Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 10:57

France


- Attentats de Paris : des menaces contre le Bataclan ignorées pendant cinq ans (France TV info) - car "le patron est un juif qui finance l'armée israélienne"...
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/attentats-de-paris-des-menaces-contre-le-bataclan-ignorees-pendant-cinq-ans_1224379.html
"La menace contre le Bataclan était connue. Une information judiciaire avait même été ouverte le 13 juillet 2010 sur un projet d'attentat contre la salle de spectacle finalement attaquée le 13 novembre 2015 à Paris, révèle mardi 15 décembre Le Canard Enchaîné. Une menace qui n'avait entraîné aucune mesure de surveillance particulière jusqu'à la mort de 89 morts lors du concert des Eagles of Death Metal.
Tout commence le 22 février 2009. Ce jour-là, un groupe de lycéens français est victime d'un attentat au Caire (Egypte), qui fait un mort et 24 blessés. Une Française, Dude Hoxha, est rapidement arrêtée. Aux enquêteurs français, elle confie que l'un de ses amis avait pour "projet de faire exploser le Bataclan". Dans son journal intime, elle écrit que "le patron est un juif qui finance l'armée israélienne" (des soirées de soutien à Tsahal ont en effet été organisées dans la salle).
Une information judiciaire est ouverte et Farouk Ben Abbes, l'ami en question, est écroué. Faute de preuves, elle se termine le 14 septembre 2012 par un non-lieu. Les propriétaires de la salle de concert ne sont pas informés des menaces. Olivier Morice, l'avocat de Cécile Vannier, la victime du Caire, écrit aux juges en 2014 pour se faire communiquer le dossier. Sans succès.
Le 14 décembre, celui qui est désormais avocat de certaines victimes du Bataclan a demandé la jonction de ce dossier avec l'enquête sur l'attaque. Farouk Ben Abbes est en effet un proche de Fabien Clain, qui a revendiqué les attentats du 13 novembre pour le groupe Etat islamique. Ce n'est pas le seul lien entre les deux affaires : Christophe Teissier, qui avait dirigé l'information judiciaire, est en charge de l'enquête sur le massacre du Bataclan."

- Radicalisation : entretien avec Kamaldeep Bhui (professeur de psychiatrie à l’université Queen Mary de Londres) - "Nos conclusions vont à l’inverse de ce que nous attendions : les discriminations, la pauvreté et la religion ne sont pas particulièrement associées à la probabilité d’une sympathie pour le terrorisme. Les gens attirés par le djihad sont relativement riches et éduqués".
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/12/14/la-radicalisation-releve-de-la-sante-publique_4831865_1650684.html
"- Le Monde : Votre étude sur le processus de radicalisation publiée en septembre 2014 bouleverse quelques idées reçues. Quels en sont les enseignements ?
- Kamaldeep Bhui : Je me suis intéressé à la phase précoce de la radicalisation : pourquoi des gens vivant dans une société qui leur apporte sécurité et éducation rompent-ils avec leur famille, et sont-ils prêts à sacrifier leur vie et à attaquer leur propre pays ? Nos conclusions vont à l’inverse de ce que nous attendions : les discriminations, la pauvreté et la religion ne sont pas particulièrement associées à la probabilité d’une sympathie pour le terrorisme. Les gens attirés par le djihad sont relativement riches et éduqués.
En revanche, ceux qui le condamnent se trouvent parmi les plus pauvres et en moins bonne santé, ainsi que parmi les personnes qui ne sont pas nées au Royaume-Uni, autrement dit les immigrés. Nous avons aussi remarqué que les sympathisants de l’action violente ne disposent que d’un réseau social limité et se caractérisent par des tendances dépressives, une vision pessimiste de la vie. Ils peuvent être amenés à considérer les démonstrations de violence comme un moyen de régler leurs problèmes. Au total, 2,5 % de notre échantillon sont attirés par les protestations violentes, et entre 0,5 % et 1 % par les actes extrêmes. C’est peu, mais cela représente tout de même pas mal d’individus.
- Quel rôle joue la religion ?
- Si les terroristes font usage du langage religieux pour justifier leurs actes, notre enquête montre que ceux qui sont attirés par la violence ne sont pas particulièrement cultivés en la matière. Ce sont souvent des convertis ou des gens isolés qui essaient de se connecter à ce qu’ils croient être leur religion d’origine. On ne peut pourtant pas ignorer que la plupart des attentats ont lieu dans des pays musulmans, et que la plupart des victimes sont musulmanes. [...]"

***************************************************

Intifada ?

- Tentative d'attaque contre des soldats israéliens, l'assaillant tué (AFP) - "Lors d'une patrouille de routine dans la zone proche du point de contrôle de Hawwara (près de Naplouse), les soldats ont repéré un suspect et se sont approchés de lui pour l'interroger. Le Palestinien s'est alors précipité sur eux, un couteau à la main. Les soldats ont répondu à la menace immédiate et lui ont tiré dessus, le tuant".
https://fr.news.yahoo.com/tentative-dattaque-contre-soldats-isra%C3%A9liens-lassaillant-tu%C3%A9-115910949.html

- Cisjordanie : deux Palestiniens tués lors d'une attaque à la voiture bélier (AFP) - "Trois soldats ont été blessés lors des attaques, deux légèrement et un plus sérieusement".
https://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-deux-palestiniens-tu%C3%A9s-apr%C3%A8s-avoir-lanc%C3%A9-voitures-055112881.html
"Deux Palestiniens ont lancé leurs voitures contre des soldats dans la nuit de mardi à mercredi lors d'une opération de l'armée dans un camp de réfugiés proche de Ramallah et ont été tués, ont indiqué des sources israéliennes et palestiniennes concordantes.
"Cette nuit, lors d'une opération d'arrestation de Palestiniens recherchés et de saisie d'armes dans le camp de réfugiés de Qalandia, deux tentatives d'attaques à la voiture bélier ont été menées contre les forces de sécurité dans deux endroits différents du camp", a indiqué l'armée dans un communiqué. Une porte-parole de l'armée et le ministère palestinien de la Santé ont précisé que les deux auteurs palestiniens des attaques avaient été tués.
Trois soldats ont été blessés lors des attaques, deux légèrement et un plus sérieusement, ajoute le communiqué de l'armée. Les deux Palestiniens tués ont été identifiés par le ministère palestinien de la Santé comme Ahmad Jahajha, 21 ans, et Hekmat Hamdan, dont l'âge n'a pas été précisé. L'opération des forces israéliennes a été accompagnée de violents heurts avec les Palestiniens du camp, qui ont duré plusieurs heures, selon des témoins. [...]"

***************************************************

Israël

- Yaalon : pas encore assez de preuves dans l’incendie criminel de Duma (Times of Israel) - "« Nous savons qui sont les responsables de cet acte terroriste mais nous n’avons pas encore assez de preuves pour les juger », a dit Moshé Yaalon à la radio militaire sans dire explicitement si les suspects arrêtés récemment étaient bien les auteurs de cet incendie. « Les services de sécurité utilisent tous les moyens à leur disposition pour qu’ils soient jugés et je suis convaincu que nous les traduirons en justice », a dit le ministre".
http://fr.timesofisrael.com/yaalon-pas-encore-assez-de-preuves-dans-lincendie-criminel-de-duma/


***************************************************

Gaza & Hamas

- Tsahal : Une roquette tirée de Gaza s’écrase [jeudi] en territoire palestinien (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/tsahal-enquete-sur-une-alerte-a-la-roquette-dans-le-sud/

- « 2 collaborateurs au service d’Israël » condamné à mort par le Hamas (Times of Israel) - "les autorités du Hamas dans la bande de Gaza ont condamné un homme de 50 ans à la mort par pendaison pour sa « collaboration » avec Israël. Selon le reportage, le fils de l’homme, âgé de 27 ans, est condamné à 15 ans de prison pour des accusations d’espionnage et de trahison".
http://fr.timesofisrael.com/un-collaborateur-au-service-disrael-condamne-a-mort-par-le-hamas/

- Israel — Cleared but in the Dock, Elliott Abrams (senior fellow for Middle Eastern studies at the Council on Foreign Relations)
http://www.nationalreview.com/article/428447/israel-no-war-criminal
"The perversity of European attitudes toward, and treatment of, Israel were on ludicrous display in recent weeks. Almost simultaneously, a group of high-level retired military officers cleared Israel of the war-crimes charges thrown at it for the Gaza war of 2014 — and an Israeli officer was detained in Britain on exactly such war-crimes charges. The Jerusalem Post reported that "a retired IDF officer was detained for questioning in recent weeks upon landing in Britain on allegations that he was involved in war crimes during the Gaza war in the summer of 2014. The reserves officer was questioned for hours and was only released following Foreign Ministry intervention. . . . It is thought that the officer’s name was on a list prepared by pro-Palestinian groups naming IDF soldiers involved in alleged war crimes during Operation Protective Edge."
Meanwhile, the “High Level Military Group” or HLMG concluded exactly the opposite. Here is the final conclusion of its detailed 80-page report: "We can be categorically clear that Israel’s conduct in the 2014 Gaza Conflict met and in some respects exceeded the highest standards we set for our own nations’ militaries. It is our view that Israel fought an exemplary campaign, adequately conceived with appropriately limited objectives, and displaying both a very high level of operational capability as well as a total commitment to the Law of Armed Conflict. It did this under challenging circumstances on a formidably complex urban battlefield."
Who’s in the HLMG? People such as General Klaus Dieter Naumann, former chief of staff of the German Bundeswehr; General Vincenzo Camporini, former chief of the defense staff of Italy; Admiral José María Terán, former chief of the joint staff for Spain; Major General James Molan, former commander of the Australian Defence College; Colonel Richard Kemp, who commanded British forces in Afghanistan; and Ambassador Pierre-Richard Prosper, who served as ambassador at large for war-crimes issues in the U.S. government. Their report covers legal and operational issues, and as they put it, “Our purpose is to add a professional military and legal element to debates about warfare in the 21st century, which at times have been ill-informed and politicized, and which are of vital importance to our own armies and alliance partners.”
The latter point should be a warning for Americans, whose forces are spread across the globe and do engage in combat. If an Israeli officer can be detained today on some trumped-up charge laid by a far-left political group, an American officer can face that risk tomorrow. And the completely unprofessional and unrealistic standards of conduct being imposed on Israel today can be imposed on our forces tomorrow as well. In fact, the HLMG worries that Israeli standards of conduct are too high:
"Following our professional assessment of IDF conduct, several members of the HLMG expressed strong concerns that the actions and practices of the IDF to prevent collateral damage were so extensive, over and above the requirements of the Law of Armed Conflict, that they would curtail the effectiveness of our own militaries, were they to become constraining norms of warfare enacted in customary law."
So the work of the HLMG is welcome, and not just by Israel. “Israel’s experience carries important strategic, tactical and operational lessons for other democratic nations’ armies battling some of the most brutal and dangerous adversaries since the Second World War,” the HLMG notes. This won’t stop Palestinian extremists from calling every Israeli action against terror a war crime, but it should remind us that every ally in the war against jihadi terror should defend the Israeli record — or fall prey to media and NGO critiques and assaults that will make defense against terror nearly impossible."

***************************************************

"Processus de paix"

- Official PA TV to kids: Israel will cease to exist (PMW) - "In two recent broadcasts, official Palestinian Authority TV emphasized the PA message to children that Israel's existence is only temporary and will eventually cease to exist. The host of the program Children's Talk stated that Israel is "all ours" and that it "will return to us"." Vidéos plus bas.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16646
- PA TV to kids: ‎Israel "must know… all of this land belongs to us... and will return to us" (Vidéo 1mn)
https://www.youtube.com/watch?v=wcOjTWjHoGI
- PA TV to kids: Israel is “our land... it will all exist under the name of ‘the State of Palestine’’’ (Vidéo 1mn)
https://www.youtube.com/watch?v=zDDdcjwATQM

- Fatah Christmas spirit symbolized by murderer of two (PMW) - images sur le site.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=16672
"As its contribution to the Christmas spirit at Birzeit University near Ramallah, Fatah’s student movement Shabiba decorated a Christmas tree with pictures of “Martyrs” - among them terrorist murderer Muhannad Halabi who recently stabbed and killed two Israeli civilians in Jerusalem.
Additional “Martyrs” who the Fatah students apparently think express the message of love, benevolence and goodwill generally associated with Christmas and Christianity, were founder of the terror organization Hamas Ahmed Yassin, founder of the terror organization Islamic Jihad Fathi Shaqaqi, and Secretary-General of the terror organization PFLP Abu Ali Mustafa - all responsible for numerous terror attacks and the deaths of hundreds of Israeli civilians. Crowning the top of the tree was a picture of former PA and Fatah Chairman Yasser Arafat, who throughout his rule endorsed and encouraged terror attacks against Israelis. [...]"

- Cisjordanie : Ahed Tamimi, symbole de la contestation palestinienne (France TV info) - un reportage court (3mn) mais intéressant, qui montre assez bien l'instrumentalisation médiatique des enfants dans les territoires palestiniens.
http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/cisjordanie-ahed-tamimi-symbole-de-la-contestation-palestinienne_1225895.html
"L'image d'une jeune fille poing levé faisant face à l'armée israélienne avait fait le tour du monde en 2012. Avec ses boucles blondes, elle est devenue un symbole de la contestation palestinienne. À 14 ans, Ahed Tamimi, vient tous les vendredis à Nabi Saleh (Cisjordanie) protester contre la présence israélienne. "Il faut qu'ils sachent que l'on ne se rendra pas", lance à France 2 la jeune fille. Jets de pierres contre grenades lacrymogènes, ce face à face rituel l'a rendu célèbre dans toute la région.
À l'époque de la photo qui l'a rendue célèbre, Ahed Tamimi n'avait que 11 ans. Sur une vidéo, on peut la voir poursuivre les soldats, n'hésitant pas leur porter des coups. Elle semble avoir déjà très bien compris comment tirer profit de la présence des médias. Très vite, l'adolescente est considérée comme une icône. Elle est accueillie par des dizaines de sympathisants dans certains pays de la région. La jeune fille a même reçu un prix pour son engagement en faveur de la cause palestinienne. Ahed Tamimi a même créé une agence de presse. Ses photos font le tour du monde, car les Palestiniens l'ont bien compris, les images sont devenues une arme redoutable. À 14 ans, Ahed Tamimi rêve dit-elle de voir son pays libre et de jouer au football au FC Barcelone, comme beaucoup d'adolescents de son âge."

***************************************************

Syrie

- Syrie : 34 civils tués [mardi] dans des raids aériens présumés russes (AFP) - "L'un des raids a tué au moins 16 civils sur un marché où était vendu du fioul dans une localité rebelle".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/15/97001-20151215FILWWW00285-syrie-34-civils-tues-dans-des-raids-aeriens-presumes-russes.php

***************************************************

Yémen

- Yémen : 7 civils tués [mardi] dans des bombardements (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/15/97001-20151215FILWWW00252-yemen-7-civils-tues-dans-des-bombardements.php

***************************************************

Iran

- L'AIEA passe l'éponge sur les activités nucléaires passées de l'Iran (AFP)
https://fr.news.yahoo.com/nucl%C3%A9aire-laiea-referme-dossier-activit%C3%A9s-pass%C3%A9es-liran-151035159.html
"L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a formellement refermé mardi le dossier concernant les tentatives de l'Iran de se doter de l'arme atomique dans les années 2000, ouvrant la voie à une mise en oeuvre prochaine de l'accord nucléaire historique conclu en juillet. Dans une résolution adoptée à la majorité des 35 pays composant son exécutif, l'agence onusienne a sobrement pris acte mardi à Vienne du fait qu'elle avait pu mener son enquête sur ces activités "selon le calendrier convenu", précisant que ceci "met fin à l'examen de ce sujet" par l'AIEA. [...]
"Ce dossier a une histoire longue et complexe, et l'héritage de méfiance entre l'Iran et la communauté internationale" reste à surmonter, a relevé le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano. Les investigations de l'AIEA ont en effet confirmé que l'Iran avait bel et bien mené avant 2003 une série de travaux pour se doter de l'arme atomique, malgré les démentis de la République islamique. L'enquête, dont les conclusions avaient été rendues publiques le 2 décembre, avait toutefois relevé qu'aucune indication "crédible" ne suggérait la poursuite de telles activités depuis 2009. Les activités suspectes, dont certaines s'étaient poursuivies après 2003, n'avaient "pas dépassé le stade d'études de faisabilité et scientifiques, et l'acquisition de certaines compétences et capacités techniques", selon les experts de l'AIEA. [...]"
- Israël : «sérieux doutes» sur le nucléaire iranien (AFP)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/15/97001-20151215FILWWW00371-israel-serieux-doutes-sur-le-nucleaire-iranien.php
"Israël a affirmé aujourd'hui avoir de «sérieux doutes» sur les objectifs nucléaires de l'Iran après la décision de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de refermer le dossier concernant la dimension militaire passée du programme de Téhéran. «Depuis plus d'une décennie, l'Iran n'a pas coopéré et a trompé (la communauté internationale). De sérieux doutes demeurent et des questions restent en suspens sur le programme iranien», a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué. «L'Iran doit encore coopérer pleinement avec l'AIEA pour (...) que soit vérifiée la nature pacifique de son programme nucléaire», ajoute le communiqué. [...]"

- Le test du missile iranien Emad viole une résolution de l'Onu (Reuters) - "Le nouveau missile iranien à longue portée Emad, testé avec succès le 10 octobre, peut emporter une charge nucléaire, ce qui est contraire à la résolution 1929 du Conseil de sécurité des Nations unies, selon un rapport d'experts de l'Onu".
https://fr.news.yahoo.com/le-test-du-missile-iranien-emad-viole-une-144157944.html
- L'Iran promet de poursuivre ses tests de missiles (Reuters)
https://fr.news.yahoo.com/liran-promet-poursuivre-ses-tests-missiles-185353657.html
"L'Iran n'acceptera pas que la communauté internationale impose des restrictions au développement de ses programmes de missiles, a déclaré mercredi le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehghan. Des experts des Nations unies, dans un rapport que Reuters a pu consulter mardi, affirment que le nouveau missile iranien à longue portée Emad, testé avec succès le 10 octobre, est capable d'emporter une charge nucléaire, ce qui est contraire à la résolution 1929 du Conseil de sécurité des Nations unies.
"Nous avons testé l'Emad pour montrer au monde que la République islamique agira uniquement en fonction de ses intérêts nationaux et qu'aucun pays ne pourra lui imposer sa volonté", a dit Hossein Dehghan, dont les propos étaient rapportés par l'agence de presse Irna. Les essais de missiles balistiques par l'Iran sont interdits aux termes de la résolution 1929, adoptée en 2010 et qui restera effective jusqu'à la totale entrée en vigueur de l'accord conclu en juillet dernier à Vienne entre les grandes puissances et la République islamique. [...]"

Partager cet article

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages