Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 15:22

France


- Boycott des produits israéliens : la CEDH saisie, Jean-Baptiste Jacquin (Le Monde) - "Les questions posées à la CEDH, si elles sont considérées recevables, ne seront pas tranchées avant 2017. D'ici là, c'est la jurisprudence de la Cour de cassation qui s'impose".
http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/04/08/boycott-des-produits-israeliens-la-cedh-saisie_4898757_1653578.html
"L'appel au boycott de produits israéliens va-t-il rester illégal en France ? Le débat resurgit six mois après les deux arrêts de la Cour de cassation qui avaient tranché la question, provoquant un certain émoi. Six personnes condamnées pour avoir, le 26 septembre 2009 pour les unes et le 22 mai 2010 pour les autres, participé à une manifestation dans un magasin Carrefour à Illzach, près de Mulhouse (Haut-Rhin), "appelant au boycott des produits en provenance d'Israël" viennent de déposer des recours auprès de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).
Dans ses décisions du 20 octobre, la plus haute juridiction française a considéré que ces actions étaient constitutives du délit de "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race, ou une religion déterminée". Elle a confirmé les amendes prononcées par la cour d'appel de Colmar contre ces militants du mouvement Boycott, désinvestissement, sanctions (BDS) [...]
Pour Antoine Comte, l'avocat du BDS qui a introduit ces recours à la CEDH, la décision de la Cour de cassation viole l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme sur la liberté d'expression. Il souligne que ces appels au boycott visent des produits et non des personnes, et qu'ils font partie d'"une critique pacifique de la politique d'un Etat relevant du libre jeu du débat politique, au cœur de la notion de société démocratique".
Quelle position la France va-t-elle adopter devant la CEDH ? La question se pose alors que le ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas, a pris position, du temps où il était président de la commission des lois de l'Assemblée, contre cette jurisprudence. Dans une lettre adressée le 20 novembre 2015 à Christiane Taubira, alors garde des sceaux, M. Urvoas écrivait : "L'incitation à punir ce militantisme constitue une atteinte à la démocratie et aux libertés fondamentales, telles que la liberté d'expression, qui ne doivent faire l'objet de limitations qu'en cas de déclarations ou de faits inacceptables et contraires aux valeurs républicaines."
Dans le cas présent, aucune dégradation, aucune entrave au fonctionnement du magasin Carrefour, qui n'a d'ailleurs pas porté plainte, et aucun propos antisémites n'ont été relevés lors des manifestations incriminées. Il est arrivé que de tels délits soient constatés lors d'autres manifestations organisées par le BDS ou d'autres mouvements pro-palestiniens et soient dûment sanctionnés.
Mais la France a décidé depuis 2010, alors que Michèle Alliot-Marie était ministre de la justice du gouvernement de François Fillon, de poursuivre systématiquement et spécifiquement les appels au boycott de produits israéliens. "Il est impératif d'assurer de la part du ministère public une réponse cohérente et ferme à ces agissements", précisait ainsi une circulaire adressée à l'ensemble des procureurs généraux.
C'est notamment pour demander à la garde des sceaux d'abroger cette circulaire que le président de la commission des lois a pris la plume en novembre. Devenu ministre, M. Urvoas ne semble pas pressé de s'exprimer sur le sujet. "Aucun commentaire", nous répond sa porte-parole. [...] L'écart entre l'analyse exposée par M. Urvoas dans sa lettre et les propos de Manuel Valls, qui a effectué en mars un parallèle entre antisionisme et antisémitisme, témoigne de ces divergences.
Les questions posées à la CEDH, si elles sont considérées recevables, ne seront pas tranchées avant 2017. D'ici là, c'est la jurisprudence de la Cour de cassation qui s'impose. Le ministère de l'intérieur a manifestement choisi de l'appliquer avec zèle. La préfecture de police de Paris a par exemple autorisé le 15 février une manifestation du Parti communiste devant la Mairie de Paris en prenant soin de spécifier qu'"il est interdit par paroles, écrits, dessins, images et tout autre moyen d'expression d'appeler au boycott des produits israéliens". Et de préciser que "toute personne enfreignant cette interdiction sera interpellée"."

- Des vandales arrachent des panneaux pour une exposition sur Israël à Paris (JTA) - "Des vandales ont défiguré et arraché des panneaux annonçant une exposition sur Israël au Carrousel du Louvre, à Paris".
http://fr.timesofisrael.com/des-vandales-arrachent-des-panneaux-pour-une-exposition-sur-israel-a-paris/

- Trois mois avec sursis requis contre Alain Soral (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/04/06/97001-20160406FILWWW00327-3-mois-avec-sursis-requis-contre-alain-soral.php
"Trois mois de prison avec sursis ont été requis aujourd'hui à l'encontre de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral, poursuivi pour "apologie de crimes de guerre et contre l'humanité" pour des propos visant les époux Klarsfeld. "C'est un message clairement antisémite. Il est outrageant, insultant, non seulement pour les époux Klarsfeld mais aussi pour les enfants des déportés et toutes les victimes de l'Allemagne nazie", a dénoncé la procureure en demandant au tribunal "d'imposer à Alain Soral de ne plus tenir de tels propos". Le jugement a été mis en délibéré au 14 juin.
En mai 2015, Alain Soral, qui accumule les condamnations et poursuites judiciaires pour des propos antisémites, avait posté sur sa page Facebook un extrait d'un article de presse sur l'ordre allemand du mérite dont avaient été décorés les chasseurs de criminels nazis, Serge et Beate Klarsfeld. Au-dessus de l'extrait de l'article, un commentaire, attribué à l'essayiste, avait suscité l'émoi d'internautes : "Voilà ce qui arrive quand on ne finit pas le boulot !" Ce message avait ensuite été supprimé.
"Le père de Serge Klarsfeld et une partie de sa famille sont morts en déportation", a souligné son avocat, Me Olivier Maudret, en parlant de "blessures ravivées". Au terme d'une enquête préliminaire, le parquet a cité Alain Soral à comparaître pour "apologie de crimes de guerre et contre l'humanité". Mais mercredi, le polémiste ne s'est pas présenté devant la 17e chambre correctionnelle de Paris où il était représenté par deux avocats.
Serge et Beate Klarsfeld étaient, eux, bien présents au premier rang d'une salle d'audience bondée où avaient pris place des fils et filles de déportés, arborant un badge jaune portant l'inscription : "militants de la mémoire". A la barre, l'historien a expliqué avoir appris par son fils Arno, également présent dans la salle, qu'il était mis en cause par Alain Soral qu'il ne connaissait pas personnellement. "Sa littérature ressemble beaucoup à celle des années 40", a-t-il commenté en expliquant s'être constitué partie civile "au nom de toutes les victimes de la Shoah et de leurs familles".
"Il est naturel pour quelqu'un d'extrême droite d'être fâché que l'Allemagne décore des gens qui ont amené des criminels nazis devant les tribunaux", a-t-il lâché. "Les mots de Soral sont symboliques. On ne peut pas laisser passer cela sans réagir, c'est une insulte pour les victimes", a abondé son épouse."

- «L’Ananassurance» de Dieudonné, une entreprise faussement antisystème (Slate.fr) - "À l’évidence, le concept antisystème de l'humoriste est mensonger, car on signe simplement chez un «cost killer» qui prend 30% à transmettre des données sans rien faire".
http://www.slate.fr/story/115487/dieudonne-ananassurance

********************************************

"Intifada" ?

- Des dons palestiniens achètent une nouvelle maison à la famille d’un terroriste (Times of Israel) - "Des millions de shekels sont donnés pour reconstruire les maisons des attaquants démolies par l’armée israélienne".
http://fr.timesofisrael.com/des-dons-palestiniens-achetent-une-nouvelle-maison-a-la-famille-dun-terroriste/
"La famille de Muhannad Shafeq Halabi, un terroriste qui a tué deux Israéliens dans une attaque au couteau qui avait marqué le début de la dernière vague de violence, a acquis mardi une nouvelle maison avec l’aide de fonds levés par le public palestinien. La maison de la famille, dans la ville d’el-Bireh, avait été démolie par l’armée israélienne le 9 janvier.
La nouvelle maison a été achetée avec des dons publics récoltés via une campagne intitulée « construire des maisons pour les hommes libres », qui cherche à reconstruire les maisons des attaquants palestiniens qui ont été démolies par Israël. La campagne dispose des boîtes de collecte du verre le long des rues principales des villes et villages palestiniens, et le public les remplit avec des billets de banque en une semaine ou deux. En quelques semaines, la campagne a récolté plusieurs millions de shekels en donations, finançant, entre autre, l’achat de la maison.
Halabi, 19 ans, étudiant à l’université Al Quds de Jérusalem et membre du Jihad islamique, a tué Nehemia Lavi et Aharan Banita dans la Vieille Ville de Jérusalem en octobre. Ils ont été les premiers Israéliens tués pendant une attaque au couteau dans une vague d’attaques palestiniennes au couteau, à main armée et à la voiture bélier qui dure depuis six mois.
Depuis, Halabi a bénéficié du statut de héros dans la société palestinienne, principalement à Ramallah. Son père, Shafiq, a signé mardi les papiers d’achat de la nouvelle maison. [...]"
- Palestinians buy villa for family of terrorist whose home was demolished by Israel (Elder of Ziyon) - "He is universally regarded as a hero in Palestinian society, even though his victims included a rabbi, a woman and a child"; "Now, the family has purchased a 360 square meter, $175,000 villa near Ramallah with the funds raised".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/04/palestinians-buy-villa-for-family-of.html
"[...] Halabi was the teenager who murdered Nehemia Lavi and Aharon Bennett on October 3, also stabbing Bennett's wife in the neck and shooting and injuring their 2 year old son. As Odel Bennett begged for help, Arabs in the shuk spat at her and laughed.
Halabi didn't say he was going to stab Jews to death because of "no hope." Rather he said that he was angry at supposed attacks on the Al Aqsa Mosque and he posted on Facebook that he wanted to start a revolution. He showed this post to his parents before his murder spree who agreed with his sentiments. “I will always be proud that my son sacrificed his life for the liberation of his homeland,” said his mother Suhair.
He is universally regarded as a hero in Palestinian society, even though his victims included a rabbi, a woman and a child. [...] When Israel demolished his family home to deter future murders, Palestinians immediately raised a large amount of money to build or buy the family of the "martyr" a new house and to blunt any deterrent for encouraging children to murder Jews. Now, the family has purchased a 360 square meter, $175,000 villa near Ramallah with the funds raised from fellow supporters of terrorism. [...]"

- Is the uprising over? Terror attacks in Israel lowest since last July (Elder of Ziyon) - "While it is horrible to think that this is "normal," in fact March has been the calmest month since before Mahmoud Abbas started inciting against Jews in September for peacefully visiting the Temple Mount"; "It appears that the "Al Quds Intifada" has petered out, despite the efforts of Palestinian media (http://elderofziyon.blogspot.com/2016/03/maan-op-ed-supports-terror.html) to keep it going".
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/04/is-uprising-over-terror-attacks-in.html


********************************************

"Processus de paix"


- Rencontre Abbas-Netanyahu ? Chiche, dit l'Israélien au Palestinien (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/rencontre-abbas-netanyahu-chiche-dit-lisraélien-au-palestinien-161040677.html
"Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré lundi être prêt à rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas pour parler de la paix et avoir même dégagé son agenda de la semaine à cette fin.
M. Netanyahu a dit prendre M. Abbas au mot après des déclarations du président palestinien jeudi à la télévision israélienne. "Il y a quelques jours, j'ai entendu le président Abbas dire à la télévision israélienne que, si je l'invite, il viendra", a déclaré M. Netanyahu devant la presse à l'occasion d'une rencontre avec le ministre tchèque des Affaires étrangères Lubomir Zaoralek. "Comme je l'ai dit ce matin à une délégation du Congrès américain, je l'invite à nouveau. J'ai dégagé mon emploi du temps de cette semaine. Il peut venir n'importe quel jour, je serai là", a-t-il dit.
MM. Abbas et Netanyahu n'auraient plus eu de rencontre publique substantielle depuis 2010 selon les médias. [...] M. Netanyahu se dit régulièrement prêt à une reprise des discussions, sans conditions préalables. M. Abbas affirme pour sa part être prêt à discuter, avec certains principes qui ne sont pas des conditions selon lui [et seulement selon lui !] mais le respect d'engagements israéliens antérieurs [faux], comme le gel de la colonisation et la libération d'un dernier train de prisonniers palestiniens. [...]"
- Official PA media silent about Bibi's invitation, proving Abbas cannot be trusted (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/04/official-pa-media-silent-about-bibis.html
"[...] During the interview, there was this exchange:
"- Ilana Dayan: If [Bibi] invites you to a meeting tomorrow, would you come?
- Abbas: I'll meet him.
- Ilana Dayan: Anywhere?
- Abbas: And any time."
Netanyahu called Abbas' bluff yesterday, saying that he has cleared his schedule for the week and Abbas is welcome to meet with him whenever he wants. And while some Palestinian media reported on this invitation, the official PA news agency and newspaper have not said a word about either the interview or the invitation. [...]"

- Les dirigeants israéliens et palestiniens se chamaillent sur la paix sur Twitter (Times of Israel) - voir les tweets en question en suivant le lien de l'article.
http://fr.timesofisrael.com/les-dirigeants-israeliens-et-palestiniens-se-chamaillent-sur-la-paix-sur-twitter/
"[...] « J’ai entendu le président Abbas dire que si je l’invitais pour une rencontre, il viendrait. Donc je l’invite. J’ai dégagé mon agenda », a tweeté lundi Netanyahu via le compte Twitter du bureau du Premier ministre. Mardi, le ministère israélien des Affaires étrangères a suivi, disant au département de négociations de l’organisation de libération de la Palestine (OLP) que « la balle est dans votre camp maintenant ! »
« Négocier quoi ? » a répondu le département de l’OLP, publiant un deuxième tweet citant le négociateur palestinien en chef, Saeb Erekat : « Pour que toute négociation réussisse, les accords signés doivent être mis en place : fin de l’activité d’implantations et libération des prisonniers. » Le compte a ensuite poursuivi avec « 2 états sur les frontières de 67 : nous avons accueilli les efforts pour avoir des négociations basées sur la loi internationale et les résolutions de l’ONU. »
« Donc, c’est un oui ou une autre excuse pour ne pas ouvrir un dialogue pour la paix ? », a répliqué mardi le ministère des Affaires étrangères. [...]"

- Abbas: All of Israel is occupation: "We have been under occupation for 67 or 68 years" since 1948 (11 mars, Vidéo 55 secondes)
https://www.youtube.com/watch?v=t43ffX0qLtw
- PA Chairman Abbas: All of Israel is an "occupation" (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=17608
"Palestinian Authority Chairman Abbas speaks in different languages to different audiences. To his own Palestinian population Abbas defines all of Israel as an "occupation." In an interview on official PA TV, Abbas stated that Palestinians have been occupied since Israel's establishment in 1948: "We have been under occupation for 67 or 68 years (i.e., since Israel's establishment in 1948). Others would have sunk into despair and frustration. However, we are determined to reach our goal because our people stands behind us." [Official PA TV, March 11, 2016] Click to view [...]"

- PA Ministry of Culture and Ministry of Education organize activity honoring murderer of 3 (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=17609
"Who better to "encourage reading" than a murderer of 3? At least that's what officials in the Palestinian Authority Ministry of Culture and Ministry of Education seem to think. Adopting the idea of "human chains of readers" named after terrorist Baha Alyan who together with an accomplice murdered 3 Israeli civilians on a bus in Jerusalem last year, the two ministries organized such a chain at a PA school for boys in Qalqiliya.
The school holding the event, the Shari'ah School for Boys in Qalqiliya, posted invitations to the event on Facebook. The invitation bore the Palestinian Authority's logo and showed Baha Alyan, the terrorist murderer's picture and the name of the event, commemorating the killer: "Baha is the idea and the idea doesn't die" [Facebook page of the Shari'ah School for Boys in Qalqiliya, April 5, 2016]
The event was held for 10th grade students "under the auspices" of PA official, District Governor of Qalqilya, Rafe' Rawajbeh. It was organized by the PA Ministry of Culture, the Qalqilya municipality and the municipal library, and held in cooperation with the Qalqilya District Directorate of Education which is under the PA Ministry of Education. [...]"

- Palestinians mull UNSC resolution draft (Ynet) - "The Palestinian Authority has pushed forward a draft resolution condemning Israeli construction in the West Bank. During an upcoming visit to New York, Palestinian President Abbas may try to present it for a vote at the UN Security Council".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4788938,00.html

********************************************

AP

- Panama Papers: Leaks Reveal Abbas' Son's $1m Holding in Company With Ties to Palestinian Authority (Haaretz) - "Panama Papers leaked from law firm Mossack Fonseca uncover the exclusive club that lines the pockets of Palestine's political and financial elite, Haaretz investigation finds".
http://www.haaretz.com/middle-east-news/1.713347


********************************************

Gaza & Hamas

- Bomb targets IDF bulldozer near Gaza; no one hurt (Ynet) - "Bomb explodes along northern Gaza border close to IDF bulldozers performing routine operations in the area. No injuries or damage was reported. Residents of nearby towns were asked to remain alert".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4788944,00.html


********************************************

Egypte

- Sept morts dans deux attentats au Sinaï (Reuters) - "Deux attentats ont coûté la vie jeudi à cinq soldats égyptiens, un officier et une civile dans le nord du Sinaï, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité et auprès du personnel médical. L'Etat islamique les a revendiqués sur plusieurs sites internet".
https://fr.news.yahoo.com/sept-morts-dans-deux-attentats-au-sinaï-065144640.html

********************************************

Turquie

- Ministry of Defense: Istanbul attack directed against Israelis (Ynet) - "The Ministry of Defense officially recognizes victims of Istanbul terror attack as victims of hostile enemy activity, and that attack was against Israelis specifically".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4787905,00.html

- Ankara et Israël proches d'une normalisation (AFP) - "Des équipes des deux pays se sont rencontrées jeudi à Londres et ont fait des progrès vers un accord qui devrait être scellé très bientôt lors de la prochaine réunion, précise le ministère [turc] dans un communiqué".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/04/08/97001-20160408FILWWW00017-ankara-et-israel-proches-d-une-normalisation.php

********************************************

Yémen

- Yémen : des bombes américaines utilisées (AFP) - "Des bombes fournies par les Etats-Unis ont été utilisées par la coalition sous commandement saoudien lors de frappes aériennes ayant tué au moins 97 civils, dont 25 enfants, sur un marché au Yémen le 15 mars, a affirmé jeudi Human Rights Watch".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/04/07/97001-20160407FILWWW00047-yemen-des-bombes-americaines-utilisees.php

********************************************

USA

- Massively inflating toll, Sanders suggests Israel killed ‘over 10,000 innocents’ in Gaza (Times of Israel) - "Democratic hopeful acknowledges he’s not sure of figures, but accuses Israel of indiscriminate attacks, says it must improve ties with Palestinians to improve US ties".
http://www.timesofisrael.com/massively-inflating-death-toll-sanders-says-israel-killed-over-10000-innocents-in-gaza/
- Michael Oren: Sanders should apologize for Gaza ‘blood libel’ (Times of Israel) - “He accused us of a blood libel. He accused us of bombing hospitals. He accused us of killing 10,000 Palestinian civilians. Don’t you think that merits an apology?”
http://www.timesofisrael.com/mk-oren-sanders-should-apologize-for-gaza-blood-libel/
- Bernie Sanders' Gaza gaffe is worse than people realize (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2016/04/bernie-sanders-gaza-gaffe-is-worse-than.html
"[...] The problem isn't only that Sanders overstated the number of civilians killed in Gaza by about a factor of ten. Because if and when a reporter calls him on it, he'll just say that he said he wasn't sure but a thousand civilians killed and hundreds of buildings leveled is still something that indicates indiscriminate attacks.
And that is the problem. Israel didn't engage in indiscriminate attacks in Gaza. Anyone who has the least familiarity with the IDF's code of conduct, the checks and balances involved in every bombing campaign, international law and the law of armed conflict know that there was very little wrong with how Israel conducted the campaign. [...]
To put it bluntly, someone whose knowledge of the laws of armed conflict is exactly the opposite of the truth wants to be the Commander in Chief of the US armed forces. That is a lot worse than just being very wrong on the numbers of civilians killed."

- Brandeis Study Evaluates Jewish College Students' Knowledge on Israel (CAMERA) - "Students who claim to regularly read about Israel (52% vs. 45%) and those who have visited Israel (52% vs. 43%) did better than those who answered no to these questions, but the difference was not great. Interestingly, students who believed Israel should not compromise on the status of Jerusalem and did not trust the Palestinians' sincerity in making peace scored higher on the test than those who felt Israel should compromise on Jerusalem and believed the Palestinians were sincere".
http://blog.camera.org/archives/2016/04/brandeis_study_evaluates_jewis.html

********************************************

Europe

- Edimbourg : Et encore une université qui vote le boycott d’Israël ! (Europalestine) - "C’est à 249 voix pour, 153 voix contre et 22 abstention que l’Association des Etudiants de l’Université d’Edimbourg ont voté jeudi dernier une motion soutenant la campagne BDS".
http://www.europalestine.com/spip.php?article11741
- Anger as Edinburgh University students vote for Israel boycott, Jessica Weinstein (The Jewish Chronicle) - "The motion to support the Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) policy was passed by 249-153 votes with 22 abstentions, giving a majority of 74"; "The motion also called for an academic boycott of Israel, which Theo Robertson-Bonds, IES vice-chair, described as "even more troubling"."
http://www.thejc.com/node/156062

********************************************

ONU

- UN-believable (Honest Reporting, Vidéo 2mn08) - "This week the United Nations outdid itself. HonestReporting takes a careful look at their UNbelievable activities, and their effects on women's rights, human rights, and Israel".
https://www.youtube.com/watch?v=Af7darB5-KE

********************************************

Points de vue

- L’étonnant silence de la communauté internationale sur les dégâts provoqués par les raids saoudiens au Yémen (Atlantico) - "En dehors d’individus comme Soral qui sont anti-juifs (même si ils se revendiquent antisionistes), peu de personnes sont antisémites. Par contre, Israël a remplacé le juif comme objet de détestation absolue".
http://www.atlantico.fr/decryptage/etonnant-silence-communaute-internationale-degats-provoques-raids-saoudiens-au-yemen-alain-rodier-alexandre-del-valle-2643943.html
"[...] - Atlantico : Alors qu'un an de conflit au Yémen a occasionné plus de morts civils que les vingt années de conflit israélo-palestinien, comment expliquer, selon vous, le peu de cas fait dans les médias des actions et décisions saoudiennes ? A l'inverse, toutes les opérations militaires israéliennes font l'objet d'une large couverture médiatique. Bien que ces deux conflits ne soient pas assimilables ni même comparables, en quoi la différence de traitement médiatique réservé à l'Arabie Saoudite et à Israël est-elle révélatrice du deux poids deux mesures ambiant lorsqu'il s'agit de ces deux pays ?
- Alexandre Del Valle (géopolitologue, chercheur associé à l'Institut Choiseul) : Premièrement, Israël est une démocratie, pas l’Arabie Saoudite : on a tendance à plus exiger d’une démocratie que d’une dictature. On parle par exemple beaucoup plus des droits des homosexuels, des minorités, des immigrés, des tziganes en Europe que dans des pays du Tiers-monde dictatoriaux. [Problème de cette analyse : même quand les frappes sont d'origine occidentale ou "démocratique" (comme certaines bavures de l'OTAN au Pakistan, en Afghanistan ou ailleurs), les médias n'en parlent pas davantage, ou presque.]
Deuxièmement, l’Etat d’Israël est devenu "le juif des nations" ; jadis, il était tout à fait banal de détester le juif en Europe, c’était "le juif errant". Aujourd’hui, l’antisémitisme d’antan a diminué dans les pays occidentaux. En dehors d’individus comme Soral qui sont anti-juifs (même si ils se revendiquent antisionistes), peu de personnes sont antisémites. Par contre, Israël a remplacé le juif comme objet de détestation absolue.
Troisièmement, il existe toujours un antisémitisme virulent dans certains pays qui se masque derrière un antisionisme. Ce dernier devient ainsi un moyen acceptable d’exprimer une haine contre les juifs.
Quatrièmement, l’Arabie Saoudite est beaucoup plus puissante que le soi-disant lobby juif au niveau mondial : les pétrodollars sont le nerf de la guerre et de l’économie mondiale. Le pays qui a le plus de réserves de pétroles a une influence énorme. L’Arabie Saoudite et Israël n’ont donc pas le même poids et c’est pour cela que l’on pardonne plus à l’Arabie Saoudite. Tout comme on pardonne plus à la Chine qu’au Venezuela ou à l’Iran : plus un pays est important, plus on lui pardonne, cela est d’autant plus vrai lorsque les liens économiques sont forts.
Cinquièmement, l’Arabie Saoudite est globalement du côté de l’Otan même s'il y a des doutes, des déceptions, des méfiances. En effet, l’Arabie Saoudite est extrêmement liée militairement, économiquement et stratégiquement aux pays de l’Otan, notamment aux Etats-Unis mais aussi à la France. Même si Israël est également proche des Etats-Unis, l’Arabie Saoudite est autrement plus stratégique. Les antisionistes donnent une importance énorme à Israël mais en réalité, l’Arabie Saoudite a toujours eu plus de poids. On retrouve ainsi le vieil adage de Jean de La Fontaine "la raison du plus fort est toujours la meilleure". [...]"

- The Arab-Israeli conflict: Time to move on, Yoel Meltzer (freelance writer living in Jerusalem, has an MA in Middle Eastern Studies from New York University) - "while UNHCR is constantly trying to lower the number of refugees in the world, UNRWA is actually working in the opposite direction".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4786722,00.html
"As a result of the creation of the State of Israel in 1948, roughly 800,000 Jews were expelled from various Arab countries in which they had been living for generations. Consequently, they were forced, like millions of other refugees throughout the 20th century, to resettle elsewhere. Although certainly not an easy task, eventually both the initial refugees and their descendants were able to let go of the past and move on with their lives.
Unlike the Jewish refugees from Arab countries, the story of the roughly 500,000 Arab refugees created by Israel’s War of Independence has been vastly different. Rather than being encouraged to resettle elsewhere, they were turned into permanent refugees to be used as a political tool against Israel. For this purpose, a special UN agency, the United Nations Relief and Works Agency (UNRWA), was created in 1950 for the sole intent of maintaining, as opposed to resettling, the original refugees.
Even today, nearly seventy years later, UNRWA continues with this policy unabashedly. As they boldly state on their site “We are committed to fostering the human development of Palestine refugees by helping them to acquire knowledge and skills, lead long and healthy lives, achieve decent standards of living and enjoy human rights to the fullest possible extent.” Noticeably absent from this list is any attempt to help the refugees restart their lives in another place.
The exact opposite is the case for the United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR), an agency that was also established in 1950 and which deals with every other other refugee population in the world. According to its site, "The agency is mandated to lead and co-ordinate international action to protect refugees and resolve refugee problems worldwide.” In addition, it “strives to ensure that everyone can exercise the right to seek asylum and find safe refuge in another state, with the option to return home voluntarily, integrate locally or to resettle in a third country.” In other words, the emphasis is on problem resolution, a point that is proudly stated on its site: “Since 1950, the agency has helped tens of millions of people restart their lives.”
Thus, while UNHCR is constantly trying to lower the number of refugees in the world, UNRWA is actually working in the opposite direction. By an absurd policy that is unique to UNRWA and which states that “the descendants of Palestine refugee males, including legally adopted children, are also eligible for registration.” UNRWA has succeeded in turning the original half million into five million and counting. [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages