Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 15:51
France

- Tariq Ramadan : "La résistance du Hamas est digne !" (Le Point.fr, Vidéo 2mn) - il assimile le mouvement islamiste à l'ANC qui a lutté contre l'apartheid en Afrique du Sud ou encore aux résistants français contre l'occupation nazie, prétend contre toute vérité que la charte du Hamas (qui appelle, entre autres poncifs conspirationnistes et antisémites, à la destruction d'Israël) aurait été "révisée", et enfin accuse l'Etat juif d'avoir "massacré 2000 personnes à Gaza".
http://www.lepoint.fr/monde/tariq-ramadan-la-resistance-du-hamas-est-digne-15-12-2014-1889761_24.php

- Dieudonné : fini les quenelles ?, Nicolas Guégan (Le Point.fr) - "Fin décembre, le comédien entamera une tournée à travers la France pour jouer son nouveau spectacle La Bête immonde. Ce one-man-show, bien que n'ayant été frappé d'aucune mesure d'interdiction, a pour cible récurrente la communauté juive".
http://www.lepoint.fr/societe/dieudonne-fini-les-quenelles-16-12-2014-1890015_23.php
   "Dieudonné espère enterrer la hache de guerre. Dans une lettre adressée à Bernard Cazeneuve, ses avocats, Me Sanjay Mirabeau et Me David Stefano, sollicitent le ministre de l'Intérieur pour organiser une rencontre entre leur client et les représentants de la communauté juive de France. [...]
    Reste qu'il y a matière à s'interroger sur la sincérité de Dieudonné. Fin décembre, le comédien entamera une tournée à travers la France pour jouer son nouveau spectacle La Bête immonde. Ce one-man-show, bien que n'ayant été frappé d'aucune mesure d'interdiction, a pour cible récurrente la communauté juive. Un an près l'interdiction du Mur, Dieudonné ne peut pas se permettre de revivre un nouvel épisode judiciaire qui l'obligerait à déserter les planches. [...]
    Encore plus accablant, début décembre, Libération publiait les témoignages de certains de ses anciens gardes du corps. "Des fois, je restais jusqu'à 4 heures du matin pour fermer. Dieudonné et Soral restaient tous les deux à parler : ils racontaient que des conneries sur les juifs. En réalité, ils n'en ont pas grand-chose à foutre de la Palestine, de la cause noire, des inégalités sociales. Ce qu'ils veulent, c'est faire prospérer leurs petites PME personnelles", confiait l'un d'eux.
    C'est justement avec son ami Alain Soral, écrivain d'extrême-droite et fondateur du mouvement Égalité et Réconciliation, que Dieudonné s'est allié pour créer Réconciliation Nationale, un parti politique présenté comme "non-gangréné par le système", comprendre par "le sionisme". Dans la vidéo de présentation, rendue publique le 11 novembre, Dieudonné ne semblait pas encore prêt à faire ses excuses. À la même période, dans une autre vidéo, il défendait son ami Robert Faurisson, un historien négationniste."

- Halte aux mauvais réflexes identitaires !, Harry Roselmack (journaliste) - "J'observe dans ma communauté, la communauté noire, un réflexe de complaisance vis-à-vis de Dieudonné et de ses dérapages" ; "Même lorsqu'ils admettent des propos condamnables, ils ont tendance à considérer que Dieudonné est victime de l'acharnement d'un lobby puissant, le lobby juif qui instrumentalise les politiques et les médias".
http://abonnes.lemonde.fr/les-articles-du-monde/141217.html
   "[...] Dans une République réelle imparfaite comme la nôtre, au sein de laquelle les communautés prolifèrent et se renforcent, cette tendance à ne réagir qu'en fonction de sa propre condition a de graves conséquences. J'observe ainsi dans ma communauté, la communauté noire, un réflexe de complaisance vis-à-vis de Dieudonné et de ses dérapages. Trop d'hommes noirs (souvent de jeunes adultes), avec lesquels j'ai eu l'occasion d'échanger sur ce sujet, hésitent à condamner explicitement, radicalement, le spectaculaire tournant antisémite du discours de cet humoriste. Même lorsqu'ils admettent des propos condamnables, ils ont tendance à considérer que Dieudonné est victime de l'acharnement d'un lobby puissant, le lobby juif qui instrumentalise les politiques et les médias. D'ailleurs, ma clarté dans la dénonciation de l'antisémitisme "dieudonnesque" ne serait que l'illustration que cette emprise présumée qui me ferait considérer qu'une attaque antisémite serait plus grave qu'une autre. Je pense, de mon côté, que leur incapacité à se dégager du lien affectif et communautaire qu'ils ont pour un homme noir qui a su avec talent nous faire rire, et nous représenter un temps positivement sur les scènes médiatique et culturelle, anesthésie leur capacité d'indignation.
    Toutes les insinuations, injures racistes ou catégorielles sont à dénoncer avec la même fermeté d'où qu'elles viennent. J'ai écrit cette année dans ce même journal pour m'alarmer contre la résurgence, la libération, d'une expression raciste primaire. Je veux dire avec la même détermination qu'il ne faut pas minimiser, relativiser sous prétexte d'un vernis humoristique et communautaire des propos criminogènes. Ces déclarations répétées qui dépeignent le juif comme le puissant, celui qui aurait de façon exclusive et autonome organisé la traite négrière et l'esclavage des Noirs, ont des conséquences potentiellement terribles pour de jeunes esprits qui digèrent ces diffamations sans le moindre recul. Cela peut aboutir au crime de Créteil (le viol d'une jeune femme juive lors du cambriolage de l'appartement familial), dans lequel le préjugé antisémite présumé, moteur du choix des victimes, ne fait guère de doute. L'antisémitisme et le préjugé antisémite n'ont certes pas attendu Dieudonné pour nourrir la haine, mais ce dernier ne peut pas s'exonérer de sa responsabilité dans le développement de ces idées nauséabondes en banlieue et notamment au sein de la jeune communauté noire.
    Le principe d'un communautarisme inclusif, positif, qui n'existerait que pour rechercher les voies de l'équilibre et de l'harmonie entre les communautés, ne me choque pas. Il peut permettre d'améliorer l'égalité et la fraternité voulues par les pères fondateurs de la République. Mais évitons les pièges de la compétition et de la confrontation. [...]"

- Osée, cette campagne contre l'antisémitisme (Le Parisien) - "L'Organisation juive européenne mise sur la carte de l'humour en lançant Antisemitox pour lutter contre le racisme. En espérant faire le buzz..." Plus d'info ici.
http://www.leparisien.fr/informations/osee-cette-campagne-contre-l-antisemitisme-16-12-2014-4377025.php


Israël

- Israël déjoue un attentat, 5 Palestiniens arrêtés (AFP) - "un projet d'attentat suicide à Tel-Aviv et d'autres attaques".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/15/97001-20141215FILWWW00188-israel-dejoue-un-attentat-5-palestiniens-arretes.php
   "Le service de sécurité intérieure israélien (Shin Beth) a annoncé aujourd'hui avoir déjoué un projet d'attentat suicide à Tel-Aviv et d'autres attaques préparés par cinq Palestiniens de Cisjordanie dont une femme, arrêtés ces deux derniers mois. Le groupe dont les membres ont été arrêtés en octobre et novembre prévoyait aussi de faire exploser un autobus de soldats et d'enlever un militaire, a indiqué le Shin Beth dans un communiqué.
    Dans leurs plans, Yasmine Shaaban, Palestinienne de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie [...], était censée simuler une grossesse et dissimuler une ceinture d'explosifs sous ses vêtements, a dit le Shin Beth. Elle devait tenter de se procurer un permis d'entrée sur le territoire israélien en invoquant des raisons médicales pour pouvoir passer à l'acte à Tel-Aviv, a-t-il rapporté. Elle et ses quatre complices présumés, originaires d'Atil, près de Tulkarem en Cisjordanie, ont avoué avoir préparé des attentats, dont celui de Tel-Aviv, a dit le Shin Beth. Des armes ainsi que des produits entrant dans la fabrication d'explosifs ont été saisis lors des perquisitions.
    Il était convenu, selon le communiqué, que le Hamas et le Jihad islamique, deux organisations islamistes qu'Israël considère comme "terroristes" et auxquelles il a fait la guerre en juillet-août dans la bande de Gaza, revendiquent l'attentat suicide. Le Shin Beth voit dans l'implication d'une femme dans ce projet d'attentat suicide un signe du "haut niveau de motivation parmi les activistes terroristes", surtout après la guerre de Gaza, a-t-il dit dans son communiqué. [...]"
- Le Shin Bet déjoue un important projet d’attentat terroriste (Times of Israel) - "Ils ont admis être en contact avec un dispositif terroriste dans la bande de Gaza, qui a fait savoir à la cellule que le Hamas et le Jihad islamique revendiqueraient l’attaque".
http://fr.timesofisrael.com/le-shin-bet-dejoue-un-important-projet-dattentat-terroriste/

- Jérusalem : 3 extrémistes israéliens inculpés (Reuters)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/15/97001-20141215FILWWW00229-jerusalem-3-extremistes-israeliens-inculpes.php
   "Trois membres d'un groupe d'extrême droite israélien ont été inculpés aujourd'hui pour avoir incendié le mois dernier une salle de classe d'une école bilingue arabe-hébreu, un des rares exemples de coexistence entre Juifs et Arabes à Jérusalem. [...] Selon l'acte d'inculpation, ils ont incendié une classe de l'école Hand-in-Hand ("Main dans la main"), pendant que celle-ci était fermée, et laissé dans la cour les inscriptions "Mort aux Arabes" et "Stop à l'assimilation". Quelque 600 enfants, répartis à moitié égale entre Israéliens et Palestiniens, fréquentent l'école, où l'enseignement est dispensé en hébreu et en arabe. [...]"
- Israël : 10 arrestations lors d'un coup de filet contre une organisation anti-arabe (AFP) - "La police israélienne a procédé mardi matin à un coup de filet contre Lehava, une organisation raciste d'extrême droite opposée à la coexistence avec les Arabes, dont elle a arrêté le chef et neuf autres membres. "Après une enquête secrète (...) dix suspects, membres de l'organisation Lehava, ont été arrêtés pour être interrogés suite à des incitations et des appels à des actes de violence et de terreur racistes", a indiqué la police dans un communiqué".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-10-arrestations-lors-dun-coup-filet-contre-104955726.html


Gaza & Hamas

- Démonstration de force du Hamas à Gaza pour son 27e anniversaire (Reuters) - "Environ 2.000 combattants du Hamas et des véhicules portant des missiles et des lance-roquettes multiples ont paradé dans les rues de Gaza, tandis que les dirigeants du mouvement vouaient une nouvelle fois l'Etat d'Israël à la destruction" ; ""Cette illusion qu'on appelle Israël sera balayée. Elle sera balayée par les Brigades Kassam", a déclaré dans un discours Khalil al Hayya, l'un des hauts responsables du Hamas".
https://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9monstration-force-du-hamas-%C3%A0-gaza-pour-son-153532608.html
   "Le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui fêtait le 27e anniversaire de sa création, a organisé dimanche une parade militaire à Gaza, première démonstration de force depuis la guerre de l'été dernier. En juillet et août, les forces israéliennes ont mené pendant cinquante jours dans l'enclave palestinienne l'opération "Bordure protectrice" afin de mettre fin aux tirs de roquettes sur l'Etat hébreu. [...]
    Environ 2.000 combattants du Hamas et des véhicules portant des missiles et des lance-roquettes multiples ont paradé dans les rues de Gaza, tandis que les dirigeants du mouvement vouaient une nouvelle fois l'Etat d'Israël à la destruction. On remarquait aussi un drone portant les couleurs du Hamas, posé sur un camion, tandis qu'un autre avion sans pilote, présenté comme palestinien, survolait le défilé. "Cette illusion qu'on appelle Israël sera balayée. Elle sera balayée par les Brigades Kassam", a déclaré dans un discours Khalil al Hayya, l'un des hauts responsables du Hamas, en faisant référence à la branche armée du mouvement.
    Abou Oubaïda, le porte-parole des Brigades Kassam, a jugé inévitable une nouvelle confrontation avec les Israéliens si les dizaines de milliers de bâtiments détruits ou endommagés par les bombardements de l'été ne sont pas rapidement reconstruits. "Il faut à tout prix reconstruire tout ce qui a été détruit par la sauvage agression sioniste", a-t-il dit. S'adressant à la foule rassemblée sous la pluie, il a remercié l'Iran pour son aide au Hamas en armes et en argent.
    Le groupe islamiste a pris le contrôle de la bande de Gaza en juin 2007 en chassant les hommes du Fatah, le mouvement du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Les deux groupes ont signé un accord en avril dernier pour mettre fin à leur brouille mais ils ne se sont toujours pas entendus sur l'administration du territoire côtier."
- Hamas threatens terrorism in Judea/Samaria, Jerusalem (Elder of Ziyon) - "During a speech that lasted over 30 minutes, al-Hayya said: "We will do everything in our power to activate the resistance in Palestine, in the West bank and Jerusalem....Hamas, along with the rest of the resistance factions, will activate the resistance in all of Palestine, and in the heart of Jerusalem, the West Bank, and will remain supporting Gaza until all of Palestine is liberated"."
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/12/hamas-threatens-terrorism-in.html

- Proportionate response (Jerusalem Post editorial) - "In military terms, the achievement of a more or less binding cease-fire after 50 days of strife is proof that Israel’s response was indeed proportionate: it stopped the violence".
http://www.jpost.com/Opinion/Proportionate-response-384536
   "When someone initiates an attack against you, a proportionate response is said to be one that suffices to prevent further attacks. When critics of Israel’s response to thousands of Hamas rocket attacks from Gaza during Operation Protective Shield accused it of a disproportionate response, they were mainly referring to the fact that fewer Israelis than Gazans died in the conflict, ignoring the fact that such deaths were the unavoidable result of Israel’s attempt to defend itself and to halt terrorist attacks.
    The IDF’s counterattacks were undertaken with caution that included efforts to minimize civilian casualties, even warning possible collateral victims before responding to a Hamas barrage. In military terms, the achievement of a more or less binding cease-fire after 50 days of strife is proof that Israel’s response was indeed proportionate: it stopped the violence.
    Would that things were so clear-cut in the world media’s treatment of the ongoing conflict with the Palestinians. This is dominated by biased attacks on Israel that reflect another kind of disproportion: one that focuses on Israel’s alleged misdeeds while ignoring far greater crimes against humanity by numerous other nations.
    The concept of proportional response might actually have its origins in Jewish tradition, namely in the biblical doctrine of “an eye for an eye.” The sages taught that this was not to be taken literally, but represented a philosophy of compensation for injury – in other words, a proportionate response that came in answer to surrounding cultures that taught “a life for an eye” or “a family for a tooth.”
    The concept of proportionality in constitutional law determines fairness and justice in establishing the proper balance of legal restrictions governing corrective measures. In criminal law, it seeks to ensure that the punishment fits the crime. In armed conflict, it seeks to balance military necessity and humanitarian law. [...]
    Islamic State will be defeated only by an overwhelming, disproportionate military response. Similarly, the organization’s fellow travelers, who continue to incite violence against Israel, must be defeated by an overwhelming response in the world of public opinion. This is particularly challenging, in a global theater of communications where a conflict that destroyed some 2,000 lives generated more daily news coverage than a conflict in a neighboring country that has so far killed more than 200,000 and created some 2 million refugees.
    But perhaps there is something inherently disproportionate about how the world treats refugees – for example, Palestinian refugees and Jewish refugees. According to the UN, about 700,000 Palestinians were displaced in the first war of aggression initiated by the Arabs against Israel in 1947. The world continues to ignore the fact that, during the same period, some 850,000 Jewish refugees were forced to flee from Muslim countries.
    The initial ratio of Palestinian to Jewish refugees from 1948 has indeed grown out of all proportion: the United Nations Relief and Works Agency claims to care for some 5 million Palestinian refugees – the only fourth-generation refugees in human history. The Jewish refugees from the Muslim countries, on the other hand, became productive citizens of Israel and other Western countries.
    The media did not lack for criticism of Israel during Operation Protective Edge, but where was the world’s message to Hamas that thousands of rocket attacks on civilians, not to mention suicide bombings, were disproportional?"

- Hamas adds taxes to dozens of goods that come from the PA (Elder of Ziyon) - "The Gaza version of the Ministry of Finance, using PA letterhead, announced that it was adding taxes to 50 types of goods that are being imported from the West Bank through Kerem Shalom. For example, a 15 shekel tax is being imposed on each kilo of honey. It sure sounds like Hamas hasn't taken this "unity" thing that seriously, doesn't it?"
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/12/hamas-adds-taxes-to-dozens-of-goods.html


Judée-Samarie

- Cisjordanie : un Palestinien tué lors d'une opération de l'armée israélienne (AFP) - "Une porte-parole militaire, interrogée par l'AFP, a dit ne pas pouvoir confirmer que le Palestinien avait été tué".
https://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-palestinien-tu%C3%A9-lors-dune-op%C3%A9ration-larm%C3%A9e-isra%C3%A9lienne-061850631.html
   "Un Palestinien a été tué dans la nuit de lundi à mardi lors d'une opération de l'armée israélienne dans le camp de réfugiés de Qalandiya, près de Ramallah, en Cisjordanie, ont indiqué des sources médicales et de sécurité palestiniennes. "Mahmoud Edwan, âgé de 22 ans, a été tué lors d'une opération d'arrestation de l'armée qui a provoqué des heurts entre soldats et habitants du camp", ont indiqué ces sources.
    L'armée israélienne a confirmé dans un communiqué une opération de ses forces spéciales dans le camp et des heurts avec les habitants palestiniens au cours desquels l'un d'entre eux a été "touché". "Lors d'une opération des forces spéciales cette nuit à Qalandiya, les forces ont été la cible de tirs et des explosifs ont été jetés contre elles. Les forces ont répondu aux terroristes, (...) touchant l'un d'entre eux", indique le communiqué. Une porte-parole militaire, interrogée par l'AFP, a dit ne pas pouvoir confirmer que le Palestinien avait été tué. [...]"
- Palestinian killed in clash with Israeli troops in West Bank (Haaretz) - "a makeshift explosive device was thrown toward the troops. The soldiers fired back at the assailant, killing him".
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/1.632064
   "[...] According to the IDF, gunmen opened fire toward soldiers while they were arresting a wanted suspect in the West Bank camp overnight. A firefight ensued, during which a makeshift explosive device was thrown toward the troops. The soldiers fired back at the assailant, killing him. Palestinian sources said no shots were fired toward the Israeli unit. [...] According to Palestinian sources, the troops sought to arrest Mujahed Hamed, 26, a security guard. This is the fourth incident in which Israeli troops have opened fire at the refugee camp recently, the sources said. [...]"

- Mosque blaze was an electrical fire, not arson, firefighters say (Haaretz) - "Mosque in the village of Mughayer, close to Ramallah in the West Bank, contained no traces of flammable liquids or materials". Pour rappel, cet incendie il y a quelques semaines avait donné lieu à une assez forte couverture médiatique en France pour illustrer les tensions d'alors, et pour mieux "montrer" que les violences allaient dans les deux sens (les Juifs s'en prenant aux Arabes). En réalité, il n'y a tout simplement pas eu d'incendie volontaire.
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/1.631291
- Backdraft: Some Media Outlets Backtrack on Mosque 'Arson' (CAMERA) - "Weeks after many news media outlets attributed the Nov. 12 fire at a mosque in the West Bank village of Mughayer to Jewish arsonists, an Israeli firefighters' investigation concluded a few days ago reveals the cause was actually an electrical malfunction". Et pourtant Piotr Smolar, dans Le Monde, avait encore tout récemment considéré (sans émettre le moindre doute) qu'il s'agissait d'une nouvelle infamie commise par les "colons" juifs. Voici ce qu'il écrivait le 11 décembre dernier : "Pour comprendre ce qu’est un avant-poste, son ambiguïté, le poison qu’il injecte dans la terre, il suffit de traverser Adeï Ad en voiture [on appréciera le retour de la rhétorique des Juifs qui "empoisonnent la terre" par leur seule présence...]. [...] Les colons se sentent dans leur droit biblique, tandis que les Palestiniens craignent les représailles des soldats israéliens, en cas d’escalade. Dans l’un des villages arabes, Al-Moughayir, la mosquée a été incendiée il y a trois semaines. L’odeur rance de brûlé continue d’envelopper les alentours". On rêverait de voir notre "journal de référence" corriger, sinon la rhétorique nauséabonde qu'il affectionne, au moins les informations factuellement fausses qu'il propage.
http://www.camera.org/index.asp?x_context=9999&x_article=2903


"Processus de paix"

- Abbas’ advisor: All of “Palestine” will “return” to Palestinians ‎through "resistance" (PMW) - voir la (courte) vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=13442
   "In his latest sermon, Mahmoud Abbas' advisor on Religious and Islamic Affairs stated that "all our occupied land, all our rights in Palestine... our ancestors' legacy - all of it will return to us even if it takes time." Since the Palestinian Authority claims historical rights to all of Israel, by referring to "our ancestors' legacy" returning, Abbas' advisor Mahmoud Al-Habbash is assuring Palestinians that Israel's demise is assured. [...]"

- Les Palestiniens annoncent un projet de résolution à l’ONU (Times of Israel) - "les Palestiniens ont annoncé qu’ils soumettraient mercredi à l’ONU un projet de résolution réclamant la fin de l’occupation israélienne d’ici à deux ans".
http://fr.timesofisrael.com/les-palestiniens-annoncent-un-projet-de-resolution-a-lonu/
- Netanyahu rejette le projet de résolution palestinien avant de rencontrer Kerry (AFP) - USA : "Ce n'est pas la façon dont, je pense, il nous faut appréhender une négociation très compliquée, en imposant une échéance de deux ans"
https://fr.news.yahoo.com/rome-rencontre-kerry-netanyahu-palestiniens-annoncent-projet-r%C3%A9solution-091339784.html
   "Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a sèchement rejeté lundi la décision palestinienne de déposer à l'ONU un projet controversé de résolution, quelques heures avant sa rencontre avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry à Rome. "Nous n'accepterons pas les tentatives visant à nous imposer des mesures unilatérales dans un délai déterminé, alors que l'islamisme radical se propage dans le monde entier", a-t-il dit dans des propos diffusés par la radio militaire. [...]
    L'annonce des Palestiniens est tombée dans la soirée via une déclaration de Wassel Abou Youssef, un des dirigeants de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) : "La direction palestinienne a décidé d'aller devant le Conseil de sécurité mercredi pour qu'il vote le projet (demandant) la fin de l'occupation" israélienne.
    Cette initiative risque de se heurter au veto américain. Washington s'oppose à toute mesure unilatérale de la part des Palestiniens visant à obtenir de l'ONU la reconnaissance d'un Etat, jugeant qu'il doit être l'aboutissement de négociations de paix. "Ce n'est pas la façon dont, je pense, il nous faut appréhender une négociation très compliquée, en imposant une échéance de deux ans", a commenté à ce propos un responsable du Département d'Etat.
    M. Netanyahu avait déjà rejeté catégoriquement dimanche l'idée d'un retrait de Cisjordanie et de Jérusalem-Est d'ici à deux ans. "Nous sommes confrontés à la possibilité d'une attaque diplomatique, autrement dit d'une tentative de nous imposer par des décisions de l'ONU un retrait aux lignes de 1967 dans un délai de deux ans", a-t-il affirmé. Un tel retour "amènerait les islamistes extrémistes dans les banlieues de Tel-Aviv et au coeur de Jérusalem", a-t-il estimé. "Nous le permettrons pas. Nous le rejetterons fermement et de façon responsable." [...]"
- Israël veut un veto américain aux projets sur un Etat palestinien (Reuters) - Netanyahou : "Ce que nous attendons, c'est que les Etats-Unis respectent la position qu'ils ont depuis 47 ans, à savoir qu'une solution au conflit doit être trouvée par la négociation, et je ne vois pas de raison pour que cette politique change".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-veut-un-veto-am%C3%A9ricain-aux-projets-sur-065025094.html
- Les Palestiniens sur le front diplomatique, Cyrille Louis (Le Figaro) - "«Jusqu'à présent, les États-Unis ont contré toutes les initiatives unilatérales qui allaient à l'encontre des intérêts fondamentaux de l'État d'Israël, et nous espérons qu'ils persévéreront dans cette voie», confie un diplomate israélien".
http://www.lefigaro.fr/international/2014/12/15/01003-20141215ARTFIG00393-les-palestiniens-sur-le-front-diplomatique.php

- Les Palestiniens se lancent dans un jeu de longue haleine, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "si Ramallah est peut-être intéressé par une confrontation diplomatique avec Israël, il ne désire certainement pas un affrontement violent".
http://fr.timesofisrael.com/les-palestiniens-se-lancent-dans-un-jeu-de-longue-haleine/
   "Les décisions prises la nuit de dimanche par l’Autorité palestinienne de faire appel au Conseil de sécurité des Nations unies pour obtenir la reconnaissance étatique tout en se maintenant la coopération sécuritaire avec Israël, témoigne – aussi étrange que cela puisse paraître – d’une volonté à vouloir empêcher une rupture des relations israélo-palestiniennes, au moins dans un avenir proche.
    Cette même volonté à maintenir le calme a été prouvée la semaine dernière grâce au fait qu’un calme relatif a été préservé en Cisjordanie malgré la mort du responsable palestinien Ziad Abou Ein lors d’un affrontement avec les forces de sécurité israéliennes pendant une manifestation en Cisjordanie. Il est probable que le décès inopportun d’Abou Ein, à la veille de l’anniversaire de la fondation du Hamas, a également été un facteur qui a contribué dans le processus de décision du Fatah à s’abstenir d’organiser de grandes manifestations dans les lieux de friction avec Israël. Personne à l’AP ou au Fatah ne voulait voir une troisième intifada éclater pendant un moment festif pour la faction rivale.
    Les médias en Israël et dans le monde se sont naturellement concentrés principalement sur la première moitié de la décision prise par la direction palestinienne – le projet de faire appel au Conseil de sécurité mercredi – et beaucoup moins sur l’autre partie de la décision. Mais la décision de la PA de maintenir la coopération sécuritaire démontre que même si Ramallah est peut-être intéressé par une confrontation diplomatique avec Israël, il ne désire certainement pas un affrontement violent. [...]
    Alors pourquoi avoir pris la décision d’aller de l’avant de faire appel mercredi au Conseil de sécurité et ne pas attendre la fin des élections israéliennes, prévues pour le 17 mars, pour voir si un gouvernement plus favorable à des pourparlers de paix arrivera au pouvoir ? Premièrement, les dirigeants palestiniens ont conscience qu’ils avaient besoin de prouver à la population qu’ils agissent et qu’ils ne sont pas impuissants face à Israël.
    En outre, les Palestiniens sont inquiets ces derniers jours. Ils craignent que les gouvernements américain et français présentent conjointement une résolution qui serait plus en faveur d’Israël, et qui saperait la résolution palestinienne qui comprend un calendrier sur les deux prochaines années pour mettre fin au conflit et arriver au retrait israélien. D’où l’urgence. Et là encore, il y a une fenêtre de deux jours jusqu’à mercredi qui permettra à l’Autorité palestinienne de s’engager dans des négociations avec la France et les Etats-Unis en vue de formuler une résolution de compromis qui sera plus proche de la position palestinienne.
    L’AP tente de jouer aux échecs contre le Premier ministre Netanyahu et le gouvernement américain. Ramallah comprend que son refus de céder sur la question signifie qu’il y a une forte probabilité pour que la Maison Blanche décide de s’opposer à la proposition palestinienne. Et donc, il est déjà en train de formuler ses prochaines manœuvres de son plan stratégique conçu pour au moins ignorer élections israéliennes, mais aussi pour embarrasser Netanyahu. Le résultat est que dans le cas d’un échec au Conseil de sécurité, l’Autorité palestinienne tentera d’adhérer à la Cour pénale internationale. [...]"

- Did Fatah call for assassination of Israeli minister? (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=13430
   "Fatah’s military wing, the Al-Aqsa Martyrs’ Brigades, publicized a call “to respond in kind” to what they called the “assassination of [PA] Minister Ziad Abu Ein.” Calling to “respond in kind” to what Fatah calls an “assassination” of a Palestinian minister could be interpreted as a call to assassinate an Israeli minister.
    Abu Ein collapsed and died of a heart attack during a demonstration against Israel last week. The Israeli coroner reported he died of a “stress-induced heart attack” while the Palestinian coroner said the heart attack “was caused by injury” a few minutes after a heated exchange with an Israeli soldier, in which the soldier had grabbed his neck. [...]"


Jordanie

- "Be careful how we ask Allah to destroy the Jews" (Elder of Ziyon) - "Every Friday, in every Jordanian mosque, there are calls for genocide against Jews! And the article implies that this is a decision from a Jordanian government minister! In some science-fiction, alternate universes, this might be considered newsworthy".
http://elderofziyon.blogspot.fr/2014/12/be-careful-how-we-ask-allah-to-destroy.html


Monde

- Le tueur islamiste et antisémite de Sydney harcelait les Juifs australiens (Philosémitisme) - "The man killed by Australian police [Monday] after carrying out the siege of a cafe in downtown Sydney was a known anti-Semite who sent abusive letters and messages to members of Australia’s Jewish community".
http://philosemitismeblog.blogspot.fr/2014/12/le-tueur-islamiste-et-antisemite-de.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages