Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 10:11

Metal detectors

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 10:09
France

- Netanyahu aurait dit à Macron qu’il était sceptique sur les initiatives de paix américaines (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-aurait-dit-a-macron-quil-etait-sceptique-sur-les-initiatives-de-paix-americaines-media/
   "[...] Bien que les deux chefs d’État n’aient pas consacré plus de deux minutes à la question, Macron aurait demandé à Netanyahu ce qu’il comptait faire pour faire avancer le processus de paix. Netanyahu aurait alors sorti une carte du Moyen Orient avec des légendes en couleur, indiquant comment les différents états étaient alignés, ainsi que la vidéo qu’il avait montrée à Trump sur l’incitation anti-Israël dans les médias palestiniens. C’est suite à cette vidéo que Trump s’en serait pris verbalement au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas en mai et l’aurait accusé d’être directement impliqué dans la campagne d’incitation contre Israël.
    Selon le journal, Netanyahu aurait déclaré à Macron que « la question palestinienne est compliquée ». Quand Macron a rétorqué qu’il « la compliquait davantage en construisant de plus en plus d’implantations », le Premier ministre a répliqué que la plupart de ces constructions se faisaient dans les blocs d’implantation qu’Israël conserverait, quel que soit l’accord de paix. Il aurait également déclaré que si un accord de paix venait à être signé, il n’évacuerait pas les implantations, mais autoriserait les Juifs à vivre dans un état palestinien.
    Quant aux tentatives de Trump de faire progresser les négociations de paix, Macron a indiqué qu’il y voyait « une opportunité de paix ». Netanyahu a répondu qu’il pensait que l’opportunité reposait davantage sur les relations entre Israël et ses voisins arabes sunnites, et qu’il était intéressé par un processus « en parallèle », l’un avec les pays sunnites, et un second avec les Palestiniens, selon l’article.
    Des sources diplomatiques ont relayé des propos de Netanyahu, qui a indiqué qu’il « sera compliqué de mettre en œuvre rapidement le projet américain. Je ne sais pas si Abbas peut en respecter les termes, en raison de sa politique interne. Mais nous coopérerons avec les mesures de Trump ».
    Les sources indiquent que le Premier ministre israélien a quitté cet entretien très enthousiaste, et n’avait pas l’impression que Macron prévoyait une initiative de paix comme l’avaient fait ses prédécesseurs François Hollande et Nicolas Sarkozy. [...]"

- Mélenchon fustige la venue de Netanyahu et le discours de Macron (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/melenchon-fustige-la-venue-de-netanyahu-et-le-discours-de-macron/
   "Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon et député des Bouches-du-Rhône a jugé lundi dans son blog, à travers un long texte intitulé ‘Cela ne s’invente pas’, que « l’invitation » du Premier ministre de l’état juif « a suscité des haut-le-cœur de tous côtés pour les raisons politiques que l’on comprend sans difficulté quand on n’est pas d’extrême droite ». [...]
    Le leader de La France Insoumise a ensuite consacré le reste de son texte à tenter d’analyser le discours prononcé par le président français, Emmanuel Macron, lors de cette cérémonie. « Lier l’antisionisme et l’antisémitisme est une thèse très ancienne des milieux communautaristes. Mais c’est la première fois que cette thèse est rendue officielle par le président de notre République, » écrit-il. Avant de s’interroger plus loin : « Qui pourrait admettre qu’une telle option soit prise au nom du pays tout entier sans une seconde de discussion par qui que ce soit, du seul fait que le Prince l’a décidé ? » [...]
    Il soutient un boycott général contre Israël. Fidèle à son style oratoire populiste, il avait déclaré que permettre à Israël de conserver même quelques implantations en Cisjordanie « est comme laisser les voleurs de banque garder l’argent ». [...]
    A l’instar de Marine Le Pen et Henri Guaino, le président du groupe LFI à l’Assemblée a aussi fustigé dans son blog l’idée selon laquelle « la France est responsable de la rafle du Vel d’Hiv » en 1942. « Dire que la France, en tant que peuple, en tant que nation est responsable de ce crime c’est admettre une définition essentialiste de notre pays totalement inacceptable », a affirmé Mélenchon. [...]
    Tout en reconnaissant la responsabilité de certains Français, Mélenchon réfute la culpabilité de la France [...] : « La France n’est rien d’autre que sa République. À cette époque, la République avait été abolie par la révolution nationale du maréchal Pétain. Dans cette vision de l’Histoire, la France, à cette époque, était à Londres avec le général De Gaulle et partout des Français combattaient l’occupant nazi. »
    Il continue plus loin : « Jamais, à aucun moment, les Français n’ont fait le choix du meurtre et du crime antisémite ! Ceux qui ne sont pas juifs ne sont pas tous, globalement et en tant que Français, coupables du crime qui a été commis à ce moment-là ! » – mettant plutôt volontiers l’accent sur la « résistance » de la France en jugeant qu’il n’est pas du « pouvoir de M. Macron d’assigner tous les Français à une identité de bourreau. Non, non, Vichy ce n’est pas la France ! »
    Sa conclusion [...] : « Je mets en garde : méconnaître les fondamentaux de l’identité républicaine du pays expose ceux qui la molestent ou la violentent à de puissants et irréversibles retours de bâton venant du plus profond du sentiment commun des Français. »"

- Macron a raison, le Vel d’Hiv c’était la France, Benoît Rayski (Causeur) - "Vichy, c’est l’ignoble statut des Juifs d’octobre 1940, statut qui ne devait rien à l’occupant : les Allemands n’en demandaient pas tant. Vichy, c’est le triomphe de notre antisémitisme, bien à nous, bien français et parfaitement autonome par rapport à l’antisémitisme nazi avec lequel il avait bien sûr des affinités électives".
https://www.causeur.fr/macron-a-raison-le-vel-dhiv-cetait-la-france-145649
   "Comme Régis de Castelnau, je ne porte pas Emmanuel Macron dans mon cœur. Comme Régis de Castelnau, je suis farouchement hostile à toute forme de repentance. Mais contrairement à lui, je ne crois pas qu’Emmanuel Macron, en disant « Vichy c’était la France », se soit livré à un exercice de génuflexion expiatoire. Ni qu’il ait demandé qu’on fasse pénitence pour cela.
    Vichy, parlons-en, justement, parce qu’il y a eu la commémoration du 75ème anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv. Vichy, c’est l’ignoble statut des Juifs d’octobre 1940, statut qui ne devait rien à l’occupant : les Allemands n’en demandaient pas tant. Vichy, c’est le triomphe de notre antisémitisme, bien à nous, bien français et parfaitement autonome par rapport à l’antisémitisme nazi avec lequel il avait bien sûr des affinités électives.
    Vichy, c’est la victoire des ligues fascisantes et anti-juives d’avant-guerre, une revanche affichée sur l’Affaire Dreyfus. Vichy, ce sont les gendarmes français, seuls à l’œuvre en juillet 1942 pour rafler les Juifs, les parquer au Vel d’Hiv, puis à Drancy, et de là vers les chambres à gaz.
    Vichy, ce sont des dizaines de milliers de miliciens et de policiers obéissant aux ordres, y compris les plus abjects, des pouvoirs pétainistes. Vichy, ce sont des centaines de milliers de fonctionnaires dociles et souvent serviles. Vichy, ce sont des magistrats aux ordres, qui, sans état d’âme, expédiaient des résistants à la guillotine.
    Vichy, ce sont les Brigades spéciales de la police parisienne qui font le travail que la Gestapo n’aurait pas été capable de faire. Vichy, c’est évidemment, à ce moment-là, la France. Une France répugnante, mais la France quand même. Comme l’Allemagne hitlérienne était également l’Allemagne. Comme l’Italie fasciste de Mussolini était l’Italie.
    Mais pourquoi évoquer un passé vieux de 75 ans ? Parce que si on s’interdit de nommer les assassins d’hier, on s’empêche de désigner ceux d’aujourd’hui. Macron, à qui on peut faire bien des reproches, a trouvé les mots justes quand il a cité les noms des Juifs assassinés dans la France d’aujourd’hui : d’Ilan Halimi à Sarah Halimi… Macron a dit aussi, en substance, que « l’antisionisme était l’antisémitisme réinventé ». Rien que pour cette phrase, il doit être remercié."

********************************************
Violences au Mont du Temple

- La colère palestinienne monte contre les mesures de sécurité autour de l’esplanade des Mosquées, Piotr Smolar (Le Monde) - "« Al-Aqsa, c’est le sang dans nos veines », dit-il. Il refuse toute comparaison avec le mur des Lamentations, où des portiques similaires existent : « Ils ont mis ça en place là-bas parce qu’ils savent que le lieu ne leur appartient pas, c’est pour se protéger. »"
http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/07/19/la-colere-palestinienne-monte-contre-les-mesures-de-securite-autour-de-l-esplanade-des-mosquees_5162217_3218.html
   "Les talkies-walkies des policiers israéliens grésillent, pendant que les fidèles musulmans s’agenouillent sur le bitume, devant eux. La porte des Lions, à l’entrée est de la vieille ville de Jérusalem, devient un lieu de ralliement pour la cause la plus explosive qui soit, côté palestinien : la défense de la mosquée Al-Aqsa sur l’esplanade des Mosquées (mont du Temple pour les juifs). Le soir, les affrontements débutent avec les forces de l’ordre, qui répondent en tirant des balles en caoutchouc et des grenades assourdissantes. Une quinzaine de Palestiniens ont été blessés mardi 18 juillet.
    A la suite de l’assassinat de deux policiers, le 14 juillet, par trois Arabes israéliens, les autorités ont pris une mesure exceptionnelle : le bouclage du lieu saint pendant quarante-huit heures. Puis ils ont installé des portiques de détection de métaux à plusieurs portes d’entrée. Cette mesure, présentée comme une évidence sécuritaire par le gouvernement israélien, fournit un motif de mobilisation à une scène palestinienne éclatée et déprimée, surtout à Jérusalem-Est. Une idée fait consensus : Israël porte atteinte au compromis régissant la gestion et l’accès à l’esplanade des Mosquées, considérée comme le troisième lieu saint de l’islam. Pour cette raison, le Waqf, la fondation pieuse jordanienne qui administre le site, a appelé les fidèles à ne pas se soumettre aux portiques, et à prier dehors.
    Le soir, ils sont plusieurs centaines à s’agenouiller. Tous connaissent le risque d’escalade. « On est contre la violence, explique Khaled Ghazaoui, imam à la mosquée Al-Aqsa. Mais quand on voit les gens prier dans la rue, entourés par des policiers israéliens, on ne sait jamais ce qui peut se passer. » Selon lui, pas de doute : « Les Israéliens ont un plan ancien, qu’ils réalisent pas à pas : ils veulent prendre le contrôle du lieu saint et le placer sous leur souveraineté entière. » [...]
    Saïd Abousbaih, 50 ans, employé dans une école d’imams à Beït Hanina, montre sa jambe droite violacée. Dimanche, une balle en caoutchouc l’a atteint, lors des premières échauffourées. Il est resté. « Al-Aqsa, c’est le sang dans nos veines », dit-il. Il refuse toute comparaison avec le mur des Lamentations, où des portiques similaires existent : « Ils ont mis ça en place là-bas parce qu’ils savent que le lieu ne leur appartient pas, c’est pour se protéger. » A ses côtés, assis par terre, Mohammed Abousneleh écoute. Ce jeune homme de 21 ans, originaire du camp de Chouafat, près de Jérusalem, travaille en temps normal dans une boulangerie de Tel-Aviv. Mais ce n’est pas un temps normal. « Depuis l’attaque de vendredi, je viens chaque jour, dit-il. Les Israéliens finiront par enlever les portiques. Sinon ça continuera dix jours, vingt jours… »"

- Palestinian Authority says aim of Temple Mount metal detectors is to "humiliate worshipers" (Elder of Ziyon) - "Once again, Arabs put everything in terms of honor and shame. Even though the holy places in Saudi Arabia have metal detectors and tight security, the problem here is that Jews are the ones who are enforcing the security, which is humiliating to them. Since they are so sensitive to being humiliated, which is often worse than death, they assume that Israel's aim is to humiliate them".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/palestinian-authority-says-aim-of.html

- Nouveaux heurts sur l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem (Reuters) - "Mardi, à la fin de la prière, plusieurs dizaines de personnes se sont mises à lancer des pierres et des bouteilles en direction des agents israéliens, qui ont eu recours à des moyens de dispersion".
https://fr.news.yahoo.com/nouveaux-heurts-sur-lesplanade-des-mosqu%C3%A9es-%C3%A0-j%C3%A9rusalem-054016470.html
- Jérusalem: prières autour de l'esplanade des Mosquées (AFP) - "A la fin de la prière ce soir, les musulmans ont scandé devant la porte des Lions: "par notre âme et notre sang, nous nous sacrifierons pour toi al-Aqsa" face à une haie de garde-frontières israéliens".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/19/97001-20170719FILWWW00296-jerusalem-tensions-sur-l-esplanade-des-mosquees.php

- Mont du Temple : Le chef du Hamas appelle le monde musulman à ‘passer à l’action’ (Times of Israel) - "« Où es-tu, nation d’un milliard, alors que la prière est interdite à la mosquée Al-Aqsa ? Où sont tous les sommets arabes alors que la mosquée est souillée par les colons ? » a-t-il demandé. Les Palestiniens se réfèrent souvent aux Israéliens comme étant des « colons ». Haniyeh a demandé une action urgente « pour faire face à l’agression et au terrorisme israéliens à Al-Aqsa », la mosquée située sur le mont du Temple qui accueille également le sanctuaire du Dôme du Rocher".
http://fr.timesofisrael.com/mont-du-temple-le-chef-du-hamas-appelle-le-monde-musulman-a-passer-a-laction/

- Hanegbi : les détecteurs de métaux et les caméras maintenus au mont du Temple (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/hanegbi-les-detecteurs-de-metaux-et-les-cameras-maintenus-au-mont-du-temple/
   "[...] La politique du gouvernement israélien, a-t-il ajouté, était que « nous ne nuirions pas aux droits des musulmans et de tous les fidèles à prier au mont du Temple. Bien au contraire. Afin d’assurer la sécurité de ceux qui prient, et ceux qui les protègent, nous ne capitulerons pas face à ceux qui veulent nous entraîner dans le sang ».
    Hanegbi a indiqué que les plaintes au sujet des détecteurs de métaux étaient un prétexte. « Il y a des détecteurs de métaux au Vatican », a-t-il noté, précisant qu’il les avait récemment parcourus lors de sa rencontre avec le pape. « Personne ne s’en inquiète. » Il y a des détecteurs de métaux depuis des années au mur Occidental, a-t-il rappelé.
    Ce qui est vraiment en jeu, c’est qu’« il y a ceux qui n’aiment pas le fait qu’Israël soit souverain à Jérusalem et au mont du Temple », a déclaré le ministre. Il a cité le Hamas et la branche Nord du Mouvement islamique israélien. Mais « nous ne les laisserons pas utiliser le mont du Temple comme un lieu où ils tuent des policiers », a déclaré Hanegbi, en se référant aux meurtres des deux policiers survenue le 14 juillet dernier. [...]"

- Un ministre de l’AP accuse Israël de profiter de l’attentat pour creuser sous le mont du Temple (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/un-ministre-de-lap-accuse-israel-de-profiter-de-lattentat-pour-creuser-sous-le-mont-du-temple/
   "Adnan al-Husseini, ministre des Affaires de Jérusalem de l’Autorité palestinienne (AP), a accusé dimanche Israël d’avoir profité de la fermeture de deux jours du mont du Temple pour chercher des moyens de creuser sous la mosquée Al-Aqsa. L’accusation, dont l’ampleur est explosive, a été faite le jour de la réouverture du site par Israël après un attentat qui a tué vendredi deux policiers, et dans un contexte de fortes protestations après l’installation de détecteurs de métaux aux entrées du site. Les terroristes auraient utilisé des armes cachées sur le lieu saint pour l’attentat.
    Husseini a affirmé que l’opération sécuritaire organisée sur le site pendant les deux jours de sa fermeture – pour la première fois depuis des décennies, le complexe était fermé aux fidèles musulmans un vendredi – était un prétexte à d’autres activités. « Pendant que les forces de l’occupation ont fermé Al-Aqsa, elles sont descendues dans les puits par les escaliers. Je pense qu’elles cherchaient un moyen de continuer à creuser », a-t-il déclaré, selon un article du site d’information officiel de l’AP, Wafa.
    Husseini n’a pas dit pourquoi il pensait qu’Israël voulait creuser sous la mosquée Al-Aqsa. Il a cependant déjà tenu des propos similaires, et affirmé qu’Israël cherchait à prouver l’existence des Temples juifs antiques afin de faciliter la construction éventuelle d’un troisième temple à la place de la mosquée Al-Aqsa. Une autre théorie du complot très répandue chez les Palestiniens et dans le monde arabe en général est qu’Israël creuse sous la mosquée pour détruire physiquement le lieu saint musulman.
   « Les fouilles sont minutieuses pour respecter la dignité du mont du Temple. Malgré les plaintes du Mouvement islamique et d’associations palestiniennes, pas une seule fouille ne s’est faite sous le mont », a rapporté en 2016 le quotidien israélien Haaretz. [...]"
- Mesures israéliennes à Al-Aqsa: les Palestiniens "gèlent" les contacts avec Israël (AFP) - ""Au nom de la direction palestinienne, j'annonce (...) un gel de tous les contacts avec l'Etat d'occupation à tous les niveaux jusqu'à ce qu'Israël s'engage à annuler toutes les mesures contre notre peuple palestinien en général et à Jérusalem et dans la mosquée Al-Aqsa en particulier", a déclaré M. Abbas".
https://fr.news.yahoo.com/mesures-israéliennes-à-al-aqsa-palestiniens-gèlent-contacts-192738360.html
- Fatah threatens more violence: “Rage for the Al-Aqsa Mosque!” (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21556

- Un terroriste palestinien tue trois Israéliens pendant un dîner de Shabbat (i24) - "Le terroriste s'est infiltré dans une maison vers 21h30 où une dizaine de personnes étaient réunies pour le traditionnel repas de Shabbat du vendredi soir. A coup de couteaux, le terroriste a grièvement blessé un homme de 70 ans, ainsi que son fils et sa fille, tous deux la trentaine. Tous ont succombé à leurs blessures. La femme du père de famille, âgée de 68 ans, a également été sérieusement blessée, mais est toujours en vie. "Il a attaqué et massacré une famille pendant le dîner de shabat, tuant le grand-père et deux de ses enfants et blessant la grand-mère", a indiqué une porte-parole de l'armée".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/151023-170721-attaque-au-couteau-en-cisjordanie-2-personnes-dans-un-etat-critique
- Journée sanglante en Israël et en Cisjordanie (Reuters) - "Trois palestiniens et trois Israéliens ont perdu la vie vendredi alors que les deux parties continuent de s'opposer sur la question du maintien de maintien des détecteurs de métaux à l'entrée de l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem. Les services de secours israéliens ont annoncé que trois Israéliens avaient été poignardés à mort dans leur domicile, situé dans l'implatation juive de Neve Tsuf".
https://fr.news.yahoo.com/s%C3%A9curit%C3%A9-renforc%C3%A9e-%C3%A0-j%C3%A9rusalem-pour-les-pri%C3%A8res-du-081042535.html
- Violences en Cisjordanie et à Jérusalem: 3 Palestiniens et 3 Israéliens tués (AFP) - "l'attaquant palestinien avait publié peu de temps avant de s'infiltrer dans la colonie un message sur sa page Facebook où il écrivait notamment: "Tout ce que j'ai c'est un couteau acéré et je répondrai à l'appel de (la mosquée) Al-Aqsa"."
https://fr.news.yahoo.com/palestinien-tu%C3%A9-balles-%C3%A0-j%C3%A9rusalem-123526771.html
   "[...] L'attaquant, âgé de 19 ans, a pénétré dans une maison de la colonie de Neve Tsuf, au nord-ouest de Ramallah, où il a tué trois civils israéliens et en a blessé un quatrième avant d'être lui-même blessé par balles par un voisin qui avait entendu les cris des victimes, a indiqué une porte-parole de l'armée. "Il a attaqué et massacré une famille pendant le dîner de shabat, tuant le grand-père et deux de ses enfants et blessant la grand-mère", a indiqué une porte-parole de l'armée [...]
    Sur une photographie du lieu de l'attaque diffusée par l'armée on voit le sol d'une cuisine totalement recouvert de sang. Selon l'armée, l'attaquant palestinien avait publié peu de temps avant de s'infiltrer dans la colonie un message sur sa page Facebook où il écrivait notamment: "Tout ce que j'ai c'est un couteau acéré et je répondrai à l'appel de (la mosquée) Al-Aqsa".
    Cette attaque est intervenue au terme d'une journée d'affrontements meurtriers entre forces de l'ordre israéliennes et manifestants palestiniens. [...]"
- Attaque à Halamish : 3 Israéliens poignardés à mort chez eux et une blessée grave ; le Hamas salue l’attaque « héroïque » (Times of Israel) - "Le Hamas a salué l’attaque comme « héroïque » et a déclaré qu’elle est intervenue après « les attaques d’Israël sur les droits de notre peuple à Jérusalem et dans la mosquée Al-Aqsa ». Après un premier interrogatoire, al-Jalil a révélé avoir acheté le couteau il y a deux jours, voulant commettre une attaque terroriste en raison des événements sur le mont du Temple à Jérusalem".
http://fr.timesofisrael.com/attaque-a-halamish-3-israeliens-poignardes-a-mort-chez-eux-et-un-blesse-grave/
   "[...] Selon une enquête préliminaire, le terroriste, un jeune palestinien originaire d’un village voisin, est arrivé dans l’implantation à pied et armé d’un couteau, a escaladé une des clôtures et a choisi la dernière maison située dans une rue proche. L’auteur a brisé une fenêtre et est entré dans la maison, surprenant les dix personnes à l’intérieur, a déclaré la Dixième chaîne. Une des femmes présentes dans la maison a caché un certain nombre d’enfants dans une des chambres, d’où elle a appelé la police et a commencé à crier dans le voisinage pour signaler qu’un terroriste était à l’intérieur de la maison. [...]
    Le Hamas a salué l’attaque comme « héroïque » et a déclaré qu’elle est intervenue après « les attaques d’Israël sur les droits de notre peuple à Jérusalem et dans la mosquée Al-Aqsa ». Après un premier interrogatoire, al-Jalil a révélé avoir acheté le couteau il y a deux jours, voulant commettre une attaque terroriste en raison des événements sur le mont du Temple à Jérusalem. [...]"
- Au moins 3 Palestiniens auraient été tués alors que les manifestations s’achèvent à Jérusalem (Times of Israel) - "Au moins 193 personnes ont été blessées lors des affrontements à Jérusalem et en Cisjordanie vendredi, a annoncé le Croissant-Rouge palestinien, ajoutant que les blessures avaient été causées par des balles réelles, des balles revêtues de caoutchouc, des incendies et des inhalations de gaz lacrymogènes. La police d’Israël a signalé qu’elle utilisait des moyens de dispersion de foule pour contrer les affrontements et qu’elle savait que deux personnes avaient été blessées et qu’elles ont été emmenées à l’hôpital Makassed".
http://fr.timesofisrael.com/un-ado-palestinien-aurait-ete-tue-alors-que-les-manifestations-sachevent-a-jerusalem/

- Au milieu des tensions au mont du Temple, on vous explique ce qu’est le Waqf (Times of Israel France) - "Alors qu’Israël contrôle l’accès de l’enceinte, à l’intérieur de ses neufs portes, le Département Awqaf de Jérusalem – parfois appelé Autorité de Dotations Religieuses Islamiques, ou simplement Waqf – exerce un contrôle quasi total. Le Waqf est entièrement contrôlé et financé par le gouvernement jordanien. Il administre la vie quotidienne sur le mont du Temple, ce qui comprend la mosquée Al-Aqsa, le Dôme du Rocher, les sites archéologiques, les musées et les écoles".
http://fr.timesofisrael.com/au-milieu-des-tensions-au-mont-du-temple-on-vous-explique-ce-quest-le-waqf/
- On Temple Mount, Israel long since made its fundamental compromise, David Horovitz (Times of Israel) - "Israel made its big-picture choice 50 years ago. It opted not to insist on religious freedom for Jews at the Temple Mount. Indeed, it opted not to insist on religious freedom at the Temple Mount, period. Israel deferred to Muslim sensitivities because of its perceived wider interests in working to normalize its very sovereign presence in the hostile Middle East".
http://www.timesofisrael.com/on-temple-mount-israel-long-since-made-its-fundamental-compromise/
   "[...] No concession, agreed by Israel in negotiations to resolve the current standoff, could come close to matching that most dramatic of compromises half a century ago, in which the revived Jewish nation, having defeated its enemies in a war foisted upon it and liberated the most sacred place in its religious heritage, promptly relinquished its religious rights there to the representatives of its vanquished enemies.
    And no compromise agreed to by Israel today could compare in its repercussions to the impact of that agreement 50 years ago, which has empowered a Palestinian and wider Muslim false narrative that asserts the Jews actually have no connection to the Mount, no history there, no legitimacy there — and by extension no sovereign legitimacy in Israel either. Why did defense minister Moshe Dayan’s concession on June 10, 1967, fuel that false narrative? Because, the way it was perceived in much of the Muslim world, the Jews could not and would not have relinquished their authority over the site if it truly constituted the most sacred physical focal point of their faith. Israel’s restraint, its religious realpolitik, in other words, has come to be regarded as proof of our illegitimacy. And of our duplicity. We were not the returning liberators; we were interlopers, who could and would be resisted until we returned to whence we ostensibly came.
    Why get into all that decades-old history again now? Why focus on Israeli forbearance half a century ago, and decades of Muslim delegitimization, when we’re grappling with immediate dangers swirling around the Temple Mount? Because that’s what all of this is really about. Israel made its big-picture choice 50 years ago. It opted not to insist on religious freedom for Jews at the Temple Mount. Indeed, it opted not to insist on religious freedom at the Temple Mount, period. Israel deferred to Muslim sensitivities because of its perceived wider interests in working to normalize its very sovereign presence in the hostile Middle East.
    Was that a historic mistake? Well, maybe it was, or maybe it was a vital, nation-saving imperative. It’s emphatically a question worth exploring. But the fact is that, today, right now, despite endless false assertions in the Muslim world to the contrary, there is no indication that the Netanyahu government intends to revisit that fundamental decision, no sign that it intends to reassert Israel’s fleeting full sovereignty at the Temple Mount.
In which case, it has less than three days, at most, to find an arrangement both sides can live with — to add one more tweak to that most dramatic of concessions from 50 years ago. [...]"

- 3 minutes on the Temple Mount (Arab video) (Elder of Ziyon) - la vidéo est vraiment bien faite, il faut le reconnaître.
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/3-minutes-on-temple-mount-arab-video.html
   "This video, done by an Arab filmmaker in late 2015, is very well done - and reveals interesting things.
    At the beginning, the videographer runs through one of the gates to the Temple Mount - with camera equipment - without any guards giving him a second look. Non-Muslims must wait in line, sometimes for hours, to go up. And Jews are checked for such contraband as prayer books.  (When I went up I had to leave most of my video equipment behind.)
    The videographer is running at top speed through the "holy site." That's what makes the video so dramatic. But it does appear that at least some of the people featured are acting. Kids playing soccer on the platform of the Dome of the Rock (at 1:05) is considered perfectly acceptable. Altogether, it appear to be more a park than a holy site."

********************************************
"Processus de paix"

- Former Peace Negotiator Acknowledges Mistakes (CAMERA) - "“One of the things that we foolishly never understood about Arafat [Yasser Arafat, Abbas’ predecessor],” Miller said, was that “he never gave up the gun from the beginning…”"
http://blog.camera.org/archives/2017/07/former_peace_negotiator_acknow.html
   "A former American Arab-Israeli peace negotiator, Aaron David Miller, acknowledged that the U.S. “overlooked” negative Palestinian behavior in its attempts to fashion a two-state solution. Miller, a former U.S. State Department employee and long-time author and commentator on the Middle East, made his remarks at a July 11, 2017 book launch at the Washington D.C.-based think tank, the Foundation for the Defense of Democracies (FDD).
    The event, attended by the press, policymakers and CAMERA, featured Miller, as well as FDD analyst Grant Rumley and Ha’aretz contributor Amir Tabon, both of whom were promoting their recent book The Last Palestinian: The Rise and Reign of Mahmoud Abbas. Politico’s Susan Glasser moderated a discussion between the three panelists, much of which revolved around the future of the Palestinian Authority (PA), which rules the West Bank (Judea and Samaria) and has been led for twelve years by Abbas.
    Miller, who participated in Arab-Israeli negotiations from the 1980s through the early 2000s, reflected on what American negotiators missed, noting:
   “We overlooked—in terms of the state-building capacity—we overlooked so many bad forms of behavior in the maybe well-intentioned pursuit of Israeli-Palestinian peace—corruption, authoritarian behavior, incitement—largely because the Israelis, however annoyed and disturbed they were by these trends, were also prepared to subordinate them to the overall goal and objective, and you see the consequences now. Same issues are there.”
   “One of the things that we foolishly never understood about Arafat [Yasser Arafat, Abbas’ predecessor],”
Miller said, was that “he never gave up the gun from the beginning…”
    Miller pointed out that these Palestinian institutional issues are endemic and stated, “the last thing the Middle East needs now—and Palestinians deserve a functional state for many reasons—is a broken, failed one.”
    The panelists’ discussion on Palestinian politics—a topic they all agreed was widely ignored by the media—also focused on who might succeed Abbas, an octogenarian who hasn’t stood for elections in more than a decade. Miller suggested Mohammad Dahlan, a former Fatah operative currently being embraced by the rival movement Hamas, as a possibility. Rumley stated that its currently a “competing race” between Marwan Barghouti, an imprisoned murderer and terrorist, and Jibril Rajoub “who hails from the security apparatuses.”
    Rumley also highlighted the chaos and confusion that might happen in the event of a succession:
   “What happened when Arafat passed was power went to the speaker of the PA’s parliament for 60 days while elections were prepared. That’s what Palestinian basic law says is supposed to happen. The problem with that now is that Hamas won the 2006 elections, so the speaker of parliament is a member of Hamas. It’s unlikely in any scenario that the Fatah-dominated PA is going to give power, even temporarily, to a member of Hamas.”
    Now, if not yesterday, might be a good time for the media to start devoting more attention to internal Palestinian affairs."

- PA official glorifies Martyrdom: "Our child Martyrs, Allah willing, are birds in Paradise” (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21534
   "PA official Laila Ghannam, the District Governor of Ramallah and El-Bireh, praised the "Martyrdom-death" of a 17-year-old terrorist who was shot and killed while throwing Molotov cocktails at Jewish civilians.
    With a play on words, she emphasized that rather than obtaining his matriculation certificate ("shahada") this summer, the terrorist "achieved the highest Martyrdom" ("shahada".) [Donia Al-Watan, independent Palestinian news agency, July 12, 2017; Official PA daily Al-Hayat Al-Jadida, July 13, 2017] She gave the terrorist's family a statuette of a bird, symbolizing her wish that: "Our child Martyrs, Allah willing, are birds in Paradise."
    Ghannam’s reference is to the Islamic tradition attributed to Muhammad, the Hadith, which teaches that Martyrs in Paradise reside inside the bodies of green birds: “Narrated Ka'b bin Malik: From his father that the Messenger of Allah said: 'The souls of the martyrs are in green birds, suspended from the fruit of Paradise, or the trees of Paradise.' [Jami'at-Tirmidhi 1641] [...]"

- Palestinian official says Israel plans to impose its hegemony on the entire Arab world (Elder of Ziyon) - "I never understood how a nation that is so hell-bent on expansionism and hegemony has given away the Sinai, the Gaza Strip, southern Lebanon and much of the West Bank - far more than half the territory it once controlled. But it is all part of the evil plan".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/palestinian-official-says-israel-plans.html
   "Here is one of those throwaway stories that shine a lot of light over how Palestinian leaders think and act. It starts off as a routine-sounding denunciation of Israel's closing the Temple Mount last Friday, but the details are more enlightening:
   "Dr. Mustafa Barghouthi, Secretary General of the Palestinian National Initiative, called on all Arab and Islamic states to impose immediate sanctions against Israel and its government in response to its unprecedented practices towards the first Qiblah and the third holiest shrine, Al-Aqsa Mosque and against the city of Jerusalem and its people the Palestinians."
    Barghouti is a former leader of the Palestinian Communist party. Suddenly, this staunch secular Palestinian cares about the "first Qiblah."
   "Barghouthi said Netanyahu with his ministers are hatching dangerous schemes to divide and Judaize the Al-Aqsa Mosque and if it succeeded to close Al Aqsa in the old city of Jerusalem without consequences, it would not hesitate to repeat this crime and the escalation of incursions of settlers to the Al-Aqsa Mosque and to divide it, as it  did to the Ibrahimi Mosque in Hebron.
    He added that after fifty years of occupation of the Al-Aqsa Mosque and the seventy years of the Nakba, and after the majority of Palestinians, Arabs and Muslims are prevented from visiting,  it is high time to deal with what Israel is doing, which began which the Palestinian people, but aims to devour the whole region and impose its hegemony on them."

    I never understood how a nation that is so hell-bent on expansionism and hegemony has given away the Sinai, the Gaza Strip, southern Lebanon and much of the West Bank - far more than half the territory it once controlled. But it is all part of the evil plan.
    A Palestinian official can make statements like this without the slightest fear that any newspaper or politician will make fun of him for saying such inanities. On the contrary, if anyone would criticize Barghouti, they would be the ones who would be criticized and ostracized by mainstream Palestinian opinion! [...]
    At the meeting I attended last week hosted by Phyllis Chesler, author Tuvia Tenenbom said that he once heard a Palestinian official talk about the "10,000 year history of Palestinians" in the region. Tenenbom (pretending to be a non-Jewish sympathizer) acted offended and said, "How dare you say that! It is a 30,000 year history!" The official agreed, of course, it was 30,000 years, he was sorry he misspoke. [...]"
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 23:10

- Know Your History: Jews Transforming The Land (NY Times, 1890-1912) (Israellycool)
http://www.israellycool.com/2017/07/07/know-your-history-jews-transforming-the-land-ny-times-1890-1912/
   "As I keep showing with this history series, there was a time when the New York Times reported honestly, and their reports from the time are very illuminating when it comes to the Arab-Israeli conflict and the competing narratives.
    The palestinian Arabs and their allies claim the Jews came from Europe, took their land, and then expelled them, the indigenous people of the land. We are also led to believe that had we not come back to our homeland, life would be fine and dandy for the Arabs living here, and the we ruined their lives.
    Back in July 1890, the New York Times ran this piece describing just what Palestine was like at the time. [...] Contrast with this New York Times piece 22 years later. [...] It is no wonder Emira Faisal said what he did after World War I. [...]"

Images du 16 juillet
Images du 16 juillet
Images du 16 juillet
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 23:09
France

- Macron: "nous ne cèderons rien à l'antisionisme", "forme réinventée de l'antisémitisme" (AFP) - "Emmanuel Macron a déclaré dimanche qu'il ne "cèderait rien à l'antisionisme", qui est selon lui "la forme réinventée de l'antisémitisme", lors de la commémoration de la rafle d Vel d'Hiv, en présence de Benjamin Netanyahu, Premier ministre d'Israël. "Nous ne cèderons rien aux messages de haine, nous ne cèderons rien à l'antisionisme car il est la forme réinventée de l'antisémitisme", a dit le chef de l'Etat, suscitant les applaudissements de l'assistance".
http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/16/2613257-macron-est-bien-france-organisa-rafle-vel-hiv.html

- Les Juifs français furieux du rejet de la qualification antisémite du meurtre de Sarah Halimi (JTA)
http://fr.timesofisrael.com/les-juifs-francais-furieux-du-rejet-de-la-qualification-antisemite-du-meurtre-de-sarah-halimi/
- L'affaire Sarah Halimi et le tabou du «nouvel» antisémitisme, Caroline Valentin (Le Figaro Vox) - "Le meurtre de Sarah Halimi doit être compris comme une alarme qui nous rappelle à nous-mêmes, à ce qui nous définit".
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/07/14/31003-20170714ARTFIG00092-l-affaire-sarah-halimi-et-le-tabou-du-nouvel-antisemitisme.php
   "Dans la nuit du 4 avril 2017, à Paris, Sarah Halimi, une femme de confession juive de 65 ans, est sauvagement assassinée. Son meurtrier, Kobili Traoré, un musulman radicalisé d'origine malienne au casier judiciaire long comme le bras, s'acharne sur elle pendant 40 longues minutes, d'abord dans le salon de de Sarah Halimi, puis sur son balcon. Il hurle «Allah Akbar», insulte sa victime, la traite de «grosse pute», de «sheitane» (démon en arabe). Plusieurs voisins entendent puis assistent, de leurs fenêtres ou de la cour, épouvantés, au massacre.
    Dans l'excellent article que Noémie Halioua a consacré à cette affaire dans le dernier numéro de Causeur, elle rapporte le témoignage de l'un d'entre eux: «la première chose qui m'a réveillé, c'est des gémissements d'un être vivant en souffrance. C'était de la torture. Au début, je pense que c'est un animal ou un bébé. Mais après, en ouvrant le rideau et en ouvrant la fenêtre, je comprends que c'est une femme qui gémit sous les coups qu'elle reçoit. A chaque coup, j'entends un gémissement, elle n'a même plus de force pour pousser un cri».
    Kobili Traoré tape tellement fort que son poing droit est tuméfié. Puis, apercevant dans la cour la lumière des lampes torche de la police, il hurle «attention, il y a une vieille dame qui va se suicider», saisit sa victime - encore vivante - par les poignets et la fait basculer par-dessus la balustrade de son balcon. Sarah Halimi gît dans la cour, morte, ensanglantée.
    Sarah Halimi connaissait Kobili Traoré, il était son voisin, il la menaçait constamment, elle avait peur de lui. Cinq ans auparavant, la sœur de ce dernier avait bousculé l'une des filles de Sarah Halimi en la traitant de «sale juive». Quelques jours après la mort de Sarah Halimi, les quelque cinq-cent personnes qui participent à la marche blanche organisée à Belleville en sa mémoire défileront sous les - «désormais traditionnels» relève Noémie Halouia - «morts aux juifs» et «nous on a les kalash» qui fusent des cités voisines.
   «Désormais traditionnels» … Oui, car les précédents sont désormais nombreux. Les «morts aux juifs» avaient déjà rythmé les défilés des manifestations «pro-palestiniennes» organisées, malgré leur interdiction, en juillet 2014 notamment à Paris et en Ile-de-France. Dans le même registre, les réactions qui ont suivi les meurtres de six personnes dont trois enfants juifs en 2012 par Mohammed Merah: l'imam bordelais Tareq Oubrou a expliqué avoir dû passer des semaines de prêche sur ce cas en raison de l'empathie pour Mohammed Merah que manifestaient les fidèles de sa mosquée ; le frère de Mohammed Merah, Abdelghani, a, quant à lui, témoigné des you-yous qui ont accompagné la mort de son frère et des félicitations que certains voisins sont venus présenter à leur mère, regrettant que Mohammed n'ait pas tué davantage de juifs.
    Mais cela remonte encore plus loin: Entre 1999 et 2000, année de la Seconde Intifada, le nombre d'actes antisémites a été multiplié par neuf, passant de 82 à 744. Depuis, il reste à un niveau extraordinairement élevé compte tenu du faible nombre de juifs en France, oscillant selon les années entre 400 et 900 environ, en fonction, surtout, des soubresauts du conflit israélo-palestinien. En 2002, la publication de «Les territoires perdus de la République», montre avec force témoignage la prééminence, l'ampleur et la violence de la haine à l'encontre des juifs dans certains quartiers sensibles. [...]
    De surcroît, le rapport de l'Institut Montaigne sur «l'islam de France» publié en septembre 2016 indique que «l'antisémitisme était un marqueur d'appartenance» pour un quart des musulmans et le sondage Fondapol de novembre 2014, que «Les musulmans répondants sont deux à trois fois plus nombreux que la moyenne à partager des préjugés contre les juifs. La proportion est d'autant plus grande que la personne interrogée déclare un engagement plus grand dans la religion.» [...]
    D'aucuns attribuent [cet antisémitisme] au conflit israélo-palestinien, à la politique israélienne et notamment à la poursuite des installations israéliennes en territoire palestinien. Mais ils ne savent pas ou prétendent ne pas savoir qu'il plonge ses racines dans une histoire beaucoup plus ancienne. Dans son livre de référence «Juifs en pays arabes - Le grand déracinement: 1850-1975», Georges Bensoussan rapporte la violence de cet antisémitisme dans les pays arabes et ce, de temps immémoriaux ; il explique comment, du Maghreb à l'Irak et de l'Egypte au Yémen, la vie de dhimmitude des juifs dans le monde arabe n'avait rien à envier, en termes d'oppression subie, de misère imposée, de sous-citoyenneté, d'humiliations et occasionnellement de pogroms, à celle des juifs dans l'empire des tsars.
    Cet antisémitisme n'est pas né du conflit israélo-palestinien, il s'en nourrit. Ce conflit ne crée pas cette haine, il n'augmente pas son intensité ; en revanche, en lui procurant le soutien de toute une gauche qui, comme le démontre Jean Birnbaum, ne comprend décidément rien au fait religieux, il légitime son expression. [...]
    Le meurtre de Sarah Halimi doit être compris comme une alarme qui nous rappelle à nous-mêmes, à ce qui nous définit. Cette inertie est indigne de nous. La France, pays des Lumières, berceau des valeurs universelles des droits de l'homme, ne peut pas être un pays où les juifs se font agresser et tuer, parce que juifs, dans l'indifférence générale. Nous sommes tous héritiers d'une histoire, nous sommes tous comptables d'un héritage qui va de Salomon de Troyes à la France de Vichy en passant par l'émancipation des juifs en 1791 (que la France a été la première en Europe à consentir) et par l'affaire Dreyfus. Par respect pour ce que nous sommes, pour ce que nous nous targuons de représenter, nous n'avons pas le droit d'assister sans réagir à la montée de la haine contre nos concitoyens juifs. Il en va de notre admiration pour la France et, en définitive, de notre fierté d'être français."

********************************************
Attentat du Mont du Temple

- Jérusalem: 3 assaillants abattus [vendredi] après avoir tiré sur des policiers (AFP) - "C'est la première attaque d'une telle ampleur à l'arme à feu depuis des années à l'intérieur des remparts de la Vieille ville".
https://fr.news.yahoo.com/j%C3%A9rusalem-3-assaillants-abattus-apr%C3%A8s-avoir-tir%C3%A9-policiers-052949620.html
- Trois Israéliens blessés dans une fusillade à Jérusalem (Reuters) - "Trois assaillants ont ouvert le feu vendredi matin dans la Vieille ville de Jérusalem, blessant trois Israéliens, dont deux dans un état critique, avant d'être eux-mêmes abattus par les forces de sécurité israéliennes".
https://fr.news.yahoo.com/j%C3%A9ruslaem-fusillade-dans-la-vieille-ville-3-isra%C3%A9liens-054129610.html
- Israël: trois Israéliens blessés dans une attaque terroriste à Jérusalem (i24) - ""L'attaque d'aujourd'hui était extrêmement grave et a dépassé toutes les lignes rouges. L'enquête est en cours. Nous devrons cependant réévaluer tous les arrangements sécuritaires au Mont du Temple et de ses environs'' a déclaré le ministre israélien de la sécurité publique Gilad Erdan".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/150370-170714-israel-plusieurs-israeliens-blesses-dans-une-attaque-a-jerusalem

- Attaque de Jérusalem: deux policiers israéliens succombent à leurs blessures (AFP) - "Les deux policiers étaient âgés de 22 et 30 ans, a précisé la porte-parole, ajoutant qu'un troisième avait été blessé légèrement dans l'attaque".
https://fr.news.yahoo.com/j%C3%A9rusalem-3-assaillants-abattus-apr%C3%A8s-avoir-tir%C3%A9-policiers-052949620.html
- Deux policiers israéliens tués dans une fusillade à Jérusalem (Reuters) - "Le Shin Bet (services de sécurité intérieurs israéliens) a établi que les trois assaillants étaient des Arabes de nationalité israélienne" ; "Le Hamas, le mouvement radical qui contrôle la bande de Gaza depuis dix ans, s'est félicité de ces tirs. "Le Hamas salue l'opération héroïque à Jérusalem", a dit le porte-parole du mouvement, Abdel-Latif al Kanoua".
https://fr.news.yahoo.com/j%C3%A9ruslaem-fusillade-dans-la-vieille-ville-3-isra%C3%A9liens-054129610.html
- Les 2 policiers tués sur le mont du Temple sont Haiel Sitawe, 30 ans, et Kamil Shnaan, 22 ans (Times of Israel) - "Sitawe, 30 ans, était originaire de la ville de Maghar, une ville majoritairement druze et arabe dans le nord d’Israël. Shnaan, 22 ans, venait du village druze de Hurfeish, également dans le nord d’Israël".
http://fr.timesofisrael.com/les-2-policiers-tues-sur-le-mont-du-temple-sont-haiel-sitawe-30-ans-et-kamil-shnaan-22-ans/

- A Jérusalem, un attentat singulier, Nissim Behar (Libération) - "L’attentat de la porte des Lions cause d’autant plus d’émoi en Israël que les deux policiers tués étaient druzes et que l’un d’entre eux était le fils de Shakib Shanan, un ex-député travailliste et figure de la Histadrout, le principal syndicat israélien. Le malaise est accentué par le fait que les assaillants étaient des membres de la minorité arabe de l’Etat hébreu. Un coup de massue pour les services de sécurité israéliens et pour Benyamin Nétanyahou, qui a convoqué ses principaux conseillers".
http://www.liberation.fr/planete/2017/07/14/a-jerusalem-un-attentat-singulier_1583974
- En quoi l’attaque de vendredi au mont du Temple était différente ? (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/en-quoi-lattaque-de-vendredi-au-mont-du-temple-etait-differente/
   "[...] Alors que des détails sur l’attaque ont été dévoilés, il est immédiatement apparu clair qu’il ne s’agissait pas d’une attaque normale. Tout, – de la localisation aux identités des personnes impliquées et les réponses à l’attaque, – était différent.
    L’attaque s’est produite juste en dehors du complexe du mont du Temple, une zone qui a été le lieu de tensions importantes, mais de peu d’attaques de ce type.
    Les trois tireurs n’étaient pas palestiniens, mais des Arabes israéliens, apparemment des cousins de la ville d’Umm al-Fahm dans le nord d’Israël. Les victimes n’étaient pas juives, mais des officiers de police israéliens druzes, les sergents-chefs Haiel Sitawe, âgé de 30 ans, et Kamil Shnaan, âgé de 22 ans. [...]
    La réaction israélienne à l’attaque était tout autant inhabituelle. Pour la première fois depuis des décennies, Israël a fermé le mont du Temple aux visiteurs du vendredi, qui est habituellement l’un des jours les plus populaires pour les visites des Musulmans au lieu saint. Dans un communiqué, le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que le site resterait fermé jusqu’à au moins dimanche, et c’est à ce moment-là que des officiels de la défense évalueraient si et quand réouvrir le site, et à qui. [...]"

- Fatah's reaction to Temple Mount events (Elder of Ziyon) - "the statement blames peaceful Israeli actions like allowing Jews to visit the Temple Mount, and the reaction of closing the area today, as part of a "cycle of violence." Those actions aren't violent, and Fatah is characterizing them as such to give justification to the murderers and terrorists.  Similarly, they are saying that Israel killed the murderers "in cold blood" which is also incitement. Also it is worth noting that Fatah, nominally a secular party, is urging the politicizing of a supposedly holy place and to use prayer as resistance, not as...prayer. Furthermore, Fatah posted the selfie that the murderers took at their "holy spot" prior to their murder spree, and referred to them as "the martyrs of Al Aqsa Mosque.""
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/fatahs-reaction-to-temple-mount-events.html
- Fatah calls for violence and "rage" following Friday terror attack (PMW) - "Following the terror attack on Friday, in which 2 Israeli border policemen were murdered near the Temple Mount, Fatah rebroadcast Abbas' implicit call to violence from 2014". Voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21532

- Jordanian parliament praises Temple Mount terror attack (Arutz 7) - "The Speaker of the House of Representatives, the Jordanian Parliament’s lower chamber, Atef Tarawneh, hailed the terror attack during an address to the parliament. “May Allah’s mercy be on our martyrs, who watered the holy soil.” “Our heads are lifted up by the fighting of young Palestinians who are still fighting in the name of the people.” Dozens of lawmakers joined with Tarawneh in a prayer for the dead terrorists. “My Allah have mercy on our young men, from the Jabarin family, that their relatives should receive praise and honor.” Thousands of Jordanians demonstrated in the capital, Amman, Saturday night, demanding their government expel Israel’s ambassador to Jordan".
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/232544

- Le Hamas appelle à des attentats contre les Israéliens après la fermeture du mont du Temple (Times of Israel) - "Le groupe terroriste a organisé un rassemblement pour célébrer le meurtre de 2 policiers israéliens et affirme que la fermeture du complexe est une “guerre religieuse”."
http://fr.timesofisrael.com/le-hamas-appelle-a-des-attentats-contre-les-israeliens-apres-la-fermeture-du-mont-du-temple/

- Sans citer l’attentat, la Ligue arabe fustige Israël pour la fermeture du mont du Temple (Times of Israel) - "Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue, a déclaré dans un communiqué que « l’interdiction de la prière des Palestiniens » par Israël ne ferait qu’ « incendier l’extrémisme et intensifier les tensions » dans la région. Il a souligné « la forte sensibilité des sujets liés aux sites religieux », et fustigé Israël pour avoir géré la situation avec « imprudence ». Le communiqué ne citait pas la cause de la fermeture, un attentat qui a coûté la vie à deux policiers israéliens. L’Organisation de la coopération islamique, qui rassemble 57 états, a elle aussi fustigé Israël, affirmant que la fermeture était « un crime sérieux et un précédent dangereux »".
http://fr.timesofisrael.com/sans-citer-lattentat-la-ligue-arabe-fustige-israel-pour-la-fermeture-du-mont-du-temple/

- Israël rouvre dimanche le mont du Temple : 3 fonctionnaires du Waqf en détention (Times of Israel) - "Ils sont soupçonnés d’avoir aidé ou encouragé les terroristes, qui ont tiré sur deux policiers près du complexe vendredi matin, les blessant mortellement. Les trois hommes auraient stocké leurs armes dans le complexe, plusieurs jours avant l’attentat de vendredi. L’un des trois fonctionnaires du Waqf, dont l’arrestation a été annoncée vendredi, aurait été filmé en train d’agir de manière suspecte par des caméras de sécurité".
http://fr.timesofisrael.com/israel-rouvre-dimanche-le-mont-du-temple-3-fonctionnaires-du-waqf-en-detention/
- Israël rouvre le mont du Temple ; les fidèles protestent contre les détecteurs de métaux (Times of Israel) - "Dimanche, à midi, Israël a rouvert l’une des entrées du mont à tous les habitants musulmans de Jérusalem, quels que soient leur sexe ou leur âge. Des détecteurs de métaux ont cependant été installés à l’entrée. Israël avait déjà installé de tels détecteurs dans le passé, avant de les enlever. Des responsables du Waqf jordanien, responsable de la gestion religieuse du mont du Temple, ont refusé d’entrer sur le site et ont initié une manifestation devant l’entrée, les fidèles priant près de la porte. La police a précisé que les fonctionnaires du Waqf n’étaient pas obligés de passer par les détecteurs".
http://fr.timesofisrael.com/israel-rouvre-le-mont-du-temple-les-fideles-protestent-contre-les-detecteurs-de-metaux/

********************************************
Gaza & Hamas

- PA reduced Gaza patient hospital permits by 75% last month (Elder of Ziyon) - "Not only that, but patients that do get permission to go to the West Bank for treatment are being rejected by the hospitals themselves!"; "Is Abbas' decision to stop electricity, medicines, anesthetic, medical equipment and other life saving material from Gaza morally different from Bashar Assad's siege of Yarmouk? Yet Assad is considered a monster and Abbas a peacemaker".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/pa-reduced-gaza-patient-hospital.html
- Une fillette décède à Gaza, l'AP ayant tardé à approuver son transfert en Israël (i24) - "La fillette est la seizième victime décédée au cours des deux derniers mois en raison des retards d'autorisation venant de Ramallah et des frais de soins requis pour ces traitements dans les hôpitaux israéliens qui ne sont pas réglés par l'AP, a déclaré le ministère de la Santé à Gaza. L'Autorité palestinienne empêche depuis plusieurs semaines les Gazaouis d'obtenir des permis de sortie de territoire pour recevoir des traitements médicaux à l'étranger, notamment en Israël".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/150375-170714-une-fillette-decede-l-ap-ayant-tarde-a-approuver-son-transfert-en-israel

- Gaza becoming unexpected destination for Egyptian jobseekers (Al Monitor) - "our search for means of a livelihood brought us here, and we found it safer than Libya".
http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2017/06/palestine-gaza-egyptians-construction-workers-pound-profits.html
- Some Egyptians go to Gaza - for jobs! (Elder of Ziyon) - "For some Egyptians, Gaza is an opportunity to escape the even worse situations at home".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/some-egyptians-go-to-gaza-for-jobs.html
   "Around 2011, Egypt under Muslim Brotherhood rule briefly opened up the border to Gaza both ways, and hundreds of curious Egyptians visited the enclave expecting it to be as terrible as the news media made it sound. They were surprised to find that in many ways Gaza was better off economically than their own villages and towns.
    Now as then, there is no shortage of news stories about how bad things are in Gaza. Scores of NGOs are based there, all publicizing their crucial role in helping the poor Gazans survive the "crushing siege" that Israel imposes on them.
    But just across the Egyptian border, Gaza isn't looked upon as the third world hellhouse it is portrayed as in the media. For some Egyptians, Gaza is an opportunity to escape the even worse situations at home. [...]
    There are no UN resolutions or teary New York Times articles about the terrible situation of Egyptians in the Sinai. In fact, such stories comparing Gaza to the Sinai  would not be allowed -because it would retroactively show that the media is spent a hugely disproportionate amount of time and column-inches to a "crisis" that, while serious, is not bad compared to other economic crises worldwide that receive next to no attention. Which is just another way of saying the adage - no Jews, no news."

********************************************
Judée-Samarie

- Cisjordanie: tentative d'attaque à la voiture bélier, l'assaillant palestinien abattu (AFP) - ""Un assaillant palestinien a tenté une attaque à la voiture bélier. Il a ensuite quitté le véhicule, armé d'un couteau, et tenté de poignarder des soldats à proximité. Un soldat a été légèrement blessé dans cet incident et est soigné à l'hôpital", a indiqué l'armée dans un communiqué. "En réponse à la menace immédiate, les forces ont tiré sur l'assaillant, qui est décédé", a précisé la même source".
https://fr.news.yahoo.com/cisjordanie-tentative-dattaque-%C3%A0-voiture-b%C3%A9lier-lassaillant-palestinien-110725549.html

********************************************
"Processus de paix"

- Interrogation of Palestinian terrorist proves: PA payments motivate terror (PMW) - "I decided to do something serious, such as committing murder, something in which I will both kill and die, and then my family will get money (i.e., from the PA) and will live comfortably"; "Had Khaled Rajoub been killed by Israel during his terror attack, the PA would have declared him a "Martyr" and this would secure his family a monthly PA lifetime allowance of 2,800 shekels/month: 1,400 base pay, 400 for his wife and 200 for each of 5 children".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21512
- What would YOU do with $1.1 billion? The Palestinian Authority's spending priorities are shocking (Vidéo 2mn)
https://www.youtube.com/watch?v=aglo21XIuRw
- Poll: Majority of Palestinians Support Payments to Terrorists (CAMERA) - "Ninety-one percent of Palestinians are opposed to the suspension of Palestinian Authority (PA) payments to prisoners, including terrorists, being held in Israeli jails, according to a recent poll".
http://blog.camera.org/archives/2017/07/_poll_majority_of_palestinians.html
   "Ninety-one percent of Palestinians are opposed to the suspension of Palestinian Authority (PA) payments to prisoners, including terrorists, being held in Israeli jails, according to a recent poll by the Ramallah-based Palestinian Center for Policy and Survey Research (PSR). PSR conducted the poll in the West Bank and the Gaza Strip between June 29 and July 1, 2017, with a sample size of 1200.
    PSR highlighted other important findings, including that strong majorities of Palestinians are opposed to the PA’s decisions to cut employee salaries in the Gaza Strip (88 percent) and to stop covering Israeli-supplied electricity to Gaza (84 percent). Gaza is ruled by Hamas, a U.S.-designated terror group and rival to Fatah, which dominates the PA. According to PSR, many Palestinians who were surveyed viewed “these measures as aiming at imposing economic hardships on the population in order to force it to reject Hamas’ rule. Very few people think that the PA has taken these measures due to the financial problems [that] it currently faces.”
    PSR’s recent poll also noted that 69 percent of Palestinians believed that a recent hunger strike by Marwan Barghouti “enhanced his leadership status.” As CAMERA highlighted in an Algemeiner Op-Ed, Barghouti is a convicted terrorist and murderer who is incarcerated in an Israeli prison. Barghouti used his prisoner status to launch a “hunger strike” in order to gain political popularity and influence—although many in the media omitted this reason behind Barghouti’s political machinations, choosing instead to portray him as a “freedom fighter” protesting supposed indignations he claims to have suffered in incarceration. Barghouti’s ploy seems to have worked; the survey noted that if presidential elections were held today between PA President Mahmoud Abbas, Hamas leader Ismail Haniyeh and Barghouti, the latter would be the most popular candidate.
    Poll results also reflected strong dissatisfaction within Palestinian society: Only eight percent of Gazan Arabs and twenty-four percent of West Bank Palestinians voiced a “positive evaluation of conditions” in their respective societies. An astonishing 79 percent of Palestinians in the West Bank said that PA institutions were corrupt and 58 percent said that people “cannot criticize the PA without fear.” Indeed, PSR highlighted that the polls showed that “the most serious problem confronting Palestinian society today is the spread of corruption in public institutions.” [...]"

- Accord sur l'eau entre Israël et la Palestine (AFP) - "Jason Greenblatt a salué une "étape importante" dans le cadre d'un accord régional plus large sur l'eau, alors qu'Israël a annoncé qu'il fournirait plus de 32 millions de mètres cubes d'eau aux palestiniens chaque année. "L'eau est une denrée précieuse au Moyen-Orient. Les Etats-Unis se félicitent de l'accord conclu entre l'Autorité palestinienne et le gouvernement israélien qui permettra la vente de jusqu'à 33 millions de mètres cubes d'eau d'Israël à l'Autorité palestinienne", a déclaré l'émissaire américain lors d'une cérémonie de signature à Jérusalem. L'accord annoncé fait partie d'un projet d'eau plus large impliquant la mer Rouge et la mer Morte, qui doit être développé ces cinq prochaines années, mais les palestiniens devraient commencer à recevoir l'eau avant, selon Tzahi Hanegbi. Cet accord devrait réduire la pénurie d'eau dans les territoires palestiniens, y compris dans la bande de Gaza, où plus de 95 % de l'eau n'est pas potable".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/13/97001-20170713FILWWW00189-accord-sur-l-eau-entre-israel-et-la-palestine.php
- Accord historique entre Israël et l’AP sur l’approvisionnement en eau en Cisjordanie et à Gaza (Times of Israel) - "En plus d’acheminer 100 millions de mètres cubes d’eau aux Palestiniens, aux Jordaniens et aux Israéliens, le projet de la mer Rouge produira de « l’énergie verte » et renflouera la mer Morte, qui se réduit actuellement à un rythme drastique, a affirmé Hanegbi. Le gouvernement israélien doit désormais allouer un budget à ce projet, qui sera physiquement situé en Jordanie, mais qui sera géré par un conseil d’administration commun, avant que la construction ne puisse démarrer. Le projet devrait être achevé d’ici quatre à cinq ans".
http://fr.timesofisrael.com/accord-historique-entre-israel-et-lap-sur-lapprovisionnement-en-eau-en-cisjordanie-et-a-gaza/

********************************************
Daesh
 
- Amnesty International dénonce des crimes commis à Mossoul (Reuters) - ""Même dans le cas d'attaques qui semblaient avoir atteint les cibles militaires visées, l'usage d'armes inappropriées ou l'incapacité à prendre les mesures nécessaires de précaution se sont traduites par des pertes inutiles de vies civiles et dans certains cas ont constitué des attaques disproportionnées", affirme Amnesty". Mais il n'y aura pas de "rapport Goldtsone" contre la coalition.
https://fr.news.yahoo.com/amnesty-international-d%C3%A9nonce-des-crimes-commis-%C3%A0-mossoul-081437337.html

- Quatre leçons de la bataille de Mossoul, Christophe Ayad (Le Monde) - "l’armée irakienne a combattu courageusement mais sans toujours faire de détail. Le bulldozer et le drone d’observation se sont révélés les armes les plus efficaces. Jamais l’appui aérien, assuré par l’aviation de la coalition internationale, n’avait été utilisé de manière aussi intensive et précise, parfois pour éliminer un sniper perché sur un toit. Mais, à l’évidence, il va falloir que l’aviation se dote d’armes plus précises, de charges plus légères, capables de toucher leur cible sans détruire tout un immeuble". Le ton est compréhensif et très euphémisé pour parler des dégâts collatéraux dont des centaines de civils ont été victimes. Un ton à des années-lumières de celui qui est couramment utilisé pour parler des opérations israéliennes "disproportionnées" contre le Hamas, alors même que Tsahal fait bien davantage d'éfforts (et de loin) pour éviter les morts civiles que l'armée irakienne.
http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2017/07/13/quatre-lecons-de-la-bataille-de-mossoul_5160020_3232.html

********************************************
Europe

- Radiohead défend son concert en Israël après les critiques de Ken Loach (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/radiohead-defend-son-concert-en-israel-apres-les-critiques-de-ken-loach/
   "[...] La dispute a commencé quand Loach a tweeté mardi que « Radiohead doit décider s’il est du côté de l’oppresseur ou de l’oppressé. Le choix est simple. »
    Yorke a défendu sa position, disant que « jouer dans un pays n’est pas la même chose que soutenir son gouvernement. » « Nous ne soutenons pas plus Netanyahu que Trump, mais nous jouons toujours en Amérique, a dit Yorke. La musique, l’art, l’université doivent traverser les frontières et non les détruire, être des esprits ouverts et non fermés, partager l’humanité, le dialogue et la liberté d’expression. J’espère que cela explique, Ken. »
    Loach était le dernier d’une série d’artistes, dont l’ancien chanteur de Pinkfloyd Roger Waters, ayant tenté de faire pression sur le groupe britannique pour qu’il annule son concert prévu le 19 juillet ainsi qu’ une conférence universitaire. [...]
    Dans un éditorial publié mardi par The Independent britannique, Loach a écrit : « que ce soit l’apartheid en Afrique du Sud dans le passé, ou l’apartheid en Israël aujourd’hui, quand une communauté oppressée demande à des artistes connus internationalement de ne pas apposer leurs noms à celui des oppresseurs qui tentent de blanchir leurs violations des droits de l’Homme, notre obligation morale est de répondre à leurs appels. Cela devrait être à leur sujet et au sujet des droits de l’Homme, pas à notre sujet et au sujet de notre sentiment de fierté. »
    Il a accusé le groupe de ne pas avoir, durant ces trois dernières semaines, répondu à plusieurs propositions le sollicitant pour une rencontre avec des artistes palestiniens. « C’est profondément décevant », a poursuivi Loach. « Je ne sais pas qui conseille Radiohead, mais leur refus obstiné de dialoguer avec les nombreux détracteurs de leur concert mal avisé à Tel Aviv me suggère qu’ils ne veulent entendre qu’une partie : celle qui soutient l’apartheid. »"
- Radiohead’s Thom Yorke responds to Ken Loach’s pro-BDS op-ed in the Indy (UK Media Watch) - "As is often the case with such pro-BDS polemics, Loach’s justification for the call to politically, economically and culturally isolate Israel – and only Israel – included several blatant distortions. It also contained one outright lie: that there are “racially segregated roads” in the West Bank. We followed up our tweet with an email to Indy editors, providing background on this myth and demonstrating that there are no – nor have there ever been – “racially segregated” or “Jews-only roads” in Israel or the West Bank".
https://ukmediawatch.org/2017/07/12/radioheads-thom-yorke-responds-to-ken-loachs-pro-bds-op-ed-in-the-indy/

- Scottish BDS in Glasgow who protest Radiohead promote Holocaust denial (David Collier) - "Just four days ago, on the 7th July, a few Scottish anti-Israel activists set out to protest the fact Radiohead are going to perform in Israel. As usual, this BDS activity is noisy and makes local and industry press. Here is an image of the protestors in Scotland. Let’s play a game called “how many Holocaust deniers can you spot”? It is only a group of about twenty".
http://david-collier.com/antisemites-protest-radiohead/

********************************************
Histoire

- Pendant la fête organisée par sa grand-tante, les invités sont allés tuer 180 Juifs, Diane Frances (Slate) - "En mars 1945, juste avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, Margit a organisé une grande fête avec ses amis nazis à Rechnitz, ville autrichienne située à la frontière de la Hongrie. La fille et héritière du magnat de l'industrie Heinrich Thyssen et ses convives ont dansé et bu toute la nuit. Alors que la soirée bat son plein, douze invités se rendent dans un champ voisin où 180 esclaves juifs qui construisaient des fortifications étaient rassemblés. Les intrus les obligent à creuser un large fossé, se déshabiller, s'agenouiller. Puis ils se relaient pour leur tirer dessus jusqu'à les abattre tous, avant de regagner le château où se tient la fête".
http://www.slate.fr/story/148296/grand-tante-organise-fete-puis-part-tuer-180-juifs
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 09:56

- It's more dangerous to be a Jew in France or Denmark than in Russia (Elder of Ziyon) - "The Center for Research on Extremism (C-REX) at the University of Oslo released a fascinating study of antisemitism in Europe over the time period 2005-2015. The Eye on the World blog has a nice summary. Most of the news is bad. Here is a depressing chart".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/its-more-dangerous-to-be-jew-in-france.htm

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 09:56
France

- Rafle du Vel d’Hiv : le PCF fustige la venue de Netanyahu (AFP) - "La commémoration de la rafle, le 16 juillet, « doit envoyer un message fort de paix, et Benjamin Netanyahu n’est pas l’homme de ce message », écrit le PCF dans un communiqué" ; "« Le Premier ministre israélien, dont l’obédience d’extrême droite n’est plus un secret pour personne, est un homme de guerres et de violences qui, chaque jour, fait obstacle à la construction d’un processus de paix, juste et durable, entre Israéliens et Palestiniens », poursuit le parti, qui « réprouve l’invitation faite à Benjamin Netanyahu par le président Emmanuel Macron »."
http://fr.timesofisrael.com/rafle-du-vel-dhiv-le-pcf-fustige-la-venue-de-netanyahu/

- AFP's Double Standard on Hebron Massacres: 1929 vs. 1994 (CAMERA) - "Why does AFP fail to note how many Jews were killed in the 1929 massacre? Indeed, the article doesn't even indicate that there were any fatalities in the "attacks." Why does it fail to identify the perpetrators (Arabs from Hebron) and their means of murder (knives, axes and iron bars used to kill and mutilate), while the key facts do appear with respect to the 1994 massacre?"
http://blog.camera.org/archives/2017/07/afps_double_standard_on_hebron.html
   "When it comes to two brutal massacres in Hebron, one in 1929 and the other in 1994, Agence France Presse coverage displays an egregious double standard.
    Today's article, "Palestinians, Israelis square off on UNESCO vote on Hebron," fails to give even the most basic information about the 1929 massacre, stating only: "There had been a Jewish community there for decades earlier, but they were forced out by attacks in British mandatory Palestine."
    AFP fails to note who carried out the attacks (local Arabs). It fails to note the outcome of the attack: 67 murdered Jews and 60 wounded. And it fails to note the nature of the attack: an enraged Arab mob wielding knives, axes and iron bars killed all of the Jewish students in the local yeshiva and the mob slaughtered a delegation of Jewish residents on their way to the police station. The mob also broke into the home of Rabbi Ya'akov Slonim, where Jews were seeking refuges, and murdered him, his family and all those sheltering there.
    Dutch-Canadian journalist Pierre Van Passen described the scene at Rabbi Slonim's house: "we found the twelve-foot-high ceiling splashed with blood. The rooms looked like a slaughterhouse . . . I intended to gather up the severed sexual organs and the cut-off women's breasts we had seen lying scattered over the floor and in the beds."
    Regarding the 1994 Hebron massacre, on the other hand, AFP provides all of the critical information, identifying the perpetrator ("Israeli-American Baruch Goldstein"), the outcome ("killing 29") and the means "opened fire on Muslims praying at the site." AFP reports: "In 1994, Israeli-American Baruch Goldstein opened fire on Muslims praying at the site, killing 29, before being beaten to death by survivors."
    Why does AFP fail to note how many Jews were killed in the 1929 massacre? Indeed, the article doesn't even indicate that there were any fatalities in the "attacks." Why does it fail to identify the perpetrators (Arabs from Hebron) and their means of murder (knives, axes and iron bars used to kill and mutilate), while the key facts do appear with respect to the 1994 massacre?"

********************************************
UNESCO

- L'Unesco adopte la résolution sur Hébron comme "patrimoine mondial palestinien" (i24) - "Les Palestiniens avaient estimé avant de proposer la résolution que le site était menacé en raison d'une montée "alarmante" du vandalisme contre des propriétés palestiniennes dans la vieille ville, qu'ils attribuent aux Israéliens".
http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/149797-170707-nouveau-vote-a-l-unesco-hebron-zone-d-une-valeur-universelle-exceptionnelle
- La vieille ville d'Hébron inscrite au patrimoine mondial (Reuters) - "La vieille ville d'Hébron est explicitement mentionnée par l'Unesco comme appartenant à la "Palestine", membre à part entière de l'organisation depuis six ans".
https://fr.news.yahoo.com/la-vieille-ville-dh%C3%A9bron-inscrite-au-patrimoine-mondial-142109123.html
- L'Unesco inscrit Hébron sur sa liste du patrimoine mondial (AFP) - "L'Unesco a inscrit la vieille ville d'Hébron sur deux listes: celle du patrimoine mondial et celle du patrimoine en péril. Cette question était l'enjeu d'un affrontement diplomatique acerbe entre Palestiniens et Israéliens" ; "Le représentant du Centre Simon Wiesenthal --seule organisation non gouvernementale juive accréditée auprès de l'Unesco-- a déploré la "politisation" du dossier".
https://fr.news.yahoo.com/lunesco-inscrit-h%C3%A9bron-liste-patrimoine-mondial-220651072.html
- UNESCO adopts Hebron decision targeting Israel, against expert advice (UN Watch, Vidéo 4mn) - la vidéo du vote révèle bien à quel point il s'agit d'une mascarade politique.
https://www.youtube.com/watch?v=gDFru4kWqKc

- Vote de l'Unesco sur Hébron: les Palestiniens saluent un "succès" (AFP) - "Ce vote est "un succès dans la bataille diplomatique menée par les Palestiniens sur tous les fronts face aux pressions israéliennes et américaines", s'est félicité le ministère des Affaires étrangères palestinien dans un communiqué. De son côté, le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a salué "une nouvelle affirmation de nos droits complets sur Hébron et sur toute la terre palestinienne", selon un communiqué de son porte-parole Hazem Qassem" ; "En revanche, le ministère israélien des Affaires étrangères a qualifié de "souillure morale" la décision de l'Unesco, estimant qu'elle niait l'histoire juive de la cité. "La décision de l'Unesco sur Hébron et le tombeau des Patriarches est une souillure morale. Cette organisation sans importance promeut l'HISTOIRE FAUSSE. Honte à l'Unesco", a écrit sur Twitter peu après le vote le porte-parole du ministère, Emmanuel Nahshon".
https://fr.news.yahoo.com/vote-lunesco-h%C3%A9bron-palestiniens-saluent-succ%C3%A8s-192534942.html
- Unesco sur Hébron : les Palestiniens saluent un « énorme effondrement pour Israël » (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/unesco-sur-hebron-les-palestiniens-saluent-un-enorme-effondrement-pour-israel/
   "[...] Ce vote est « un succès dans la bataille diplomatique menée par les Palestiniens sur tous les fronts face aux pressions israéliennes et américaines … et un échec et un énorme effondrement pour Israël », s’est félicité le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
   « Malgré la campagne israélienne agressive, qui a répandu des mensonges, déformé et faussé les faits sur le droit palestinien, le monde a reconnu notre droit d’enregistrer Hébron et la Mosquée d’Ibrahimi sous la souveraineté palestinienne et sur la Liste du patrimoine mondial », a déclaré Riyad al-Maliki. « L’occupation israélienne de notre état ne lui confère aucune souveraineté sur aucun terrain », a ajouté Maliki.
    Un vote favorable de l’Unesco « aiderait à soutenir le tourisme » et « les efforts des Palestiniens à empêcher toute tentative de destruction », avait estimé avant le vote de vendredi Alaa Shahin, membre de la municipalité d’Hébron.
    Les responsables israéliens estiment que la résolution sur Hébron, qui qualifie cette ville « d’islamique », nie une présence juive de 4 000 ans. Le tombeau des Patriarches abriterait la dépouille d’Abraham, père des trois religions monothéistes, de son fils Isaac, de son petit-fils Jacob et de leurs épouses Sarah, Rebecca et Léa. [...]"

- Netanyahu : le vote de l’Unesco sur Hébron est une « décision délirante » (Times of Israel) - "ils ont estimé que le tombeau des Patriarches à Hébron est un site palestinien, ce qui veut dire non juif, et que c’est un site en danger".
http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-le-vote-de-lunesco-sur-hebron-est-une-decision-delirante/
   "[...] Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a lancé un tweet accompagné d’une courte vidéo dans laquelle il fustige la décision et promet de protéger le site du Tombeau de Patriarches à Hébron, vénéré comme l’endroit biblique de sépulture des patriarches et des matriarches juifs.
   « Une autre décision délirante de l’Unesco. Cette fois-ci, ils ont estimé que le tombeau des Patriarches à Hébron est un site palestinien, ce qui veut dire non juif, et que c’est un site en danger. Pas un site juif ?! », s’est interrogé Netanyahu avec indignation.
   « Qui est enterré là-bas ? Abraham, Isaac, Jacob, Sarah, Rivka, Leah nos patriarches et matriarches. Le site est en danger ? En effet, il n’y a que dans les endroits où Israël est présent, comme Hébron, que la liberté religieuse est garantie pour tous. Au Moyen-Orient, ils bombardent des mosquées, des églises et de synagogues, dans les endroits où Israël n’est pas présent », a-t-il continué.
   « Et le site est en danger ? Il n’y a que dans les endroits où Israël est présent, comme Hébron, que la liberté de religion est garantie pour tous », a-t-il dit. « Donc nous continuerons à préserver le tombeau des Patriarches, la liberté de religion pour tous, et nous continuerons à préserver la vérité », a-t-il conclu.
    Puis il a écrit sur compte Facebook en français : « En réponse à la résolution de l’UNESCO, j’ai décidé de réduire d’un million de dollars le financement israélien destiné à l’ONU et de l’investir dans la construction du Musée de l’héritage juif à Hébron. La réponse aux mensonges de l’UNESCO est la vérité – et la vérité historique dit que notre lien à Hébron est inébranlable et le restera à jamais. » [...]"
- Hébron au patrimoine mondial : Israël dénonce un « moment déshonorant » pour l’Unesco (Times of Israel) - "Le président du parti Yesh Atid, Yair Lapid, a déclaré pour sa part : « la décision de l’UNESCO de reconnaître le tombeau des patriarches en tant que site patrimonial palestinien est une falsification ignoble de l’histoire. L’UNESCO ne croit-elle pas que la Bible est un héritage ? C’est une décision qui, au mieux, provient d’une ignorance totale et, au pire, de l’hypocrisie et de l’antisémitisme ». Hébron – la plus grande ville de Cisjordanie – est l’une des quatre villes saintes dans le judaïsme, outre Jérusalem, Safed et Tibériade. Selon la tradition religieuse, les ancêtres bibliques comme Abraham et Sarah, Isaac et Rebecca, Jacob et Leah sont enterrés là-bas. Le livre de la Genèse de la Torah décrit comment Abraham a acheté une grotte pour y être enterré".
http://fr.timesofisrael.com/hebron-au-patrimoine-mondial-israel-denonce-un-moment-deshonorant-pour-lunesco/
- Vote de l'Unesco sur Hébron: Israël réduit encore sa contribution à l'ONU (AFP) - "Il s'agit de la quatrième réduction ordonnée en un an par le gouvernement israélien, qui a fait baisser sa contribution auprès des Nations unies de 11 millions de dollars annuels à 2,7 millions, selon un responsable israélien".
https://fr.news.yahoo.com/lunesco-inscrit-h%C3%A9bron-liste-patrimoine-mondial-105648633.html

- Palestinians falsely claim Hebron is "fourth holiest site in Islam" (Elder of Ziyon) - "Just as the Mufti managed to inflate the importance of Jerusalem to indifferent Muslims in the 1920s because of his hatred of Jews, so are the Palestinians today doing the same to Hebron. There is only one reason they say this: to loosen the Jewish claim on lands that are historically, religiously and culturally the most important places in Judaism".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/palestinians-falsely-claim-hebron-is.html
   "Ma'an Arabic, writing about the UNESCO vote delegitimizing the Jewish connection to the place where the Biblical Patriarchs and Matriarchs are buried, says, says as a backgrounder: "The city of Hebron is one of the oldest ancient cities that are still inhabited in the world, and stretches back more than 6,000 years. It is a holy city of heavenly religions, and became the fourth holiest Islamic city after Mecca, Medina and Jerusalem."
    Really? Because, since they believe UNESCO so much, Harar in Ethiopia is the fourth most holy site in Islam. Many argue Kairouan, Tunisia.
    I found a discussion from Lonely Planet ten years ago where people were discussing just this issue of what the fourth holiest site in Islam is. Cities mentioned in the discussion include Harar, Najaf, Karbala, Mashad, and Nagash. Hebron isn't mentioned at all. The only place I could find any mention of Hebron as one of the holiest Muslim cities are from Palestinian sources.
    Just as the Mufti managed to inflate the importance of Jerusalem to indifferent Muslims in the 1920s because of his hatred of Jews, so are the Palestinians today doing the same to Hebron. There is only one reason they say this: to loosen the Jewish claim on lands that are historically, religiously and culturally the most important places in Judaism."

- Five reasons the UNESCO Hebron decision matters to Israel and the world, Seth Frantzman (JP) - "The Israel-Palestinian conflict playing out at UNESCO is not good news for archaeology or history".
http://www.jpost.com/Arab-Israeli-Conflict/Five-reasons-the-UNESCO-Hebron-decision-matters-to-Israel-and-the-world-499084
   "[...] The UNESCO decision has wider implications for Israel and the Palestinians, and for UNESCO as well. Here are five major impacts and issues that were raised by the vote on Hebron.
    - Palestinians on a winning streak at UNESCO
    While the Palestinians have been thwarted on the ground in the West Bank and Gaza to create a state or remove Israel’s presence from areas they claim, they have been successful in international forums like UNESCO. The Palestinian Authority successfully sought membership in UNESCO as a state in 2011, as part of a campaign to join numerous UN agencies. It won membership in a vote of 107 to 14, presaging the vote on Friday in which 12 voted in favor of inscribing Hebron and three against. At the time, Israel’s ambassador to UNESCO, Nimrod Barkan, condemned the decision.
    Since 2011, the Palestinians successfully got the Church of the Nativity and pilgrimage route in Bethlehem inscribed in 2012 and the “Cultural Landscape of Southern Jerusalem, Battir” inscribed in 2014. UNESCO, which declared the Old City of Jerusalem and its walls a world heritage site in 1981 at the behest of Jordan, has frequently criticized Israeli actions in Jerusalem. On Tuesday, it labeled Israel an “occupying power” in Jerusalem and criticized archaeological excavations. Israel lost a vote in May at the UNESCO executive board that also negated Israeli sovereignty in Jerusalem. This has been the routine for years. UNESCO, like other UN bodies, criticizes Israel’s actions, and it will continue to do so. Lobbying by Israeli allies or even whittling away at the automatic pro-Palestinian majority hasn’t worked. Palestinians will likely use the coming years to try to register more sites, especially those they think will undermine Israel’s rule in the West Bank. This could include campaigns regarding Rachel’s Tomb, or sites such as Nabi Samwil or even the monastery inside Ma’ale Adumim.
    - Politicizing world heritage
    The votes at UNESCO, especially related to Hebron and Battir, have been more about politics and the conflict between Israel and the Palestinians than a purely historical interest in preserving world heritage. Without Israel and the Palestinians being involved in Hebron, the site would still merit inclusion on a list of sites of extraordinary value in the region. With thousands of years of history, it is the burial place of Abraham, Isaac, Jacob, Sarah, Rebecca and Leah of the Bible. The main building was built by Herod and is considered one of his best preserved structures. It was later used as a church under the Crusaders and additional Islamic elements were added to it in the 14th century that led to its present form. Declaring it and the area around it a unique site is no different from what UNESCO has done with parts of Mexico City or the historic center of Cordoba. However UNESCO notes at Cordoba that “in the 13th century, under Ferdinand III, the Saint, Cordoba’s Great Mosque was turned into a cathedral.” In Mexico City there is no attempt to deny the Aztec heritage. With Hebron, there is an attempt to minimize the Jewish connection to the tomb, as if thousands of years of Jewish connection and the fact that the current building was built as a Jewish site initially, is of less significance. An article in The Guardian on the UNESCO decision only mentions that the building was constructed as “the Ibrahimi mosque, also known as the Sanctuary of Abraham, in the 14th century.” The opposite terminology as that used to describe the Cordoba mosque that became a cathedral.
    - Palestinians sites are always “in danger”
    The Palestinian Authority has exploited UNESCO to declare all three of its sites “in danger,” including Hebron, Battir and the Church of the Nativity in Bethlehem. The Old City of Jerusalem is also on the list of 54 UNESCO sites in “danger.” This puts Palestinian sites “in danger” up there with Libya, Mali, Iraq, Congo, Syria and Yemen. The other countries are undergoing vicious wars, and in Iraq and Syria sites have been totally razed by ISIS. ISIS demolished Hatra and blew up parts of Palmyra. Battir, Hebron, Bethlehem and Jerusalem’s Old City are not in danger in the way other sites UNESCO lists as “in danger” are. The decision to keep voting them onto the “danger” list is part of a Palestinian campaign against Israel, not an honest weighing of whether these sites face any danger. For instance, the Bethlehem sites are under the control of the Palestinian Authority, yet in “danger” ostensibly from Israel. This disproportionate claim of “in danger” is used as a tool to attack and undermined Israel’s rule in the West Bank and Jerusalem. Ironically sites like Sebastia, the important historical site of ancient Samaria, which is actually in danger after years of neglect, go unrecognized by UNESCO.
    - Israel has nine UNESCO sites
    Israel has nine UNESCO sites, including Masada, the White City of Tel Aviv and the Necropolis of Beit Shean which was inscribed in 2015. Israel should recognize that, although it won’t win at UNESCO in any areas over the Green Line or in Jerusalem, all of which is not seen as part of Israel by the UN, Israel has ample opportunities to develop and register new UNESCO sites in other areas. In recent years, it has registered the Caves of Maresha at Beit Guvrin, for instance. Rather than arguing with the Palestinians at UNESCO, Israel might consider seeking to add more sites to its list.
    - Will UNESCO be reformed?
    The Israel-Palestinian conflict playing out at UNESCO is not good news for archaeology or history. The concept of UNESCO was supposed to be a way for the world to acknowledge a list of sites, now numbering 1,052, that are of special cultural, historic, scientific or other significance. The sites would be protected, monitored and be a sort of “bucket list” of places in the world of supreme worth. Turning sites into part of a religious, ethnic or political conflict runs contrary to the purpose, but because of the way UNESCO is run, with countries represented and voting, the ability to prevent politicization is difficult. Sites such as Preah Vinear on the Thai-Cambodian border have also found themselves in the middle of national disputes. The difficulty of registering sites in Taiwan, which is seen as part of China, mean sites are less likely to be recognized there. Other international disputes or religious disputes or reluctance of countries to declare a place a UNESCO site because it means they should preserve it, all go against the ideal of UNESCO.  The dispute in Hebron could engender attempts to reform how sites are registered or shed a light on which sites are declared “in danger".”

- Resolutions and condemnations: The history of UNESCO against Israel (Ynet) - "Israel has been a member of UNESCO for 68 years with a five-year hiatus after it was removed following excavations carried out on the Temple Mount; the UN Educational, Scientific and Cultural Organization's decision yesterday to declare the Cave of the Patriarchs a Palestinian heritage site is just one of many decisions against the Jewish state".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4986357,00.html

********************************************
Gaza & Hamas

- Une réalité à “3 états” émerge avec la mise en place d’une direction Hamas-Dahlane à Gaza, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "La réconciliation politique dans la bande de Gaza va probablement retarder la guerre contre Israël à court terme, mais entraîner une confrontation plus mortelle par la suite".
http://fr.timesofisrael.com/une-realite-a-3-etats-emerge-avec-la-mise-en-place-dune-direction-hamas-dahlane-a-gaza/
   "Samir Mashrawi revient à Gaza. Et son retour suggère qu’un tremblement de terre est sur le point de secouer le territoire palestinien. Mashrawi est un homme de Mohammad Dahlane, ancien cadre du Hamas et rival de Mahmoud Abbas. Dahlane était le chef de la sécurité préventive du Fatah dans la bande de Gaza, et était autrefois persona non grata pour le Hamas, qui l’a expulsé de Gaza pendant le coup d’état ayant mis le groupe terroriste islamiste au pouvoir.
    Mashrawi, vu comme le bras droit de Dahlane et son conseiller crucial pendant les périodes de conflit intense avec le Hamas, était particulièrement haï en raison du rôle central qu’il a joué dans la poursuite des membres du Hamas en 1996 et 1997. Célèbre pour avoir rasé leurs barbes et avoir arrêté ces membres pendant de longues périodes, Mashrawi a été le premier à quitter Gaza quand les tensions entre le Hamas et le Fatah se sont réellement intensifiées, en 2007.
    C’est cependant le Hamas qui a annoncé son retour imminent. Ahmad Yusuf, cadre du Hamas, a transmis l’information lundi pendant un entretien avec un journal jordanien. Son retour entre dans le cadre de l’accord qui prend forme entre Dahlane, le Hamas et l’Egypte, officiellement pour surveiller les opérations d’une commission formée pour aider les familles dont des membres ont été blessés ou tués. En réalité, le retour de Mashrawi signifie l’existence d’une réconciliation, non pas entre le Hamas et le Fatah, mais entre le Hamas et la faction du Fatah de Dahlane.
    Qu’est-ce que cela veut dire pour Israël ? Trois choses ? D’abord, comme nous l’avons récemment souligné, le danger d’une guerre entre le Hamas à Gaza et Israël diminue, pour l’instant.
    L’accord de réconciliation entre Dahlane et le Hamas, qui est en train d’être négocié entre des cadres du Hamas, les proches de Dahlane et les renseignements égyptiens, devrait permettre l’ouverture du poste-frontière de Rafah entre la bande de Gaza et l’Egypte, a indiqué Yusuf, et la mise en place d’une nouvelle « commission de gestion », en d’autres termes, un nouveau gouvernement de facto pour la bande de Gaza. Cette commission comprendra bien sûr des représentants du Hamas, d’autres factions palestiniennes de l’enclave, et de Dahlane. Impact attendu : une amélioration des conditions humanitaires à Gaza, ce qui réduira la probabilité d’une guerre.
    Ce qui nous amène au deuxième point intéressant Israël : le nouvel accord séparera encore plus la bande de Gaza de la Cisjordanie. Un état palestinien est en train d’être créé juste devant nos yeux, mais seulement à Gaza, sans aucun lien avec la Cisjordanie. Nous allons voir l’émergence d’une sorte de situation à « trois états », Israël, la Cisjordanie et la bande de Gaza. Selon Yusuf, le Hamas restera responsable de la sécurité à Gaza, et en parallèle, la nouvelle « commission », avec des représentants de Dahlane, supervisera les relations de Gaza avec le monde extérieur. Des proches de Dahlane seront par conséquent présents au poste-frontière de Rafah.
    Malheureusement, le troisième point est que si Rafah est totalement ouvert à la circulation des personnes et des biens, les préparatifs du Hamas pour la guerre seront renforcés. Les hommes de Dahlane n’empêcheront pas l’entrée d’armes ou de terroristes du Hamas dans Gaza. C’est le piège : le nouvel accord diminue la probabilité d’une guerre avec Israël à court terme, mais ne fait que retarder la prochaine. Le Hamas sera renforcé à long terme, comme sa confiance en lui. Quand elle arrivera, la prochaine confrontation sera prochainement plus mortelle et plus dangereuse pour Israël.
    Le nouvel accord marquera le retour de Dahlane au centre de la scène, avec une aura de pouvoir, contrairement à Abbas, perçu comme faible, comme les cadres du Fatah de Cisjordanie. [...] Il n’y a toujours pas d’amour entre Hamas et Dahlane, c’est un euphémisme, ou entre le Hamas et Mashrawi. Des années d’amertume ne s’évanouiront pas en une nuit. Dès que l’une des parties se sentira menacée par l’autre, la notion de réconciliation disparaîtra, et elles seront à nouveau en guerre. C’est ce qu’il s’est passé il y a dix ans. [...]"

- Crise de l'électricité à Gaza: l'AP bloque les paiements à l'Egypte (i24) - "Deux des trois générateurs de la seule centrale électrique de Gaza ne fonctionnaient pas, car "l'Autorité palestinienne à Ramallah a cessé toutes les transactions financières par l'intermédiaire des banques palestiniennes pour acheter du carburant à l'Egypte", a déclaré l'Autorité de l'électricité du Hamas. "Cela a conduit à l'arrêt des (livraisons) du carburant il y a deux jours en provenance d'Egypte", a-t-elle ajouté. L'Autorité de l'énergie à Gaza paie l'Egypte pour le carburant qu'elle reçoit mais doit effectuer les transferts via les banques palestiniennes situées en Cisjordanie et régies par les lois de l'Autorité palestinienne".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/149919-170708-crise-de-l-electricite-a-gaza-l-ap-bloque-les-paiements-a-l-egypte

********************************************
Sinaï

- Egypte : 26 soldats tués ou blessés dans des attaques dans le Sinaï (Times of Israel) - "Vingt-six soldats égyptiens ont été tués ou blessés vendredi dans une vague d’attaques, dont des attentats à la voiture piégée, contre plusieurs barrages dans le nord du Sinaï, a indiqué l’armée dans un communiqué. Elle a affirmé avoir tué 40 des assaillants lors des affrontements avec des combattants extrémistes dans la région où sévit la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI). Des ambulances ont été dépêchées sur les lieux des attaques au sud de la localité de Rafah, proche de la frontière avec la bande de Gaza".
http://fr.timesofisrael.com/egypte-26-soldats-tues-ou-blesses-dans-des-attaques-dans-le-sinai/

- Egypte: l'EI revendique l'attentat dans le Sinaï (AFP) - "Dans un communiqué publié dans la nuit de vendredi à samedi sur les réseaux sociaux, le groupe "Province du Sinaï" a indiqué que des "soldats du califat" ont attaqué une position de l'armée au sud de la localité de Rafah, proche de la frontière avec la bande de Gaza".
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/08/97001-20170708FILWWW00056-egypte-l-ei-revendique-l-attentat-dans-le-sinai.php
- Sinaï/Attentat EI: 4 terroristes étaient des ex-membres du Hamas selon Israël (i24) - "D’après le haut responsable israélien, quatre des terroristes appartenaient auparavant à l’aile militaire du Hamas avant de rejoindre l’Etat islamique".
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/149942-170709-sinai-attentat-ei-4-terroristes-etaient-ex-membres-du-hamas-selon-israel
- La police égyptienne tue 16 activistes à Ismailia et Gizeh (Reuters) - "la plupart étaient des activistes en fuite liés à des attaques récentes dans le nord du Sinaï".
https://fr.news.yahoo.com/la-police-%C3%A9gyptienne-tue-16-activistes-%C3%A0-ismailia-161131436.html

********************************************
"Processus de paix"

- Murdering 22 children is heroic, says PA TV (PMW) - "Murdering 22 children and 4 adults is an "act of heroism," if you ask the Palestinian Authority. Recently the PA has emphasized this message to Palestinians by glorifying the Ma'alot massacre - a terrorist attack in 1974 in which Palestinian terrorists took over a hundred Israeli children and their teachers hostage in a school. When Israeli forces tried to rescue them, the terrorists attacked the hostages with guns and grenades, murdering 22 of the children and 4 adults". Voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21483

********************************************
Iran

- Israël s’inquiète de la montée en puissance régionale de l’Iran, Piotr Smolar (Le Monde) - Chagaï Tzuriel : « Ces dernières semaines, les Iraniens ont fait de grandes avancées pour renforcer leur contrôle en Syrie et préparer le terrain pour un corridor terrestre qui va de l’Iran vers la Syrie et le Liban, en passant par l’Irak. Ce corridor n’est pas seulement une affaire de transfert de forces ou de systèmes d’armement. C’est aussi une délimitation de la zone d’influence iranienne. Ils redessinent la carte stratégique de la région. Ce n’est pas un problème tactique, mais un développement tectonique. Pendant que tout le monde est occupé par la crise avec le Qatar, les Iraniens avancent, pas à pas. »
http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/07/07/israel-s-inquiete-de-la-montee-en-puissance-regionale-de-l-iran_5157196_3218.html
   "La progression militaire et politique de l’Iran en Syrie, à la faveur du recul de l’organisation Etat islamique (EI), est dangereuse et trop négligée : telle est l’analyse d’un haut responsable de l’appareil sécuritaire israélien, Chagaï Tzuriel. Dans un entretien au Monde, le directeur général du ministère du renseignement s’inquiète des avancées territoriales de l’Iran et de ses affiliés chiites. Les frappes aériennes israéliennes en Syrie contre des convois d’armements sophistiqués à destination du Hezbollah libanais ne permettent que de limiter l’impact d’un mouvement de fond plus large.
   « Ces dernières semaines, les Iraniens ont fait de grandes avancées pour renforcer leur contrôle en Syrie et préparer le terrain pour un corridor terrestre qui va de l’Iran vers la Syrie et le Liban, en passant par l’Irak, explique Chagaï Tzuriel. Ce corridor n’est pas seulement une affaire de transfert de forces ou de systèmes d’armement. C’est aussi une délimitation de la zone d’influence iranienne. Ils redessinent la carte stratégique de la région. Ce n’est pas un problème tactique, mais un développement tectonique. Pendant que tout le monde est occupé par la crise avec le Qatar, les Iraniens avancent, pas à pas. »
    Nommé à son poste en mai 2016, Chagaï Tzuriel a passé près de trente ans au Mossad, l’une des trois agences de renseignement en Israël. Fait rare, il critique en termes diplomatiques les positions récentes de l’administration Trump sur la Syrie, résumées notamment dans un article de Foreign Policy, le 3 juillet. « Des déclarations attribuées au secrétaire d’Etat Tillerson ont donné l’impression que les Etats-Unis étaient prêts à abandonner l’avenir de la Syrie entre les mains de la Russie, pour se concentrer uniquement sur la campagne contre l’Etat islamique, dit-il. Si c’était le cas, ce serait inquiétant. »
    La zone frontalière entre la Syrie et l’Irak concentre l’attention du responsable israélien. Là aussi, il doute de la ligne suivie par Washington. « Les forces affiliées à l’axe iranien, dont les milices chiites, ont pris le contrôle de portions de la frontière irako-syrienne, autour de Tanf, Abou kamal et Baaj, souligne-t-il. Elles veulent tenir la route ouest-est. Au début, il semblait que les Etats-Unis allaient arrêter leur progression. Les milices chiites ont été bombardées, un Soukhoï-22 syrien abattu. Mais les intentions américaines, leur politique, sont moins claires à présent. On ne comprend pas si les Américains regardent cette frontière d’un point de vue tactique ou stratégique. Nous ne savons pas si nous sommes sur la même longueur d’onde. »
    Pour Chagaï Tzuriel, cette frontière est non seulement un enjeu stratégique, mais aussi une ligne symbolique entre l’avant et l’après. « L’après, dit-il, c’est le chapitre à venir, après la libération de Rakka et Mossoul des mains de l’EI. Pour des raisons défensives ou offensives, toutes les parties se précipitent pour remplir le vide laissé derrière les djihadistes en repli. »
    L’Etat hébreu redouble de vigilance à sa frontière nord. Les affrontements entre l’armée syrienne et des groupes rebelles se sont rapprochés. Mais la récente vague de projectiles tirés du versant syrien du plateau du Golan vers Israël « ne représente pas un souci pressant pour nous, estime Chagaï Tzuriel, tant que le Hezbollah et l’Iran ne prennent pas position près de notre frontière ». En revanche, le renforcement des capacités de frappe du Hezbollah lui inspire une vive inquiétude.
    Le major-général Herzl Halevi, chef du renseignement militaire, a récemment confirmé l’existence d’ateliers de fabrication d’armes sophistiquées au Liban même. Ce « développement stratégique nous préoccupe fortement, dit Chagaï Tzuriel. Les ateliers permettraient localement au Hezbollah, grâce au savoir-faire iranien, de construire et moderniser ses propres missiles ».
    Le responsable israélien se souvient que le Hamas palestinien avait aussi dû développer sa propre production de roquettes artisanales dans la bande de Gaza, lorsque Israël avait « mis un terme aux transferts d’armement du Soudan vers Gaza ». Mais la qualité et la précision de la production du Hezbollah seraient « bien plus élevées »."

********************************************
Antisémitisme

- Muslims continue to accuse their Muslim enemies of being Jews (Elder of Ziyon) - "Al Alam, Iran's state run Arabic media outlet, published an article today saying that the Saudi royal family is Jewish. [...] Iran, which strenuously pretends not to be antisemitic, finds that the most effective way to insult its enemies is to call them Jewish. Of course, the Al Saud family wants to do the same to those it is unhappy with as well".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/07/muslims-continue-to-accuse-their-muslim.html

********************************************
Europe

- Pro-Palestinian protest at Radiohead concert earns middle finger (Ynet) - "Radiohead—expected to arrive in Israel for a concert later this month—continues to draw ire from pro-Palestinian demonstrators waving flags and protest signs during a performance at a festival in Scotland; Frontman Thom Yorke responds with the middle finger".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4986490,00.html

********************************************
Coalition anti-EI

- Coalition: total de 600 civils tués selon un rapport officiel (Reuters) - "Cette estimation est bien inférieure aux chiffres avancés par les groupes de surveillance du conflit. D'après Airwars, au moins 4.354 civils ont été tués lors des raids aériens de la coalition". C'est-à-dire plus de dix fois le bilan des civils tués pendant Plomb fondu...
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/07/97001-20170707FILWWW00241-coalition-total-de-600-civils-tues-dans-ses-raids.php

********************************************
Histoire

- Raid d’Entebbé : coup de tonnerre sur l’Ouganda (Affaires sensibles, France Inter, Audio 54mn) - "Dans la nuit du 3 au 4 juillet 1976, l’armée israélienne lance une audacieuse opération commando en Afrique de l’Est. Son objectif : libérer une centaine d’otages à Entebbé". Une bonne émission qui est aussi un rappel historique efficace de la période du terrorisme palestinien international.
https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-01-juillet-2017
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 09:54
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 09:54

France


- Simone Veil en route vers le Panthéon, Luc Rosenzweig (Causeur) - "Simone Veil avait un jardin secret, mais pas pour tout le monde : elle aimait Israël, inconditionnellement, et sans limites, comme j’avais pu le constater en 1983, où elle fut l’héroïne du grand rassemblement, à Tel Aviv, des rescapés de la Shoah, ovationnée par une foule ou nombreux étaient encore les porteurs de pyjamas rayés venus du monde entier".
http://www.causeur.fr/simone-veil-ivg-pantheon-45250.html

********************************************
Israël

- Breaking the silence deserves Israel Prize for manipulation, Ben-Dror Yemini (Ynet) - "The organization’s director says soldiers’ testimonies of war crimes are not being investigated. But when the Military Advocate General wanted to investigate the few testimonies that do point to a suspected offense, Breaking the Silence demanded protection of sources".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4983567,00.html
   "Breaking the Silence director Yuli Novak is furious about the investigation against the organization’s spokesperson, Dean Issacharof, who stated that he had committed a war crime of beating a Palestinian until he bled. Why is he being interrogated of all people, Novak complained. There are, after all, hundreds of other testimonies.
    I checked the “testimonies” Novak was referring to. And not just any testimonies, but the department of “selected testimonies,” which are supposed to be the most serious and severe ones. One of the testimonies deals with a three-year-old toddler who was left under the bed during a search using live ammunition. He wasn’t hurt. “We were shocked by it,” said the soldier who gave the testimony, adding that “it emphasized the procedures.” It’s definitely unpleasant and definitely sad, yet I had trouble understanding where the crime was and what exactly should have been investigated.
    I went on to another testimony, which claims that the IDF ignored the ban on using the “neighbor procedure” (the use of non-combatant Palestinian neighbors and relatives to help arrest wanted suspects). It’s unclear when the incident happened, as an interim order was issued against the procedure in August 2002, and the High Court ruled against the procedure in 2005. But the claim that the IDF ignored the order is slightly odd. In 2007, for example, the Military Police conducted an investigation against Major-General Yair Golan, who served as deputy Judea and Samaria Division commander at the time, for violating the ban on the “neighbor procedure.”
    The third testimony had to do with the “roof-knocking” procedure, which aims to warn inhabitants of targeted civilian homes of an impending attack. The soldier who gave the testimony complained that “the ’roof-knocking’ gives Hamas enough time to enter a tunnel or run between houses and disappear, but it’s a bit harder for a family with a grandmother sitting in the living room.” I couldn’t believe it. Why the IDF is the only army in the world which uses such a procedure to defend innocent people. Where exactly is the crime here? And what does Breaking the Silence want? Does it want the procedure to be cancelled?
    I moved on to the video testimonies. Exposed faces. That should be more serious. Well, in the first one, the soldier testifies that while searching for a wanted suspect, he “grabbed the head of the family by his shirt and pushed him against the wall.” He even goes to the trouble of clarifying that “there was no punch, no slap.” What is there to investigate here?
    In another testimony, Nadav Weiman, who became one of the organization’s leaders, says that a military rabbi preached before soldiers that the goal was to return to Nablus. I’m on Weiman’s side. I don’t want any preaching about returning to Nablus. But an investigation?
    There are more serious testimonies, too. One in dozens. The Military Advocate General wanted to investigate the testimonies that point to a suspected offense, but the organization's members demanded protection of its sources. And now Novak is complaining that testimonies are not being investigated. She deserves the Israel Prize for manipulation."

********************************************
Syrie, Golan & Hezbollah

- Israël applique la tolérance zéro face à la hausse des tirs sur le Golan, Piotr Smolar (Le Monde) - "Le 22 juin, pour la première fois, le major-général Herzi Halevi, chef du renseignement militaire, a évoqué publiquement l’existence d’usines de fabrication d’armes sophistiquées au Liban même. Pour Israël, il s’agit d’un tournant militaire et politique" ; "selon les experts israéliens, l’Iran aurait aussi aidé le Hezbollah à mettre en place ses propres installations. Les armes sophistiquées qui y seraient fabriquées seraient déjà déployées, pour certaines, dans le sud du Liban, non loin de la frontière israélienne".
http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/07/03/israel-applique-la-tolerance-zero-face-a-la-hausse-des-tirs-sur-le-golan_5154667_3218.html
   "Le plateau du Golan perd peu à peu de son calme. Cette zone montagneuse jouxtant la Syrie, annexée par Israël, a longtemps été pour l’armée un poste d’observation du conflit déchirant le pays voisin. Mais depuis dix jours, l’Etat hébreu a répondu à une vingtaine de tirs provenant de l’autre versant du plateau, et détruit des positions de l’armée syrienne. Ce fut encore le cas, samedi 1er juillet. Israël considère ces tirs comme « non intentionnels » : ils ont été déclenchés dans le cadre d’affrontements entre les forces syriennes et des groupes rebelles disparates, dont Tahrir Al-Cham, la coalition menée par les djihadistes de l’ancien Front Al-Nosra. Ces affrontements n’ont parfois lieu qu’à un ou deux kilomètres du territoire contrôlé par Israël. L’objectif des rebelles était de prendre le contrôle de la ville d’Al-Baath, dans le gouvernorat de Kouneitra.
    La tolérance zéro affichée par Israël consiste à ne pas faire de différence entre des projectiles tirés volontairement ou non. Alors que l’organisation Etat islamique (EI) essuie de grandes pertes territoriales, en Syrie comme en Irak, Israël veut déjà se projeter dans la phase suivante, face à une menace chiite jugée inquiétante. « Nous n’avons aucune intention d’entrer dans un conflit, mais je conseille à nos voisins de ne pas nous tester, a déclaré le ministre de la défense, Avigdor Lieberman, dimanche 2 juillet. Nous ne tolérerons aucune présence iranienne sur la frontière et nous continuerons à agir contre cela. »
    Constatant la montée en puissance iranienne et les moyens militaires inédits dont dispose son affilié libanais, le Hezbollah, l’Etat hébreu tient à rappeler ses lignes rouges, quitte à abandonner la discrétion dont il a fait preuve au sujet de ses opérations en Syrie. Le 24 juin, après le tir de plusieurs projectiles du Golan syrien, les forces armées ont même diffusé sur Twitter une vidéo montrant leurs frappes, en réponse, contre deux tanks syriens et une mitrailleuse lourde.
    Le ministère de la défense doit lancer dès cet été un plan de réfection de centaines d’abris anti-bombes publics dans le nord. Mais les tirs perdus sur le Golan ne représentent pas à ce stade un vrai sujet d’inquiétude pour l’état-major israélien. « Il s’agit de débordements frontaliers, dus au manque de professionnalisme de soldats syriens ou à leur manque de sensibilité à la présence voisine d’un Etat souverain », assure Yaakov Amidror, ancien chef du Conseil de sécurité nationale (2011-2013).
    En revanche, les hauts gradés multiplient les avertissements au sujet des capacités militaires du Hezbollah. Le 22 juin, pour la première fois, le major-général Herzi Halevi, chef du renseignement militaire, a évoqué publiquement l’existence d’usines de fabrication d’armes sophistiquées au Liban même. Pour Israël, il s’agit d’un tournant militaire et politique, nécessitant de sensibiliser l’opinion publique.
    Jusqu’à présent, son armée conduisait des raids aériens en Syrie, pour détruire des cargaisons d’armes à destination du Hezbollah. « L’aéroport de Damas ne peut être le lieu privilégié des trafics », a ainsi prévenu M. Lieberman, le 22 juin. Mais selon les experts israéliens, l’Iran aurait aussi aidé le Hezbollah à mettre en place ses propres installations. Les armes sophistiquées qui y seraient fabriquées seraient déjà déployées, pour certaines, dans le sud du Liban, non loin de la frontière israélienne.
   « Le Hezbollah devient la plus forte armée terrestre de la région après la nôtre, dit Yaakov Amidror. On estime qu’il dispose d’environ 120 000 roquettes et missiles. Mais c’est surtout leur qualité qui importe. Le Hezbollah construit des missiles de longue portée, beaucoup plus précis, avec de lourdes charges de près d’une demi-tonne, qui peuvent atteindre les infrastructures militaires et civiles israéliennes. La majorité de ces équipements sont cachés dans les villages libanais. Si une nouvelle guerre était déclarée, le résultat serait dévastateur. Pour détruire ces missiles, nous serions contraints d’éradiquer des zones entières, à cause des charges qu’ils contiennent. »
    Mais Israël n’envisage pas, à ce stade, de frappes préventives contre ces sites de fabrication. « Ce serait la guerre », résume un officier. Selon Herzi Halevi, le chef du renseignement militaire, l’Iran financerait chaque année le Hezbollah à hauteur de 75 millions de dollars (65 millions d’euros)."

********************************************
Gaza & Hamas

- Israël frappe des positions du Hamas à Gaza après un tir de roquette (Times of Israel) - "L’armée indique avoir ciblé des infrastructures dans le nord et le sud du territoire après le tir de roquette qui a touché la région de Shaar HaNeguev".
http://fr.timesofisrael.com/israel-frappe-des-positions-du-hamas-a-gaza-apres-un-tir-de-roquette/

- Abbas blâmé après la mort de 3 bébés de Gaza à qui il avait refusé des permis d’entrée en Israël (Times of Israel) - "Le ministère de la Santé de Gaza, enclave côtière dirigée par le Hamas, a annoncé que d’autres nouveaux-nés risquent de connaître le même destin funeste".
http://fr.timesofisrael.com/abbas-blame-apres-la-mort-de-3-bebes-de-gaza-a-qui-il-avait-refuse-des-permis-dentree-en-israel/
- Palestinian Authority barring Gaza medical patients from treatment in Israel (Elder of Ziyon) - "Between this and the PA's refusal to pay for electricity and fuel for Gaza, we see a total disregard by Mahmoud Abbas for the lives and well-being of his people".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/palestinian-authority-barring-gaza.html
- Three babies denied treatment died in the past 24 hours in Gaza. (But a Gaza cat did get treated in Israel.) (Elder of Ziyon) - "Two other babies, both with heart problems, also died in the past 24 hours in Gaza after being denied permission to go to Israel for treatment by the PA. According to Al Quds newspaper, 12 patients have died in Gaza this year from being denied permission to leave the sector. Six of them were children".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/three-babies-denied-treatment-died-in.html
- Palestinian Authority falsely blames Israel for Gaza baby deaths (Elder of Ziyon) - "They are literally complicit in killing their own people. But they are embarrassed when that fact is publicized".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/palestinian-authority-falsely-blames.html
   "In response to a Haaretz article yesterday (highlighted here) showing that the Palestinian Authority has nearly stopped paying for Gaza medical patients to get treatment in Israel, the PA has responded exactly how one would expect: They blame Israel. They claim that it is Israel, not them, who are restricting patients from being treated in Israel. A spokesman for the PA health department explicitly denied that there was any change in their own policies.
    However, the Haaretz article was well sourced. Physicians for Human Rights - Israel documented that some 90% of requests to the PA for medical treatment were being ignored and a number of family members of sick children who had routinely been able to get treatment in Israel were interviewed about their frustration on the sudden change in policy.
    It is of course no coincidence that the PA policy towards patients in Gaza coincides with its policy limiting medicines, anesthesia and electricity to Gaza hospitals. They are literally complicit in killing their own people. But they are embarrassed when that fact is publicized."

- Pour faire pression sur le Hamas Abbas va licencier 6 145 employés de l’AP à Gaza (Times of Israel) - "Le porte-parole de Ramallah explique qu’il s’agit d’une « stratégie nationale » visant à contraindre le groupe terroriste du Hamas à céder le contrôle de l’enclave palestinienne" ; "Les salaires ont été versés afin de garantir la loyauté envers Abbas, mais ont par inadvertance, encouragé le Hamas en injectant des fonds dans l’économie fragile de Gaza. L’annonce des licenciements surgit alors qu’il se pourrait qu’un nouveau gouvernement serait sur le point de se former entre le Hamas et Mohammad Dahlane, le rival d’Abbas au sein du Fatah".
http://fr.timesofisrael.com/pour-faire-pression-sur-le-hamas-abbas-licencier-6-145-employes-de-lap-a-gaza/

- Hamas says "We aren't terrorists! We are resistance fighters! Please don't mix us up with ISIS!" (Elder of Ziyon)
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/hamas-says-we-arent-terrorists-we-are.html
   "Hamas is getting more and more nervous about its position in the Arab world, which is increasingly considering it a terror group like ISIS. At an Eid al-Fitr speech in Gaza, Hamas deputy speaker Khalil al-Hiya said, "Do not confuse Islam with extremism, and resistance is not terrorism. [Resistance]  is not violent and extreme, it is a legitimate right under all laws and regulations."
    Meaning that a suicide bomber in Tel Aviv is wonderful, a suicide bomber in Aleppo is awful. Why ISIS, which is trying to create an Islamist nation in Iraq and Syria through "resistance," is any different from Hamas which is trying to create an Islamist nation in Israel, is not quite elaborated on. Instead, al-Hiya stressed that "extremism is exploited by our enemies to distort Islam" and it has nothing to do with "resistance and national liberation"."

********************************************
"Processus de paix"

- Abbas vows never to stop salaries to terrorists (PMW)
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21459
   "Even if it might cost him his presidency, Abbas has pledged he won't stop paying salaries to imprisoned terrorists and the families of the so-called "Martyrs." According to his own Fatah Movement, Abbas has made the following statement, vowing to continue honoring terrorists and murderers with monetary rewards no matter what:
   "'Even if I will have to leave my position, I will not compromise on the salary (rawatib) of a Martyr (Shahid) or a prisoner, as I am the president of the entire Palestinian people, including the prisoners, the Martyrs, the injured, the expelled, and the uprooted.' [PA] President Mahmoud Abbas." [Official Fatah Facebook page, July 2, 2017]
    According to the 2016 PA budget, the PA currently pays 26,800 families of "Martyrs" a total of 660 million shekels ($183 million) per year, and 6,500 terrorist prisoners receive PA salaries amounting to 486 million shekels ($135 million) per year. [...]"

- PA libel: Israel uses drugs in war against Palestinians (PMW) - "Discussing the war on drugs in Jerusalem, a Palestinian Authority TV host stated that Israel is deliberately targeting young Palestinians with drugs. The Palestinian coordinator of a UNDP-sponsored campaign against drugs, Isaam Jweihan, endorsed this PA libel, stating that Israel uses drugs as "an unconventional weapon" to "empty Jerusalem of Arabs"." Voir la vidéo ici.
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21409

- "Moderate" Palestinian intellectuals admit that the goal has always been destroying Israel (Elder of Ziyon) - "Hijab is a senior fellow at the Institute for Palestine Studies and Gassner is one of the founders of BDS. The actual goals are not spelled out, but it becomes pretty clear what they are - destroying Israel, on both sides of the Green Line".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/moderate-palestinian-intellectuals.html

********************************************
Turquie

- Turquie : Adieu à la théorie de Darwin (Courrier International) - "Peinant à éradiquer totalement l’évolutionnisme, certains tentèrent de le discréditer en ayant recours au bon vieil antisémitisme".
http://www.courrierinternational.com/article/turquie-adieu-la-theorie-de-darwin
   "[...] Peinant à éradiquer totalement l’évolutionnisme, certains tentèrent de le discréditer en ayant recours au bon vieil antisémitisme. En 2012, une collection de manuels scolaires destinés à l’enseignement primaire affirma que Darwin était un Juif au gros nez affectionnant la compagnie de singes.
    De même, en 2016, l’éditorialiste [du quotidien islamiste Vahdet] Seyfi Sahin, citant le Coran, prétendit que l’évolution était une réalité, mais inversée : les chimpanzés et les gorilles seraient des Juifs ayant subi une mutation en punition de leurs perversions passées.
    Cette approche antisémite fait partie intégrante de la vision islamiste turque d’où sont issus Erdogan et l’AKP. C’est pourquoi la décision prise en ce mois de juin 2017 n’est pas une surprise.
    Selon un sondage réalisé par Ipsos dans 24 pays, il apparaît que seulement 19 % des Turcs interrogés croient en la théorie de l’évolution tandis que 60 % d’entre eux sont des créationnistes convaincus. En Turquie, tout le monde ne se félicite pas de ce changement dans les programmes scolaires. D’éminents universitaires s’inquiètent de voir la Turquie rejoindre l’Arabie Saoudite dans son zèle créationniste. [...]"

********************************************
Iran

- Iran's leader says it is a religious obligation for every Muslim to kill Israeli Jews (Elder of Ziyon) - "He stated,  "Palestine is the first important issue of the Muslim world. According to the Islamic Fiqh (jurisprudence), when an enemy dominates Muslim lands, Jihad is the duty of all, in any form possible. Today, the fight against the Zionist regime is obligatory for the Muslim world. Why do some abandon this job?""
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/irans-leader-says-it-is-religious.html

********************************************
Europe
 
- Radiohead, prochainement à Tel Aviv, se fait "accueillir" avec des drapeaux palestiniens et des slogans anti israéliens à Glastonbury (UK) (CRIF)
http://www.crif.org/fr/tbsocialfeed/culture-radiohead-prochainement-tel-aviv-se-fait-accueillir-avec-des-drapeaux-palestiniens-et-des-slogans-anti-israeliens-glastonbury-uk
Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 22:16

Shlomo Cohen

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 22:16
France

- Blagues antisémites, vente de Mein Kampf, nous avons assisté au bal des quenelles de Dieudonné (Les Inrocks) - "Les blagues sur les juifs, ce “gang des pyjamas de Cracovie“, sont d’ailleurs celles qui emballent le plus les quelques centaines de personnes dans la salle, provoquant bien souvent des applaudissements".
http://www.lesinrocks.com/2017/06/19/actualite/blagues-antisemites-vente-de-mein-kampf-nous-avons-assiste-au-bal-des-quenelles-de-dieudonne-11956598/
   "[...] Un rapide coup d’œil en arrivant dans la grande cour masquée par le “Dieudo-bus” suffit pour apprécier la dimension festive de l’événement : le “bal des quenelles” porte bien son nom. A l’ombre d’un arbre sont réunis adolescents, couples, parents, parfois avec leurs enfants ou leur chien, dans une ambiance joviale de fin d’après-midi estivale. “Avant, ce n’était pas pareil. Les gens n’osaient pas venir en famille, le public était différent. Ça a changé. Et puis cette année, avec le ramadan…“, nous explique un habitué, laissant entendre qu’une partie de la fan base de Dieudonné n’est pas disponible aujourd’hui pour des raisons religieuses. Une légère odeur de cannabis masque celle des merguez vendues sous une tonnelle, accolée au hangar dans lequel un chanteur de reggae se met en place devant les quelques spectateurs déjà prêts pour la soirée.
    Pour ceux qui ne seraient pas intéressés par un sandwich ou une boisson, l’autre côté de la petite place propose des produits bien différents. Des t-shirts, encore, des DVD des derniers spectacles de Dieudonné, mais également des produits plus surprenants comme une tétine pour bébé sur laquelle est inscrit l’un des gimmicks de scène préférés de Dieudonné, “Ferme là !“. Quelques mètres sur la droite, une poignée de personnes s’amasse devant une rangée de livres. C’est là que se trouve le stand d’Egalité et Réconciliation, “média alternatif” d’extrême droite lancé par Alain Soral. Au centre du comptoir, entre plusieurs livres sur la colonisation et “la vérité que les médias nous cachent”, trône Mein Kampf, “un livre qui plaît beaucoup pour la nostalgie“, plaisante l’un des vendeurs en s’adressant à un client curieux. [...]
    De quoi parle Dieudonné dans son spectacle ? Un peu de tout, d’une pique à Benoît Hamon à une attaque frontale contre Eric Zemmour, qu’il imagine futur Premier ministre, en passant par Cyril Hanouna, “nouveau symbole de la grandeur de la France“. Mais surtout de l’Afrique, préparant déjà sa plaisanterie de 2018 et sa campagne pour la présidence du Cameroun, et du complot. Le complot des francs-maçons qui ont porté Emmanuel Macron au pouvoir, un thème récurrent des sites de la fachosphère comme Egalité et Réconciliation, mais aussi le complot juif qui lui aurait coûté sa carrière. Les blagues sur les juifs, ce “gang des pyjamas de Cracovie“, sont d’ailleurs celles qui emballent le plus les quelques centaines de personnes dans la salle, provoquant bien souvent des applaudissements. [...]
    Il est 22 h 10 quand la soirée se termine alimentée jusqu’au bout par des nouvelles plaisanteries sur les médias, les francs-maçons ou la population juive. Le sourire aux lèvres, un spectateur se réjouit en regagnant sa voiture : “c’est le seul à pouvoir dire et faire ces choses-là aujourd’hui, heureusement qu’on l’a !“."

- Manuel Valls, pourquoi tant de haine ? (Le Point) - "la haine qu'il doit aujourd'hui affronter s'appuie sur des motivations bien souvent douteuses. À commencer par l'antisionisme larvé de nombre de ses détracteurs. « Les plus radicaux dans la haine de Valls sont généralement liés aux réseaux dieudonno-soraliens », explique l'essayiste féministe laïque Caroline Fourest, proche du député d'Évry. « On a vu circuler des tracts pendant la primaire, affichant une caricature de Valls représenté avec une étoile de David en guise d'anus », rappelle-t-elle".
http://www.lepoint.fr/legislatives/manuel-valls-pourquoi-tant-de-haine-20-06-2017-2136833_3408.php

************************************
Attentat de Jérusalem

- Double attentat à Jérusalem [16 juin] : une militaire morte, trois assaillants abattus (Libération) - "L’expérience du Shabak et de l’armée montre que le risque sécuritaire augmente au fur et à mesure que l’on s’approche de la fin de la fête [du ramadan]".
http://www.liberation.fr/planete/2017/06/16/double-attentat-a-jerusalem-une-militaire-morte-trois-assaillants-abattus_1577463
   "[...] les trois premières semaines de la fête musulmane se sont déroulées sans le moindre incident et quelques heures avant l’attentat de ce jour, plus de 160 000 fidèles musulmans avaient pu prier sur l’esplanade des mosquées, le deuxième lieu saint de l’islam [c'est faux, il s'agit du troisième lieu saint de l'islam sunnite, après La Mecque et Médine].
    En raison du calme apparent, le Shabak (Sûreté générale) et l’armée israélienne avaient d’ailleurs également autorisé, pour la première fois depuis près de vingt ans des autocars palestiniens à venir directement des villes de Cisjordanie occupée jusqu’à la vieille ville de Jérusalem.
   «Etant donné ce qui vient de se passer, cette mansuétude n’a plus lieu d’être. Pour la dernière semaine du ramadan, les contrôles aux barrages redeviendront plus sévères et les patrouilles dans la vieille ville seront renforcées, explique Rony Daniel, le chroniqueur militaire de la deuxième chaîne de la télévision israélienne. L’expérience du Shabak et de l’armée montre que le risque sécuritaire augmente au fur et à mesure que l’on s’approche de la fin de la fête.» [...]"

- L’EI revendique la mort de la policière israélienne à Jérusalem, le Hamas dément (Times of Israel) - "La victime a été identifiée comme Hadas Malka, 23 ans. Elle habitait dans le moshav de Givat Ezer, dans le centre du pays, et avait rejoint la police des frontières il y a 15 mois. Elle laisse derrière elle ses parents, ses trois sœurs et ses deux frères. Malka a été poignardée par un terroriste sur la rue du sultan Souleymane, près de la porte de Damas, vendredi en début de soirée". On peut voir sa photo en suivant le lien.
http://fr.timesofisrael.com/jerusalem-une-policiere-grievement-blessee-dans-une-attaque-au-couteau-et-a-main-armee/
- Daech et le Hamas revendiquent une attaque à Jérusalem sur des policiers israéliens (AFP) - "Alors que les revendications de l'EI sont généralement considérées comme fiables, il s'agirait d'une première pour ce groupe terroriste djihadiste ultraradical sur le territoire d'Israël ou dans la ville de Jérusalem où les attentats sont plutôt le fait de groupes terroristes pro-palestiniens. Le groupe a cependant déjà revendiqué le 10 avril le tir d'une roquette, depuis le Sinaï égyptien, qui s'est abattue sur le sud d'Israël , où des groupes djihadistes affiliés à l'EI ont aussi revendiqué en février une série de tirs sur le Sud d'Israël".
http://www.leparisien.fr/international/daech-et-le-hamas-revendiquent-une-attaque-a-jerusalem-sur-des-policiers-israeliens-17-06-2017-7059579.php
- Doutes sur la revendication par l'EI d'une attaque meurtrière à Jérusalem (AFP) - "Aussitôt, le Hamas et le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) --le mouvement islamiste et la gauche historique-- ont répliqué. Sans clairement revendiquer la paternité de l'attentat, ils ont indiqué que les auteurs, Bara Ata, 18 ans, Oussama Ata, 19 ans, et Adel Ankouch, 18 ans, étaient issus de leurs rangs. Contacté par l'AFP, un proche de l'un des assaillants a qualifié de "mensonge" la revendication de l'EI".
https://fr.news.yahoo.com/isra%C3%ABl-polici%C3%A8re-poignard%C3%A9e-trois-assaillants-abattus-184835034.html

- Le Fatah d’Abbas fustige Israël pour la mort des 3 terroristes palestiniens de Jérusalem (Times of Israel) - "Après que les Palestiniens ont été abattus pendant l’attentat où ils ont tué Hadas Malka, 23 ans, le Fatah accuse Israël de “crime de guerre”."
http://fr.timesofisrael.com/le-fatah-dabbas-fustige-israel-pour-la-mort-des-3-terroristes-palestiniens-de-jerusalem/
- PA turns murderers into victims (PMW) - "Fatah and the PA immediately and repeatedly condemned Israel's cutting short the Jerusalem terror attack, and honored the terrorist murderers calling them Shahids - Islamic Martyrs".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21324
- Netanyahu condamne les “mensonges” palestiniens sur l’attentat de Jérusalem (Times of Israel) - « Il n’y a apparemment aucune limite à leurs [mensonges] et à leur effronterie. L’Autorité palestinienne, bien sûr, refuse de condamner le meurtre, et la même Autorité paiera maintenant des réparations aux familles des assassins, s’est-il exclamé. J’appelle les nations du monde entier à dénoncer le meurtre et ceux qui le glorifient, et à demander l’arrêt immédiat des paiements octroyés par l’AP aux familles des terroristes, une action qui ne fait qu’encourager le terrorisme. »
http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-condamne-les-mensonges-palestiniens-sur-lattentat-de-jerusalem/

- Vraie ou non, la revendication de l’attentat de Jérusalem par l’EI est une déclaration d’intention, Avi Issacharoff (Times of Israel)
http://fr.timesofisrael.com/vraie-ou-non-la-revendication-de-lattentat-de-jerusalem-par-lei-est-une-declaration-dintention/
   "[...] même si le communiqué de l’EI n’est pas fiable, il est inhabituel. L’EI n’a pas tendance à revendiquer la responsabilité de n’importe quel attentat, et certainement pas par ses médias officiels.
    Et le fait est qu’il y a eu une hausse significative du nombre de palestiniens arrêtés par Israël et l’Autorité palestinienne (AP) pour leur affiliation à l’Etat islamique. Selon un article publié en 2015 par Amos Harel dans Haaretz, il y avait 12 militants de l’EI détenus dans les prisons israéliennes à ce moment-là. En 2016, ce chiffre a augmenté, passant à 83.
    Des affiliés de l’EI ont revendiqué des tirs de roquette sur Israël et de précédents attentats terroristes ont été inspirés par l’EI. Au moins deux attentats en 2016 ont trouvé leur inspiration dans l’Etat islamique, selon des responsables israéliens : une fusillade survenue le 1er janvier 2016 à Tel Aviv, qui a tué deux personnes dans un bar et un chauffeur de taxi, et une attaque au camion bélier à Jérusalem, en décembre 2016, qui avait causé la mort de quatre soldats venus visiter des sites culturels. [...]
    En mars 2016, l’EI avait publié un article expliquant pourquoi il n’attaquait pas l’Etat juif, arguant que la question palestinienne ne devait pas obtenir un traitement préférentiel. Que l’EI ait ou non instrumenté les attentats de vendredi, sa revendication souligne que les choses ont changé.
    Jérusalem, et en particulier le secteur de la porte de Damas, sont depuis longtemps une cible attirante pour les terroristes d’organisations variées. Après toutes les récentes défaites subies par l’EI sur les fronts d’Irak et de Syrie, il n’est pas surprenant de voir le groupe prêter dorénavant une plus grande attention à Jérusalem."

- The wave of terror surges on, Ron Ben-Yishai (Ynet) - "ISIS and Hamas contended for responsibility for the Friday attack in Jerusalem, but all the signs show that this is a spontaneous local terrorist cell; Israel responds in a measured manner with the main goal being to isolate the terrorists and their families and not to harm the population; Maybe not a full-blown intifada, but Israel is still suffering from a wave of terror".
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4977012,00.html

************************************
Israël
 
- Le gouvernement aurait gelé 6000 logements dans les quartiers juifs de Jérusalem Est (Times of Israel) - "Même si Netanyahu affirme qu’il n’y a pas d’interdiction des constructions, la radio militaire indique que des documents secrets montrent que le gouvernement a mis un terme à ce type de projets".
http://fr.timesofisrael.com/le-gouvernement-aurait-gele-6000-logements-dans-les-quartiers-juifs-de-jerusalem-est/

- "Waaah! Only 300,000 people allowed in Al Aqsa Mosque!" (Elder of Ziyon) - "despite the heavy Israeli restrictions, 300,000 Muslims managed to reach the Temple Mount on Friday. That is more Muslims visiting Judaism's holiest place in one day than the number of Jews who visited in the past thirty years. But every time a couple of dozen Jews visit, it creates headlines - not only in Palestinian newspapers but throughout the Arab world".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/waaah-only-300000-people-allowed-in-al.html
- 38 Jews and 300,000 Muslims (Elder of Ziyon) - "In the past 24 hours, according to Arab media, 38 Jews visited the Temple Mount. This is, of course, terrible. How can Jews peacefully visit their holiest site? Clearly it is a violation of Muslim rights. Also in the past 24 hours, according to the same Islamic Waqf that zealously counts every Jew, some 300,000 Muslims visited the same site. Yet the Muslims complain about restrictions to their freedom of religion".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/38-jews-and-300000-muslims.html
- Jordan again complains that Jews on the Temple Mount "a violation of the feelings of Muslims" (Elder of Ziyon) - "in Arabic, Momani said that these actions, which he described as "provocative", represents "a violation of the sanctity of Al-Aqsa Mosque, and a violation of the feelings of Muslims everywhere." All together now: Awwwww".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/jordan-again-complains-that-jews-on.html

************************************
Gaza & Hamas

- Liberman accuse Abbas de chercher à pousser Israël et le Hamas à la guerre (AFP) - "« La décision prise par Abou Mazen (autre nom de M. Abbas) n’est pas un fait isolé », a dit le ministre de la Défense israélien lors d’une conférence sur la sécurité à Herzliya. « Son intention est de poursuivre les coupes et, en l’espace de quelques mois, d’arrêter de payer le carburant, les médicaments, les salaires et de nombreuses autres choses », a-t-il dit. « Je pense que sa stratégie est de faire mal au Hamas, mais aussi d’entraîner le Hamas dans un conflit avec Israël », a-t-il ajouté".
http://fr.timesofisrael.com/liberman-accuse-abbas-de-chercher-a-pousser-israel-et-le-hamas-a-la-guerre/

- Israel blamed for reducing electricity to Gaza, Abbas' role barely mentioned (Elder of Ziyon) - "Hamas and the PA don't like to publicly blame the other for this crisis. No doubt part of the reason is because their Arab patrons are so sick of their infighting that the flow of money to both the PA and Hamas is threatened when Arab nations see them using their own citizens are pawns in their political fight. The non-partisan Arabic media don't want to contribute to the gaping schism between the sides. So Israel is a useful scapegoat. As always".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/israel-blamed-for-reducing-electricity.html

- L'Egypte livre du fuel à Gaza éloignant pour un temps une crise majeure (AFP) - "Habituellement, c'est le Qatar, riche émirat gazier et grand parrain du Hamas, qui couvre les frais de carburant. Mais aujourd'hui, ce pays, pris dans une crise diplomatique inédite avec ses voisins du Golfe et l'Egypte, est pressé de prendre ses distances avec le mouvement islamiste palestinien Hamas" ; "C'est donc l'Egypte d'Abdel Fattah al-Sissi qui est intervenue, même si les relations entre le Hamas, qui gouverne sans partage Gaza depuis dix ans, et le grand voisin égyptien se sont refroidies ces dernières années" ; "Ce geste égyptien pourrait signer un changement d'alliances, alors que les spéculations vont bon train sur une rencontre la semaine dernière au Caire entre des dirigeants du Hamas, des responsables égyptiens et Mohammed Dahlane, grand rival du président Mahmoud Abbas, désormais en exil et hors du Fatah de M. Abbas" ; "Le territoire est en pénurie chronique faute d'infrastructures: si toutes ses sources d'approvisionnement étaient alimentées normalement, elles ne couvriraient même pas la moitié de ses besoins estimés entre 450 et 500 mégawatts. Vient ensuite la question la plus épineuse dans l'enclave tenue depuis 10 ans sans partage par le Hamas islamiste, rival de l'Autorité palestinienne de M. Abbas: qui doit payer? Jusqu'ici, l'Autorité réglait la facture mensuelle: 11,3 millions d'euros versés à Israël. Mais, selon Israël, ce mois-ci, l'Autorité l'a informé qu'elle ne paierait plus".
https://fr.news.yahoo.com/crise-l%C3%A9lectricit%C3%A9-%C3%A0-gaza-1%C3%A8re-livraison-%C3%A9gyptienne-carburant-090221646.html

- En rallumant la lumière à Gaza, le rival d’Abbas opère un retour spectaculaire au centre de la scène, Avi Issacharoff (Times of Israel) - "En négociant un accord de livraison de carburant avec l’Egypte, l’ancien chef de la sécurité du Fatah a réussi à “sauver” la bande de Gaza… et a aidé l’Egypte et le Hamas à diminuer le président de l’AP".
http://fr.timesofisrael.com/en-rallumant-la-lumiere-a-gaza-le-rival-dabbas-opere-un-retour-spectaculaire-au-centre-de-la-scene/

************************************
Judée-Samarie

- Tentative d’attaque au couteau en Cisjordanie samedi [17 juin] : un Israélien légèrement blessé (Times of Israel) - "L’Israélien a résisté à son agresseur, près du carrefour du Gush Etzion, jusqu’à ce que les forces israéliennes parviennent à le désarmer, l’arrêtant dans la foulée".
http://fr.timesofisrael.com/tentative-dattaque-au-couteau-en-cisjordanie-samedi-un-israelien-legerement-blesse/

- Abbas' news site censorship choices are very interesting (Elder of Ziyon) - "What's interesting is that these are not all, or even mostly, Hamas sites.  Some are anti-Hamas sites from Fatah but who support Mahmoud Dahlan, Abbas' rival. Abbas is trying to shut down internal Fatah dissent".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/abbas-news-site-censorship-choices-are.html

************************************
"Processus de paix"

- PA names square after mastermind of massacre of 22 children and 4 adults (PMW) - "The Palestinian Authority has named yet another square after a terrorist. The newly inaugurated "Martyr Khaled Nazzal Square," is named after the terror leader who planned the attack that led to the murder of 22 children and 4 adults in the Ma'alot Massacre on May 15, 1974. This is just the latest example of the PA's relentless glorification of terrorists".
http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=21330

- PLO threatens to go to ICC - to protect terrorist salaries! (Elder of Ziyon) - "Yes, a PLO official is saying that Israel must pay the people who try to, or succeed, in murdering Israeli citizens - under international law. Please, please go to the ICC, Mr. Rafat. And beyond that: Please publicize this Israeli human rights violation widely. Especially in Europe, where Palestinians still have significant support among the people".
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/plo-threatens-to-go-to-icc-to-protect.html

************************************
Iran

- Slogans antisaoudiens à Téhéran pour la "Journée de Jérusalem" (AFP) - "Des slogans hostiles à la famille régnante saoudienne et au groupe jihadiste État islamique (EI), ainsi que les traditionnels "mort à Israël" ont été entendus vendredi lors des manifestations organisées à travers l'Iran pour la "Journée de Jérusalem". "La Journée d'Al-Qods" (Jérusalem en arabe) est célébrée tous les ans en Iran depuis la révolution islamique de 1979 pour soutenir la cause palestinienne".
https://fr.news.yahoo.com/slogans-antisaoudiens-%C3%A0-t%C3%A9h%C3%A9ran-journ%C3%A9e-j%C3%A9rusalem-110609200.html
- Iran: Des centaines de milliers de manifestants conspuent Israël (Reuters) - "Les manifestants ont crié "Mort à Israël, mort à l'Amérique!" et brandi des banderoles avec les mots: "Israël doit être rayé de la carte", tandis que certains participants brûlaient le drapeau israélien".
https://fr.news.yahoo.com/iran-des-centaines-milliers-manifestants-conspuent-isra%C3%ABl-124750626.html

- Iran's "moderate" Rouhani: Israel is responsible for every evil in the world (Elder of Ziyon) - ""Today, the Zionists' overt and covert intervention can be seen in nearly every dispute among countries of the region", the Iranian president Hassan Rouhani said ahead of al-Quds Day, the fake holiday Iran created in the 1970s. "Today, roots of troubles, violence and insecurities in the Muslim world, as well as the whole world, can be traced in the fake and brutal Zionist regime and the United States as its main sponsor," the allegedly moderate Iranian leader said. Awesome!"
http://elderofziyon.blogspot.com/2017/06/irans-moderate-rouhani-israel-is.html

************************************
Monde arabe

- Syrie: 472 civils tués par les raids de la coalition depuis un mois (AFP) - "Les civils tués depuis un mois, dont 137 enfants, ont péri dans des raids qui ont visé les provinces de Raqa et de Deir Ezzor, respectivement dans le nord et l'est de la Syrie". Ce bilan d'un seul mois dépasse donc la bilan total de l'opération Plomb fondu (environ 400 civils tués), dont les médias avaient tant dénoncé les horreurs...
https://fr.news.yahoo.com/syrie-472-civils-tu%C3%A9s-raids-coalition-depuis-mois-102116312.htm

- Yémen: 24 civils tués dans une frappe sur un fief rebelle (AFP) - "Le raid attribué par ces sources à l'aviation de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite combattant les rebelles Houthis a visé des vendeurs et des clients du marché de qat, une herbe euphorisante largement consommée au Yémen".
https://fr.news.yahoo.com/y%C3%A9men-24-civils-tu%C3%A9s-frappe-fief-rebelle-125538637.html

************************************

Point de vue

- So it’s all about the, er, settlements then?, Alex Ryvchin (The Spectator) - "Foreign Policy magazine, in releasing it annual list of ‘10 conflicts to watch’, made no mention of the Israeli-Palestinian issue".
https://spectator.com.au/2017/06/so-its-all-about-the-er-settlements-then/
   "There has long been a conventional wisdom in some foreign policy circles that runs like this: solve the Israeli-Palestinian conflict and you will harmonise the Middle East, crush the recruitment strategy of jihadists and keep the misery of the modern Arab world far from our screens and our shores. [...]
    While the theory never made much sense anyway, events in the past few years have decisively debunked the notion that the Israeli-Palestinian issue is anywhere near the heart of the chaos in the Middle East or that its resolution would impact on the broader strife.
    The rise of Islamic State in Libya, Syria and Iraq, the hegemonic designs of Iran, the increasing authoritarianism of Erdogan in Turkey, violent conflict between Sunni and Shia in Bahrain, Yemen and Saudi Arabia have precisely nothing to do with Israel and the Palestinians.
    A peace deal between Israel and the Palestinians, while noble and important in its own right, would have zero impact on the massacre of civilians on European streets, the destruction of cultural sites, the genocide of ethnic minorities or the titanic struggle between the rival successors to the prophet Mohammed that is at the heart of the Shia/Sunni schism.
    It is for this reason that Foreign Policy magazine, in releasing it annual list of ‘10 conflicts to watch’, made no mention of the Israeli-Palestinian issue, instead leading with Syria/Iraq and closing with Putin’s annexation of the Crimea and President Trump’s looming stand-off with Mexico over the possible mass deportations of millions of undocumented immigrants from the United States. [...]"

Repost 0
Published by Occam
commenter cet article

Présentation

  • : La Boucle d'Occam
  • La Boucle d'Occam
  • : Chaque jour, une Boucle reprend l'actualité de France et du Moyen-Orient autour des thèmes d'Israël et de l'antisémitisme.
  • Contact

Recherche

Pages