policier-le-terroriste-tue

- Jérusalem : un Palestinien poignarde un soldat israélien [dimanche] (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/j%C3%A9rusalem-palestinien-poignarde-soldat-isra%C3%A9lien-062305556.html
"Un Palestinien a poignardé dimanche un soldat israélien avec un couteau de cuisine à Jérusalem, le blessant légèrement avant d'être arrêté, a indiqué la police. L'attaque a eu lieu à Jérusalem ouest, près de la gare routière centrale de la ville, où de nombreux soldats prennent le bus le dimanche matin pour regagner leurs bases après le Shabbat. "Un garde de sécurité privé qui a vu l'événement a maîtrisé le terroriste jusqu'à ce que la police arrive sur les lieux. Le terroriste a été arrêté", a indiqué la police dans un communiqué. Il s'agit de la deuxième attaque en moins de 24 heures à Jérusalem. [...]"

- Une Palestinienne tente de poignarder un Israélien en Cisjordanie [lundi] (Times of Israel) - "Suspect appréhendé, aucun blessé rapporté dans l’incident près de Maale Shomron ; une autre femme arrêtée à Hébron avec un couteau".
http://fr.timesofisrael.com/une-palestinienne-tente-de-poignarder-un-israelien-en-cisjordanie/

*********************************************

Gaza & Hamas

- Naked, mentally disabled Gazan gets shot by Egyptian security (video) (Elder of Ziyon) - "The video was shown on Al Jazeera and is causing a minor uproar, with Hamas' interior minister demanding an explanation from Egyptian authorities as to why they shot someone who was clearly not armed in broad daylight".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/naked-mentally-disabled-gazan-gets-shot.html

*********************************************

"Processus de paix"

- When Extremism Isn’t Mainstream, Jonathan S. Tobin (Commentary)
https://www.commentarymagazine.com/foreign-policy/middle-east/israel/when-extremism-mainstream-terrorism-palestinians-israel/
"One of the standard memes of press coverage of the Middle East is the conviction that extremists on both sides of the conflict between Israel and the Palestinians are mirror images of each other. In this formulation, often articulated by the Jewish left, Israel’s center-right government is somehow the moral equivalent of Palestinian terrorists. [...]
In the last three months, the Palestinian Authority has done its best to incite and then to encourage the continuation of the so-called “stabbing intifada.” PA leader Mahmoud Abbas helped foment the unrest by repeating lies about Israel planning to harm the mosques on the Temple Mount. Having played the same card that led to anti-Jewish pogroms in the 1920s and 30s by speaking of preventing “stinking Jewish feet” from polluting holy places sacred to all three monotheistic religions, Abbas and the rest of the PA have praised those who acted on his suggestions and sought to murder Jews as “martyrs” and condemned the attempts by Israeli police and civilians to defend the victims as “extrajudicial executions” — a disingenuous slander that has been taken up by some gullible or malicious foreign governments. Hamas goes even further and not only endorses terror but is actively plotting mass murder on its own in order to undermine the rule of the PA and to harm Israelis.
But it is also true that there are instances of violence against Arabs by Jews. Most outrageously, an Arab family was murdered last summer in an arson attack on the West Bank village of Duma. Extremist Jews are believed to be behind the attack. This incident has been given enormous coverage throughout the world, especially in comparison to the often-paltry attention to the daily attacks on Jews.
But rather than illustrate the moral equivalence between the two sides, this sad chapter actually demonstrates just the opposite.
From the moment the attack on Duma became known, this atrocity was unequivocally condemned by Prime Minister Netanyahu and every element of Israeli society and from right to left on the political spectrum. Though indictments have not yet been handed down, suspects were arrested and subjected to the same harsh terms — including being held without charges and initially being deprived of legal counsel — that are given Palestinian terrorists. Indeed, lawyers for those accused of complicity in these “price tag” attacks now claim, like the Palestinians that they have been tortured. I mention this not necessarily to praise measures that would be illegal in the United States but to point out that in Israel, there truly is equality before the law for terror suspects of all kinds.
More to the point, even those on the political right in Israeli, like Education Minister Naphtali Bennett, who is labeled an extremist by foreigners, has not merely condemned the Duma attack but also the extremist fringe that supports such behavior. There is no denying that there is a tiny fraction of Jewish settlers in the West Bank who believe in such violence. But even as we join in the condemnations of their disgusting actions — such as the video now circulating of a group of these extremists actually celebrating the deaths of the Duma victims — it is important to remember that even the most nationalist rabbis in the settlements share our anger about this crime and those few who cheer it. [...]
Those Palestinians that support terror against Jews are not a minority. They not only have the support of Palestinian leaders but also reflect mainstream public opinion among their people. Even the most right-wing Israeli leaders condemn Jewish terrorists. That this is so is nothing for Jews to celebrate, as it is merely what we should expect of a decent society. Until a sea change in Palestinian culture leads them to treat their terrorists in the same way, peace is nowhere in sight."

*********************************************

Daesh

- Abou Bakr Al-Baghdadi appelle à une révolte en Arabie saoudite, à des attaques en Israël (AFP) - "Vous ne connaîtrez pas la paix en Palestine ô juifs, elle ne sera jamais votre terre ni votre demeure. La Palestine ne sera qu'un cimetière pour vous. Allâh ne vous y a rassemblés que pour que les musulmans vous y tuent".
http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/27/abou-bakr-al-baghdadi-arabie-saoudite-israel_n_8880306.html
Extrait de la diatribe de Baghdadi :
"Oui la Palestine ! Les juifs pensent que nous l'avons oubliée et qu'ils nous en ont détournés. Non ô juifs, nous n'avons pas oublié la Palestine un seul instant. Par la permission d'Allâh, nous ne l'oublierons pas et très bientôt par la permission d'Allâh vous entendrez les pas des moujâhidîn et leurs avant-gardes vous assiègeront. Vous le voyez lointain alors que nous le voyons proche. Et nous voyons que cela s'approche jour après jour. Vous rendrez lourdement des comptes. Vous ne connaîtrez pas la paix en Palestine ô juifs, elle ne sera jamais votre terre ni votre demeure. La Palestine ne sera qu'un cimetière pour vous. Allâh ne vous y a rassemblés que pour que les musulmans vous y tuent. Jusqu'à ce que vous vous cachiez derrière un arbre ou une pierre. Vous savez cela parfaitement, alors attendez donc, nous attendons aussi avec vous."

- Analysis: The truth behind ISIS leader's threats against Israel and Jews, Yossi Melman (JP) - "the Islamic State in Syria and Iraq, as well as the group’s Sinai Province affiliate, are facing criticism and being mocked in the Arab world because they fight Arab regimes and their Muslim brothers – including those from their own Sunni group – and also have forgotten the Palestinian struggle and the Jews in Palestine".
http://www.jpost.com/Arab-Israeli-Conflict/Analysis-The-truth-behind-ISIS-leaders-threats-against-Israel-and-Jews-438547
"[...] ISIS is on the defensive, and even in a state of withdrawal. The group is losing territory in Iraq and Syria. According to US President Barack Obama, ISIS has withdrawn from some 40 percent of the vast, mostly desert territory it held. Its capital, the city of Raqqa in northeast Syria, has absorbed a severe series of bombings, especially at the hands of the French air force in the aftermath of the Paris terrorist attack.
The entry of the Russian army into fighting in Syria has also bothered ISIS, but the majority of the Russian effort has been directed at more moderate rebel groups, such as Jaysh al-Islam, whose leader, Zahran Alloush, along with his deputy and a spokesman, were killed by Russian missile fire over the weekend. The Iraqi Army is on the threshold of liberating the key city of Ramadi – which is a strategic crossroads – and sooner or later, it will turn its attack on the biggest city that ISIS holds – Mosul.
The leaders of ISIS, with Baghdadi foremost among them, are on the radar of Western intelligence agencies and Russia, and are forced each night to shuttle themselves from one hiding place to another. In such a situation of constant threat, it is natural that their priorities shift to personal survival instead of strategic military planning.
Regardless of this precarious position, the Islamic State in Syria and Iraq, as well as the group’s Sinai Province affiliate, are facing criticism and being mocked in the Arab world because they fight Arab regimes and their Muslim brothers – including those from their own Sunni group – and also have forgotten the Palestinian struggle and the Jews in Palestine. The release of the new recording shows that, despite their brutality, Baghdadi and his helpers are listening to the criticism.
The comments were more along the lines of propaganda and boasting, but they must not be taken lightly. ISIS has a presence near Israel’s borders in Sinai and the Golan Heights and can attempt to attack from both directions by launching missiles, setting land mines, or even trying to infiltrate Israeli territory.
However, ISIS also knows that if it makes such an attempt, at least from Syria, the Israel Air Force will respond with greater force than that used in the surgical strikes carried out by the US and the other members of the coalition. Therefore, there is no need to fear: Israel is still a low priority for the Islamic State."

- 'The only country ISIS fears in the Middle East is Israel' (JP)
http://www.jpost.com/Middle-East/ISIS-Threat/The-only-country-ISIS-fears-in-the-Middle-East-is-Israel-438576
"A German journalist who spent 10 days with Islamic State says that the radical jihadist group that has captured wide swaths of Syria and Iraq is deterred by only one Middle Eastern country – Israel. In an interview with the British Jewish News, Jurgen Todenhofer recalls his brief time behind enemy lines during which he spoke with ISIS fighters. “The only country ISIS fears is Israel,” Todenhofer, a former member of the German parliament, told Jewish News. “They told me they know the Israeli army is too strong for them.”
The writer said that ISIS wants to lure British and American forces into Syria and Iraq, areas where it thinks it has an advantage. “They think they can defeat US and UK ground troops, who they say they have no experience in city guerrilla or terrorist strategies,” he told Jewish News. “But they know the Israelis are very tough as far as fighting against guerrillas and terrorists.” [...]"

*********************************************

Jordanie

- Jordan considering laws to make it harder for Jews to buy land (Elder of Ziyon) - "Jordan is still nervous that Jews might want to buy land in their country, especially in Petra which they are frightened will be taken over by Jews".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/jordan-considering-laws-to-make-it.html

*********************************************

Syrie

- Moscou se défend de bombarder des civils en Syrie (Reuters) - ""Les forces militaires n'ont jamais touché de cible civile", a affirmé le général Viktor Bondarev. Les pilotes russes, qui sont selon lui parfaitement entraînés, "n'ont jamais manqué leur cible et n'ont jamais touché (...) des lieux jugés sensibles, comme des écoles, des hôpitaux ou des mosquées", a-t-il ajouté". Plus c'est gros, plus ça passe. Enfin, sauf si le général est israélien.
https://fr.news.yahoo.com/moscou-se-d%C3%A9fend-bombarder-des-civils-en-syrie-112707167.html

*********************************************

Yémen

- Au Yémen, des combats de plus en plus intenses autour de la capitale (AFP) - "Malgré cette progression, aucun des deux camps ne semble pouvoir prendre un avantage décisif dans le conflit qui a fait au moins 6 000 morts, 28 000 blessés et 2,5 millions de déplacés".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/12/27/yemen-des-combats-de-plus-en-plus-intenses-autour-de-la-capitale-sanaa_4838311_3218.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 10:24
Image du 26 décembre

- Another @UNRWA teacher supports stabbing Jews (Elder of Ziyon) - "He recently posted this on Facebook. I am not even close to running out of examples of UNRWA teachers and employees posting hate".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/10/another-unrwa-teacher-supports-stabbing.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 10:24

France


- La France est la plus grande source d’alyah pour la 2e année consécutive (JTA)
http://fr.timesofisrael.com/la-france-est-la-plus-grande-source-dalyah-pour-la-2e-annee-consecutive/
"Pour la deuxième année consécutive, la France est le plus grand ‘fournisseur’ d’immigrants juifs en Israël avec un total record de 7 328 nouveaux arrivants en 2015. Le nombre de citoyens français qui a immigré en Israël sous la loi du retour des juifs, ou ont fait l’alyah, entre le 1er janvier et le 1er décembre a augmenté de 10 % par rapport au 6 661 juifs qui sont venus à la même période l’année dernière, selon les chiffres de l’agence juive pour Israël obtenus mardi par JTA. [...]"

- Alain Soral sur Auschwitz (PHDN) - "Il aurait été étonnant que Soral résiste à la tentation de parler du génocide des Juifs, et d’en parler en «expert». Nous avons trouvé deux exemples de traitement par Soral du sujet du génocide des Juifs — sans doute y en a-t-il d’autres — et plus particulièrement Auschwitz. Soral y manie une ironie mordante et décapante suggérant par son discours que «on ne nous dit pas tout», c’est-à-dire que non seulement l’assassinat de masse des Juifs à Auschwitz ne peut s’être déroulé tel qu’on la dit, mais qu’en plus on nous trompe avec une arithmétique frelatée. Voyons cela".
http://www.phdn.org/negation/idiotsutiles/soralauschwitz.html

*******************************************

Intifada ?

- Attaque à Jérusalem [mercredi] : 2 des 3 victimes israéliennes sont mortes (Times of Israel) - "Il s’agit d’Ofer Ben Ari, 46 ans, qui laisse derrière lui une femme et ses deux filles ; Reuven Biermajer, rabbin d’une yeshiva de la Vieille Ville, avait 45 ans".
http://fr.timesofisrael.com/3-blesses-dans-une-attaque-au-couteau-dans-la-vieille-ville-de-jerusalem/
"Au moins trois Israéliens ont été blessés dans une attaque au couteau mercredi à la Porte de Jaffa de la Vieille Ville de Jérusalem, selon les services d’urgence. Deux des trois victimes ont succombé à leurs blessures. L’un des deux avait été blessé involontairement par des tirs de la police israélienne.
Un des Israéliens blessés, pourrait avoir été blessé par des tirs lorsque les forces de sécurité ont ouvert le feu sur les terroristes, avait indiqué la police. Le premier a succombé à ses blessures après avoir subi une chirurgie au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem. Cet homme âgé de 46 ans de Jérusalem s’appelait Ofer Ben Ari, selon la Deuxième chaîne. Il laisse derrière lui une femme et ses deux filles. Le deuxième, un rabbin d’une yeshiva de la Vieille Ville, est mort un peu plus tard à l’hôpital. Il s’appelait Reuven Biermajer et avait 45 ans.
Selon la Deuxième chaîne, l’homme est la 23e personne tuée dans la dernière série de violence qui a débuté le 1er octobre. [...]"
- Mahmoud Abbas' Fatah celebrates Wednesday's murderous terror attack (Elder of Ziyon) - "I want to stress that yet again, I cannot find a single Arabic-language voice under PA rule - not one op-ed, not one article - that finds murdering Jews to be anything less than heroic".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/mahmoud-abbas-fatah-celebrates.html

- Deux blessés, dont un grièvement, dans une attaque [jeudi] au couteau en Cisjordanie (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/deux-personnes-poignardees-dans-une-zone-industrielle-de-cisjordanie/
"Un Palestinien a poignardé et blessé deux gardes de sécurité dans une zone industrielle près de l’implantation d’Ariel en Cisjordanie, ont déclaré jeudi matin des responsables de la police et de l’armée. Des gardes de sécurité sur le site ont tiré sur le terroriste et l’ont abattu lors de l’incident, a ajouté la police.
Une des victimes, âgée de 24 ans, est dans un état grave après avoir subi plusieurs coups de couteau à la partie supérieure de son corps. Une garde de sécurité, également âgée de 24 ans, est dans un état modéré avec des blessures de coups de couteau à la partie supérieure de son corps, selon la police et le Magen David Adom. [...]"

- Un terroriste abattu [jeudi] en tentant de poignarder des soldats avec un tournevis (Times of Israel) - « Un Palestinien armé d’un tournevis s’est approché d’un check-point près de Hébron et a tenté d’attaquer les forces de sécurité. Elles ont répondu à la menace immédiate, ont déjoué l’attaque et tiré sur l’attaquant, qui est mort ».
http://fr.timesofisrael.com/un-terroriste-abattu-en-tentant-de-poignarder-des-soldats-avec-un-tournevis/

- Un blessé dans une attaque à la voiture bélier [jeudi], la troisième de la journée (Times of Israel) - "Une personne a été légèrement blessée jeudi matin dans une attaque suspectée à la voiture bélier en Cisjordanie, au nord de Jérusalem, selon les officiels israéliens, la troisième attaque en autant d’heures jeudi matin".
http://fr.timesofisrael.com/un-blesse-dans-une-attaque-a-la-voiture-belier-la-troisieme-de-la-journee/

- Une conductrice palestinienne tuée [vendredi] après avoir tenté d’écraser des soldats israéliens (Times of Israel) - "Une conductrice palestinienne a tenté d’écraser avec sa voiture un groupe de soldats israéliens en Cisjordanie vendredi après-midi".
http://fr.timesofisrael.com/une-conductrice-palestinienne-tuee-apres-avoir-tente-decraser-des-soldats-israeliens/

- Jérusalem : tentative d'attaque au couteau contre un policier [samedi], le terroriste tué (i24) - "Des policiers ont repéré un individu qui a éveillé leurs soupçons, ils se sont approchés pour le contrôler. Le terroriste a alors sorti un couteau et a tenté de poignarder un policier avant d'être tué par les tirs de policiers".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/96887-151226-jerusalem-tentative-d-attaque-au-couteau-contre-un-policier-le-terroriste-tue

- Le Shin Bet révèle qu’une importante cellule du Hamas prévoyait des attaques (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/le-shin-bet-revele-quune-importante-cellule-du-hamas-prevoyait-des-attaques/
"Le Shin Bet a découvert une large cellule terroriste du Hamas, dont certains membres étaient citoyens israéliens, qui prévoyait de mener des attaques suicides et d’autres attaques terroristes en Israël, a révélé le service de sécurité mercredi. Le Shin Bet, avec l’armée et la police israéliennes, a jusqu’à présent arrêté 25 agents du Hamas, la majorité d’entre eux étant étudiants à l’université Abu Dis, qu’ils suspectent d’avoir préparé des attaques contre des cibles israéliennes, a déclaré l’agence dans un communiqué. Les arrestations ont eu lieu au cours des dernières semaines.
Les services ont aussi dévoilé un laboratoire de fortune à Abu Dis, à Jérusalem est, qui était utilisé pour créer les explosifs nécessaires aux attaques. Il est dit que la cellule était contrôlée par la direction du Hamas dans la bande de Gaza. « Cette affaire révèle et met en lumière encore une fois l’implication de la branche armée du Hamas depuis la bande de Gaza, qui agit sans cesse pour mener des attaques faisant un grand nombre de victimes en Israël et en Cisjordanie », a déclaré le Shin Bet. [...]"

- Jérusalem renforce les arrêts de bus contre les attentats à la voiture bélier (Times of Israel) - "Des centaines de poteaux sont cimentés dans les trottoirs pour protéger les personnes attendant les autobus".
http://fr.timesofisrael.com/jerusalem-renforce-les-arrets-de-bus-contre-les-attentats-a-la-voiture-belier/

*******************************************

Samir Kuntar

- Hommage au terroriste Samir Kuntar à Ramallah (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/hommage-au-terroriste-samir-kuntar-a-ramallah/
"Les Palestiniens ont organisé mardi une cérémonie d’hommage au terroriste affilié au Hezbollah Samir Kuntar, qui a été éliminé en Syrie par une frappe aérienne qui a été attribuée à Israël. L’événement a eu lieu à Ramallah, siège du gouvernement de l’Autorité palestinienne, et des responsables du parti Fatah y ont participé, a rapporté l’agence de presse palestinienne. Différents groupes ont organisés la cérémonie, qui a eu lieu dans une salle ornée de drapeaux palestiniens et syriens ainsi que des photos du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah et du président syrien Bashar el-Assad.
Lors de la cérémonie de Ramallah, le membre du Comité central du Fatah Azzam al-Ahmad a fait l’éloge de Kuntar et de son dévouement à la cause palestinienne, en disant qu’il « avait commencé sa voie dans les rangs de la révolution palestinienne. » Al-Ahmad a promis que la mort de Kuntar « n’affaiblirait pas la détermination ni les plans de la résistance. »"
- Les officiels de l’AP saluent Kuntar : un « héros » et un « symbole » (Times of Israel) - "L’élite palestinienne a parlé du meurtrier d’un enfant israélien reconnu coupable comme d’un « défenseur de la liberté », un phare pour les générations futures".
http://fr.timesofisrael.com/les-officiels-de-lap-saluent-kuntar-un-heros-et-un-symbole/
- Palestinian Authority officially mourns for terrorist Samir Kuntar (Elder of Ziyon) - "The Palestinian Ministry for Prisoner Affairs held a memorial for child-murderer Samir Kuntar in Ramallah yesterday [mardi]. The Minister of Prisoner Affairs, Issa Qaraqe, spoke at the event and extolled Kuntar as "the martyr Samir Kuntar, a Palestinian symbol"."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/palestinian-authority-officially-mourns.html
- "Moderate" Fatah celebrates Samir Kuntar (Elder of Ziyon) - "It isn't only Hamas and Hezbollah that were fans of arch-terrorist Samir Kuntar. Fatah's official Facebook page includes a video clip of Kuntar giving a speech in Lebanon saying "I returned today from Palestine but believe me ..I am prepared to go back to Palestine!" The commenters are saying things like "Allah rest his soul"."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/moderate-fatah-celebrates-samir-kuntar.html

- Child killer – new Palestinian super hero (PMW) - "Samir Kuntar is a Lebanese terrorist who in 1969 infiltrated Israel and murdered four Israelis. Kuntar murdered his youngest victim, four-year-old Einat Haran, by repeatedly smashing her head with his rifle butt. After being released from Israeli prison in 2006, Kuntar joined Hezbollah and was planning terror attacks against Israel when he was killed in Syria last week. Child-killer Kuntar is the newest Palestinian Authority-Fatah superhero".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16756

- De tous les ennemis menaçant Israël en Syrie, Kuntar était une cible évidente, Avi Issacharoff (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/de-tous-les-ennemis-menacant-israel-en-syrie-kuntar-etait-une-cible-evidente/
"[...] Druze Libanais, Kuntar était tristement célèbre pour son raid brutal depuis le Liban dans lequel il avait aidé à enlever une famille israélienne de Nahariya, puis il avait éclaté la tête d’une petite fille israélienne de quatre ans, Einat Haran, avec une crosse de fusil, en la tuant. Trois autres Israéliens, y compris son père, Danny Haran, ont été tués dans l’attaque. Kuntar avait 16 ans à l’époque de l’attaque, il était un membre du Front de Libération de la Palestine, dont le fondateur Jibril a ensuite fondé l’AG FPLP. [...]
Au cours des quelques mois précédents, Kuntar n’opérait plus pour le compte du Hezbollah, mais plutôt pour celui des Gardiens de la Révolution iraniens. D’une certaine manière, il avait pris sa retraite du Hezbollah et était devenu une main engagée pour la force Al-Quds des Gardiens de la Révolution, s’efforçant de mettre en place une infrastructure terroriste sur le Golan syrien. L’attention était centrée sur la ville druze d’Al-Hader, le dernier poste majeur du régime d’Assad dans la zone, et la seule barrière aux forces de l’opposition syrienne pour avoir un contrôle complet de la zone allant au nord le long du Golan depuis la Jordanie jusqu’à la frontière libanaise.
Même s’il est né Druze, Kuntar a épousé une femme chiite après sa libération d’une prison israélienne en 2008 dans un échange de prisonniers, qui a fait de lui un paria dans sa propre communauté druze. En d’autres termes, il n’était pas un fils très aimé du Hezbollah, mais seulement un second rôle. Il n’était pas un agent idéologique du Hezbollah, mais un mercenaire du Hezbollah et d’autres groupes. [...]
Depuis deux ans, les organisations terroristes ont placé quatre engins explosifs à la frontière, un seul ayant fait des victimes côté israélien. Pourtant, pour l’Iran, l’absence du pouvoir dans la région présente une occasion exceptionnelle pour au moins tenter d’attaquer des cibles israéliennes, et pour empêcher Israël de tirer profit de la guerre civile. [...]"

*******************************************

Judée-Samarie

- 'Tis the season for blaming Jews for Christians fleeing the territories (Elder of Ziyon) - "It is an annual event - clueless journalists reporting that, somehow, Israel is discriminating against Christians in areas that are so terrible that Muslims are happily filling the vacuum".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/tis-season-for-blaming-jews-for.html

*******************************************

Monde arabe

- A voir : Des soldats algériens défilent en chantant « Tuez les Juifs » (Times of Israel) - "Dans une vidéo postée en ligne, les recrues de la gendarmerie nationale algérienne scandent « Massacrez-les, Arrachez leur la peau »."
http://fr.timesofisrael.com/a-voir-des-soldats-algeriens-defilent-en-chantant-tuez-les-juifs/

- Syrie : les raids russes ont fait 2132 morts (AFP) - "dont près d'un tiers de civils". A mon avis, c'est la fourchette basse.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/22/97001-20151222FILWWW00206-syrie-les-raids-russes-ont-fait-2132-morts.php

- L'Onu dénonce la mort au Yémen d'un grand nombre de civils (Reuters) - "Plus de 600 enfants ont été tués et 900 blessés, soit cinq fois plus qu'en 2014". En entendez-vous souvent parler ?
https://fr.news.yahoo.com/lonu-d%C3%A9nonce-la-mort-au-y%C3%A9men-dun-grand-183102280.html
"Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme a suggéré mardi que la mort d'un grand nombre de civils au Yémen était attribuable à la coalition de pays arabes dirigée par l'Arabie saoudite qui bombarde le Yémen depuis fin mars en soutien au gouvernement officiel en lutte contre les rebelles Houthis. Selon les Nations unies, la guerre au Yémen a fait près de 6.000 morts, dont la moitié de civils. Plus de 600 enfants ont été tués et 900 blessés, soit cinq fois plus qu'en 2014.
Zeid Ra'ad al Hussein, qui s'exprimait devant le Conseil de sécurité de l'Onu, a dit avoir "observé avec une inquiétude extrême" les bombardements, aériens ou non, dans des secteurs du Yémen très peuplés et la destruction d'infrastructures civiles, hôpitaux et écoles notamment. Toutes les parties au conflit sont responsables, a dit le Haut Commissaire, "bien qu'une quantité disproportionnée semble être le résultat des frappes aériennes menées par les forces de la coalition". [...]"

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 08:21
Image du 21 décembre

- A Map Of Palestine From 1759! (Israellycool) - "The only reason the word “Palæstina” appears on the map, is because that is the term used by the Romans for that particular geographical area in attempt to erase Jewish memory. Everything else on that map? A detailed lesson in ancient Jewish history".
http://www.israellycool.com/2015/11/14/a-map-of-palestine-from-1759/

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 08:21

Syrie, Liban & Hezbollah


- Des roquettes tirées sur Israël depuis le Liban (AFP) - "Deux roquettes Katioucha ont été tirées dimanche après-midi sur le nord d'Israël à partir du Liban, a indiqué une source de sécurité libanaise. "Elles ont été tirées depuis un village libanais situé à 5 km de la frontière avec Israël", a indiqué à l'AFP cette source. Cela n'était pas arrivé depuis l'été 2014. Cette région du Liban sud est une place forte du mouvement chiite libanais Hezbollah".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/20/97001-20151220FILWWW00094-des-roquettes-tirees-sur-israel-depuis-le-liban.php
- Israël frappe le sud du Liban (Le Figaro.fr) - "L'armée israélienne a déclaré dimanche avoir tiré des obus sur des cibles non précisées dans le sud du Liban, après la chute de roquettes en provenance du pays voisin sur le nord d'Israël".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/20/97001-20151220FILWWW00144-israel-frappe-le-sud-du-liban.php

- Report: Kuntar planning major terror attack on Israel when he was killed, Ron Ben-Yishai (Ynet)
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4741879,00.html
"Samir Kuntar, the notorious terrorist killed Saturday night near Damascus, was believed to be preparing a major terror attack against Israel from the Golan Heights, according to highly reliable Western sources.
According to these sources, last year Kuntar turned into a kind of independent terror entrepreneur and was considered by Israel and the West to be a "ticking bomb". The sources said Kuntar had recently not been working on behalf of Hezbollah, but rather acting with increasing independence alongside pro-Assad militias in Syria. [...]
Kuntar remained in the Golan Heights even though Hezbollah did not use him there against Israel. However, Kuntar, the notorious murderer of most of the Haran family, did not stop planning attacks against Israel and he mainly used his connections in the Druze community. He rented a safe house in the the town of Jaramana, south of Damascus, on the road leading to the Syrian Golan Heights, where he would consult maps and Druze partners who were supporters of the Damascus regime.
Western sources believe Kuntar was in the final stages of planning and carrying out another attack against Israel, which senior Hezbollah officials apparently did not know about. These sources believe that Hezbollah viewed Kuntar as a symbol of Israel's humiliation because of the circumstances of his release from prison in 2008 and hence did not reject him, even when his operations in 2013 and 2014 were unsuccessful.
Recently, Hezbollah officials began to reject his independent activities that were not to their liking. They feared Kuntar would get them involved in a confrontation with Israel by carrying out an attack in the Golan Heights. A successful attack and Israeli intervention would hurt the interests of the Syrian regime, those of Hezbollah, and of course Iran's strategic interests.
Syria, Hezbollah, Iran and the Russians have no interest in a confrontation with Israel now, and certainly not a confrontation ignited by a "freelancer" such as Kuntar, driven by his hostility to Israel.
This suggests that Kuntar was eliminated because he was considered a ticking bomb by more than one entity in the Middle East. However, there are those who believe that Hezbollah or Iran may try to carry out a revenge attack abroad.
What is interesting is that the Syrian regime refuses to lay the responsibility for the incident on Israel and its media is barely covering Kuntar's killing. The reason is probably that the Syrian regime does not want to be in a situation in which it is forced to respond against Israel."

*********************************************

"Processus de paix"

- 2/3 of Palestinians in favor of stabbings (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16695
"Following almost three months of Palestinian riots, violence and deadly terror attacks against Israelis, 2/3 (67%) of Palestinians are in favor of stabbing attacks against Israelis and almost the same amount are in favor of "an armed intifada."
Although most Palestinians support "the use of knives," almost half (47%) of Palestinians believe the PA's libel that Israel fabricates the stabbing attacks and that "those who were shot have not stabbed or were not attempting to stab Israelis." However, 51% do believe that "most... have in fact stabbed or were attempting to stab Israelis."
These opinions were revealed in a recent poll conducted by the Palestinian Center for Policy and Survey Research (PSR) in the West Bank and the Gaza Strip between Dec. 10-12, 2015 (see below). Summing up the results, PSR remarked that "the 'Oslo generation' of youth between the ages of 18 and 22 are the most supportive of an armed intifada and stabbings and the least supportive of the two-state solution." [...]"


- Entretien avec Tzipi Hotovely (vice-ministre des affaires étrangères israélienne) - "De plus en plus de jeunes adoptent la mentalité de l’Etat islamique et tuent avec des couteaux. Or, la communauté internationale soutient totalement l’Autorité palestinienne (AP). L’AP a reçu plus d’aide que toute autre entité dans le monde, par habitant. Cet argent est allé à la corruption et au terrorisme. Il faut que les exigences vis-à-vis des Palestiniens soient plus fortes, pour éduquer leurs enfants".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/12/17/pour-tzipi-hotovely-les-colonies-sont-les-premieres-lignes-de-la-societe-democratique-israelienne_4833559_3218.html
"[...] - Piotr Smolar (Le Monde) : L’étiquetage par l’Union européenne des produits fabriqués dans les colonies a provoqué des réactions outragées en Israël. N’est-ce pas exagéré ?
- Tzipi Hotovely : Nous voyons l’Europe comme une amie. On a des attentes vis-à-vis de ses amis. Pendant un an et demi, John Kerry [secrétaire d’Etat américain] a essayé de convaincre les parties de s’asseoir à la même table. Mais les Palestiniens sont allés à l’ONU, dans l’arène internationale, tout en utilisant la terreur contre nos citoyens. Or, nos amis européens récompensent cette terreur, comme l’a dit Isaac Herzog, le chef de l’opposition de gauche. Mais de plus en plus de leaders dans le monde réévaluent la pertinence de cette approche.
- Ce n’est pas ce que vient de dire Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne…
- Je sais. Mais l’avantage de mon poste, c’est qu’on entend des responsables étrangers parler autrement qu’en public. Plusieurs ministres voient que l’étiquetage ne mène à rien. Le monde se cherche un leadership. Les Etats-Unis ont pris la décision lourde de ne pas s’impliquer dans la région, contrairement à la Russie. L’Europe veut être un acteur fort, mais ça dépend de ses actes. Si ses positions sont clairement pro-palestiniennes, alors qu’Israël est le seul pays démocratique dans la région et le seul à combattre le terrorisme, alors l’Europe agit contre ses intérêts. En déclarant un gel de nos contacts sur les problèmes du Moyen-Orient, Israël fait clairement savoir que l’UE ne peut jouer un rôle en étant aussi partisan.
J’emmène avec moi à Paris l’une des 4 000 poupées que nous venons de saisir dans le port d’Haïfa. Elles représentent des terroristes armés de pierres et sont destinées aux enfants palestiniens. De plus en plus de jeunes adoptent la mentalité de l’Etat islamique et tuent avec des couteaux. Or, la communauté internationale soutient totalement l’Autorité palestinienne (AP). L’AP a reçu plus d’aide que toute autre entité dans le monde, par habitant. Cet argent est allé à la corruption et au terrorisme. Il faut que les exigences vis-à-vis des Palestiniens soient plus fortes, pour éduquer leurs enfants.
- Vous avez dit récemment, en pleine vague de violences palestiniennes, que l’AP avait perdu le droit d’exister. Israël doit-il annexer la Cisjordanie ?
- Je n’ai pas dit ça comme ça, et ce n’est pas le plan. Le mot-clé est stabilisation. Il faut s’assurer que les fondations de la société palestinienne sacralisent la vie plutôt que la mort. Ce n’est pas qu’une affaire de contrôle. Vous croyez que l’Etat islamique a des exigences vis-à-vis de votre gouvernement ? Qu’il revendique Paris comme territoire ? Absolument pas. C’est presque pareil pour les Palestiniens. Ce n’est pas en faisant des arrangements politiques qu’on supprimera cette idéologie. Il faut les motiver en leur disant que le financement sera conditionné à la lutte contre les incitations.
- Vous avez un désaccord fondamental avec M. Nétanyahou. Il se dit pour deux Etats, vous non.
- Ça n’a aucune importance. Je sers dans son gouvernement et à ce titre, je suis engagée par les politiques de mon premier ministre. Je suis contre un Etat binational. Tous les Israéliens le sont. Je ne crois pas que les deux seules options sur la table soient la solution à deux Etats ou un Etat binational. On peut avoir une confédération, par exemple. Je ne parle pas là en mon nom, je cite les experts. La seule chose qui nous distingue de la pensée occidentale, avec laquelle nous partageons beaucoup de valeurs, c’est que nous sommes bien plus patients et humbles. Nous ne devons pas risquer notre avenir. Israël fait partie du monde libre et veut participer au combat contre les forces qui veulent nous ramener aux temps obscurs. Le professeur américain Samuel Huntington parlait du « clash des civilisations ». Il se déroule en fait en interne, pas avec l’extérieur. La civilisation islamique fait partie de l’Europe.
- Vous avez publié sur les sites des ambassades israéliennes un document prônant un discours positif sur les colonies en Cisjordanie. Le mot « occupation » vous gêne…
- Ce document repose sur les analyses juridiques d’éminents spécialistes. Au regard de la loi internationale, on ne peut pas être considéré comme un occupant dès lors qu’il n’y avait pas d’Etat palestinien en 1967. Le mot est donc politique, pas juridique. La Judée-Samarie était la terre natale juive pendant 4 000 ans. Certaines communautés remontent à cette époque. C’est une zone disputée comme 200 autres dans le monde, mais elle a un traitement unique. En outre, selon les accords d’Oslo, il n’a pas été demandé à Israël d’arrêter les colonies. Nous avons le droit de construire. Je n’ai jamais compris le concept selon lequel des familles, des femmes et des enfants, dans ces belles communautés, porteraient atteinte à la coexistence. Elles sont construites sur 3 % de la terre. Le [mouvement palestinien] Hamas, lui, ne voit aucune différence entre Ashkelon et une communauté en Judée-Samarie. Pour lui, le problème est l’existence même d’Israël. Ces communautés représentent les premières lignes de la société démocratique. Il est ridicule de dire que c’est un obstacle à la paix. Y renoncer par un retrait serait donner à l’Etat islamique la possibilité d’y prospérer. [...]
- Vous avez dit que votre rêve était de voir le drapeau israélien flotter sur le mont du Temple (esplanade des Mosquées). M. Nétanyahou travaille-t-il dans le sens de votre rêve ?
- Le premier ministre fait tout pour préserver le statu quo. Tout sera très transparent quand les caméras seront installées, on verra qui sont les provocateurs. C’est le lieu le plus saint pour le peuple juif. Le statu quo doit demeurer, mais j’ajouterais dans la même phrase qu’il est aboli de façon répétée par différents groupes musulmans. Avant, les juifs pouvaient comme les musulmans s’y rendre à toute heure. Maintenant, ils ont des restrictions horaires et ne peuvent entrer que par une porte unique. Il existe une très forte discrimination contre les juifs. Il faudrait rétablir le statu quo en termes d’accès."

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 11:26
Image du 20 décembre

- The joke of the day, translated (Elder of Ziyon) - "Everyone's been sharing this so I decided to actually translate it".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/the-joke-of-day-translated.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 11:25

France


- Le Crif "choqué" par une exposition sur les Palestiniens dans un établissement de la ville de Paris (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/crif-choqu%C3%A9-exposition-palestiniens-%C3%A9tablissement-ville-paris-184459991.html
"[...] L'exposition In Between wars [à la Maison des métallos, un établissement culturel de la ville de Paris situé dans le XIe arrondissement], qui se veut "une immersion au coeur du quotidien des Palestiniens" [...], présentée jusqu'au 23 décembre puis du 5 au 17 janvier, constitue "une incitation à la haine et une apologie du terrorisme", a accusé le Crif dans un communiqué. [...] Sollicité par l'AFP, le président de MSF Mego Terzian a indiqué "comprendre" et "accepter" que l'exposition "puisse faire l'objet de critiques" car elle ambitionne de "rendre compte d'un point de vue humanitaire des difficultés quotidiennes des Palestiniens sous occupation israélienne", "parti-pris dont nous connaissons le caractère controversé". [...] Cette installation a pour cadre une programmation plus large intitulée "Focus Palestine" et présentée sous cette phrase : "Entre ceux qui sont désespérément faibles et ceux qui disposent d'une force militaire presque illimitée, comment rester neutre et se prétendre humaniste ?" [...]"

- Ce qu'il s'est dit au meeting polémique de Saint-Denis avec Tariq Ramadan, Frantz Durupt (Libération) - "Avant même la tenue du meeting, une polémique montait en raison de la présence, parmi les signataires de l’appel, du Parti des indigènes de la République (PIR), dont l'affirmation en mars de l’existence d’un «philosémitisme d’Etat» a créé des débats jusque dans la gauche de la gauche, certains y voyant réactivée la rhétorique de Drumont" ; "l’islamologue Tariq Ramadan, dont la présence a aussi concentré de nombreuses attaques, a tenté d’articuler une réflexion portant à la fois sur les politiques extérieure et intérieure de la France. Quitte à recourir à une rhétorique peu convaincante quand il a expliqué que «le 13 Novembre est un prétexte pour engager la guerre», puis en affirmant : «Les sources [de l’islamophobie], on les connaît : 80% des discours sont liés à des organisations aveuglément pro-sionistes.» Une assertion que rien n’est venu étayer".
http://www.liberation.fr/france/2015/12/16/ce-qu-il-s-est-dit-au-meeting-polemique-de-saint-denis-avec-tariq-ramadan_1421191
"C’est un meeting qui fait jaser : tenu le vendredi 11 décembre à la Bourse du travail de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le «meeting pour une politique de paix, de justice et de dignité» organisé par plusieurs organisations antiracistes s’est attiré les foudres, notamment, de Gilles Clavreul, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra), qui s’est engagé au passage dans une polémique avec la Ligue des droits de l’homme (LDH). S’agissait-il, comme cela a donc été écrit par Gilles Clavreul, d’une «offensive antirépublicaine» visant à «légitimer l’islamisme» et à «défendre les prédicateurs fondamentalistes», «sous couvert de dénoncer une prétendue atteinte aux libertés fondamentales» ?
Il y avait foule ce vendredi 11 décembre (environ 600 personnes selon les organisateurs), à la Bourse du travail de Saint-Denis, pour venir écouter les participants. Des femmes (voilées ou non) et des hommes de différentes générations, de différents métiers, étaient présents dans une ambiance à la fois détendue et habitée par le sérieux de la situation. Un état d’esprit résumé par Marwan Muhammad, ancien porte-parole du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) : «Je ne suis pas venu vous dire ce qu’est l’islamophobie, vous avez bac +10 en la matière.»
Avant même la tenue du meeting, une polémique montait en raison de la présence, parmi les signataires de l’appel, du Parti des indigènes de la République (PIR), dont l'affirmation en mars de l’existence d’un «philosémitisme d’Etat» a créé des débats jusque dans la gauche de la gauche, certains y voyant réactivée la rhétorique de Drumont. Mais le PIR ne s’est pas exprimé lors du meeting. [...]
L’événement tournait autour de deux thématiques : les interventions militaires de la France comme angle d’analyse des attentats de janvier et novembre en Ile-de-France, et l’application de l’état d’urgence depuis le 13 novembre. Salma Yaqoob, figure de la gauche pacifiste britannique, proche de Tariq Ramadan, a ainsi commencé par expliquer : «Quand quelqu’un commet des attentats au nom de l’islam, en tant que musulmane, je dis "pas en mon nom" ; et quand mon pays, la Grande-Bretagne, mène des interventions militaires à l’extérieur, là aussi, en tant que citoyenne je dis "pas en mon nom".»
«Nous ne voyons pas les morts des autres», a ensuite renchéri Alain Gresh, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, expliquant que le débat français se déroule «comme s’il n’y avait aucun lien entre les guerres en Syrie, en Irak, en Afghanistan et ce qui se passe ici». «Il n’y a jamais eu autant d’attentats terroristes que depuis le début de ces guerres», a-t-il argumenté. Le journaliste a également pointé le conflit israélo-palestinien comme un accélérateur de tensions : «Depuis 2003, il y a eu trois guerres contre Gaza, toutes justifiées par les gouvernements de gauche et de droite. Ça ne peut que créer une hostilité contre la France.»
A sa suite, l’islamologue Tariq Ramadan, dont la présence a aussi concentré de nombreuses attaques, a tenté d’articuler une réflexion portant à la fois sur les politiques extérieure et intérieure de la France. Quitte à recourir à une rhétorique peu convaincante quand il a expliqué que «le 13 Novembre est un prétexte pour engager la guerre», puis en affirmant : «Les sources [de l’islamophobie], on les connaît : 80% des discours sont liés à des organisations aveuglément pro-sionistes.» Une assertion que rien n’est venu étayer. [...]
L’ancien candidat du NPA aux élections européennes [et ex-figure majeure du mouvement BDS en France] Omar Slaouti a pour finir enflammé la salle avec un discours synthétisant l’ensemble des arguments de la soirée. «Omar président, Omar président», a scandé le public pour finir."

*******************************************

Intifada ?

- La police déjoue [vendredi] une tentative d’attentat à la voiture-bélier (AFP) - "Les forces de sécurité ont empêché une attaque à la voiture bélier vendredi près du poste de contrôle de Qalandiya qui se situe près de la ville de Ramallah en Cisjordanie, a annoncé la police israélienne. En tentant d’éviter les coups de feu, l’auteur de l’attaque a fait une embardée et a percuté un bloc de béton. Il est alors sorti de la voiture et a tenté de ses précipiter sur les agents, qui lui ont tiré sur les jambes".
http://fr.timesofisrael.com/cisjordanie-tentative-dattaque-anti-israelienne-lassaillant-blesse/

- Deuxième tentative d’attaque [vendredi] à la voiture-bélier (AFP) - "Un Palestinien a tenté vendredi de mener une attaque à la voiture bélier contre des forces israéliennes en Cisjordanie lors de laquelle il a été tué par des tirs".
http://fr.timesofisrael.com/deuxieme-tentative-dattaque-a-la-voiture-belier/

- Un Palestinien arrêté [samedi] après avoir blessé deux Israéliens au couteau (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-palestinien-arr%C3%AAt%C3%A9-apr%C3%A8s-avoir-bless%C3%A9-deux-isra%C3%A9liens-143231386.html
"Un Palestinien a été arrêté samedi après avoir blessé à coups de couteau deux Israéliens dont un grièvement à Raanana, dans le centre d'Israël, a indiqué la police israélienne. "Un homme a été grièvement blessé et une femme légèrement" dans l'attaque, a précisé la police, ajoutant que "le terroriste a été capturé par les forces déployées dans la zone". Selon les services de secours israéliens, l'homme blessé a une quarantaine d'année et la femme, une soixantaine. [...]"

- A Bethléem, des Palestiniens déguisés en père Noël affrontent les forces de l’ordre israéliennes (France TV info) - Une instrumentalisation de Noël pour mieux endoctriner les enfants : "En se déguisant en père Noël, nous montrons que nous sommes aux côtés des enfants qui lancent des pierres pour résister à l'occupation israélienne".
http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/video-a-bethleem-des-palestiniens-deguises-en-peres-noel-affrontent-les-forces-de-lordre-israeliennes_1229133.html

- AP : le Hamas cherche à orchestrer des attentats-suicides, Avi Issacharoff (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/ap-le-hamas-cherche-a-orchestrer-des-attentats-suicides/
"Le Hamas tente de lancer de grandes attaques terroristes contre Israël, y compris des attentats-suicides, de la Cisjordanie, a affirmé une source de l’Autorité palestinienne au Times of Israel. Les renseignements recueillis à partir des interrogatoires des membres du Hamas arrêtés récemment par les services de sécurité de l’AP montrent que les dirigeants du groupe terroriste de Gaza et à l’étranger ont envoyé des ordres aux commandants locaux afin d’intensifier leurs activités – encourager les manifestations et les attaques au couteau ou à des attaques plus spectaculaires et plus meurtrières contre des civils israéliens, a ajouté la source. [...]
Les sources de l’AP ont affirmé que les nouveaux efforts du Hamas pour intensifier le conflit augmenterait en outre les tensions, car on attendrait d’Israël qu’il contre la violence accrue avec d’autres mesures répressives sur les zones palestiniennes en Cisjordanie, à son tour, conduisant à un affaiblissement de l’Autorité palestinienne – un intérêt fondamental pour le Hamas.
Les responsables israéliens ont également exprimé leur inquiétude quant à la possibilité que les attentats suicides recommencent, en changeant la nature de la vague de la terreur actuelle en une série largement non coordonnée de petites attaques à une campagne beaucoup plus vaste. [...]"

- Leading Palestinian pollster: Public opinion becoming more extreme (Ynet) - "polls indicate Hamas has become more popular than the Fatah in the West Bank".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4741205,00.html
"A new poll indicates that most Palestinians support the activities of attackers in the current terrorist wave. These statistics enhance the message of Israel's government, which says the Palestinian authority keeps inciting to violence, and thus increases the continued terror threat.
Dr. Khalil Shikaki, head of the Palestinian Center for Policy and Survey Research, explained that this is an example of a changed mindset, as the last time there was such a majority in support of an armed intifada was in September 2004.
Dr. Shikaki gave three factors he believed are responsible for the change in public opinion: The first is Palestinian alienation toward their own politics. The second is the perception that Israel's governments don't want peace, and thus the Palestinian public is disillusioned with the idea of a two-state solution. The third factor is the issue of israeli settler violence towards Palestinians, and the continued worries about the fate of holy sites.
Dr. Shikaki stated that polls indicate Hamas has become more popular than the Fatah in the West Bank, and that if elections were held today, Hamas leader Ismail Haniyeh would be the leading candidate for President over an incumbent Mahmoud Abbas.
The gap between the two stands at about ten percentage points. The only Fatah leader who seems to have a chance of beating a Hamas candidate seems to be Marwan Barghouti, who is currently serving time in an Israeli prison after being convicted of several counts of murder in 2004.
Dr. Shikaki explained that the younger generation, born around the time of the Oslo Accords, has a tendency to be more radicalized, and is the one leading the current wave of violence. It seems, Dr. Shikaki said, that they have a tendency to spur both Hamas and Fatah – and that they aren't particularly motivated by religion either. Their alienation with inner-Palestinian politics, however, seems to be especially strong."

*******************************************

Gaza & Hamas

- PA cuts off salaries of a few dozen Hamas terrorists (Elder of Ziyon) - "A few dozen former prisoners protested that their salaries were cut by the PA. According to the article, some 70 terrorists have been cut off from the Western-funded gravy train of welfare for terrorists. According to reports, the reason is because they are members of Hamas who refuse to accept the legitimacy of the Fatah-led PA government"; "The article helpfully confirms that "According to Palestinian law, any prisoner who has spent time in Israeli jails for more than 5 years has the right to a salary and he is assured of a job"."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/pa-cuts-off-salaries-of-few-dozen-hamas.html

- Erdogan a reçu le chef du Hamas à Istanbul (Reuters) - "Recep Tayyip Erdogan a reçu samedi à Istanbul le chef du Hamas palestinien, Khaled Mechaal, a-t-on appris de sources à la présidence turque au surlendemain de l'annonce d'un accord en vue d'une normalisation des relations entre la Turquie et Israël".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/19/97001-20151219FILWWW00149-erdogan-a-recu-le-chef-du-hamas-a-istanbul.php


*******************************************

Syrie

- Le chef terroriste Samir Kuntar aurait été tué dans une frappe israélienne (Times of Israel) - "Druze libanais, Kuntar est devenu tristement célèbre pour un raid brutal en 1979 lancé depuis le Liban où il a aidé à kidnapper une famille israélienne de Nahariya, puis a brisé le crâne d’une petite fille israélienne de 4 ans, Einat Haran, avec la crosse de son fusil, la tuant" ; "Les sources ont indiqué que Kuntar avait été éliminé non pour se venger de ses actions passées, mais plutôt parce qu’il prévoyait de nouvelles attaques contre Israël".
http://fr.timesofisrael.com/le-chef-terroriste-samir-kuntar-aurait-ete-tue-dans-une-frappe-israelienne/
"Les medias arabes ont rapporté dimanche matin qu’Israël avait éliminé le terroriste libanais Samir Kuntar. Plusieurs missiles de l’Armée de l’Air israélienne auraient frappé Jaramana, une banlieue de Damas, tuant Kuntar et huit autres terroristes, dans la nuit de samedi à dimanche, selon les reportages. [...]
Druze libanais, Kuntar est devenu tristement célèbre pour un raid brutal en 1979 lancé depuis le Liban où il a aidé à kidnapper une famille israélienne de Nahariya, puis a brisé le crâne d’une petite fille israélienne de 4 ans, Einat Haran, avec la crosse de son fusil, la tuant. Trois autres Israéliens, dont son père, Danny Haran, ont été tués dans l’attaque. Kuntar avait 16 ans à l’époque, et était membre du Front de libération de la Palestine.
Il a passé 29 ans dans une prison israélienne avant d’être échangé en 2008 au Hezbollah contre les corps des soldats israéliens Eldad Regev et Ehud Goldwasser. Après cela, il a joué un rôle important dans le groupe terroriste, a été honoré par le président iranien d’alors Mahmoud Ahmadinejad et le président syrien Bachar al-Assad, et a aidé à organiser les Druzes syriens sur le Golan et ailleurs en cellules terroristes chargées de mener des attaques contre Israël.
Les sources ont indiqué que Kuntar avait été éliminé non pour se venger de ses actions passées, mais plutôt parce qu’il prévoyait de nouvelles attaques contre Israël. [...]"
- Reports: arch-terrorist Samir Kuntar finally killed in Israeli airstrike (Elder of Ziyon) - "He is known for murdering Danny Haran in front of his daughter Einat and then smashing her head on a rock, killing her. He was released in a prisoner swap. Mahmoud Abbas was very happy with Kuntar's release and went out if his way to meet Kuntar in Lebanon because child-murderers are heroes for the Palestinian cause".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/reports-arch-terrorist-samir-kuntar.html

- Syrie : 46 civils tués [vendredi] dans des raids probablement russes (AFP) - "Dans la province d'Alep (nord), 32 civils -dont 6 enfants et 11 femmes- ont été tués quand "des avions ont bombardé jeudi la ville de Raqa et les localités d'al-Bab et Azaz"."
https://fr.news.yahoo.com/syrie-au-moins-32-civils-tu%C3%A9s-raids-pr%C3%A9sum%C3%A9s-093532622.html

- There will be no "Goldstone" for airstrikes killing Syrian civilians, UN says (Elder of Ziyon) - "The UN holds meetings practically every week all over the world to denounce Israel (we mentioned one in Jakarta last week), it has multiple committees and groups dedicated to nothing else but demonizing Israel, yet they can't scrape the money together to investigate any other nations that are far worse in their wartime activities. Funny, that".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/12/there-will-be-no-goldstone-for.html

*******************************************

Turquie

- Turquie : 100 militants kurdes du PKK tués (AFP) - "Plus de 100 militants présumés du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués au cours des cinq derniers jours lors d'une opération militaire d'ampleur inédite qui se poursuit dans le sud-est à dominante kurde de la Turquie".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/20/97001-20151220FILWWW00022-turquie-100-militants-kurdes-du-pkk-tues.php

*******************************************

USA

- Des élus américains critiquent l’étiquetage européen des produits de Cisjordanie (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/des-elus-americains-critiquent-letiquetage-des-produits-de-cisjordanie/
"Un groupe du Congrès américain a présenté une résolution exprimant son opposition aux orientations de la Commission européenne qui appellent à l’étiquetage des produits importés d’Israël et fabriqués en Cisjordanie.
« Les nouvelles lignes directrices de la Commission européenne pour distinguer les produits israéliens fabriqués en Cisjordanie et dans d’autres zones, encourage et pousse seulement les consommateurs à boycotter tous les produits israéliens », peut-on lire dans la résolution présentée par Nita Lowey (D-NY), Peter Roskam (R-IL), Eliot Engel (D-NY), et Ed Royce (R-CA).
« Ceci est contre-productif pour le processus de paix israélo-palestinien, nuisible aux intérêts en matière de sécurité nationale américaine, et contribue à la campagne anti-Israël de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) ».
« Les boycotts écornent l’intégration économique, qui affectent négativement les Israéliens et les Palestiniens. La création de la Communauté économique européenne a été fondée sur l’idée que la paix et la sécurité sont atteints par le commerce, la coopération économique et la création d’emplois – et non pas les boycotts et l’isolement. La même chose est vraie pour les Israéliens et les Palestiniens »."

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 10:58
Image du 18 décembre

- Fatah libel: Israel executes Palestinian children - and the US supports it (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16634
"According to this cartoon, posted on the website of Fatah’s Information and Culture Commission this week, both the US and Israel behave like terror organizations, executing the innocent. Titled “Summary executions!”, the cartoon shows an Israeli soldier executing Palestinian children who are tied up and blindfolded, while an American soldier stands next to him reading from a piece of paper, apparently announcing and justifying the execution. [Website of Fatah's Information and Culture Commission, Dec. 12, 2015] [...]"

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 10:57

France


- Attentats de Paris : des menaces contre le Bataclan ignorées pendant cinq ans (France TV info) - car "le patron est un juif qui finance l'armée israélienne"...
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/attentats-de-paris-des-menaces-contre-le-bataclan-ignorees-pendant-cinq-ans_1224379.html
"La menace contre le Bataclan était connue. Une information judiciaire avait même été ouverte le 13 juillet 2010 sur un projet d'attentat contre la salle de spectacle finalement attaquée le 13 novembre 2015 à Paris, révèle mardi 15 décembre Le Canard Enchaîné. Une menace qui n'avait entraîné aucune mesure de surveillance particulière jusqu'à la mort de 89 morts lors du concert des Eagles of Death Metal.
Tout commence le 22 février 2009. Ce jour-là, un groupe de lycéens français est victime d'un attentat au Caire (Egypte), qui fait un mort et 24 blessés. Une Française, Dude Hoxha, est rapidement arrêtée. Aux enquêteurs français, elle confie que l'un de ses amis avait pour "projet de faire exploser le Bataclan". Dans son journal intime, elle écrit que "le patron est un juif qui finance l'armée israélienne" (des soirées de soutien à Tsahal ont en effet été organisées dans la salle).
Une information judiciaire est ouverte et Farouk Ben Abbes, l'ami en question, est écroué. Faute de preuves, elle se termine le 14 septembre 2012 par un non-lieu. Les propriétaires de la salle de concert ne sont pas informés des menaces. Olivier Morice, l'avocat de Cécile Vannier, la victime du Caire, écrit aux juges en 2014 pour se faire communiquer le dossier. Sans succès.
Le 14 décembre, celui qui est désormais avocat de certaines victimes du Bataclan a demandé la jonction de ce dossier avec l'enquête sur l'attaque. Farouk Ben Abbes est en effet un proche de Fabien Clain, qui a revendiqué les attentats du 13 novembre pour le groupe Etat islamique. Ce n'est pas le seul lien entre les deux affaires : Christophe Teissier, qui avait dirigé l'information judiciaire, est en charge de l'enquête sur le massacre du Bataclan."

- Radicalisation : entretien avec Kamaldeep Bhui (professeur de psychiatrie à l’université Queen Mary de Londres) - "Nos conclusions vont à l’inverse de ce que nous attendions : les discriminations, la pauvreté et la religion ne sont pas particulièrement associées à la probabilité d’une sympathie pour le terrorisme. Les gens attirés par le djihad sont relativement riches et éduqués".
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/12/14/la-radicalisation-releve-de-la-sante-publique_4831865_1650684.html
"- Le Monde : Votre étude sur le processus de radicalisation publiée en septembre 2014 bouleverse quelques idées reçues. Quels en sont les enseignements ?
- Kamaldeep Bhui : Je me suis intéressé à la phase précoce de la radicalisation : pourquoi des gens vivant dans une société qui leur apporte sécurité et éducation rompent-ils avec leur famille, et sont-ils prêts à sacrifier leur vie et à attaquer leur propre pays ? Nos conclusions vont à l’inverse de ce que nous attendions : les discriminations, la pauvreté et la religion ne sont pas particulièrement associées à la probabilité d’une sympathie pour le terrorisme. Les gens attirés par le djihad sont relativement riches et éduqués.
En revanche, ceux qui le condamnent se trouvent parmi les plus pauvres et en moins bonne santé, ainsi que parmi les personnes qui ne sont pas nées au Royaume-Uni, autrement dit les immigrés. Nous avons aussi remarqué que les sympathisants de l’action violente ne disposent que d’un réseau social limité et se caractérisent par des tendances dépressives, une vision pessimiste de la vie. Ils peuvent être amenés à considérer les démonstrations de violence comme un moyen de régler leurs problèmes. Au total, 2,5 % de notre échantillon sont attirés par les protestations violentes, et entre 0,5 % et 1 % par les actes extrêmes. C’est peu, mais cela représente tout de même pas mal d’individus.
- Quel rôle joue la religion ?
- Si les terroristes font usage du langage religieux pour justifier leurs actes, notre enquête montre que ceux qui sont attirés par la violence ne sont pas particulièrement cultivés en la matière. Ce sont souvent des convertis ou des gens isolés qui essaient de se connecter à ce qu’ils croient être leur religion d’origine. On ne peut pourtant pas ignorer que la plupart des attentats ont lieu dans des pays musulmans, et que la plupart des victimes sont musulmanes. [...]"

***************************************************

Intifada ?

- Tentative d'attaque contre des soldats israéliens, l'assaillant tué (AFP) - "Lors d'une patrouille de routine dans la zone proche du point de contrôle de Hawwara (près de Naplouse), les soldats ont repéré un suspect et se sont approchés de lui pour l'interroger. Le Palestinien s'est alors précipité sur eux, un couteau à la main. Les soldats ont répondu à la menace immédiate et lui ont tiré dessus, le tuant".
https://fr.news.yahoo.com/tentative-dattaque-contre-soldats-isra%C3%A9liens-lassaillant-tu%C3%A9-115910949.html

- Cisjordanie : deux Palestiniens tués lors d'une attaque à la voiture bélier (AFP) - "Trois soldats ont été blessés lors des attaques, deux légèrement et un plus sérieusement".
https://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-deux-palestiniens-tu%C3%A9s-apr%C3%A8s-avoir-lanc%C3%A9-voitures-055112881.html
"Deux Palestiniens ont lancé leurs voitures contre des soldats dans la nuit de mardi à mercredi lors d'une opération de l'armée dans un camp de réfugiés proche de Ramallah et ont été tués, ont indiqué des sources israéliennes et palestiniennes concordantes.
"Cette nuit, lors d'une opération d'arrestation de Palestiniens recherchés et de saisie d'armes dans le camp de réfugiés de Qalandia, deux tentatives d'attaques à la voiture bélier ont été menées contre les forces de sécurité dans deux endroits différents du camp", a indiqué l'armée dans un communiqué. Une porte-parole de l'armée et le ministère palestinien de la Santé ont précisé que les deux auteurs palestiniens des attaques avaient été tués.
Trois soldats ont été blessés lors des attaques, deux légèrement et un plus sérieusement, ajoute le communiqué de l'armée. Les deux Palestiniens tués ont été identifiés par le ministère palestinien de la Santé comme Ahmad Jahajha, 21 ans, et Hekmat Hamdan, dont l'âge n'a pas été précisé. L'opération des forces israéliennes a été accompagnée de violents heurts avec les Palestiniens du camp, qui ont duré plusieurs heures, selon des témoins. [...]"

***************************************************

Israël

- Yaalon : pas encore assez de preuves dans l’incendie criminel de Duma (Times of Israel) - "« Nous savons qui sont les responsables de cet acte terroriste mais nous n’avons pas encore assez de preuves pour les juger », a dit Moshé Yaalon à la radio militaire sans dire explicitement si les suspects arrêtés récemment étaient bien les auteurs de cet incendie. « Les services de sécurité utilisent tous les moyens à leur disposition pour qu’ils soient jugés et je suis convaincu que nous les traduirons en justice », a dit le ministre".
http://fr.timesofisrael.com/yaalon-pas-encore-assez-de-preuves-dans-lincendie-criminel-de-duma/


***************************************************

Gaza & Hamas

- Tsahal : Une roquette tirée de Gaza s’écrase [jeudi] en territoire palestinien (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/tsahal-enquete-sur-une-alerte-a-la-roquette-dans-le-sud/

- « 2 collaborateurs au service d’Israël » condamné à mort par le Hamas (Times of Israel) - "les autorités du Hamas dans la bande de Gaza ont condamné un homme de 50 ans à la mort par pendaison pour sa « collaboration » avec Israël. Selon le reportage, le fils de l’homme, âgé de 27 ans, est condamné à 15 ans de prison pour des accusations d’espionnage et de trahison".
http://fr.timesofisrael.com/un-collaborateur-au-service-disrael-condamne-a-mort-par-le-hamas/

- Israel — Cleared but in the Dock, Elliott Abrams (senior fellow for Middle Eastern studies at the Council on Foreign Relations)
http://www.nationalreview.com/article/428447/israel-no-war-criminal
"The perversity of European attitudes toward, and treatment of, Israel were on ludicrous display in recent weeks. Almost simultaneously, a group of high-level retired military officers cleared Israel of the war-crimes charges thrown at it for the Gaza war of 2014 — and an Israeli officer was detained in Britain on exactly such war-crimes charges. The Jerusalem Post reported that "a retired IDF officer was detained for questioning in recent weeks upon landing in Britain on allegations that he was involved in war crimes during the Gaza war in the summer of 2014. The reserves officer was questioned for hours and was only released following Foreign Ministry intervention. . . . It is thought that the officer’s name was on a list prepared by pro-Palestinian groups naming IDF soldiers involved in alleged war crimes during Operation Protective Edge."
Meanwhile, the “High Level Military Group” or HLMG concluded exactly the opposite. Here is the final conclusion of its detailed 80-page report: "We can be categorically clear that Israel’s conduct in the 2014 Gaza Conflict met and in some respects exceeded the highest standards we set for our own nations’ militaries. It is our view that Israel fought an exemplary campaign, adequately conceived with appropriately limited objectives, and displaying both a very high level of operational capability as well as a total commitment to the Law of Armed Conflict. It did this under challenging circumstances on a formidably complex urban battlefield."
Who’s in the HLMG? People such as General Klaus Dieter Naumann, former chief of staff of the German Bundeswehr; General Vincenzo Camporini, former chief of the defense staff of Italy; Admiral José María Terán, former chief of the joint staff for Spain; Major General James Molan, former commander of the Australian Defence College; Colonel Richard Kemp, who commanded British forces in Afghanistan; and Ambassador Pierre-Richard Prosper, who served as ambassador at large for war-crimes issues in the U.S. government. Their report covers legal and operational issues, and as they put it, “Our purpose is to add a professional military and legal element to debates about warfare in the 21st century, which at times have been ill-informed and politicized, and which are of vital importance to our own armies and alliance partners.”
The latter point should be a warning for Americans, whose forces are spread across the globe and do engage in combat. If an Israeli officer can be detained today on some trumped-up charge laid by a far-left political group, an American officer can face that risk tomorrow. And the completely unprofessional and unrealistic standards of conduct being imposed on Israel today can be imposed on our forces tomorrow as well. In fact, the HLMG worries that Israeli standards of conduct are too high:
"Following our professional assessment of IDF conduct, several members of the HLMG expressed strong concerns that the actions and practices of the IDF to prevent collateral damage were so extensive, over and above the requirements of the Law of Armed Conflict, that they would curtail the effectiveness of our own militaries, were they to become constraining norms of warfare enacted in customary law."
So the work of the HLMG is welcome, and not just by Israel. “Israel’s experience carries important strategic, tactical and operational lessons for other democratic nations’ armies battling some of the most brutal and dangerous adversaries since the Second World War,” the HLMG notes. This won’t stop Palestinian extremists from calling every Israeli action against terror a war crime, but it should remind us that every ally in the war against jihadi terror should defend the Israeli record — or fall prey to media and NGO critiques and assaults that will make defense against terror nearly impossible."

***************************************************

"Processus de paix"

- Official PA TV to kids: Israel will cease to exist (PMW) - "In two recent broadcasts, official Palestinian Authority TV emphasized the PA message to children that Israel's existence is only temporary and will eventually cease to exist. The host of the program Children's Talk stated that Israel is "all ours" and that it "will return to us"." Vidéos plus bas.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16646
- PA TV to kids: ‎Israel "must know… all of this land belongs to us... and will return to us" (Vidéo 1mn)
https://www.youtube.com/watch?v=wcOjTWjHoGI
- PA TV to kids: Israel is “our land... it will all exist under the name of ‘the State of Palestine’’’ (Vidéo 1mn)
https://www.youtube.com/watch?v=zDDdcjwATQM

- Fatah Christmas spirit symbolized by murderer of two (PMW) - images sur le site.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16672
"As its contribution to the Christmas spirit at Birzeit University near Ramallah, Fatah’s student movement Shabiba decorated a Christmas tree with pictures of “Martyrs” - among them terrorist murderer Muhannad Halabi who recently stabbed and killed two Israeli civilians in Jerusalem.
Additional “Martyrs” who the Fatah students apparently think express the message of love, benevolence and goodwill generally associated with Christmas and Christianity, were founder of the terror organization Hamas Ahmed Yassin, founder of the terror organization Islamic Jihad Fathi Shaqaqi, and Secretary-General of the terror organization PFLP Abu Ali Mustafa - all responsible for numerous terror attacks and the deaths of hundreds of Israeli civilians. Crowning the top of the tree was a picture of former PA and Fatah Chairman Yasser Arafat, who throughout his rule endorsed and encouraged terror attacks against Israelis. [...]"

- Cisjordanie : Ahed Tamimi, symbole de la contestation palestinienne (France TV info) - un reportage court (3mn) mais intéressant, qui montre assez bien l'instrumentalisation médiatique des enfants dans les territoires palestiniens.
http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/cisjordanie-ahed-tamimi-symbole-de-la-contestation-palestinienne_1225895.html
"L'image d'une jeune fille poing levé faisant face à l'armée israélienne avait fait le tour du monde en 2012. Avec ses boucles blondes, elle est devenue un symbole de la contestation palestinienne. À 14 ans, Ahed Tamimi, vient tous les vendredis à Nabi Saleh (Cisjordanie) protester contre la présence israélienne. "Il faut qu'ils sachent que l'on ne se rendra pas", lance à France 2 la jeune fille. Jets de pierres contre grenades lacrymogènes, ce face à face rituel l'a rendu célèbre dans toute la région.
À l'époque de la photo qui l'a rendue célèbre, Ahed Tamimi n'avait que 11 ans. Sur une vidéo, on peut la voir poursuivre les soldats, n'hésitant pas leur porter des coups. Elle semble avoir déjà très bien compris comment tirer profit de la présence des médias. Très vite, l'adolescente est considérée comme une icône. Elle est accueillie par des dizaines de sympathisants dans certains pays de la région. La jeune fille a même reçu un prix pour son engagement en faveur de la cause palestinienne. Ahed Tamimi a même créé une agence de presse. Ses photos font le tour du monde, car les Palestiniens l'ont bien compris, les images sont devenues une arme redoutable. À 14 ans, Ahed Tamimi rêve dit-elle de voir son pays libre et de jouer au football au FC Barcelone, comme beaucoup d'adolescents de son âge."

***************************************************

Syrie

- Syrie : 34 civils tués [mardi] dans des raids aériens présumés russes (AFP) - "L'un des raids a tué au moins 16 civils sur un marché où était vendu du fioul dans une localité rebelle".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/15/97001-20151215FILWWW00285-syrie-34-civils-tues-dans-des-raids-aeriens-presumes-russes.php

***************************************************

Yémen

- Yémen : 7 civils tués [mardi] dans des bombardements (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/15/97001-20151215FILWWW00252-yemen-7-civils-tues-dans-des-bombardements.php

***************************************************

Iran

- L'AIEA passe l'éponge sur les activités nucléaires passées de l'Iran (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/nucl%C3%A9aire-laiea-referme-dossier-activit%C3%A9s-pass%C3%A9es-liran-151035159.html
"L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a formellement refermé mardi le dossier concernant les tentatives de l'Iran de se doter de l'arme atomique dans les années 2000, ouvrant la voie à une mise en oeuvre prochaine de l'accord nucléaire historique conclu en juillet. Dans une résolution adoptée à la majorité des 35 pays composant son exécutif, l'agence onusienne a sobrement pris acte mardi à Vienne du fait qu'elle avait pu mener son enquête sur ces activités "selon le calendrier convenu", précisant que ceci "met fin à l'examen de ce sujet" par l'AIEA. [...]
"Ce dossier a une histoire longue et complexe, et l'héritage de méfiance entre l'Iran et la communauté internationale" reste à surmonter, a relevé le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano. Les investigations de l'AIEA ont en effet confirmé que l'Iran avait bel et bien mené avant 2003 une série de travaux pour se doter de l'arme atomique, malgré les démentis de la République islamique. L'enquête, dont les conclusions avaient été rendues publiques le 2 décembre, avait toutefois relevé qu'aucune indication "crédible" ne suggérait la poursuite de telles activités depuis 2009. Les activités suspectes, dont certaines s'étaient poursuivies après 2003, n'avaient "pas dépassé le stade d'études de faisabilité et scientifiques, et l'acquisition de certaines compétences et capacités techniques", selon les experts de l'AIEA. [...]"
- Israël : «sérieux doutes» sur le nucléaire iranien (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/15/97001-20151215FILWWW00371-israel-serieux-doutes-sur-le-nucleaire-iranien.php
"Israël a affirmé aujourd'hui avoir de «sérieux doutes» sur les objectifs nucléaires de l'Iran après la décision de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de refermer le dossier concernant la dimension militaire passée du programme de Téhéran. «Depuis plus d'une décennie, l'Iran n'a pas coopéré et a trompé (la communauté internationale). De sérieux doutes demeurent et des questions restent en suspens sur le programme iranien», a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué. «L'Iran doit encore coopérer pleinement avec l'AIEA pour (...) que soit vérifiée la nature pacifique de son programme nucléaire», ajoute le communiqué. [...]"

- Le test du missile iranien Emad viole une résolution de l'Onu (Reuters) - "Le nouveau missile iranien à longue portée Emad, testé avec succès le 10 octobre, peut emporter une charge nucléaire, ce qui est contraire à la résolution 1929 du Conseil de sécurité des Nations unies, selon un rapport d'experts de l'Onu".
https://fr.news.yahoo.com/le-test-du-missile-iranien-emad-viole-une-144157944.html
- L'Iran promet de poursuivre ses tests de missiles (Reuters)
https://fr.news.yahoo.com/liran-promet-poursuivre-ses-tests-missiles-185353657.html
"L'Iran n'acceptera pas que la communauté internationale impose des restrictions au développement de ses programmes de missiles, a déclaré mercredi le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehghan. Des experts des Nations unies, dans un rapport que Reuters a pu consulter mardi, affirment que le nouveau missile iranien à longue portée Emad, testé avec succès le 10 octobre, est capable d'emporter une charge nucléaire, ce qui est contraire à la résolution 1929 du Conseil de sécurité des Nations unies.
"Nous avons testé l'Emad pour montrer au monde que la République islamique agira uniquement en fonction de ses intérêts nationaux et qu'aucun pays ne pourra lui imposer sa volonté", a dit Hossein Dehghan, dont les propos étaient rapportés par l'agence de presse Irna. Les essais de missiles balistiques par l'Iran sont interdits aux termes de la résolution 1929, adoptée en 2010 et qui restera effective jusqu'à la totale entrée en vigueur de l'accord conclu en juillet dernier à Vienne entre les grandes puissances et la République islamique. [...]"

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages