Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 22:26

- Let's Wave These, Urif Fink (TCIP)

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 22:25
Attentat Beit El
 
- 3 soldats israéliens blessés dans une attaque à main armée près de Beit El (Times of Israel) - "Les médias palestiniens ont annoncé que l’homme armé qui a blessé trois soldats israéliens à un checkpoint proche de Ramallah était un policier de l’Autorité palestinienne de Qabatiya, près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie" ; "Le groupe terroriste palestinien du Hamas a salué l’attentat, le qualifiant de « message fort face aux crimes israéliens »."
http://fr.timesofisrael.com/2-soldats-israeliens-blesses-dans-une-attaque-a-main-armee-pres-de-beit-el/
- Cisjordanie : trois soldats israéliens blessés après une attaque à l'arme à feu (i24) - "Trois soldats ont été blessés, dont un grièvement, dans une attaque à l'arme à feu lundi après-midi par un terroriste nommé Muhammad Turkman, appartenant à l'unité d'élite de la police palestinienne qui avait accès à un point de passage réservé aux politiques, juges et policiers palestiniens".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/128997-161031-israel-tirs-sur-des-soldats-dans-la-region-du-golan-aucun-blesse

- Fatah glorifies PA Police officer-turned-terrorist: "Heroic Martyr" (PMW) - "Emphasizing his position with the Palestinian Authority Police, Mahmoud Abbas’ Fatah Movement glorified the perpetrator of yesterday's terror attack as a “heroic Martyr” and “the Martyr police officer”. Terrorist Muhammad Turkeman shot and wounded 3 Israeli soldiers".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18944
- The only place where police are praised for attempted murder (Elder of Ziyon) - "The official Fatah Facebook page praises Muhammad Turkeman, the PA police officer who shot and wounded three Israeli soldiers at a checkpoint on Sunday, calling him a "hero martyr." In normal countries, police officers are praised for saving lives, not attempted murder. And Turkeman (whose ancestors are from Turkmenistan*, not the area around Palestine) is not even the first police officer to shoot at Israelis at a checkpoint near Beit El. Amjad Sukkari performed a nearly identical attack in January, also wounding three Israelis. And he was praised too".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/11/the-only-place-where-police-are-praised.html

- Where's the Coverage? Palestinian Police Officer Commits Terror Attack (CAMERA) - "This is not the first instance of PA security forces perpetrating a terrorist attack"; "What that Palestinian state might look like can perhaps be discerned from its institutions and apparent values and those tasked with upholding them".
http://blog.camera.org/archives/2016/11/wheres_the_coverage_palestinia_17.html

******************************************
Autorité palestinienne

- La rivalité Abbas – Dahlane est une sitcom palestinienne avec d’immenses conséquences, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "pourquoi Abbas s’est-il jeté dans les bras des Frères musulmans, et peut-être même dans ceux du Hamas, quelques jours à peine après avoir été traité de traître par un haut responsable du Hamas dans la bande de Gaza ? La réponse est simple : Mohammad Dahlane. Cet ancien responsable important du Fatah, qui a défié Abbas pendant des années, a réussi cette semaine dans des domaines où même le Hamas avait échoué. Il a réussi à avoir Le Caire de son côté dans son combat contre Abbas, et a prouvé à quel point le statut d’Abbas était faible et précaire dans le monde arabe. De plus, Dahlane a organisé une série de manifestations en Cisjordanie contre l’AP et Abbas, auxquelles ont participé des centaines de militants du Fatah".
http://fr.timesofisrael.com/la-rivalite-abbas-dahlane-est-une-sitcom-palestinienne-avec-dimmenses-consequences/

******************************************
"Processus de paix"

- PA official defends naming school after mastermind of Munich Olympics massacre (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18941
   "Following Palestinian Media Watch's report on a new Palestinian Authority school named after Salah Khalaf, one of the planners of the murders of the 11 Israeli athletes at the Munich Olympics in 1972, District Governor of Tulkarem Issam Abu Bakr, who is a PA official, defended the naming of the school after the terrorist.
    After the Israeli Prime Minister's Arabic spokesman Ofir Gendelman responded to PMW's report and tweeted about the naming of the "Martyr Salah Khalaf School," the PA official replied with praise for the terrorist and others like him, stating that Palestinians will never forget them:
   "The occupation is deluded if it thinks that the Palestinian people can change its culture and forget its leaders, Martyrs Yasser Arafat, Khalil Al-Wazir (Abu Jihad), Salah Khalaf, and a great number of the fighters who sacrificed their blood for the freedom, independence, and establishment of the independent Palestinian state whose capital is Jerusalem." [Ma'an, independent PA news agency, Oct. 26, 2016]
    Fatah also glorified the Munich Olympics massacre this week, honoring Muhammad Daoud Oudeh, another of the planners of the terror attack, boasting that they "executed" the Israeli athletes "in the heart of Germany" [...]"

******************************************
Egypte

- Quatre soldats égyptiens tués dans le Sinaï (AFP) - "Les quatre soldats ont été tués au cours d'opérations militaires conduites autour des localités d'El-Arich, Rafah et Cheikh Zoueid, non loin de la frontière avec la bande de Gaza, selon le général de brigade Mohamad Samir. Six jihadistes ont été tués au cours de ces opérations et d'autres ont été arrêtés, selon la même source. Toujours à El-Arich, trois policiers et trois civils ont par ailleurs été blessés quand un kamikaze a fait exploser son véhicule près d'un convoi des forces de sécurité, a indiqué le ministère de l'Intérieur. L'EI a revendiqué cette attaque".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/10/30/97001-20161030FILWWW00169-quatre-soldats-egyptiens-tues-dans-le-sinai.php

******************************************
Liban, Syrie & Hezbollah

- Le Liban élit un allié du Hezbollah à la présidence (Times of Israel) - "Le nouveau président libanais Michel Aoun a inclus dans son discours de prise de fonction un avertissement à l’« ennemi » israélien".
http://fr.timesofisrael.com/le-liban-devrait-elire-a-la-presidence-un-allie-du-hezbollah/
- Portrait de Michel Aoun, le nouveau président libanais proche du Hezbollah (i24) - "Figure de la lutte le confessionnalisme et la corruption, il est qualifié d’opportuniste par ses détracteurs et se voit également reproché le népotisme dont il fait preuve et qu’il était supposé combattre, en nommant des membres de sa famille à des postes clés. Dans un nouveau coup de théâtre dont il est coutumier, il signe le 6 février 2006, un document d'entente avec le Hezbollah. Le dirigeant Hassan Nasrallah lui apportera par la suite son appui total pour l'élection présidentielle" ; "Cette nouvelle alliance, entre le chef du parti terroriste et le désormais nouveau président libanais, représente une menace supplémentaire à laquelle Israël doit faire face. La victoire du général a d'ailleurs été décriée par de nombreux médias israéliens. Le quotidien Israel Hayom proche du gouvernement, a tenté quelques jours avant l’élection de décrypter les enjeux d’une telle entente : "L’Iran étendra sa mainmise sur le Liban, personne ne dérangera le gouvernement en demandant le désarmement du Hezbollah et de remettre ses armes à l’Etat." Le journal israélien précise que "les Saoudiens seront furieux que le niveau d’alerte en Israël concernant le Liban monte d’un cran"."
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/128998-161031-portrait-de-michel-aoun-le-nouveau-president-libanais-proche-du-hezbollah
- Liban : Hariri va tenter de concilier les extrêmes (AFP) - "Saad Hariri, principale personnalité sunnite libanaise, est redevenu jeudi Premier ministre après une éclipse de cinq ans, mais le plus dur reste à faire: former un gouvernement regroupant des courants politiques opposés" ; "« L’opinion dominante, c’est que le Hezbollah et l’Iran sont les grands gagnants, » confie le chef de la faculté des sciences politiques de l’Université américaine de Beyrouth".
http://fr.timesofisrael.com/liban-hariri-va-tenter-de-concilier-les-extremes/

- Syrie : 41 civils tués dans des tirs des rebelles (AFP) - "L'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, s'est dit "horrifié" et "choqué" par ces tirs, évoquant de possibles "crimes de guerre"."
https://fr.news.yahoo.com/syrie-38-civils-tu%C3%A9s-tirs-rebelles-%C3%A0-alep-095409348.html

******************************************
Afghanistan

- Afghanistan : 30 civils tués dans un raid de l'Otan à Kunduz (i24) - ""J'ai le coeur brisé. J'ai perdu sept membres de ma famille. Je veux savoir, pourquoi ces enfants innocents ont été tués. Étaient-ils des talibans ?", a lancé Taza Gul, un travailleur manuel de 55 ans". Et il s'agit d'un bombardement occidental. A quand les manifestations et les appels à une enquête de l'ONU ?
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/129274-161103-afghanistan-30-civils-tues-dans-un-raid-de-l-otan-a-kunduz

******************************************
Yémen

- Yémen : 60 morts dans des raids contre un centre de détention (AFP) - "Soixante personnes, en majorité des détenus, ont été tués dans l'ouest du Yémen dans des raids aériens attribués à la coalition arabe sous commandement saoudien" ; ""Nous nous apprêtions à nous coucher lorsqu'une frappe nous a visé. Nous avons fui et une deuxième frappe nous a touché à nouveau, au même endroit", a déclaré un blessé à l'AFP" ; "Samedi encore, au moins 17 civils sont morts dans le sud-ouest du Yémen lors de raids aériens de la coalition arabe".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-60-morts-raids-contre-centre-d%C3%A9tention-125449333.html

******************************************
Points de vue

- Pourquoi j'ai décidé de boycotter le nouveau film de Ken Loach, Claude Askolovitch (Slate) - "Ce qui m'arrive, moi, cinéphile, qui doit dire au revoir à Loach, résume la condition du juif de gauche, dans notre époque tordue".
http://www.slate.fr/story/127418/juif-gauche-film-ken-loach
   "[...] Je n'irai pas, parce que Loach me blesse. De toutes ses colères, il en est une que je ne supporte plus, ou plutôt : dont je ne supporte plus les conséquences. Par amour des Palestiniens, Loach a décidé que l'État d'Israël devait devait être retranché de l'humanité commune. Il fait partie des organisateurs du boycott de l'État juif. Un boycott complet définitif, n'excluant pas même les artistes, les universitaires, les intellectuels, tous renvoyés à une culpabilité commune, tous n'étant que des déclinaisons ou des appendices de la politique de Benjamin Nétanyahou.
    Cela fait des années que cela dure. Que Loach répond méchamment à ses admirateurs israéliens qui lui demandent de faire la différence, de comprendre qu'ils ne sont pas la politique de leur gouvernement. Il n'en démord pas. Il ne va pas en Israël, refuse que ces films soient célébrés là-bas, encourage ici le rejet de ces Israéliens qui pourtant, sur la question palestinienne, pensent comme lui [...]
    Le refus de tout contact, l'expulsion de la normalité de tout Israélien, quel qu'il soit, quoi qu'il pense, va bien au-delà de la détestation d'une politique. Loach ressemble à un mauvais judoka égyptien. Il ne serait pas un homme admirable, je n’y prendrais pas garde. Mais c'est justement parce qu'il est admirable, c'est justement parce que je suis en accord spontané avec lui, sur – comment quantifier cela – 80, 95% de ses positions, que je n'irai plus le voir. Parce que même Dieu, nous dit la Bible aurait épargné Sodome pour une poignée de justes. Loach est plus grand que Dieu. Il ne voit aucun juste, aucun être humain, sur la scène israélienne ?
    Ce refus absolu me renvoie à d'autres refus. Israël est le juif des nations, c’est un vieux débat. Je ne crois pas que Loach soit antisémite. Sinon, je n'y prendrais pas garde. Au contraire: il est un des humanistes les plus intransigeants ce cette planète. Mais c'est justement parce qu'aucune injustice ne le laisse indifférent, que son son appel militant à exclure du possible chaque habitant de pays où vit une part de ma famille (et ils sont, là-bas, des électeurs de gauche, et détestent la droite bondieusarde et préfasciste israélienne plus encore que Loach peut la détester, puisqu'ils la subissent) est horrible. Un ami du genre humain, un ami incontestable du genre humain, est l'ami de tout le genre humain, sauf de l'Israélien. L'Israélien  ne souffre pas. L'Israélien ne milite pas. L'Israélien n'a pas de conscience de classe. L’Israélien ne subit pas la violence. L'Israélien est sans excuse. L'Israélien ne mérite pas Loach. Me voilà donc, désolé, forcé de me dire Israélien. Je ne le mérite pas non plus.
    Ce qui m'arrive, moi, cinéphile, qui doit dire au revoir à Loach, résume la condition du juif de gauche, dans notre époque tordue. Nous sommes, sauf à fermer les yeux sur nos tourments, forcés de choisir entre nos vérités. Nous pouvons, ou bien, nous couper de notre idéal, considérer que Ken Loach est un salaud et toutes les vraies gauches – n'est-ce pas Monsieur Corbyn – potentiellement antisémites... [...]
    Ou bien nous pouvons nous couper de notre imaginaire et de notre intime, faire comme si Israël ne nous concernait pas, prétendre que les mille liens qui nous attachent à ce pays n'ont aucune importance, et rester dans la danse du progressisme farouche et immaculé. Être des résistants! Ainsi, en 1968, joli mois de mai, les juifs gauchistes s'étonnaient mais ne disaient rien, de trouver à la Sorbonne, au cœur de tous les fatras sublimes du temps, une littérature antisioniste qui ne faisait aucune part à leur histoire propre. Il y a peu, les indignés israéliens, qui occupaient les rues parce que la spéculation immobilière leur interdisait Tel Aviv, ne savaient pas s’ils seraient acceptés par les Indignés de la maison mère, gauchistes espagnols qui faisaient mine d’ignorer que la conscience de classe, les réflexes générationnels, n’ont pas d’origine… Il faut, Israélien, pour être admis en progressisme, vomir spécifiquement son pays, ce qu’on ne demande à aucun internationaliste. Il faut, juif, pour chanter l’Internationale avec les autres, déchirer son histoire, ce qui n’est demandé à personne…
    Nous, juifs de gauche, ne ne sommes pas forcés de hurler avec les loups. Mais nous devons tolérer. Soit, accepter ce que Benjamin Nétanyahou nous représente… un peu. Soit admettre que le plus merveilleux des cinéastes puisse gloser, comme un étourneau  politique, sur «la complicité de leaders sionistes» avec le nazisme – il a dit ça aussi, sans être repris: on ne répond pas à Ken Loach. Nous revivons avec Loach que ce que nous avons déjà connu avec Stéphane Hessel, paix à son âme, qui trouvait l’occupation allemande au temps du nazisme singulièrement plus «inoffensive» que l’occupation israélienne en Palestine.. Un homme, unanimement admiré dans notre famille, s'arrange, régulièrement, pour nous écorcher, en parlant comme un idiot de ce qui nous fait vivre et souffrir.
    La plupart du temps, nous, les derniers juifs de gauche, n'en parlons pas. Cette fois, je sors du placard. Je n’en fais pas des tonnes. Simplement, je n'irai pas. C'est, quand j'y réfléchis, peut-être stupide. Après tout, je ne me suis jamais interdit Céline ou Drieu (Drieu qui m’ennuie, pardon) sachant que ces deux là était antisémites, et avec d'autres conséquences… Mais justement. Loach n'est pas Céline. Loach est à moi. Il est ce que j’ai de plus admirable, si Israël est parfois ce que j’ai de plus tendre. [...]"

- World is silent, except when it comes to Israel, Ben-Dror Yemini (Ynet) - "Millions are being killed around the world, but nearly all protests, articles and rallies are against Israel; this manipulative and poisonous protest paves the way for the world’s silence in light of the massacres and crimes that are really taking place".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4872522,00.html
   "The massacre in Mosul and its surroundings has already begun. Everyone is killing and massacring everyone. Not just ISIS. The world is watching. The world knows. And the world is keeping quiet. Only several weeks ago, it happened in Aleppo in Syria. The big hospital was ruined. The world knows, watches and keeps silent. [...]
    It didn’t start today. Since World War II, 86 million people have been killed, and mainly slaughtered. According to a study of the American Public Health Association, the figure is 190 million. Five million in Congo. And the world kept quiet. A million during the Russian invasion and control of Afghanistan. And the world kept quiet. Three million in Bangladesh’s war of independence. And the world kept quiet. About half a million in Algeria’s war of independence. And the world kept quiet. Millions of children, refugees and hungry people in Nigeria and Somalia, because of jihad, and the world kept quiet. Most of these wars included similar—and even more serious—massacres than the one taking place in Syria. And the world kept quiet.
    Just to put things in proportions, 80,000 to 120,000 people have been killed in all of Israel’s wars against Arab countries, and about 12,000 were killed as part of Israel’s control over the Palestinians. A majority of the people killed in the world are innocent. An absolute majority of those killed in Israel’s wars against the Palestinians are either fighters or terrorists.
    But let’s not say that the world in general, and the free world in particular, does not have a conscience. On the contrary: a protest is going on. A protest against Israel. Almost exclusively against Israel. Millions are being killed in the world. But the protests, the articles, the rallies are mainly against Israel. Most of the resolutions of the United Nations’ Human Rights Council, in its previous and current round, are against Israel.
    While Israel’s contribution to world violence is insignificant, most of the world’s protest is against Israel. Masses filled up the squares of London, San Francisco, Paris and Amsterdam in protest of Israel’s “massacre” of the Palestinians, a massacre that never happened. There have been nearly zero protests against the rest of the massacres in the world.
    When it’s not about Israel, the world is not only silent, it is also hypocritical. Over the last weekend, protestors disrupted an event on a campus in London in which an Israeli was slated to perform. The protestors came from the countries which carry out the greatest massacres, and were joined by young members of the British Left and the Labour Party [...]
    One can understand why international bodies are keeping quiet in light of real crimes in the world, while incessantly condemning Israel. These bodies have a dark majority. The problem is that those who are supposed to deal with human rights are joining this dark majority. And when representatives from Israel participate in international forums and talk about Israel’s crimes in front of representatives of the countries responsible for crimes against humanity, and when they address left-wing organizations in the world that are staying silent in light of the real crimes and are only condemning Israel, they are aiding to this enormous fraud. This is not concern for human rights; this is a moral crime."
 
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 08:45

- @UNRWA teacher wants her kids to die for Allah (Elder of Ziyon) - "Caption: "Dying for the sake of Allah is our loftiest hope." The one-finger salute is associated with Islamist groups like the Muslim Brotherhood. I believe that this is her daughter; she has other photos of her with jihadist slogans".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2015/10/unrwa-teacher-wants-her-kids-to-die-for.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 08:44
Israël
 
- Israël : La plus ancienne mention de Jérusalem découverte sur un papyrus vieux de 2.700 ans (AFP) - "La datation carbone et la comparaison de la calligraphie des écritures sur des poteries ont en effet permis d’affirmer que ce document datait d’environ 700 ans av. JC. Ce morceau de papier végétal d’une dizaine de centimètres de long est recouvert d’une écriture en proto-hébreu encore bien lisible. Il s’agit d’un bordereau de livraison pour des jarres de vins à destination du roi à Jérusalem, rédigé par une fonctionnaire de la région de l’actuel Jéricho (Cisjordanie)".
http://www.20minutes.fr/monde/1950611-20161027-israel-plus-ancienne-mention-jerusalem-decouverte-papyrus-vieux-2700-ans
- Palestinian "expert" declares "Jerusalem papyrus" to be fake (UPDATE: Erekat seems to agree) (Elder of Ziyon) - "Amr believes that this papyrus was quickly faked as a reaction to the UNESCO saying that the Temple Mount was only Muslim. Which makes perfect sense when you live in a society where lies and truth are interchangeable and where facts can and should be ignored when they violate one's beliefs. Previously, Dr. Amr had claimed that Israel is dissolving the foundations of the Temple Mount with chemicals".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/palestinian-expert-declares-jerusalem.html

******************************************
Autorité palestinienne

- Palestiniens : la succession du président à l'ordre du jour (AFP) - "certains pays arabes font pression sur M. Abbas, 81 ans, pour autoriser le retour de son rival de longue date, Mohamed Dahlane, exilé aux Emirats arabes unis. Pour certains analystes, le président palestinien veut saisir l'occasion pour écarter ses rivaux".
https://fr.news.yahoo.com/palestiniens-succession-pr%C3%A9sident-%C3%A0-lordre-jour-090027623.html
   "[...] "Tout le monde pense à la succession d'Abbas et chacun a ses favoris", affirme Hugh Lovatt, coordinateur pour Israël et la Palestine du Conseil européen des relations internationales (EFCR). "Mahmoud Abbas ayant évincé ses rivaux potentiels en renforçant sa position, il n'y a aucun candidat naturel dans son camp pour lui succéder", relève-t-il. [...]
    M. Dahlane, ancien puissant chef de la sécurité intérieure à Gaza, est tombé en disgrâce après la déroute de ses forces face aux combattants du Hamas en 2007. "Ce n'est pas un secret que Dahlane est le candidat favori des pays arabes", souligne M. Lovatt. M. Dahlane a appelé Mahmoud Abbas a démissionner et n'a pas ménagé ses critiques contre le président palestinien, y compris dans une interview à la BBC diffusée dimanche.
    [...] pour Jehad Harb, du Centre Palestinien de politique et de recherche, cette décision [d'organiser un congrès du Fatah] "est un moyen pour M. Abbas de conjurer ce qu'il considère comme une ingérence des pays arabes". "Dahlane veut utiliser le soutien des pays arabes pour revenir au Fatah alors qu'Abbas tente d'exclure Dahlane sous couvert de décisions du Fatah", explique l'expert.
    Le mandat de M. Abbas s'est terminé en 2009 mais il n'y a pas eu d'élections depuis. L'ancienne porte-parole de M. Abbas, Diana Buttu, devenue une critique virulente de sa politique, affirme que le président palestinien avait créé un vide par ses manoeuvres afin d'écarter ses rivaux. "Deux ans avant la mort d'Arafat, je pouvais vous dire qui allait lui succéder mais avec Abbas, nous ne savons pas qui va le remplacer ni même comment ça va se passer"."
- Mahmoud Abbas continues to act as a brutal despot, world yawns (Elder of Ziyon) - "During the Sixth Congress in 2009, Mahmoud Abbas violated all rules of transparency to hold onto power and marginalize any Fatah groups - like the Mahmoud Dahlan faction, the Marwan Barghouti followers, and the Al Aqsa Martyrs Brigades - that disagreed with him. There was corruption in the voting process to ensure that Abbas loyalists would win"; "The Fatah members who are being marginalized are generally more militant than Abbas and are just as unlikely to be interested in genuine peace as Abbas is. This is one reason why the West ignores his dictatorship, and pretends that there is some sort of democracy under the PA. And it is also why the West ignores the pro-terror messages from Abbas' official Fatah media".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/mahmoud-abbas-continues-to-act-as.html

******************************************
"Processus de paix"

- New PA school named after mastermind of Munich Olympics massacre (PMW) - "School in West Bank named after Salah Khalaf, head of Black September terror group. Attacks he planned include murder of 11 Israeli athletes at the Munich Olympics and murder of 2 American diplomats in Sudan".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18933
   "The Palestinian Authority has again chosen to name a school after a terrorist. Soon children in the West Bank city of Tulkarem will be reminded daily that murdering Israelis is heroic when they attend "the Martyr Salah Khalaf School," which is named after the head of the Black September terror organization, Salah Khalaf, also known as Abu Iyad. Attacks he planned include the murder of the 11 Israeli athletes at the Munich Olympics (Sept. 5, 1972) and the murder of 2 American diplomats in Sudan (March 1, 1973).
    The Palestinian Authority laid the cornerstone to the new school a few weeks ago, and at the ceremony PA official Issam Abu Bakr, District Governor of Tulkarem, "emphasized the importance of the project of building the school named after Martyr Salah Khalaf, in order to commemorate the memory of this great national fighter." [Official PA daily Al-Hayat Al-Jadida, Sept. 24, 2016] [...]"

- Un monument encourage le martyre dans une université palestinienne (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/un-monument-encourage-le-martyre-dans-une-universite-palestinienne/
   "“Préservez-vous d’une mort naturelle, ne mourrez pas sinon sous l’assaut des balles,” peut-on lire sur l’inscription gravée sur le nouveau monument construit pour les martyrs à l’Université Al-Quds de Ramallah, selon le groupe de surveillance israélien “Palestinian Media Watch” (PMW). PMW indique que le monument a été mis en place par la branche Al Quds de l’association du Front d’action des étudiants progressiste, affiliée au Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP)."
- Warning to Palestinian students: "Beware of natural death; do not ‎die, but amidst the hail of bullets" (PMW) - "The names on the memorial stone at Al-Quds University included that of murderer Muhannad Halabi, describing him as the "Heroic Martyr and Detonator of the third Intifada" - a reference to his killing of two Israeli civilians in October 2015, which Palestinians see as the launch of the terror wave which followed, and some termed "the third Intifada"."
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18938

- Erekat on imprisoned terrorists: "We bow our heads out of admiration and honor" (PMW) - pour comprendre à quel point c'est ignoble, il faut rappeler précisément ce qu'ont commis ces terroristes.
https://palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18936
   "The Palestinian Authority often assures its people that among its top priorities is the release of Palestinian prisoners in Israel - most of whom are convicted for terrorist crimes including murder.
    Chief PLO negotiator Saeb Erekat recently reiterated this, terming actions of terrorist prisoners as "acts of heroism", and stating that Palestinians "bow [their] heads in admiration and honor of the prisoners' sacrifices, for their acts of heroism":
   "Our brave prisoners, who gave and sacrificed their freedom for Palestine and its freedom, are worthy of aid, support, and constant activity by us in order to release them and put an end to their suffering. The prisoners' cause is a national and central cause, and we bow our heads in admiration and honor of the prisoners' sacrifices, for their acts of heroism, and for their ongoing battle with the occupation." [Official PA daily Al-Hayat Al-Jadida, Oct. 19, 2016]
    Among the prisoners whose actions Saeb Erekat would be admiring are:
    - Abdallah Barghouti, serving 67 life sentences for preparing explosives for terror attacks in which 67 people were murdered: Sbarro restaurant (15 killed, Aug. 9, 2001, Jerusalem), Sheffield Club (15 killed, May 7, 2002, Rishon LeZion), Moment Café (11 killed, March 9, 2002, Jerusalem), triple attack at Ben Yehuda pedestrian mall (11 killed, Dec. 1, 2001, Jerusalem), Hebrew University (9 killed, July 31, 2002, Jerusalem), and Bus 4 in Tel Aviv (6 killed, Sept. 19, 2002).
    - Ibrahim Hamed, serving 54 life sentences for planning suicide attacks, including the suicide bombings at Hebrew University (9 killed), Cafe Moment (12 killed), Cafe Hillel (7 killed), Zion Square in Jerusalem (11 killed).
    - Abbas Al-Sayid, serving 35 life sentences for planning two suicide bombings, one at a Passover dinner at the Park Hotel in Netanya (30 killed, March 27, 2002) and another outside a shopping Mall in Netanya (5 killed, May 18, 2001). [...]"

******************************************
Syrie

- Syrie : 22 enfants tués dans un raid contre une école de la province d'Idleb (AFP) - "Un des projectiles est tombé à l'entrée de l'école au moment où les enfants étaient évacués en raison des bombardements".
https://fr.news.yahoo.com/syrie-22-enfants-tu%C3%A9s-raid-contre-%C3%A9cole-province-002150264.html

******************************************
USA

- Les étudiants de l’université de Portland votent une résolution pro-BDS (Times of Israel) - "L’assemblée des étudiants de l’université publique de Portland a voté une résolution appelant au désinvestissement des entreprises qui « profitent des violations des droits de l’Homme » d’Israël à l’encontre des Palestiniens. La résolution a été votée lundi par 22 voix favorables, deux contre et une abstention" ; "La résolution appelle l’université à se désinvestir des entreprises qui nuisent aux Palestiniens en travaillant avec l’armée israélienne. Elle affirme également qu’Israël occupe la terre palestinienne depuis sa fondation, en 1948".
http://fr.timesofisrael.com/les-etudiants-de-luniversite-de-portland-votent-une-resolution-pro-bds/
 

******************************************

Histoire

- Know Your History: Muslim Reason For 1929 Riots (NY Times Dec 4, 1929), Aussie Dave (Israellycool) - "The Muslims wanted to deny the Jews any rights to the Wailing Wall, including the right to pray"; "Despite this, the Mufti admitted the existence of the Jewish temple at the Temple Mount!"
http://www.israellycool.com/2016/10/25/know-your-history-muslim-reason-for-1929-riots-ny-times-dec-4-1929/
   "Following the Hebron massacre and other riots across the country in 1929, the British set up a commission of inquiry at which the Grand Mufti blamed the violence on a broken pledge the British supposedly made in 1915 to grant the Arabs full independence in Palestine.
    Part of the evidence of this pledge was a 1918 letter by Lord Balfour (yes, that Lord Balfour)!
    This is all reported in a New York Times report from December 4th, 1929. Note also the following:
    - The mention of Moroccan Moslems living in the vicinity of the Wailing Wall. So much for being indigenous!
    - The Muslims wanted to deny the Jews any rights to the Wailing Wall, including the right to pray (in contrast, the Jews never sought to deny the Muslims their rights to places they considered holy)
    - Despite this, the Mufti admitted the existence of the Jewish temple at the Temple Mount!
    - The Mufti’s threats of violence if the Muslims did not get their way
    - The Mufti bringing the antisemitic Protocols of the Elders of Zion as “evidence”
    Note: I cannot provide a link to the full article since it is only available to those who have purchased a NY Times subscription. But I have provided screenshots below. As usual, click on the screenshots to enlarge."
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 22:34
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 22:30
France
 
- L’inquiétude des spécialistes face à l’antisémitisme en France, Marc-Olivier Bherer (Le Monde) - "l’antisémitisme se diffuserait primitivement au sein de « certaines familles arabes » où se déposerait une haine antijuive « dans l’espace domestique et dans la langue », selon l’expression utilisée en d’autres circonstances par le sociologue Smaïn Laacher. De même, l’antisémitisme imprègne le langage des banlieues, comme l’ont démontré différents spécialistes, tel le sociologue Didier Lapeyronnie. Les travaux de l’orientaliste Bernard Lewis ont été cités pour rappeler la longue présence de l’antisémitisme dans le monde arabo-musulman" ; "Toujours à propos de cet « antisémitisme d’en bas », Jean-Pierre Obin, inspecteur général de l’éducation nationale de 1990 à 2008, s’intéresse à son expression dans les écoles. Dans sa brève, mais percutante contribution à cet ouvrage, il revient sur les vingt ans au cours desquels il a témoigné de la montée du racisme antijuif dans les milieux scolaires, une situation d’autant plus paradoxale qu’au sein de la société française dans son ensemble le racisme antimaghrébin est bien plus prégnant. En 1996, dans le cadre d’une mission d’évaluation, il recueillit la confidence du principal d’un collège d’un quartier populaire de Lyon. Il venait de dire au revoir aux deux derniers élèves juifs de l’établissement. Leurs parents avaient choisi de les inscrire dans le privé afin qu’ils échappent au harcèlement de leurs condisciples. Cette information ne fut pas reportée dans le rapport national…" ; "Le philosophe et spécialiste de l’extrême gauche Philippe Raynaud a pointé la présence tenace d’un antisémitisme dans la gauche radicale, sans instruire un procès général, et tout en précisant qu’il n’est pas le moteur de la vague actuelle".
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/10/25/l-inquietude-des-specialistes-face-a-l-antisemitisme-en-france_5019795_3232.html

*********************************************

UNESCO


- Nouveau vote de l'UNESCO niant les liens entre le judaïsme et Jérusalem (i24) - "Invité de l'émission Paris/Jaffa présentée par Paul Amar, l'écrivain Marek Halter a de son côté dénoncé mardi "la complicité de la France dans le vol de mémoire", en référence à l'abstention de Paris lors du vote".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/128593-161026-nouveau-vote-de-l-unesco-niant-les-liens-entre-judaisme-et-jerusalem
- New UNESCO resolution ignores Judaism's connection to Temple Mount (Media Line) - "The UN cultural agency's World Heritage Committee adopts a resolution that, like its parent organization's, disregards the Jewish ties to its holiest sites in the capital. Israel's UNESCO ambassador is displeased, though the PM is satisfied that 8 of 21 countries abstained".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4870632,00.html

- Résolution Unesco sur Jérusalem : "incompréhensible et inacceptable" pour Renzi (i24) - ""C'est incompréhensible et inacceptable, c'est une erreur. J'ai demandé expressément hier aux diplomates qui s'occupent de ces affaires de ne plus continuer comme cela, on ne peut pas nier la réalité", a déclaré M. Renzi sur une radio italienne vendredi matin. "On ne peut pas continuer avec ces motions visant à attaquer Israël, une fois à l'ONU, une fois à l'Unesco. Soutenir que Jérusalem et le judaïsme n'ont pas de rapport revient à soutenir que le soleil fait de l'ombre", a-t-il estimé. "S'il faut rompre l'unité européenne sur ce sujet, qu'on la rompe", a-t-il insisté.  "Si quelqu'un a quelque chose à dire sur Israël, qu'il le dise, mais il est inacceptable de dire des choses comme ça, qui sont une erreur", a-t-il ajouté."
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/128231-161021-resolution-unesco-sur-jerusalem-incomprehensible-et-inacceptable-pour-renzi
- Netanyahou remercie Matteo Renzi pour avoir critiqué la résolution de l'Unesco (i24) - "M. Netanyahou a salué le "leadership dont a fait preuve le Premier ministre italien Renzi" comme un premier pas dans un "changement de direction bienvenu lors des votes radicaux contre Israël dans les forums internationaux", selon un communiqué de ses services".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/128347-161022-netanyahou-remercie-matteo-renzi-pour-avoir-critique-la-resolution-de-l-unesco

- La résolution de l’Unesco sur Jérusalem remet en cause un “statu quo historique”, Tzipi Livni (ancienne ministre israélienne des affaires étrangères, députée à la Knesset) - "En votant pour cette résolution ou en s’abstenant, les Etats membres ont commis une grave erreur. Alors qu’elle se donnait pour objectif de maintenir le statu quo sur le terrain (obligation qui pèse également sur Israël), cette résolution remet en réalité en cause un « statu quo historique » sur les lieux saints qui est autrement plus sensible".
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/10/24/tzipi-livni-la-resolution-de-l-unesco-sur-jerusalem-remet-en-cause-un-statu-quo-historique_5019098_3232.html
   "La paix s’obtient à partir du moment où l’on prend conscience que lorsqu’il y a des récits nationaux en concurrence, il n’y a pas un qui gagne et un qui perd. La paix s’obtient lorsque les deux parties prennent la décision commune de créer un avenir meilleur pour tous. La première fois que je me suis assise à la table des négociations en qualité de négociatrice israélienne en chef aux côtés de mon homologue palestinien, nous avons chacun essayé de convaincre l’autre du bien-fondé historique de nos demandes respectives.
    Après des discussions sans fin et des allers-retours entre la Bible et le présent, il est devenu clair que nous ne parviendrions pas à nous mettre d’accord pour déterminer quelle cause était la plus juste. Nous avons alors compris que nous allions devoir prendre des décisions concrètes pour l’avenir de nos peuples vivant sur cette petite bande de terre nichée entre le Jourdain et la mer Méditerranée. Pour moi, cette terre est la terre d’Israël. Pour eux, c’est la Palestine. Notre but ultime à l’époque, tout comme aujourd’hui, était de mettre fin à ce conflit national par un partage de cette terre en deux Etats pour deux peuples : l’Etat d’Israël pour répondre aux aspirations nationales du peuple juif et la Palestine pour les Palestiniens.
    Cette conversation s’est rappelée à moi après l’adoption, par l’Unesco, de sa dernière résolution sur Jérusalem. Cette résolution, si elle ne le fait pas explicitement, ignore implicitement les liens historiques, religieux et nationaux qui unissent incontestablement le peuple juif à ses lieux les plus saints : le mont du Temple et le mur des Lamentations. Il est vrai que la résolution commence par affirmer l’importance de Jérusalem pour les trois religions monothéistes, mais elle désigne le lieu le plus important pour les juifs exclusivement par son appellation islamique, le rattachant ainsi solidement et uniquement au récit musulman.
    La terminologie a son importance et n’est pas sans conséquences. Haram Al-Sharif et Al-Aqsa sont, pour moi qui suis juive, le mont du Temple, le lieu le plus sacré du judaïsme, là où se trouvait le Temple. Se référer au mur des Lamentations, le mur de soutènement du mont du Temple, en utilisant la terminologie « Al-Buraq plaza », c’est adopter le seul récit musulman et, dans le même temps, ignorer la réalité des liens historiques qui unissent le peuple juif à ces lieux saints.
    La manière de se référer à la Vieille Ville de Jérusalem et à ses lieux saints peut transformer en une fraction de seconde ce conflit national en un conflit religieux sanglant, pouvant être aisément exploité par tous les islamistes radicaux de la région, au premier rang desquels l’organisation Etat islamique. Ce conflit doit être résolu en affirmant et en respectant les liens historico-religieux et les sensibilités de toutes les parties.
    Pour le mouvement national palestinien, l’adoption de cette résolution par l’Unesco est au mieux une victoire à la Pyrrhus. En votant pour cette résolution ou en s’abstenant, les Etats membres ont commis une grave erreur. Alors qu’elle se donnait pour objectif de maintenir le statu quo sur le terrain (obligation qui pèse également sur Israël), cette résolution remet en réalité en cause un « statu quo historique » sur les lieux saints qui est autrement plus sensible.
    L’Etat d’Israël a toujours respecté les lieux saints chrétiens et musulmans à Jérusalem. Durant la guerre des Six-Jours, un drapeau israélien a été spontanément planté sur le dôme du Rocher, situé sur le mont du Temple. Mais une heure et demie plus tard, le premier ministre israélien de l’époque, M. Levi Eshkol, a ordonné qu’il soit retiré par respect pour la mosquée et ses fidèles.
    Les gouvernements successifs de la démocratie israélienne ont activement protégé la liberté de culte et sauvegardé le statu quo. Je ne demande pas au monde de fermer les yeux sur les actions et les politiques d’Israël, mais nous ne devons pas permettre l’effacement, même incidemment, du lien entre une nation et ses lieux les plus révérés. A cet égard, la communauté internationale doit faire face à ses responsabilités.
    J’ai consacré toute ma carrière politique à essayer de mettre un terme au conflit et à obtenir un accord entre les Israéliens et les Palestiniens. Je ne sais pas quand un tel accord verra le jour ni quelle en sera la forme exacte. Je sais en revanche, depuis cette première réunion à Annapolis [Maryland, où s’est tenue une conférence pour la paix en 2007], que la première clause d’un tel accord devra stipuler que les parties ont décidé de faire la paix, en dépit de récits historiques dissemblables. Je sais également que la dernière clause devra préciser que l’accord met fin au conflit israélo-palestinien et à toutes les revendications qui s’y rattachent. Si nous n’arrivons pas à comprendre que nous avons besoin de la première clause, nous ne parviendrons jamais à la dernière."

- Comment l'UNESCO efface les Juifs, Oudy Bloch (Huffington Post) - "La résolution votée le 13 octobre 2016 à l'UNESCO, comme celle votée le 16 avril dernier, ne vise qu'un seul objectif : réécrire l'Histoire".
http://www.huffingtonpost.fr/oudy-bloch/comment-lunesco-efface-les-juifs
   "On aura beau jeu de dire que les Juifs sont paranoïaques, qu'ils voient des antisémites partout et que le dernier vote à l'UNESCO n'intéresse finalement pas grand monde. On aura tort.
    La résolution votée le 13 octobre 2016 à l'UNESCO, comme celle votée le 16 avril dernier, ne vise qu'un seul objectif: réécrire l'histoire. Pas pour un effet immédiat mais pour plus tard, parfaite illustration de l'aphorisme touareg "vous avez la montre, nous avons le temps". Car une fois que les quelques vagues de colère et d'indignation seront retombées, il ne restera que ces résolutions scélérates offrant des mensonges qui s'inscriront dans l'esprit des gens comme autant de vérités.
    Ces résolutions votées par l'UNESCO avec le soutien indigne de la France sont un acte de propagande, ni plus ni moins. Le titre seul de la résolution devrait suffire à voter contre. "Palestine Occupée", voilà une belle façon pour l'UNESCO de "construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes".
    Mais plus encore que ce titre infamant, c'est la réalité historique qui devrait couper court à tout débat. L'islam est apparu au VIIème siècle de l'ère commune, soit plus de 2000 ans après le judaïsme et 700 ans après les premiers chrétiens. En ne faisant référence qu'aux noms musulmans des lieux saints de Jérusalem alors que les Hébreux et les chrétiens y ont vécu pendant des siècles, que l'on y trouve le Kotel (le Mur occidental du Temple) et le Saint Sépulcre, qu'un papyrus datant de 2700 ans écrit en hébreu et mentionnant Jérusalem vient d'y être découvert, les promoteurs de ces résolutions cherchent à effacer consciencieusement toute attache qui ne serait pas exclusivement musulmane. Qu'importe que Jérusalem ne soit pas citée une seule fois dans le Coran alors qu'elle l'est à 669 reprises dans la Bible. L'approche n'est pas tant religieuse. Elle est politique.
    Portées par des pays musulmans, ces résolutions sont commanditées par l'Autorité Palestinienne. La stratégie est cousue de fil fluorescent mais ne semble choquer personne à part les juifs : laisser infuser des mensonges, des contre-vérités, des approximations jusqu'à ce que ceux qui s'intéressent peu au sujet, c'est-à-dire les plus nombreux, finissent par le croire.
    Et dans quelques générations, qui se souviendra -si ce n'est les juifs- que sur le Mont du Temple s'étaient élevés les deux Temples de Jérusalem dont le Kotel (le Mur occidental) reste la trace la plus visible ? Personne. On n'y verra plus que l'esplanade des mosquées Al-Aqsa/Al-Haram Al-Sharif et la place Al-Buraq.
    Qui se souviendra que le "site palestinien Al Khalil" (ainsi que le précise la dernière résolution) se nommait autrefois Hébron et, au même titre que le Mont du Temple et le Kotel, est un lieu saint du judaïsme où se trouve le Tombeau des Patriarches ? Personne. Le temps aura fait son œuvre, attaquant les souvenirs comme il attaque les pierres, faisant d'une imposture la vérité à force de trop l'entendre.
    Qui remet en cause aujourd'hui la version "officielle" du massacre de Sabra et Chatila selon laquelle le responsable serait l'armée israélienne ? Personne. Ou si peu. C'est pourtant Elie Hobeika et ses Phalanges libanaises qui ont commis ces massacres alors que selon l'ancien garde du corps d'Hobeika, Robert Hatem, Sharon avait expressément demandé à Hobeika "aucun débordement, aucune action excessive" (D'Israël à Damas, 1999, Vanderblumen Publications). [...]"

- A victory in self-deception, Ben-Dror Yemini (Ynet) - "The Palestinian ‘narrative’ has scored another victory, this time at UNESCO. But it’s not a victory; it’s actually a defeat. The addiction to lies does not change reality or solve any problem—it pushes away the chance for reconciliation or peace".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4867824,00.html
   "Dr. Omar Jaara of An-Najah University appeared on Palestinian television four years ago and said that Moses had led the Muslims out of Egypt and that the subsequent Israeli conquest of the land was “the first case of a Palestinian liberation through an armed struggle.” He attributed the battle between David and Goliath to the Palestinians as well. For a moment, it seemed like a satire program, but it was completely serious. “This is our logic, and this is our culture,” Jaara explained in the interview, which was recorded by Palestinian Media Watch.
    Four years have passed and the historian is celebrating. The Palestinian “narrative” has scored another victory, this time at UNESCO. Allegedly, this not just a victory but an overwhelming victory: Although Brazil and Mexico expressed reservations over the resolution on Tuesday, there was no new vote, and the decision remained unchanged. The Palestinians even managed to convince Christian countries, as Israeli diplomat George Deek tweeted, to adopt a resolution which means that “Jesus was a liar.” [...]
    The addiction to lies does not change reality and does not solve any problem. On the contrary, it pushes away the chance for reconciliation or peace. It perpetuates Palestinian suffering. It should be mentioned that in Lebanon, for example, there are hundreds of thousands of Palestinians who can only dream about the standard of living of the Palestinians in the West Bank. For decades, they have been suffering from deep discrimination enforced by law, but no one cares about them. No one is fighting for their rights. There has not been a single UN discussion about them.
    The leading Palestinian principle is: We’ll make every effort to harm Israel, but we won’t make any effort to improve our situation. In practice, they are not really harming Israel; they are harming themselves. After all, the UNESCO resolution does not really help the Palestinians; it just makes them feel that they have scored some virtual, empty victory. [...]"

*********************************************
Israël

- Record Number of Jews Visit Temple Mount for Holidays (Haaretz) - "Over 3,000 Jews frequented the holy site during October holiday period, including a group of soldiers; though Palestinian social media is ablaze, no altercations have been reported".
http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.749225
- Record number of Jews visiting Temple Mount; Muslims call it a "nightmare" (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/record-number-of-jews-visiting-temple.html
   "[...] "Arab sites have picked up on this and they are very upset. The president of the Supreme Islamic Council in Jerusalem, Sheikh Ikrima Sabri, said that the Israeli government is trying to change the facts on the ground slowly, and he criticized these "excesses," claiming that Israeli police are emptying the compound of Muslims to give room for "settlers" to "storm" the site.
    Far, far more Muslims visit the Temple Mount on any given Friday than the total number of Jews who are expected to visit even on this record-breaking year (probably 12-13 thousand.)
    Meanwhile, the director of the Al-Aqsa Mosque, Sheikh Omar Kiswani, said these "intrusions represent a nightmare for us and for the mosque and patrons." If I am understanding this op-ed correctly, a Jordanian writer is complaining that Arabs in Jerusalem aren't violently fighting Jews who try to assert historic rights to Judaism's holiest spot, asking why they are leaving the battle for the Al Aqsa Mosque to Jordan alone, and warning that it will be destroyed soon if they don't do anything about it."

- Israël : 13 extrémistes juifs inculpés pour apologie du meurtre de Palestiniens (AFP) - "La justice israélienne a inculpé mercredi 13 juifs accusés d'incitation à la violence et au "terrorisme" pour avoir célébré la mort d'un bébé palestinien et de ses parents, tués lors d'un incendie criminel". On attendra longtemps avant de voir des procédures judiciaires analogues côté palestinien.
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-13-extr%C3%A9mistes-juifs-inculp%C3%A9s-apologie-meurtre-palestiniens-140353884.html

*********************************************
Gaza & Hamas

- En riposte à un tir de roquette Israël cible des positions du Hamas à Gaza (i24) - "Cette alerte aux roquettes rappelle que la région est toujours sous tension. Il s'agit de la 42ème roquette tirée par des terroristes Gazaouis depuis la fin du conflit en 2014".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/128431-161024-en-riposte-a-un-tir-de-roquette-israel-cible-des-positions-du-hamas-a-gaza

*********************************************
Judée-Samarie

- Quatre Palestiniens, invités pour Souccot, arrêtés par l'AP (i24) - "Les quatre Palestiniens avaient été conviés par Oded Revivi, le maire d’Efrat, une implantation située à 12 kilomètres au sud de Jérusalem. "Plus de 100 personnes en tout, y compris des officiers de la police et de l'armée israéliennes ont assisté à la fête", a déclaré Revivi. "L'idée était d'améliorer les relations entre les implantations et les villages environnants", a-t-il ajouté. Revivi a déploré "qu'au lieu d'aller vers la paix, l'Autorité palestinienne préfère arrêter des Palestiniens qui rendent visite à leurs voisins"."
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/128238-161021-quatre-palestiniens-invites-pour-souccot-arretes-par-l-ap
- 4 Palestiniens arrêtés pour une fête juive (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/10/21/97001-20161021FILWWW00214-4-palestiniens-arretes-pour-une-fete-juive.php
   "Quatre Palestiniens des environs de Bethléem ont été arrêtés par les autorités palestiniennes en Cisjordanie occupée pour avoir pris part à une fête juive dans une colonie israélienne, a indiqué un responsable des services de sécurité palestiniens. Ils ont été convoqués hier à un interrogatoire et étaient toujours retenus aujourd'hui en milieu de journée, a dit ce responsable à l'AFP.
    Mohammed Taha, gouverneur adjoint de la ville de Bethléem, a invoqué la loi palestinienne qui proscrit toute normalisation avec les colonies. Les Palestiniens ont le droit de parler aux Israéliens, mais "aller (dans les colonies), c'est inacceptable", a-t-il dit sur la radio militaire israélienne. [...] 30 Palestiniens de deux villages voisins, Wadi al-Nis et al-Khadar, se sont rendus mercredi à une fête donnée dans la colonie d'Efrat à l'occasion des grandes festivités annuelles de Souccot, a dit à l'AFP Oded Revivi, chef du Conseil Yesha, principale organisation de colons dans les Territoires."
- Jewish settlers invited Palestinians over for the holidays. All went well until the guests headed home, William Booth (Washington Post) - "If there was a Palestinian state someday, a dream Palestinians say is growing more distant, Othman said the Jews in Efrat “should stay on their land.” He saw it this way: “These are their houses. They bought them with their own money. We should have no problem living together — if there is peace.”" Un excellent article (comme bien sûr on n'en lirait jamais en France) sur les relations complexes entre Juifs et Arabes dans la zone.
https://www.washingtonpost.com/world/jewish-settlers-invited-palestinians-over-for-the-holidays-everything-went-better-than-expected/2016/10/20/fa527250-960d-11e6-9cae-2a3574e296a6_story.html
   "The gathering wasn’t exactly unprecedented. Jewish settlers and their Palestinian neighbors have met quietly before, many times. But not like this. This meeting, this was rare.
    The settlement of Efrat is a bedroom community of 10,000 affluent Jews, including many Americans, a few miles south of Bethlehem in the Israeli-occupied West Bank. The residents of Efrat live the good life in a growing hilltop community that the United States considers illegal and an obstacle to peace.
    The Efrat mayor, Oded Revivi, who is also a colonel in the Israeli army reserve, invited Palestinians from surrounding villages to come to his house and celebrate the Jewish holiday of Sukkot, the Feast of Tabernacles, when the faithful gather in palm-roofed huts, a remembrance of the 40 years of wandering landless in the desert back in the time of Moses.
    A couple dozen Palestinians accepted the mayor’s invitation this week to share brownies, grapes, cookies, apples and coffee, alongside 30 Israeli settlers. This was a first.
    The idea? The sides were here to talk, perhaps even to bond — no matter if the dynamic was a little awkward and asymmetrical.
    Everyone was very polite. A Palestinian farmer sat next to an Israeli diplomat. They live a mile and a world apart. A rabbi from the settlement broke bread with a Palestinian stone mason. Guests shook hands, took selfies, patted one another on the back. Both sides seemed a little stunned to be together celebrating a Jewish holiday.
    The Palestinians spoke decent to fluent Hebrew. The settlers didn’t speak much Arabic.
    One Palestinian stood and told the guests that he didn’t want to see the West Bank “turn into Syria.” Another said he didn’t like “being lumped together with the terrorists.”
    Everyone talked about peace. Nobody really talked about one state or two states. They didn’t mention Prime Minister Benjamin Netanyahu or Palestinian Authority President Mahmoud Abbas.
    Some Palestinian guests felt comfortable enough to complain out loud about how they are treated. Some Israelis mentioned the wave of Palestinian stabbing attacks against them.
    There were some remarkable moments. Ahmad Mousa, 58, a contractor from the neighboring Palestinian village of Wadi Al Nis, said, “We consider ourselves part of the family, part of the people of Efrat.” You do not hear that much in the West Bank, at least not in public, with smartphone cameras rolling. He said, “Seventy percent of our village works in Efrat. They treat us very well and we are very good to them, too.”
    Noman Othman, 41, a construction worker from Wadi Al Nis, said this was his first time as a guest in a home in the settlement, although he had worked here for years, building houses. “This is good,” he said. “Our relationship is evolving.” Asked whether he bore any grudge against the expansion of Jewish settlements in the West Bank, now home to 400,000 settlers, which the Obama administration has condemned as “an obstacle to peace,” Othman said nope. He didn’t have any problem with Efrat.
    If there was a Palestinian state someday, a dream Palestinians say is growing more distant, Othman said the Jews in Efrat “should stay on their land.” He saw it this way: “These are their houses. They bought them with their own money. We should have no problem living together — if there is peace.”
    Ali Musa, 49, came from the village of Al Khader. He told the gathering: “I came for a reason. I came to talk about our relationship, between you and us.” He reminded his hosts that there is a locked yellow gate that blocks the entrance to his village, a closure enforced by Israeli security ­forces. “That gate should be removed,” Musa said.
    He added: “And that racist sign? That should also be removed. It’s outrageous. It prevents our Jewish friends from visiting us.” Musa was referring to the large red signs posted across the West Bank warning Israelis in capital letters that it is against the law and “dangerous to your lives” to enter “Area A,” cities and villages under full control of the Palestinian Authority.
    The mayor gave a short speech. “Some people say there will be one state, some say two states,” Revivi said. “As neighbors, we are already living together.” Revivi hailed the men who came to his home as “true men, courageous men.” “I know there were men I invited and they did not come,” he said, “because this takes initiative and courage.” [...]"
- Palestinian Authority arrests Arabs - for visiting Jews on Sukkot (Elder of Ziyon) - "the deputy governor of Bethlehem Mohammed Taha promised an investigation and possible arrests for this crime of meeting Jews who live in Judea. Taha said he will initiate legal proceedings against the participants, saying it is not the culture and education of Palestinians to visit these Jews, it is a "dangerous and unacceptable phenomenon," and he will follow up on the matter with Palestinian security services and factions".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/palestinian-authority-arrests-arabs-for.html

*********************************************
"Processus de paix"

- La campagne palestinienne contre la Déclaration Balfour prouve que l’hostilité envers l’Etat juif est encore intacte 100 ans après, David Horovitz (Times of Israel) - "Netanyahu affirme toujours que c’est l’idée même d’une souveraineté juive où qu’elle s’implante, bien au-delà du problème de l’occupation et des implantations, qui se trouve à la racine du conflit. La nouvelle bataille de l’AP contre une Déclaration britannique vieille d’un siècle lui donne malheureusement raison".
http://fr.timesofisrael.com/la-campagne-palestinienne-contre-la-declaration-balfour-prouve-que-lhostilite-envers-letat-juif-est-encore-intacte-100-ans-apres/
   "Remisée au British Museum — disponible à la consultation seulement avec une autorisation spéciale — se trouve l’original de la Déclaration Balfour, courte lettre mais O combien résonnante au siècle dernier de l’intention du gouvernement britannique de redonner vie à la souveraineté juive sur la Terre Sainte. Également préservée, dans un élégant dossier conserve sous clé, une esquisse précédente de la Déclaration, une version qui avait circulé parmi divers responsables pour consultation et amendements possibles avant publication du texte final, le 2 novembre 1917.
    Même après avoir décidé de la légitimité de la cause sioniste – et l’évaluation des avantages potentiels que ne manqueraient pas de tirer les intérêts britanniques – les Anglais, comme les projets variés de la Déclaration en témoignent, reconnaissaient les sensibilités spectaculaires et les répercussions potentielles de la décision d’« envisager de façon favorable l’établissement en Palestine d’un foyer national pour les Juifs ».
    Dès le départ, les Britanniques ont cherché à résoudre la quadrature du cercle – faire revivre l’état juif au seul endroit sur terre où cette population avait été souveraine mais tout en préservant les droits des autres communautés vivant en Terre Sainte.
    Cet effort visant à donner vie au droit à la souveraineté des Juifs tout en légitimant les revendications des populations Arabes là-bas a été maintenu lorsque la Grande-Bretagne a achevé son mandat et lors de la partition recommandée par l’ONU en 1947— un état juif, ranimé, revenu à la vie, installé aux côtés d’un état palestinien.
    Le monde arabe s’est opposé à la déclaration Balfour depuis le premier jour, il s’est opposé au plan de partition des Nations unies, et il a cherché à détruire l’état d’Israël en 1948. Et lundi, même si l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) a ostensiblement composé avec l’état d’Israël d’avant 1967 – lorsque Yasser Arafat est entré dans le processus d’Oslo au destin tragique aux côtés de Yitzhak Rabin il y a un quart de siècle – un haut responsable de la même OLP a clamé que la Déclaration Balfour était un “projet colonialiste” criminel, lançant d’une manière formelle ce qu’il a promis d’être une campagne longue d’une année mise sur pied pour « rappeler au monde et particulièrement au Royaume-Uni qu’il doit affronter sa responsabilité historique, et rappeler le grand crime commis par la Grande-Bretagne contre le peuple palestinien ».
    Il y a quelques mois, l’Autorité palestinienne avait révélé qu’elle était également en train de préparer une plainte contre le gouvernement britannique concernant la Déclaration Balfour. Le ministre des Affaires étrangères de l’AP Ryad al-Maliki, attribue ainsi à Londres la responsabilité de tous les « crimes israéliens » commis depuis la fin du mandat britannique. C’est la Grande-Bretagne qui s’est rendue coupable du premier péché d’ouvrir la route à l’établissement d’Israël parce que la Déclaration Balfour, a indiqué Maliki, « a donné à des gens qui n’appartiennent pas à cette terre quelque chose qui ne leur revenait pas ».
    Les politiciens et porte-paroles raffinés de l’Autorité palestinienne voudraient faire croire au monde que leurs objections envers l’état d’Israël sont centrées autour de la question de l’occupation de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est et le problème lié aux implantations – et que ce qu’ils cherchent est un état de Palestine indépendant aux côtés d’Israël, et non à sa place.
    La nouvelle campagne menée par les Palestiniens pour souligner les inégalités et les iniquités ostensibles de la Déclaration Balfour offre un autre récit. Elle montre une hostilité intacte envers la notion même d’une souveraineté juive où que ce soit en Terre Sainte, et un refus constant d’accepter la légitimité des Juifs en ces lieux.
    La Déclaration de 1917 s’était engagée à sauvegarder les droits des autres même s’il s’agissait de réaliser les droits des Juifs. Ce qui fut le cas également du vote sur la partition de l’ONU en 1947. Et pourtant, voilà où nous en sommes encore, un siècle plus tard, avec les dirigeants palestiniens qui qualifient de ‘crime’ le début d’un processus qui, s’ils l’avaient accepté, leur aurait donné un état depuis longtemps. Aux yeux des dirigeants palestiniens, en 2016, nous, les Juifs, restons ceux qui n’appartiennent pas à cette terre, restons ceux qui ont obtenu quelque chose qui ne leur revenait pas.
    Ce n’est pas le Hamas qui s’exprime, ce n’est pas une organisation terroriste qui s’est jurée de détruire tous les vestiges d’Israël. C’est la direction qu’on suppose modérée, qui se revendique comme le courant dominant. Les bons gars, relativement parlant. Cette hiérarchie considérée comme responsable aux yeux du monde. Les leaders avec lesquels Israël a négocié et devrait négocier. ....
 
NB : Overblog m'empêche désormais de publier des articles longs, ce qui me force à arrêter la Boucle ici (alors que la version mail bien sûr se poursuivait).
Par conséquent, je cesserai désormais de publier la Boucle sur ce blog, Overblog bridant trop les capacités de publication (sans parler des multiples bugs inhérents à un support d'aussi mauvaise qualité).
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 14:47
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 14:46

  UNESCO


- L'Unesco adopte une résolution controversée sur Jérusalem (AFP) - "Présenté par l'Algérie, l'Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan, le texte a été validé par les 58 Etats membres du Conseil exécutif de l'Unesco réunis en assemblée plénière au siège de l'organisation à Paris" ; "Mardi, aucun des Etats membres du Conseil exécutif, réunis en plénière, n'a demandé à rouvrir le débat et le texte a été entériné sans qu'il y ait de nouveau vote, a expliqué une porte-parole de l'Unesco".
https://fr.news.yahoo.com/lunesco-adopte-r%C3%A9solution-controvers%C3%A9e-j%C3%A9rusalem-104835089.html
- Texte complet de la résolution de l’UNESCO sur Jérusalem (Times of Israel) - "Le texte se réfère à Israël comme la « puissance occupante » et ne donne que les noms arabes des lieux saints".
http://fr.timesofisrael.com/texte-complet-de-la-resolution-de-lunesco-sur-jerusalem/

- Does the UNESCO resolution really nullify Jewish ties to Temple Mount? Yes, it does (Elder of Ziyon) - "Clearly, the authors of the resolution are not denying the Jewish ties to those holy sites [le Tombeau des Patriarches et le Tombeau de Rachel], even if they minimize those ties. Given that, the lack of mentioning any Jewish (or Christian) connection to the Temple Mount, and the refusal to use any other name but the Muslim names for the site, are clearly deliberate and an attempt to frame the site as exclusively Muslim and having nothing to do with Judaism. Meanwhile, a Palestinian cartoonist correctly reacts to the UNESCO resolution as evidence that the Palestinian narrative has completely taken over UNESCO".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/does-unesco-resolution-really-nullify.html

- La directrice de l’UNESCO critique vivement les états-membres pour le vote sur Jérusalem (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/la-directrice-de-lunesco-critique-vivement-les-etats-membres-pour-le-vote-sur-jerusalem/
   "La directrice-générale de l’agence culturelle des Nations unies a fait part de sa consternation et de son opposition face aux propres membres de son organisation, vendredi, vingt-quatre heures après que l’adoption par l’UNESCO d’une résolution rejetant le lien historique juif aux lieux saints de Jérusalem. Même si elle n’a pas explicitement mentionné la résolution, Irina Bokova n’a pas caché sa désapprobation face à la motion, affirmant que tout effort visant à nier l’Histoire et le caractère pluri-confessionnel complexe de la ville ne peut que nuire à l’UNESCO.
   "Le patrimoine de Jérusalem est indivisible, et chacune de ses communautés a le droit à la reconnaissance explicite de son histoire et de sa relation avec la ville", a expliqué Bokova dans un communiqué. Bokova a noté les « traditions culturelles et spirituelles » de toutes les confessions à Jérusalem « construites sur des textes et des références, connus par tous, qui sont une part intrinsèque des identités et de l’histoire des peuples. » “Nier, abandonner ou effacer les traditions juives, chrétiennes ou musulmanes revient à saper l’intégrité du lieu, et s’oppose aux raisons qui ont justifié son inscription sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO », a-t-elle ajouté. « Quand ces divisions débordent dans l’UNESCO, organisation consacrée au dialogue et à la paix, elles nous empêchent de mener notre mission.” [...]"
- L’AP et le Hamas critiquent la chef de l’UNESCO, opposée à la résolution sur Jérusalem (Times of Israel) - "Le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne (AP), Riyad al-Maliki, a accusé Bokova d’avoir outrepassé son autorité en s’exprimant contre la résolution adoptée jeudi par l’organisation, et l’a accusée d’avoir capitulé sous la pression israélienne".
http://fr.timesofisrael.com/lap-et-le-hamas-critiquent-la-chef-de-lunesco-opposee-a-la-resolution-sur-jerusalem/
- La directrice de l’Unesco menacée de mort après la résolution sur Jérusalem, selon Israël (AFP) - "« Les pays arabes se conduisent avec des manières odieuses de voyou contre le reste du monde et la direction de l’Unesco. La directrice générale (Irina Bokova) a reçu des menaces pour sa vie et sa protection a dû être renforcée », a indiqué lundi l’ambassadeur Carmel Shama-Cohen à la radio publique israélienne. « Ces menaces lui ont été adressées à la suite des critiques qu’elle a émises » contre les votes intervenus jeudi en commission, a ajouté le diplomate israélien".
http://fr.timesofisrael.com/la-directrice-de-lunesco-menacee-de-mort-apres-la-resolution-sur-jerusalem/
- UNESCO Chief Weighs In On Temple Mount Resolution But Gets Facts Wrong, Gilead Ini (CAMERA) - "Bokova may have had the best intentions in making the statement. But unfortunately, her claim that the Western Wall is "the holiest place in Judaism" is factually incorrect and, for the second time in as many days, downplays the Jewish connection to the Temple Mount. It bears repeating: The Temple Mount is Judaism's holiest site. The Western Wall, a retaining wall supporting the soil of the sacred plateau, derives its holiness in Jewish tradition from its proximity to the Mount and its "holy of holies." It is important to get the facts right, especially when discussing so politically charged a site as this one".
http://www.camera.org/index.asp?x_context=9999&x_article=3474

- Israël suspend sa coopération avec l'Unesco après un vote sur Jérusalem (AFP) - "Les Palestiniens se sont félicités du vote de la commission de l'Unesco tandis que la Ligue arabe saluait une "décision historique" qui "invalide les allégations israéliennes (...) en ce qui concerne Jérusalem". Mais les textes ont provoqué une indignation quasiment unanime de la classe politique israélienne, scandalisée notamment par le fait qu'ils ne fassent jamais référence à l'esplanade sous l'appellation de mont du Temple et désignent d'abord par son nom arabe (al-Buraq) le parvis du mur des Lamentations en mettant "mur des Lamentations" entre guillemets. Pour les responsables politiques israéliens, cette terminologie revient à nier le lien entre les juifs et le mont du Temple. "Dire qu'Israël n'a pas de lien avec le mont du Temple et le Kotel (mur des Lamentations) c'est comme dire que les Chinois n'ont pas de lien avec la muraille de Chine", avait dénoncé M. Netanyahu jeudi soir".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-suspend-coop%C3%A9ration-lunesco-apr%C3%A8s-vote-j%C3%A9rusalem-091300263.html
- Bar-Ilan songe à couper les liens avec l’UNESCO après la résolution sur Jérusalem (Times of Israel) - "L’Université travaille étroitement avec l’UNESCO sur des projets éducatifs portant sur la tolérance et la paix, à travers des ateliers de travail, des travaux de recherche et des conférences. "La décision prise par l’UNESCO, qui nie la connexion des Juifs aux lieux saints à Jérusalem, est contraire à l’engagement de l’agence dans l’éducation et la promotion de la paix et de la tolérance, et dépasse même les postures hostiles envers Israël précédemment adoptées par l’organisation", a fait savoir Bar-Ilan".
http://fr.timesofisrael.com/bar-ilan-songe-a-couper-les-liens-avec-lunesco-apres-la-resolution-sur-jerusalem/

- La France s’abstient à l’UNESCO sur Jérusalem : encore une déception !, Meyer Habib (député de la 8ème circonscription des Français de l’étranger) - "Cette position tiède et indéterminée est très décevante face à un texte ignominieux, qui falsifie – une fois encore ! – l’histoire de la manière la plus crasse et cède aux pressions des tenants d’un terrorisme intellectuel et diplomatique mené par l’Autorité palestinienne et de nombreux Etats arabes. De nombreux pays occidentaux, les Etats-Unis, l’Allemagne ou le Royaume-Uni en tête ont rejeté ce texte bouffon et mensonger. Nul besoin de prouver l’évidence : le lien indéfectible entre le peuple juif et Jérusalem".
http://frblogs.timesofisrael.com/la-france-sabstient-a-lunesco-sur-jerusalem-encore-une-deception/
- Résolution de l’UNESCO sur le mont du Temple : qui a voté quoi ? (Times of Israel) - "L’Allemagne, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont voté contre, alors que la France s’est abstenue. La Chine et la Russie ont voté pour".
http://fr.timesofisrael.com/resolution-de-lunesco-sur-le-mont-du-temple-qui-a-vote-quoi/
- Hillary Clinton juge "scandaleuse" la résolution de l'UNESCO sur Jérusalem (i24) - "Hillary Clinton a qualifié vendredi la résolution controversée de l'UNESCO qui réfute le lien entre le peuple Juif et Jérusalem de "scandaleuse" et a promis de "défendre Israël contre les résolutions biaisées comme celles-ci"."
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/127712-161014-hillary-clinton-juge-scandaleuse-la-resolution-de-l-unesco-sur-jerusalem
- UNESCO/Jérusalem : le Mexique change sa position sur la résolution controversée (i24) - "Le Ministère des Affaires étrangères a par ailleurs indiqué avoir remercié son ambassadeur auprès de l'Organisation, Andrès Roemer Slomianski, en particulier pour avoir "mal informé le gouvernement" sur le contexte du vote et pour avoir partagé les intentions de vote du Mexique avec d'autres pays. Mexico avait approuvé le texte adopté par une Commission de l'UNESCO jeudi mais a indiqué qu'il s'abstiendrait de voter ce mardi, lors de la session plénière, pour une adoption définitive. Le gouvernement du Mexique "reconnaît le lien indéniable du peuple juif au patrimoine culturel situé à Jérusalem-est", a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur son site internet".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/127966-161018-resolution-sur-jerusalem-le-mexique-change-son-vote-et-s-abstiendra

- AP : le vote de l’UNESCO envoie un « message clair » à Israël et aux Etats-Unis (Times of Israel) - "« C’est un message clair. La communauté internationale n’est pas d’accord avec cette politique qui protège l’occupation et contribue à la création du chaos et de l’instabilité », a déclaré Nabil Abu Rudeineh, selon Wafa, l’organe de presse officiel de l’Autorité palestinienne. Abu Rudeineh a ajouté que la décision montre également le besoin pour les Etats-Unis de « revoir une politique erronée, représentant par son encouragement envers Israël à continuer son occupation des terres palestiniennes »."
http://fr.timesofisrael.com/ap-le-vote-de-lunesco-envoie-un-message-clair-a-israel-et-aux-etats-unis/
- Hamas : l’UNESCO montre qu’Al-Aqsa appartient à un "patrimoine purement islamique" (Times of Israel) - "Sami Abu Zuhri, porte-parole du groupe terroriste, a expliqué que le Hamas salue la résolution qui confirme que « [la mosquée] Al-Aqsa appartient à un patrimoine purement islamique ». Selon Zuhri, la résolution a « démoli la fiction israélienne » sur les sites considérés comme étant les plus sacrés dans le judaïsme".
http://fr.timesofisrael.com/hamas-lunesco-montre-qual-aqsa-appartient-a-un-patrimoine-purement-islamique/
- Unesco/Jérusalem: un vote "historique", selon la Ligue arabe (AFP) - "le secrétaire général adjoint de la Ligue arabe pour les affaires palestiniennes, Saïd Abou Ali, a salué la "décision historique" de la commission de l'Unesco, qui vient "invalider les allégations et les inventions israéliennes, en ce qui concerne Jérusalem et les lieux saints de l'Islam". Israël a protesté de son côté en estimant que ces textes nient le lien historique millénaire entre les juifs et Jérusalem".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/10/14/97001-20161014FILWWW00308-unescojerusalem-un-vote-historique-ligue-arabe.php

******************************************************
Gaza & Hamas

- Gaza : un Palestinien condamné à mort pour espionnage en faveur d'Israël (AFP) - "Il sera pendu pour espionnage. Un homme de 54 ans, reconnu coupable par le tribunal militaire de Gaza sera exécuté" ; "Outre des peines de mort prononcées par des tribunaux, le Hamas a procédé dans la bande de Gaza à des exécutions sommaires pour "collaboration", décidées par des "tribunaux révolutionnaires" et parfois menées en place publique".
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/gaza-un-palestinien-condamne-a-mort-pour-espionnage-en-faveur-d-israel_1841741.html

- Le Hamas teste des roquettes longue portée au large de Gaza (Times of Israel) - "Le groupe terroriste palestinien du Hamas a tiré lundi matin au moins un missile à longue portée en mer Méditerranée, au large de la côte de la bande de Gaza, ce qui semblait être un test d’armement. Le bruit des détonations a été entendu dans les localités du sud d’Israël qui bordent le territoire contrôlé par le Hamas".
http://fr.timesofisrael.com/le-hamas-teste-des-roquettes-longue-portee-au-large-de-gaza/

******************************************************
"Processus de paix"

- Poll: Nearly 60% of Palestinians oppose state on 1967 borders (Israel Hayom) - "Asked about a "binational state" or a possible Arab-Jewish entity to solve the conflict, 78.6% opposed it".
http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id=37223
   "Almost 60% of Palestinians in the West Bank and the Gaza Strip oppose a future Palestinian state based on the 1967 borders as a solution to the Israeli-Palestinian conflict, a survey conducted last week by An-Najah University in Nablus found. The survey, which questioned 1,362 people in the two areas, found that 59.4% oppose the idea as a solution to the conflict. It also found that 61.5% of Palestinians do not believe it is possible to establish a Palestinian state on the 1967 borders because of the current situation. Some 65.4% of Palestinians in Gaza hold this view, compared with 59.3% in Judea and Samaria. [...]
    Some 48.7% oppose non-violent resistance, while 45.7% said they support such resistance. Asked about an armed intifada, 55.7% oppose this while 38% support it. Support for violent resistance is higher in Gaza than in the West Bank: 52% of Gazans support an armed intifada and 36% oppose it, while in Judea and Samaria, 29.8% support an armed intifada. In Gaza, 17.8% oppose resistance, armed or unarmed, and say it does not help the Palestinian struggle. In the West Bank, 35.4% feel the same way.
    The idea of a Jordanian federation based on two sovereign states won the support of 46.1% of respondents, while 41.3% were against it. [...] Asked about a "binational state" or a possible Arab-Jewish entity to solve the conflict, 78.6% opposed it. Only 18% supported such a solution. [...] About 79% of those questioned agreed that the British were responsible for the "catastrophe" that befell the Palestinian people, while14% disagreed. [...]"

- Abbas accueille la famille d’un terroriste, “héros” qui a tué un Israélien (Times of Israel) - « Votre fils était un héros. Le sang des martyrs et des victimes n’a pas coulé en vain »...
http://fr.timesofisrael.com/abbas-accueille-la-famille-dun-terroriste-heros-qui-a-tue-un-israelien/
   "Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas a accueilli samedi la famille d’un terroriste palestinien qui a assassiné un Israélien en 2003, lui disant que le fils était un « martyr » et un « héros », a annoncé l’agence de presse officielle Wafa.
    Abbas a embrassé les membres de la famille de Yasser Hamdouni, mort le mois dernier d’une crise cardiaque pendant qu’il purgeait une condamnation à perpétuité pour meurtre. La rencontre a eu lieu à la Mouqataa, le siège de l’AP à Ramallah. « Votre fils était un héros. Le sang des martyrs et des victimes n’a pas coulé en vain. Ils feront partie de notre chemin vers un état indépendant, dont la capitale sera Jérusalem Est », a déclaré Abbas à la famille, selon Wafa. La famille a déclaré que Hamdouni avait donné sa vie pour « la libération et l’indépendance de la Palestine ».
    Abbas a ajouté que les prisonniers palestiniens continuaient à contribuer au « projet national palestinien » et que « le leadership palestinien travaille à mettre fin à la souffrance des détenus dans les prisons de l’occupation. »
    Le média officiel de l’AP a également publié une vidéo avec un assemblage de photographies de Hamdouni et de sa mère. La vidéo présente Hamdouni comme une victime des actions israéliennes, et affirme notamment que sa maladie cardiaque était due à une attaque des forces israéliennes Nachshon, pour laquelle il n’a jamais été soigné, et qui a finalement entraîné sa mort. La vidéo ne précise pas pourquoi il était emprisonné. Elle se termine avec une série de données statistiques sur les détenus palestiniens emprisonnés en Israël, dont « 208 martyrs [dans les prisons israéliennes] sont montés [aux cieux, i.e. morts] depuis 1967. »
    Avec un autre terroriste, Hamdouni avait abattu Avner Maimon, 51 ans, dans le village de Yabed, en Cisjordanie, à l’ouest de Jénine, pendant la deuxième Intifada en 2003. Yabed fait partie du gouvernorat de Jénine, et est sous contrôle de l’AP. Les brigades des martyrs d’Al-Aqsa du Fatah avaient revendiqué l’attentat à l’époque. Maimon visitait souvent des villes palestiniennes pour y faire du commerce, même s’il était devenu plus prudent quand les autorités de sécurité israéliennes l’avaient prévenu du danger potentiel.
    Hamdouni est mort le 25 septembre, apparemment d’une crise cardiaque pendant sa session d’exercice matinale en prison. Le personnel médical appelé sur place n’a pas pu le réanimer. Hamdouni avait 28 ans quand il a tué Maimon, et 41 au moment de sa mort. [...]"

- Israël : un entraîneur de foot palestinien inculpé pour incitation au terrorisme (i24) - "La police israélienne a arrêté dimanche un entraîneur de football palestinien après la publication d’une photo [voir sur le site] de son équipe brandissant une banderole à la mémoire du terroriste Mesbah Abu Sabih, auteur d'une fusillade meurtrière à Jérusalem la semaine dernière" ; "La photo, publiée sur Facebook deux jours après l'attentat, montre les joueurs d'Hilal Al Quds sourire devant la caméra tout en tenant une banderole avec le portrait du terroriste palestinien et une phrase en arabe. "Le club de foot le Hilal al-Quds pleure la perte du lion de Al-Aqsa, le martyr et héro Mesbah Abu Sabih", indique la banderole. L’équipe a également rendu hommage au terroriste palestinien responsable de la mort de deux israélien en observant une minute de silence".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/societe/127889-161017-israel-un-entraineur-de-foot-palestinien-inculpe-pour-incitation-au-terrorisme

- PA kids’ drawings: Israel drinks blood of Palestinians (PMW) - "Fatah has posted several children's drawings on Facebook. The drawings clearly show the success of PA and Fatah brainwashing children to believe that Israel only seeks to harm them, violence is good and that all of Israel really is "Palestine"." Les dessins, à voir sur en suivant le lien, valent le détour...
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18912

 

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 10:20

- New "Apartheid?" poster - Hebrew U (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.fr/2016/02/new-apartheid-poster-hebrew-u.html

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 10:19

Attentat de Jérusalem


- Trois morts et quatre blessés dans une fusillade à Jérusalem (Reuters) - "Deux personnes, dont un policier israélien, ont été tuées dimanche à Jérusalem par un Palestinien qui a ouvert le feu de sa voiture sur des gens rassemblés à un arrêt de tramway, avant d'être abattu à son tour, rapportent les forces de l'ordre".
https://fr.news.yahoo.com/six-bless%C3%A9s-dans-une-attaque-%C3%A0-larme-%C3%A0-094724758.html
- Un Palestinien ouvre le feu et tue deux personnes à Jérusalem-Est, Cyrille Louis (Le Figaro) - «Le tireur, posté au volant d'une voiture blanche, a soudain ouvert le feu avec un fusil d'assaut en direction des passagers qui attendaient le tramway, témoigne Alix, une expatriée qui a assisté à la fusillade. C'était vraiment étrange car personne ne criait. Il n'y avait pas un bruit à part celui, assourdissant, des coups de feu. Des gens étaient couchés par terre. J'ai vu une femme qui essayait de se cacher avec sa poussette derrière une poubelle, mais celle-ci était trop petite pour l'abriter. Puis l'homme a redémarré en direction du centre et nous avons entendu de nombreux tirs retentir dans le quartier de Sheikh Jarrah.»
http://www.lefigaro.fr/international/2016/10/09/01003-20161009ARTFIG00038-un-palestinien-ouvre-le-feu-et-tue-deux-personnes-a-jerusalem-est.php
- Jérusalem : 2 morts dans une attaque avant des fêtes juives (AFP) - "il a été arrêté à de multiples reprises pour activités liées à l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam où il lui a été interdit de pénétrer depuis des mois par les autorités israéliennes. Dans son dernier message sur Facebook posté vendredi il évoquait son amour pour la mosquée Al-Aqsa située sur l'esplanade. Ce site est également le premier lieu saint du judaïsme qui le désigne comme le mont du Temple détruit par les romains en 70" ; "Le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, s'est réjoui de cette attaque: "une réaction naturelle aux crimes de l'occupant (israélien) contre notre peuple", selon le porte-parole Fawzi Barhoum. Dans un communiqué, le Hamas a affirmé que l'assaillant était membre du mouvement islamiste, mais il n'a pas revendiqué l'attentat. Le Jihad islamique a lui aussi estimé qu'il s'agissait d'une attaque "héroïque" contre "l'escalade des crimes de l'occupant"."
https://fr.news.yahoo.com/attaque-%C3%A0-j%C3%A9rusalem-d%C3%A9c%C3%A8s-deux-bless%C3%A9s-095358673.html

- Jerusalem terrorist was previously arrested for incitement in Facebook, was banned from Temple Mount (Elder of Ziyon) - "[Dimanche], an Arab terrorist killed 2 Jews in Jerusalem and injured several others before being killed. The dead include a 60-year old woman. According to Arab media, the terrorist was Misbah 'Abu Sabih, 39, who called himself Abu Ezz al-Maqdisi. He was arrested in the beginning of 2015 and served a 12-month sentence for incitement on Facebook. When he was released, he said "I am not a stranger to the occupation that defiles our holy places." On his Facebook page he praises the Hamas terrorist Yahya Ayyash, who innovated explosives aimed at Jews".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/jerusalem-terrorist-was-previously.html

- Le Fatah d’Abbas honore le “martyr” terroriste de Jérusalem (Times of Israel) - "Le parti du chef de l’AP déclare un jour de deuil pour le terroriste qui a tué 2 Israéliens ; le chef du Hamas félicite ses parents par téléphone".
http://fr.timesofisrael.com/le-fatah-dabbas-honore-le-martyr-terroriste-de-jerusalem/
- Mahmoud Abbas' Fatah declares day of mourning - for the murderer (Elder of Ziyon) - "The Fatah movement, headed by that alleged moderate Mahmoud Abbas, has declared a strike and a day of mourning today for the terrorist who murdered two Jews, including a 60-year old grandmother. The Palestinian Authority gave this day of mourning a stamp of approval by reporting it on the official Wafa website, saying that the terrorist was being mourned along with all of the other "martyrs of Jerusalem." The article in Wafa called the victims "soldiers"."
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/mahmoud-abbas-fatah-declares-day-of.html

- Fatah celebrates "blood" of two Israelis murdered yesterday (PMW) - "A hand waves a machine gun from the top of the Dome of the Rock in a cartoon posted by Mahmoud Abbas' Fatah Movement this morning. In the corner is a pool of blood and two helmets with Stars of David, symbolizing the two murdered Israelis".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18885
- Fatah continues to celebrate terror attack; calls 60-year old grandmother a "soldier" (Elder of Ziyon) - "Note also that no Muslim seems to have has any problem with using the Dome of the Rock as an illustration for incitement to violence".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/fatah-continues-to-celebrate-terror.html
- Fatah quick to honor as “Martyr” today’s terrorist murderer (PMW) - "In two separate posts on its official Facebook page, Mahmoud Abbas' Fatah Movement honored the terrorist murderer who went on a shooting spree in Jerusalem today, targeting people who were waiting at train stations from his car. Terrorist Musbah Abu Sbeih murdered a 60-year-old woman and a policeman, and injured 6. Fatah referred to the murderer as a "Shahid," an Islamic Martyr - someone who died for Allah - a status the Palestinian Authority presents as the highest achievement a Muslim can reach in life. Defining a dead murderer as a Shahid indicates that according to Fatah, the murder of Israelis is sanctioned and even desired in the name of Islam".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18875

- Hamas and Hezbollah cheer murder of innocent Jews (Elder of Ziyon) - "Hamas' "political wing" has admitted supporting murdering Israeli Jews in English as well on its hamas.ps website"; "Hezbollah's political wing also cheered the murderous rampage in Jerusalem. That "political wing" is still not considered a terror group by the EU or UK".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/hamas-and-hezbollah-cheer-murder-of.html

- Washington condamne l’attentat de Jérusalem et les réjouissances palestiniennes (Times of Israel) - "Dans un communiqué, le département d’Etat américain a déclaré dimanche qu’il « condamne dans les termes les plus forts l’attaque terroriste qui a eu lieu aujourd’hui [dimanche] à Jérusalem, qui a entraîné la mort de deux Israéliens et en a blessé plusieurs autres. » « Nous présentons nos sincères condoléances aux familles de ceux qui ont été tués, et nos espoirs pour un rétablissement rapide et complet aux blessés. Il n’y a absolument aucune justification pour prendre des vies innocentes. Nous condamnons également les déclarations glorifiant cette attaque répréhensible et lâche. »"
http://fr.timesofisrael.com/washington-condamne-lattentat-de-jerusalem-et-les-rejouissances-palestiniennes/

- Le Shin Bet déjoue un attentat suicide du Hamas dans un bus de Jérusalem (Times of Israel) - "L’agence a arrêté un homme de Jérusalem Est quelques jours avant qu’il ne réalise un attentat dans un quartier juif voisin".
http://fr.timesofisrael.com/le-shin-bet-dejoue-un-attentat-suicide-du-hamas-dans-un-bus-de-jerusalem/

********************************************************
UNESCO

- Une résolution votée par l’UNESCO décrit le mont du Temple comme un site musulman (Times of Israel) - "La déclaration de l’UNESCO, publiée après le vote, « condamne fermement les agressions israéliennes et l’escalade des mesures illégales contre le Waqf et son personnel, et contre la liberté de culte et l’accès des musulmans à leur site saint Al-Aqsa / Al-Haram Al-Sharif. »"
http://fr.timesofisrael.com/une-resolution-de-lunesco-decrit-le-mont-du-temple-comme-un-site-musulman/
- UNESCO : "Pas de lien entre le peuple Juif, Jérusalem et le Mont du Temple" (i24) - "La proposition de résolution, qui condamne Israël sur plusieurs points concernant Jérusalem et ses lieux saints et dépeint l'Etat hébreu comme "puissance occupante", a été déposée par les Palestiniens conjointement avec l'Egypte, l'Algérie, le Maroc, le Liban, Oman, le Qatar et le Soudan. Le texte ne mentionne ni le terme hébreu qui désigne le site (Har HaBayit), ni son équivalent en anglais ou en français, le Mont du Temple. Le site est appelé uniquement par ses noms musulmans : la mosquée Al-Aqsa et Haram al-Sharif. En outre, la résolution désigne la place en contrebas du Mur des Lamentations par son nom arabe "al-Buraq plaza". C'est seulement après que le nom hébreu "Hakotel HaMa'aravi" apparaît entre guillemets".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/127563-161013-l-unesco-va-voter-un-texte-niant-le-lien-entre-le-judaisme-et-le-mont-du-temple
- L’UNESCO continue d’ignorer les liens entre le peuple juif et le mont du Temple, Raphael Ahren (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/lunesco-continue-dignorer-les-liens-entre-le-peuple-juif-et-le-mont-du-temple/
   "L’UNESCO a adopté une résolution jeudi, ignorant tous les liens qui unissent le peuple juif au mont du Temple et au quartier du mur Occidental dans la Vieille Ville de Jérusalem, s’attirant ainsi les foudres de tous les bords politiques confondus.
    Lors d’un sommet à Paris, les 24 membres du Conseil exécutif de l’UNESCO ont voté pour cette résolution, 6 ont voté contre, et 26 se sont abstenus. Du point de vue des Israéliens, ce résultat est une amélioration significative, comparée au vote semblable qui s’est tenu en avril, soutenu par 33 pays, 6 se sont levés contre la résolution et 17 se sont abstenus de participer.
    Cependant, la résolution de jeudi n’a pas pu obtenir une majorité de suffrages positifs. On peut d’ailleurs souligner que la France, l’Espagne, la Slovénie, l’Argentine et l’Inde ont changé leur vote du oui au non.
    Ce changement notable dans les schémas de vote est très probablement le résultat d’un lobbying important de la part du gouvernement israélien, suite à la résolution d’avril. À cette époque, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait adressé un courrier furieux au président français François Hollande, qui a part la suite avoué que le soutien de la France était une erreur.
    La Russie, la Chine, les co-auteurs de la résolution, à savoir l’Algérie, l’Égypte, le Liban, le Maroc, le Sultanat, le Qatar et le Soudan, ainsi que d’autres pays musulmans ont voté en faveur de cette résolution. [...]
    Cette résolution controversée commence par établir « l’importance de la Vieille Ville de Jérusalem et ses murailles pour les trois religions monothéistes. » Mais la résolution poursuit en accusant Israël, à laquelle il est référé en termes de « puissance colonisatrice », d’une longue liste de méfaits. Par exemple, le texte « déplore fermement l’agitation constante sur l’esplanade du mont du Temple autour de la mosquée d’Al-Aqsa. »
    Le texte « déplore profondément les agressions constantes de la part des Israéliens contre les populations civiles, notamment des figures islamiques religieuses et des prêtres, déplore également les entrées forcées dans les différentes mosquées et bâtiments historiques », dans les sites musulmans par des Israéliens, notamment des employés de la ‘soi-disante Autorité israélienne des Antiquités (IAA).’ Il devient urgent qu’Israël « cesse ces agressions et ces abus qui attisent les tensions sur le terrain aussi bien que sur le plan religieux. »
    Et c’est sans tenir compte du fait que le mont du Temple est le site le plus sacré dans la religion juive, que le texte mentionne l’esplanade uniquement par son nom musulman : « la mosquée d’Al-Aqsa/Al-Haram Al-Sharif. »"

- L’envoyé d’Israël à l’UNESCO : Nous luttons contre la majorité des Etats arabes à l’ONU (Times of Israel) - "« Les Palestiniens et les Etats arabes ont une majorité automatique contre Israël dans toutes les institutions des Nations unies», a-t-il fait valoir en ajoutant que l’objectif d’Israël est d’ « éroder et de s’immiscer dans cette majorité automatique contre nous ». « Ces efforts ont porté leurs fruits au cours des deux dernières années. De la situation précédente dans laquelle où seuls les États-Unis votaient pour nous, nous avons progressivement augmenté le nombre à six pays et avons également réussi à augmenter le nombre d’abstentions »."
http://fr.timesofisrael.com/lenvoye-disrael-a-lunesco-nous-luttons-contre-la-majorite-des-etats-arabes-a-lonu/

- Les politiciens israéliens fustigent la décision ‘antisémite’ de l’UNESCO (Times of Israel) - "« L’UNESCO trahit sa mission et donne une mauvaise réputation à la diplomatie et aux institutions internationales. Celui qui veut réécrire l’Histoire, fausser les faits et inventer complètement le fantasme que le mur Occidental et le mont du Temple n’ont aucun lien avec le peuple juif, dit un terrible mensonge qui ne sert qu’à augmenter la haine », a dénoncé le chef de l’opposition [de gauche] Isaac Herzog sur Facebook en anglais. « Sur cette question, il n’y a pas de désaccord au sein du peuple d’Israël et je demande instamment à l’UNESCO de retirer cette résolution bizarre et à s’engager à la protection et non pas à la distorsion de l’histoire humaine »."
http://fr.timesofisrael.com/les-politiciens-israeliens-fustigent-la-decision-antisemite-de-lunesco/

********************************************************
Nobel

- (Re)découvrez l’une des chansons pro-Israël oubliées de Bob Dylan (Times of Israel) - "‘Neighborhood Bully’ déplore le fait que l’Etat juif soit ‘en infériorité numérique d’environ d’un million pour un’."
http://fr.timesofisrael.com/redecouvrez-lune-des-chansons-pro-israel-oubliees-de-bob-dylan/

********************************************************
Histoire

- Benny Morris again destroys the slanderers of Israel (who like to quote him) (Elder of Ziyon) - un excellent topo sur le prétendu "nettoyage ethnique" qu'aurait commis l'Etat juif en 1948, de la part de l'historien de référence sur cette période.
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/10/benny-morris-again-destroys-slanderers.html

- Eichmann avant Jérusalem. La vie tranquille d’un génocidaire, André Loez (Historien et collaborateur du "Monde des livres") - "la philosophe [Hannah Arendt] fut prise au piège d’un Eichmann metteur en scène de sa propre insignifiance, masquant, avec un rare talent pour la dissimulation, l’ampleur de son rôle dans l’extermination" ; "c’est effrayant : loin, très loin de l’employé de bureau ennuyeux qu’il se complut ensuite à incarner, il y laisse libre cours à un antisémitisme fanatique et absolu".
http://www.lemonde.fr/livres/article/2016/10/12/sanglante-ferveur-nazie_5012521_3260.html
   "[...] La ferveur : voilà bien un terme qu’on n’associe pas habituellement à la personne d’Adolf Eichmann (1906-1962). La description qu’en fit Hannah Arendt, lors de son procès à Jérusalem (Eichmann à Jérusalem, Gallimard, 1966), fut tellement puissante que beaucoup l’imaginent encore aujourd’hui sous les traits d’un fonctionnaire zélé mais terne, étriqué bureaucrate de l’horreur, incarnant la « banalité du mal ». On sait cependant, en particulier depuis la biographie que lui a consacrée David Cesarani (Adolf Eichmann, Tallandier, 2010), combien la philosophe fut prise au piège d’un Eichmann metteur en scène de sa propre insignifiance, masquant, avec un rare talent pour la dissimulation, l’ampleur de son rôle dans l’extermination.
    Eichmann avant Jérusalem, le livre que l’historienne et philosophe allemande Bettina Stangneth consacre à ses années de fuite en Argentine, permet d’aller bien plus loin. On y découvre d’abord la tranquillité inouïe de ces anciens nazis expatriés, ouvertement accueillis par le régime de Perón, très mollement recherchés par leur pays d’origine – à tel point que l’ambassade de RFA en Argentine délivra des passeports à la femme et aux fils du criminel en fuite Adolf Eichmann sous leurs vrais noms !
    Surtout, par un travail d’une impressionnante ténacité sur les sources, pour beaucoup inédites, de cette période, manuscrits d’Eichmann ou de ses comparses et bribes d’enregistrements audio, la chercheuse restitue les discussions et séances de travail que les nostalgiques du IIIe Reich tinrent en 1957 dans le salon cossu de l’ancien SS néerlandais Willem Sassen, installé lui aussi à Buenos Aires. Eichmann s’y livre avec fierté. Et c’est effrayant : loin, très loin de l’employé de bureau ennuyeux qu’il se complut ensuite à incarner, il y laisse libre cours à un antisémitisme fanatique et absolu. Vantant ses convois qui, « au début, roulaient d’une manière qu’on pouvait qualifier de magnifique », et la « performance de très haut niveau » que fut la déportation de 400 000 juifs hongrois en 1944, mais regrettant « toute une quantité de juifs qui, en soi, devaient être gazés et qui jouissent encore de l’existence aujourd’hui ». Avec une candeur rétrospectivement stupéfiante, et sans l’once d’un repentir, ces hommes pensent, par ces débats et ces textes, préparer le terrain à leur retour en Allemagne, voire, pour les plus exaltés, à une reprise du pouvoir. [...]"
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages