Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 17:37
Image du 29 septembre

- Another UNRWA teacher with "kill the Jew" cartoon on Facebook (Elder of Ziyon) - "He's not the only UNRWA employee who likes this cartoon".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/another-unrwa-teacher-with-kill-jew.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 17:36

France


- La justice ordonne l'expulsion de Dieudonné du théâtre parisien de la Main d'Or (AFP) - "Les propriétaires du théâtre, la SCI Passage d'Or, estimaient que Dieudonné sous-louait illégalement le théâtre, la société ayant signé le bail initial, Bonnie Productions, ayant été radiée du registre du commerce en septembre 2013" ; "Toutefois, le tribunal n'a pas exigé "l'exécution provisoire" du jugement, c'est-à-dire l'expulsion immédiate".
https://fr.news.yahoo.com/dieudonn%C3%A9-expuls%C3%A9-th%C3%A9%C3%A2tre-parisien-main-dor-130228930.html

- Un businessman de l’antisémitisme, Olivier Faye (Le Monde) - "L’éditeur du livre [sur Alain Soral], Marc Grynsztajn, a été agressé, le 12 septembre, au pied de son domicile, à Paris, par un homme aux cris de « sale juif »."
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/09/28/ldj-un-businessman-de-l-antisemitisme_4774874_3232.html
"En quelques années, Alain Soral a construit autour de sa personne un mythe, des réseaux et une petite affaire qui tournent bien. C’est à ces trois facettes du phénomène que se sont intéressés les journalistes Robin D’Angelo et Mathieu Molard dans Le Système Soral, enquête sur un facho business. Phénomène, car dans un mélange confus de complotisme, d’antisémitisme et d’anticapitalisme revendiqué, l’homme est parvenu avec son compère Dieudonné à bâtir une communauté sur YouTube, où ses vidéos/prédications ont été regardées des millions de fois. Communauté dont la face émergente est son association Egalité et réconciliation, qui draine entre 5 000 et 10 000 « militants » dont l’activité principale consiste avant tout à investir Internet.
L’ancien chroniqueur du magazine féminin 20 ans, qui, à 56 ans, n’a jamais réellement travaillé de sa vie, se veut un défenseur des marges, mais il vit à proximité de Saint-Germain-des-Prés. Le maître supposé de la boxe se présente en homme fort, mais il préfère rester à l’abri des gros bras dans les manifestations, lors de ses rares incursions sur le terrain. Le frère de l’actrice Agnès Soral dit avoir été adhérent du Parti communiste, mais personne ne se souvient de son passage place du Colonel-Fabien.
Le livre revient sur le parcours de ce militant sur le tard, formé quelques années à l’école du Front national. En 2007, il intègre le comité central du parti grâce à Jean-Marie Le Pen, séduit par son discours à destination des banlieues. Alain Soral a un temps l’oreille de Marine Le Pen mais quitte avec fracas la formation d’extrême droite deux ans plus tard, faute d’avoir pu obtenir une investiture aux élections européennes. Ce départ ne l’empêche pas de garder un lien avec la galaxie frontiste par l’intermédiaire d’anciens militants du GUD proches du FN, comme Frédéric Chatillon. Aujourd’hui, les ramifications des réseaux d’Alain Soral s’étendent à de nombreuses chapelles de l’extrême droite, en particulier chez les négationnistes.
Avec Egalité et réconciliation, sa maison d’édition Kontre Kulture (qui a notamment réédité La France juive d’Edouard Drumont) ou encore sa boutique de produits bio "Au bon sens", l’homme est à la tête d’une entreprise florissante qui engrange des dizaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires. « C’est le génie du capitalisme que de tout transformer en marché, même sa contestation », dit-il. Et d’avouer dans une de ses vidéos, dont le visionnage est désormais payant : « J’ai conscience d’être un parasite. »
De son propre aveu, Alain Soral rêvait, enfant, de « rentrer dans l’histoire », tel Spartacus. Le presque sexagénaire se contente de faire commerce de sa personne et d’un mal séculaire, l’antisémitisme, sous couvert d’« antisionisme ». L’éditeur du livre, Marc Grynsztajn, a été agressé, le 12 septembre, au pied de son domicile, à Paris, par un homme aux cris de « sale juif »."

- Polémique : des agendas parisiens rayent Israël de la carte (Times of Israel) - "des parents d’élèves se sont rendus compte que le planisphère, présent dans l’agenda, omettait l’existence d’Israël au profit de la Palestine".
http://fr.timesofisrael.com/polemique-des-agendas-parisiens-rayent-israel-de-la-carte/

***************************************************

Israël

- Intenses affrontements entre Palestiniens et policiers sur l'esplanade des Mosquées (AFP) - "une demi-heure avant l'ouverture de l'esplanade aux visiteurs non-musulmans (touristes et juifs), une dizaine de jeunes Palestiniens masqués a commencé à faire voler les pierres auxquelles les policiers ont répliqué par des grenades lacrymogènes et assourdissantes" ; "Les jeunes jeteurs de pierres ont reflué pour trouver refuge dans l'emblématique mosquée Al-Aqsa où quelques dizaines d'autres étaient déjà retranchés depuis la veille, dans l'attente des visites du lendemain matin selon un scénario désormais habituel" ; "Les Palestiniens barricadés dans Al-Aqsa ont jeté de l'intérieur cocktails Molotov et pierres sur les policiers postés par dizaines devant les portes de la mosquée, sur son toit et partout ailleurs sur l'esplanade".
https://fr.news.yahoo.com/j%C3%A9rusalem-affrontements-entre-policiers-isra%C3%A9liens-musulmans-lesplanade-mosqu%C3%A9es-042417886.html
- Mont du Temple : des images montrent le stockage de tas de pierres à Al-Aqsa (Times of Israel) - "Des photographies obtenues par la police montrent des stocks de pierres à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa à la suite des violences de dimanche".
http://fr.timesofisrael.com/mont-du-temple-des-images-montrent-le-stockage-de-tas-de-pierres-a-al-aqsa/
- Clashes continue at Temple Mount on Sukkot (Ynet) - "Rioters barricade themselves inside al-Aqsa Mosque, throw Molotov cocktails on Sukkot; police enter compound following negotiations".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4704646,00.html

- Chute sur le Golan de roquettes venant de Syrie, Israël riposte (Times of Israel) - "Israël a répliqué à plusieurs reprises ces derniers mois en lançant des attaques contre l’armée syrienne à la suite de tirs de roquettes et d’obus de mortier".
http://fr.timesofisrael.com/chute-sur-le-golan-de-roquettes-venant-de-syrie-israel-riposte/

***************************************************

"Processus de paix"

- At UN, Netanyahu to demand end to Palestinian ‘incitement’ (Times of Israel) - "Palestinian rioters who bring weapons to the Temple Mount and into the al-Aqsa Mosque desecrate their holy places and are those who violate the status quo there, he says".
http://www.timesofisrael.com/september-29-2015-liveblog/

- Today's UNRWA teacher advocating hate and violence (Elder of Ziyon) - "This series could go on forever..."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/todays-unrwa-teacher-advocating-hate.html

***************************************************

Syrie

- Syrie : au moins 23 civils tués sur un marché (AFP) - "Les avions militaires du régime ont tiré au moins deux missiles contre un marché à Mayadine, provoquant la mort d'au moins 23 civils, dont huit enfants et cinq femmes".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/28/97001-20150928FILWWW00410-syrie-au-moins-23-civils-tues-sur-un-marche.php

***************************************************

Yémen

- Des raids de la coalition tuent 25 civils au Yémen (Reuters) - "La majeure partie des victimes sont des femmes et des enfants".
https://fr.news.yahoo.com/des-raids-la-coalition-tuent-25-civils-au-135931690.html
- Yémen-Des raids de la coalition tuent 30 civils-médecins (Reuters) - "Les hélicoptères sont ensuite revenus alors que les équipes de secours étaient sur place et deux autres civils et trois secouristes ont été tués".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-des-raids-la-coalition-tuent-30-civils-051152954.html

- Bombardement d'une fête de mariage au Yémen, 131 morts (Reuters) - "deux missiles avaient atteint des tentes dans le village d'Al Wahidja, près du port d'Al Mokha au bord de la mer Rouge, où un homme de la région, affilié aux houthis, fêtait son mariage". On parle très peu de ce carnage dans nos médias. Imaginez une minute ce qu'il en serait si Israël avait bombardé un mariage palestinien, tuant plus d'une centaine de civils.
https://fr.news.yahoo.com/bombardement-dune-f%C3%AAte-mariage-au-y%C3%A9men-131-morts-090030173.html
- Yémen : 131 morts lors d'un mariage, la coalition nie toute responsabilité (AFP) - ""C'est une affaire montée par les Houthis", a indiqué à l'AFP une source de la coalition laissant entendre que le drame avait été provoqué par un bombardement rebelle" ; "La coalition a été accusée d'avoir commis des "bavures" lors de ses raids au Yémen, notamment sur une usine d'embouteillage d'eau en août dans la province septentrionale de Hajja (17 civils tués) et sur des résidences d'employés d'une centrale électrique en juillet à Mokha (65 civils tués)".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-131-morts-raid-salle-mariage-111223961.html

***************************************************

Point de vue

- BDS: The lies and the truth, Ben-Dror Yemini (Ynet) - "Many of the supporters wish for a just peace settlement, based on two States for two peoples, so the points presented here are not meant to support any one political stance. They are meant to present basic facts. They are intended to refute the propaganda of lies and enable a dialogue that is fair, even if it is critical, which is a fundamental condition to solving the Israeli-Arab conflict". Une réfutation en règle de chaque hoax propagé régulièrement par la campagne BDS.
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4704703,00.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 10:31
Image du 26 septembre

- Fatah: Israel is decapitating the Dome of the Rock (PMW) - "In a cartoon published on the website of Fatah's Information and Culture Commission, Israel is portrayed as an Islamic State executioner dressed in black with a Star of David on his hood and the text “Judaization” across his robe. The executioner is swinging an axe, about to decapitate a Palestinian whose head is the Dome of the Rock. The Palestinian is resting his head on a sleeping chopping block labelled “the international disregard.” [Website of Fatah's Information and Culture Commission, Sept. 19, 2015]"
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=15755

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 10:30

France


- Bataille judiciaire entre Dieudonné et le propriétaire de la salle dont il a été expulsé (AFP) - "Depuis cette affaire, le propriétaire de la salle, Alain Madar, est victime de commentaires antisémites sur les réseaux sociaux, et a annoncé qu'il allait notamment porter plainte pour diffamation contre l'essayiste d'extrême droite Alain Soral".
https://fr.news.yahoo.com/bataille-judiciaire-entre-dieudonn%C3%A9-propri%C3%A9taire-salle-dont-%C3%A9t%C3%A9-143002427.html

- Dieudonné ne connaît absolument pas la crise, bien au contraire (Les Inrocks)
http://www.lesinrocks.com/2015/09/news/dieudonne-ne-connait-absolument-pas-la-crise-bien-au-contraire/
"Décidément, le sort s’acharne sur Dieudonné : alors qu’il était menacé d’être viré du Théâtre de la Main-d’Or, qu’il loue depuis plus de quinze ans, celui-ci avait signé un bail de trois ans pour louer un atelier en Seine-Saint-Denis. Mais le propriétaire s’est finalement rétracté quand il s’est rendu compte qu’il allait servir aux spectacles du polémiste. Depuis une guerre judiciaire est en cours.
Mais l’essentiel est ailleurs. Le Canard enchaîné révèle dans son édition du 23 septembre que la société Les Productions de la plume, dirigée par sa compagne, Noémie Montagne, ne connaît pas – mais alors pas du tout – la crise.
Le palmipède, qui a pu consulter le bail, affirme que Dieudonné et sa compagne s’apprêtaient à débourser 150 000 euros par an pendant trois ans. Un montant qui laisse pantois, quand on sait que Dieudonné demandait il y a encore peu de l’argent à ses fans sur internet pour renflouer ses caisses – qu’il disait vides. Sa compagne s’était portée caution d’un chèque de 187 500 euros.
Ces sommes mirobolantes ne sont pas étonnantes au regard du chiffre d’affaire des Productions de la plume, dont les derniers comptes se sont arrêtés en septembre 2014 : 4 millions d’euros… Une belle victime du système."

- Hazanavicius répond à Lioret suite à ses propos sur Israël (Les Inrocks) - "Après les propos de son confrère Philippe Lioret sur la responsabilité d’Israël dans la montée de l’islamisme au Moyen-Orient, le réalisateur Michel Hazanavicius a publié une lettre ouverte, dans laquelle il ne cache pas sa consternation".
http://www.lesinrocks.com/2015/09/23/cinema/hazanavicius-repond-a-lioret-suite-a-ses-propos-sur-les-migrants-11776693/

- Action BDS (AFPS) - "Ce samedi 19 septembre, nous étions une dizaine de militants présents devant le magasin carrefour de Sartrouville. Nous avons rencontré nombre de clients, pu sensibiliser, informer ceux-ci de la situation des palestiniens, de la colonisation tentaculaire et illégale de la Palestine par l’état d’Israël"...
http://www.france-palestine.org/Action-BDS-27067

*************************************************

Israël

- Le mont du Temple fermé aux visiteurs juifs et aux touristes pendant la fête musulmane (Times of Israel) - "Le ministre de la Défense a allégé les restrictions à l’accès des Palestiniens au site pendant l’Aid al-Adha, la fête du sacrifice".
http://fr.timesofisrael.com/le-mont-du-temple-ferme-aux-visiteurs-juifs-et-aux-touristes-pendant-la-fete-musulmane/

*************************************************

Gaza & Hamas

- 15 tons of TNT ingredient sulfuric acid caught on way to Gaza (Elder of Ziyon) - "Sulfuric acid is banned as an ingredient in the manufacture of explosives. The amount seized is enough to help manufacture 3 tons of explosives. The acid was apparently discovered at Israel's Nitzana border crossing with Egypt, where goods from Egypt to Gaza go before going through the Kerem Shalom crossing".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/15-tons-of-tnt-ingredient-sulfuric-acid.html

- Haniyeh accuse l’Egypte d’assiéger Gaza en inondant la frontière (AFP) - "Selon les Gazaouis, Le Caire mène depuis quelques semaines avec des engins de chantier d’importants travaux de terrassement dans la zone".
http://fr.timesofisrael.com/haniyeh-accuse-legypte-dassieger-gaza-en-inondant-la-frontiere/

*************************************************

"Processus de paix"

- Poll: Majority of Palestinians Support Another Intifada (CAMERA) - 26% des Palestiniens soutiennent que l'objectif à long terme doit être de "conquérir Israël ou conquérir Israël en tuant la plupart des Juifs" ; 58% refusent la reconnaissance d'un Etat juif aux côtés d'un Etat palestinien.
http://blog.camera.org/archives/2015/09/poll_majority_of_palestinians.html

- .@UNRWA teacher calls Jews "trash" that should be burned (Elder of Ziyon) - "Well, well, well, UNRWA has another antisemitic teacher. If they would actually get rid of them all, who would be left? (I have not once seen an UNRWA teacher say anything positive about Jews in the scores of Facebook pages I have examined.)"
elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/unrwa-teacher-calls-jews-trash-that.html

*************************************************

Egypte

- Amazing video from an Egyptian: "Why do you hate Israel?" (Elder of Ziyon) - Effectivement c'est vraiment bluffant (et rafraichissant). La vidéo est à voir ici, il suffit de mettre les sous-titres anglais.
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/amazing-video-from-egyptian-why-do-you.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 14:55
Image du 23 septembre

- Victims of Palestinian Arab "non-violent resistance" (poster) - "See here for recent, official Palestinian Authority support for rock throwing".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/victims-of-palestinian-arab-non-violent.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 14:55

France


- Mahmoud Abbas décoré par la Ville de Paris (AFP) - "La maire socialiste de la capitale a salué "un homme d'État exceptionnel"."
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/21/97001-20150921FILWWW00336-mahmoud-abbas-decore-par-la-ville-de-paris.php
"Le président palestinien Mahmoud Abbas a été décoré aujourd'hui à l'Hôtel de Ville de la médaille Grand Vermeil par la maire de Paris Anne Hidalgo (PS), en hommage à son action pour la paix. "Parce que vous êtes un homme de paix, je suis heureuse de vous remettre cette médaille de la Ville de Paris" a déclaré Anne Hidalgo, lors de la cérémonie à l'Hôtel de Ville.
La maire socialiste de la capitale a salué "un homme d'État exceptionnel". "Vous n'avez jamais eu d'autre fin que le paix, et vous n'avez jamais employé d'autre moyen que la légalité internationale", a-t-elle dit. "Paris est votre alliée", a déclaré Anne Hidalgo, "Paris soutient la création d'un État palestinien vivant en paix et en sérénité auprès d'Israël".
Mahmoud Abbas, qui avait participé le 11 janvier dans la capitale à la marche contre le terrorisme, a salué "les relations d'amitiés très fortes qui lient (les Palestiniens) à la France". "Nous en sommes fiers et nous souhaitons qu'elles progressent afin de servir l'intérêt des deux États", a-t-il ajouté."

- La France revoit ses ambitions à la baisse sur le conflit israélo-palestinien, Piotr Smolar (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/09/21/la-france-revoit-ses-ambitions-a-la-baisse-sur-le-conflit-israelo-palestinien_4765452_3218.html
"L’ouverture était étroite. Voilà la porte refermée. Pendant plusieurs mois, la France a tenté de promouvoir un projet de résolution, destiné à être soumis au Conseil de sécurité des Nations unies, sur le conflit israélo-palestinien. La particularité de cette initiative était son caractère contraignant. Il s’agissait de fixer dans le marbre les paramètres des négociations entre les parties, mais surtout une date butoir, dans dix-huit mois.
Si, au terme de cette période, Israéliens et Palestiniens n’étaient pas parvenus à un accord, la France aurait reconnu l’Etat de Palestine. Depuis cet été, cette initiative est remisée, alors qu’approche l’ouverture des débats de l’Assemblée générale de l’ONU, lundi 28 septembre, et que Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, doit rencontrer François Hollande à l’Elysée mardi 22 septembre.
« C’est une reculade liée au principe de réalité, soupire un diplomate français. Mais, au moins, on aura été les seuls à tenter de faire quelque chose de positif. » Paris s’est replié sur une proposition moins ambitieuse mais pragmatique, dans un contexte international dominé par la menace djihadiste : la création d’un groupe de contact pour soutenir les efforts des deux parties concernées. Ce groupe rassemblerait les membres du Quartet (ONU, Etats-Unis, Union européenne et Russie), des pays européens comme la Grande-Bretagne et l’Allemagne et les piliers de la Ligue arabe. [...]"

- Succès de la conférence de Shlomo Sand (AFPS) - les antisionistes se félicient du soutien des "associations dont évidemment "Les Amis de la Liberté" et la LDH, les partis de la vraie gauche (le Front de Gauche)".
http://www.france-palestine.org/Succes-de-la-conference-de-Shlomo-Sand

**************************************

Israël

- La sécurité renforcée à Jérusalem et en Cisjordanie pour les fêtes juives (i24) - "La police israélienne va déployer des milliers d'hommes à Jérusalem pour parer d'éventuelles nouvelles violences à l'occasion de la fête juive de Kippour, à partir de mardi soir, et de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha le lendemain" ; "Les autorités israéliennes redoutent un nouvel accès de fièvre après les violences de la semaine passée sur et autour de l'ultrasensible Mont du Temple (esplanade des Mosquées pour les Musulmans), dans la Vieille ville de Jérusalem".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/86614-150922-la-securite-renforcee-a-jerusalem-et-en-cisjordanie-pour-les-fetes-juives

- Une vidéo pour expliquer l'Aïd al-Adha aux juifs et Kippour aux musulmans (Courrier international, Vidéo 1mn09) - ce genre d'initiative pour la réconciliation, malheureusement, vient toujours uniquement du côté israélien.
http://www.courrierinternational.com/video/israel-une-video-pour-expliquer-laid-al-adha-aux-juifs-et-kippour-aux-musulmans

- Jerusalem church leaders demand Judenrein Temple Mount - and maybe no Jews in Old City altogether (Elder of Ziyon) - "By invoking Jordanian custody of all holy sites in Jerusalem, these Palestinian church leaders are including the Kotel! They make clear what their status quo is - to turn the clock back to 1966 when Jordan controlled the Old City and no Jews were allowed to visit - even as tourists".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/jerusalem-church-leaders-demand.html


**************************************

Gaza & Hamas

- Une roquette de Gaza tombée dans un terrain vague (Times of Israel) - "Il était le dernier d’une série d’attaques de roquettes sur le sud d’Israël qui n’ont fait aucun blessé".
http://fr.timesofisrael.com/une-roquette-de-gaza-tombee-dans-un-terrain-vague-pas-de-blesse/

- HRW accuse l’Egypte d’avoir détruit des milliers d’habitations dans le Sinaï (AFP) - "L’objectif de cette zone-tampon est de détruire les centaines de tunnels creusés depuis Gaza".
http://fr.timesofisrael.com/hrw-accuse-legypte-davoir-detruit-des-milliers-dhabitations-dans-le-sinai/

- The number of trucks into Gaza keeps increasing (Elder of Ziyon) - "this indicates that the amount of goods entering Gaza keeps on increasing week after week"; "Last week UN officials said reconstruction has "visibly accelerated" over the past two months in Gaza".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/the-number-of-trucks-into-gaza-keeps.html

**************************************

Judée-Samarie

- Un activiste palestinien et une femme tués près de Hébron (Reuters) - le premier s'est tué avec l'explosif qu'il comptait lancer, et la seconde en tentant de poignarder un soldat.
https://fr.news.yahoo.com/un-activiste-palestinien-et-une-femme-tu%C3%A9s-pr%C3%A8s-153433557.html
"Un activiste palestinien a été tué dans la nuit de lundi à mardi près de Hébron, en Cisjordanie, par la bombe qu'il tentait de jeter sur des soldats israéliens, rapportent les deux camps.
Une Palestinienne blessée par balle quelques heures plus tard dans le même secteur par des soldats, après avoir essayé de poignarder un militaire, a succombé dans l'après-midi dans un hôpital israélien. Hadil al Hachlamoune était une étudiante âgée de 19 ans.
Les forces de sécurité israéliennes sont en alerte à Jérusalem et en Cisjordanie en raison de la fête juive de Yom Kippour. Les autorités de l'Etat hébreu ont annoncé que les déplacements entre Israël et les territoires palestiniens seraient limités jusqu'à mercredi minuit. [...]"
- Un jeune Palestinien tué dans une explosion en Cisjordanie (Times of Israel) - "une patrouille de Tsahal a été dépêchée sur une route au sud des collines de Hébron pour enquêter sur un rapport indiquant que des rochers avaient été placés sur la route, la bloquant. Les soldats ont alors entendu une explosion à proximité puis ont découvert le corps de l’adolescent. Les autorités ont déclaré au site Walla News qu’ils vérifiaient si l’adolescent avait tenté de lancer une grenade ou un autre explosif vers les soldats quand l’engin a explosé dans ses mains".
http://fr.timesofisrael.com/un-jeune-palestinien-tue-dans-une-explosion-en-cisjordanie/

**************************************

"Processus de paix"

- Les Palestiniens ne croient plus à une solution à deux Etats, Ali Sawafta (Reuters) - "51% des personnes interrogées se disent désormais opposées à la solution privilégiée depuis quatre décennies par la diplomatie internationale".
https://fr.news.yahoo.com/les-palestiniens-ne-croient-plus-%C3%A0-une-solution-135957564.html
"[...] Selon cette enquête du Centre palestinien pour la recherche politique et les études stratégiques, 51% des personnes interrogées se disent désormais opposées à la solution privilégiée depuis quatre décennies par la diplomatie internationale, contre 48% qui la soutiennent. Presque les deux-tiers des Palestiniens (65%) estiment même que la création d'un Etat palestinien au côté de celui d'Israël n'est dans les faits plus possible, compte tenu de la fragmentation de la Cisjordanie.
L'auteur du sondage, Khalil Shikaki, relève cependant que cette enquête a été réalisée dans un contexte particulièrement tendu, avec des heurts entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes sur l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem, et avec des désaccords persistants entre le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza et le Fatah du président Mahmoud Abbas, dont 65% des Palestiniens disent souhaiter la démission."
- Latest Palestinian poll shows little desire for peace and lots of believing anti-Israel propaganda (Elder of Ziyon) - "50% believe that Israel intends to destroy al Aqsa Mosque and the Dome of the Rock and replace them with a Jewish temple"; "Even though a majority now opposes a two-state solution, 69% oppose a one-state solution in which Arabs and Jews enjoy equal rights. Which means that the solution a plurality or majority support is one where Jews are second class citizens, or expelled".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/latest-palestinian-poll-shows-little.html
"The Palestine Center for Policy and Survey Research released the results of a new survey, and it shows that Palestinian Arabs have very little desire to live in peace with Israel. The finding that received some press attention is that 48% support and 51% oppose a two-state solution. But there are more interesting results that explain why.
The constant barrage of insane anti-Israel propaganda in the media and schools is part of the reason. For example, an overwhelming majority of 85% believe that "Israel’s long term aspiration is to annex the lands occupied in 1967 and expel their population or deny them their rights" while only 15% believe that Israel’s long term aspiration is to insure its security and withdraw from all or most of the territories.
Another overwhelming majority believe that "al Haram al Sharif is in grave danger:" 50% believe that Israel intends to destroy al Aqsa Mosque and the Dome of the Rock and replace them with a Jewish temple; 21% believe that it intends to divide the plateau on which the two mosques sit so that Jews would have a synagogue alongside the Muslim holy places; and 10% believe that Israel intends to simply allow Jews to pray there. 81% say they are worried that Israel would demolish or confiscate their homes even though, another reflection of how their media coverage is out of whack with a reality where some 97% live under PA rule. Even more bizarrely, 59% believe that Hamas won the Gaza war last year.
When a population is fed nothing but incitement and lies, how can anyone expect them to act rationally? So we then see that a large plurality support terror against Israel. 42% think that armed terrorism is the most effective to get a state, 29% think negotiations is the most effective way, and 24% think "non-violent resistance" (which includes stone throwing and firebombs, in their worldview) is the most effective way.
Even though a majority now opposes a two-state solution, 69% oppose a one-state solution in which Arabs and Jews enjoy equal rights. Which means that the solution a plurality or majority support is one where Jews are second class citizens, or expelled. Then there was this curious result: "When asked about the long term aspiration of the PA and the PLO, 64% said that it is to recover all or parts of the land occupied in 1967 while 26% said it was to conquer the state of Israel or conquer the state of Israel and kill most of the Jews." Isn't it interesting so many Palestinians don't think of the PA as wanting a peaceful two-state solution?"
- Poll: Majority of Palestinians want Abbas to resign, no longer support two-state solution (JP) - "In contrast to Abbas’s drop in the poll, the popularity of Hamas leader Ismail Haniyeh has increased significantly in the West Bank and declined slightly in the Gaza Strip".
http://www.jpost.com/Arab-Israeli-Conflict/Poll-Majority-of-Palestinians-want-Abbas-to-resign-no-longer-support-two-state-solution-417792

**************************************

Syrie

- Syrie : au moins 18 civils tués à Alep par un nouveau bombardement de l'armée (AFP) - "un missile sol-sol s'est abattu sur un quartier résidentiel de Chaar dans l'est de la ville. Les gens se sont alors attroupés (...) et l'armée a tiré des obus sur le même secteur".
https://fr.news.yahoo.com/syrie-au-moins-18-civils-tu%C3%A9s-%C3%A0-alep-113154489.html

**************************************

Yémen

- Yémen : 21 rebelles et civils tués dans un raid aérien à Sanaa (AFP) - "Des avions de la coalition ont bombardé dans la matinée [de mardi] une permanence des rebelles chiites dans le quartier Al-Sabiine de Sanaa, touchant aussi des habitations proches".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-21-rebelles-civils-tu%C3%A9s-raid-a%C3%A9rien-%C3%A0-123919713.html

- Yemen Strikes, Israel, and Double Standards in the Middle East, Aaron David Miller (vice president of the Woodrow Wilson Center, a former U.S. Middle East negotiator) - "When it comes to politically irrelevant Yemen, there have been no efforts to take Saudi Arabia to the International Criminal Court, no calls for boycotts or divestment, and no U.N. Security Council or General Assembly resolutions"; "The Saudis confront in Yemen the same challenge Israel has faced in Gaza: how to deal with combatants who fire from urban areas using civilians for cover. But Riyadh seems to have less regard for civilian casualties and hasn’t been held accountable the way Israel is for such injuries and death, whether the issue is errant airstrikes, incompetence, or willful targeting of homes, markets, hospitals, and refugee camps".
http://blogs.wsj.com/washwire/2015/09/21/yemen-strikes-israel-and-double-standards-in-the-middle-east/
"The Saudi-led Arab coalition conducted airstrikes this weekend against Houthi rebel-controlled government buildings and residential neighborhoods in Yemen’s capital that killed dozens. But in contrast to reactions to Israeli actions in Gaza, the international community–including the U.S.–has largely ignored civilian casualties in the Saudi-led campaign in Yemen, including when it involves bombing urban areas.
It’s impossible to draw strict analogies between the two situations, not merely because the Palestinian-Israeli conflict is decades older than the Houthi-Saudi fight. But there’s still a double standard here.
During the Hamas-Israel conflict in Gaza last summer, Israel killed an estimated 2,100 Palestinians. The Israeli government says that 750 to 1,000 of those were Hamas fighters. Since March of this year, the United Nations estimates that the Saudi-led airstrikes and artillery strikes in Yemen have killed more than 2,000 civilians and wounded 4,000 others, the New York Times reported last week. There have been several humanitarian cease-fires, but the military campaign has continued. The coalition has retaken the port city of Aden and made other gains, but this has come with the destruction of entire neighborhoods and historic sites and deaths of innocents within that wreckage. The Saudi campaign has created a humanitarian crisis in the region’s poorest Arab state: An estimated 21 million people (roughly 80% of Yemen’s population) need assistance, the Times reported.
In contrast to Gaza, where the Israelis were able to accomplish their limited objectives in 50 days, the Saudi-led coalition hasn’t defeated the Houthis in six months and seems in no rush to stop trying. A Saudi spokesman for the Arab coalition said in June that “We shouldn’t be in a hurry” and noted that it took the U.S. and NATO more than a decade to try to establish a stable government in Afghanistan. The Saudi campaign is orchestrated by Deputy Crown Prince Muhammed bin Salman, and it has become a litmus test of his credibility–and perhaps key to his ascent to succeed his father, King Salman. And with their Shiite regional rival Iran supporting the Houthi rebels, the Saudis are likely to be in this for the long haul.
Last week, the chief of the U.N. human rights council, a Jordanian, called for an independent investigation of both Saudi and Houthi attacks on civilians. But that’s small potatoes compared with the intense U.N. and international criticism of Israeli-Hamas wars in Gaza–including Israel being charged with war crimes and willful targeting of civilians. When it comes to politically irrelevant Yemen, there have been no efforts to take Saudi Arabia to the International Criminal Court, no calls for boycotts or divestment, and no U.N. Security Council or General Assembly resolutions.
The Saudis confront in Yemen the same challenge Israel has faced in Gaza: how to deal with combatants who fire from urban areas using civilians for cover. But Riyadh seems to have less regard for civilian casualties and hasn’t been held accountable the way Israel is for such injuries and death, whether the issue is errant airstrikes, incompetence, or willful targeting of homes, markets, hospitals, and refugee camps. Last week, UNICEF reported that a coalition airstrike had targeted a warehouse used for water distribution, jeopardizing 11,000 Yemenis.
All of this puts the Obama administration in an untenable position. Yes, Washington is Israel’s key supporter and has defended Israel at the United Nations over Gaza. But when it comes to Yemen, the U.S. is supporting the Saudi coalition airstrikes with targeting information, logistics, and other intelligence. Washington has advised the Saudis to set limits on their targets, and U.S. officials expressed concerns as early as April about the campaign’s open-ended nature. Still, the Obama administration has avoided public criticism.
The issue is less defending Israel than recognizing this double standard in the Middle East.
The Saudis escape consequences for their actions in Yemen in part because the Arab coalition is nine countries deep and rich too. The Arab League–of which Yemen is a member–supports the coalition campaign. And a majority of U.N. members appear to be happy to ignore distant, poor Yemen while they support the Palestinian cause and fault Israeli human rights abuses. And unlike the Israelis, the Saudi military doesn’t investigate the accusations against it.
The next time Israel–or the U.S., for that matter–is accused of killing civilians while operating in urban areas against legitimate military targets, it would be nice if critics, the Saudis in particular, held their fire. But I’m not holding my breath."

**************************************

Iran

- Encouragé par l’accord, l’Iran accroît son financement au Hezbollah et au Hamas, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "Se fondant sur l’hypothèse que les sanctions seront levées, Téhéran a accru son soutien à ses alliés, tout en laissant sur la touche Khaled Meshaal".
http://fr.timesofisrael.com/encourage-par-laccord-liran-accroit-son-financement-au-hezbollah-et-au-hamas/

- Iran's Khamenei Slams Israel Over Al-Aqsa Unrest (Haaretz) - "Iran's supreme leader described Israeli behavior towards Palestinians as the 'ultimate degree of ruthlessness and evil'."
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/1.677178

**************************************

Europe

- Alexis Tsipras veut rassurer l’Europe et ses fidèles, Adéa Guillot (Le Monde) - "M. Kammenos [ministre délégué aux infrastructures et au transport] est ouvertement antisémite, même s’il prend soin de toujours rester à la limite de ce que les lois punissent en Grèce".
http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/09/23/alexis-tsipras-veut-rassurer-l-europe-et-ses-fideles_4768220_3214.html
"[...] La surprise est venue du côté du partenaire de la coalition, le parti souverainiste des Grecs indépendants (ANEL), où un Kammenos peut en cacher un autre. Si le président du parti, Panos Kammenos, conserve le fauteuil de la défense, une nomination fait déjà scandale : celle du député ANEL Dimitris Kammenos, ministre délégué aux infrastructures et au transport.
M. Kammenos – qui n’a aucun lien familial avec Panos Kammenos – est ouvertement antisémite, même s’il prend soin de toujours rester à la limite de ce que les lois punissent en Grèce. Il a poussé l’outrage en juin jusqu’à utiliser une photo d’Auschwitz pour comparer la zone euro à ce camp nazi d’extermination de juifs durant la seconde guerre mondiale. Connu pour ses positions homophobes, il s’est notamment opposé très vulgairement, par le biais de Twitter, au mariage gay. Difficile de comprendre à quel souci d’équilibre répond cette nomination qui choque en Grèce, surtout à gauche. [...]"

**************************************

ONU

- Le rôle de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme fait débat, Marie Maurisse (Le Monde) - "L’institution onusienne est sous le feu des critiques après avoir nommé l’Arabie saoudite à la tête d’une de ses commissions consultatives" ; "L’opacité de ce fonctionnement n’est pas non plus pour servir la réputation d’un organe de plus en plus décrié".
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/09/22/le-role-de-l-arabie-saoudite-au-conseil-des-droits-de-l-homme-fait-debat_4767286_3210.html

**************************************

Points de vue

- The Hypocrisy of Boycott, Yair Lapid (chairman of the Yesh Atid Party, served as the Israeli Minister of Finance between 2013 and 2014) - "Does the boycott include products made by Israel’s Arab minority which is 20% of the population? Does the boycott include the 14 Arab Israeli parliamentarians who sit beside me in Israel’s parliament?"
http://mideasttruth.com/forum/viewtopic.php?t=11934
"As you know by now, the Reykjavik City Council decided this week to boycott products from Israel. All products. From all of Israel.
I have a few questions:
Does the boycott include products made by Israel’s Arab minority which is 20% of the population?
Does the boycott include the 14 Arab Israeli parliamentarians who sit beside me in Israel’s parliament?
Does the boycott include Israeli factories which employ tens of thousands of Palestinians for whom this is the only opportunity to provide for their children?
Does the boycott include Israeli hospitals at which tens of thousands of Palestinians are treated every year?
Does the boycott include produce made by the 71% of Israeli’s who, according to the latest survey, support a two state solution and the creation of a Palestinian state alongside Israel?
Wait, don’t go yet, I’ve got a few more:
Among the products being boycotted is Copaxone, for MS sufferers, included?
Does the boycott include “Tulip” wine which is made by people with special needs and those who suffer from autism?
And what about the books of Israeli Nobel Prize Laureate in literature, Shai Agnon?
Does the boycott include Microsoft Office, cellphone cameras, Google – all of which contain elements invented or produced in Israel?
If the answer to all these questions is “yes” then I’ll move aside and wish you all an enjoyable life until the sadly unavoidable heart attack (sorry but pacemakers are also an Israeli invention). The other option is that someone at Reykjavik City Council didn’t think the issue through.
If they had then why stop at Israel? One of the best kept secrets about the Israeli-Palestinian conflict is that it is one of the smallest conflicts in the Middle East. In fact, there is no correlation between its actual size and the media coverage it receives.
Since the end of Israel’s War of Independence, 67 years ago, around 12,000 Palestinians have lost their lives in this conflict. A large proportion of those were terrorists, suicide bombers, terror tunnel diggers from various global jihadist organizations.
With that we can’t ignore the fact that in those years there were a few thousand innocents who lost their lives. I believe that’s terrible. It keeps me awake at night, like most Israelis. With that the simple fact is – and it’s easy to check – that in 67 years less innocent Palestinians were killed than in one week (!) in Syria. In fact, in that same period around 12 million people were killed in the Arab world. A simple calculation shows that the Israeli-Palestinian conflict caused 0.01% of the numbers killed in conflicts in the Islamic world.
An interesting question then is what is the position of Reykjavik City Council about the Islamic world? Do they boycott it also? All of it?
But of course this isn’t a discussion about statistics, it is about morals. Israel is a vibrant democracy fighting for its existence in tough circumstances. Our major sin, in the eyes of the world and the Reykjavik City Council, is that we are winning that war.
Yes, in this conflict more Palestinians are killed than Israelis. Why? Because we have a better army and we have the Iron Dome system which protects our cities from rockets. If our military lays down its weapons and we disarm Iron Dome, we’d be murdered within 24 hours.
So Israel will continue to defend itself, and will continue doing all it can to avoid civilian casualties.
At the same time, we will continue to search for the path to peace with the Palestinians. Twice, in the year 2000 and in the year 2008, Israel offered them over 90% of the land so they could build a state for themselves. Both times they refused. [...]"

- L’intelligentsia française sous-estime l’antisémitisme, Pierre-André Taguieff (auteur notamment d’« Une France antijuive ? », CNRS Editions) - "L’engagement en faveur de la cause palestinienne apparaît comme le principal moteur de la nouvelle judéophobie qui, des lendemains de la guerre des Six-Jours (juin 1967) à ceux de la deuxième Intifada (commencée fin septembre 2000), s’est lentement constituée sur la base d’une islamisation croissante de la guerre contre Israël et le sionisme".
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/09/21/l-intelligentsia-francaise-doit-cesser-de-sous-estimer-l-antisemitisme_4766103_3232.html
"De nombreux intellectuels français, le regard fixé autant sur l’islamophobie que sur les nouvelles mobilisations nationalistes dites d’extrême droite ou populistes, en France comme ailleurs en Europe, ont largement ignoré, négligé ou sous-estimé l’islamisme radical, en même temps qu’ils détournaient le regard de la vague antijuive portée principalement par la propagande islamiste et ses relais politico-culturels, dont l’orientation commune est un propalestinisme sans réserve, assorti d’une diabolisation du sionisme et d’Israël, au nom d’un antiracisme, qui est dévoyé. Ce qui fait écran, c’est l’idée fausse selon laquelle la haine des juifs serait exclusivement fixée à l’extrême droite (néofasciste, néonazie, etc.) ou localisée dans les milieux réactionnaires (par exemple, chez les catholiques traditionalistes).
Une grande partie de la classe intellectuelle s’est longtemps refusée à reconnaître que la récente vague antijuive était le produit des interférences de trois types de mobilisations : l’antisionisme radical, le propalestinisme mystique et l’islamisme, et que ses principaux acteurs étaient issus d’une immigration de culture musulmane, s’identifiant aux Palestiniens en lutte contre les sionistes. Le nouvel opium des intellectuels dérive d’un petit nombre de mythologies contemporaines, fabriquées sur la base d’idées fausses ou douteuses, voire délirantes, où l’on peut voir les composantes de la vulgate antisioniste et pseudo-antiraciste d’aujourd’hui.
En premier lieu, la thèse de la substitution : l’islamophobie aurait historiquement remplacé l’antisémitisme en Europe. L’antisémitisme ne serait donc plus qu’un phénomène résiduel, un ensemble de survivances. D’où l’appel de certains antiracistes autoproclamés à lutter prioritairement contre l’islamophobie.
Ce lieu commun, pièce maîtresse de la propagande antisioniste, rend aveugle aux évolutions historiques réelles. Car ce qu’on appelle l’antisémitisme s’est transformé. Le noyau dur de la nouvelle configuration antijuive est constitué par l’antisionisme radical et démonologique. Les juifs ne sont plus diabolisés en tant que sémites, mais en tant que sionistes. L’objectif des nouveaux antijuifs est l’élimination de l’Etat juif, au terme d’un processus de délégitimation et de criminalisation de ce dernier, diabolisé en tant que « raciste », voire « nazi ».
En deuxième lieu, la confusion, entretenue par les islamistes et leurs alliés gauchistes, entre le rejet de l’islamisme, même sous ses formes djihadistes, et l’islamophobie en tant que racisme antimusulman. C’est là considérer abusivement l’islamisme, mal connu et mal compris par nombre d’intellectuels, sous l’angle de l’antiracisme et de la défense de la liberté religieuse.
En troisième lieu, la pseudo-explication sociologique : l’islamophobie serait la cause principale de l’islamisme radical. Les djihadistes seraient des révoltés qui se seraient simplement trompés de combat. Dès lors, l’islam n’aurait rien à voir avec le djihadisme, et les djihadistes seraient des victimes de sociétés islamophobes qui, en les excluant ou en les discriminant, les auraient poussés à la délinquance et à l’engagement dans les rangs de Daech [acronyme arabe de l’Etat islamique].
En dernier lieu, la diabolisation d’Israël et des sionistes, accusés de massacrer les Palestiniens innocents, mais aussi d’être à l’origine de la désintégration des Etats au Proche-Orient et de la montée en puissance de Daech. Corrélativement s’est diffusée la vision victimaire et compassionnelle des Palestiniens, lesquels monopolisent la capacité d’indignation de nombreux intellectuels. L’engagement en faveur de la cause palestinienne apparaît comme le principal moteur de la nouvelle judéophobie qui, des lendemains de la guerre des Six-Jours (juin 1967) à ceux de la deuxième Intifada (commencée fin septembre 2000), s’est lentement constituée sur la base d’une islamisation croissante de la guerre contre Israël et le sionisme.
Cette configuration mythopolitique a eu pour conséquence la méconnaissance et la sous-estimation de la puissance de séduction et de mobilisation du djihadisme ainsi que de la force de la vague antijuive. Car, à travers l’islamisation de la cause palestinienne, la lutte contre les juifs redevient la voie de la rédemption. [...]"

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 10:33
Image du 21 septembre

- Abbas can say anything and the media will never criticize him (Elder of Ziyon) - "Why doesn't any reporter ever confront Mahmoud Abbas with his bigoted and often ridiculous statements? Last year I published a list of questions reporters never asked Mahmoud Abbas".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/abbas-can-say-anything-and-media-will.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 10:32

France


- Dieudonné expulsé avant même d’emménager dans son nouveau théâtre (Le Monde.fr) - "Le bail aura vraiment été de courte durée : une semaine. Le temps pour le propriétaire des lieux, la SARL des Ateliers Christofle, une filiale du groupe Madar, spécialisé dans l’immobilier de bureaux et d’entreprises, de découvrir « avec horreur et stupéfaction » que son nouveau locataire n’est autre que Dieudonné. Jamais le nom du polémiste n’est apparu dans la négociation du bail".
http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/09/18/dieudonne-expulse-avant-meme-d-emmenager-dans-son-nouveau-theatre_4762443_3224.html

- L’AFPS à la Fête de l’Huma 2015 (AFPS) - "Le soutien à la Palestine est régulièrement un thème fort de la fête de l’Huma, sous des formes militantes et culturelles très variées" ; "La campagne BDS est un axe essentiel de notre action pour imposer le droit. Après le succès concernant Orange, c’était le thème de notre débat de dimanche, avec nos partenaires syndicaux et la LDH, c’était aussi le mot d’ordre qui s’affichait à l’en-tête de notre stand : « Boycott, Désinvestissement, Sanctions, pour imposer le droit »."
http://www.france-palestine.org/L-AFPS-a-la-Fete-de-l-Huma-2015

- Les réfugiés palestiniens à l’honneur à Paris (Album Photos) (Europalestine) - "Des centaines de personnes ont pris part au rassemblement pour l’application du droit au retour des réfugiés palestiniens ce samedi, Place de la Rotonde à Paris, profitant des expositions, des spectacles de rue, des prises de parole et de tous les outils de la campagne BDS".
http://www.europalestine.com/spip.php?article11006

- Which One of These Captions Is Not Like the Others? (CAMERA) - "While Associated Press and Reuters responsibly note that the destruction in question was to a Hamas training camp, the influential French wire service omits that key information". Encore une fois, l'AFP se distingue négativement par l'incomplétude partiale de ses informations.
http://blog.camera.org/archives/2015/09/which_one_of_these_captions_is_1.html

********************************************************

Gaza & Hamas

- Gaza : deux tirs de roquettes vers Israël (AFP) - "Une première roquette a touché un autobus vide stationné dans la ville de Sdérot".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/18/97001-20150918FILWWW00442-gaza-deux-tirs-de-roquettes-vers-israel.php
"Deux roquettes ont été tirées à partir de la bande de Gaza aujourd'hui vers le sud d'Israël, sans faire de victime, ont annoncé la police et l'armée. Une première roquette a touché un autobus vide stationné dans la ville de Sdérot, provoquant quelques dégâts, selon un communiqué de la police. Un peu plus tard dans la soirée un deuxième projectile a été intercepté au-dessus de la ville d'Ashkelon par une batterie de type "Iron Dome" conçue pour détruire des roquettes en vol, a annoncé une porte-parole de l'armée. [...]"
- Ashkelon et Sderot visées par des roquettes, Israël réplique par un raid aérien sur Gaza (i24) - "Après des tirs de fusées éclairantes et un survol intense des F-16 israéliens, dans la nuit, l'aviation israélienne a mené un raid, bombardant une base d'entraînement des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, dans le nord de la bande de Gaza".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/86232-150918-israel-une-roquette-tiree-depuis-gaza-endommage-un-bus-et-une-maison-a-sderot

- Gaza : tir de roquette vers Israël (AFP) - "Il s'agissait de la troisième roquette tirée depuis la bande de Gaza, contrôlée par les islamistes du Hamas, depuis vendredi".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/21/97001-20150921FILWWW00012-gaza-tir-de-roquette-vers-israel.php

- Israeli Army Deploys Iron Dome Battery to Sderot After Weekend Gaza Fire (Haaretz) - "Deployment follows first rocket fire at the southern town since Operation Protective Edge; ISIS-linked group claims responsibility for rockets".
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.676862

********************************************************

Judée-Samarie

- Un soldat israélien blessé près du tombeau de Joseph (Times of Israel) - "Des Palestiniens ont lancé des pierres et des cocktails Molotov sur l’unité qui protégeait les fidèles venus prier".
http://fr.timesofisrael.com/un-soldat-israelien-blesse-pres-du-tombeau-de-joseph/

- #RocksKill: This huge rock was thrown through an Israeli family's car windshield today, narrowly missing the baby (Twitter) - impressionnant.
https://twitter.com/AviMayer/status/645559725661163520/photo/1?ref_src=twsrc^tfw
- The Israeli family's car windshield after the Palestinian rock attack this morning. Incredible nobody was killed (Twitter) - une autre image impressionnante.
https://twitter.com/AviMayer/status/645562949537415169/photo/1?ref_src=twsrc^tfw

- PalArabs working in settlements increased over 61% since PA passed law AGAINST it (Elder of Ziyon) - "These are the highest numbers of both workers in Israel and in the settlements since the second intifada as far as I can tell. The reason is easy to see. Israelis pay more than double the wages that Arabs do".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/palarabs-working-in-settlements.html

********************************************************

Jordanie


- Gazan refugees denied rights in Jordan for over 45 years, Aaron Magid (Maan) - "“Compared to other Jordanian citizens, I am nothing,” explained Muhammad, who declined to provide his last name. Sadly, Muhammad’s predicament is not unique. Approximately 140,000 Palestinian refugees from Gaza live in a similar limbo as Muhammad in Jordan: denied most rights and often forced into a life of harsh poverty".
http://www.maannews.com/Content.aspx?id=767671
- How Jordan treats 140,000 Palestinian Arabs like dirt (Elder of Ziyon) - "By the way - these Gazans in Jordan are not refugees by any definition. They left Gaza voluntarily after the Six Day War simply because they didn't want to live under Jewish rule. They were not expelled, their villages were not destroyed, and they were not fleeing for fear of persecution (except for those who had terror ties.) What I don't know is why they cannot move back to Gaza. Israel couldn't stop them if they go through Egypt, but I don't know if Jordan would allow them to go to Egypt or if Egypt would allow them in to begin with. Jordan also bars Syrian refugees of Palestinian origin from entering the country".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/how-jordan-treats-140000-palestinian.html

- Jordan's Abdullah: Al-Aqsa Is Open for Muslims Only, Can't Be Shared (Haaretz) - "In meeting with Israeli Arab lawmakers, Jordan's king asks if Netanyahu is trying to escalate the situation in Jerusalem".
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.676851

********************************************************

Yémen

- Yémen : 15 morts dont 10 civils dans de violents raids aériens sur Sanaa (AFP) - "Dix membres d'une même famille ont été tués dans le quartier al-Falihi, dans le vieux Sanaa".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-15-morts-dont-10-civils-violents-raids-081524494.html

********************************************************

Iran

- Nucléaire iranien : les Etats-Unis commencent à appliquer l'accord (AFP) - "Le 10 septembre, 42 sénateurs sur 100, tous démocrates, ont bloqué une résolution de la majorité républicaine qui aurait empêché M. Obama de suspendre les sanctions de Washington contre Téhéran. Le lendemain, la Chambre des représentants avait formellement rejeté cet accord sur le nucléaire, un vote toutefois sans effet puisque les républicains avaient perdu la partie la veille au Sénat".
https://fr.news.yahoo.com/nucl%C3%A9aire-iranien-etats-unis-commencent-%C3%A0-appliquer-laccord-092154532.html

- Boosted by nuke deal, Iran ups funding to Hezbollah, Hamas, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "Operating on assumption sanctions will be lifted, Tehran increases support to proxies, while freezing out Hamas leader Khaled Mashaal".
http://www.timesofisrael.com/boosted-by-nuke-deal-iran-ups-funding-to-hezbollah-hamas/
"[...] Since the deal was signed, Iran has significantly increased its financial support for two of the largest terror groups in the region that have become political players, Hamas and Hezbollah. In the years before the deal was signed, the crippling sanctions limited this support, which had significantly diminished along with Iran’s economy. But Tehran’s belief that tens, or hundreds, of billions of dollars will flow into the country in the coming years as a result of sanctions relief has led to a decision to boost the cash flow to these terror organizations.
This support, for example, has enabled Hezbollah to obtain all of the most developed arms, including those advanced technologies that many militaries around the world would envy. Al-Rai, a Kuwaiti newspaper, reported Saturday that Hezbollah has received all the advanced weaponry that Syria has obtained from the Russians. The report cited a security source involved in the fighting in Zabadani, on the Syria-Lebanon border, where Hezbollah is fighting the al-Nusra Front, the Islamic State, and other groups. One can assume that the growing Iranian support is enabling the Lebanese Shiite militia to purchase advanced weapons, including ones that were thus far outside of its reach.
The growing Iranian financial support for Hezbollah in the wake of the deal is not unrelated to other political developments in the region. The growing sense of security in Iran with regard to its political status has also been bolstered by a Russian decision to increase its involvement in Syria, and may be what drove Iran to send hundreds of members of its Revolutionary Guard Corps to play an active role in the Syria fighting. [...]
And let’s not forget the Palestinians. In the past two months, Iran has sent suitcases of cash – literally – to Hamas’s military wing in Gaza. Not everyone is happy about this, including some Hamas officials. Hamas leader Khaled Mashaal, who was always the man who controlled the money, found himself over the summer outside the circle of Iranian funding. Tehran, which was none too pleased by his visit Saudi Arabia and meeting with King Salman, decided to take revenge on him in an original way. It bypassed Mashaal and has handed over the suitcases, by way of couriers, directly to the leaders of the group’s military wing in the Gaza Strip.
The Hamas military leaders, for their part, are happy about two things: First, the money they are receiving during a difficult economic period in Gaza; second, the possibility to weaken Mashaal and his cronies, who have been lolling in luxury in Qatar and dictating to Hamas in Gaza what to do and what not to do, who to get closer to (Saudi Arabia) and who to stay away from (Iran)."

********************************************************

Europe

- Islande : Reykjavik modifie son boycott israélien (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/19/97001-20150919FILWWW00107-islande-reykjavik-modifie-son-boycott-israelien.php
"Le maire de Reykjavik a annoncé aujourd'hui qu'il allait annuler une décision "mal préparée" de la municipalité de boycotter les produits israéliens et présenter une nouvelle proposition ne visant que les produits fabriqués dans les Territoires palestiniens [NB : l'AFP appelle "territoires palestiniens" tout ce qui dépasse la ligne d'armistice de 1949...].
La capitale islandaise, qui a rejoint hier la liste noire des lieux déconseillés aux touristes juifs par le Centre Simon-Wiesenthal, devrait se prononcer sur le nouveau texte dans le courant de la semaine prochaine. "Le texte aurait dû être clair. Je vais proposer au conseil municipal qu'il soit retiré en l'état", a déclaré Dagur Eggertsson à la télévision publique islandaise. "Cela n'a pas été bien préparé. Je m'en veux de n'y avoir pas veillé".
Le conseil municipal, sous l'impulsion de sa majorité de gauche, avait adopté mardi une résolution pour demander à son service d'achats de ne plus se fournir en Israël tant que le pays "occupera militairement les territoires palestiniens". Le lendemain, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien, Emmanuel Nahshon, avait dénoncé "un volcan de haine (...) sans aucune raison ni justification".
Le gouvernement de centre-droit au pouvoir en Islande a critiqué la municipalité, affirmant que ce boycott instituait une discrimination, donc était illégal. La résolution "n'est ni conforme à la loi islandaise ni aux obligations en matière de marchés publics dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce", a écrit le ministère des Affaires étrangères dans une déclaration. Il a relevé que le réseau diplomatique et les offices de tourisme islandais avaient été contactés par des voyagistes inquiets, et qu'il y avait "déjà eu un certain nombre d'annulations" de voyages vers le pays, pour lequel le tourisme est une ressource cruciale. [...]"

- Complotisme : les inquiétantes amitiés de Jeremy Corbyn‏, Carla Parisi (Conspiracy Watch)
http://www.conspiracywatch.info/Complotisme-les-inquietantes-amities-de-Jeremy-Corbyn%E2%80%8F_a1459.html
"[...] En février 2015, Corbyn a apporté publiquement son soutien au révérend Stephen Sizer, banni des réseaux sociaux par l’Eglise d’Angleterre pour avoir partagé un article complotiste sur une prétendue participation des Juifs aux attentats du 11-Septembre, suggérant également que ces derniers étaient forcément fortunés. Stephen Sizer est également intervenu à une conférence organisée par le régime iranien aux cotés de la galaxie complotiste et négationiste sur le thème du «lobby israélien», où était également présent Dieudonné. Le pasteur est un soutien du Hezbollah et de Bachar el-Assad. Corbyn considère pour sa part que les accusations à l’encontre de Sizer sont dues au fait qu’il «ose s’exprimer contre le sionisme». Dans une lettre adressés aux dirigeants de l'Eglise anglicane, le nouveau chef du Labour écrivait au début de l’année que le révérend Sizer était injustement victime «d'attaques de certains individus qui tentent de discréditer l'excellent travail qu'il fournit pour mettre en lumière les injustices de la situation israélo-palestinienne».
Le mois dernier, le 22 août 2015, Corbyn était annoncée parmi les têtes d’affiche à une conférence organisée par le Middle East Monitor (MEMO) dont le directeur est proche de hauts dirigeants du Hamas. Le site internet du MEMO relaie régulièrement des théories complotistes évoquant une mainmise d’Israël sur Westminster ou la Maison Blanche.
Le négationniste Paul Eisen compte également parmi les amitiés très spéciales de Jeremy Corbyn. Eisen a fondé l’organisation Deir Yassin Remembered, considérée comme antisémite et extrémiste par la Campagne de Solidarité avec la Palestine en Angleterre, qui a fini par l’exclure du mouvement. C’est également un adepte des théories du complot de David Duke, ancien responsable du Ku Klux Klan, qui considère que les « suprémacistes sionistes » ont fomenté les attentats du 11 septembre 2001, avec l’appui des « médias de masse » qu’ils contrôlent. Eisen affirme que Corbyn l’a toujours soutenu « même lorsqu’il se sentait marginalisé et isolé » ; mais également qu’il assiste à tous les rendez-vous annuels (photographie à l’appui) de l’organisation à laquelle il aurait versé des dons à plusieurs reprises. Interrogé sur ce point, le porte-parole de Corbyn a jusqu’à présent refusé de s’exprimer.
Corbyn a été plusieurs fois l’invité de Press TV, chaîne de télévision satellitaire iranienne, déjà épinglée par Conspiracy Watch et connue pour ses contenus complotistes. En juillet dernier, il y a même présenté sa propre émission. De même, Corbyn a participé de nombreuses fois aux programmes de la très « conspi-friendly » Russia Today (RT). En 2011, il conseillait sur son compte Twitter d'aller regarder la chaîne d'information du Kremlin qu'il considérait comme « plus objective » que la plupart des autres chaînes sur la situation en Libye.
Corbyn compte enfin parmi ses conseillers John McDonnell et comme soutien au Labour Michael Meacher, tous deux proches des réseaux complotistes. Meacher a soutenu des théories conspirationnistes à propos du groupe Bilderberg, tandis que McDonnell participe au groupe « Make Wars History » qui fait partie du 9/11 Truth Mouvement."
- Jeremy Corbyn and the Two Lefts, Paul Berman (The Tablet)
http://www.tabletmag.com/jewish-news-and-politics/193587/jeremy-corbyn-two-lefts
"[...] I think it is the product of a certain kind of blinkered vanity that calls itself “leftist.” You begin by rightly decrying poverty and inequality in your own country. You rightly declare yourself the enemy of your country’s elites, who, in one fashion or another, are responsible for the unequal distribution of wealth. But then, yielding to the pleasures of hatred, you declare your enmity to be all-encompassing. Do the elite journalists or the government in your country denounce the Chávez regime? You prefer to believe the Chavista propaganda, which is, after all, attractive. The Castro dictatorship? The Castro brothers’ propaganda is better yet. And so on, into the realms of the far right with Putin, whose propaganda may not be attractive, but by this point you are beyond listening to what people say. And thus into the nether world of the beyond-ultra-right with Hamas and Hezbollah, who can be defended only by people who, as a matter of principle, refuse to listen to propaganda.
You say to yourself and the world: The accusations against these various left-wing and right-wing dictators and movements are slanders. Or you go the next step and you say: Maybe the accusations are not entirely slanderous, but that is because the ruling powers in the world are so dreadful that only dictatorships and terrorist movements can stand up to them. As for the Jews, their own power is so enormous and sinister that—but you stop. You are, after all, an enemy of anti-Semitism. Or maybe you don’t stop.
And none of these additional steps in your analysis seems to you a cause for reflection. It is because, with each new step you take, you congratulate yourself on the ruthless sincerity of your commitment to the poor and the oppressed. The greater the number of dictatorships and extreme-right movements you support, the more heroic appears to be your idealism. [...]"

- Ukraine : Les civils risquent de passer l'hiver sans eau courante et sans chauffage (AFP) - "L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui compte plusieurs centaines d'observateurs dans la zone de ce conflit ayant fait presque 8.000 morts depuis avril 2014, tire la sonnette d'alarme : Sans eau courante ni chauffage, «les couches de populations les plus vulnérables, comme les enfants, les personnes handicapées, âgées et celles souffrant de maladies chroniques sont en danger»." Mais on ne trouve presque jamais de reportage dénonçant les conditions de vie intolérables de ces civils-là.
http://www.20minutes.fr/monde/ukraine/1690231-20150918-ukraine-civils-risquent-passer-hiver-eau-courante-chauffage

********************************************************

Histoire

- Jihad et haine des Juifs : ce point commun entre l’essor du nazisme et de l’islamisme, Matthias Küntzel (essayiste et politologue allemand, chercheur à l'Universté hébraique de Jérusalem et professeur à Hambourg) - "A ceux qui pensent que l'islamisme se nourrit de la tragédie du peuple palestinien, ce livre montre que cette assertion est contredite par l'histoire de l'islamisme radical, dont la rhétorique violemment antijuive a précédé la création de l'Etat hébreu. Extrait de "Jihad et haine des Juifs - Le lien troublant entre islamisme et nazisme a la racine du terrorisme international", de Matthias Küntzel, publié aux éditions du Toucan (1/2)". Voir la deuxième partie de l'extrait plus bas.
http://www.atlantico.fr/decryptage/jihad-et-haine-juifs-point-commun-entre-essor-nazisme-et-islamisme-matthias-kuntzel-editions-toucan-2337295.html
"Que met en évidence notre enquête sur les origines du «jihadisme» moderne ? D’abord il faut souligner que l’essor du nazisme et de l’islamisme fut simultané. Et ce n’était pas par hasard, car les deux mouvements tentaient de répondre à la crise du capitalisme. Si différentes furent-elles, leurs réponses avaient en commun un trait central et crucial : pour tous deux le sentiment d’appartenir à une communauté homogène avait été suscité par la mobilisation pour la guerre et les pogroms contre les juifs.
Ni le mufti ni les fondateurs des Frères musulmans n’étaient des créations du fascisme européen. Mais ils en furent renforcés. Comme un frère aîné le national-socialisme avait soutenu le jeune mouvement islamiste avec des mots de ralliement, des encouragements intellectuels et de l’argent. Avec le «procès juif du Caire» les nazis avaient exporté l’antisémitisme en Égypte. Des mouvements tels que Jeune Égypte modelaient leurs défilés dans les rues sur ceux des nazis. Les Frères musulmans recevaient un soutien financier de l’agence de presse allemande en Égypte. Encore une fois, c’est grâce à l’argent des nazis que le mufti a pu maintenir le soulèvement en Palestine, dont al-Banna s’est servi alors pour intensifier la formation du mouvement jihadiste. [...]"
- Comment l’antisémitisme révolutionnaire est devenu le cœur du jihadisme moderne, Matthias Küntzel (essayiste et politologue allemand, chercheur à l'Universté hébraique de Jérusalem et professeur à Hambourg) - "L’histoire des Frères musulmans montre que l’antisémitisme révolutionnaire n’est pas un trait secondaire du jihadisme moderne ; il en est le coeur. Quand la confrérie lança ses premières activités, l’antisémitisme était apparent surtout comme une structure de la pensée et une vision du monde".
http://www.atlantico.fr/decryptage/comment-antisemitisme-revolutionnaire-est-devenu-coeur-jihadisme-moderne-jihad-et-haine-juifs-lien-troublant-entre-islamisme-et-2337337.html
"Second point de notre enquête. Nous avons appris que le conflit palestinien n’a pas de racines «naturelles» ou «historiques», mais que son escalade était et est encore le résultat d’une campagne dûment menée. Alors que le fondamentalisme juif a toujours été une force minoritaire au sein du sionisme, dans le camp arabe le courant radical antijuif mené par al-Husseini et al-Banna a prévalu par des batailles sanglantes contre ses opposants. Leur «guerre sainte» n’a jamais eu pour but une vie meilleure ou le bonheur individuel, mais elle servait une mission «plus haute» : le renforcement d’une identité religieuse exclusive qui éliminait tout ce qui lui était étranger et ostracisait ceux qui hésitaient comme des déserteurs.
Pourquoi, parmi toutes les questions, al-Banna a-t-il choisi la Palestine comme l’instrument le plus important pour rétablir le principe du jihad en tant que devoir des musulmans ? En tant que devoir religieux, le jihad demandait une justification religieuse. Dans le cas de la Palestine ce pré-requis était présent. La mosquée Al-Aqsa à Jérusalem était, après la Mecque et Médine, le troisième lieu saint de l’islam. De plus, selon la Sunna, c’est justement de Jérusalem que Mahomet embarqua par une nuit mystique pour un voyage au ciel. Seule la lutte pour la Palestine pouvait être enflée jusqu’à devenir une question de vie ou de mort et servir de «marché» selon l’expression utilisée par le journal des Frères musulmans Al-Nadhir «où nous pouvons négocier une affaire dans laquelle nous serons gagnants d’une façon ou de l’autre : par la victoire ou par le martyre». Seule la Palestine offrait ce point de départ à partir duquel l’Oumma, la communauté de tous les musulmans du monde, pourrait s’unir vers un seul et même but. Mahomet, selon la tradition, n’avait-t-il pas prédit une bataille décisive «à Jérusalem et aux alentours» ?
Troisième point. Seuls, ni les Frères musulmans ni le mufti n’auraient eu l’influence qu’ils ont eue ensemble sur le conflit palestinien. Après 1945 la confrérie aida al-Husseini à retrouver son leadership, alors que sous le règne des Nashashibi en Palestine le jihad d’al-Banna n’aurait été qu’une affaire dérisoire. Dans son étude de 1950, J. Heyworth-Dunne résume ainsi la signification de cette alliance : «Le vrai changement pour Hassan [al-Banna] vint avec les troubles en Palestine à partir de 1936. Il prit contact avec le mufti et il devint un de ses supporters les plus ardents. Il n’y a guère de doute qu’il passa un accord avec al-Husseini, car ce fut son travail en Palestine avec les Arabes et le mufti, qui changea toute la perspective du mouvement et de la politique d’al-Banna. Al-Husseini avait une très haute opinion du chef de l’Ikhwan, qui de son côté avait un profond respect pour le mufti.» Dans cette alliance historique, al-Banna opérait comme un clerc guerrier utilisant le conflit palestinien pour unir le monde islamique autour d’un nouveau califat, tandis que le mufti agissait en tacticien raffiné qui se servait de l’islam pour obtenir la «libération» de la Palestine (et asseoir ainsi son propre pouvoir). Cependant c’était en fait la figure religieuse, représentant la partie urbaine, qui poursuivait une politique de masse avec les moyens de propagande les plus modernes, tandis que le mufti tenait la population rurale, les racines claniques, la terreur de la charia et la formation des gangs. C’est cette interaction entre les éléments urbains d’Égypte et ruraux de Palestine qui aida le tandem Banna-Husseini à propager son influence dans le monde arabe.
Quatrième point. Il est remarquable que, depuis lors, la cohésion du monde arabe ait été définie non pas par la religion ou par une relation particulière avec la Grande-Bretagne ou les États-Unis, mais par l’opposition au sionisme ou plus précisément à Israël. La haine des Juifs est devenue le trait d’union le plus important. Ce fut la politique britannique en Palestine, et non celle du pétrole, qui détermina qui de l’amitié ou de l’inimitié devait prévaloir dans les relations arabo-britanniques, tout comme aujourd’hui les États-Unis sont critiqués principalement pour leur soutien à Israël. Le spectre de l’ennemi israélien avait une fonction dans la politique intérieure : dès que quelque chose va mal, ce n’est pas l’autorité nationale qui en est responsable mais cet ennemi apparemment tout-puissant.
Cinquième point. L’histoire des Frères musulmans montre que l’antisémitisme révolutionnaire n’est pas un trait secondaire du jihadisme moderne ; il en est le coeur. Quand la confrérie lança ses premières activités, l’antisémitisme était apparent surtout comme une structure de la pensée et une vision du monde. Certaines puissances, certains groupes étaient identifiés comme responsables de la démission des anciens croyants et de l’humiliation des musulmans. Étaient catalogués comme ennemis,þles communistes, l’Occident, les missionnaires chrétiens, les hédonistes, les sionistes ou la compagnie du canal de Suez. La principale caractéristique de ce mode de pensée est une rage contre tout ce qui est différent, et qui ne peut passer que par une action violente contre «l’autre». Au lieu d’accepter la valeur des différences – et la reconnaissance de l’égalité entre les hommes et les femmes a toujours été le point de départ de cette acceptation – l’utopie islamiste a toujours eu pour but la suppression des différences afin de supprimer l’individualité et de soumettre tout un chacun aux forces contraignantes du clan et de la religion."

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 11:47
Images du 18 septembre

- PA promotes rock throwing and self-sacrifice for Al-Aqsa Mosque (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=15707
"[...] A cartoon shows a Palestinian man who has ripped out his heart and is throwing it as a rock. The PA printed this cartoon the day after the death of Israeli civilian Alexander Levlovitch, whose death is suspected to have been caused by rock throwing.
Another PA daily cartoon published today also encourages children to throw rocks. It shows a mother and a father carrying Jerusalem on their backs, represented by the Dome of the Rock and a Christian church. Their child swings a slingshot with a stone in it. The cartoon is entitled "packhorse," implying that the Palestinians are carrying the heavy responsibility of Jerusalem on their shoulders. [Al-Hayat Al-Jadida, Sept. 16, 2015] [...]"

Images du 18 septembre
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 11:46

France


- Au lit avec Dieudonné, Olivier Malnuit (Causeur) - "Ah, ces saillies antisémites grognées toutes les dix minutes comme dans une pub pour les céréales (« Si BHL est philosophe, alors peut-être que les chambres à gaz n’ont pas existé ») !"
http://www.causeur.fr/dieudonne-humour-antisemitisme-34592.html

***********************************************

Jérusalem

- Nouveaux heurts à Jérusalem sur l'esplanade des Mosquées (Reuters) - "Les forces de sécurité ont dit vouloir sécuriser l'esplanade pour faire cesser ce qu'elles estiment être une tentative des Palestiniens de perturber les visites sur le site à l'occasion de Roch Hachana".
https://fr.news.yahoo.com/nouveaux-heurts-sur-lesplanade-des-mosqu%C3%A9es-%C3%A0-j%C3%A9rusalem-104158181.html
- Jérusalem en état d'alerte avant la prière du vendredi (AFP) - ""Al-Aqsa est à nous, le Saint-Sépulcre est à nous", a dit le président palestinien Mahmoud Abbas mercredi à Ramallah, "ils n'ont pas le droit de les souiller de leurs pieds sales, nous ne le leur permettrons pas, et nous ferons tout ce qui est possible pour protéger Jérusalem"."
https://fr.news.yahoo.com/j%C3%A9rusalem-%C3%A9tat-dalerte-avant-pri%C3%A8re-vendredi-085145670.html

- Enterrement de la victime de l’attentat par jet de pierre (Times of Israel) - "Alexander Levlovitz, 64 ans, avait perdu le contrôle de sa voiture après que des pierres ont été lancées dimanche soir en sa direction".
http://fr.timesofisrael.com/enterrement-de-la-victime-de-lattentat-par-jet-de-pierre/
- Quand les cocktails Molotov font partie de la vie quotidienne (Times of Israel) - "Etant régulièrement attaqués, les résidents d’Armon Hanatziv, un quartier de Jérusalem, demeurent sceptiques face aux promesses des politiciens".
http://fr.timesofisrael.com/quand-les-cocktails-molotov-font-partie-de-la-vie-quotidienne/

- Le mont du Temple, bourbier des religions, Avi Issacharoff (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/le-mont-du-temple-bourbier-des-religions/
"[...] La chaîne des événements est un peu compliquée. Pendant de nombreuses années, les non-musulmans ont été autorisés à visiter le mont du Temple pendant certaines heures, en particulier le matin et une heure l’après-midi.
Toutefois, ces derniers mois, il y a eu une augmentation du nombre d’incidents dans lesquels des femmes islamistes, pour la plupart des membres du groupe Murabitat désormais interdit, ont attaqué des visiteurs non-musulmans sous prétexte de préserver la sainteté du lieu. En conséquence, la police de Jérusalem a commencé à bloquer l’entrée aux femmes musulmanes durant les heures des Juifs et des étrangers. Plus tard, elle a également tenu à l’écart des hommes de moins de 50 ans.
Ces mesures augmentent les tensions et donnent aux musulmans de Jérusalem le sentiment qu’Israël essaye de changer le statu quo sur le site sensible. Après cela, il suffisait d’une seule étincelle – la visite d’Ariel [ministre qui milite pour le droit des Juifs à prier sur le mont du Temple] et de sa clique.
Depuis dimanche, lorsque des affrontements ont éclaté, les Palestiniens affirment que la police a bloqué toute entrée de musulmans pendant les heures de visite des Juifs.
Et récemment, environ une demi-heure avant l’ouverture des portes aux non-musulmans (avant 7 h), la police a fait irruption dans l’enceinte du mont du Temple et confronté les Palestiniens déjà présents. La police a déclaré mardi qu’elle était intervenue suite à des informations du renseignement, pour contrecarrer une émeute et des attaques préméditées sur des Juifs. La police a précisé qu’elle a trouvé des bombes artisanales, des cocktails Molotov et d’autres armes.
Les Palestiniens, dont de nombreux mineurs, se sont barricadés dans mosquée Al-Aqsa et ont jeté des pierres, des pétards et divers autres objets sur les forces de police. Ces jeunes ne sont pas membres d’un groupe palestinien spécifique. Ils représentent diverses organisations – Jihad islamique, Hamas, Fatah, et d’autres groupes, même non religieux comme le Front populaire pour la Libération de la Palestine – et ils savent que c’est leur grande heure.
Les Palestiniens voulaient créer des conflits et ils ont exaucé leurs vœux ces trois derniers jours, tandis que des photos du mont du Temple sont diffusées sur toutes les grandes chaînes arabes, éclipsant les rapports sur la Syrie, l’Irak et le Yémen. Et cela a créé une pression dans les pays arabes, où les dirigeants se sont empressés d’émettre leurs condamnations des « violations israéliennes ». [...]"

- Esplanade des Mosquées de Jérusalem, aux origines du conflit, Jérémie Cazaux (Libération) - "Surnommée «mont du Temple» par les juifs et les chrétiens et «Noble Sanctuaire» par les musulmans, ce «carrefour des religions» est le premier lieu saint du judaïsme et le troisième de l’islam sunnite" ; "Israël accuse les Mourabitoune, un groupe de fidèles musulmans, de vouloir empêcher l’accès des juifs à l’esplanade".
http://www.liberation.fr/monde/2015/09/15/l-esplanade-des-mosquees-de-jerusalem-poudriere-pour-tout-le-moyen-orient_1383010
"En octobre 2014, sa fermeture avait été considérée comme «une déclaration de guerre» par l’autorité palestinienne. Connue pour avoir été le foyer du déclenchement de l’intifada en 2000, l’esplanade des Mosquées de Jérusalem, vénérée par les juifs et les musulmans et contrôlée par les Palestiniens, est à nouveau sous tension. Des affrontements entre forces de l’ordre israéliennes et Palestiniens ont déjà fait plusieurs blessés. L’irruption de la police, dimanche, pour encadrer l’arrivée massive de croyants, exceptionnellement autorisés à y pénétrer pour la célébration du nouvel an juif, a provoqué la colère des musulmans qui accusent l’Etat hébreu d’ingérence.
Pour le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, le statu quo de 1967, qui place le lieu saint sous autorité musulmane et interdit aux juifs de venir y prier, a été violé. «Jerusalem-Est et les lieux saints chrétiens et musulmans constituent une ligne rouge, nous ne laisserons pas passer des attaques contre nos lieux saints», a-t-il prévenu. Depuis plusieurs années, la juridiction du gouvernement jordanien, qui interdit aux non-musulmans de pratiquer leur religion sur le site, se heurte à la montée en puissance de l’extrême droite israélienne qui souhaite une modification du statu quo et même, pour certains, la construction d’un troisième temple juif à la place de l’actuelle mosquée Al-Aqsa.
Mis sous pression par les partis religieux et une majorité fragile, le Premier ministre israélien a lui aussi du mal à contenir les revendications. Des pourparlers sont en cours entre les deux pays pour la réouverture des sites religieux aux touristes et aux juifs israéliens mais les Jordaniens refusent de permettre l’accès aux mosquées aux soldats en uniforme et aux Juifs religieux qu’ils suspectent de vouloir prier.
Malgré la victoire d’Israël sur la coalition arabe en juin 1967, lors de la guerre des Six Jours, le ministre de la Défense, Moshe Dayan, avait décidé de retirer le drapeau israélien du lieu saint et d’en confier le contrôle à un état palestinien, la Jordanie. Un moyen alors de contenter les musulmans et de prévenir une nouvelle guerre. Aujourd’hui gérées par le Waqf, l’organisme jordanien chargé des biens religieux musulmans, les mosquées et le musée islamique de l’esplanade ne sont accessibles aux non-musulmans qu’à des horaires très restreints. L’esplanade leur est interdite le week-end et des membres du Waqf surveillent les non-musulmans pour qu’ils ne prononcent pas de prière.
La police israélienne a justifié son intervention par les accords de Wadi Araba, un traité de paix signé entre la Jordanie et Israël en 1994, qui confie à l’Etat hébreu le soin de gérer la surveillance aux abords du site en contrôlant les entrées. [...]
«Ce n’est pas Israël qui, de quelque manière que ce soit, change le statu quo», a martelé le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, en réaction aux accusations inhabituellement tranchantes du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui appelle les Israéliens «à cesser leurs provocations autour des lieux saints». Israël accuse les Mourabitoune, un groupe de fidèles musulmans, de vouloir empêcher l’accès des juifs à l’esplanade. Surnommées «les sentinelles», les Mourabitoune sont accusées d’être les instruments indirects du Hamas palestinien, hostile à Israël. La tension a commencé à monter le 8 septembre, lorsque le ministre israélien de la Défense leur a interdit de manifester contre les arrivées massives de croyants juifs sur le site.
«Israël agira par tous les moyens pour maintenir le statu quo et l’ordre sur le mont du Temple», le nom donné par les juifs à l’esplanade des Mosquées, a indiqué Benyamin Nétanyahou dans un communiqué.
Surnommée «mont du Temple» par les juifs et les chrétiens et «Noble Sanctuaire» par les musulmans, ce «carrefour des religions» est le premier lieu saint du judaïsme et le troisième de l’islam sunnite. [...]"

- Abbas says Jews have filthy feet (Elder of Ziyon) - "He said, “Al-Aqsa is ours and so is the Church of the Holy Sepulchre. They have no right to desecrate them with their filthy feet. We won’t allow them to do so and we will do whatever we can to defend Jerusalem.” Clearly he is not referring to Israeli Muslims or Israeli Arabs, and he just as clearly is not referring only to Israeli Jews - non-Israeli Jews who visit the Temple Mount are just as abhorrent to Mahmoud Abbas. So Mahmoud Abbas believes that Jews have dirty feet".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/abbas-says-jews-have-filthy-feet.html

- Incitement over Temple Mount Leads to Palestinian Violence, Again, Sean Durns (CAMERA) - "In claiming that Jews held designs to “rid” Jerusalem of al-Aqsa mosque, located on Judaism's holiest site, Temple Mount, PA media were engaging in the latest in a long pattern of such falsehoods that often incited Arab violence against Jews".
http://www.camera.org/index.asp?x_context=9999&x_article=3107
"What you might have missed by relying on mainstream news coverage of recent Palestinian-Israeli developments— especially Arab attacks against Jews on or near Jerusalem's Temple Mount at Rosh Hashanah (the Jewish New Year): Palestinian Authority (PA) Chairman Mahmoud Abbas called Jewish history in Jerusalem a “delusional myth” according to a report by Palestinian Media Watch (PMW). The PA leader's remarks—made in an Aug. 1, 2015 speech to Muslim figures—occurred the same day as a narrator on PA state-run TV labeled stories about Jewish history in Jerusalem “delusions and legends.”
This ahistorical, anti-Jewish revisionism has been followed by violent attacks in Jerusalem on Judaism's most holy site, the Temple Mount. Abbas' allegations and those in media he controls violate the letter and the spirit of the 1993 Oslo Israeli-Palestinian accords and repeat a pattern that frequently has accompanied anti-Israel violence.
The latest incitement—echoing an old libel by Palestinian Arab leadership to the effect that “the Jews are attacking al-Aqsa”—was followed by organized violence against Jews on the Temple Mount that broke out on September 13, during Rosh Hashanah. The attacks (continuing at the time of this writing) include the use of gasoline bombs, rocks and fireworks by Palestinian Arabs and have resulted in the murder of one Israeli man so far and dozens more injured.
In his August 1 speech denying the 3,000 year-old Jewish connection to Jerusalem, Abbas claimed that Israel imagined it could “by brute force” “invent a history.” PA media elaborated on this imagined conspiracy, denying any Jewish connection to the land of Israel, eretz Yisrael, while inciting Palestinian Arabs:
“The story of the Temple is nothing but a collection of legends and myths for political reasons. They [Jews] have set Palestine and Jerusalem as their goal, and have used the myths in the service of their declared goals of occupation and imperialism. In the spirit of the delusions and legends, they try to get rid of the Al-Aqsa [mosque] and establish their so-called ‘Temple'—the greatest crime and forgery in history.”
In claiming that Jews held designs to “rid” Jerusalem of al-Aqsa mosque, located on Judaism's holiest site, Temple Mount, PA media were engaging in the latest in a long pattern of such falsehoods that often incited Arab violence against Jews. As the Jerusalem Center for Public Affairs (JCPA) notes in a lengthy report on the subject, “'Al-Aqsa is in danger' is a classic libel that was embroidered in the first half of the twentieth century against the Jewish people, the Zionist movement, and eventually, the State of Israel” (The ‘Al-Aksa is in Danger' Libel: The History of a Lie, Nadav Shragai). [...]"

***********************************************

Gaza & Hamas

- Children on Hamas TV: We Want to Wage Jihad and Blow Up the Jews (Al-Aqsa TV, 4 septembre, Vidéo 1mn26) - assez hallucinant.
http://www.memritv.org/clip/en/5070.htm
"- Palestinian girl, host of the show: Who taught you this poem, Muhammad?
- Palestinian child, Muhammad Ali Zakariya Al-Astal: Mom.
- Palestinian girl, host of the show: And who discovered your talent for poetry?
- Muhammad Ali Zakariya Al-Astal: Mom.
- Palestinian girl, host of the show: Mom… May Allah grant long life to such a mother, Muhammad. Okay, Muhammad, let's hear the poem.
- Muhammad Ali Zakariya Al-Astal: Oh Jerusalem, I shall redeem you with my soul and my blood. I shall liberate you from the Jews by means of the Al-Qassam Brigades, of course. I bring glad tidings to our prisoners: Salvation is near. […]
- Palestinian girl, host of the show: What do you want to be when you grow up, Muhammad?
- Muhammad Ali Zakariya Al-Astal: [A member of] the Al-Qassam Brigades.
- Palestinian girl, host of the show: Of the Al-Qassam Brigades? Fine. And you, Zakariya, what would you like to be?
- Palestinian child, guest on the show, Zakariya: An engineer.
- Palestinian girl, host of the show: An engineer? Why do you want to become an engineer?
- Palestinian child, Zakariya: So that I can blow up the Jews.
- Palestinian girl, host of the show: You want to blow up the Jews? No, we want to blow up the Zionists. You mean the occupation, right? Okay, so that is why you want to become an engineer? […] Wissam, what would you like to say to these two children?
- Wissam, child guest host: Keep waging Jihad, and Allah willing, when you grow up, you will wage resistance against the Jews…
- Palestinian girl, host of the show: The occupation…
- Wissam: …bomb the occupation, and the Al-Aqsa mosque will be liberated.
- Palestinian girl, host of the show: Allah willing."
- On Hamas TV, Child Wants to Become an Engineer to “Blow Up Jews” (CAMERA) - "As the school year begins in the United States and elsewhere, the “what do you want to be when you grow up?” conversation probably is occurring in thousands of classrooms, with parents and teachers encouraging children to dream of future occupations as teachers, doctors, inventors and the like. Yet, on al-Aqsa TV, a Hamas affiliate, children are encouraged to become murderers".
http://blog.camera.org/archives/2015/09/on_hamas_tv_child_wants_to_bec.html

- Les Palestiniens protestent contre les coupures de courant à Gaza (Times of Israel) - "la situation s’est aggravée la semaine dernière lorsque des lignes électriques en provenance d’Égypte ont baissé d’intensité, en raison « de problèmes techniques », selon les Egyptiens. Il y a aussi une pénurie dans la fourniture de combustible pour l’unique centrale dans la bande de Gaza, en raison d’un différend entre l’administration de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie et les dirigeants du Hamas à Gaza" ; "Pendant ce temps, Israël étudie un plan proposé par le Qatar de fournir à la bande de Gaza du gaz naturel".
http://fr.timesofisrael.com/les-palestiniens-protestent-contre-les-coupures-de-courant-a-gaza/
- Gazans protest Hamas over electricity, Hamas blocks reporters, media blames Israel (Elder of Ziyon) - "Israel doesn't limit fuel to Gaza at all. As long as people pay, Israel pumps it over. The shortages is from arguments between Fatah and Hamas over taxes and funding"; "Israel cooperating with Qatar, an ally of Hamas, to help Gazans get electricity. Doesn't exactly fit the meme of how Israel is trying to hurt innocent Gazans, does it?"
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/09/gazans-protest-hamas-over-electricity.html

***********************************************

Egypte

- L'Egypte annonce avoir tué 55 islamistes dans le Sinaï (Reuters) - "Selon les chiffres de l'armée, 415 islamistes ont été tués depuis le début de l'offensive le 7 septembre et 320 personnes ont été arrêtées".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/15/97001-20150915FILWWW00425-l-egypte-annonce-avoir-tue-55-islamistes.php

***********************************************

Syrie

- Syrie : 38 morts [civils] dont 14 enfants dans un bombardement rebelle (AFP) - "les insurgés lancent des roquettes et tirent des obus sur les zones contrôlées par le régime, faisant des centaines de victimes. Le conflit en Syrie, déclenché par la répression sanglante de manifestations pacifiques contre le régime, a fait plus de 240 000 morts depuis mars 2011".
http://www.liberation.fr/monde/2015/09/15/syrie-38-morts-dont-14-enfants-dans-un-bombardement-rebelle_1383358

***********************************************

Monde arabe

- Londres aurait tué 330 membres de l'EI en Irak (Reuters) - et selon le ministre britannique de la Défense Michael Fallon : "Ce chiffre est très approximatif, étant donné l'absence de troupes britanniques au sol en position d'observer l'impact de ces frappes". Autrement dit, on ne sait pas non plus combien de civils ont été tués dans ces frappes. Mais il faut dire que le désintérêt médiatique à cet intérêt n'incite guère à combler cette ignorance. Double standard, encore.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/09/17/97001-20150917FILWWW00070-londres-aurait-tue-330-membres-de-l-ei-en-irak.php

- Des bombardements au Yémen font 54 morts, selon les Houthis (Reuters) - "Des raids aériens de la coalition formée par l'Arabie saoudite ont fait au moins 54 morts, dont quatre enfants, dans l'ensemble du Yémen mardi, rapportent l'agence de presse contrôlée par les miliciens chiites houthis et des habitants". Double standard ici aussi : notez que Reuters ne précise généralement pas que l'information est "rapportée par l'agence de presse contrôlée par le Hamas" quand il signale des éventuelles victimes civiles après des raids israéliens.
https://fr.news.yahoo.com/des-bombardements-au-y%C3%A9men-font-54-morts-selon-183408924.html

***********************************************

Europe

- La capitale de l’Islande a déclaré le boycott sur des biens israéliens (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/la-capitale-de-lislande-a-declare-le-boycott-sur-des-biens-israeliens/
"Le conseil municipal de la capitale islandaise a voté mardi en faveur du boycott des produits fabriqués par les Israéliens. La municipalité de Reykjavik a adopté la motion, qui a approuvé un boycott des produits israéliens « aussi longtemps que l’occupation des Territoires palestiniens continuera », a annoncé Iceland Magazine. Les membres du conseil municipal ont dit que le boycott était un acte symbolique pour démontrer le soutien de la capitale islandaise pour la création d’un Etat palestinien et la condamnation de « la politique de l’apartheid » d’Israël.
Le ministère des Affaires étrangères israélien a condamné cette décision, et, dans une référence apparente au statut de l’Islande comme un foyer de l’activité volcanique, a déclaré « un volcan de haine déferle du bâtiment du conseil de ville de Reykjavik ». « Sans aucune raison ou justification, sauf la haine pour la haine, les appels à boycotter l’Etat d’Israël ont été entendus », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. « Nous espérons que quelqu’un en Islande va revenir à la raison et mettra fin à la cécité unilatérale contre Israël, la seule démocratie au Moyen-Orient ».
Un avocat local pourrait accélérer les choses, a indiqué le site d’information islandais, visir.is. Einar Gautur Steingrímsson a affirmé que la proposition viole la Constitution islandaise. « Ceci est aussi illégal que refuser de faire des affaires avec des gens aux cheveux roux et cela ne fait aucune différence s’ils justifient leur décision par des références à certaines actions alléguées par les Israéliens », a-t-il dit sur le site."

- Les pro-palestiniens britanniques se félicitent de l’élection de Jeremy Corbyn (Europalestine) - "La Campagne britannique de Solidarité avec la Palestine [pro-BDS] se réjouit dans un communiqué de l’élection à la tête du Labour Party d’un défenseur de longue date des droits palestiniens et y voit un progrès significatif dans l’expression publique de positions en faveur de la Palestine".
http://www.europalestine.com/spip.php?article10985

***********************************************

Monde

- La sale guerre sri-lankaise au grand jour, Arnaud Vaulerin (Libération) - "la sale guerre civile sri-lankaise depuis 1972 a coûté la vie à au moins 120 000 personnes", c'est-à-dire plus de dix fois le bilan du conflit israélo-palestinien (hors guerre de Kippour) pour la même période ; "En l’espace de quelques semaines cette année-là [en mai 2009], au moins 40 000 personnes avaient été tuées", c'est-à-dire plus de trente fois le bilan de l'opération Plomb fondu, qui avait lieu exactement au même moment, et qui attirait alors tous les regards médiatiques.
http://www.liberation.fr/monde/2015/09/16/la-sale-guerre-sri-lankaise-au-grand-jour_1383924
"Une longue, très longue plongée en enfer. Le rapport que les Nations unies publient ce mercredi est un sinistre catalogue des dernières années de la sale guerre civile sri-lankaise qui depuis 1972 a coûté la vie à au moins 120 000 personnes. Face à l’ampleur et la gravité des exactions, l’infernale culture de l’impunité, l’échec et les refus répétés des autorités à affronter ces années de plomb, le haut-commissaire de l’ONU Zeid Ra’ad Al Hussein appelle à la création «d’une cour hybride spéciale, qui intègre des juges, des procureurs, des avocats et des enquêteurs internationaux […] pour amener le Sri Lanka sur un nouveau chemin vers la justice». Ce chemin sera long et tortueux car tout reste à faire, à commencer par convaincre les autorités de Colombo.
Cette enquête qui fera date peut y aider. Elle participe à l’établissement des faits préalable à toute démarche judiciaire. Les enquêteurs se sont concentrés sur les années 2002-2011, période comprenant l’écrasement sanglant de l’organisation terroriste des Tigres de libération de l’Eelam Tamoul (LTTE) par les forces sri-lankaises en mai 2009. En l’espace de quelques semaines cette année-là, au moins 40 000 personnes avaient été tuées. L’ONU écrit que des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité ont été commis par les deux parties en conflit. Le rapport a «mis à nu le niveau horrible de violations et d’abus qui ont eu lieu au Sri Lanka, y compris des bombardements indiscriminés, des exécutions extrajudiciaires, des disparitions forcées, des récits terrifiants de torture et de violence sexuelle, le recrutement d’enfants et d’autres crimes graves», a dit Zeid Ra’ad Al Hussein à Genève.
L’enquête de l’ONU détaille un déchaînement de violences inouï et pas seulement dans la phase finale du conflit. Elle liste les nombreux cas de tortures (waterboarding, tabassage, chocs électriques, brûlures, suffocation) commis par le sinistre département d’enquête criminelle (CID), au 4e étage de ses locaux de Colombo où redoutaient de se rendre les proches des prisonniers en mai 2009. [...]"
- Sri Lanka : les Nations unies réclament des juges internationaux, Julien Bouissou (Le Monde) - "L’armée sri-lankaise est soupçonnée d’avoir ciblé les civils dans le cadre d’une « attaque large et systématique », notamment des bombardements d’hôpitaux lors des derniers mois du conflit", c'est-à-dire, encore une fois, pendant que tous les regards étaient tournés vers l'opération israélienne Plomb fondu dans la bande de Gaza.
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/09/17/sri-lanka-les-nations-unies-reclament-des-juges-internationaux_4760984_3216.html
"[...] « Notre enquête a mis au jour le niveau horrible de violations et d’abus qui ont été commis au Sri Lanka », a déclaré, mercredi, le haut-commissaire Zeid Ra’ad Al Hussein. Le document, présenté au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, indique que « des crimes de guerre et contre l’humanité ont probablement été commis par les deux parties en conflit ». La guerre opposant les forces gouvernementales à la rébellion des Tigres tamouls aurait fait près de 100 000 morts entre 1983 et 2009, dont 40 000, en majorité des civils, lors des derniers mois.
Les enquêteurs estiment que le système judiciaire du pays « n’est pas encore prêt, ou équipé, pour mener des enquêtes crédibles et indépendantes sur les allégations de crimes comprises dans le rapport ». Les lois n’existent pas au Sri Lanka pour juger « des crimes internationaux de cette magnitude », en l’occurrence des disparitions forcées, des actes de torture, des recrutements d’enfants et leur utilisation pendant les hostilités, ou encore des attaques contre les civils.
Lorsque les tribunaux du pays ont eu l’occasion, par le passé, de juger des criminels, remarquent les auteurs du rapport, ils n’avaient pas la possibilité de remonter la chaîne de commande et donc d’étendre leurs poursuites à des donneurs d’ordres, responsables de crimes qui font l’objet d’une planification et d’un système organisé. Il n’existe ensuite aucun système fiable de protection des victimes et des témoins dans ce pays où l’armée est encore très présente, et influente, dans les régions tamoules du nord de l’île. [...]
L’armée sri-lankaise est quant à elle soupçonnée d’avoir, pendant et après le conflit, commis des actes de torture, des viols, et d’avoir ciblé les civils dans le cadre d’une « attaque large et systématique », notamment des bombardements d’hôpitaux lors des derniers mois du conflit. Pour la première fois, l’ONU désigne clairement les forces gouvernementales comme responsables du meurtre de 17 employés de l’ONG Action contre la faim en 2006. [...]"

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages